HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Damn birds - feat Blume
Damn birds - feat Blume
Ven 10 Juin 2016 - 22:38
Région d'origine : Mhyone
Messages : 507

Nathaniel Miller

Nathaniel Miller
James s'étire. Plus cliché, tu meurs : les bras tendus, la bourrasque de vent qui frappe droit en pleine poitrine. Ça a beau être très pokéwood, rien de mieux qu'une sacrée brise pour attester d'une journée qui commence bien.

Et le mieux dans tout ça, c'est qu'il n'y a personne à l'horizon.

Si le solitaire s'est donné la peine de marcher jusqu'aux falaises, et par conséquent de sortir de chez lui, c'est parce qu'il n'existe point meilleur sentiment en ce monde que la lecture en plein-air. Un comble pour quelqu'un de sa trempe, peut-être, mais on dit que la passion soulève des montagnes, et puis il n'a rien d'autre à faire.

De toute façon, ce n'est pas la première fois qu'il vient ici. Rien de très nostalgique, mais quand les choses allaient mal, il passait souvent du temps près des falaises, à écouter de la musique ou lire dans son coin. En gros, les bonnes habitudes ne changent pas, sauf qu'il profite aujourd'hui de n'importe quelle occasion opportune pour monter. C'est tranquille, c'est calme. Un petit coin de paradis.

Et rien qu'à lui.

Le garçon se pose dans l'herbe, le bouquin entre-ouvert. En un mouvement habile, il retrouve la page à laquelle il s'était arrêté et, sans se faire prier, se relance dans la lecture. Le comble. Avec tous ces incidents depuis Méridian, il n'a pas pu avancer d'une page dans sa sci-fi, et ce n'est pourtant pas l'envie qui manquait.

Et puis un bruit. Puis un autre.

James lève le menton. Il a bien entendu un cri d'oiseau, ça ne fait aucun doute, et jusque là rien de bien rare pour une région côtière. Le plus étrange, c'est que le son recommence, et qu'il est de plus en plus audible. Le brun remet son marque-page. Il ne se souvient pas avoir déjà croisé un pokémon sauvage dans les parages. Peut-être un nouveau nid ? Il dépose son sac dans l'herbe, suivi de sa pokéball qui, maladroit comme il est, tomberait sûrement si il s'approchait davantage du bord.

Et alors qu'il se penche, une ombre surgit du contrebas.

Et puis c'est tout. Plus de peur que de mal, le garçon, un peu secoué, regarde vers le ciel. L'oiseau semble être un bekipan, un pokémon techniquement originaire de Hoenn, et qui passe pas mal de temps près des falaises côtières. L'endroit rêvé, quoi. Chose plus étrange, c'est qu'il a un espèce d'objet rouge coincé dans son bec.

Le brun regarde son sac.

«Super.»



Re: Damn birds - feat Blume
Sam 11 Juin 2016 - 12:00
Région d'origine : Mhyone
Messages : 121

Blume Weiss

Blume Weiss
Aujourd’hui est un grand jour pour la petite Blume. Aujourd'hui, elle s'est décidé à bouger ses fesses hors de son lit pour se lever tôt et faire quelque chose de sa vie. Aujourd'hui, elle va vaincre sa timidité...du moins essayer. Son Scrutella l'observe tandis qu'elle se prépare au départ. Sa destination est Minami, la plage pour être plus précis." Au revoir maman, au revoir papa, je reviens pour dîner" qu'elle a laissé en mot sur la table du salon situé entre la porte d'entrée et les escaliers menant à l'étage.

Le trajet se fait sans encombres, et c'est avec bonne humeur que la demoiselle sifflote en se remémorant la dernière émission de la chronique de Lula. Cette émission diffusée à Johto mais qui est retransmise sur tout Mhyone. Et justement, c'est l'heure de parler de Pokémon.

"Qui est ce pokémon qui sert de facteur à l'aide de son grand bec ?"

Il s'agit déjà d'un Pokémon Oiseau.... Hum... Qui cela peut être ....

BEKIIIII- BEKIIIPAAAAAAN !

Ah oui voilà ! Bekipan ! Mais il vient de quelle région déjà ?

Pas le temps pour elle de réfléchir, un Bekipan passe tout près de Blume, se posant sur une branche et l'observe avec son air ahuri. En y regardant de plus près, l'oiseau semble avoir quelque chose dans son bec. La demoiselle regarde dans son sac pour voir si tout y est, ce qui semble être le cas. Sauf une chose est portée disparue.

Hé ! Ma pokéball !

Pour illustrer ses craintes, le Bekipan ouvre grand le bec et laisse apercevoir l'objet de capture blanc et rouge, et s'en va directement après. La Weiss doit s'armer de courage avant de partir pour récupérer son objet, mais s'arrête en pleine course. Pourquoi faire tout cela ? Le magasin de Bord-au-vent vend des pokéball, donc pourquoi se fatiguer à courir après cet oiseau chapardeur ?

SCRU... SCRUTELLA !

Son pokémon la regarde d'un air assez énervé. Le pélican l'aurait elle touché en plein coeur en dérobant la petite balle de capture ? A force de se faire fixer, la brune sent venir la gêne et décide de partir à la recherche du Bekipan au bec bien garni pour récupérer son dû.

Allez viens Scrutella ! On va montrer à ce Bekipan qui c'est le patron !

Elle était en confiance car il n'y avait que son pokémon avec elle, donc elle n'avait pas à supporter le regarde des gens. Si jamais quelqu'un arrivait à ce moment là, est ce que cela la bloquerait dans sa course poursuite ? Cela reste à voir.
Re: Damn birds - feat Blume
Dim 12 Juin 2016 - 22:56
Région d'origine : Mhyone
Messages : 507

Nathaniel Miller

Nathaniel Miller
Il s'essouffle. Plus qu'une petite course, c'est un véritable marathon qu'il se tape pour récupérer son bien volé. Des sprint malencontreux, c'est pas tous les jours qu'il a l'occasion d'en faire, et c'est d'ailleurs avec un sacré mal qu'il arrive à tenir le rythme. Le brun jette un œil en l'air : apparemment, et tant mieux pour lui, le békipan n'en a pas non plus pour très longtemps.

Et d'un coup, il plonge vers le bas.

Pas de temps à perdre, c'est sa chance. James s'élance encore, bien résolu à faire passer un mauvais quart-d'heure au larron. Par prudence, il décide de couper par l'ouest : en théorie, si il évite les hauteurs, il pourra certainement prendre l'oiseau à revers, et profitera dès lors de l'effet de surprise pour lui arracher la pokéball du bec. Le hic, c'est que le plan est plus hypothétique qu'autre chose, mais c'est pas comme si il avait le temps d'y réfléchir sérieusement.

Le temps presse.

Presto, il s'arrête net quand, à sa grande surprise, il tombe nez-à-nez avec une étrangère. La bonne nouvelle là-dedans, c'est qu'il a manqué de peu de percuter la jeune fille. La mauvaise, sans trop d'illusions, c'est qu'il a perdu la trace du voleur. En nage, le brun jette son regard peu vif sur les alentours, à la recherche d'un indice sur son malfaiteur. Déjà mieux repéré, il lève les yeux au ciel, et constate avec effroi que le békipan s'est envolé avec non pas une pokéball, mais bien deux sphères de capture qui, grâce aux éclats du soleil, brillent d'une lueur rougeâtre.

Le comble.

Le garçon se tourne vers l'étrangère, remonté au point d'en zapper ses à priori sociaux.

«Pas de temps à perdre. Tu as un pokémon, ça facilite les choses. On aura peut-être une chance de récupérer nos balles si on le suit jusqu'à son nid.»

Il la regarde.

«En gros, je te propose de faire équipe.»




Re: Damn birds - feat Blume
Lun 13 Juin 2016 - 15:00
Région d'origine : Mhyone
Messages : 121

Blume Weiss

Blume Weiss
La course se fait de plus en plus longue, à croire que le Békipan ne se repose jamais. Ce qui confirme son statut de facteur et qui ne plait pas trop à la brune. Si seulement il pouvait s'arrêter un petit peu, ça permettrait à la Weiss de reprendre un peu son souffle avant de repartir. En parlant de fatigue, la dresseuse regarde vite fait par delà son épaule pour voir ce qu'il en est de l'état de sa petite partenaire. A une bonne dizaine de mètres derrière, en sueur, les yeux vers le bas. Scrutella n'est pas faite pour la course, elle n'en a pas le physique. Et pourtant, l'idée de percer dans les concours est toujours d'actualité. Il faudra bien à un moment améliorer sa condition physique pour effectuer quelques pirouettes et autres tours. Faisant demi tour, Blume récupère son pokémon et le remet dans sa ball, avant de repartir en trottinant à la poursuite du pélican.

Le paysage change et rechange, alterne entre la forêt et la falaise pour revenir à un mix des deux. Un peu de sensation de vertige, mais sans être trop dérangeant pour elle puisqu'elle est prête à tout pour récupérer sa pokéball. Mince, la vue d'un mystherbe sur une branche lui fait détourner le regard un bref instant et perd de vue le subtilisateur. Mmmh... Il faut maintenant faire en sorte de le retrouver sans pour autant quitter les lieux... Ce Békipan doit avoir son nid dans les alentours, et sera obligatoirement obligé de retourner là bas à un moment ou à un autre...

Couper par le chemin de terre, se hâter pour ne pas se faire prier et jouer avec le feu. Sans doute s'est il déjà arrêté, sans doute pas. Le meilleur moyen de le savoir est de le retrouver déjà. En fonçant à toute vitesse sur la route, la demoiselle stoppe immédiatement sa course lorsqu'elle croit entendre des pas approchant dans sa direction. Des voleurs ? Des méchants ? Un garde forestier ? Un autre passant ? Tant de possibilités que la jeune fille s'immagine d'un coup. Si bien que la réponse lui vient immédiatement après puisqu'il s'agit d'un jeune homme qui semble un peu plus âgé que Blume. Un échange de regard, la gêne s'asseoit sur le crâne de la donzelle. Voilà que le garçon lui adresse la parole, et semble être dans la même galère qu'elle. Apparemment, il a aussi été la victime du Bekipan voleur. Le brun explique son plan. Faire équipe.

Tu... Nous... Tu veux dire... s'unir... tout les deux ... ?

Son visage vire au rouge, une multitude de pensées perverses viennent perturber son esprit encore innocent. Son sac tremble, et laisse sortir son Scrutella qui vient remettre les idées en place de sa dresseuse.

Ah d'accord, tu veux dire faire équipe contre le Békipan... J'ai cru que tu voulais.... enfin.....D'accord j'accepte. Tu as un plan ?
Re: Damn birds - feat Blume
Mar 14 Juin 2016 - 22:35
Région d'origine : Mhyone
Messages : 507

Nathaniel Miller

Nathaniel Miller
«Hein ?»

Le brun se bloque. Il a mal entendu ? Dans quel monde, ou même quel univers, peut-on arriver à une telle conclusion sur un principe aussi simple et naïf que la camaraderie. Pour le coup, il ne peut qu'applaudir, car c'est là une prouesse que même lui et son imagination débordante n'auraient pu accomplir. Le garçon, plus dépité que déstabilisé par les premiers mots de l'étrangère, se contente d'un profond soupir.

«Oui. Faire équipe.» Il mime un sourire. «Ça dépend. Si on arrive à descendre jusqu'au nid, il ne devrait pas y avoir de problème. On récupérera les pokéballs et on s'en ira, ni vu ni connu.» Il commence à marcher. «Par contre, si il commence à se défendre, il faudra que tu répliques avec ton pokémon. Si tu n'as aucune notion en combat, je peux toujours t'aider, mais je ne suis pas un pro.»

Le garçon se mord la lèvre. Descendre dans le nid, comme ça, sans matériel d'escalade ? Ça risque d'être un peu dangereux, et il faudra faire attention aux moindres faits et gestes pour ne pas se casser quelque chose. D'autant plus que la fille est une valeur inconnue, et qu'il y a de fortes chances qu'elle ne sache pas s'y prendre. En gros, il devra garder un œil sur son propre chemin, et sur celui de sa coéquipière. La poisse.

Mais le temps ne s'arrêtera pas.

Un peu de marche, et le duo parvient enfin à percevoir les cris du békipan. Arrivé près de la falaise, James se met accroupi. Il se penche un peu, assez prudemment pour ne pas perdre l'équilibre, et cherche du regard la potentielle position du nid.

«Regarde. Il est juste un peu plus bas. Ce n'est pas trop escarpé, on peut descendre.»

Il la fixe, quand même un peu dubitatif.

«Ça ira ?»



Re: Damn birds - feat Blume
Jeu 16 Juin 2016 - 11:27
Région d'origine : Mhyone
Messages : 121

Blume Weiss

Blume Weiss
La remarque de la Weiss avait quelque peu semé la graine de la méprise, et cela eut pour but de gêner encore plus le jeune fille. Heureusement le garçon n'avait pas semblé comprendre, du moins en apparence sans doute feintait il l'ignorance pour ne pas mettre la crédibilité de la brune, et cela rassurait un chouïa la dresseuse qui laissa échapper un sourire.
Le plan du garçon était simple quand il l'expliqua. En gros, il fallait arriver au nid en descendant la un peu la falaise pour reprendre les balls et se barrer fissa. C'était la partie la plus facile, et comme il fallait qu'il y ait un peu de difficulté, le plus difficile fut évoqué. Si jamais le Bekipan venait à se rebeller contre la société, il allait falloir envoyer Scrutella au combat. Une solution pas très encourageante pour Blume mais qu'il allait falloir envisager quand même. Avant de pouvoir participer aux concours et autres festivals, la fille devait entraîner son pokémon.

D'accord pour le combat, mais il faudra m'aider oui. Je... suis pas encore bien habitué à ce genre de ... prestation.

S'il se proposait de l'aider, ca lui allait. Même s'il se révélait comme n'étant pas un professionnel en la matière. M'enfin, c'était mieux que rien. Tout allait pour le mieux dans la tête de Blume. Un garçon lui venait en aide, et elle ne ressentait plus tellement la crainte et la timidité. Seulement, en s'approchant de la falaise, la peur la rattrapa. Elle n'avait pas spécialement la phobie du vide ou de tomber, mais le vent qui se levait faisait revenir l'appréhension à grand pas. Un blocage au pire moment, au moment de commencer la descente. Le nid était en vue, il fallait commencer à descendre maintenant.
Le garçon se voulut rassurant en disant que le trajet n'était pas très difficile, et lui demande ensuite si ça ira.

C'est que.... C'est un peu bas non ?

Scrutella se blottit contre sa dresseuse l'air inquiet. Malheureusement, elle aussi ne semblait pas prête à franchir le pas.

Pour la descente ca va aller je pense. En revanche... pour le combat, ca serait pas possible que ce soit toi qui t'en occupes ? C'est que... Je ne suis pas sûre de pouvoir réussir....

C'est vrai qu'il fallait se rendre à l'évidence. Blume n'avait rien d'une dresseuse. Voir comment son interlocuteur gérait les combats pouvait ne faire que l'aider. Elle servirait de soutien, c'était déjà bien. Le Bekipan commençait à pointer le bout de son bec, il allait falloir se hâter niveau manoeuvre.

Scrutella, il va falloir y aller.

Son pokémon commença à avoir les larmes lui monter, et se servit de ses pouvoirs psychiques pour les utiliser comme projectiles contre l'oiseau qui entamait sa descente. Si ca pouvait le gêner ne serait ce qu'un peu ou mieux le ralentir, ca serait tout bénef pour les deux dresseurs.

Vas-y vite, je le retiens !
Re: Damn birds - feat Blume
Dim 19 Juin 2016 - 21:10
Région d'origine : Mhyone
Messages : 507

Nathaniel Miller

Nathaniel Miller
«Vas-y vite, je le retiens !»

Point de répit, békipan a l'air motivé pour en découdre. Le brun, quand même un peu anxieux, s'approche prudemment du gouffre : il jette un second regard en contrebas et, poussé par un élan de courage inattendu, pose son pied droit sur une prise rocheuse. Comme un pro, il se saisit alors d'une deuxième extrémité, jusqu'à engager tout son corps dans la descente. Encore à portée de vue, il hausse la voix.

«Je me débrouille pour les balles. Côté combat.. Euh. Choc mental, c'est bien ! Et surtout, si tu vois que békipan veut encaisser une attaque gratuitement, ordonne à ton pokémon d'esquiver aussi vite que possible.»

Eh oui. Plus qu'une connaissance sur le bout des doigts, c'est le jeu du hasard qui l'a mis au jus. Pas plus tard qu'hier, le brun a regardé une émission scientifique sur les originalités de certains pokémons et, Ô miracle, il y avait le cas békipan dans le lot. Apparemment, l'oiseau est capable d'utiliser une attaque de type ténèbres, Représailles, qui s'avère mortelle pour les assaillants catégorie psy. Une bonne chose à savoir, vu la conjoncture.

Mais mieux que se remémorer le programme TV de la veille, il a un brin d'escalade à faire. Le jeune homme, bien solide sur ses appuis, descend progressivement l'escarpement jusqu'au nid. D'un regard quasi-mathématique, il juge la dangerosité des points d'accroche et, plus rapidement qu'il ne l'avait prévu, procède sans trop d'encombres jusqu'à la cible.

James saisit donc les deux balles. Alors qu'il accroche la première à sa ceinture, celle de Curry, et qu'il se contente de plonger la deuxième dans sa sacoche, un craquement se fait ressentir. Un peu trop beau pour être vrai, le nid n'a pas l'air de vouloir supporter le poids du brun.

En gros, c'est pas la joie.

Bras écartés, jambes à moitié fléchies, le garçon s'approche du bord comme il peut. Vu la hauteur du nid, il n'est plus très serein, et une chute de cette altitude ne ferait certainement pas que du bien à son corps de top-reclus.

«Ouf. Ça c'est f..»

Le sol se dérobe sous ses pieds. In extremis, et dans un réflexe plus qu'héroïque, il parvient à attraper un bout de roche décollé. A part l'abrupt fracas du nid en chute libre, le garçon n'a même pas pu étouffer un cri que tout était déjà fini. Néanmoins, une myriade de gouttes de sueur bien méritées perlent sur son front, preuves authentiques que, sur ce coup, il a eu chaud.

Au moins, il a échappé au pire. Lentement mais sûrement, James remonte la falaise jusqu'à enfin avoir un aperçu de la situation. Comment est-ce que la fille se débrouille ?

«Eh. Ça va ?»



Re: Damn birds - feat Blume
Lun 20 Juin 2016 - 15:13
Région d'origine : Mhyone
Messages : 121

Blume Weiss

Blume Weiss
L'attaque improvisée portait ses fruits et le békipan sembla dévier un chouïa de sa direction. La dresseuse avait réussi à gagner un peu de temps, ce qui profita au garçon qui commença la descente jusqu'au nid de l'oiseau. Des conseils parvinrent à la Weiss qui s'en servit pour concrétiser son assaut sur le pélican. L'oiseau esquiva la première salve de larmes mais se prit une attaque psy dans la foulée, désordonnant sa trajectoire pour atterrir en catastrophe à quelques pas du Scrutella. Blume jeta un regard vers le nid pour voir comment la situation se déroulait, puis revint sur le combat avec son pokémon.

Scrutella, attaque chatouille et enchaine avec Camaraderie !

Son plan était simple : il suffisait de calmer le Bekipan fou de rage et de pouvoir repartir chacun de son côté sans qu'il y ait de blessés. Du moins, c'était ce qui était prévu à la base. Puisqu'un bruit de branche se fit entendre, faisant imaginer à Blume la pire des situations. Et si le garçon s'était empalé sur une branche dans sa chute ? Si la mort l'avait prit sous son aile lors de sa descente non voulue ? Toutes ses pensées s’amassèrent petit à petit dans son esprit, ce qui obligea son Scrutella à faire le vide dans l'esprit de sa dresseuse et de se désintéresser du Bekipan qui reprenait ses esprits. Poussant un cri strident jusqu'à rendre confus le pokémon psy, l'oiseau se remit sur ses pattes et en un battement d'ailes se rua sur le Scrutella, bien décidé à lui en faire voir de toutes les couleurs. Une attaque aux allures obscures, de type ténèbres qui se trouve être efficace contre les pokémon de type psy comme le compagnon de Blume... Ni une ni deux, la jeune fille fonca entre son Scrutella et l'attaque Représailles pour protéger son compagnon. La puissance des ressentiments, bien que diminuer par les précédentes attaques, fit tomber la jeune fille sur le sol.

Aïe... Scrutella, tu vas bien ?

Le pokémon répondit par un gémissement inquiet à l'encontre de sa dresseuse. Elle s'était interposés pour la protéger, chose que ce pokémon n'avait jamais vu auparavant... Des larmes commencèrent à tomber sur le sol et le pokémon psy se retourna face au Bekipan toujours en rogne. Un discours s'établit alors entre les deux créatures, suivit d'une attaque choc mental de la part du Scrutella.
Les tentatives d'intimidation faites auparavant portèrent leurs fruits puisque le Bekipan laissa échapper un cri plaintif et recula de plusieurs pas, épuisé par cette charge psychique.
C'est à ce moment que le garçon refit surface et demanda si ca allait. Un petit sourire de soulagement, Blume se releva en époussetant ses affaires.

Oui, ca... va. Le Bekipan semble avoir renoncé à nous attaquer... J'ai tenu... compte de tes conseils... Merci en tout cas ! Et toi.... tu vas bien ? Je veux dire.... Nos pokéballs ... c'est bon ?
Re: Damn birds - feat Blume
Mar 21 Juin 2016 - 0:29
Région d'origine : Mhyone
Messages : 507

Nathaniel Miller

Nathaniel Miller
«Tant mieux, alors.»

Le garçon, un peu hébété par toute cette histoire, sort la sphère de sa sacoche et la lance aussitôt à sa propriétaire. Il atteste d'un discret sourire satisfait, quand même heureux de s'en être sorti avec si peu de dégâts. Par précaution, il vérifie si son propre bien est accroché à sa ceinture et, le stress diminué, se laisse tomber dans l'herbe.

Plus jamais.

Il plonge sa main dans le conteneur. Après cinq petites secondes de fouille, il en tire une bouteille d'eau plate, une minutie dont il ne se sépare plus quand qu'il s'agit d'aller vagabonder dans un coin perdu. Pour le coup, ça le sauve, et c'est dans une quasi-frénésie qu'il dé-bouchonne le graal. Il regarde alors l'étrangère, un peu solidaire après tout ce qu'il vient de se passer.

Il tend la bouteille.

«Tu en veux ?»

Il n'aime pas les autres, mais c'est pas une raison pour les laisser se déshydrater. Maintenant que le calme a repris ses droits, il peut juger. La fille n'a pas l'air bien méchante : un peu timide, gaffeuse sur les bords, et qui n'a aucune confiance en elle. En gros, c'est un archétype classique qui ne lui est pas inconnu, le genre de personnes qu'il est bon de fréquenter car, de un, elles ne s'amusent pas à juger les reclus et, de deux, elles mesurent assez leurs mots pour ne pas lâcher d'énormités.

En général.

Mais soit. Analyse rapide, ce n'est pas comme s'il la connaissait assez pour disserter sur sa vie. Pour l'instant, il peut se contenter d'un peu de gentillesse et, quand tout sera terminé, il mettra les voiles pour aller terminer ce fichu bouquin.

Pour l'instant, il faut tuer le silence.

«Moi c'est James. Tu as l'air de t'être débrouillée avec le békipan, bien joué.»

Ouah. «Bien joué». Il n'aurait pas pu trouver plus bateau comme expression, et c'est d'autant plus rageant pour un solitaire qui a l'habitude de noter les phrases d'accroche de la populace. De toute façon, il a l'excuse d'être crevé jusqu'à l'os, et ce autant physiquement que mentalement, alors il avisera plus tard pour les efforts.



Re: Damn birds - feat Blume
Mar 21 Juin 2016 - 13:16
Région d'origine : Mhyone
Messages : 121

Blume Weiss

Blume Weiss
Le Bekipan finit par s'envoler hors de la zone, probablement piqué au vif par ce combat. Il reviendra c'est sur, mais pas avant quelques heures. Pas avant qu'il ait trouvé encore des objets aux couleurs vives et autres baies pour se nourrir et tenir compagnie à ses oeufs. Blume rattrape avec un peu de chance sa pokéball que le garçon lui balance une fois remis sur pied, puis laise échapper un soupir de soulagement. Enfin c'est fini. Bien qu'ayant ressenti un chouïa d'excitation lors de l'affrontement avec le volatile, la demoiselle commence à élaborer quelques idées sur des petits combos d'attaques qu'elle pourrait réutiliser en combat comme en concours. Encore faut il qu'il y en ait. Pas très renseignée sur le sujet, elle va s'y mettre dès qu'elle sera rentrée.

Non... J'ai ramené ma gourde ca va aller...

Sortant de son sac une potion, elle l'utilise sur son Scrutella à bout de souffle histoire de lui refaire une santé. Tout cela en la félicitant à voix basse, pour ne pas embêter le garçon se présentant sous le nom de James avec les basiques compliments tels que "tu as été parfaite ! t'es trop forte !" et autres dires dans le genre.
Mais la Weiss va vite être de nouveau atteinte par la timidité rougeoyante lorsque James la félicite pour sa passe d'armes avec le Bekipan. Alternant entre le balbutiement et les gestes de confusion, la Blume s'excuse encore et toujours. Ne semblant toujours pas vouloir reconnaitre sa victoire, elle met tout sur le dos des autres.

Je.... C'est mon Scrutella qui a tout fait... Et puis... Je n'ai fait qu'écouter tes conseils... Donc je ... n'ai.... aucun mérite... Mais je te remercie ! Sans toi, j'aurais perdu...

Ca fait mal de l'admettre, mais une part d'elle sait qu'elle a tort de refuser le mérite. Certes sans l'aide de James sa façon d'aborder le combat aurait été différente, mais c'est bien Blume et Blume seule qui a tout mit en oeuvre pour remporter le combat. Il n'a fait que lui dire d'utiliser Choc Mental, mais elle aurait pu tenter Ecras'Face aussi. Sa tâche était de retenir le békipan le plus longtemps possible, voilà pourquoi choc mental était la plus judicieuse idée. Attaquer de loin est un des points forts des pokémon de type psy pour palier à leur faible défense physique. Merci encore Professeur Acacia de lui avoir parler un peu de son pokémon. Le reste, Blume est allé vérifier dans des livres.

On pourrait se reposer maintenant. Je... pense pas que le Bekipan reviendra de sitôt. Ou s'il revient, il aura certainement quelque chose d'autre que nos pokéballs... Il faudrait juste s'éloigner un peu de son nid, histoire de ne pas avoir encore affaire à lui...
Re: Damn birds - feat Blume
Mer 22 Juin 2016 - 11:58
Région d'origine : Mhyone
Messages : 507

Nathaniel Miller

Nathaniel Miller
Le garçon plisse les yeux. Elle ne veut pas se présenter ? Soit. Il est endurci à cette tactique : l'interlocuteur ne donne aucune information sur lui, fait mine d'éviter la question et, quand vient le temps de se séparer, élimine toutes les chances que la personne indésirable le recontacte. Grâce à ça, nombre de ses camarades ont eu le privilège de se débarrasser de lui; une épreuve qui, vu la labeur avec laquelle ils s'en acquittaient, gagnait en difficulté au fil des âges.

Car c'est important, l'image. Pas plus haut que trois pommes, le gamin n'a qu'à hurler une vaste tripotée de méchancetés pour faire décamper le grain pourri, mais quand il vient à grandir et que l'avis des minettes pèse dans le milieu, alors il faut se montrer plus diplomate. S'en suivent une myriade de stratégies qui, finalement, aboutissent à la même chose : le rejet de la personne concernée, l'exclusion du mouton noir, la mise à l'écart. Le songe arrache un sourire au brun, car plus qu'une vérité, c'est tellement simple que c'en est effrayant. Qu'ils aient cinq, quinze ou vingt-cinq ans, les humains ne changent pas et, qu'on souhaite y croire ou non, la nature humaine elle-même ne changera tout simplement pas.

Mais tout ça, ce n'est plus son problème.

Le garçon, jusque là assis, rassemble ses affaires et commence à se relever. Il s'étire sans un bruit, un bras dans le dos, et prend soin de vérifier les attaches de sa sacoche. Il projette son regard aux alentours, toujours un peu indécis quant à sa destination, mais se résigne à prendre la route la plus proche de Minami. Il regarde alors l'étrangère, sourcils froncés.

«Oui. J'en profite pour filer, moi.»

C'est simple, et comme ça il échappe à la conversation. Il ne va pas davantage imposer sa présence impie à un symbole de pureté, et comme il a son bouquin à terminer, le plus tôt sera le mieux. Le brun, assez lent dans sa démarche, agite faiblement la main en guise d'au revoir.

«A plus.»


Re: Damn birds - feat Blume

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives RP :: 2016-
Sauter vers: