:: Mhyone :: Méridian :: Château de Dulem Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Deux épéistes dans le château [Ren]

avatar
Région d'origine : Unys
Expérience : 1559
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 13 Jan - 18:26
Le château de Dulem ! J’étais de retour dans ce magnifique lieu où de très nombreux spectres vivent dissimulés dans l’obscurité. J’adorais y passer des nuits pour observer les pokémons qui s’y trouvent et peut-être même avoir la chance d’en rencontrer certains que je n’avais jamais vu. Je pouvais même aller jusqu’à une capture si la créature m’intéressait vraiment. Ce qui était amusant d’ailleurs était que j’avais deux pokémons provenant du château alors que je n’y avais jamais lancé la moindre ball. Ces deux compagnons là provenaient des échanges que j’avais réalisés avec Rachel et Ren. Néanmoins, ce soir-là, je n’étais pas venu pour les fantômes, mais pour une toute autre raison. En effet, j’avais rendez-vous avec un dresseur que j’avais rencontré quelques semaines auparavant au Festival des Lumières de Nox Illum. Il faisait une sorte de spectacle de rue avec son pokémon qui n’était autre qu’un Monorpale. Je me suis donc arrêté avec Baron pour observer ce qu’il faisait. Finalement, suite à divers évènements, on s’est retrouvé à discuter et à échanger nos coordonnées pour se revoir. Il semblerait que son épée spectrale était en admiration devant la mienne.

Suite à une petite discussion sur le Pokéweb, je lui ai proposé qu’on se retrouve ici puisqu’il s’agissait d’un lieu parfait pour son Monorpale comme pour moi Exagide. En effet, on pouvait trouver les épées à l’état sauvage dans le château puisque c’était là que Rachel avait capturé la sienne avec que l’on réalise l’échange et que j’en devienne le dresseur. C’était arrivé seulement quelques mois auparavant, mais ça me paraissait déjà tellement ancien vu tout ce qui c’était passé depuis cet évènement. Baron avait eu le temps d’évoluer deux fois d’ailleurs, ce qui montrait bien qu’il avait vraiment beaucoup progressé depuis cette époque. On s’était donné rendez-vous à la tombée de la nuit puisque selon moi, il n’y a pas de meilleur moment pour se rendre dans un château hanté que lorsque le Soleil est couché. De plus, ça m’avait donné l’occasion de passer l’après-midi dans les rues de la cité médiévale même si tout n’avait pas été comme imaginé puisque j’avais croisé Faust. Quoi qu’il en soit, j’avais passé un bon après-midi et j’espérais passer une bonne soirée aussi. Etant arrivé un peu en avance, j’attendais le dresseur, prénommé Ren, devant les grilles d’accès vers la cour intérieure du château.

Pour ne pas rester seul, j’avais fait sortir Baron et Duchesse de leurs pokéballs respectives. Etant tous les deux originaires des lieux, c’était normal que ce soit eux qui se trouvent à mes côtés. L’Exagide flottait tranquillement à mes côtés en fixant le chemin face à lui. Je pense qu’il était plus qu’impatient de voir arriver le Monorpale. Après tout, ce n’était pas souvent qu’il avait l’occasion de croiser un membre de son espèce. En ce qui concerne le Baudrive, c’était un peu plus compliqué pour lui puisque je devais le tenir par l’une de ses ficelles pour éviter qu’il ne se retrouve emporté par le vent qui soufflait assez fort ce soir là. Enfin, en ce qui me concerne, je regardais le chemin, stressé à l’idée de passer du temps avec un autre humain. J’avais déjà eu l’occasion de lui parler la dernière fois, mais ce n’était pas suffisant pour régler mon problème de timidité. C’est donc quelque peu dans l’angoisse que j’attendais l’arrivée de Ren.


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Sinnoh
Expérience : 500
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 24 Avr - 22:18
Les Châteaux Hantés, c'est cool. Ça fait peur, c'est marrant, il y a plein de spectres KRO CHOUPIS et d'autres totalement Badass ! Je devais y rejoindre Timothy, un jeune dresseur super timide spécialiste du type spectre que j'avais rencontré au Festival, quand je m'étais improvisé Coordinateur d'un soir ! Ace était devenu un fanboy de son Exagide. En environs trois seconde. Et donc, on s'étaient mit d'accord pour se revoir et laisser nos chères épées volantes tisser des liens, et par la même occasion apprendre a se connaître !

-"Alors Ace, prêt a revoir ton idole ?"

Crissements métalliques enthousiastes.

Bruits de machouillage.

-"Super- SMOKEY ARRÊTE DE ME BOUFFER LA JAMBE."

Aïe, c'est qu'il mord fort celui-là ! Je secoue donc la jambe doucement pour le faire lâcher. Et il finit par obéir. Au bout de 8 minutes de batailles épique...
Sous le regard médusé du dresseur que je devais rejoindre. God dammit, ça aidait pas pour paraître crédible. Candy Cane, ma Cadoizo au plumage d'un Rose Bonbon des plus mirobolants, elle, venait de s'écraser tel une idiote sur un arbre... Pourquoi est-ce que j'ai attrapé les Pokémons les moins impressionnants du monde ? Entre un Monorpale hyperactif et casse-cou (Tel Dresseur tel Pokémon !), un Rocabot rebelle et accro au combat et une Cadoizo rose doté d'une générosité sans limite, mais d'un QI d'huitre et une manœuvrabilité aérienne proche du néant absolu.
La dream team, made in Ren Seishin.

Anyway, malgré la débandade qui se trouve être mon équipe de joyeux lurons, je lançait un grand sourire en direction de Tim, que j'avais assez fait attendre, en le saluant de grands gestes de la main.

-"Hey ! J'suis content de te revoir ! Comment va ?"

C'est ce moment précis que choisit Smokey pour relancer l'assaut sur ma jambe. Maudit chiot..
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Unys
Expérience : 1559
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 30 Avr - 0:38
Après quelques minutes d’attente, j’ai finalement aperçu quelqu’un qui venait dans ma direction. D’après les formes qui se déplaçaient autour de lui, il y avait de grandes chances qu’il s’agisse de Ren. En effet, c’était clairement une épée qui flottait à ses côtés donc un Monorpale puisque je n’avais pas la moindre idée de ce que ça pourrait être d’autre. Lorsqu’il s’est approché et qu’il a commencé à parler, j’ai pu reconnaître sa voix et ça a confirmé ma première idée. C’était bel et bien le garçon avec qui j’avais rendez-vous qui s’approchait dans ma direction. De plus, ses propos ne laissaient pas vraiment de place à l’imagination. En effet, il demandait à son pokémon s’il était prêt à revoir son idole, ce qui prouvait qu’il allait à la rencontre de quelqu’un, moi en l’occurrence. Son Monorpale semblait ravi à l’idée puisqu’il a émis des grincements métalliques. Je n’ai pas la moindre idée de ce que ça voulait dire, mais ce n’était pas le cas de Baron. D’après la réaction de celui-ci, il appréciait ce que racontait le Monorpale de Ren.

Je pensais que le garçon allait arriver tranquillement jusqu’à moi, mais les choses furent légèrement différentes. Il n’était plus qu’à quelques mètres de moi quand j’ai vu le pokémon canin à ses pieds se jeter sur sa cuisse et commencer à mordre la jambe de son dresseur. Sur le coup, je suis resté sans voix, je ne m’attendais pas à voir un de ses compagnons agir de la sorte. Depuis quand est-ce que les pokémons s’attaquaient à leur dresseur, ce n’était pas une situation bien normale et je me demandais si Ren était capable de gérer ses pokémons. Sur le coup, j’étais en train de me demander s’il n’était pas débutant dans le dressage. Visiblement, ce n’était pas spécialement agréable puisque le garçon, qui portait toujours son costume de super-héros d’ailleurs, a hurlé sur son compagnon pour lui ordonner de le lâcher. Il semblerait que ça ne soit pas suffisant puisqu’il a été obligé de secouer la jambe pour le décrocher. C’était long et ça a duré un moment, un très long moment ! J’avais bien envie d’intervenir pour l’aider, mais je n’ai pas osé. Après tout, peut-être qu’il n’allait pas apprécier que je me permette d’agir alors que ça ne concernait que lui et son pokémon. Je suis donc resté silencieux à observer en attendant que la situation évolue.

Finalement, Ren était libre et il allait pouvoir faire les quelques pas qui le séparait de moi. C’était sans compter sur un bruit de choc sur le côté. Tournant brusquement la tête, j’ai vu une espèce de gros oiseau rose qui glissait le long d’un tronc d’arbre. Il y avait des chances qu’il soit rentré dedans en volant, certes il faisait nuit, mais on le voyait tout de même ! C’était un autre pokémon de Ren ? Est-ce qu’il avait des problèmes de vue ? Je n’en revenais pas, le dresseur était accompagné de pokémons tous plus… surprenants les uns que les autres. Enfin, son Monorpale avait l’air plutôt normal lui, c’était au moins ça. De toute façon, je n’étais pas là pour juger ses compagnons, chacun était comme il était, même les pokémons.

Malgré tout ce qui venait de se passer, Ren avait l’air de très bonne humeur puisqu’il avait un immense sourire aux lèvres et s’approchait de moi en me faisant de grands signes. Lorsqu’il fut à mes côtés, j’ai tenté de sourire moi aussi, mais un simple mouvement des lèvres s’est manifesté. C’était déjà pas mal de ma part, mais je ne savais pas si mon interlocuteur allait bien le prendre. Après tout, il me montrait et me disait qu’il était content de me revoir et moi je restais quasi neutre et renfermé sur moi-même. Enfin, c’était ce que j’étais et je n’allais pas pouvoir être plus extraverti tout d’un coup. C’est après m’avoir demandé comment j’allais que son chien s’est de nouveau attaqué à son mollet en y allant à pleines dents. J’ai encore eu un moment de recul ne sachant que faire pour l’aider puisque c’était clairement la preuve qu’il fallait intervenir. Et puis, honnêtement, je n’avais pas envie d’attendre encore qu’il parvienne à calmer son pokémon. Finalement, je n’ai pas eu besoin à intervenir par moi-même puisque mon Exagide a décidé de le faire de lui-même. En effet, mon Baron s’est approché tranquillement du pokémon agressif pour utiliser sa technique Ronflement. Il n’y avait plus qu’à attendre et le chien finirait par s’endormir. Après avoir vu mon compagnon agir, je me suis forcé à adresser un léger sourire à Ren avant de prendre la parole avec mes traditionnels bégaiements :

-Bon… bonsoir. Dé… dé… désolé pour ce que viens de f… faire Ba… Baron, mais au moins tu vas ê… être tran… tran… tranquille maintenant. Si… sinon, moi ça va et… et toi ?

Pour ne pas laisser la conversation s’arrêter là, j’ai décidé de me forcer à continuer à parler :

-J’i… ima… imagine que ton Mo… Monorpale était au… aussi exci… exci… excité que mon Exagide pou… pour ce soir ?


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Sinnoh
Expérience : 500
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 2 Mai - 21:07
Je soupirait longuement après que le Rocabot rebelle titubait sur le côté. Pourquoi il faut toujours qu'il se fasse remarquer celui-là ? En combat, il fait tout ce qu'on lui dit, mais dès qu'il n'y avait rien a frapper, il n'en faisait qu'à sa tête. Heureusement que Baron était là pour l'empêcher de gâcher la soirée, en l'envoyant piquer un petit roupillon réparateur.

Le garçon en face de moi était toujours aussi timide, restant neutre et bégayant intempestivement. C'était plutôt attendrissant en vrai, haussant les épaules, je me mit a rire quand il s'excusa.

-"Pas de problèmes ! Merci même ! Il est moins hargneux d'habitude, mais bon. Désolé que tu aies du assister à ça." Je sourit amicalement, rentrant l'intéressé dans sa Pokeball. "En tout cas, je vais merveilleusement bien !

Il poursuivit la conversation, me demandant si mon Monorpale était aussi excité que son Exagide...

-"Excité ? Le mot est faible ! Il a pas arrêté de grincer d'impatience, le petit gars ! C'est la première fois qu'il voit un membre de son espèce depuis bien longtemps !"

Je jetais un coup d'œil vers Dulem, et le château était vraiment impressionnant ! J'étais quand même content d'être accompagné par un spécialiste des Spectres, juste au cas où !

-"Anyway, j'suis super content de te voir, Timothy ! T'es prêt a explorer le château ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Unys
Expérience : 1559
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 14 Mai - 23:18
Heureusement Ren n’était pas énervé que je me sois permis d’endormir son pokémon. Il m’a même remercié d’avoir agi de la sorte. Je le comprenais puisque c’est vrai que ça aurait certainement été long pour qu’il parvienne à le raisonner ou à le décrocher de son mollet. Enfin, tout était bien qui finissait bien puisque son pokémon dormait et qu’il n’allait plus pouvoir embêter qui que ce soit désormais. Le dresseur a pris une précaution supplémentaire en le faisant rentrer dans sa pokéball. Là, normalement il ne risquait pas de se faire attaquer de nouveau par cette bestiole énervée. Le problème désormais réglé, Ren a pu répondre à la question que je lui avais posée. Il m’a ainsi dit qu’il allait bien, ce qui était une bonne nouvelle et que tout c’était bien passé depuis notre rencontre au Festival des Lumères.

Le dresseur masqué m’a ensuite confirmé que son Monrpale était dans le même état d’excitation que mon Exagide à l’idée de revoir le membre de son espèce. D’après Ren, il était même plus qu’impatient puisque ça faisait un long moment qu’il n’avait pas vu un autre pokémon appartenant à sa lignée évolutive. Je comprenais très bien ce qu’il voulait dire puisque c’était la même chose pour Baron. Depuis que Rachel l’avait capturé dans ce château derrière moi, il n’avait pas eu l’occasion de croiser la moindre épée spectrale avant celle de Ren à Nox Illum. Il était donc tout à fait normal qu’il ait envie de passer du temps avec un camarade pour faire ce que des Monorpale, Dimoclès et Exagide font lorsqu’ils sont ensembles à l’état sauvage.

Le dresseur de l’épée a ensuite dit qu’il était content de me revoir avant de me demander si j’étais prêt pour aller explorer le château. Ça ne serait pas vraiment de l’exploration pour moi puisque vu le temps que j’y avais déjà passé, j’avais largement eu le temps d’en faire le tour et de croiser de nombreux pokémons qu’ils soient de type Spectre ou non. En effet, il n’y avait pas que des fantômes à l’intérieur, mais également d’autres créatures. On allait peut-être avoir la chance d’en croiser d’ailleurs, mais malheureusement, ça ne dépendait pas de nous, ça. J’ai adressé à léger sourire à Ren avant de prendre la parole pour lui répondre :

-Oui, a… allons-y. Je co… co… connais bi… bi… bien le châ… château donc je vais ess… essayer de te m… mon… montrer les en… endroits les plus sym… sympas. On va peu… peut-être même croi… croiser des po… po… pokémons.

Suite à ces quelques mots, j’ai emmené le dresseur qui m’accompagnait vers la brêche dans la muraille que j’utilisais pour entrer. J’étais toujours passé par là sans même vérifier si la grille d’accès à la cour était ouvert ou non… Enfin, c’était une habitude et ce n’était pas maintenant que j’allais la changer. Une fois passé de l’autre côté du mur d’enceinte, j’ai porté mon doigt sur mes lèvres pour faire signe à Ren de ne pas faire de bruit. S’il y avait des pokémons dans les environs, autant essayer de ne pas les déranger en nous faisant le plus discrets possible. En plus, ça pourrait nous permettre de les observer dans leur façon de se comporter naturellement sans modifier leur façon d’agir par la présence d’humains. C’est donc en avançant lentement et silencieusement tout en tenant Baudrive par une ficelle que j’ai continué mon avancée vers une porte menant à l’intérieur de la bâtisse. Pour une fois, Baron n’était pas à mes côtés puisqu’il a préféré rester avec son camarade Monorpale pour échanger des paroles dans leur langage pokémons Acier fait de cliquetis métalliques. En ce qui me concerne, j’ai tourné la poignée de la porte avant de l’ouvrir dans un grincement sinistre. Pour ce qui est de la discrétion, on repassera…


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa


 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Méridian :: Château de Dulem-
Sauter vers: