HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Dorian |
Dorian |
Sam 11 Juin 2016 - 2:36
Région d'origine : Mhyone
Messages : 2

Dorian Seyton

Dorian Seyton

Nom : Seyton
Prénom : Dorian
Âge : 21
Origine : Mhyone
Groupe : Sigle
Feat : Hijikata Toshiro ▬ Gintama

Surnom : Serrano
Espèce : Gruikui
Nature : Lent d'esprit
Voir très lent d'esprit. On dirait un gamin qui découvre "ses pouvoirs". Il crache des gerbes de feu sur sa nourriture, la carbonisant les trois quarts du temps. Il pense pouvoir voler, d'où le fait qu'il se jette constamment depuis des endroits "hauts". Il essaye régulièrement de nager, mais son type feu l'en empêche. Serra possède aussi cette faculté de mettre son dresseur dans toutes sortes de situations, lui attirant un grand nombre de problèmes.Il fut surnommé Serrano après que Dorian apprenne à le connaître, confiant que son pokemon serait plus utile en tant que jambon.
«Pourquoi tu fais toujours la gueule?» «J'fais pas la gueule.» «Pourtant, c'est l'impression que tu donnes.»

Dorian est, comment dire... Métaphoriquement parlant, on pourrait le comparer à un Crustabri. Fermé, recentré sur lui-même. Il ne laisse peu de places aux autres. Si bien, qu'il oublie très souvent les dates d'anniversaires de ceux qu'on pourrait appeler "ses amis". Il donne l'air d'être une larve, toujours avec une voix douce, l'air triste, sans vraiment mettre d'émotion. Il est très sujet à la déprime, et on croirait qu'il a tout le temps le cafard.

«Allez, faut sortir un peu mon vieux. Ça fais combien de temps que t'es pas sorti ?» «Quatre jours.» «Et ça fais combien de temps qu'elle t'a quittée?» «Quatre jours.»«Elle t'a dit quoi en partant?»«J'te quitte, c'est plus possible entre nous.»«Et t'a répondu quoi?»«Ok bye.»

Seyton n'est guère un solitaire. A vrai dire, il possède quelques fréquentations, quelques amis, et comme tout un chacun, possède quelques vues sur une ou deux personnes. Ceci dit, sa passion, son travail, le ronge trop. C'est un gros bosseur, qui passe sa vie devant son ordinateur à rédiger tout un tas de trucs. Disons que c'est le genre de type qui se met en mode survie, et ne décroche jamais. Il se nourrit via ce qu'il trouve dans le frigo, et ne sors généralement que pour le remplir. Même s'il préfère commander des pizzas, qui terminent froides sur la table, et sont terminées le lendemain, tout aussi froide. Parce qu'il n'y a pas de gaspillage. Et surtout, surtout, il n'est pas assez bien payé pour avoir ce "luxe" de jeter de la bouffe. Il a sa propre façon de penser et de parler.

«Tu penses à vider ton cendrier des fois?»
Dorian est accroc. Et même si le tabagisme le ronge, enfin, le tabagisme ronge son portefeuille. Il est très rare de le voir clope au bec. Et c'est par contre, extrêmement rare de ne pas le voir fumer. Peut être lorsqu'il dort ou se douche.

«Et toi tu penses à fermer ta mouille des fois?»
Il lui arrive très souvent, de répondre de façon froide et cynique. Sans jamais hausser le ton. Et sans trop être vulgaire, même lorsque la situation le dépasse. Ses plus grandes peurs, ne plus avoir d'ordinateur, d'internet, d'électricité et une pénurie de cigarettes. Ouais, ça fout la trouille dit comme ça.

Finalement, Dorian c'est l'insecte qu'on se plaît à écraser.


En retard. Encore une fois. A peine rentré chez lui, après avoir déposé son sac à même le sol, et allumant une cigarette, Dorian fait l'erreur d'appuyer sur le petit bouton rouge situé sur le répondeur de son téléphone. "Vous avez un nouveau message" fit la voix robotisée d'un ton nonchalant. Elle aurait également très bien pu dire "Vous avez une menace de mort" ce qui était clairement la même chose en vue dudit message. L'éditrice. L'éditrice de son roman, en train de péter un plomb. Il possède cinq jours de retard déjà. Sur une quarantaine de pages. Dorian travaillait sur un projet, et il fut financé en partie par cette éditrice, à raison de lui sortir quarante pages tout les quinze jours. Sans même écouter la suite des menaces, ses doigts s'empressent d'appuyer sur un autre bouton. La chaîne hi-fi. Rien de mieux que foutre la musique à fond pour oublier tout ses problèmes, tout en tirant comme un toxico névrosé sur sa cigarette, comme si ça pouvait être la dernière. Chose tout à fait impossible, vu les stocks qu'il achète et entrepose dans ce qui était auparavant, une chambre.

Le téléphone sonne. Le directeur. "C'est ton jour de chance, tu couvre l'événement". Ouais. L'événement qu'il avait dit. Suivre en exclusivité des archéologues fouiller la grotte dissimulée derrière le Mont Kaygon. Et ça allait lui prendre trois jours, ne serait-ce que pour aller là-bas, dormir à l'hôtel - miteux, tout frais payé - couvrir l'événement et faire machine arrière. Encore trois jours sans écrire la moindre ligne. Et trois jours à bosser pour ce chef de rédaction à la con.

Fort heureusement ça n'a pas toujours été comme ça. A une époque, il était brillant. Il fut un temps où tout allait pour le mieux. Le temps où ses parents n'étaient pas encore parti en voyage. Tout s'était passé très vite. Ils sont partis en vacances... Et ils n'ont plus jamais donnés de nouvelle. Alors pour survivre, il enchaîne les boulots de merdes. Sa passion pour l'écriture le pousse à vouloir devenir journaliste. Il est rapidement prit au journal local de Viridia. Mais comme il se passe jamais rien à Viridia - ou que les habitants ne donnent pas facilement confiance au dernier venu - et bien on l'envoie à droite à gauche, comme une balle de tennis. Il est tombé amoureux d'une nana avec qui il est resté presque un an. Puis petit-à-petit, le grand plongeon dans la vie active. Cumuler un emploi et une passion qui le dévore a fait que Dorian n'a plus eu le temps de se consacrer à autre chose qu'à sa petite personne. Et ce fut la dégringolade...

Premièrement, il reçoit des mails. De plus en plus nombreux. Le professeur Acacia était du genre très... comment dire ? Spammeuse dans l'âme ? Peut être bien oui. Finalement après moult mails, il s'était enfin décidé d'aller la rencontrer. Cette femme était un poil trop... énergique et enjouée aux goûts de Dorian. Beaucoup trop différente de lui, elle arrivait par sa simple joie de vivre, à le fatiguer. Quoi qu'il en soit, après quelques questions, et lorsqu'elle appris qu'il était journaliste, elle avait pris la décision de lui refiler un pokemon. Comme quoi, ça allait le forger et qu'avoir un compagnon pourrait l'aider dans sa quête. En quoi un cochon débile allait pouvoir aider un jeune journaliste, ça, je vous le demande. Par la suite, la belle gosse mettait son programme en valeur. Une sorte de réseau social. Déjà qu'il n'aimait pas répondre au téléphone, voilà qu'il allait être harcelé à présent. Au choix, un cercle scientifique pour ceux les plus curieux, un groupe de justicier, de coordinateur n'ayant comme volonté qu'augmenter leur charisme, et le cercle des gros bourrins qui aiment la castagne. Celui qui demandait le moins de compétences et de devoir quitter son domicile, était sans doute le cercle de Roigada. Et... Ce fut une très mauvaise idée. Il ne s'attendait pas à être le "larbin" de la jeune scientifique, et d'être harcelé matin midi et soir...
IRL

Surnom : kebab °°
Âge : 24
Comment as-tu découvert le forum ? Par Maître Connard.  
Quelque chose à ajouter ? Yo.
Re: Dorian |
Mar 14 Juin 2016 - 5:42
Région d'origine : Hoenn
Messages : 561

Shinichi Kirisaga

Shinichi Kirisaga
Bonjour et bienvenue sur le forum. Tout semble okay au premier abord. Il manque ceci-dit quelques informations sur ta fiche, notamment celles concernant la façon dont tu as rencontré le prof Acacia, comment se fait-il que cette dernière t'ai confié le Pokémon etc. Ajoute quelques lignes afin d'expliquer cela et je pourrai procéder à ta validation.
Re: Dorian |
Mar 14 Juin 2016 - 14:28
Région d'origine : Kanto
Messages : 343

Troy O'Bowen

Troy O'Bowen
Bienvenue ! Je pense qu'on va bien s'entendre. Il y a déjà une semaine je pensais à créer un club de sociopathes anonymes ; il va vraiment falloir s'y mettre ! Je suis sûr qu'il y a moyen d'avoir un groupe plus important que les quatre actuels ! haha

Blague à part, j'adore la partie « caractère », c'est bien ficelé et, avec les dialogues, on s'imagine très bien comment fonctionne le personnage en vrai. Personnellement, la partie avec le professeur Acacia, je m'en passerais, vu qu'elle refile des pokémons à n'importe quel pégu qui veut se lancer à l'aventure.
Re: Dorian |
Mar 14 Juin 2016 - 15:30
Région d'origine : Mhyone
Messages : 2

Dorian Seyton

Dorian Seyton
Shinichi → Gracias Muchacho. C'est fait. J'ai rajouté un paragraphe dans l'histoire - le dernier - pour "expliquer" cela. Smile

Troy → J'aime cette idée, même si mon personnage ne possède pas "tout" les traits du socio'. Et pour la partie avec Acacia, c'est pas hyper dérangeant non plus. C'est vrai que sur le coup, j'y avais pas pensé. °° Quoi qu'il en soit, avec son caractère, elle va pas être facile à vivre cette prof'. Surtout qu'il fait partie de son cercle - enfin, de sa secte quoi. x)
Re: Dorian |
Mar 14 Juin 2016 - 15:41
Région d'origine : Hoenn
Messages : 561

Shinichi Kirisaga

Shinichi Kirisaga
BIENVENUE SUR MHYONE



Yay. Super. Je ne te fais pas attendre plus longtemps.

Tu es dès à présent validée ! Nous espérons que tu t'amuseras sur Mhyone RPG. Si tu as la moindre question, n'hésite pas à aller en poser dans la partie Question & Suggestions. Tu peux regarder les nouveautés pour connaître les événements en cours. Nous t'invitons à créer un sujet dans les T-Card pour regrouper toutes les informations nécessaires à ton voyage. Tu as désormais dans ton inventaire 3 Pokéballs et un starter.
Bon jeu !

Re: Dorian |

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives Administratives :: Présentations-
Sauter vers: