:: Mhyone :: Viridia :: Forêt de Tilleul Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Perdu en forêt | Feat. Timothy Boote

avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 550
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 21 Fév - 10:46
ft.Charlie & Marc

Perdue en forêt feat Timothy

J'ai congé aujourd'hui. Et je crois que je vais en profiter pour entrainer mes deux compagnon. Il est vraiment temps que je devienne plus forte. Je me suis donc mise en tête de sortir un peu de Bord-au-Vent pour aller m'entrainer dans un endroit que je ne connais pas, comme ça je pourrais en même temps visiter un peu l'île, car mis à part le Volcan de Vanora, Nox Ilium et Bord-au-Vent je ne connais pas grand chose.
Je me suis donc levé de bonne heures ce matin, même si j'ai congé pour me rendre a Viridia. J'aime les petits villages perdue dans la nature et Viridia me semble être un peu dans ce genre. Mais pour arriver a Viridia il faut traverser la Forêt Tilleul. Et c'est un vrai labyrinthe...

Je marche lentement sur le sentier qui mène au village. J'aime beaucoup me retrouver en forêt. Je me sens a l'aise ici. Je suis en pleine nature, sans aucun humain a l'horizon, juste le bruit de quelques pokémons qui fuient en entendant mes bruit de pas. J'entends le clapotis d'un ruisseau près du sentier. Je sens l'odeur des fleur de tilleul qui flotte dans le vent. Les rayons de soleil essayent de transpercer la voute forestière, et seul quelques rayons y parviennent. Il colorent le sol de la forêt de doré. J'aime cette ambiance la. C'est ici que je me sens pleinement a l'aise.
Hachkio se promène devant moi, la langue qui pendouille hors de sa gueule. Sa queue bats de gauche a droite, ce qui prouve a quel point il est heureux. Falco, mon Passerouge, vole devant moi et disparait de temps a autre pour revenir quelques secondes plus tard, aillant trop peur de me perdre. Il chantonne de bonheur et d'autre pokémon oiseau se joignent a lui. Je profite de ce sentiment de plénitude.
C'est pour cela que je remarque que trop tard que Falco a arrêté de chanter... Mais ou est il passé? Je m’arrête et regarde autours de moi. Le petit Passerouge a disparût. Hachi stop net en même temps que moi et me regarde.

- Falco?


Il est nulle part. Et mince! Il a dû s'éloigner du chemin et se perdre.

- Hachi il faut qu'ont le retrouve! Tu peux te servir de ton nez?

Le petit chiot aboie et commence a renifler. Mais cela ne semble pas servir a grand chose. Il est jeune et toute les nouvelles odeurs qu'il renifle ici brouille celle qu'il connait. Je prends donc la décision de m'éloigner du chemin tout en hurlant le nom de mon Passerouge. La forêt est touffu et je peine a avancer. Mais je sais que si je continue tout droit il suffira juste que je me retourne et fasse marche arrière pour retrouver mon chemin. Après une vingtaine minute a le chercher je commence a paniquer. Oh non, je ne peux pas l'avoir perdu! Mais quelle mauvaise dresseuse je fais! Les larmes me montent aux yeux et je résiste a l'envie d'éclater en sanglot. Non il faut que je le retrouve. Je le chercherais toute la journée si il le faut!
Je continue lors ce que quelques instant plus tard une boule de plume rouge et noir me fonce dans les bras tout en piaillant de peur. J'en manque de tomber a la renverse. Mon petit Passerouge se blottit dans mes bras. Je suis trop surprise pour réagir dans un premier temps. Puis Falco s'envole et reste en l'aire juste devant mon visage pour piailler de plus belle. Il bats des ailes avec une telle nervosité que je commence a avoir peur. Mais qu'est ce qui lui arrive? Il vole quelques mètres plus loin puis se retourne et me regarde. Il piaille a nouveau. Il veut que le suive?
Je commence donc a marcher derrière lui. Il zigzag dans la forêt et ma peur augmenta. Mais ou est-ce qu'il m'emmène? J'ai peur soudainement. Mince, je crois que je vais me perdre! Ah moins que je suis déjà perdu... Je regarde autours de moi mais je ne reconnais aucun des arbres ou des buissons. Oui je suis perdue!

- Falco attends une seconde, ont est entrain de se perdre!


Mais le petit Passerouge ne s’arrête pas. Il continue son chemin. Je le suis. C'est la première fois qu'il me fait un coup pareille. Normalement le petit pokémon est intelligent et calme. Il ne se mets pas dans des états pareille!
Quelques instants plus tard j'entends une faible plainte rauque. Un pokémon blessé? C'est pour cela que Falco panique a ce point?
Je m’approche du bruit et y trouve un jeune garçon de mon âge accroupi a sol.

- Hum bonjour.... Excuse moi mais mon Passerouge m'a emmené ici. Il se passe quelques chose?




H.achiko & F.alco & D.aemon & A.thena

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Unys
Expérience : 1502
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 21 Fév - 20:31
La Forêt de Tilleul, ça faisait un moment que je n’y étais pas retourné et j’avais très envie de le faire depuis l’évolution de Marquise. D’après le pokédex, elle serait capable de contrôler les autres arbres et la forêt en étant pleine, c’était l’endroit idéal pour vérifier la véracité ou non de ces faits à son propos. J’étais particulièrement excité à l’idée d’en apprendre davantage sur l’un des membres de mon équipe. C’est donc en compagnie de ma Desséliande que je me suis avancé dans la forêt vers un secteur éloigné du sentier et où la végétation était particulièrement dense. Heureusement pour moi, ma type Plante connaissait les lieux comme sa poche puisque c’était de là qu’elle était originaire et où je l’avais capturée. L’avancée s’est faite sans encombre et mon pokémon m’a guidé dans un endroit qui serait parfait. C’était une sorte de petite clairière avec de nombreux arbres, plus ou moins grands, répartis tout autour. Là, elle avait tout ce qu’il lui fallait pour s’entraîner au contrôle des autres arbres.

On était sur le point de commencer quand j’ai entendu du bruit dans un buisson tout proche. Je me suis donc tourné dans la direction de celui-ci afin de voir ce qui pouvait bien avoir provoqué ce son. Rien n’était visible pour le moment, mais ça ne voulait pas dire qu’il n’y avait rien. Bien au contraire même puisque le buisson bougeait. Je me suis donc approché à petit pas pour essayer d’apercevoir le pokémon, car il y avait de fortes chances que ça en soit un, qui se cachait à l’intérieur. Malheureusement, je n’avais pas encore fait la moitié du chemin lorsqu’un éclat rouge est parti d’une des capsules à ma ceinture pour atterrir au sol devant moi. C’était le signe qu’un de mes compagnons était sorti sans autorisation de sa pokéball. Lorsque le pokémon est apparu devant moi, je n’ai pas été surpris une seule seconde puisqu’il n’y avait que Vicomte pour agir de la sorte. Je le connaissais plutôt bien et c’était le seul qui avait encore du mal à respecter les consignes et se permettait d’agir de son plein gré. Comme à chaque fois qu’il est à l’extérieur de sa capsule rouge et blanche, c’est pour se comporter comme une brute et agresser les autres et se comporter comme une brute, ça ne m’a pas plus étonné que ça de le voir partir en courant vers le buisson, l’os levé, prêt à frapper.

Cette fois, les choses ne se sont pas très bien passées pour lui puisque sa victime ne s’est pas laissée faire après avoir reçu un coup de l’os de mon Osselait. En effet, le pokémon est sorti du buisson, bien énervé de s’être fait attaquer de la sorte. C’était un pokémon que je ne connaissais pas et que je n’avais jamais vu auparavant, même s’il me disait quelque chose. Il se tenait sur deux pattes, avait une sorte de bec et un nénuphar sur le haut de sa tête. Il ressemblait beaucoup à ce petit pokémon que j’avais déjà rencontré dans cette même forêt plusieurs mois plus tôt. J’avais fait des recherches à son sujet et appris qu’il s’agissait d’un Nénupiot. Cette fois, ce n’était pas le même, mais j’étais prêt à mettre ma main à couper qu’il s’agissait de son évolution. Quoi qu’il en soit, ce pokémon n’a perdu une seconde avant de se déchainer sur mon petit Vicomte. Il a utilisé une succession d’attaques Eau et Plante qui ont vraiment fait du mal à mon type Sol. Voyons qu’il n’était pas dans une bonne situation, je me suis tourné vers Marquise pour lui demander :

-Protège Vicomte en utilisant Encornebois !

Les deux grosses branches sur la tête de mon Desséliande se sont alors entourées d’un halo de lumière verte avant qu’elle ne se penche en avant et vienne percuter le pokémon de plein fouet avec ses deux cornes. Ce n’était pas suffisant pour vaincre l’autre créature, mais celle-ci devait estimer s’être assez vengée puisqu’elle est partie sans demander son reste suite à l’attaque de ma Marquise. De son côté, Osselait n’allait vraiment pas bien et ne bougeait plus, allongé sur le sol. Je me suis donc précipiter auprès de lui pour m’agenouiller à ses côtés. Ne voulant pas risquer une nouvelle attaque, j’ai tourné la tête vers mon pokémon arbre pour lui dire :

-Marquise, protège nous en évitant que quelque chose nous approche s’il te plait.

Ceci fait, j’ai regardé l’état de mon petit Vicomte et ce n’était pas terrible du tout, loin de là même. Je ne savais pas quoi faire pour l’aider, surtout que l’on était assez loin de Viridia et donc de son Centre Pokémon. Tellement occupé à observer mon compagnon, je n’ai pas entendu ce qu’il se passait autour de moi. Ce n’était pas le cas de Marquise qui prenait son rôle très au sérieux en patrouillant en cercle tout autour de la forêt. Elle se dissimulait au milieu des arbres pour ne pas se faire repérer, même si un arbre blanc aux feuilles rouges se remarquait plutôt bien dans le décor environnant. Marquise était sur ses gardes et a tout de suite vu la jeune femme et les pokémons qui arrivaient dans ma direction. Je lui avais demandé de ne rien laisser approcher alors elle ne comptait rien laisser approcher. Planter ses pattes racines dans le sol, elle a puisé dans ses capacités pour faire bouger les arbres qui se trouvaient entre la demoiselle et moi. Les branches des dits-arbres se sont lancées vers la jeune femme et ses pokémons pour essayer de les attraper et les coincer entre le tronc et ces mêmes branches. Sans même s’assurer de la réussite de sa tentative, ma Desséliande s’est rendue à l’endroit où était la demoiselle pour faire barrage de son propre corps si elle n’avait pas réussi à la piéger avec les arbres.


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 550
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 22 Fév - 17:50
ft.Charlie & Marc

Perdue en forêt feat Timothy

Soudain, et je n'aurais su le dire comment, je me trouve nez a nez avec un arbre. Blanc l'arbre et au feuille rouge en plus. Ah et pour couronné le tout il a un œil violet qui me fixe. Je me retiens de crier de surprise et fait quelques pas en arrière. Mais c'est quoi ce pokémon? Serrais-ce un Desséliande? Mais pourquoi sa couleur est-elle si particulière? J'en ai jamais vu de pareille. Déjà que j'ai rarement vu de Desséliande, peut être une fois ou deux lors ce que je travaillais a Kanto dans un centre pokémon. Ce ne sont pas des pokémons très commun dans la région de Kanto. Mais je n'ai jamais vu de pokémon de cette espèce avec une couleur pareille... Serais-ce un Shiny?
Les arbres commencent a bouger autours de moi. Mais pars Arceus qu'est ce qui se passe! Falco arrive a échapper a l’étreint de la forêt en s'envolant pendant que les racines des arbres, ainsi que les arbres eux même emprisonnent Hachiko et moi. Coinçée entre deux arbres, avec une racine entouré avec force autour de mon poignet gauche, je sens la panique monté en moi. Non calme toi. Je regarde Hachi, dont les pattes sont entremêlé avec des racines a un telle point qui est tombé pars terre. Falco lui piaille, furieux.

- Falco non! N'attaque pas!


Mon Passerouge, docile, n'attaque pas. Il reste cependant dans les aires, méfiant qu'une branche essaye de l'attraper lui aussi. Je déglutis. Il semblerais que le pokémon essaye de protéger le jeune garçon que j'ai entraperçu toute a l'heure. Je regarde le pokémon arbre et lève les bras pour lui montrer que je n'ai pas l'attention de faire du mal a qui que ce sois. Enfin je lève surtout le bras droit vu que le gauche est coincé.

- Je... je suis désolée ma grande je ne voulais pas te faire peur...

Je parle avec douceur et gentillesse. Je veux lui montrer que jamais je ne lui ferrais du mal. Lui faire comprendre que je ne suis pas une menace.

- Mon petit Passerouge la, je désigne du ma main droite Falco, est venu me chercher. Il semblait paniqué et m'a emmené jusqu'ici. Je ne sais pas pourquoi mais il n'est pas du genre a paniquer pour un rien. Si il y a un problème j'aimerais bien aider. Tu me comprends? Je ne ferrais pas de mal a ton dresseur ni a toi ou a qui que ce sois, je te le promet. Je sais que j'ai un pokémon feu en plus d'un pokémon vol, mais même si ils ont l'avantage du type il ne t'arriveraient jamais a la taille! A vrai dire ils sont a peine entrainé au combat...

J’espère juste que Hachi ne vas pas se mettre a aboyer pour prouver qu'il est brave. Pars ce que a ce moment la je vais perdre toute crédibilité. Mais il se tait. Je vois bien qu'il a peur du pokémon spectre. Il n'est pas assé stupide pour défié un pokémon évolué et apparemment entrainé, alors que lui la seule chose qu'il arrive a faire bien c'est courir après des Apitrinis et autre pokémons de type insecte.
Je lui souris timidement. Je commence a avoir mal. Très mal même. Mais bon ça fais rien, j'ai le nécessaire pour soigner a peu près n'importe quel blessure dans mon petit sac a dos. Je prends toujours tout avec moi, car après tout ont ne sais jamais. Il m'es déjà arrivé de trouver un Chaglame sauvage qui s'est arraché une griffe, ou un pauvre Roucoule qui s'est emmêlé les ailes dans des branches. Bref j'ai toujours tout avec moi. Mais j’espère qu'elle m'a comprise, car la je commence vraiment a avoir mal. Je pourrais hurler pour que son dresseur m'entende mais j'ai peur de l’effrayer. Elle pourrait régir excessivement et resserrer l’étreinte des arbres encor plus jusqu’à m'écraser définitivement. Alors j'attends sagement la réaction du pokémon.


H.achiko & F.alco & D.aemon & A.thena

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Unys
Expérience : 1502
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 24 Fév - 20:52
Bien trop occupé à m’inquiéter pour mon Osselait, je n’avais pas la moindre idée de ce qu’il se passait dans mon dos et de ce que Marquise était en train de faire. Dans le cas contraire, je serais immédiatement intervenu pour la calmer puisque c’était suite à ma demande qu’elle agissait de la sorte et menaçait cette jeune fille qui s’était simplement approchée un peu trop près de moi. Malheureusement pour elle, mon arbre prenait toutes mes demandes au pied de la lettre. J’avais dit qu’elle devait éviter qu’on s’approche de moi donc c’était ce qu’elle faisait. De façon violente certes, mais son objectif était atteint étant donné que la dresseuse et ses pokémons n’avançaient pas plus.

Ma Desséliande était plutôt fier d’elle au vu de sa réussite dans le contrôle des arbres. C’était la première fois qu’elle s’y essayait et la réussite était plutôt au rendez-vous, même s’il lui restait encore du travail avant de parvenir à un résultat encore plus impressionnant. Elle n’était pas encore très puissante de toute façon donc il était logique qu’elle ait besoin de plus d’entraînement pour améliorer ses capacités. Quoi qu’il en soit, elle observait l’humaine et ses compagnons qui tentaient de se débattre pour se libérer de l’étreinte des arbres, sans succès heureusement. La menace était écartée pour le moment, mais elle devait rester vigilante et surveiller cette dresseuse tant que je ne lui avais pas demandé de relâcher sa garde. Voyant la jeune femme recommencer à bouger, l’arbre l’a fixé pour voir ce qu’elle essayait de faire désormais. Elle a donc vu la dresseuse lever son bras avant qu’elle ne se mette à parler pour s’excuser de lui avoir fait peur. Peur ? Elle a poussé un grognement de mécontentement à l’entente de ce mot. Elle n’avait pas du tout eu peur, elle avait simplement accompli sa mission comme le bon petit soldat qu’elle était.

La dresseuse prisonnière a ensuite continué de parler pour lui expliquer le pourquoi du comment elle était arrivée ici. D’après ses dires, elle avait suivi son petit pokémon Vol jusqu’ici puisqu’il voulait lui montrer quelque chose. Elle lui a ensuite dit qu’elle voulait aider s’il avait un problème et qu’elle ne me ferait pas de mal. Cette dernière information plut à Marquise qui acquiesça d’un signe de la tête. Me protéger étant son unique but alors savoir que la dresseuse n’avait de mauvaises intentions à mon égard était plutôt rassurant. Les propos suivant de la jeune femme servirent à flatter son égo puisqu’elle lui a dit que ses pokémons ne feraient pas le point contre elle malgré son avantage de type. Marquise a donc jeté un coup d’œil en direction des deux créatures pour se donner sa propre idée, mais elle ne savait pas trop quoi en penser puisqu’elle savait bien que la puissance ne dépendait pas forcément de la taille.

Suite à tout ce que sa prisonnière avait dit, le pokémon Spectre et Plante ne savait pas trop comment réagir. Elle était rassurée parce qu’avait dit la dresseuse, mais je lui avais demandé de ne laisser approcher personne. Ce n’était donc pas de son ressort de décider de libérer ou non la jeune femme et son pokémon. Pour éviter de faire une bêtise, l’arbre a décidé que le plus simple serait de tout simplement aller me demander à moi. Elle a donc jeté un dernier coup d’œil à ses prisonniers avant de se retourner et avancer dans ma direction en se servant de ses six racines comme des sortes de pattes d’araignées. Arrivé à mon niveau, elle m’a gentiment tapoté le dos avec sa grosse main pour me signaler sa présence. Avant qu’elle n’arrive, je tentais de rassurer Vicomte en lui disant que tout allait bien se passer. Je fouillais aussi dans mon sac pour essayer de trouver quelque chose d’utile pour le soigner un minimum, mais il n’y avait rien de bien utile. Je n’avais même pas une simple potion ! J’étais en colère contre moi-même pour être parti en forêt sans équipement !

Quand Marquise a essayé d’attirer mon attention, je me suis tourné dans sa direction avec un regard plein de question. Elle n’était jamais venue me voir comme ça avant, j’étais donc tout étonné d’un tel comportement de sa part. Ayant capté mon attention, Marquise a essayé de m’expliquer la situation dans sa langue de pokémon, mais je n’étais malheureusement pas capable de la comprendre. Elle a donc jugé plus simple de me montrer quelque chose derrière elle. Je me suis alors relevé pour voir ce qu’elle voulait me montrer puisque c’était certainement important pour qu’elle quitte la mission que je lui avais confiée, elle qui est capable de se tuer à la tâche tant que je ne lui ai pas dit d’arrêter. La vision m’a fait ouvrir en grand à la fois les yeux et la bouche, j’étais sous le choc ! Je ne m’attendais pas à me trouver devant une telle vision ! Marquise avait capturé une humaine ! Ce n’était pas possible, j’allais au-devant des ennuis sans aucun doute là ! Je me suis donc adressé rapidement à ma Desséliande tout en commençant à aller en direction de la jeune femme :

-Marquise ! Qu’est-ce qu’il t’a pris ! Libère la tout de suite et reste prêt de Vicomte pendant que je vais voir comment elle va !

Mon pokémon n’a pas perdu une seconde avant de m’obéir et de faire en sorte que les arbres lâchent leurs prisonniers. En ce qui me concerne, j’étais arrivé au niveau de la jeune femme. Tout en gardant la tête basse, j’ai pris la parole d’une toute petite voix :

-Je… je… je suis dé… désolé ! Ma Dess… Desséliande n’au… au… aurait ja… ja… jamais dû faire ça. Est… est-ce que vous a… allez bi… bi… bien ? Et vos po… pokémons ?


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 550
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 27 Fév - 11:49
ft.Charlie & Marc

Perdue en forêt feat Timothy

Le pokémon blanc et rouge se retourne et pars en direction du jeune homme aux cheveux d'ébène. Quel drôle de pokémon. Il s'avance sur ses pattes qui ressemblent a des racines. Il tapote l'épaule du jeune homme tout en essayant de lui expliquer quelques choses. J'attends avec patience. Une seconde plus tard les arbres desserrent leurs étreinte. Les racines se retirent doucement et les arbres s'éloigne. Je tombe au sol et me dépêche d'aller voir mon petit Caninos. Le petit chien est couché dans l'humus et grogne. Ses pattes ont été emmêlé dans les racines a un telle point qu'il a perdu toute force. Je le prends dans mes bras et me lève tout en époussetant mes habits pour me débarrasser de la terre ainsi que des quelques feuilles qui y sont resté accrochée.
Je caresse Hachiko pour le calmer. Il a beau être stupide parfois et aboyer sur tout, il est peureux mon pauvre petit Caninos. Après tout c'est encor un chiot. Quand a Falco, mon Passerouge, ce dernier est perché en hauteur sur une branche et nous regarde avec inquiétude. Il aurait été près a attaquer l'arbre vivant si il aurait fallu. Même si il savait très bien qu'il n'aurait aucune chance.
Le jeune homme se rapproche de nous pendant que son pokémon arbre reste en retraite. Il semble veiller sur quelque chose...
Il bégaie quelques mots d'excuse. Et bien, au moins je ne suis pas la seule! Même si j'ai un peu réussi a vaincre ma timidité ces derniers temps, je bégaie toujours encor lors de ma première rencontre avec quelqu'un. A ce moment la ma foutu timidité prends le dessus.
Je baisse la tête gênée.

- Ne..ne vous inquiétez pas. Je vais b..bien. C'est de ma faute... Je...je n'aurais pas du arriver en trombe. Ne..ne vous en faites pas pour mon Caninos, je...J'ai tout ce qu'il faut pour le soigner dans mon sac...


Je me frotte le visage avant de me rappeler pourquoi je me suis mise dans ce pétrin. Je désigne du bout du doigts Falco. Le petit pokémon piaille pour s'envoler a la rencontre du nouveau venu et pour le saluer joyeusement. Il lui a déjà pardonner l'épisode avec les arbres.

- Falco est venu me voir paniqué et m'a emmené jusqu'ici. Je..je me suis donc dite qu'il a du se passé quelque choses? Je voulais venir hum... voir pour proposer mon aide. Mon Passerouge ne panique pas pour rien en général...





H.achiko & F.alco & D.aemon & A.thena

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Unys
Expérience : 1502
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 1 Mar - 19:36
Je venais de présenter mes excuses à la jeune femme pour ce que venait de lui faire subir ma Desséliande. J’en avais également profité pour m’assurer que ses compagnons et elle ne soient pas blessés à cause de sa captivité au milieu des arbres. J’étais tellement gêné que je n’ai pas pu regarder ailleurs que vers le bas, il faut dire que mes chaussures semblaient tellement intéressantes tout à coup que je ne pouvais pas détourner mon regard. Quelques secondes après, la dresseuse que je n’osais pas regarder, a pris la parole à son tour. Dire que j’ai été surpris serait un euphémisme tellement j’ai été surpris par la façon de s’exprimer de la captive de Marquise. Quand elle parlait, on aurait dit… moi ! En effet, elle avait un gros souci de bégaiement comme moi et à l’entendre, elle ne faisait pas semblant pour se moquer. Elle avait, tout comme moi, un véritable problème d’expression. En revanche, je ne savais pas si cette façon de parler avait une raison mécanique, ou si c’était la peur et la timidité comme pour moi.

Quoi qu’il en soit, mon interlocutrice m’a annoncé qu’elle allait bien et que je ne devais pas m’inquiéter. C’était déjà une bonne nouvelle puisque je ne sais vraiment pas ce que j’aurais fait dans le cas contraire. Je pouvais donc déjà souffler un minimum, même si je n’étais toujours pas très rassuré par toute cette histoire, étant donné que j’étais face à une inconnue qui devait certainement m’en vouloir énormément. Etonnamment, ce n’était pas le cas non plus qu’elle m’a dit que ce qui était arrivé n’était pas de ma faute, mais de la sienne puisqu’elle était arrivée à toute vitesse. Alors là… J’allais vraiment de surprise en surprise avec elle ! Après tout, la forêt de m’appartenait pas, elle avait le droit d’être où elle voulait, quand elle voulait et à la vitesse qu’elle voulait. Enfin, j’étais plutôt content qu’elle réagisse de la sorte alors que je m’attendais à me faire enguirlander dans les règles pour ne pas avoir contrôlé mon pokémon.

Suite à cela, la dresseuse a continué de parler pour dire qu’elle avait de quoi s’occuper de son Caninos et le soigner et qu’une nouvelle fois, il ne fallait donc pas que je m’inquiète. Je ne connaissais pas ce pokémon Caninos, mais il y avait de très grandes chances pour qu’il s’agisse de la créature quadrupède qu’elle tenait actuellement dans ses bras. Si c’était bien ça, c’était un pokémon vraiment tout mignon, même si je n’avais pas la moindre idée de ce dont il était capable. Dans une situation normale, j’aurais peut-être pris mon courage à deux pour lui demander si elle parlait bien du chiot orange qu’elle tenait dans ses bras. Malheureusement là, j’avais déjà causé bien assez de soucis comme ça même si c’était indirectement par les actions d’un membre de mon équipe.

Juste au moment où j’ai ensuite relevé la tête, l’ancienne captive a montré quelque chose avec son doigt une sorte de petit oiseau tout rouge. C’était encore un pokémon que je ne connaissais pas, mais il n’y avait aucun doute à avoir quant au fait qu’il soit de type Vol. La petite créature est alors venue voler joyeusement autour de moi pendant que sa dresseuse m’expliquait les raisons de sa venue à cet endroit de la forêt. Falco, j’en ai déduit qu’il s’agissait de l’oiseau, serait venu la chercher pour la guider jusqu’à ce lieu. Du fait que son Passerouge, certainement le nom de l’espèce du type Vol, n’était pas du genre à s’inquiéter pour rien, elle était venue voir ce qu’il se passait et proposer son aide. Vu la situation actuelle des choses, il y avait certainement une chance que ce Falco ait remarqué l’état de mon Vicomte et soit reparti chercher sa dresseuse pour qu’elle l’aide. Si c’était vraiment le cas, c’était extrêmement gentil et généraux de la part du pokémon d’avoir agi de la sorte. Vu l’inquiétude de la dresseuse et sa créature à plumes, il était normal que je lui explique ce qu’il se passait réellement ici :

-Je pen… pense que vo… vo… votre Pa… Passerouge a vu que mon O… Os… Osselait était ble… blessé. Il est cou… couché là-bas au… auprès de Mar… Marquise ma Desséliande. Ho… Hon… Honnêtement, je n’ai pas de po… potion et ne sais vrai… vraiment pas qu… quoi faire. Je vais ce… cert… certainement le po… porter jusqu’au Centre Po… Pokémon de Viridia.

Après ces quelques mots, je me suis tourné en direction de l’endroit où était couché Vicomte, toujours inconscient. De là où j’étais à ce moment-là, je ne le voyais pas, mais je savais qu’il était juste au niveau des racines de Marquise, qui elle était bien visible tant elle se démarquait dans le paysage.


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 550
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Mar - 10:39
ft.Charlie & Marc

Perdue en forêt feat Timothy

Je caresse Hachiko pour le calmer. Il couine. Je sais qu'il a eu plus de peur que de mal le pauvre. Mon chiot lève ses yeux de chien en direction du nouveau venu. Il le juge du regard pour savoir si le jeune homme est vraiment de nature méchante ou pas. Aillant l'impression qu'il n'a pas l'aire aussi méchant que ça, mon chiot de feu aboie pour le saluer. Je le dépose donc au sol ou il reste collé a ma jambe, tout en jetant des regards de peur en direction de la desseliande au milieu de la clairière.
Le jeune homme se remet a bégayer tout en essayant de m'expliquer ce qui s'est passé. Je me détends un peu. Au moins en sa compagnie je ne dois pas avoir peur qu'il se moque de moi. Et en l'entendant il a encor plus de mal que moi de s'exprimer envers des inconnus. Je ressens un pincement au coeur. Je n'aime pas voir des gens dans cette état la car je sais a quel point la timidité peut être encombrante.
Lors ce que j'entends le jeune homme m’annoncer que un de ses pokémons, un Osselait d'après ses dires, est blessé mon cœur s’arrête une seconde. Vu l'expression de son visage ça ne dois pas être une blessure de rien du tout.
Après l'école obligatoire j'ai travaillé pendant quelques années dans un centre pokémon. J'ai vu des centaines et des centaines de dresseur passer par les portes d'entrée, cette même expression d'inquiétude sur le visage.
J'ai même fait une formation d'infirmière pokémon. Je sais donc comment m'y prendre avec les pokémons blessés. J'ai d'ailleurs tout ce qu'il faut dans mon petit sac a dos. Je suis devenu parano en voyant tout ces pokémons blessé alors je veille a avoir tout les précautions avec moi.
Le noiraud me montre sa desseliande, ou devrait être couché son pokémon. Je ne réfléchis pas une seconde et je m'avance en direction du pokémon plante et spectre. Effectivement a ses pieds se trouve un Osselait qui me semble inconscient. Dans le feu de l'action j'en oublie presque ma timidité. Je suis dans mon élément. Un calme m'envailli comme a chaque fois que je suis dans une situation critique. Je ne sais pas pourquoi, mais des que des gens paniquent autours de moi je devient horriblement calme. Je ne sais jamais de ou me viens cette force et ce calme. C'est assé surprenant mais très pratique pour une infirmière.
Comme dit plus tôt, je deviens une infirmière pokémon et oublie ma timidité.

- J'ai fais des études en medecine pokémon pour devenir infirmière. Je peux m'occuper de lui. Que c'est il passé?

Mon bégaiement a disparut. Je sais qu'il reviendra une fois que tout serra rentré dans l'ordre.
Je m’agenouille au côté du pokémon blessé et dépose mon sac a dos a côté.



H.achiko & F.alco & D.aemon & A.thena

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Unys
Expérience : 1502
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Mar - 18:54
Après avoir dit à la jeune femme que mon Osselait était blessé, celle-ci n’a pas perdu une seconde avant de partir dans la direction de celui-ci. Je ne savais pas ce qu’elle comptait faire, mais elle ne m’avait pas vraiment l’air dangereuse alors je ne craignais pas qu’elle cherche à se venger de Marquise sur lui. De toute façon, l’arbre était juste à côté et je savais bien qu’elle entrerait dans une fureur terrible si jamais elle tentait de faire du mal à Vicomte. En effet, dans ce cas là, la demoiselle aurait regretté de ne pas être restée attachée à son arbre. Enfin, ce n’était pas ce qui avait lieu pour le moment, j’ai donc fait un signe de la main à ma Desséliande pour lui signaler qu’elle devait laisser passer la dresseuse et ne rien lui faire tant que je n’avais pas donné un ordre inverse. Il valait mieux que je lui fasse comprendre ça plutôt que de risquer un nouvel incident. Depuis son évolution, elle était devenue tellement protectrice envers moi et mes autres pokémons que je craignais toujours qu’elle décide d’agresser quelqu’un parce que cette personne était passée trop près de moi.

Suite à son arrivée auprès de Vicomte, la dresseuse m’a annoncé qu’elle avait étudié pour devenir infirmière et qu’elle pouvait donc s’occuper de lui. Sur le moment, j’ai du rester silencieux quelques secondes sous le choc de la nouvelle. Je ne m’attendais pas du tout à entendre cela, mais j’étais vraiment content que ce soit le cas. Quelle était la chance de tomber sur une infirmière pokémon au beau milieu de la Forêt de Tilleul alors que mon compagnon était blessé ? Il y avait fort à parier que ce soit extrêmement peu, ce qui voulait dire que j’étais vraiment très chanceux à ce moment là. Heureusement que j’étais célibataire sinon je me serais posé des questions à ce moment là devant tant de chance… Quelle que soit l’origine de cette chance, ce n’était pas le moment d’y penser puisque j’avais bien plus important en tête. En effet, la jeune femme m’a demandé ce qui était arrivé. C’est en prenant une grande inspiration et mon courage à deux mains pour répondre que je me suis rendu compte que le bégaiement de mon interlocutrice avait tout simplement disparu. Elle était vraiment passée du tout au tout, un peu comme moi lorsque je me retrouver à parler d’un sujet qui me passionne, enfin du type Spectre quoi ! J’ai donc imaginé qu’elle était une vraie passionnée de médecine et que lorsqu’elle entrait dans son rôle d’infirmière, elle oubliait tout le reste pour se concentrer sur le pokémon malade. Enfin, une fois de plus, ce n’était pas le moment pour penser à ça. Il fallait que je réponde à la question qu’elle m’avait posée :

-Il s’est f… fait a… at… attaqué par un au… autre pokémon. Il a u… uti… utilisé des attaques de ty… type P… Plante et Eau. Sans l’in… inter… intervention de Marquise pou… pour le pro… protéger, je sais p… pas, ce qui se se… serait passé.

Pendant que je tentais de lui expliquer la situation, la dresseuse s’était installée au sol à côté de mon Osselait blessé et avait posé ses affaires à ses côtés. Je ne savais pas ce qu’il y avait dedans, mais vu la position de celui-ci, il y avait de fortes chances qu’il contienne des objets médicinaux dont elle allait peut-être se servir pour tenter de guérir mon équipier. Ne voulant pas la déranger, je suis resté quelques pas à l’écart en faisant signe à Marquise de s’éloigner un petit peu aussi. De cette façon, elle avait désormais un large espace de travail lui permettant de faire ce qu’elle voulait. Néanmoins, la distance n’empêchait pas le Spectre de surveiller avec attention sur ce qu’il se passait devant lui. Au moindre geste suspect, il n’hésiterait pas à sauter sur l’infirmière pour protéger son ami. De mon côté, je n’ai pas pu m’empêcher de parler malgré ma timidité pour lui dire :

-Me… merci. Vraiment m… mille mercis pour vo… votre aide. Je ne sais pas co… comment je pou… pourrais vous re… rem… remercier.


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 550
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 12 Mar - 21:21
ft.Charlie & Marc

Perdue en forêt feat Timothy

Le jeune homme, dont je ne connais toujours pas le nom, commence a bégayer tout en essayant de m'expliquer ce qui s'est passé. Il semblerait que son bégaiement est a voir avec sa timidité et non un problème de langage. Dire que je pensais être la seule au monde a avoir une timidité maladive!
Mais en plein dans mon élément, la médecine pokémon, j'oublie ma timidité, heureusement! Tout ce qui compte c'est que j'aide ce petit Osselait a aller mieux! Je suis vraiment contente de pouvoir effacer ma timidité pendant mon travaille. Même si je n'ai pas beaucoup de contacte avec l'être humain, je dois tout de même échanger quelques mots avec les dresseurs et propriétaires. Mais dans ces moments la lors ce que je peux leur montrer que je m'y connais dans ce domaine tout vas bien. La je suis sûr de moi et je n'ai donc pas besoin de bégayer.
Le noiraud m'explique donc que son Osselait a subis des attaques de type Eau et Plante. Au le pauvre! Il est de type Sol! Ces attaques ont du faire de gros dégats. Je n'ai pas les outils d'un Centre Pokémon mais j'ai deux Baies Oran avec moi ainsi qu'un petit cocktail de ma création qui aide les pokémons a retrouver de l'énèrgie lors ce qu'ils sont affaiblis.
Je sors donc une des baies de mon sac. Je n'ai malheureusement pas pris de bol avec moi, après tout je n'avais pas l'attention de m'en servir! Je sors donc le sac en plastique qui contient la deuxième baie et sors celle ci aussi. Puis je pose le sac en plastique au sol. Je me désinfecte les mains avec mon désinfectant que j'ai toujours avec moi (Non pas que je suis une maniaque mais je pense toujours tomber sur un pokémon blessé et j'ai donc toujours des pansements avec moi et avec les pansements ont prends toujours un Sterilium). L'odeur de désinfectant rempli mes narines. J'adore cette odeur.
Je pose une des baies sur le sac en plastique devant moi et commence a la broyer avec mes mains. Mes mains se colorent de la couleur bleu de la baie. Je parle au dresseur tout en me concentrant a réduire en bouilli la baie.

-Ne me remerciez pas! C'est évident que je vous aide! Je vais lui faire avaler un peu de baie Oran ce qui devrais le réveiller. Ensuit il devra boire un jus de baie qui lui redonnera un peu d’énergie.

La bouilli terminer j'attire l'Osselait vers moi et pose sa tête sur mes genoux. Je cherche sa bouche qui se situe au dessous du crâne qu'il porte en permanence. J'y insère deux doigts pour l'ouvrir puis je avec mon autre main je mets un peu de bouilli dans sa bouche. Je referme sa bouche et masse son gosier pour le faire avaler automatiquement. Je répète le tout jusqu’à ce qu'il ai tout avalé. Des minutes passent puis il ouvre lentement ses petits yeux noir, ébailli.

- Bonjours mon grand. Tu vas bien dit voir? Tu as mal a quelques parts en particulier?

Je compte d'abord lui demander si il a des douleurs en quelques part avant de lui donner mon cocktails. Car après ça il ne ressentira plus la douleur. Je regarde son dresseur.

- Il s'est réveillé.


Je lui souris.


H.achiko & F.alco & D.aemon & A.thena

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Unys
Expérience : 1502
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 14 Mar - 21:12
Après mes explications sur ce qui s’était passé pour que Vicomte se retrouve dans cet état, la dresseuse dont j’ignorais le nom a commencé à travailler. Je n’avais pas d’autre choix que de lui faire confiance quant aux soins à apporter à mon pokémon. Il était possible qu’elle m’ait menti et qu’elle ne connaisse rien du tout à la médecine, mais ça ne pourrait pas vraiment aggraver la situation. De toute façon, ma Desséliande se tenait prête à l’écraser entre ses bras branche si elle faisait le moindre mal à l’Osselait. Devant mes yeux, la demoiselle à la chevelure blonde a attrapé un fruit bleu dans son sac. Je savais ce que c’était et je m’en voulais de ne pas avoir pensé à en apporter avec moi. C’était une baie Oran, le fruit parfait pour redonner de la force à un pokémon. Elle était trouvable extrêmement facilement en plus puisqu’on en trouve sur tous les marchés, je n’avais donc aucune excuse pour ne pas en avoir sur moi. Enfin, c’était trop tard pour les regrets désormais, mais la situation présente m’a appris que je me devais de toujours avoir un nécessaire de premier soin sur moi. Même si je n’y connaissais rien dans le domaine médical, je devais tout de même être capable de donner une baie à manger à mes compagnons dans le besoin.

L’ancienne captive de Marquise a sorti une deuxième baie suite à la première et les a posé au sol sur un sac en plastique. Elle a ensuite fait attention à respecter une hygiène bien précise en se lavant les mains puis elle s’est mise au travail. Elle a ainsi commencé par écraser la baie entre ses mains pour former une sorte de pate bleue dégoulinante du jus du fruit. Je me demandais pourquoi elle ne lui donnait pas directement, mais c’était elle la spécialiste, pas moi. Je l’ai donc laissée faire comme elle le voulait pour ne pas risquer de la déconcentrer, c’était la santé de Vicomte qui était en jeu après tout ! Pendant qu’elle écrasait le fruit, la dresseuse infirmière m’a dit qu’il ne fallait pas que je la remercie puisque c’était normal qu’elle agisse de la sorte. Elle a ensuite pris le temps de m’expliquer ce qu’elle allait faire, à savoir faire avaler la baie Oran à Osselait pour le réveiller puis lui donner un jus à boire pour qu’il récupère ses forces. Je ne savais pas la composition de ce jus, mais ce n’était pas vraiment ce qui m’intéressait le plus. En effet, je préférais découvrir s’il était efficace puisqu’il n’y aurait que quand le type Sol serait debout sur ses deux pattes à menacer tout le monde de son os comme à son habitude que je serais rassuré sur son état de santé.

Après ses explications et une fois sa préparation prête, la blonde a positionné délicatement Vicomte le crane sur ses genoux pour pouvoir lui donner sa baie. Elle a été posé sa bouillie directement à l’intérieur de la bouche du pokémon en passant sa main sous le casque. Elle a ensuite simulé elle-même les mouvements de gorge pour qu’il avale ce qu’elle avait déposé dans sa bouche. Elle a continué ainsi le temps que mon Osselait ait mangé toute la baie qu’elle avait écrasée pour lui. L’effet a été immédiat puisque quelques instants après sa dernière bouchée, mon pokémon a ouvert petit à petit ses yeux que je voyais bouger derrière les orbites creuses de son casque crane. Son infirmière personnelle lui a alors adressé la parole pour lui demander comment il allait et s’il avait mal quelque part. Pendant qu’elle lui adressait la parole, je voyais bien qu’il n’était pas rassuré du tout et ne savait pas comment réagir. Je pense que c’était une bonne chose qu’il soit aussi faible sur le moment puisque la dresseuse aura surement eu droit à un coup de son os dans le cas contraire. Ayant réussi à réveiller Osselait, la blonde me l’a annoncé en souriant. Je n’ai pas pu m’empêcher de lui sourire à mon tour et de la remercier d’un simple hochement de tête.

Plus le temps passait, plus Vicomte semblait perdu et apeuré de se retrouver la tête sur une inconnue et ne pas voir de visage familier, Marquise et moi étant hors de son champ de vision. Des larmes commençaient à perler aux coins de ses yeux. Je ne le pensais pas si émotif, mais je n’aimais pas le voir dans cet état là. Je me suis donc déplacé pour me placer face à lui afin qu’il voit qu’il n’était pas seul et que j’étais là. Dès qu’il m’a aperçu, j’ai pu voir le soulagement dans ses yeux. Je ne l’avais pas abandonné, j’étais là pour prendre soin de lui. Vicomte a alors puisé dans ses dernières forces pour se redresser quelque peu de son infirmière et me tendre ses petites pattes. Il voulait que je le prenne dans mes bras, ce que j’ai fait sans perdre de temps dans les secondes qui ont suivi. Rassuré d’être prêt de moi, l’Osselait s’est complètement collé à mon buste pour être sûr que je n’allais pas m’en aller et le garder auprès de moi. Sentant qu’il se calmait, je me suis souvenu que l’autre dresseuse lui avait posé une question pour savoir où il avait mal. Je me suis donc adressé à lui pour lui redemander et expliquer la situation :

-Vicomte, c’est cette gentille jeune fille qui vient de te soigner. Elle voudrait savoir si tu as mal quelque part. Tu veux bien la remercier et lui répondre s’il te plait ?

Suite à ma demande, le type Sol a légèrement bougé dans mes bras, tout en gardant un contact maximum, pour regarder sa bienfaitrice. Il l’a alors remercié dans son langage pokémon, incompréhensible pour nous autres humains. Néanmoins, je comprenais qu’il voulait simplement lui dire merci pour ce qu’elle avait fait pour lui. Suite à cela, il a de nouveau bougé ses petites pattes pour pointer son dos et sa jambe gauche. C’était certainement là où il avait mal. Sachant qu’elle ne pourrait pas bien le soigner tant que je le tenais dans mes bras, je me suis baissé pour l’assoir au sol tout en gardant ses pattes supérieures dans mes mains afin de garder le contact. Bien entendu, je lui ai tout expliqué en le faisant :

-Je suis obligé de te poser par terre pour qu’elle puisse continuer de te soigner. D’accord ? Mais, je continue à te tenir pour te montrer que je reste là. Tu vois ? Alors, sois courageux et tout va bien se passer.

Suite à ces quelques mots, j’ai regardé en direction de la dresseuse anonyme tout en lui disant :

-Mer… merci, vrai… vrai… vraiment merci. Vous p… pou… pouvez continuer, je v… vous en p… prie.


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 550
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 26 Mar - 18:11
ft.Charlie & Marc

Perdue en forêt feat Timothy

Le petit pokémon a présent réveillé paniqua a ma vue. En effet quel choque ça fais de se trouver nez a nez avec une inconnu. En plus il est blessé c'est donc tout a fait normal qu'il sois a la recherche d'un visage familier... Après les quelques première minutes que l'Osselait eu pour s'orienter, je pu apercevoir des petites larmes au coins de ses yeux. Oh le pauvre semble vraiment avoir peur!
Il se redresse avec peine et tends ses petites pattes en direction du dresseur au cheveux d'ébène. Il couine légèrement. Le jeune homme prends le petit pokémon dans ses bras et le serre fort contre lui. J'en ai chaud au coeur. J'ai honte que l'idée qu'il sois un mauvais dresseur m'est effleuré l’esprit pour quelques instants. Oui en voyant le petit pokémon en si mauvais point je me suis d'abord demandé si le jeune homme ne joue pas la comédie avec moi et qu'il est en fait résponsable du mal être du petit monstre. Mais en voyant l'Osselait se lové contre le buste de son dresseur je comprends que je me suis trompée. J'ai vraiment honte d'avoir eu une idée pareille. Je souris tendrement au jeune homme, émèrveillé pars la gentillesse dont il fait preuve envers son compagnon. Malheureusement l'adrénaline qui m'a retiré ma timidité refait surface.

- Vous...vous sem..semblez être un tr...très bon dresseur... V..Vos pokémons ont l'..air de vous aimer.

Je rougis de plus belle et fixe mes genoux ainsi que mes mains couverte de jus de baies. Aaargh je déteste rougir, je haie cette foutu timidité! Le fait de rougir me met encor plus mal a l'aise, ce qui me donne encor plus l'envie de rougir. Bref c'est un cercle vicieux.
Je me rends compte que je ne sais toujours pas a qui j'ai a faire.

- Au fait...je..je m'appelle Char..Charlotte.

Je me force a lever les yeux même si il fait très chaud tout a coup. Je lui souris timidement.
Puis regarde a nouveau le petit Osselait qui semble me remercier en sa langue pokémon. J'ai remarqué que le jeune dresseur n'a pas bégayé une seule fois en s'adressant a son pokémon. Son bégaiement semble donc provenir de sa timidité tout comme moi.
Puis le petit pokémon montre du bout d'une de ses pattes avant son dos et sa pattes arrière gauche. C'est donc la qu'il semble avoir mal. Je réfléchis quelques instant puis me rapproche de lui en douceur. Puis je me rends compte que mes mains son encor couverte de jus. Je sors donc deux bouteilles de mon sac. L'une qui contient de l'eau et une autre un jus orangé. J'ouvre la bouteille d'eau et verse le contenu sur mes mains pour les lavé. Puis je montre au petit Osselait la bouteille de jus.

- Ce jus vas t'enlevé toutes tes douleurs et te redonner des forces. Regarde il ne te ferra rien...

Je me retourne et intime Hachi a se rapprocher d'un signe de mains. Mais ce dernier semble encor terrifié pars la Desseliandre. Je ris légèrement.

- Ne t'en fais pas mon grand, je ne la laisserais pas te faire du mal. Et je ne pense pas qu'elle en a l'intention.

Hachi couine puis se dépêche de courir dans mes bras tout en jetant un regard méfiant au pokémon Spectre. J'ouvre la bouteille et la tiens devant le museau de mon chien. Ce dernier couine de joie. Il aime le jus, même si il en a le droit seulement après les combats. Il ouvre la bouche et j'y déverse un peu du jus dans sa bouche. J'aimerais ainsi prouvé a l'Osselait que je n'ai aucune mauvaise intention. Comme ça il vois que j'en donne a mon propre pokémon et donc que le contenu n'est pas empoisonné.
Je lui tends la bouteille pour qu'il en prenne lui même. Puis je m'adresse a son dresseur. Mais en croisant ses yeux bruns je ressens ma timidité remonter et je me remet a bégayer.

- Il... fau...faudrait l'emmené d..dans un centre. Il... a bes..besoin d'une po...pommade pour soula..soulager les m...muscles. Vu...vu qu'il a..arrive a tetenir debout il n'a très pro...balblement r..rien de cassé. Mais...il lui f...aut quand même des... des ra...radios.

Je rajuste mes cheveux tout en baissant le regard.

- Desolé... je... je... j'ai de...de... la p..eine,...

Je n'arrive pas a m'exprimer la honte. J'aimerais juste m'excuser d'être timide a ce point. Car je sais que ça ne dois pas être très agréable d'avoir une interlocutrice comme moi. Mais bon peut être aussi que je me trombe. Ca doit être le manque de confiance en moi.

- Je.. voulais j..juste m'excuser... je suis un peu trop ti...timide...


Je devient rouge pivoine, bonjours la honte. Je n'ai aucune idée de ce qu'il doit pensé de moi. Mais la je n'ai qu'une envie c'est de me cacher sous terre.


H.achiko & F.alco & D.aemon & A.thena

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Unys
Expérience : 1502
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 15 Avr - 0:41
Pendant que je tenais Vicomte contre moi, la dresseuse qui s’était occupée de lui lorsqu’il était au plus mal m’a dit que j’avais l’air d’être un très bon dresseur puisque mes pokémons avaient l’air de vraiment m’aimer. C’était vrai que mes compagnons m’aimaient, mais je ne croyais pas que ça faisait de moi un bon dresseur pour autant. J’étais loin d’être doué en termes de combat par exemple. Et puis, considérer ses pokémons comme des amis est quelque chose de parfaitement normal selon moi, j’espérais même que ce soit la norme et que tout le monde pense de la même façon que moi à ce propos. Malheureusement, je savais bien que ce n’était pas le cas et les gens qui faisaient du mal aux pokémons ou les considéraient comme des objets me mettaient complètement hors de moi. C’était rare que je me fasse remarquer, mais pour protéger une créature victime des mauvais traitements de son dresseur, j’étais capable de tout. Enfin, là n’était pas la question, il ne fallait pas que je commence à m’énerver en pensant à ce genre de chose. Lorsque l’infirmière de mon Osselait m’a parlé, j’ai remarqué qu’elle avait recommencé à bégayer. J’avais vraiment l’impression de me tenir face à un miroir étant donné que j’avais le même genre de problème de communication avec les autres. Je voyais bien qu’elle était gênée de parler de la sorte, mais je n’allais pas la juger puisque je savais parfaitement ce que c’est d’être à sa place… Je n’ai donc pas fait la moindre remarque comme j’aimerais que ce soit toujours le cas face à mes propres bégaiements.

Suite à ces quelques mots, la dresseuse s’est présentée comme étant Charlotte. C’est en l’entendant que je me suis rendu compte qu’il était vrai qu’on n’avait parlé que de Vicomte pour le moment et qu’on n’avait même pas pris le temps de se présenter correctement. Etant donné qu’elle avait fait l’effort de me donner son nom, il fallait que je me montre aussi courageux qu’elle en faisait de même. Néanmoins, j’étais complètement incapable de vraiment regarder dans sa direction, je me suis donc contenté de fixer un point légèrement au-dessus de son épaule. J’ai alors pris la parole à mon tour pour me présenter aussi :

-En… ench… enchanté, je suis Ti… Tim… Tiomothy Boote.

Après cette interruption pour les présentations, Charlotte s’est remise en mode infirmière pour continuer à soigner mon Osselait qui lui avait indiqué les endroits d’où il souffrait. Je l’ai regardé se nettoyer les mains avec une bouteille sortie de son sac avant qu’elle n’explique à mon pokémon qu’il devait boire le jus contenu dans un autre récipient pour aller mieux. Histoire de lui faire comprendre qu’il ne risquait rien en le buvant, elle a commencé par en donner un petit peu à son propre pokémon, même si elle a eu besoin de le rassurer avant puisqu’il semblait toujours craindre Marquise. C’était tout à fait compréhensible vu qu’elle l’avait attaqué sans raison un peu plus tôt alors qu’il se contentait de se promener avec sa dresseuse. Lorsqu’elle lui a tendu la bouteille, Vicomte a regardé vers moi pour être sûr qu’il pouvait la prendre sans risque. J’ai souri devant son inquiétude et je lui ai adressé un peu hochement de tête afin de lui signaler qu’il pouvait y aller sans risque. Il a donc attrapé la bouteille de ses petites pattes et à commencer à boire le liquide qu’elle contenait.

Charlotte ayant fait tout ce qu’elle pouvait, elle s’est de nouveau adressée à moi pour m’expliquer qu’il faudrait que je l’emmène dans un Centre Pokémon pour lui fournir de meilleurs soins et vérifier qu’il n’avait pas de trop gros problème qu’elle n’avait pas vu. C’était parfaitement logique comme demander et je comptais le faire même si elle ne m’en avait pas parlé. Ce n’était pas que je ne lui faisais pas confiance, mais il valait mieux demander son avis à une infirmière qui avait tous les outils nécessaires aux soins des pokémons blessés. J’ai jeté un coup d’œil à mon Osselait et j’ai vu qu’il continuait à boire tranquillement le jus qu’on lui avait donné. Pour une fois qu’il était calme et pas trop agressif, ça me faisait des vacances. Enfin, j’aurais préféré le voir s’attaquer à tout et tout le monde plutôt que dans son était actuel de faiblesse. En effet, ça voudrait dire qu’il était parfaitement en forme et que tout allait au mieux pour lui. C’est lorsque j’ai reporté mon attention sur la dresseuse face à moi qu’elle a commencé à s’excuser pour sa timidité. J’ai dû ouvrir des yeux immenses sous l’effet de surprise, j’étais très loin de m’attendre à l’entendre dire une telle chose. Ce n’était pas de sa faute si elle était aussi timide, ce n’était pas elle qui l’avait choisi, loin de là même ! J’étais bien placé pour le savoir vu mon propre comportement. J’ai donc pris une grosse inspiration pour lui expliquer ma pensée sur le sujet :

-Non, i… il ne faut pas s’excu… excuser pour ça. Ce n’est p… p… pas de votre fau… faute. Moi au… aussi, je suis tr… tr… très timide et je n’ai p… pas choi… choisi d’être com… com… comme ça. Je suis su… sûr que c’est pa… pareil pour v… v… vous.

Lorsque j’ai fini de parler, j’ai senti qu’on tirait des petits coups secs sur mon pantalon. Baissant les yeux, j’ai vu Vicomte qui me regardait en me tendant la bouteille désormais vide. Je me suis donc baissé pour la récupérer et le remercier d’une caresse sur le dos. En me relevant, j’ai tendu la bouteille à mon interlocutrice pour lui dire :

-M… merci, il a tout bu. Com… combien est-ce qu… que je v… v… vous dois ?

HRP:
 


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 550
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 20 Avr - 17:15
ft.Charlie & Marc

Perdue en forêt feat Timothy

Le jeune homme au cheveux d'ébène se présente. Il se nomme Timothy apparemment, c'est un joli prénom.
Je souris timidement.

- En..enchantée Timothy.


Après avoir terminé de soigner le petit Osselait et après mettre excusé auprès de Timothy il me rassure en me disant que je ne dois pas être gêné. Que après tout ce n'est pas nous qui choisissons d'être comme nous le somme. Il a tout a fait raison. Mais cette timidité est une vrai handicape. Maintenant ça va, j'ai grandi un peu. Mais quand j'étais petit je n'osais même pas aller dans des magasins et demander de l'aide au vendeur. J'osais a peine commander un billet de bus. J'osais rien faire. Mais heureusement j'ai grandis, tout ça s'est amélioré même si cette timidité maladive persiste. Après tout je suis venue ici sur cette île pour m'en débarrasser.

- ça... ça fait du b..bien de sa..savoir que je ne suis p...pas la seule!

Je rougis a nouveau.
Le petit pokémon semble avoir terminé sa bouteille. Il la donne a son dresseur, qui lui me la donne pars la suite. Je la referme et la range dans mon sac. Je suis soudain tout contente de cette simple tache qui me permet de calmer un peu mes joues.
Puis Timothy me pose une question qui me choque.

- Oh... Rien! R..Rien du t..tout! Je... je le fais pour...pour les po...pokémon pas pou...pour l'argent!

Je réarrange mes cheveux puis me lève. Le soleil a déjà disparu derrière les arbres, il doit se faire tard. Mais je me rends compte que je n'ai plus aucune idée de l'endroit ou je me trouve...

- Je..je crois que je..je de..devrais rentré. Mais je..je crois être pe...perdu...

Je me frotte le visage, quelle idiote...

- V..vous sa...savez ou nous sommes?


HRP:
 


H.achiko & F.alco & D.aemon & A.thena

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Unys
Expérience : 1502
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 21 Avr - 15:27
Suite à ma question concernant la somme qu’elle voulait pour le travail qu’elle avait effectué en soignant mon petit Osselait, j’ai vu l’expression de son visage changer. Elle avait l’air particulièrement surprise que je lui demande cela et ne devait certainement pas s’attendre à ce que je propose de la payer. Et effectivement, lorsqu’elle m’a répondu avec ses traditionnels bégaiements, Charlotte m’a dit que je ne lui devais absolument rien et qu’elle ne faisait ce qu’elle faisait que pour les pokémons et pas du tout pour l’argent. Ces propos confirmaient ce que je pensais d’elle, cette dresseuse avait vraiment le cœur sur la main et plaçait le bien être des pokémons avant tout le reste. Il n’y avait aucun doute, elle avait vraiment tout ce qu’il fallait pour être une véritable infirmière pokémon et travailler dans un centre. Néanmoins, ce n’était pas le cas et elle avait apporté les premiers soins à Vicomte en plein milieu de la forêt, ce qui voulait dire qu’il fallait vraiment que j’aille dans l’un de ces lieux pour m’assurer qu’il n’avait rien de plus grave que des blessures superficielles. C’était d’ailleurs ce que Charlotte m’avait conseillé un peu plus tôt.

Le jour commençait à se coucher et le soleil était déjà assez bas pour avoir disparu derrière les arbres de la forêt et nous plonger dans un début d’obscurité. La nuit n’allait pas tarder à nous prendre, ce qui signifiait qu’il était temps de rentrer puisque j’avais déjà dû passer une nuit dans cette forêt et je n’avais pas vraiment envie de retenter l’expérience. J’avais réservé une chambre dans une auberge de Viridia et je comptais bien en profiter pour dormir dans un bon lit bien douillet. Il semblerait que mon interlocutrice pense la même chose que moi puisqu’elle m’a annoncé qu’elle devait rentrer. Néanmoins, elle a aussi dit qu’elle pensait être perdue. Ça, en revanche, c’était plus problématique puisque c’était justement en me perdant dans la forêt que je m’étais retrouvé à y passer la nuit une fois. Il faut dire qu’il y avait une bonne raison qu’elle se soit égarée puisqu’il faut avouer que nous étions vraiment partis dans les profondeurs de la forêt. Pour mes pokémons et moi, c’était ce que nous voulions puisqu’à l’origine je venais entraîner ma Marquise, mais pour Charlotte, je n’avais pas la moindre idée de comment elle s’était retrouvée aussi loin les bois.

Les gestes de l’infirmière montraient bien qu’elle s’en voulait de s’être ainsi perdue. Finalement, elle m’a demandé si je savais où nous nous trouvions. À vrai dire, je n’en avais pas la moindre idée puisque je m’étais contenté de suivre ma Desséliande qui, elle, connaissait les lieux comme sa poche. En même temps, c’était là que je l’avais capturée lorsqu’elle n’était qu’un Brocélôme, elle y avait donc passé toute sa vie de pokémon sauvage. Je comptais donc sur Marquise pour me guider vers la sortie de la forêt et de m’emmener sans encombre jusqu’à Viridia. Pour remercier Charlotte de ce qu’elle avait fait, j’étais dans l’obligation de lui proposer de nous suivre. Je n’allais quand même pas la laisser ici toute seule, ça ne serait vraiment pas convenable ! Prenant une grande inspiration, je lui ai ainsi répondu :

-Ho… honnêtement, j… je n’ai pas la moindre i… i… idée de l’en… endroit où on est. Pa… par con… contre, ma Dé… Dé… Desséliande doit le savoir. Elle co… connaît toute la fo… forêt et c’est elle qu… qu… qui va nous gui… guider. Vous n’a… avez qu’à ve… venir avec nous si vous le v… vou… voulez. Pa… par contre, on se di… dirige vers Vi…Vi… Viridia.

Suite à ces quelques mots, j’ai attrapé Vicomte pour le reprendre dans mes bras et lui éviter d’avoir à marcher toute la distance jusqu’au village. Il y a peu, il était inconscient au sol alors je ne comptais pas le fatiguer davantage que ce qu’il était déjà. Mon Osselait dans les bras, j’ai fait signe à Marquise pour qu’elle prenne les devants et ouvre la voie. Suite à cela, j’ai adressé un léger sourire à Charlotte avant de me mettre en route dans les pas de l’arbre spectral. J’espérais que l’autre dresseuse soit partie à ma suite puisque dans le cas contraire, ce n’était pas certain qu’elle soit en mesure de retrouver son chemin. C’est une fois arrivé à l’orée de la forêt et que Viridia était en vue que je me suis retourné vers Charlotte pour lui dire mes derniers mots de la soirée :

-Voi… voilà, on est a… arri… arrivés. En… encore merci pour Vi… Vicomte. Je vais tout… tout de suite au Cen… Centre Po… Pokémon. Au revoir !

C’est ainsi que mes pokémons et moi avons fait ce que j’avais dit et sommes partis vers le Centre Pokémon pour faire examiner l’Osselait.

Spoiler:
 


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 550
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 23 Avr - 13:15
ft.Charlie & Marc

Perdue en forêt feat Timothy

Timothy regarde autours de lui. Il semble aussi perdu que moi... La galère, je n'ai aucune envie de me retrouver ici a la tombée de la nuit! Trouillarde comme je suis je pense que je n'y surivrais pas! Surtout que cette forêt et pleine de pokémon spectre et certain d'entre eux me fichent la trouille. Pas a Timothy apparament, ce dernier a une Desseliandre et un osselait. Si il choisit la forme d'Alola pour l'évolution de son Osselait il vas se retrouver avec une autre type spectre sur les bras. Bon il faut dire aussi qu'une Desseliandre et un Ossatueur d'Alola ne font pas aussi peur que un Mimiqui pars exemple. J'ai une peur bleu des Mimiquis! Ils ont beau être adorable parfois, je ne souhaite pas me retrouver seule avec un de ces pokémons la nuit...
Timothy me réponds tout en bégayant que lui aussi ne sait pas ou nous nous trouvons mais que sa pokémon plante et spectre nous aidera a nous en sortir. Je regarde la Desseliandre et la remercie dans un murmure.
Le jeune homme prends son Osselait dans les bras et commence a suivre son autre pokémon qui ouvre la voie. Je suis bien contente qu'elle sache ou nous somme. Nous marchons donc pendant plusieurs minute en silence dans la forêt. Il ne me semblait pas que j'ai parcouru un telle chemin en venant ici. Bon Falco m'a quand même fait courir, il est donc fort possible que je ne me sois pas rendu compte de la distance parcouru.
Quelques étoiles commencent a tacher le ciel lors ce que nous sommes arrivé a Viridia. Timothy me remercie encore une fois pour l'avoir aidé.

- De..de rien! J'ai f..fais ça avec pl..plaisir! Au..au revoir!


Il s'éloigne et me laisse la a l'orée de la forêt. Je me frotte la nuque ne sachant pas que faire a présent. Il est trop tard pour rentrer a Bord au Vent, je vais donc me chercher un endroit ou dormir. Après quelques recherches je me trouve un petite hôtel ou je prends une chambre pour la nuit. Après une telle journée je m'endors rapidement dans un sommeille sans rêve.

HRP:
 



H.achiko & F.alco & D.aemon & A.thena

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Viridia :: Forêt de Tilleul-
Sauter vers: