HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Le test [John & Troy]
Le test [John & Troy]
Sam 11 Juin 2016 - 0:46
Région d'origine : Mhyone
Messages : 389

avatar

Elisthel Firefly
Elisthel savait faire preuve de patience. Mais là, c'était peut être un peu dur. La jeune femme était adossée à la paroi proche de la Grotte du Passage. Elle les verrait forcément passer. D'un côté, la route qui menait à Elerya, et de l'autre, la grotte en question. Son Goupix et elle avait passé une mauvaise nuit à cause de cette histoire de Keunotor tueur. Le matin, elle avait vu le bougre disparaître derrière un buisson. Mais elle savait qu'il ne l'avait pas suivi jusqu'ici. Elle s'en était assurée. Pendant qu'il prenait son petit déjeuner, son Goupix l'avait cramé. Il ne reviendrait pas l'embêter de sitôt. Ce dernier roupillait plus ou moins paisiblement, mais agita ses oreilles à l'entente de pas, ce qui fit réagir la jeune femme. Elle plissa les yeux et observa un instant le chemin. Deux hommes. Les frères Bowen. Aussitôt, elle bondit sur ses deux pieds et leur barra la route.

« Vous en avez mis du temps ! Ça fait des plombes que je vous attends. Elle fit signe à son compagnon quadrupède de venir. Qu'est-ce qui vous est arrivé en chemin ? Pourquoi vous posiez toutes ces questions au professeur ? Qui êtes vous vraiment ? Vous savez que vous êtes louches ? Je vous ai suivi ! Je ne vous lâcherai pas tant que je n'aurais pas mes réponses ! Vous allez m'expliquez tout ça, et si vous ne voulez pas, je continuerais à vous suivre, et-
-... Monsieur ? La madame elle vous embête ? Vous voulez que je la fasse partir ? Le gamin qui venait d'arriver fit des signes de la main pour faire partir Elisthel, ce qui lui fit lever les yeux au ciel. Vous voyez comme je suis gentil monsieur ? Dites, vous pourriez peut être me rendre un service monsieur... et monsieur aussi. »

Il avait désigné l'autre frère du bout du doigt, avec un sourire angélique. Puis, il agrippa la veste du costard du premier, l'air peu enclin à lâcher.  Elisthel observait tout cela, mitigée. Elle en avait vu des gamins arnaqueurs à Nox Illum. Ça courrait les rues, pour ne pas dire. Elle se sentait un peu agacée de voir les frangins tomber dans le panneau. D'autant que le gosse, il avait pas l'air de vouloir lâcher l'affaire. La jeune femme garda cependant ses pensées pour elle. Il lui fit un nouveau sourire et poursuivit :

« Vous allez dans cette grotte, pas vrai ? Je le sais parce que la madame a dit qu'elle vous attendait. C'est un guide monsieur ? Moi aussi je peux vous guider, mieux qu'elle. Puis moi j'ai de l'argent monsieur. Puis monsieur, vous allez avoir peur dans le noir. Et lui – désignant l'autre frère – il va se pisser dessus. J'en suis sûr, parce que cette grotte est hanté monsieur. Mes copains et moi, on le sait. Mes copains ont pariés que j'étais pas cap de rester dedans toute une soirée. Mais j'aurais pas peur monsieur. Parce que vous serez avec moi. »

Il tirait de plus en plus sur la veste du O'Bowen, et son sourire s'agrandissait. La journée était déjà assez avancée, mais la soirée serait tout de même un peu longue à attendre. Cependant, Elisthel perdait patience. La jeune femme jetait un regard noir au gosse. Son Goupix s'étirait paresseusement à ses côtés, et elle le ramassa pour le serrer contre elle en déclarant :

« On a compris gamin. T'as la trouille, tu veux qu'on t'aide.
-Pas toi la sorcière ! Elisthel fronça d'autant plus les sourcils, ce qui le fit légèrement reculer. Enfin... Sauf si tu fais aussi peur aux vilains fantômes ? Mais les monsieurs sont gentils, ils vont m'aider. »


Il semblait tellement sûr de lui que la jeune femme n'osa pas briser ses doux rêves d'enfant. Elle se contenta de soupirer et de regarder la fratrie, d'un air interrogateur.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Le test [John & Troy]
Sam 11 Juin 2016 - 22:47
Région d'origine : Kanto
Messages : 343

Troy O'Bowen

Troy O'Bowen
LE TEST

Le plus dur était fait. La première étape du « voyage initiatique » prôné par une professeure pokémon en superbe forme. La veille, Troy avait maudit les cieux de l'avoir soumis aux tâches herculéennes qu'aucun autre homme n'aurait pu accomplir. Il les avait accepté, les avait enduré, et les avait réussi avec brio. Entre la salade et ses débuts de dresseur, rien, non rien de rien, non je ne regrette rien, n'avait pu lui faire courber l'échine, poser son genou au sol, abandonner face à l'adversité, succomber au mal insidieux. Et puis...

Et puis il y a eu Elisthel Firefly.

La fille n'était pas méchante, non, mais Troy se permit de penser que la débilité expansive d'Acacia devenait contagieuse sur le long terme, à l'instar d'une contamination radioactive, et que son élève subissait le douloureux fardeau d'avoir aidé une telle abomination à survivre en sol humain. Car ce démon venu des Enfers méritait d'être renvoyé dans son plan dimensionnel.

... Monsieur ? La madame elle vous embête ?

Le plus dur était fait. Troy se répéta en boucle cette vérité inexacte – qui résonna dans le vide de son esprit. Des voix se mélangeaient autour de lui, des lèvres bougeaient sans produire le moindre son, et surtout, des mains agrippaient sa veste de costume à en y déchirer les fibres.

C'est un guide monsieur ? Moi aussi je peux vous guider, mieux qu'elle. Puis moi j'ai de l'argent monsieur. Puis monsieur, vous allez avoir peur dans le noir.

Troy crut s'endormir. Non pas en comptant les moutons qui se chevauchent dans une prairie de rêve et de gaieté en tout bien tout honneur, mais en comptant les neurones qui se suicident d'une balle de chevrotine dans le noyau, l'un après l'autre, à chaque lettre, chaque mot, chaque « monsieur ».

Le gamin troquait son ticket de sortie avec la Mort en personne. Il voulut lui extorquer un délai supplémentaire avant de lui rendre son enveloppe charnelle. Un vendeur à la sauvette dont les psalmodies crevaient l'ouïe.

Troy posa sa pokéball sur la tempe du gamin. Elle prit la taille de sa paume. Le contact du métal fut aussi froid que le regard du policier sous couverture, prêt à sacrifier sa carrière pour se venger du viol qu'il venait de subir.

Dégage d'ici.

Il lui arracha les mains de son costume, le bouscula en arrière. Échec critique. Son pied se heurta contre une pierre ; il s'écrasa sur le sol poussiéreux de la grotte dans un râle de douleur. Troy se força à sourire. De plaisir.

L'aventure n'est pas fait pour toi. Retourne sous la jupe de tes mamans lesbo-progressistes et deviens un foutu comptable insignifiant ; tu gaspilleras ta vie dans le cercueil de plâtre qui te serviras de bureau.

Troy avança dans les ténèbres de la grotte, à deux pas d'une Elisthel invisible à ses yeux. À défaut de remord, une seule chose se logea dans la petite case nommée « conscience » de son cerveau : le regret que trop peu d'enfants n'aient pu connaître la même jeunesse sordide que lui.

Code Couleur HTML:
 
Re: Le test [John & Troy]
Dim 12 Juin 2016 - 18:09
Région d'origine : Kanto
Messages : 81

John O'Bowen

John O'Bowen
LE TEST

John avait passé une excellente nuit de sommeil. L'évolution de Salamèche l'avait mis de très bonne humeur et le fait que son frère avait capturé son premier pokemon était très encourageant quand à la suite de leur mission.
C'est donc très motivé que John se réveilla au gîte. Il était environs 10h et le duo avait prévu de partir en début d'après-midi pour arriver à la grotte vers la fin de celle-ci. Si tout se passait comme prévu ils seraient à Méridian demain vers 14h.

Le cadet fit un détour par l'extérieur avant de prendre son déjeuner, il fallait qu'il fume, un réflexe que John avait pris lorsqu'il voulait se plonger dans la réflexion.
L'homme visualisait leur avancée dans leur boulot alors qu'il crachait la fumée grise. Le professeur Acacia, bien qu'excentrique leur avait donnée de bonnes informations pour commencer. RJ avait su trouver une ville d'où commencer l'enquête. Et les deux frères avaient même réussi à avoir l'air de dresseurs hier soir ! John souriait, pour l'instant tout se passait bien.
C'est alors qu'un frisson parcouru le dos de l'homme. Tout se passait trop bien, c'était trop simple. Le karma aller frapper, bientôt, John en était persuadé.

...

17h, la grotte est en vue. Entre les frères O'Bowen et leur destination se tient Elisthel Firefly, la jeune fille leur fait un grand discours comme quoi ils sont suspect et qu'elle ne compta pas les lâcher. John l'observe, un peu blasé et Troy ne semble même pas prêter attention à ce que la demoiselle leur raconte.
Et c'est alors que le karma renvoya son bâton. Sous la forme d'un enfant venu accrocher le costume de Troy et insinuer que John avait peur du noir au point d'en faire dans son pantalon. Le cadet observait son frère, il connaissait cette expression, ce regard vide qui ne pouvait signifier qu'une chose. Troy n'avait qu'une envie, distribuer des baffes gratuites et honnêtement si la cible n'avait pas été un gamin, John l'y aurait encouragé. Heureusement l'aîné savait à peu près se contenir et il se contenta d'une menace et d'une phrase cinglante que le petit garçon n'eut pas l'air de comprendre. Au fond John savait que son frère voulu juste cracher son dégoût au visage du jeune garçon. Ça le détendait. Il bouscula le gamin et se dirigea vers l'entrée de la grotte.

John s'approcha en soupirant pour relever le petit homme. S'excusa d'un geste auprès d'Elisthel pour le comportement un peu sauvage de son aîné.

"Ce que mon frère a voulu te dire petit bonhomme. C'est que tes amis n'auraient pas du te soumettre à cette épreuve. Si tu le souhaite mon frère et moi, ainsi que cette jeune fille, on peut te montrer ce qui arrive aux personnes trop téméraires. Je te propose un truc. Tu nous accompagne à travers la grotte. On fait un campement au milieu et quand tes petits copains arriveront pour t'effrayer. Car crois moi ils viendront. Nous on leur montre que jouer les héros c'est pas une bonne idée."

Intérieurement John espérait que ses phrases n'étaient pas trop compliquées pour le Psykokwak à forme humaine qu'il avait en face de lui. Ce dernier semblait en pause, fixant John d'un air idiot, jusqu'à ce que finalement un battement de sourcils ne lui indique que le temps de chargement était terminé.

Euuuuuh, oui ! D'accord monsieur ! En échange moi je vous donne de l'argent ! Et puis après je vous guide dehors, sinon la madame elle risque de vous perdre.

"Ça me semble être une proposition honnête. Troy, tu vas pouvoir te passer les nerfs, tu devrais être content et de toute manière si on veut trouver des pokemons ici va falloir qu'on y passe un peu de temps. Quand à toi." John pointa Elisthel du doigt. "Je ne sais pas qu'est-ce qui se passe à l'intérieur de ton crâne, mais tu te pose un peu trop de questions. Mais soit, si tu veux des réponses tu vas devoir nous aider. Je te laisse trouver comment, puisque apparemment tu ne compte pas nous laisser."

John alluma une cigarette. *Putain de karma*
Re: Le test [John & Troy]
Dim 12 Juin 2016 - 19:09
Région d'origine : Mhyone
Messages : 389

avatar

Elisthel Firefly
Les choses commençaient sérieusement à l'énerver. Oui, elle était profondément agacée par l'attitude plus que bizarre des deux hommes, et pire encore, leur manières brutales. Son regard se fit glacial, et son Goupix, sentant cette haine latente monter, se rapprocha de la jeune femme et de John. Il souffla une flammèche bleue qui se voulait intimidante, alors que sa dresseuse ignora complètement le gamin pour se rapprocher de l'homme.

« Que les choses soient bien claires. Le Professeur vous a prévenu que vous vous mêliez trop des affaires des autres. Je n'aime pas la manière dont vous avez essayé de lui tirer les vers du nez au laboratoire. Je n'aime tout simplement pas votre manière de vous comportez, d'ailleurs. Non seulement vous êtes bizarre lorsqu'on vous regarde – que ce soit vos vêtements ou vos attitudes – mais plus ça va, plus j'ai l'impression que vous cachez quelque chose. Je ne vous lâcherais pas. Je me méfie de vous deux. »

Elle tourna les talons rapidement, envoyant ses cheveux malgré elle dans le visage de l'homme. Elle tendit une main au petit garçon, qui la saisit après une légère hésitation, et tout deux se dirigèrent vers la grotte du passage. Son Goupix poussa un rugissement en direction de John avant de suivre à son tour sa dresseuse. Elisthel était tellement énervée qu'elle ne remarquait pas à quel point sa main serrait celle de l'enfant, qui s'en plaignit assez rapidement. La jeune femme relâcha la pression et dès lors qu'il furent entrés dans la grotte, demanda à son Goupix de maintenir des flammes autour de lui. Ce fut après quelques essais infructueux que le jeune pokémon parvint à produire une minuscule flammèche qui flottait légèrement dans l'air. Les pouvoirs psychiques de son pokémon n'étaient pas encore réellement développés. C'était déjà pas mal qu'il puisse en tenir une. Lorsqu'il aurait appris l'attaque Feu Follet, cet exercice simple ne lui poserait plus problème. La faible lueur bleutée accompagnée de la lampe torche d'Elisthel suffirent à éclairer une partie du chemin. Les deux avaient rattrapés Troy, et avant même que ce dernier n'eut le temps de dire quoi que ce soit, la dresseuse l'informa, sur un ton acerbe :

« La Grotte du Passage est un peu labyrinthique. C'est pour ça qu'en général les dresseurs ne s'y aventurent pas sans une carte, ou quelqu'un qui connaît la région. Si vous voulez la traverser, il faudra faire preuve de patience. Elle tourna la tête vers le gosse. Tu es déjà venu ici ?
-Euuuuh... Oui, bien sûr. Pleiiiiiin de fois.
-Tu n'es jamais venu. Tu parles d'un guide. »

Estomaqué, le gamin ne comprenait pas pourquoi son mensonge n'avait pas marché. Ses copains y croyaient dur comme fer, pourtant ! Il parut réfléchir, se demandant ce qu'il avait raté. Elisthel secoua la tête, blasée, avant de poursuivre.

« Pour ma part, je n'y suis allée que deux fois, avec le Professeur et pour une sortie scolaire. Je me souviens un peu du chemin, mais ça fait un moment que je n'y ai pas mis les pieds. »

Elle pointa une direction en face d'elle et avança. Dans la grotte régnait un calme presque absolu. Quelques rares bruits de pokémons et de gouttes d'eau qui se fracassaient au sol brisaient de temps en temps le silence. Il faisait sombre, il faisait également plus frais qu'à l'extérieur. Quelques lanternes étaient parfois accrochées aux parois, mais peu étaient en état de marche. Certaines étaient cassées, d'autres étaient tombées au sol. Les Pokémons qui vivaient là n'appréciaient pas ces installations électriques et lumineuses, ce qui expliquait pourquoi aucune manœuvre d'aménagement n'avait été établie. D'un coup, un cri retentit. Le gamin venait de hurler à tout le monde de s'arrêter.

« C'est bon ! On est assez loin ! Si je passe le reste de la soirée ici, mes copains auront perdu leur pari. Il se dépêcha de saisir la main de John, visiblement soucieux que les adultes restent. Troy lui avait fait suffisamment peur pour qu'il ne s'en approche plus. Je compte sur vous, hein ?[/color] »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Le test [John & Troy]
Mar 14 Juin 2016 - 22:43
Région d'origine : Kanto
Messages : 343

Troy O'Bowen

Troy O'Bowen
LE TEST

Troy lança une application « lampe torche » sur son portable. Il pataugeait dans les ténèbres de la grotte, son regard encore habitué aux rayons de soleil voilés par la forêt. Dommage pour lui, il n'avait pas de pokémon couteau-suisse pour se sortir de ce mauvais pétrin – à peine un fantôme capable d'asphyxier des éléphants et de traverser les murs. Trois fois rien, en somme.

Il embrasa le pied d'une cigarette et la cala entre ses lèvres. Des syllabes s'échangèrent de l'autre côté de l'entrée de la grotte, signe que sa sortie fracassante avait porté ses fruits : on ne surine pas la patience de Troy sans en subir de douloureuses représailles. Son frère le rejoignit peu après, suivi d'une jeune fille remontée à bloc et d'un gamin en proie à l'expression du « Je viens de faire une connerie, pas vrai ? ». Une belle bande d'ennuis.

Ça me semble être une proposition honnête, conclue John. Troy, tu vas pouvoir te passer les nerfs, tu devrais être content et de toute manière si on veut trouver des pokemons ici va falloir qu'on y passe un peu de temps.
Hourra. Tu vois la quintessence de la joie sur mon visage ?

Elisthel grimpa aux créneaux, les sourcils froncés en guise de bannière flottant au gré du vent ; elle arma un trébuchet dont le projectile vint s'écraser sur la patience en formation « tortue » de l'ainé O'Bowen, sous la forme d'une tirade acerbe au possible. Troy fit avancer son bélier, prêt à enfoncer des portes.

Ne nous insulte pas, saleté de parasite je-sais-tout.

Il troqua la lumière blanche torrentielle de son portable pour une image dont il zooma sur les détails de son pouce et de son index. Un plan des souterrains. Par chance, les flammes des pokémons de la troupe de rabats-joie suffisait pour remplacer l'application de Troy. Plus la civilisation prospérait, plus elle gagnait de batailles contre la polyvalence de ses compagnons surnaturels.

Nous n'allions pas traverser la grotte les yeux fermés. Et je vais te demander de changer ce ton sur le champ. Je me servirais du peu de patience qu'il me reste pour te l'enfoncer dans la gorge jusqu'à ce que tu en étouffes. Je suis sûr d'y effleurer quelque chose de sale, aussi près de ton cœur.

Il se retourna vers le gamin et son baluchon de mensonges.

Quant à toi, tu hausses la voix encore une fois, la moindre intonation joyeuse, la moindre fin de phrase qui zigzague d'effroi, et je te crucifie au prochain lampadaire ; les créatures de cette foutue grotte rationneront ta dépouille pour une bonne semaine.

Troy extirpa une pokéball de son sac, et la fit grandir d'une simple pression sur son bouton central. Un Fantominus apparut à ses pieds, tout heureux.

Amusez-vous avec la garde du gamin. Je vais me balader.

Code Couleur HTML:
 
Re: Le test [John & Troy]
Lun 20 Juin 2016 - 23:23
Région d'origine : Kanto
Messages : 81

John O'Bowen

John O'Bowen
LE TEST

John fixait Godzilla, le Reptincel avait été sorti de sa pokeball pour servir de lampe vivante. Le pokemon feu fixait son dresseur en retour, essayant de lui transmettre tout son soutien. Il semblait au cadet qu'il allait être coincé avec son frère, alias "Joie de vivre", Elisthel "Fouineuse" Firefly et un gamin qui semblait plus craindre les foudres de Troy que les profondeurs de la grotte.

Le karma frappait John de toutes parts, d'abord Elisthel lui faisait le plaisir d'envoyer avec la délicatesse d'un Donphan ses cheveux au visage. Puis Troy avait plus ou moins menacé de mort tous les membres qui n'étaient pas de la famille avant de partir vers l'inconnue. Et maintenant il fallait attendre toute la nuit au milieu de la grotte. Super programme !

Le Fantominus de Troy avait suivi son dresseur, quelques mètres plus loin. L'aîné avait l'air bien remonté et John pensa qu'il valait mieux le laisser un peu seul pour le moment. Le caractère de son frère ne lui était pas inconnu et dans ce genre de situations "Joie de vivre" passerait surement sa colère sur le premier venu. Et pourtant John savait que son frère ne pouvait pas ignorer le facteur argent de cette "mission". La fratrie ne disposait pas de beaucoup d’économie pour leur mission et ce petit boost serait le bienvenue. Et même si le caractère d'Elisthel ne convenait pas à Troy, c'était une habitante de la région, on ne pouvait pas demander mieux comme main d'oeuvre gratuite.

Finalement John poussa un long soupir et alluma une cigarette avec la flamme de Reptincel. Le pokemon feu observa le petit groupe, plus particulièrement le gamin, qui était resté silencieux depuis l'intervention de Troy. Le petit jetait des regards inquiets en direction des ténèbres, un vrai héros...
Le cadet cracha un nuage de fumée avant de s'asseoir et d'observer Elisthel.

"On dirait qu'on a toute la nuit, alors pose tes questions maintenant qu'on en finisse. Je peux comprendre que tu t'inquiètes pour ta prof chérie, mais on est juste deux dresseurs débutants, t'as bien vu que nos pokemons jouent pas dans la même catégorie."

John ne comptait pas mentir à Elisthel sur ce point. Il avait lui-même constaté que si elle l'avait voulu, le professeur Acacia aurait pu les écraser sans même regarder le combat. Mais les frères O'Bowen avaient tout de même une couverture à conserver et si Acacia était un suspect potentiel, une personne aussi intime avec elle qu'Elisthel n'était pas vraiment digne de confiance.

Le "dresseur" écouta l'interrogatoire de la demoiselle, restant calme tout en tirant une bouffée de cigarette de temps à autres. Mais le cadet ne pu pas répondre aux questions immédiatement, interrompu par un crie aiguë, provenant de la position de Troy. John soupira encore une fois, longuement, qu'est-ce que son frère avait bien pu faire cette fois...
Re: Le test [John & Troy]
Mar 21 Juin 2016 - 2:45
Région d'origine : Mhyone
Messages : 389

avatar

Elisthel Firefly
Choquée. Choquée par l'attitude du dit adulte. Il était pire qu'Acacia. Il était une telle déchéance qu'elle n'aurait nullement su comment l'aider à devenir un être social. Sa colère se transforma en haine, et elle serra les dents, décidant de profiter du départ du garçon pour se diriger ailleurs. Elle avait besoin d'air. Ce gars là tentait de l'asphyxier avec ses mots. Quelle sensation désagréable. Son humeur était à peine adoucie lorsque John tenta une approche vers elle. Elle se força à ne pas repenser aux quelques échanges qu'ils avaient pu avoir qui lui avait laissé un goût amer et inspira. Elle avait besoin de se calmer. Le voyant s'asseoir, elle l'imita en caressant Pixel. Cela l'aiderait sans nul doute.

« Je ne m'inquiète pas pour Acacia. Cette adulte irresponsable est peut être stupide sur bien des points, elle sait se défendre toute seule. Mais je ne comprends pas pourquoi elle vous a laissé partir. Vous avez l'air louches, même pire que ça, vous avez l'air dangereux. Peut être pas avec vos petits Pokémons, certes. Mais à poser toutes ces questions, à vouloir tout savoir et insister, c'était presque un interrogatoire chez le Professeur. Et je trouve cette attitude bizarre. Je vous ai suivis parce que je pense que je devrais en parler à la police. Mais je pense aussi que je me trompe peut être, que vous êtes justes... Spéciaux. Je ne sais pas comment ça fonctionne à Kanto. »

Elle marqua une pause. Elle s'était calmée. Elisthel pouvait le dire à son ton de voix plus relâché et à sa manière plus calme d'aborder les choses. La jeune femme s'assura un instant que le gamin était toujours dans le coin. Ce dernier ne semblait pas s'intéresser à leurs histoires et était occupé à vérifier derrière chaque rocher s'il y avait quelque chose de caché en embuscade.

« Pourquoi vous posez toutes ces questions sur le Maître alors que vous êtes des dresseurs débutants ? Pourquoi cet acharnement sur le Professeur ? Pourquoi ton frère a-t-il toujours l'air si... dégoûté du monde qui l'entoure ? »

Ses questions s'arrêtèrent lorsqu'elle entendit un cri. Le gosse. Il était parti où ce putain de gosse ? Elle se redressa et regarda dans toutes les directions, mais l'obscurité de la grotte ne l'aidait pas. Puis un deuxième cri. Plus fort, plus proche. Instinctivement elle recula, un peu alarmée par le bruit lourd qui suivit le cri. Elle tourna la tête vers John, comme pour s'assurer que ce n'était pas son imagination. Le gamin passa en courant devant eux, en hurlant et en pleurs. Sur la défensive, Elisthel guetta l'obscurité. Des rochers... bougeaient ? Non ce n'était pas... Le temps de réaliser qu'une armée de Racaillou fonçait droit sur eux, elle eut à peine le temps de baragouiner à John de courir, attrapant son Goupix d'une main avant de suivre le gosse dans son élan. La course dans le noir allait les perdre dans le labyrinthe de la grotte. C'était certain. Elle chercha une issue de secours, quelque chose. Le problème, c'est que ni le Reptincel ni son Goupix n'allait être d'une grande aide. Deux pokémons feu, inefficace contre le type roche. Elle jeta un regard paniqué à son camarade de fortune, puis au gosse qu'ils avaient rattrapés.

« J'espère pour nous que Troy a un atout dans sa manche qu'on ne soupçonne pas. Franchement, tu étais obligé de les déranger ?!
-Mais j'avais peuuuuur ! »

Elle pesta mentalement contre cette saloperie de gosse. Sale journée.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Le test [John & Troy]
Mer 27 Juil 2016 - 19:20
Région d'origine : Kanto
Messages : 81

John O'Bowen

John O'Bowen
LE TEST

Le karma avait décidé de durement punir John ce soir. Après l'attaque verbale d'Elisthel et le boulet qu'était le gamin qu'il devait se trainer, John devait maintenant faire face à un adversaire impossible à vaincre pour son Reptincel. Un p***** de caillou qui flotte, sérieusement ? Le jeune homme avait toujours détesté les Racaillou, ils étaient ridicules et en plus ils lui rappelaient ce champion d'arène à moitié pervers sexuel et à qui il manquait des yeux.

John observa les deux pokemons roche, flottant à quelques mètres. A côté de lui Elisthel avait récupéré le gosse et espérait une intervention de Troy. Pauvre fille, John connaissait son frère et si ce dernier avait voulu intervenir, il l'aurait fait depuis bien longtemps. L'homme attrapa donc la demoiselle par le poignet et décida d'utiliser une technique secrète... La fuite !

"Godzilla, sois notre guide ! Courage, fuyons !"

Le Reptincel noir poussa un cri et s'élança à travers les couloirs sombres de la grotte, éclairant avec sa queue de flammes, pendant que son dresseur le suivait en tirant toujours Elisthel qui elle-même tirait le gamin.
La course dura à peine quelques minutes, le groupe ne devait pas être loin du bout du territoire des pokemons sauvages, qui n'avaient pas voulu les poursuivre très longtemps. John félicita son pokemon et se laissa tomber contre un mur en soupirant.

"Toi !" Il pointa un doigt vers le gamin. "Tu reste à côté de Godzilla et tu ne bouge plus."

Le policier observa son téléphone. Minuit, il restait encore une bonne partie de la nuit à passer dans cette grotte. Pour passer le temps John décida de répondre aux différentes questions qu'Elisthel lui avait posée.

"Je dois reconnaitre qu'on est pas spécialement discret depuis qu'on est arrivé. Mais je t'assure que t'as pas à t'inquiéter, on est pas des "méchants". Mon frère et moi on est là pour aider ton île avec ses soucis de transports, tu sais de quoi je parle hein ?"

John cracha un nuage de fumée et observa en direction de son Reptincel, ce dernier s'occupait de distraire le gamin en jouant avec lui. Nul doute que le lézard voulait épuiser son camarade pour que ce dernier s'effondre de fatigue et que son dresseur puisse passer une nuit calme et sans attaques de pokemons sauvages.

"Et t'en fais pas pour Troy, on le retrouvera à la sortie de la grotte, il a du en avoir marre du gosse."
Re: Le test [John & Troy]
Lun 1 Aoû 2016 - 0:35
Région d'origine : Mhyone
Messages : 389

avatar

Elisthel Firefly
Elisthel fut entraînée dans la folle course qui visait à les sauver des pokémons sauvages. Le gamin suivait de près, visiblement peu enclin à se faire écrabouiller par des rochers. Même s'ils échappèrent aux pokémons, la jeune femme ne put s'empêcher de pousser un soupir, pratiquement en même temps que John. Bien d'accord avec ses dires, elle fit un geste au morveux qui avait failli leur faire payer cette sortie, signifiant qu'elle l'avait à l’œil. Boudeur, il décida d'aller embêter son geôlier ; Godzilla. La dresseuse se doutait pourtant que le pokémon n'allait pas être sympa avec lui. Elle suivit John qui s'était laissé tomber contre un mur. Ils avaient encore du temps à passer dans cette grotte. Elle s'assit à son tour à ses côtés et l'écouta silencieusement, jaugeant de ses réponses. Il n'avait pas l'air de lui mentir. Hésitante, elle finit par l'aiguiller.

« Je sais que ce n'est pas clair. Acacia avait rigolé, mais pas d'un rire sincère. Cette histoire la tracassait également, mais elle m'avait dit de ne pas m'en mêler. Je pense que c'est quelque chose d'important. Même si tu dis que vous n'êtes pas des méchants, je pense que ça ne concerne pas les étrangers. Je veux dire, est-ce que tu penses qu'on irait se mêler des affaires de votre région comme si de rien n'était... ? Surtout s'il y a des enjeux qu'on ne comprend pas. »

Un peu perplexe, mais plus confiante en son camarade, la jeune femme espérait avoir réussi à faire passer son ressenti sans vexer l'homme. La nuit risquait d'être encore longue... Et pleine de surprises. Troy n'était pas revenu, mais son frère n'avait pas l'air inquiet. Le gamin... se faisait littéralement mater par le Reptincel. Au moins, il ne ferait plus de bêtises... Fatiguée, Elisthel bâilla et ferma les yeux quelques secondes.

Ou quelques heures. Lorsqu'elle rouvrit les yeux, le gamin était endormi dans les bras du pokémon de John, qui dormait également. Ah... Elle avait dû s'endormir sans s'en rendre compte. Elle se releva, considérant des douleurs un peu partout dans son corps. Ce n'était pas vraiment confortable pour dormir. Elle fit quelques pas, observa autour d'elle. La sortie de la grotte n'était pas très loin, elle voyait un filet de lumière dépasser d'un mur. Ils l'avaient sans doute raté dans la pénombre. Elle poussa un nouveau soupir et chercha John du regard. Où était-il passé ? Et son frère ? Elisthel ne chercha pas très longtemps ; le dresseur ne serait pas parti sans son Reptincel. Elle soupira de soulagement en le retrouvant dans un coin. Maintenant que la nuit était passée, les choses étaient différentes. Elle ne pouvait pas continuer à les suivre comme ça. La jeune femme attrapa la manche de John avant de lui dire :

« Vous allez vers Méridian, non ? Je vais vous accompagner jusque là, au moins. Histoire que je ne sois pas partie de la maison pour rien. Je me ferais discrète. »

Et sans dire un mot de plus, perdue dans ses pensées, elle suivit le garçon, observant le petit bonhomme qui leur faisait des grands signes de mains, visiblement tout ravi d'avoir réussi son pari.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Le test [John & Troy]
Lun 1 Aoû 2016 - 18:29
Région d'origine : Kanto
Messages : 81

John O'Bowen

John O'Bowen
LE TEST

Godzilla accomplissait sa mission avec brio, l'enfant fatiguait à vue d’œil et il n'allait pas tarder à s'endormir.
John pendant ce temps écoutait les explications d'Elisthel, le professeur Acacia était un potentiel suspect mais d'après les dires de la jeune fille elle se souciait vraiment du bien-être de sa région. Le jeune adulte eut un sourire lorsqu'Elisthel lui expliqua qu'il ne valait mieux pas se mêler des affaires d'une autre région.

"Bon, ça sert plus à rien de te la cacher t'es pas idiote et tu dois au moins t'en douter. On est de la police de Kanto. On est là parce-que les autorités de votre île nous l'ont demandées. Il parait qu'il y a des soucis de corruption et qu'ils peuvent même plus se fier à leurs propres collègues. C'est aussi pour ça qu'on a voulu questionner ton prof sans trop en dévoiler, on sait pas qui est avec qui. Mais toi t'as juste l'air d'une dresseuse qui veut éviter des soucis à son amie, donc je pense pas qu'on ai des soucis en t'expliquant qui on est, au contraire je pense qu'on va plutôt en éviter."

John alluma une nouvelle cigarette et observa la jeune fille qui semblait assimiler les informations et réfléchir. Finalement le sommeil fut le grand vainqueur de cette soirée car il emporta tour à tour le gamin, Godzilla puis Elisthel avant de signer un quadruplé en envoyant John dans le monde des rêves.

La nuit fut étonnamment agréable pour le policier. Peut-être que sa confession de la veille lui avait enlevé un poids des épaules ? La sortie n'était pas très loin et John pouvait déjà apercevoir les silhouettes de ce qui devait être les amis du gamin.
Elisthel fut la première debout, puis se fut au tour de Godzilla et enfin du garçon. Ce dernier s'empressa de courir vers la sortie en faisant de grand signes, heureux d'avoir réussi son pari.

"Je vous l'avez dit que j'pouvais le faire ! Nah !"

Les autres enfants semblaient à la fois impressionnés et perplexes, ils se doutaient que les deux "grands" derrière avaient certainement beaucoup aidé à la réussite de leur ami.

« Vous allez vers Méridian, non ? Je vais vous accompagner jusque là, au moins. Histoire que je ne sois pas partie de la maison pour rien. Je me ferais discrète. »

"Pas de problèmes, on a toujours besoin de quelqu'un qui connait la région et ses habitudes. Et si jamais ça devient un peu trop dangereux tu pourras toujours partir."

John récupéra sa juste récompense auprès du garçon et fit un signe de la main à son frère qui comme prévu les attendait pas très loin de la sortie de la grotte. maintenant qu'Elisthel était au courant de leurs identités le groupe allait pouvoir éviter des moments gênants, ce qui ne pouvait être qu'une bonne chose pour la suite de l'aventure.

HRP:
 
Re: Le test [John & Troy]

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives RP :: 2016-
Sauter vers: