:: Mhyone :: Minami :: Plage des secrets Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Et de vagues rochers pour arrêter les vagues ... - Ince

avatar
Région d'origine : Kalos
Expérience : 784
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 27 Jan - 14:39

Et de vagues rochers pour arrêter les vagues ...
Le doux ressac de la marée montante apaise l'homme sauvage. Doucement, il plonge sa main droite dans la poche opposée et en sort un galet plat.

Il prends son temps. Il n'est pas pressé du tout. Les ricochets, c'est tout un art. Il faut attendre la bonne vague. Prendre le bon angle. Une légère bourrasque glaciale remplie son nez des embruns et ses joues de sang, mais il ne frissonne pas. Frisonner, c'est montrer de la faiblesse.

Sa concentration faiblit. Il se souvient des paroles de son psychiatre. Dans le monde des humains, montrer de la faiblesse, qu'elle soit réelle ou perçue, ce n'est pas un problème. Il n'y a pas de Nidoking qui va venir te manger et qui n'attends qu'une preuve de fatigue pour te sauter à la gorge.

Un rictus monte aux lèvres de Georges. Il le sait, ça. Mais ce n'est pas facile de s'en débarrasser.

Oh, et puis merde. Son bras droit se met en marche d'un coup. Une fois à l'appogée de son mouvement, il donne un petit coup de poignet. Le galet vole avant de retomber sur la mer.

Ploc.

Au lieu de s'enfoncer dans les flots bleus, le caillou rebondit.

Ploc.

Encore une fois, le caillou semble résister à l'appel de la mer comme par magie pour remonter dans le cieux.

Plouf.

Cette fois ci, c'en est trop pour lui. Il ne rebondira pas une fois de plus. Un galet de plus perdu aux flots. Son nom sera inscrit au grands livres de pierres parties trop tôt.

Georges grelotte. Ses pieds sont mouillés. Froids. Mince. Il n'avait pas prêté attention au fait qu'il était aussi proche de l'écume. Zut. Doucement, il s'éloigne de quelques mètres pour retourner auprès de son sac. Mais il a encore envie d'eau. Il pose ses fesses par terre.

D'un geste lent et mesuré, il retire son mocassin gauche et le pose sur le sable. De la même façon, il retire le droit. Les chaussettes partent aussi vite. Ses pieds sont légèrement rosés par le froid. Dans un craquement de genoux, il se relève et porte la main à sa ceinture. D'un glissement de doigts, son bouton se défait et son pantalon se retrouve a ses chevilles. Il le plie bien sagement avant de faire subir le même sort à sa veste puis à sa chemise. Cette fois ci, il ne peut se retenir de frissonner. Il doit faire quoi ? Cinq degrés au dessus de zéro ? Le dresseur regarde Eighteen, qui va doucement se placer sur le tas de vêtements. Georges sourit légèrement. Au moins, ils seront chauds a son retour. Ah, en parlant de ça !

Il plonge la main dans son sac et remercie tonton ou le bon dieu, suivant celui qui recevra la prière en premier. Il effleure un petit objet pas plus gros qu'une pomme et appuie sur un bouton. C'est un petit radiateur de sac, qui émet une douce chaleur pour réchauffer ce qu'il y a dedans. On lui avait donné quand il avait énoncé son désir d'aller à la plage en plein hiver.

Georges sent le regard des gens autour de lui et s'en moque un peu. Oui, il va aller se baigner en plein hiver. Oui, il est peut être un peu fou.

La morsure de l'eau salée froide agresse sa résolution. Il hésite à retourner au chaud. Mais non. Il avance jusqu'à ce que ses genoux soient immergés. Doucement, en poussant quelques gémissements sourds, il porte ses mains à l'eau et se mouille le torse. Allez. Courage Georges. C'est le plus dur. Une fois que tu seras en train de nager, ça ira mieux.

Doucement, il se met en marche. Ça lui rappelle un peu le passé. Il préfère se concentrer sur son crawl. Entre deux mouvements, il à le temps de regarder la plage. Ah, il commence à s'éloigner du sable et se rapprocher d'une grotte. Il a envie d'aller y faire un tour.

Bien vite, l'eau est trop basse pour pouvoir nager. Il se redresse donc. Enfer, il fait si froid. Il claque des dents et commence à avancer quand des mouvements à l'orée de son champ de vision le font arreter net. Souviens toi ce que pouvait dire le professeur Chen à la radio. C'est dangereux d'aller dans les hautes herbes ou les grottes sans pokémon, car elles pullulent de pokémon sauvages. Georges joint ses lèvres et pousse un sifflet en reculant doucement vers la sortie terrestre de la grotte en essayant de ne pas montrer de signes de peur. Il ne reste plus qu'a espérer que Eighteen arrive avant que les pokémons ne passent à l'action.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto (Carmin sur Mer)
Expérience : 207
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 27 Jan - 19:27
ET DE VAGUES ROCHERS POUR ARRÊTER LES VAGUES ...
 


Confortablement installé avec Klara sur une couverture de pique-nique, Ince observe la mer aller et venir à un rythme régulier contre les rochers. Lentement, comme guidée par le roulement des vagues, sa main griffonne le papier dans une tentative de rendre hommage au panorama qui s'offre à qui veut le voir. Une plage baignée par la lumière douce du soleil, un horizon dégagé, quelques promeneurs ici et là, des pokémons fendant les flots ou les cieux de temps à autre, bref, vous voyez le tableau.

Au bout d'une bonne heure, le Kellman commence à plier bagage pour rejoindre le prochaine spot, une grotte peu fréquentée de par son manque de visibilité depuis la plage. Cependant, il se stoppe dans son geste en voyant un homme à la mer. Non, pas de ceux qui se noient, mais de ceux qui y vont de leur plein grès. Vu d'ici, la scène dégage une telle puissance qu'Ince est obligé de ressortir son carnet et esquisser comme un dément. Il ne s'arrête qu'en se rendant compte que son modèle semble en mauvaise posture.

« Et censored !  Ce mec est complètement taré ou bien ?! » Déjà qui va faire trempette en plein hiver dans une eau gelée, et ensuite qui s'approche des grottes sans pokémons ? Pire, la température a découragé les quelques promeneurs, du coup, soit c'est lui qui intervient et ça promet d'être chiant soit il laisse le pauvre fou à son triste sort et si il meurt, c'est la prison pour non-assistance à personne en danger, et ça serait encore plus chiant. Si vous vous posez la question, oui, il est sérieux dans son raisonnement.

Après un énième juron mental, Ince se décide à aller porter secours au malheureux, n'oubliant pas la couverture parce qu'il doit se les geler mine de rien. Une fois à sa hauteur, Klara sur les talons, le brun comprend le problème et cesse aussi tout mouvements. Pourquoi il est venu déjà ? Son pokémon ne sait même pas se battre ! Il cherche le regard de son nouveau compagnon d'infortune histoire de savoir quoi faire, parce que pour le coup, sa solution à lui, c'est la fuite.

-Tu sais courir ?
Codage par Libella sur Graphiorum



HRP:
 




Merci à Georges pour le sprite de Kardos ! o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Expérience : 5933
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 29 Jan - 17:51

Un pokémon apparaît !

   




Ince, tu rencontres Ecrapince ! Georges, tu trouves Ptitard !
Que vas-tu faire ?
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kalos
Expérience : 784
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 29 Jan - 19:14

ET DE VAGUES ROCHERS POUR ARRÊTER LES VAGUES ...
Ça devait être une vision assez étrange. Le petit Galekid, voyant que son dresseur se dirigeait vers une grotte tout seul, avait eu la même réaction que Ince. Eighteen aimait son dresseur. Comme un frère. Mais parfois, il n'était pas le plus intelligent des hommes. Du coup, le pokémon Armurfer s'était élancé vers son ami …

Surpris, Georges se retourne vers son interlocuteur. Grand, un air de merlan frit sur le visage. Pas le genre de mec sur lequel le dernier des de Jocquevillard se sent de compter en temps de crise comme maintenant. Et son pokémon à l'air … Pendant une fraction de secondes, le cerveau de Georges marque une pause. Qui à l'air le plus perdu là ? L'homme ou le pokémon. Oh, well. Ce n'est pas comme si il a le choix après tout.

Tendu comme un arc, le nabot de Kalos bondit vers le petit chaton psychique par réflexe. N'avait il pas vu le pistolet à O que le pokémon spirale lui avait tiré dessus ? En tout cas, l'instinct primaire de protection de Georges l'avait motivé à faire rencontrer son épaule et le sol. Il s'attendait à ressentir une vivre douleur, mais il n'en fut rien. Visiblement, le sol de la galerie avait été poli par des siècles de ressac. Marrant. Mais Georges n'a pas le temps de s'en préoccuper. Il serre les abdos et met ses mains devant son visage avant de serrer les dents et pousser un petit cri de douleur. L'attaque n'est pas très puissante, mais se faire toucher par un pokémon n'est jamais très plaisant. Georges palpe ensuite le sol de la main droite et trouve un rocher, qu'il lance sur son agresseur avant de se relever. Ce n'est pas assez pour le mettre hors combat, mais suffisant pour leur donner un peu de répit.

« Je m'appelle Georges. Il va falloir que l'on lutte pour sortir, il semblerait. »

Georges pointe du doigt la sortie. Leur seule voie de sortie est bloquée par un fruit de mer trop gros. Juste leur chance. Et le spiralin qui a ramené des potes …

Enfin la grotte. Malheureusement, Eighteen ne peut pas passer par le chemin que les humains ont emprunté. L'eau est assez basse pour eux, mais pas pour lui. Si seulement il y avait un autre …. Hey ! Il y a une fente là haut. Eighteen pousse un soupir et frotte ses pattes entre elles. Doucement, il se sens monter en l'air. C'est parfait ça ! Il semblerait qu'il y a du fer dans les murs de la grotte. Eighteen fonce et saute dans le trou pourtant trop haut pour lui. Les joirs du Vol Magnétik. Une fois à l’intérieur, sans attendre les ordres de son dresseur, il fonce sur le Ptitard le plus proche dans une attaque qui aurait blessé un pokémon moins fort. Pas Eighteen.

« Parfait mon ami ! Bon timing. Brillant ! Maintenant, utilise Bélier sur les spirales restantes ! Pas besoin de te fatiguer pour eux ! »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto (Carmin sur Mer)
Expérience : 207
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 2 Fév - 12:02
ET DE VAGUES ROCHERS POUR ARRÊTER LES VAGUES ...
 


Bon, on va pas se mentir, Ince est loin de faire le fier, et le regard que Monsieur-Petit-mais-Puissant vient de poser sur lui le prouve bien. Cependant, dans sa tête, ça carbure. Céder à la panique maintenant serait du suicide si on prend en compte le fait que Klara ne sait pas utiliser ses talents de manière offensive -du moins, pas volontairement-, mais ne rien faire reviendrait à se laisser poutrer par les habitants de la grotte. Trop pris dans ses pensées, le brun ne voit que trop tard le jet d'eau se diriger vers sa partenaire, il a tout juste le temps de tendre le bras en lâchant une exclamation silencieuse. Arceus merci, notre Georges de la Jungle intervient -non sans récolter un bonus de charisme avec ce lancer de pierre magistral. N'ayant qu'une idée en tête, Ince se jette presque sur sa Psytigri pour vérifier qu'elle n'a rien de casser avant de lâcher un soupir de soulagement en constatant que ce n'est pas le cas. Il se tourne donc vers leur sauveur pour lui accorder un sourire franc, sa voix laissant paraître une gratitude non dissimulée.

-Ince. Merci d'avoir sauvé Klara. On est pas vraiment des combattants, mais pas le choix pour le coup.

Suite à ces mots, le Kellman commence la mise en place plusieurs plans. À leur disposition ? Juste eux, une couverture et son portable. Son portable ! Mais bien sûr ! Comme frappé par un éclair divin, il sort le précieux appareil de sa poche et commence à composer le numéro d'urgence, du moins, c'est ce qu'il aurait fait si une nuée de bulles ne l'avait pas coupé dans son geste et fait lâcher son bien dans une flaque. On ne dirait pas, mais ça fait plus mal que ça en a l'air, ça pique quoi. Bref, cette fois, Ince est contrarié, carrément en colère même : ce petit bijou contient les photos de ses travaux, et à moins d'un miracle causé par des divinités auxquelles il ne croit pas, impossible de récupérer toutes les données si la carte mémoire prend la flotte. Pire, l'Ecrapince semble satisfait et lâche ce qui ressemble à un ricanement.

-Klara ma douce, celui-là, on se le fait.

Comprenant la colère de son dresseur, et la partageant pour le coup, la Psytigri se prépare en utilisant Gros yeux sur le crustacé géant. L'agresseur ne semblant pas apprécier que ses victimes se rebellent tente une attaque Force Poigne sur Klara, mais l'arrivée remarquée de Eighteen le déconcentre. Profitant de l'occasion, Ince utilise la couverture de pique-nique pour l'aveugler et sans qu'il n'ait besoin d'en formuler la demande, sa partenaire envoie un Choc Mental bien placé, rendant confus le malotru ayant osé saboter leur matériel. Après s'être assuré que l'Ecrapince ne les dérangera plus, le brun récupère son portable à l'eau avec une expression laissant voir ses pensées -à savoir la malédiction de tout ce qui peut l'être- avant de s'adresser à Georges.

-Vu le boucan qu'on a causé les autres vont pas tarder, allons-nous en.
Codage par Libella sur Graphiorum


HRP:
 




Merci à Georges pour le sprite de Kardos ! o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Expérience : 5933
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 4 Fév - 12:16

Des Pokémons apparaissent

   


Vous réussissez non sans mal à quitter la grotte. Cela peut vous surprendre mais aucun Pokémon n'a réussit à vous rattraper. Vous êtes trop rapides ? Peut-être. Cependant une fois la sortie atteinte, vous noterez que des Pokémons ténèbres vous attendent. Et oui, vous avez été bruyant et ils ont su reconnaître en vous des proies de choix. Alors que le combat s'apprête à faire rage, une Pokémon ovalaire à la teinte bien singulière fait son apparition. Ce dernier ne témoigne aucune intention belliqueuse à votre égard. Super Marill, le héros en herbe de la plage arrive à votre rescousse.


Qu'allez-vous faire ?
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kalos
Expérience : 784
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Fév - 2:03

ET DE VAGUES ROCHERS POUR ARRÊTER LES VAGUES ...
Enfin dehors. Malheureusement, ils n'étaient visiblement pas sortis du même coté de la plage, mais tant mieux. Georges avait vu, au fond de la grotte, des formes ressemblant un peu trop à des Tarpaud à son goût. Le pokémon d'Ince avait l'air d'être psy, mais pas assez forte pour tenir tête à des pokémons complètement évolués. De plus, Tarpaud, en vrai, c'est presque un prédateur naturel des Galekids. La nature leur a donné tout pour gentiment plier en deux les pokémons Armurfer.

« Par tout les saints, c'était pas une mince affaire ! Si j'avais su, je ne serais pas venu ici. En tout cas, félicitations pour votre … Klara, c'est ça ? Ce pokémon à l'air relativement bien entraîné, pour son niveau. »

Georges se gratte la tête. C'était peut être pas aussi sympathique que ce qu'il avait voulu laisser entendre.

« Ne le prenez pas mal. Le combat n'a pas l'air d'être votre cible, non ? Du moins, pas depuis longtemps ? Ah, je n'arrive pas à dire ce que je veux dire. »

Il semble s’énerver un peu tout seul. Pendant ce temps, Eighteen regarde avec suspicion d'étranges galets noirs sur la plage. Instinctivement, il lance l'attaque Mur de Fer, augmentant fortement sa défense. Georges se tourne vers lui.

« Tu as remarqué quelque chose Eighte ... »

Georges n'a que le temps de sauter en arrière avant qu'une mâchoire ne se referme sur son pied. Des mascaiman. Bien leur chance, merde. Dans un aboiement sec, Georges ordonne à son pokémon d'utiliser Damoclès. Bien surpris, le petit caiman se retrouve soudainement avec soixante kilos de fer et de fureur dans la bouche, ce qui l'envoie voler à coté de Georges, visiblement KO. Le dresseur regarde autour de lui, soudainement de retour à l'état sauvage.

« Ince. Remonte vers les dunes. Vite. »

Georges ne sait pas si Ince peut combattre des Mascaiman. Georges ne sait pas si il a envie de combattre les mascaimans. Les galets ont disparu. Bordel. Rapidement, une mâchoire se referme sur une des jambes de Eighteen. En une fraction de secondes, le pokémon se retrouve piégé. Tout aussi vite, il se retrouve tiré dans le sable. Que l'enfer les prenne, eux et leurs attaques sol. Le sol remue un peu et s’arrête. Bonne chance pour eux, car ils allaient en avoir besoin. Non seulement le maintenir au sol serait compliqué, rapport à son Vol Magnétik, mais en plus, ce ne sont pas de pauvres Mascaimans qui pourraient mettre Eighteen en danger. Georges a confiance.

« Eighteen, si tu m'entends, continue avec des Damoclès ! Montre leur qui est le chef ici ! Je crois en toi ! »

Un Escroco jaillit du sable. Est-ce le mâle alpha ? Georges tremble. De loin, on pourrait penser qu'il a peur. Mais non. Ca lui rappelle le bon vieux temps. Il attrape le mascaiman KO a coté de lui par la queue et lance un regard de défi au pokémon évolué devant lui. Comment allait-il pouvoir le vaincre ? Georges n'a pas le temps de réfléchir plus longtemps. Le sol sous les pieds de l'Escroco entre en éruption alors que le pokémon se retrouve projeté au loin.

« Eighteen ? Tu as évolué ? »

En effet, le brave pokémon est maintenant un Galegon. Il aurait aimé évoluer devant les yeux de son dresseur, mais la situation ne s'y prêtait pas. Il aimait Georges et avait confiance en lui, mais il savait que son maitre n'est pas forcément à la hauteur des pokémons sauvages sans lui. Les mascaimans avaient été bien surpris quand leur petite proie s'était soudainement transformée en gros mastoc de fer et d'acier. Ce que l'Escroco avait ramassé, ce n'était que la mue de Eighteen. Georges fronce les sourcils. Comme l'avait pensé son pokémon, il est un peu déçu de ne pas avoir vu son pokémon devenir plus fort.

« Eighteen ! Finis moi ce sale pokémon avec un Tacle Lourd ! »

Le Galegon pousse un cri féroce. Il gratte le sable en regardant son adversaire, qui semble bien moins sur de sa victoire. Sans crier gare, la Lune fonce sur son adversaire, l'écrasant sous tout son poids. Avec la défaite de leur alpha, le groupe devrait se disperser. Georges fonce sur Eighteen et le serre contre lui. Le pokémon Armurfer le regarde, placide. Il creuse le sol jusqu'à en déterrer sa mue, qu'il avale avec délice. Pas question de laisser du bon métal se perdre.

Georges se retourne. Eighteen n'est plus vraiment en état de combattre. Plus qu'a espérer que Ince s'en soit sorti.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto (Carmin sur Mer)
Expérience : 207
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 9 Fév - 12:49
ET DE VAGUES ROCHERS POUR ARRÊTER LES VAGUES ...
 


Une fois sorti de la grotte, Ince lâche une exclamation de joie, pris d'une euphorie qui ne lui ressemble pas. L'adrénaline coulant dans ses veines le pousse même à donner une petite tape amicale sur l'épaule de Georges qui semble galérer à lui faire un compliment. Ah ça lui rappelle l'époque où il fuyait avec ses amis quand un groupe rival cherchait la bagarre, qu'il disait « Plus jamais » et qu'au final quelques jours plus tard c'était reparti pour un tour.

-Mec, il déchire ton pokémon ! Klara et moi on se serait faits exploser tous seuls haha !

Le brun s'apprête à ajouter quelque chose quand la situation dérape. Par réflexe, il prend la boule de poils dans ses bras et chercher du regard un endroit où la mettre à l'abri. Maintenant que la joie est passée, il tilte que l'endroit lui dit quelque chose. Un juron à en faire rougir une catin se fait entendre. Ce coin de la plage est sensé être interdit d'accès à cause des attaques de Pokémons agressifs, les pancartes à moitié dévorées le prouvant, son expérience passée avec un groupe de Kraknoix aussi. Malheureusement, le Kellman sait que Klara ne peut rien faire de par son type -ces bestioles étant forcément de type ténèbre vu leur sale tête- et se retrouve donc à shooter dans le premier reptile s'approchant trop près. 

-Georges ! Je vais chercher de l'aide bouge pas !

Il a tout juste le temps de finir sa phrase qu'une mâchoire se referme sur sa jambe et le fait chuter. Nouveau juron. Arceus merci, c'est son jean qui prend le plus cher, mais pour le coup, ça risque de laisser des marques. La Psytigri prise de panique essaie d'aider son dresseur à coups de Griffe et de Choc Mental, en vain. Voyant les efforts de la boule de poils, un Marill sauvage et coloré se décide à sortir de l'ombre pour aider avec un Pistolet à O du plus bel effet. Cette intervention mêlée au combat magnifique de Georges et Eighteen rend son calme à la plage. On entend de nouveau le son des vagues contre les rochers, le chant des Goélises nichant sur les falaises et bref, la vie reprend son cours. Il faut cependant encore un certain temps avant que le brun ne sorte de sa torpeur pour chercher du regard de son compagnon d'infortune histoire de s'assurer qu'il est toujours en un seul morceau, et quelle surprise de découvrir un Pokémon bien plus imposant que tout à l'heure à ses côtés. Le pauvre semble bien amoché. Le mieux à faire reste donc de quitter les lieux pour aller au centre le plus proche, les baies que le sac du Kellman contient aideront à rendre l'attente moins pénible pour tout le monde. Joignant l'acte à la pensée, il se lève -non sans grimacer et boitiller légèrement à cause de sa jambe- pour se diriger vers le lieu où ses affaires reposent. 

-Suis-moi, j'ai des baies pour ton..Eighteen c'est bien ça ? Oh, et enfile ça, tu vas attraper la mort sinon.

En parlant, le tatouée retire sa veste pour la tendre à Georges. Ils sont loin d'avoir la même morphologie, mais ça reste mieux que rien. Bref, une fois sur place, Ince lâche un soupir de soulagement en voyant que tout est encore là. Il sort donc une boîte contenant divers baies, en prend quelques-unes pour Klara et donne le reste à son vis-à-vis, son Pokémon ayant définitivement plus besoin de soins que le sien qui a eu plus peur qu'autre chose au final. Sentant quelque chose tirer sur la manche de son t-shirt, le brun remarque que le Marill les a suivis, aussi, pour le remercier, il lui offre un des fruits.

-Merci mon vieux, je sais pas ce qu'on aurait fait sans toi.

Suite à ces mots, Ince flatte la grosse tête du Pokémon souris pour le remercier, la Psytigri elle-même semble heureuse de partager sa nourriture avec lui. Cependant, le dresseur ne s'attendait pas à ce que le chromatique aille fouiner dans son sac, et encore moins à le retrouver avec une pokéball entre les pattes en le sortant de là. Il voulait rester avec eux ? Pourquoi ? Est-ce que c'est raisonnable ? Serait-il capable de s'en occuper convenablement ? Est-ce que justement, ça ne serait pas trop galère ? Genre perte d'énergie ? Énormément de questions se bousculent dans la tête du Kellman, mais il sait déjà que c'est trop tard, ce petit l'a sauvé, il a sauvé sa Klara et il veut les suivre. Qui diable pourrait refuser ? Après un regard entendu à sa partenaire, Ince prend l'objet de lien et l'utilise sur le Marill avant de feindre un soupir à en fendre l'âme.

-Mais qu'est-ce que je fais de ma vie.. ?
Codage par Libella sur Graphiorum


HRP:
 




Merci à Georges pour le sprite de Kardos ! o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Expérience : 5933
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 9 Fév - 16:12

Lancer de Pokéball.

   


Le super héros de la plage te communique son envie de rejoindre ton équipe et te tend une Pokéball. Tu la lances mais ... Surprise. Cela échoue. Et pas qu'un peu ! Le Marill chromatique n'est pas resté plus de deux secondes dans la prison sphérique.

"Marill ! MA !"
Le petit Pokémon rose te somme de réitérer le procédé. Hey ! C'est quand même le super héros de la plage ! Il ne va pas se laisser attraper aussi facilement ! Montre plus d'entrain, plus de conviction, plus d'énergie ! Ce lancer était bien trop mou ! MÊME EN LE VOULANT TRÈS FORT IL N'AURAIT PAS PU RESTER DANS LA POKEBALL.
"MA !"

A l'entendre, on croirait qu'il te sermonne.
Que vas-tu faire ?
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto (Carmin sur Mer)
Expérience : 207
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 12 Fév - 21:28
ET DE VAGUES ROCHERS POUR ARRÊTER LES VAGUES ...
 


Un sourire amusé se dessine sur les lèvres du brun en voyant le Marill ressortir avant qu'il n'éclate d'un rire franc. Soyons clairs, en temps normal, ce type de comportement l'aurait agacé et l'entrevue se serait arrêtée là. Mais le reste d'adrénaline le rend euphorique, ce petit lui plaît, et surtout, ça le ramène quelques années en arrière quand il a « décidé » de garder Klara. Celle-ci fuguait tout le temps pour venir cher lui, à tel point que son dresseur -un ami proche- la lui a léguée, leur relation étant de toute façon loin d'être bonne. Ces mots sont ceux qu'il a prononcé en acceptant la pokéball de la Psytigri, et croyez le, elle a de la force la petite puisque la bosse due au lancer de l'objet est bien restée une semaine.

Bref, revenons en à nos Wouatwouat, Ince se racle la gorge pour reprendre un semblant de sérieux. C'est déjà bien si il ne s'est pas mangé une attaque quelconque, ne gâchons pas ça. Des tonnes d'idées lui traversent l'esprit, mais la solution pour laquelle le tatoué opte reste simple : imiter le héros d'une série qu'il regardait enfant. Ainsi, il pointe le Marill du doigt en tapant la pose, oubliant complètement la présence de Georges pour le coup.

-Marill ! Je te choisis !

Suite à ces mots, le Kellman sort une nouvelle Pokéball et y met toute sa motivation -sans pour autant démonter la pauvre bestiole hein, posez vos portables et n'appelez pas la LPP (Ligue Protectrice des Pokémons). La fougue de la première vraie capture se réveillant enfin sûrement. Parce que oui, quand on y pense, Klara était déjà habituée à sa présence puisqu'Ince a assisté à son éclosion et l'a vue grandir avant qu'elle ne devienne officiellement sa partenaire. Nerveusement, il porte son pouce à ses lèvres pour en mordiller l'ongle. Est-ce que cette fois, c'est la bonne ? Dans le doute, deux mots sont lâchés. Simples, mais pas besoin de plus.

-Rejoins-nous.
Codage par Libella sur Graphiorum


HRP:
 




Merci à Georges pour le sprite de Kardos ! o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Expérience : 5933
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 16 Fév - 9:04

Lancer de Pokéball.

   

C'était un meilleur lancer que le précédent. Le Pokémon se débat mais ne parvient pas à sortir de sa Pokéball. Le Marill, super héros de la plage est capturé.
Tu dépenses 25 XP et deux Pokéballs.
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto (Carmin sur Mer)
Expérience : 207
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 24 Fév - 9:59
ET DE VAGUES ROCHERS POUR ARRÊTER LES VAGUES ...



Les secondes défilent, le duo fixe l'objet à présent immobile. Il leur faut un petit temps avant de tilter qu'ils ont un nouveau partenaire de route, et, quand l'information arrive enfin au cerveau, un cri de joie commun ruine -encore- le calme des lieux. Presque aussitôt, Ince attrape la Pokéball pour en faire sortir le Marill et se mettre à sa hauteur, Klara se précipite elle aussi dans le but d'accueillir le type eau comme il se doit. 

-Bienvenue dans la famille hm..Kamy ?

Si l'on en croit la tête du Pokémon Aquasouris, ce prénom est loin de lui plaire, il semble même prêt à en venir aux mains si on ne lui donne pas quelque chose qui convient à son statut de guerrier protecteur de la veuve et de l'orphelin. Le brun se creuse donc un peu plus les méninges, de nouveau les secondes passent et c'est un vieux cours de hongrois sorti du fond de ses années lycée qui le fait tilter. 

-Kardos ? Ça signifie « Gladiateur » ou « Guerrier ».

Le Marill prend le temps de réfléchir à la proposition du dresseur et finit par sautiller sur place en signe d'accord. Une fois l'émotion passée, Ince se souvient de la présence de Georges, il se tourne donc vers lui pour lui offrir l'esquisse d'un sourire gêné. Instinctivement, sa main se glisse sur l'arrière de sa nuque pour la gratter d'un geste nerveux.

-Merci encore, sans toi on se serait faits croquer. Je peux faire quelque chose en retour ? Oh, ton Pokémon a besoin de soins avant, je te laisse mes coordonnées ?

Joignant les gestes à la parole, Ince attrape son carnet pour y écrire son nom, prénom et adresse Pokéweb avant d'arracher la page pour la tendre à son vis-à-vis. Ainsi, Georges pourra le retrouver si l'envie lui prend, éventuellement regarder son travail, voir même le solliciter si ce qu'il voit lui plaît, qui sait ?
 


Codage par Libella sur Graphiorum




Merci à Georges pour le sprite de Kardos ! o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kalos
Expérience : 784
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 15 Mar - 15:45

ET DE VAGUES ROCHERS POUR ARRÊTER LES VAGUES ... 
Il va capturer le pokémon ? Georges reste impassible avant de partir sans bruit. Il est gentil le jeune Ince, mais sans bouger, ça commence à faire froid en slip de bain. Bien vite, Georges fonce vers son sac. Au moins, personne ne l'a volé. C'est déjà ça de pris. Il plonge la main dans son sac. Sa serviette est chaude. Vraiment, ce système de chauffe sac, c'est vraiment la meilleure invention depuis le pain en tranches. Georges se frotte doucement. Il est presque sec maintenant. C'est malin. Il faudra qu'il se passe de la crème ce soir. L'eau salée à tendance à irriter sa peau. Il enfile ensuite rapidement son pantalon avant de regarder dans la direction de Ince. Ah, il l'a capturé son pokémon. Georges attrape son sac et met une des bandoulières. Tant pis, il mettra sa chemise après.

Il est de retour auprès de son camarade du moment. Il semble ne pas avoir remarqué son absence. Parfait. Kamy ? Karlos ? Ah, non. Kardos. Étrange, comme noms. On dirait une langue étrange. Ça veut dire quelque chose ? Georges hausse mentalement les épaules. C'est une langue qu'il ne connaît pas. Il se demanderait bien d'où elle viens, si cela l’intéressait vraiment. L'important, c'est que Ince et le pokémon soit content. Georges fronce les sourcils. Il n'a rien fait spécialement, non ? En vrai, c'était plus Ince qui est venu a son aide que l'inverse. Non ?

« Hey. Il me semble que c'est vous qui êtes venus à mon aide, pas l'inverse. C'est à moi de vous récompenser, normalement. Vous voulez aller récupérer quelque chose à manger ? Je dois avouer que tout ça m'a creusé pas mal. »

Il récupère le morceau de papier que lui tends Ince avant de le mettre dans son sac et de sortir sa chemise. Il finit de se rhabiller. Pas question de retourner en ville torse nu, non ?

« Enfin. Avant, effectivement, un passage au centre pokémon s'impose. »

Il frisonne un peu. Il fait frisquet ici. Allez. Direction le centre ville.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Minami :: Plage des secrets-
Sauter vers: