:: Mhyone :: Bord-au-Vent :: Plaine Versatile Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Papillusions [Requête : Lydia]

avatar
Région d'origine : Parmanie
Expérience : 357
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 21 Fév - 2:31
    Un boulot. J’avais besoin d’un boulot. Mes réserves de pokédollars chutaient à vue d’œil depuis mon arrivée à Mhyone. Les provisions de nourriture, l’équipement pour le voyage et le petit cours sur la conception d’objets de capture que j’avais suivi épuisaient mes économies à petit feu. Si je désirais poursuivre mon périple entre les différentes îles de la région, je me devais de travailler un peu. À mon arrivée à Bord-au-vent, je cherchai dans les journaux des requêtes, demandes, tout ce qui pouvait être rentable et effectué assez rapidement. Je ne pouvais me permettre de demeurer trop longtemps dans les différents villages de Mhyone si je voulais rentabiliser mon voyage au maximum. Assise à une table d’un petit café, j’encerclais les annonces qui me plaisaient tout en sirotant tranquillement un thé noir citronné. À mes côtés, Duchess Jezebel se régalait d’une tartelette aux fraises en hochant machinalement la tête, sans réellement m’écouter, lorsque je lui faisais part de mes découvertes. Concentrée dans mes recherches, je ne m’en rendis point compte.

    Quelques tasses de thé plus tard, je mis la main sur une publication intéressante. Je sus immédiatement que c’était celle-là qu’il fallait prendre, que je devais tenter ma chance. Justement, elle se déroulait ce soir. Je m’étouffai avec une gorgée de liquide chaud lorsque je jetai un coup d’œil à la prime. Cent cinquante pokédollars ? Vraiment ? Le Rondoudou me jeta un regard, intrigué, inclinant légèrement sa tête vers la gauche démontrant sa curiosité face à mon comportement étrange.

    C’est la grande migration des Papillusions dans le coin et à ce qu’il parait des gens agissent de la sorte à entraver le processus naturel des choses. C’est pour nous ! C’est pour ce genre de choses que j’ai quitté Parmanie alors attache ta tuque avec de le broche, on y vaaaaaaaaaaa !

    J’attrapai mon pokémon pour le hisser sur mon épaule avant de déposer une somme d’argent suffisante pour ce que nous avions consommé, incluant le pourboire. D’un pas rapide, je quittai le petit café et me mis en route vers la Plaine Versatile, située tout près de Bord-au-Vent. Je me devais d’arriver rapidement, parce que dans l’annonce il était mentionné que les premiers arrivés étaient les premiers servis, signifiant que les places se trouvaient être limitées.

    Jezebel dut s’accrocher aux ganses de mon sac de voyage pour tenir le coup dû aux rebonds de mon pas de course décisif. En une vingtaine de minutes, je parvins à destination. Une dame portant sur son épaule une ombrelle accompagnait une jeune fille d’à peu près mon âge. Je reconnaissais cette lady en question, étant celle de la petite annonce. Une fois à leur hauteur, haletante, je soufflai :

    Dites-moi qu’il reste de la place, je vous prie, j’ai vraiment envie de ce job…
    ▬ Hihi ! Ne vous en faites pas très chère, vous n’êtes que deux à avoir postulé… J’espère que vous suffirez à arrêter ces brigands.
    Aaaah… Sa… Salut, moi c’est Esther.

    Lâchai-je à l’égard de la jeune femme, lui tendant la main, tout en essayant avec tant de bien que de mal de reprendre mon souffle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Mirabèce
Expérience : 27
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 24 Fév - 1:17

Requête avec Esther
Des papilusions ont besoin de notre aide

For the sake of butterfrees!



Quand on décide de partir à l'aventure et de parcourir le monde pour satisfaire notre curiosité, certaines choses nous manquent. Les parents, les amis, la routine, les études, son propre lit : dans mon cas ce que j'ai l'impression qu'il me manque, c'est l'argent. Je sais que mon compte de banque est plein. Mes parents sont riches et ils se sont assurés que je ne manquerais de rien. Cependant, j'ai l'impression de rater l'étape de "gagner" de l'argent en faisant quelque chose d'utile. Je suis curieuse de voir comment cette étape se construit, ce sentiment de responsabilité qui nous habite et qui nous fait croire important pour quelque chose, c'est ce que je crois qui me manque en ce moment.

Alors je suis assise dans un café et je lis le journal sous la rubriques de recherches. Je vois les emplois bien camouflés entre deux annonces dont je n'ai pas vraiment besoin de porter attention. Je vois alors l'annonce des papilusions qui seraient en danger dans un moment très important de leur vie. Il s'agit de la période où ils quittent leur dresseur pour créer leur petite famille avec un autre papilusion. Je suis certaine que c'est un spectacle tout à fait magique à regarder et un honneur que de les protéger! Je me sens soudainement déterminée et courageuse. À quelque part, je sais que Blue et moi allons former un duo d'enfer et que ces jeunes malfrats retiendront la leçon pour toute leur vie!

Je termine mon petit déjeuner en compagnie de Blue et lui raconte mon plan pour la journée. Je peux presque voir une flamme naître dans ses yeux à cet instant. C'est beau à voir, ce sentiment d'aventure a été le plus grand jusqu'à maintenant et je ne regrette guère ma décision. Nous prenons nos affaires et et nous quittons pour le lieu de rendez-vous d'un pas déterminé et enjoué à la fois. Sur place, une femme tenant une ombrelle sur son épaule semble attendre quelqu'un. Si je me fis à la description qu'on m'a donnée, il s'agirait bel et bien d'elle!

" Excusez-moi! Je viens pour l'annonce... est-ce que vous êtes la responsable? "

Elle me sourit et hoche la tête. " Oui! Venez, suivez-moi et je vous raconterai les détails sur place. "

J'hoche la tête à mon tour en souriant. Plusieurs pas plus loin, une autre jeune fille se joint à nous. Elle a de longs cheveux noirs et un pokémon rose est accroché à son sac, un brin étourdi par le rythme effréné de la dresseuse. Blue penche la tête sur le côté de curiosité. Elle se présente : Esther. Je souris et prends sa main en guise de présentation et je prononce nos noms :

" Je suis Lydia! Et lui, c'est Blue! Ravie de te rencontrer! "

La dame nous amène au lieu de rencontre où les papilusions se croisent. Elle nous raconte alors le plan :

" Ici vous aurez la meilleure vue possible pour attraper ceux qui causent des ennuis aux papilusions. Nous vous demandons de protéger les pokémons. Les autorités devraient se charger des malfrats. D'ici une heure les pokémons devraient prendre leur envol. Je ne serai pas loin si vous avez besoin de moi. "

Dit-elle en s'éloignant en direction d'une cabane.

" Alors, as-tu pensé à une façon de les protéger? "



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Parmanie
Expérience : 357
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 24 Fév - 21:20
    Je souris à la jeune fille qui venait tout juste de se présenter à moi sous le nom de Lydia. À ses côtés se tient une créature bleue, dont le ventre est orné d’une spirale blanche. Son nom : blue. J’en profitai pour présenter Jezebel, mon rondoudou, qui se remet tranquillement du voyage. Elle salua de son bras dodu nos interlocuteurs tout en s’accrochant à mon sac de l’autre patte. Gênée par les regards des deux individus, elle se cacha en partie derrière ma tête, leur jetant des coups d’œil de temps à autre. Je ne m’en occupai point, trop concentrée sur l’objectif de notre nouvelle tâche. La dénommée Lydia semblait elle aussi se préoccuper de l’ordre du jour puisqu’elle me relança sur le sujet sans perdre de temps. Je réfléchis pendant une poignée de secondes, portant mon attention sur ce qui nous entourait.

    ▬ Comme vient de dire la doyenne, cette colline nous offre une vision optimale sur les lieux. Je suppose que ce doit être le meilleur endroit pour effectuer une surveillance. Néanmoins… La distance est grande et ce serait impossible de tout contrôler à partir d’ici.

    Suffit qu’un individu se présente à l’opposé complètement de cet endroit pour attaquer et s’emparer d’un pokémon ou d’interrompre le procédé. Mes sourcils se froncèrent alors que je songeais à une solution.

    ▬ Je crois qu’on va devoir se séparer afin d’être plus efficace, qu’en penses-tu ? A moins que tu ne possèdes un talent caché pour te téléporter en un claquement de doigts de l’autre côté du terrain, ce qui m’étonnerait.

    Ou peut-être avait-elle d’autres idées, un autre plan qui pourrait fonctionner et auquel je n’avais pas même songé. Mes prunelles noires parcoururent la plaine versatile, où les dresseurs commençaient à se regrouper. Certains laissaient apparaitre des rayons lumineux de leurs objets de captures desquels de magnifiques créatures ailées s’extirpèrent. Les Papillusions sauvages et dressées commençaient à se rassembler. Le spectacle allait débuter d’une minute à l’autre et déjà je pouvais ressentir la magie se répandre sur les lieux.

    ▬ C’est tout de même formidable de pouvoir assister à un tel rassemblement. C’est la première fois que je vois autant de pokémons d’une même espèce dans un même endroit… Il faut tout de même rester concentrer.

    Je me secouai la tête afin d’éviter de perdre ma concentration et rappelai Jezebel à l’ordre en lui mentionnant de garder l’œil ouvert. Il y avait beaucoup de dresseurs, certes, néanmoins parmi tout ce monde se cachait certainement des brigands. Seulement, il fallait les démystifier et apprendre à les reconnaitre par leurs comportements anormaux. J’attendis une réponse de la part de ma collègue, guettant les individus présents sur la plaine.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Mirabèce
Expérience : 27
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 25 Fév - 22:45

Requête avec Esther
Des papilusions ont besoin de notre aide

For the sake of butterfrees!



J'écoute ce que ma collègue a à dire concernant le déroulement des événements et ce qu'elle dit fait bien du sens. Nous voyons bien, mais lorsque viendra le moment pour passer à l'action et éviter qu'une catastrophe se produise, nous sommes beaucoup trop loin pour réagir. J'amène ma main à mon menton et sa première idée de nous séparer me paraît une bonne idée. Ainsi, nous pourrons couvrir plus de terrain. En même temps, si l'une de nous deux se retrouve en difficulté, l'autre ne pourra pas venir à son aide puisqu'elle a tout le reste du territoire à surveiller. Quand elle parle de téléportation, je secoue la tête :

" Ha! Ha! Non, Blue n'est pas capable d'une telle chose! J'approuve que notre meilleure option est de nous séparer! "

Je ne suis pas le genre de personne qui pense à un plan, une stratégie, puisque je n'ai pas l'habitude de m'impliquer dans ce genre de travail... ou même de combattre d'autres pokémons! Je ne suis pas friande de violence et je ne pousserai jamais Blue à se battre si ce n'est pas nécessaire de le faire. Les dresseurs ont déjà commencé à se rassembler au centre et les pokémons s'accumulent dans le ciel à un rythme que je n'ai jamais vu. C'est magnifique!

" Woaaah! C'est vrai qu'il s'agit d'un événement magique! "

Esther a tout de même raison : nous devons rester concentrées! Ma curiosité me pousse à vouloir être celle qui va tout en bas pour voir cet événement sous un tout autre angle. En même temps, il faut bien qu'une de nous deux le fasse, pas vrai?

" Je... je me porte volontaire pour aller de l'autre côté! Je pars à l'instant si je veux avoir une marge d'action! Si tu vois quelque chose, n'hésite pas à faire des signes! Viens Blue! "

Nous partons à courir vers l'autre côté en contournant la foule de dresseurs qui veillent à leur pokémon et leur futur. Nous arrivons de l'autre côté à bout de souffle et regardons autour, entre les gens, d'autres personnes isolées qui pourraient être des fouteurs de trouble potentiels. Je vois soudainement une personne habillée en noir, portant un sac à dos qui tourne autour de la masse de dresseurs, comme s'il cherchait l'endroit parfait pour les atteindre. Je me penche à la hauteur de Blue et lui pointe l'individu en question.

" Qu'est-ce que tu en penses? Est-ce qu'il te paraît louche toi aussi? "

Son cri aigüe me fait croire que je ne suis pas folle et que cet individu s'apprête à briser l'harmonie de l'événement. Nous le suivons discrètement. Lentement mais sûrement, nous oublions complètement de jeter un coup d'oeil en direction de notre partenaire.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Parmanie
Expérience : 357
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 28 Fév - 2:37
    Ma partenaire se proposa volontaire afin de rejoindre l’autre côté de la plaine versatile et ne perdit point de temps avant de se mettre en route. Je détache mon regard de celle-ci après quelques secondes pour sonder la foule qui s’émerveille devant ce spectacle époustouflant. Je chuchotai à Jezebel d’inspecter les lieux et d’observer les comportements des gens qui s’y retrouvent, ce qu’elle fait sans attendre. Je plaçai machinalement ma main droite à l’horizontale au-dessus de mes yeux pour éviter au soleil de plomber directement dans mes globes oculaires et me désavantager. Ce n’est pas le temps d’être ébloui et de manquer quelque chose.

    Les papillusions entamèrent une espèce de valse, tourbillonnant dans les airs à l’aide de leurs ailes minces et fragiles, me rappelant les feuilles d’automnes qui volent au vent. Un sourire s’étira sur mes lèvres rosées sans que je ne puisse l’en empêcher. Mon attention se rapporta encore à la démonstration fascinante des créatures volantes. L’une d’entre elles me surprit de par son étrange coloration tirant sur le rose pâle plutôt que le bleu clair. J’avais de la difficulté à détacher mon regard d’un tel spécimen. Ce devait être ce que l’on appelait un pokémon Chromatique.

    ▬ Douuuu, DOUUU !
    ▬ Que… Quoi ?! T’as raison, c’est bien anormal de sortir un filet comme ça de son sac lors d’une telle cérémonie. Attends, je fais signe à Lydia. J’effectuai de larges mouvements de bras à l’égard de la jeune fille, qui semblait trop préoccupée à chercher dans la foule pour me voir. Tant pis, on y va !

    L’individu que venait d’identifier mon compagnon avait sorti de son sac une espèce de filet dont le manche possédait une rallonge télescopique. Impossible que nous l’ayons remarqué auparavant, ceci dû à sa technologie avancée. Rapidement, je dévalai la colline, Jezebel bien agrippée à mon sac à dos. Je me jetai dans la foule de gens, leur hurlant de se bouger de mon chemin. Chose qui s’avéra être plus compliquée que je ne le pensais puisque tout le monde était obnubilé par les papilusions, se foutant de ma présence. J’avais envisagé demander à mon Rondoudou d’entamer une chanson, néanmoins cela risquait d’interrompre les créatures dans leur lancée, ce que je voulais absolument éviter. Je jouai du coude pour traverser la majorité des personnes.

    ▬ HÉ, TOI LÀ-BAAAAAS. Lâche ton arme, tout de suite.

    Lâchai-je en m’arrêtant devant lui, les bras croisés sur ma poitrine. Jezebel se pencha légèrement sur la gauche pour l’observer de ses grands yeux ronds. Lydia avait-elle vu ce qui venait de se passer ?

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Bord-au-Vent :: Plaine Versatile-
Sauter vers: