:: Ile Mirabèce :: Forêt Amarante :: Cimetière Pokémon Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un lieu chargé d'émotion

avatar
Région d'origine : Unys
Expérience : 1492
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 19 Fév - 0:06
La liaison vers la quatrième et dernière île de l’archipel de Mhyone venait d’être rétablie, ça voulait donc dire qu’on pouvait désormais aller l’explorer de nouveau. En effet, qui dit nouvelle île, dit de nouveaux paysages à voir et peut-être de nouveaux pokémons à rencontrer. Une fois la compétition de l’Ossathlon terminée, je n’ai pas perdu une seconde avant de prendre la direction de cette nouvelle terre. Mes pokémons et moi avons pris le bateau à partir de Bord-au-Vent. Comme à chaque fois depuis mon premier trajet en direction de Terra Nova et l’attaque de la Team Anima, j’étais quelque peu inquiet à l’idée de monter sur les bateaux qui faisaient les trajets entre les différentes îles. Malheureusement, je n’avais pas vraiment d’autre possibilité pour le moment alors il fallait bien que je prenne mon courage à deux mains si je voulais avoir la possibilité de voyager. Heureusement, il n’y a pas eu le moindre problème cette fois-ci et je suis arrivé sans encombre à Port-Mirage d’après ce que j’avais appris dans ma lecture quelques jours plus tôt à la bibliothèque de Méridian avant d’être interrompu par Shinichi et son Ramaloss.

J’avais une connaissance théorique de ce que j’allais pouvoir trouver ici, mais je comptais en faire le tour tranquillement afin d’avoir la possibilité de voir de mes propres yeux tout ce que j’avais lu. Néanmoins, en tant qu’amateur des Spectres, et j’ose le dire spécialiste du sujet, il y avait un endroit en particulier qui m’attirait plus que tout. Je pensais bien entendu au Cimetière qui se trouvait légèrement à l’écart de la grande cité de Médéa, légèrement dans la Forêt Amarante. Je savais que ce cimetière était un lieu de recueillement pour les personnes ayant perdu un être cher, mais c’était plus fort que moi, il fallait que je m’y rende. En effet, j’étais certains que des pokémons de type Spectre se trouvaient en nombre dans les environs. C’était une ambiance qui les attirait puisque bon nombre d’eux étaient très liés à la mort et aux sentiments de douleurs et de tristesse. C’était d’ailleurs précisé dans le bouquin que j’avais feuilleté que des histoires effrayantes couraient sur les lieux. D’expérience personnelle, je savais qu’il y avait toujours une part de vrai derrière les histoires du genre et que les Spectres n’étaient jamais très loin dans ce cas là…

Quoi qu’il en soit, j’ai traversé la magnifique ville de Médéa avec ses logements et commerces luxueux. Devant bien me trouver un hôtel pour poser mes affaires et me reposer, je n’ai pas vraiment eu d’autre choix que d’en prendre un en ville. Vu les prix, mon budget allait en prendre un coup, mais il fallait dire que ça valait quand même le coup vu la chambre qu’ils m’avaient donné. Je n’avais jamais vu autant de luxe dans une chambre, c’était à un tel point que j’osais à peine poser mes affaires et toucher aux meubles. De toute façon, je n’y suis pas resté bien longtemps puisque j’ai pris un peu de temps afin de visiter la ville. Comme je savais que l’île tout entière avait la particularité de révéler les pokémons dans la forme qu’ils avaient dans la région d’Alola, j’ai fait sortir Vicomte de sa pokéball pour qu’il respire l’air local. Malheureusement, son comportement m’obligeait à le tenir dans mes bras pour éviter qu’il ne saute sur tous les pokémons qu’il croise pour les agresser.

C’est une fois la nuit tombée que j’ai pris la direction du Cimetière avec mon Osselait dans les bras. J’aurais pu m’y rendre plus tôt, mais c’est toujours à la nuit tombée que je préférais explorer ce genre de lieu pour profiter au mieux de l’ambiance. C’était aussi parce que de nuit, il y avait moins de chance que je tombe sur la famille ou les amis d’un défunt qui n’auraient pas forcément apprécier que je visite les lieux comme un endroit touristique. C’était tout à fait normal d’ailleurs et j’aurais parfaitement compris leur réaction. Ils avaient le droit d’être tranquilles et de vivre leur deuil. Quoi qu’il en soit, il faisait nuit et nous étions seuls dans les allées entre les tombes. J’ai donc posé Vicomte sur le sol, mais je gardais un œil sur lui pour surveiller ce qu’il faisait. L’un à côté de l’autre, nous avancions dans le lieu de repos des morts, à la simple lueur de ma lampe torche.

Spoiler:
 


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Expérience : 4979
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 19 Fév - 9:56

Un Pokémon apparaît

   

Tu déambules à travers le cimetière à une heure tardive. Le silence est pesant mais est rapidement brisé par des bruits de Pokémons sauvages. Des spectres ? Peut-être. Tu es épié et bientôt attaqué. Un Tadmorv d'Alola un peu trop entreprenant mord ton Osselait. Ce dernier est apeuré et le Pokémon sauvage en profite pour attaquer à nouveau Vicomte. Le Pokémon masqué parvient cependant à éviter l'attaque ennemi. À toi de jouer.



Que vas-tu faire ?


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Unys
Expérience : 1492
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 19 Fév - 15:33
L’ambiance dans ce cimetière était vraiment lugubre, c’était tous que j’aime. Contrairement à beaucoup de gens, je n’avais pas peur du tout, j’étais complètement à mon aise. C’était en quelque sorte comme-ci j’étais à la maison. Cette atmosphère pesante était renforcée par le silence qui régnait ici. Aucun son ne venait briser le calme puisqu’il n’y avait ni voix, ni cris, ni même le bruit du vent. Il est donc tout à fait normal que j’ai sursauté lorsque des bruits ont commencé à se faire entendre. Ce n’est pas que j’ai eu peur, mais plus dû à l’effet de surprise qu’à autre chose. Je ne savais pas ce dont il s’agissait, mais il y avait fort à parier qu’il devait s’agir de pokémons. Il fallait que j’essaie de trouver la source de ces sons, mais ce n’était pas spécialement évident puisque ça donnait l’impression de venir de partout et nulle part à la fois. L’ambiance avait atteint le summum du glauque à cet instant, c’était tout simplement génial.

En revanche, ce qui était bien moins génial est arrivé quelques instants après que les premiers bruits ont commencé à se faire entendre. Un pokémon s’est jeté sur mon pauvre Vicomte pour le morde de son espèce de bouche informe. Mon Osselait ne devait pas s’y attendre puisqu’il s’est recroquevillé sur lui-même en tremblotant légèrement de peur. Ce n’était pas courant de le voir de la sorte, lui qui se la jouait tellement caïd habituellement. Néanmoins, je n’appréciais pas que l’on s’attaque comme ça à l’un de mes compagnons. J’ai regardé le pokémon à l’origine de l’attaque et il me disait quelque chose même s’il n’était pas exactement semblable à ce que j’avais déjà croisé. D’un côté, il ressemblait à un Tadmorv, ce type Poison informe que j’avais déjà croisé quelques mois plus tôt à Nox Illum, mais d’un autre il y avait tout de même quelques différences comme la couleur. J’ai un instant pensé qu’il était peut-être chromatique, mais ce n’était pas ça puisqu’il y avait une autre différence majeure, à savoir la présence de sortes de dents dans sa bouche. Ce n’était donc pas le même pokémon, mais la ressemblance était bien trop flagrante pour n’être qu’une coïncidence. J’étais sur une île qu’on pouvait un peu considérer comme une part d’Alola à Mhyone, j’ai donc supposé qu’il devait bien s’agir d’un Tadmorv, mais comme on les trouvait dans la région d’Alola. Enfin, ce n’était qu’une supposition, rien n’était sûr.

Perdu dans mes réflexions, je n’ai pas remarqué que le pokémon vert n’avait pas décidé de s’arrêter là puisqu’il se redirigeait vers Osselait en levant son petit bras violet comme pour le frapper avec. Heureusement, Vicomte s’était relevé, avait repris ses esprits et était prêt à subir une nouvelle attaque. Il tend son os devant lui et s’en sert pour bloquer l’attaque du probable Tadmorv. Mon pokémon, déjà bagarreur de base, n’a vraiment pas apprécié d’être attaqué par surprise et compte bien se venger. Il n’attend même pas que je lui donne un ordre et utilise son os pour repousser le bras de son assaillant avant de lui asséner un violent coup de boule avec son masque crane. Le Tadmorv sonné par l’attaque, n’a même pas le temps de réagir avant de se faire marteler par Vicomte en train d’utiliser sa technique Massd’Os. Le pauvre type Poison ne s’attendait pas à ce que sa cible riposte et surtout pas avec des attaques qui lui faisaient autant de dégâts. Malheureusement pour lui, il était tombé sur un type Sol, particulièrement efficace contre le Poison. Ayant bien compris que le combat serait difficile, le pokémon d’Alola a décidé qu’il était temps de partir, mais pas avant d’avoir offert un dernier cadeau au pokémon osseux.

Il a en effet ouvert grand la bouche avant de se mettre à souffler une espèce de fumée noire qui nous a tous enveloppé, nous faisant tousser Osselait et moi. Lorsque la fumée s’est dissipée, le pokémon vert avait disparu. Néanmoins, les choses n’allaient pas pour autant pour le mieux puisque Vicomte ne semblait pas dans son assiette, loin de là même. Il n’arrêtait pas de tousser et était brulant lorsque je le touchais, il n’y avait pas le moindre doute, il avait été empoisonné. Malheureusement, je n’avais pas d’antidote sur moi, il fallait donc que j’aille dans un Centre Pokémon pour le faire soigner. J’ai donc attrapé le pauvre pokémon dans mes bras avant de faire demi-tour en courant pour repartir dans le sens inverse. Malheureusement, j’ai été interrompu sur mon trajet…

Spoiler:
 


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Expérience : 4979
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 20 Fév - 13:36

Un Pokémon apparaît

   

Ton Pokémon est empoisonné. Il est urgent pour toi de retourner au centre Pokémon mais une créature te bloque la voie. Son rire machiavélique en dit long sur ses intentions : Il ne te veut pas du bien. Une bourrasque nauséabonde est générée par le Pokémon ténébreux et blesse ton Osselait déjà bien amoché. La créature apparaît devant toi ... C'est un Spiritomb !


Que vas-tu faire ?
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Unys
Expérience : 1492
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 20 Fév - 19:07
Je courrais en zigzagant entre les tombes, mon pauvre Osselait dans les bras. Il fallait que je me dépêche d’arriver au Centre Pokémon pour éviter qu’il ne souffre davantage. Je n’étais pas très sportif alors ma course n’était pas ce qu’il y avait de plus rapide, mais l’inquiétude pour Vicomte me donnait comme une énergie supplémentaire. Il était hors de question que je m’arrête pour me reposer, la santé de mon compagnon en dépendait. J’étais concentré dans mon avancée quand un rire s’est fait entendre non loin de moi. En temps normal, ma curiosité m’aurait fait m’arrêter pour en chercher la source, mais là je n’avais pas que ça à faire. Malheureusement, il semblerait que la source de rire ne soit pas du même avis que moi. En effet, ma progression a été stoppée nette lorsqu’un vent violet est venu nous frapper de plein fouet, Vicomte et moi. Déjà sur moi ce n’était pas agréable, mais alors sur mon compagnon qui était déjà empoisonné, ça devait être particulièrement douloureux.

À travers le vent, je n’ai pas vu la source de celui-ci, ce qui n’était pas une bonne chose puisque je n’avais pas la moindre idée de ce qui essayait de m’attaquer et comment m’en sortir. Lorsque la bourrasque s’est calmée, il n’y avait qu’une tombe devant moi, pas le moindre pokémon. Cela voulait surement dire que l’assaillant était déjà reparti après avoir lancé son attaque. J’ai donc recommencé à avancer, mais pas pour bien longtemps. En effet, l’une des pierres composant le monument funéraire face à moi à commencer à bouger avant de flotter dans les airs en s’approchant de moi. Je me suis donc arrêté net pour ne pas foncer la tête la première dans cet étrange objet volant. Je n’avais pas la moindre idée de ce qu’il se passait, mais ça ne présageait vraiment rien de bon… Ce n’est qu’arrivé à proximité de moi que la pierre s’est arrêtée et qu’une sorte de gaz violet à commencer à en sortir jusqu’à prendre une forme tourbillonnante. Cette pierre était en fait une partie d’un pokémon et pas n’importe lequel. Je faisais face à un Spiritomb et il n’avait pas l’air particulièrement amical, loin de là même vu qu’il nous avait déjà attaqués. Il n’y avait là rien de particulièrement étonnant lorsqu’on connaissait ces créatures. Je dis toujours que les Spectres ne sont pas aussi méchants qu’on veut les faire passer, mais les Spiritomb sont les exceptions qui confirment la règle pour moi. Ils agissent très souvent de manière brutale et machiavélique, ce n’est pas pour rien que les esprits qui les composent ont été enfermés dans des clés de voute.

Quoi qu’il en soit, malgré le fait qu’il soit de type Spectre, je ne pouvais pas rester pour m’occuper de lui. Il fallait que j’aille au Centre Pokémon et puisqu’il voulait m’en empêcher, il allait le regretter ! J’ai posé délicatement Vicomte au sol avant de porter ma main à ma ceinture pour aller récupérer deux de mes pokéballs. La santé d’un membre de l’équipe étant en danger, je n’allais pas faire dans la demi-mesure. D’ailleurs il fallait que j’agisse vite puisque le pokémon interdit préparait une nouvelle attaque. J’ai donc fait sortir mes deux compagnons tout en disant :

-Baron ! Bloque son attaque avec Bouclier Royal !

Le pokémon Acier est sorti de sa pokéball en posture défensive pour parer l’attaque Ombre Portée que venait d’envoyer le Spiritomb dans ma direction. D’un coup d’œil autour d’eux, Baron et Seigneur, sorti de la deuxième capsule rouge et blanche, ont vu que le type Ténèbres nous attaquait Osselait et moi alors que nous étions sans défense. Cette nouvelle ne leur a pas vraiment plu et ils étaient prêts à passer au combat. Ils attendaient juste mes ordres pour passer à l’attaque. Ne perdant pas une seconde, je leur ai donc demandé :

-Seigneur, Hydrocanon ! Baron, Fracass’Tête ! Ne lui laissez aucune chance !

La grosse pieuvre bleue a ouvert la bouche avant de se mettre à souffler et souffler un large jet d’eau à forte pression en plein milieu de la forme violette tourbillonnante. Sous la force de l’impact, Spiritomb a fait rentrer ses cent-huit esprits à l’intérieur de la clé de voute pour s’assurer une meilleure protection. C’était sans compter sur le pokémon épée, désormais en forme attaque. L’Exagide s’est entouré d’une lumière bleue avant de foncer à toute vitesse, la pointe de sa lame en avant, en direction de la clé de voute. Le choc a été violent et la pierre contenant les esprits a été propulsée à plusieurs mètres. Le coup n’avait pas été agréable pour mon compagnon non plus puisqu’il avait lui aussi subi des dégâts, mais il comprenait qu’il avait agi ainsi pour protéger Vicomte. Le chemin était dégagé, mais pour combien de temps… Il n’y avait donc pas une minute à perdre, j’ai attrapé Vicomte pour le prendre dans mes bras et reprendre ma route en direction de Médéa et son Centre Pokémon. Histoire de ne pas être embêter de nouveau sur la route, j’ai laissé Exagide et Moyade hors de leurs pokéballs. Ils avaient un bon rôle de dissuasion vis-à-vis des menaces potentielles et grâce à eux, nous sommes arrivés sans encombre à destination.

Spoiler:
 


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa


 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Ile Mirabèce :: Forêt Amarante :: Cimetière Pokémon-
Sauter vers: