:: Mhyone :: Viridia :: Forêt de Tilleul Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le trèfle rouge [Faust]

avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 1672
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 14 Jan - 15:54

« Je connais bien les lieux, oui » ; « Je peux le faire c'est sur ma route » ; « Non non, ne vous en faites pas, ça ne me dérange pas trop ». Qu'est-ce qui m'a pris de dire ça au téléphone ? Et depuis quand je rends service aux gens moi ? De plus, quand bien même j'ai déjà exploré à de maintes reprises la forêt du tileul, je ne sais pas à quoi ça ressemble moi un trèfle rouge ! Je fais sortir Tirion et Fandral de leur Pokéball et demande à mes deux compagnons de m'aider dans ma quête. Ils acquiescent, bien que peu enchantés à l'idée de fouiller cette forêt de fond en comble.

▬ Oui je sais, c'est chiant mais bon. C'est pas pour moi, c'est pour les Donnel.
Les Donnel sont les gens qui m'ont gracieusement hébergé à Nox Illum pendant quelques jours lors de mon arrivée à Mhyone. Ils entretiennent de bons liens avec mes Pokémons et à peine ai-je prononcé leur non que les deux saligauds semblent plus enclins à m'aider. Fandral repositionne ses lunettes et fouille buisson après buisson tandis que Tirion grimpe sur un arbre et observe la forêt de son perchoir.

▬ Toujours pas de trèfles rouges de votre côté ?
Toujours pas malheureusement. Depuis tout à l'heure je cherche une sorte de plante à quatre feuilles – parce que oui pour moi les trèfles ont tous quatre feuilles –, de couleur plus ou moins pourpre et ne trouve rien de semblable. Si ça se trouve ce que je cherche ne ressemble en rien à ça.
Je songe – un peu tard – à vérifier sur le Pokéweb. Dans le moteur de recherche, je tape « trèfle rouge » et note que cette plante – en plus de ne pas ressembler à un trèfle – n'est pas rouge …

▬ Ah bah. Surprenant.
Je ne crois pas avoir vu pareil végétal depuis mon arrivée dans la forêt mais il est possible que Tirion ou Fandral soit passé à côté d'un de ces trèfles sans s'en rendre compte. Mes deux compères s'étant éloignés, je me mets à leur recherche afin de leur montrer une photo de la fameuse plante. Le chromatique n'est pas très loin de moi et je le trouve sans grand mal en revanche pour ce qui est de Fandral … C'est une autre histoire. À défaut de retrouver le Galifeu, je tombe nez à nez avec un individu d'à peu près mon âge. Sa tête me dit un truc. J'ai dû le croiser je ne sais trop où, peut-être à un des concours ayant eu lieu à Minami.
▬ Salut. Je cherche un Galifeu à lunettes, tu ne l'aurais pas vu ?

Fandral ne passe généralement pas inaperçu. Si ce garçon l'a croisé, il devrait s'en souvenir.
▬ Aaaah ! Au secours !

C'était la voix d'un jeune garçon. Visiblement quelqu'un à l'ouest a besoin d'aide ou a eu une frayeur. Fandral n'est pas du genre à attaquer les inconnus, je doute qu'il soit responsable ou que je puisse le trouver là-bas. Ceci-dit, par curiosité et parce qu'on a sûrement besoin de moi, je m'en vais voir de quoi il en retourne. L'inconnu – qui n'en est pas tellement un en vérité – me suit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Sinnoh
Expérience : 253
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 14 Jan - 16:16
Le trèfle rougeQu’est-ce qui m’a pris de faire un détour pour aller à Nox Illum ? Ça me permettra de découvrir un nouveau paysage. Aaaah, moi et mes idées… Après avoir traversé brièvement la ville de Viridia me voilà sur une route qui m’est totalement inconnu. Une forêt surplombée par de grands arbres qui semblaient recouvrir la totalité des lieux. Pour le trajet j’avais décidé de sortir la seule fille de mon équipe, Merida, qui avait toujours aussi peur de l’inconnu. Elle marchait tranquillement à côté de moi, m’accrochant avec une de ses ailes comme une fille avec son père.

« Tu ne dois pas avoir peu, tu sais, il ne peut pas nous arriver grand-chose par ici. »

Enfin je crois. Il ne m’a fallu que cet instant de toute pour laisser descendre un Mimigal, bien accroché à sa soie jusqu’à ma hauteur. Le cri de surprise n’a pas été très long, mais Merida a dû avoir peur elle aussi. Je l’ai vu fuir à toute vitesse avant que je ne puisse réagir, comme si mes jambes avaient refusé de bouger. J’ai alors couru dans sa direction, espérant la recroiser. C’est alors qu’un jeune homme m’a accosté, accompagné d’un Lianaja d’une couleur atypique.

« Non je ne l’ai pas vu. Mais je recherche également un Vostourno au plumage doré, il a fui à la rencontre d’un Pokémon sauvage et je n’ai pas été très réactif ! »

C’est alors qu’un cri de peur retentit un peu plus loin dans la forêt. Une voix fluette d’un garçon sûrement qui venait de briser le silence de la forêt. La personne à la recherche de son Pokémon s’est alors élancé en direction du bruit. Je me suis alors empressé de le suivre, voulant découvrir d’où provenait ce cri. Nous sommes alors tombés face à un gamin, guère plus d’une dizaine d’année, face à… face à quoi au juste ? Une boule recouverte de terre, avec de grands yeux, visiblement terrifié également. Merida ?

« Merida, c’est toi ?! »

Le jeune volatile semblait apeuré par la présence du garçon. Elle s’est approché de moi, fuyant les autres personnes du regard. Elle était recouverte de boue. C’était donc ça qui avait fait peur à notre nouvelle rencontre. J’ai pris Merida dans les bras avant de m’approcher du gamin.

« Salut, tu t’appelles comment ? Ne t’en fais, elle ne va rien te faire, c’est simplement mon Pokémon. Elle est un peu timide et a fui un peu plus tôt. Je ne sais pas comment elle s’est couverte de boue, mais elle a visiblement été aussi effrayé que toi. »

J’ai alors tendu ma main au garçon face à moi. Il a essuyé ses larmes d’un coup de manche avant de me la prendre de ses petits doigts. Je l’ai alors aidé à se relever, alors qu’il était recroquevillé dos à un arbre. Je me suis tourné face à ma rencontre précédente.

« Excuse-moi si je ne me suis pas présenté. Je m’appelle Faust. Je ne veux pas t’importuner, mais est-ce que tu aurais un peu d’eau ? »

Vu l’allure qu’avait ma petite Merida, il fallait bien que je la débarbouille.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 1672
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 16 Jan - 19:04
L'inconnu cherche lui aussi un Pokémon ; un Vostourno shiny qu'il aurait laissé s'échapper à la suite d'une rencontre avec une créature sauvage. Entre mon poulet à lunettes et son volatil doré, j'imagine qu'on ne devrait pas trop avoir de mal à retrouver nos compagnons respectifs.  Nous faisons tout deux route vers l'ouest et tombons bientôt nez à nez avec une masse boueuse mobile dotés d'une paire d'yeux. « Voilà un Pokémon bien étrange » me suis-je dit sur le coup. Je connaissais les Tadmorv et autre Grotadmorv mais cette chose est différente des deux créatures citées précédemment. Le jeune homme rencontré plus tôt s'avance et croit reconnaître son Pokémon. Je ne peux m'empêcher de grimacer en voyant le brun câliner le volatil et souffle à demi-mot :
▬ Burk.

Bah quoi ? Regardez-la ! Elle est sale et pleine de boue ! Certes j'aime mes Pokémons mais pas au point de les enlacer s'ils sont crades. Je tiens un minimum à mes vêtements et à mon apparence. Le garçon à lunettes rassure le garçon apeuré et se tourne ensuite vers moi. Ai-je de l'eau ? Pas vraiment non. Je suis à sec et avais prévu de me ravitailler à la fontaine publique la plus proche. Ceci-dit j'imagine qu'il doit y avoir un point d'eau pas loin, à l'entrée – ou sortie, tout dépend quelle route vous désirez prendre et comment vous voyez les choses – de la forêt.
▬ Ma bouteille est vide malheureusement. Mais je dois pouvoir faire un truc. Je crois avoir un moyen de la remplir d'eau. Pas sûr que celle-ci soit buvable par contre.

Attention : Idée brillante en approche.
Je sors de ma poche une Pokéball, celle contenant mon Ramoloss et tends à l’hippopotame rose une bouteille vide. Tel le bon dresseur que je suis je m'empresse de d'ordonner, non sans une once de fierté :
▬ Remplis donc.
… Sans grande surprise ce paresseux ne fait rien. Il se contente d'observer la masse boueuse lui faisant face. Un sourire niais se dessine sur le visage du Ramoloss. Il se met ensuite à bailler.
… Quel malaise.
… Je suis confus.  
▬ Maintenant hein. N'attends pas l'année prochaine.
Antonidas est un peu long à la détente. C'en est ridicule. Je me tourne vers l'inconnu et esquisse un sourire gêné.

▬ Allez s'il te plaît. Sois gentil. Fais un truc. Oh, tiens : Pistolet à O !
Étonnement le Pokémon eau exécute rapidement l'ordre que je lui ai donné. Dommage qu'il ne vise pas la bouteille mais le volatil et son dresseur …
▬ Oh pu- … Naise.
J'imagine que Mérida a pris peur et que c'est pour cette raison qu'elle s'est – encore – enfuie. Pour ma part, je suis mitigé. J'ai presque envie de rire et en même temps me sens terriblement mal pour cet inconnu – que j'ai aspergé – et son Pokémon. Cette situation n'est pas sans me rappeler celle que j'ai vécu avec Anne quelques mois auparavant.

▬ Désolé.
J'adresse mon plus beau sourire et montre toutes mes dents à Faust en espérant que la pilule passera.
▬ Je vais t'aider à la retrouver.  
Enfin en supposant que mon aide puisse apporter quelque chose. Après tout ... J'ai en déjà bien assez "fait" pour aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Sinnoh
Expérience : 253
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 28 Fév - 13:20
Le trèfle rougeJe vois alors le dresseur m’accompagnant sortir un Pokémon d’une de ses Pokéball, lui ordonnant de remplir sa bouteille. Je suis plutôt sceptique à l’idée qu’il puisse faire quoi que ce soit mais qui ne tente rien n’a rien. Le Pokémon qui semble être un Ramoloss ne semble pas convaincu par l’idée et ne daigne pas bouger la moindre de ses pattes regardant son dresseur avec l’air benêt qui lui sied si bien. Je commence à me lever, approchant le Pokémon avec Mérida toujours blottit dans mes bras.

L’attaque que lui avait demandé de faire son dresseur ne semblait pas forcément judicieuse.

C’est alors que j’ai reçu un fort jet d’eau directement dans la figure, noyant par la même occasion ma petite protégée. Elle s’est alors enfuis de nouveau – toute propre ceci-dit – en direction de la forêt. Je n’ai pas eu le temps de réagir qu’on ne voyait déjà plus la moindre de ses plumes dorées dépassées à l’horizon. Je me suis tourné alors vers le dresseur, un peu surpris par le geste.

Il semblait à la fois désolé, malgré son pincement de lèvre significatif pour s’empêcher de rire de la situation. La situation avait de quoi l’être bien que je ne me prenais pas pour autant à la rigolade.

« Bien, si tu veux m’aider à la chercher. Tu as un Pokémon qui pourrais aller rapidement dans la direction où elle est partie ? »

J’ai agrippé une des balles de ma poche, libérant mon petit Furaiglon. Il était bien plus simple de le laisser partir en repérage vu sa vitesse de vol. Il m’a fait signe d’avoir compris, fonçant droit tel un mini-jet dans la direction pointée.

« Ne perdons pas de temps. »

J’ai alors commençais à courir, essayant de suivre mon volatile.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Viridia :: Forêt de Tilleul-
Sauter vers: