:: Mhyone :: Méridian Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chaînon manqué - Elisthel

avatar
Région d'origine : Kalos
Expérience : 784
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 31 Jan - 1:05

CHAINON MANQUE
« BWAAAAAAAAAAAAAAAAAAH ! MON TOKEMON IL EST COINCEEEEEEEE ! »

Cela fait bien cinq minutes que le hurlement strident de la gamine vrille les oreilles du dernier des de Jocquevillard. Lunettes teintées sur le nez, il ferme les yeux, insultant mentalement l'univers. Oui, toi, univers qui a créé les gamines à la voix stridentes. Oui, toi, univers qui a créé les repas trop arrosés.

Il ne se souvient pas vraiment de la fin de soirée d'hier. Des amis de monsieur et madame son oncle et tante étaient venus au restaurant avec leurs enfants. On avait mangé. On avait bu. On avait joué. On avait bu. Il avait même fricoté avec une des filles de l'ami en question. Enfin. Au fond, tout ceci n'est pas important. Ce qui est important, c'est qu'une bonne partie de l'eau de son cerveau avait été utilisé pour s'occuper de l'alcool dans son sang, laissant le précieux organe bien trop dérivé de son miraculeux liquide de vie.

Groggy, il était descendu le lendemain matin, ce matin donc, prendre un café dans un petit troquet. Tout d'abord pour échapper à monsieur son oncle. Pas question de se faire remonter les bretelles par un tonton zélé qui n'aimait pas qu'on chante la sarabande aux filles de ses amies. Aussi, et dans un même ordre d'idée, échapper à la dite jeune femme qui avait passé une partie de la nuit dans une chambre d'amis.

Donc. Revenons a nos moutons, voulez vous bien.

Georges, gueule de bois, lunettes fumées sur le nez, chemise débraillée, un café fumant en face de lui et une sale gamine qui hurle sans que personne ne semble s'en émouvoir. Il regarde à gauche. Il regarde à droite. Il regarde encore une fois à gauche. Non. Si quelqu'un avait eu envie d'aller aider cette petite, il l'aurait déjà fait. Allez Georges. Tu peux le faire. Doucement, il se lève et s'approche de la petite. D'une voix qu'il veut douce mais qui est trop rauque a son goût, il lui demande ce qui se passe.

Un goût pâteux dans la bouche, il écoute. Alors comme ça, son Miaouss est monté à l'arbre et ne sait pas descendre. Georges pousse un long, long, long soupir. Allez. Il va s'en occuper. Il tapote la petite sur la tête en la rassurant.

« Je vais aller le sortir de là. Ne pleure plus, tu es d'accord ? »

Doucement, il se penche. Le monde tourne un peu. Ça ne va pas être facile. Il délie ses chaussures. Il retire ses chaussettes. Quel plaisir, marcher pied nu. Bon, alors, cet arbre.

Bien sur. C'est le pire arbre à grimper. Méridian est connu pour l'entretien de ses végétaux. Il n'y a qu'une seule branche qui dépasse, a plus ou moins deux mètres du sol. Ensuite, un autre groupe de branches dénudées avec un pokémon dedans, à encore deux mètres au dessus. Non d'un petit clou. Comment faire pour faire redescendre le pokémon ? Georges n'a qu'un espoir, c'est que le Miaouss est gentil.

Georges s'approche et saute. Echec. La branche légèrement glissante lui échappe. La petite fille pouffe. Deuxième essai. Réussite cette fois. Hop. On tire sur les bras. On s'aide de ses pieds sur le tronc. Première branche montée. La petite fille pousse un cri de joie. Allez. Il pousse sur ses jambes et saute.

Soudain, craquement sinistre. Poussé par un élan divin, il s’accroche de tout son cœur à une des branches du haut et regarde vers le bas. Enfer. Son ancien appui est maintenant au sol. Doucement, il pousse un râle. Au moins, l'adrénaline à viré tout l'alcool de son sang. En jouant encore une fois de ses jambes, il monte. Au moins, son point d'arrivée semble pouvoir supporter son poids. Le Miaouss s'approche de lui, sort ses griffes et … Descends de l'arbre en utilisant son agilité toute féline. Sérieusement ? Quel enfer. Il sens la colère monter en lui. Au moins, le pokémon est sauf. Mais il ne peut pas sauter de là. C'est un coup à se faire mal.

« Petite. Tu peux appeler à l'aide pour moi ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 1070
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 1 Fév - 15:50
Elisthel Firefly dévisageait les gens qui passaient dans la rue d'un air ennuyé. Assise à sa table en compagnie de son scientifique préféré, elle ne touchait pas à la tasse de thé bouillante à côté d'elle. Non, elle ne se sentait pas d'humeur. Revenir à Mhyone, surtout dans ces circonstances, cela l'avait plus ennuyé qu'autre chose. Les grandes rues anciennes et pavées de Méridian ne lui avait pas manqué. En fait, rien ne lui avait spécialement manqué. Mais malgré tout, elle observait les gens. Elle observait l'agitation croissante, sans doute dû aux élucubrations de ce fameux tournoi en approche. En face d'elle, Noctis Flavelle surfait d'un air distrait sur son téléphone, un Goupix sur les genoux. Il caressait la bête par automatisme, mais la petite créature était adonnée à la même activité qu'Elisthel. Le jeune homme semblait de mauvais poil, et elle pouvait parfaitement comprendre pourquoi.

Elle l'avait suivi à Kalos, espérant pouvoir se changer les idées. Cela avait plutôt bien fonctionné, à un détail près. Son grand-père. Elle qui ne l'avait plus revu depuis ses dix ans, elle était soudainement convoquée pour le voir. Ses parents ne devaient même pas être au courant de l'affaire, et du peu qu'elle en avait expliqué au garçon, elle préférait ne pas s'y rendre seule. Noctis n'avait pas bronché, jusqu'au moment où le professeur Acacia lui avait fait savoir qu'elle ne pouvait plus se permettre de le garder, à cause des pressions de quelqu'un à l'extérieur du labo. Officiellement, elle avait accepté de virer son employé, mais officieusement, elle lui avait demandé quelque chose de très spécial. Elisthel n'en avait pas les détails, mais cela semblait être une affaire délicate au vu de la tête contrarié de l'homme.

Ses réflexions furent interrompues par une gamine qui l'observait avec des yeux larmoyants. Un peu mal à l'aise, Elisthel se tourne vers elle, une interrogation muette sur le visage. Finalement, après un bref silence, elle ose s'avancer et demande d'une petite voix que la jeune femme vienne l'aider. La dresseuse se lève, signalant vaguement à son camarade qu'elle revient. Elle suit l'enfant jusqu'à un grand arbre, où elle découvre avec surprise un homme perché. La fillette lui explique l'histoire, son Miaouss, l'ascension courageuse et... Le pokémon qui se foutait bien de leur gueule depuis le départ. C'est bien, mais elle ne sait pas comment elle peut l'aider à descendre. C'est de pompiers dont ils ont besoins, là. Sauf si... Elle observe son Noctali, qui la suit docilement comme à son habitude, nonchalant et discret. Le pokémon semble hocher la tête et avec dépit, la jeune femme ouvre finalement la porte à son plus grand chenapan.

Majora sort de sa pokéball tout sautillant. Comme ricanant, le pokémon observe sa dresseuse. Cette dernière lui désigne l'homme coincé plus haut et lui demande :

« Est-ce que tu pourrais utiliser Spore Coton pour créer une masse duveteuse qui amortirait sa chute ? »

Le Farfaduvet s'empresse de sauter et relâche de nombreuses spores cotonneuses qu'il colle les unes aux autres pour en créer une énorme bien duveteuse. Après un bref instant, la jeune femme fait un signe à l'homme en haut.

« Euh, je pense que vous pouvez sauter. »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kalos
Expérience : 784
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 1 Fév - 19:31

CHAINON MANQUE
Un tapis de spores. Intérieurement, Georges espère que le nom « Coton » de l'attaque n'est pas usurpé. Mais il est bloqué. Refuser l'aide de la demoiselle serait un peu comme l'insulter. Et si il y a une chose que Georges n'aime pas, c'est insulter les autres. Du moins, ceux qui ne le méritent pas. Il est hésitant. Ce serait idiot de se blesser aussi près de l'Ossathlon. Allez Georges. Tu peux le faire. Tout l'univers croit en toi. Au moins. La petite fille. Elle le regarde avec du respect dans ses petits yeux bouffis par les larmes.

Tout d'abord, essayer de trouver un bon équilibre. Sauter sans équilibre, c'est la chance de finir a quelques centimètre du tapis providentiel. Mais il y a des embûches sur le chemin de la joie et de l'équilibre. Georges n'a pas vraiment confiance en cet arbre. Une branche l'a déjà lâchement abandonné. Là, il n'y a plus vraiment de quoi se rattraper plus haut. Rien ne semble pouvoir soutenir son poids. En plus, elle grince. Instinctivement, il se rapproche du tronc. En s'en aidant, il se met debout. Okay. Bien. Il avant d'un pas, histoire d'être sur de ne pas pendre le tronc.

Gros grincement.

« Oh. Merde. »

Georges n'a que le temps de replier ses bras et ses jambes devant sa tête et son torse avant que la branche ne lâche sous son poids. Pendant quelques secondes qui semblent être une éternité pour le jeune homme, il se sent tomber. Il attends de ressentir moult douleurs aiguës dans son corps.

Tout ce qu'il ressent, c'est une grand confort. Il pousse un grognement de surprise avant d'ouvrir les yeux. Du blanc partout. Ça y est, il est monté au paradis ? Non. Impossible. Il ne serait jamais mort d'une telle chute. Ah mais. C'est vrai. Les spores. Georges se tourne jusqu'à être sur le dos et lève le bras en l'air, pouce vers le haut. Il pousse un cri de joie. Après quelques secondes, il se redresse et époussette ses vêtements. Pratique cette attaque. Doucement, il sort du tapis de spores et se dirige vers la petite, qu'il tapote sur la tête doucement.

« Voila. La prochaine fois, fais attention à ton pokémon ma petite. Un arbre, c'est gentil, mais imagine si il se perds dans une grotte ou dans un champ. C'est ton rôle de faire attention à ce qu'il ne se retrouve pas en danger, d'accord ? »

Enfin, pour cette fois, c'est Georges qui s'était retrouvé dans de beaux draps. Heureusement que cette dresseuse était intervenue. Georges marche jusqu'elle et se courbe bien bas en un salut respectueux.

« Mademoiselle, je vous remercie de votre aide. Puis-je vous offrir un café pour vous remercier ? Ah mais, j'en oublie toutes mes conventions. Georges de Jocquevillard, pour vous servir. »

Il tends la main pour prendre celle de la dresseuse et lui offrir un baisemain digne du Château de combat.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 1070
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Fév - 18:06
L'homme finit par atterrir sur les spores, visiblement sans égratignures. Soulagée que cette idée ait bien fonctionné, la jeune femme félicite Majora. Ce dernier sautille sur place, le regard espiègle. Oui, il veut une récompense. Elisthel ne s'en soucie pas pour l'instant, l'homme qu'elle a sauvé fait la leçon à la gamine avant de s'intéresser à elle. Elle rougit légèrement devant son attitude qui lui rappelle Allen, avant de se reprendre et de s'exprimer.

« Elisthel Firefly. En vérité, j'étais sur la terrasse non loin avec un ami. A défaut de m'offrir un café, je pense que cette énergumène – elle pointait son Doudouvet qui avait les yeux pétillantsvoudrait bien qu'on lui offre quelque chose à manger. Si vous voulez vous joindre à nous... »

Peut être un brin nerveuse, elle désigne un café non loin de là, avant d'observer l'homme. Il est pieds nus. Un coup d’œil à droite et à gauche l'informe que ses chaussures sont à côtés. La gamine qui les as sollicité s'en va rapidement en sautillant, son Miaouss sur les talons. Aha, tellement insouciant à cette âge-là. La jeune femme attends que son camarade eut récupéré ses chaussures avant de se mettre à avancer vers la table qu'elle occupait précédemment. Là-bas, Noctis l'observe, le regard curieux. Un sourire taquin se pose sur son visage avant qu'il ne se précipite vers eux.

« Ah, tu tombes bien ! J'ai reçu un coup de fil urgent ! Je te laisse en bonne compagnie. Appelle-moi quand tu voudras repartir ! »

Et il s'enfuit à toute allure. La dresseuse se doute qu'il doit se planquer pas très loin pour observer les deux jeunes gens. Ce mec se fait des idées bien trop vite à son goût ! Elle retint un soupir, son Noctali semblant hausser les épaules. Elle invite donc sa nouvelle rencontre à s'asseoir, avant de retrouver son thé qui sans surprise, est froid. Laissez-le cinq minutes, et le potage perd tout son arôme. Un peu dépitée, elle finit par attendre qu'une serveuse passe pour lui en demander un nouveau, s'excusant au passage de l'avoir gâché. Elle tourne la tête vers son camarade, comme pour engager la conversation.

« Alors, euh... Georges. Vous êtes du coin ? Vous avez l'air de porter un nom de l'une de ces familles bourgeoises qui vivent ici. Même si je ne connais pas très bien Méridian. »

Les rares fois où elle y était passé, c'était en coup de vent. Enfin elle avait tout de même rencontré son Lokhlass au lac à côté, mais... Elle voulait éviter de faire des gaffes. Elle ne savait pas toujours très bien comment aborder un inconnu.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kalos
Expérience : 784
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Fév - 0:33

CHAINON MANQUE 
Georges, dans sa candeur toute naturelle, n'a pas remarqué que le pourpre était légèrement monté aux joues de son interlocutrice. Tant mieux d'ailleurs, car il n'aurait pas su où se mettre le cas échéant. Non. Il s'est concentré sur remettre ses chaussures. Il adore marcher pieds nus, la question n'est pas là. Mais bon. Après avoir sorti le grand jeu et gratifié Elisthel d'un baisemain, il ne pouvait pas jouer au va-nu-pieds. Il regarde la direction qu'elle lui indique. Comme elle l'a dit, elle est accompagnée. Parfait, l'occasion de rencontrer encore plus de gens. Il s'avance d'un pas décidé, un sourire aux lèvres. Faire bonne impression. Il va pour lever sa main à hauteur de poignée quand l'homme disparaît tel un ninja. Georges reste pendant quelques secondes bloqué. Il a fait une bêtise ? Heureusement, la voix d'Elisthel ne le laisse pas se plonger dans sa confusion. Il s’asseoir avant de répondre.

« Oh, j'ai de la famille ici, mais je viens de Kalos. Nous sommes installés a Fort-Vanitas depuis … Et bien, la légende raconte que nous étions déjà à la cour du dernier Roi de Kalos, mais ce n'est qu'une légende. Mais sinon, vous avez raison. Monsieur mon oncle habite à Méridian, et il me fait l'honneur de m'héberger pendant mon séjour en Mhyone. »

Georges commande un café noir comme la nuit. Maintenant que l'adrénaline commence à disparaître, l'alcool revient doucement enserrer son cervelet dans ses griffes maléfiques. Il regarde le pokémon de la jeune femme, un air circonspect sur le visage.

« Excusez moi, mais je dois avouer que je ne sais pas vraiment ce que votre pokémon pourrait bien vouloir manger. Eighteen ne mange que des pierres et du métal, mais je doute que cela sied à votre compagnon. Puis-je vous demander de choisir pour moi ? »

Ben oui. Georges est, par la force des choses, un spécialiste des pokémons de type acier. Autant il sait s'occuper des petits compagnons de métal, autant la physiologie de ceux qui n'étaient ni de ce magnifique ni leurs prédateurs dépassait totalement le champ de compétence de Georges. Alors, autant avouer directement plutôt que de tourner autour du pot.

« Vous avez dit que vous ne connaissiez pas Meridian si bien que cela. Puis-je en conclure que vous n'êtes pas de Mhyone ? Je conçois tout à fait que même en habitant dans une région donnée, on ne peut pas forcément la connaître en entier, je suis bien placé pour parler. »

La voix de Georges n'est pas forcément rassurée. Son regard non plus. Il n'était pas fuyant, mais pas des plus courageux non plus. Parle t'il trop ? Pas assez ? Est il assez intéressant ? Cela faisait un moment qu'il n'avait pas été amené à parler pour le simple plaisir de parler. Sans le savoir ni le vouloir, Elisthel était devenue partenaire d’entraînement.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 1070
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 13 Fév - 19:46
Elisthel acquiesça alors que l'homme expliquait brièvement son histoire. Kalos, hein ? Ses vacances avec Noctis lui revinrent en tête. Elle avait vu Fort-Vanitas, car c'était justement là qu'habitait le garçon. Elle y avait rencontré sa petite sœur et son père, et la ville lui rappelait vaguement Méridian, au moins pour ses remparts. S'ils étaient installés là-bas depuis des générations, ils devaient sans doute connaître leurs voisins. Elle ne souligna néanmoins pas ce détail. Elle se contenta de se sourire, rajustant sa tasse de thé qui venait d'arriver.

« C'est marrant, j'étais justement à Fort-Vanitas il y a peu. Elle s'adressa ensuite à la serveuse pour demander un muffin, son Farfaduvet visiblement ravi. Hmm. Des pierres et du métal ? C'est un pokémon roche ou acier je suppose ? »

Son Noctali était parti de l'autre côté de la rue. Sans doute était-il parti dénicher le fouineur qui l'avait placé dans cette situation, mais Elisthel n'était pas vraiment inquiète. Elle savait que Noctis pouvait prendre soin de son pokémon sans problème, et Ori avait sans doute envie d'explorer un peu à sa guise. Sur ses genoux, Majora avait par contre bien du mal à se tenir tranquille. Le Farfaduvet se contenait tant bien que mal, au moins jusqu'à avoir son muffin avant de commencer à faire ses bêtises. La jeune femme était toutefois distraite, et ne remarqua pas l'agitation qui commençait à poindre. Une gorgée de thé plus tard, elle répondit à la question de Georges.

« Je suis de Mhyone, si. Je suis née à Nox Illum, mais je ne suis pas venue souvent ici. Je suis venu ici pour des raisons personnelles, une urgence de dernière minute. J'en profite un peu en visitant la ville, disons ! »

Elle haussa les épaules l'air indifférente, et ce fut à peu près à ce moment là que la serveuse revint en apportant ce qu'ils avaient demandé. Majora se jeta littéralement sur son Muffin, ne manquant pas d'effrayer la pauvre fille. Le pokémon vole vent se posa sur l'un des dossiers de chaises, dévorant à vive allure son délicieux repas. Elisthel eut beau lui faire les gros yeux, cela ne fit que le faire ricaner davantage. Soupirant, la jeune femme s'étira avant d'observer les alentours. Ori avait complètement disparu, et elle ne distinguait Noctis nul part. Peut être qu'ils avaient filés, tout les deux. Elle allait avoir bien du mal à les retrouver.

« Enfin bref ! Qu'est-ce qui vous amène à Mhyone, sinon ? »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kalos
Expérience : 784
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 15 Fév - 0:39

CHAINON MANQUE 
« Oh, Fort-Vanitas ! Vous avez aimé ? Et oui, exactement. Eighteen est un Galego, pokémon de type Acier et Roche. C'est la forme évoluée de Galekid, et il évolue en Galeking. Vous avez l'oeil pour ce genre de choses. Je présume que votre pokémon est plante, non ? »

Le regard de Georges virevolte entre les deux pokémons d'Elisthel, qui semblent vouloir n'en faire qu'a leur tête. Ce n'est pas forcément le genre de choses que Georges apprécie, mais ce n'est pas ses pokémons après tout. On lui avait souvent dit qu'il ne pouvait pas imposer sa façon de penser aux autres. Même si c'est parfois bien bien dommage.

« Oh. Ce qui m’amène ici ? Oh, et bien, vous savez … Si je vous le disais, je serais obligé de vous tuer juste après. »

Il gagne du temps. C'est vrai ça. Pourquoi il est ici en fait ? Il a beau chercher, il ne voit pas de grande raison. Pas de quête de vengeance. Pas de travaux pour la famille. Pas de grande quête spirituelle pour devenir un grand gourou. Il fronce légèrement des sourcils. Il ne s'était pas attendu à ce qu'une bête question soit aussi dure à envisager.

« Blague à part, je ne sais pas vraiment. Pas de raison particulière. Depuis que je suis revenu d'île, je n'avais pas encore rendu visite à monsieur mon oncle. C'était donc une bonne occasion. Et puis je suis resté un moment enfermé dans notre demeure. Je pense que madame ma grand mère en avait marre de me voir traîner en pantoufles toute la journée, haha. »

Il lâche un petit rire courtois. Il se sent un peu bête. Si seulement il était une personne intéressante comme la grande majorité des personnes qu'il avait rencontré ici. Tous avaient un talent. Un but. Une histoire spéciale. Lui, aussi loin qu'il pouvait chercher, il ne voyait rien de bien fameux. Il laisse un blanc en jaugeant le contenu de tasse. Trouver un autre sujet ou partir. Si il reste plus longtemps comme ça, elle va le prendre pour un mec étrange.

« Et sinon, vous pensez rester longtemps à Méridian ? Il se peut que nous autres Ossatueur organisions un tournoi ici. Rien n'est encore sur, mais on ne sait jamais. Ça pourrait vous intéresser ? »

Il vide son expresso d'un trait. Le goût amer du café le fait frisonner un peu. Il repose sa tasse un peu brusquement. Il ne sait pas vraiment où mener la discussion. Ce n'est pas encore naturel chez lui. Dommage, peut être.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 1070
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 19 Fév - 23:46
Elisthel sourit à la remarque de Georges, l'homme est enthousiaste et bavard dès que l'on semble aborder un sujet qui lui plaît.

« Oui, c'est une jolie ville. Son sourire se transforme en léger rire. Il n'y a pas beaucoup de type de pokémons qui mangent des rochers... Majora est un type plante, mais également un type fée. Plutôt fée dans le genre lutin malicieux, si vous voulez mon avis. »

Georges fait ensuite une légère plaisanterie qu'Elisthel ne relève pas. Cette réponse ne la convainc pas, pas plus que son attitude légèrement perplexe. L'homme semble ne s'être jamais posé la question auparavant. Cela lui paraît un brin étrange, considérant qu'elle se demande en permanence quel but elle doit suivre, à quoi elle doit aspirer. Que quelqu'un passe à côté d'une question aussi essentielle, comme savoir où aller ensuite, ça la dépassait très largement. Elle l'écoute distraitement, considérant surtout que la seule raison, c'était par curiosité ou par ennui. Un certain silence embarrassé s'abat. La jeune femme prend sur elle en considérant qu'elle doit arrêter de poser des questions trop personnelles ou intimes. La question suivante faillit lui arracher un rictus. Nous autres Ossatueurs. Urgh. Ce type plaçait les gens dans des cases. Super, donc si maintenant elle lui disait qu'elle avait accepté de rejoindre un des groupes bidons d'Acacia, il allait la prendre pour une fanatique de concours. Elle se retint très fort de tout commentaire sarcastique ou agacé, considérant son aversion pour cette pratique.

« Je ne sais pas. Je verrais bien. Peut être que mon camarade voudra y participer.
-Nan, c'est pas mon truc. »

Elle sursauta en s'apercevant que Noctis était pointé juste derrière elle. Elle ne l'avait pas vu arriver. Le sourire jusqu'aux oreilles, le garçon plaça une main sur son épaule.

« En revanche, je connais une certaine personne qui a refait surface il n'y a pas longtemps, et je suis sûre que tu apprécieras les nouvelles. »

Le ton employé par Noctis ne laissait pas place au doute. Désormais d'humeur massacrante, Elisthel posa sa tasse avec une certaine violence contenue. Elle tourna la tête vers son partenaire.

« Il va venir ici ?
-Hm, j'en suis quasiment certain. Surtout s'il y a un tournoi. Il y participera forcément. »

Elisthel se redressa, plantant ses yeux brûlant de vengeance vers Georges.

« Où, quand, comment, à quelle heure ? »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kalos
Expérience : 784
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 20 Fév - 13:22

CHAINON MANQUE
Type plante et type fée. A vrai dire, Georges aurait pu deviner le type plante. C'est vrai qu'on dirait une fleur de coton ce pokémon. Par contre, le type fée. Georges connaît le type, pas de soucis avec ça. On ne dirait pas comme ça, mais le dernier des de Jocquevillard est quand même un spécialiste dans le type acier, et fée est un des rares types sur lequel ce type est vraiment efficace offensivement. Plutôt que d'écouter attentivement les réponses d'Elisthel, Georges regarde revenir le monsieur. Il s’apprête a se lever pour lui serrer la main quand il prends la parole. Hum. Pas très poli. Il regarde la scène se jouer. Il sent que ce n'est pas son moment. Une foisq u'Elisthel a fini, il se lève et tends la main vers Noctis.

« Georges de Jocquevillard, enchanté. Je n'ai pas eu la possibilité de vous saluer tout à l'heure, désolé. »

Le regard légèrement déçu planté dans celui de Noctis en laisse dire long sur les pensées du Sauvage Caïd de l'Acier. Il y a un certain nombre de choses auxquelles Georges porte attention, et l'étiquette en fait partie. Même avec un vieux relent de gueule de bois et une tête sûrement enfarinée, il porte attention à des introductions en bonne et due forme. Et tout le monde devrait faire pareil. Il se rassoit. Il ne sait pas si il doit donner les informations à la jeune femme. Elle à l'air en colère. Il ne sait pas de qui il parle, mais il à très vraisemblablement du faire quelque chose pour froisser la demoiselle. Mais, au fond, Georges s'en fout. Tout ce qu'il voit, c'est un problème qui peut arriver. Il oppose son regarde d'acier à la colère brûlante d'Elisthel. Puis il sourit.

« Je ne sais pas si c'est une si bonne idée, au final. Je n'ai pas envie de retrouver une des participants étouffé dans des Spores Coton. »

Il passe son doigt sur le bord de sa tasse.

« Blague à part, si c'est juste la colère qui vous motive, pas besoin de venir. Mais au fond, je ne peux pas vous empêcher de venir. Et puis, qui sait, c'est peut être ça qui va vous permettre de vous dépasser. »

Il tapote sans réussite ses poches. C'est vrai qu'il n'avait pas compté sur le fait de rencontrer quelqu'un de motivé pour le tournoi en allant prends un café post cuite. Il n'avait donc pas de tract sur lui. Tant pis, il fera sans.

« Alors. Ça a lieu le 14 Février au Grand Duché, un restaurant à Méridian. Il y aura deux événements. Un tournoi de combats pokémons et un peu de coordination. Il y aura rien a vraiment gagner sur la coordination, si ce n'est la possibilité de tester ses talents sur une scène. »

Georges s'enfonce dans son siège.

« Qu'est-ce qui vous intéresserait le plus ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 1070
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 26 Fév - 18:45
Noctis sourit en voyant la main de Georges ainsi que sa grande formalité. A moitié convaincu qu'il sera plus détendu en grandissant, le garçon saisit tout de même la main de son interlocuteur avant de lui expliquer brièvement qui il est.

« Noctis Flavelle. Il n'y a pas de mal, c'est moi qui me suis arrangé pour vous laisser cette demoiselle. »

Cette remarque ne plaît en revanche pas à Elisthel, qui le fusille du regard. Mais plus amusé qu'autre chose, l'homme étouffe un petit rire. La blague suivante a par contre raison de son masque et il ricane vaguement, alors que la demoiselle boude réellement. Noctis en profite pour prendre la parole, tapotant la tête de son amie.

« Promis, je la surveillerais. »

Tout deux écoutent ensuite les explications de Georges, réfléchissant à ce qu'ils vont devoir faire. Elisthel semble perdre en panache, tandis que Noctis sombre dans ses pensées. L'air perplexe des deux camarades semble indiquer qu'ils ne savent pas réellement quoi faire. Ils se regardent, regardent Georges, avant qu'Elisthel ne se décide finalement à prendre la parole.

« Hm, je ne sais pas. J'ai besoin d'y réfléchir. Je n'ai pas à rendre une réponse dans la seconde, si ? Elle s'enfonce dans sa chaise. Dans tous les cas, il va falloir que je fasse un saut au centre pokémon et par le terrain d'entraînement. Je ne peux pas arriver sans préparation. Elle lève les yeux vers Georges. Merci beaucoup pour toutes ces précisions. Je pense que je vais y aller maintenant. Si c'est le 14, il faut que je m'organise. C'était agréable de parler avec vous. J'imagine que je vous reverrais là-bas. A bientôt ? »

Elisthel offre un sourire franc à l'homme assis à sa table, avant de se lever et de se diriger vers le comptoir pour payer sa part. Son Noctali la suit, tandis que Majora reste sur la tête du brun. Noctis reste un peu en retrait, adressant encore quelques mots à Georges.

« Ne vous en faites pas. Elle a besoin d'une activité pour faire le point, et ce tournoi tombe bien. Cela lui permettra aussi d'aller de l'avant. Sur ce... Passez une bonne journée. »

Un dernier signe de main et il rejoint sa camarade avant de continuer dans la rue. Leur prochaine destination est sans doute le Centre Pokémon de Méridian. La demoiselle aux cheveux neige est songeuse, s'interrogeant sur ses prochaines actions à ce fameux événement spécial. Un objectif de plus.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Méridian-
Sauter vers: