:: Mhyone :: Réseau routier :: Route 1 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cap sur Nox Illum. [Timothy | Capture]

avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 1672
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Mar - 15:32
Je bouge beaucoup en ce moment. Vraiment beaucoup. Après avoir quitté l’auberge de Méridian où je séjournais, je suis successivement passé par Eschine pour rendre visite à une connaissance, par Mirabèce pour explorer les lieux et me voici maintenant de retour sur l’île principale. Tout ces voyages ont un coût et je crains que mon porte-feuille ne soit pas en mesure de tolérer ce train de vie encore très longtemps. Si seulement Al’Akir était plus gros ou si je possédais un Pokémon eau tel qu’un Lokhlass ou un Léviator, les choses seraient différentes mais il n’en est rien. Dans le cas présent, chacun de mes déplacements implique que je paie un ferry, un bus ou je ne sais trop quoi encore. Au final la note salée. Très salée.

Il est urgent pour moi de me poser et de trouver un travail, un vrai. C’est décidé une fois de retour à Nox Illum, j’épluche les petites annonces, trouve un boulot et arrête de vagabonder de façon aléatoire dans Mhyone ! Certes j’ai déjà pris cette résolution il y a deux semaines quand je suis allé sur Eschine mais cette fois c’est la bonne ; je le fais vraiment ! J’espère juste qu’Elisthel ne sera pas là pour me détourner à nouveau du droit chemin. En parlant de chemin nous arrivons, Timothy et moi, à l’orée de la route une. J’ai croisé le bègue plus tôt dans la semaine alors que je traversais je ne sais trop quel sentier ; une aubaine pour moi quand on sait à quel point mon sens de l’orientation est bancal.

▬ C’est long.
Faire la route avec moi n’a pas que du bon. Il est même plus exact de dire qu’il n’y a presque que du mauvais à cela ; Anne en sait quelque chose. L’un de mes traits le plus agaçant pour mes compagnons de route est ma grande propension à me plaindre de tout et de rien. Il pleut ? Je me plains. Il fait chaud ? Pareil. Le terrain est boueux ? Encore une bonne raison de râler. En l’occurrence je juge la route « trop longue ». S’il est vrai que mes jambes sont plutôt endurantes, mon esprit lui ne l’est pas. Marcher plus d’une heure m’ennuie au plus haut point.
Biiip.
Mon téléphone sonne. C’est mon père à l’autre bout du fil et je ne suis pas sûr de vouloir répondre. Ça fait un moment qu’il ne m’a pas appelé. J’imagine qu’il veut savoir ce que je deviens et pourquoi je ne lui envoie plus rien depuis près d’un mois et demi. Pour la petite histoire, si j’ai été envoyé à Mhyone c’est pour explorer la région, en apprendre plus sur les richesses de cet archipel et surtout pour prendre des photos des différentes zones naturelles et les envoyer à mon paternel. Comme dis précédemment, ça fait plus d’un mois que je ne lui ai rien soumis. Je vais sûrement me faire enguirlander par le vieux pour mon manque de sérieux dans mon « travail ». Je regarde Tim’ et soupire :
▬ Je réponds ou je réponds pas ?

J’aimerais vraiment qu’il réponde : « Non, pas la peine, ne réponds pas » mais connaissant un peu mon compagnon de route, il va ou bien me suggérer de décrocher ou bien botter en touche avec un ersatz de « Je ne sais pas ». Mon smartphone continue de sonner. Avec mon doigt, je balaie l’écran de sorte à décrocher quand un Piafabec jaillit de nul part, se saisit de mon téléphone et s’envole je ne sais trop où.
▬ HEY TOI REVIENS !

Ni une ni deux, je sors une Pokéball, la lance dans les airs, appelle Al’Akir et lui ordonne de pourchasser le volatil. L’Etourvol est plus rapide que son vis à vis et frappe le Pokémon sauvage qui fait alors tomber mon téléphone d’une plutôt bonne hauteur. De là où je suis, j’ai pu voir la chute de mon mon appareil. À tous les coups il est cassé … À moins qu’un des nombreux arbres ici n’ait amorti sa descente. En tout cas mon père a dû apprécier cet appel composé de : « Vroum ; Flan ; Bim ; Bam » et surtout d’un énorme « BOOM » final.
Bien que cette recherche soit futile, j’essaie de retrouver mon téléphone. Ou du moins ce qu’il en reste. Qui sait, j’aurais peut-être une bonne surprise.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Unys
Expérience : 1641
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Mar - 23:43
Pfff… Toute cette histoire dans la Forêt de Tilleul avec Charlotte m’avait vraiment fatigué, mais heureusement mon Vicomte allait mieux grâce à elle. Enfin, je préférais quand même l’emmener dans un Centre Pokémon pour faire des examens et vérifier que tout allait vraiment pour le mieux. C’est pourquoi je me dirigeais vers la grande cité de Nox Illum ! Enfin, quand je dis je, je devrais plutôt dire nous étant donné que nous étions deux. En effet, je sortais à peine de la forêt lorsque j’ai croisé Shinichi, le dresseur du Roigada de Méridian. Je ne sais pas trop ce qu’il faisait là, et j’ai l’impression qu’il n’en savait pas bien plus que moi. Il ne me l’a pas dit, mais il semblerait qu’il était complètement perdu. Quoi qu’il en soit, il allait lui aussi vers la plus grande ville de l’archipel. Heureusement que c’était lui que j’avais croisé puisqu’il faisait partie des rares personnes avec lesquelles j’étais plutôt rassuré et pas trop apeuré. Cela voulait donc dire que j’arrivais à lui parler sans bégayer tous les deux mots. Je n’étais toujours pas très loquace, mais c’était déjà mieux que ma façon de parler avec lui lors de nos premiers échanges.

Enfin, heureusement est peut-être un bien grand mot puisqu’après avoir marché avec lui un certain temps, il commençait sérieusement à me fatiguer. Il était pire qu’un gosse à toujours se plaindre pour un rien à la moindre petite contrariété. Et voilà qu’il recommençait… Qu’est-ce que c’était cette fois encore ? La route était trop longue… Et puis quoi encore ? Il devait s’y attendre quand même puisque les villes ne sont pas collées les unes aux autres. S’il n’aimait pas marcher, il ne fallait pas choisir ce mode de déplacement, mais trouver autre chose. Depuis un moment, j’avais pris la décision de ne plus réagir lorsqu’il se comportait de la sorte. Je faisais comme-ci je n’avais pas entendu pour ne pas rentrer dans son jeu. Mais, franchement, quelle plaie ce mec !

Tout à coup, son téléphone s’est mis à sonner. Entendre la sonnerie m’a fait sourire puisque je me suis dit que pendant qu’il répondrait à l’appel, ce ne serait pas moi qui aurais droit à ses plaintes incessantes. C’était déjà ça de gagner. Bien entendu, c’était Shinichi alors rien ne pouvait être aussi simple ! Il a fallu qu’il me demande s’il devait décrocher ou non. Sérieusement ? Il n’était même pas capable de prendre ce genre de décision par lui-même alors que ce n’était pourtant pas la mer à boire ! Il était vraiment exaspérant et cette fois je n’ai pas réussi à cacher ma lassitude puisque je n’ai pas pu m’empêcher de rouler des yeux en l’entendant. J’espérais qu’il n’allait pas le prendre mal, mais là ça avait été plus fort que moi. J’ouvrais la bouche pour lui dire qu’il était assez grand pour décider par lui-même lorsque je l’ai entendu pousser un cri. Je ne faisais pas attention à ce qu’il faisait, mais apparemment, il avait vu quelque chose qui s’en allait. Quand je me suis tourné vers lui, j’ai vu qu’il avait sorti une de ses pokéball dont il a libéré l’occupant. C’était un oiseau avec une sorte de grande mèche sur le dessus de la tête. Je n’avais jamais vu ce pokémon auparavant, mais c’était à ne pas s’y tromper un type Vol. Shinichi a demandé à son compagnon de poursuivre un autre pokémon. Je n’avais pas suivi ce qu’il se passait, mais l’oiseau à mèche est allé frapper un autre type Vol qui tenait quelque chose. Ce quelque chose ressemblait étrangement au téléphone de mon compagnon de voyage. Suite à cette réalisation, ça a fait tilt dans mes pensées et j’ai compris ce qu’il s’était passé.

Quoi qu’il en soit, quand le pokémon de Shini a attaqué le voleur, ce dernier a lâché sa prise qui est tombé quelque part derrière des arbres. Ça ne sentait pas bon pour l’outil technologique ça. S’il avait survécu à une si grosse chute, c’est qu’il devait être particulièrement résistant, mais c’était très peu probable. L’autre dresseur est parti à la recherche de son bien, mais je n’étais pas sûr qu’il puisse trouver quelque chose. Néanmoins, ça valait le coup d’essayer et j’avais le moyen de l’aider. J’ai en effet attrapé une de mes pokéball pour en libérer Motisma. Le Spectre de plasma sorti, je me suis adressé aux deux en même temps :

-Motisma va nous aider à trouver ton téléphone. Vu le temps qu’il passe à entrer dans le mien, je pense qu’il devrait repérer le tien assez facilement.

Mon pokémon avait compris ce qu’il avait à faire puisqu’il a commencé à regarder tout autour de lui comme s’il cherchait à ressentir une sensation particulièrement. Je ne sais pas de quoi il s’agissait, mais il semblait avoir trouvé puisqu’il est parti comme une balle droit devant nous. Je lui ai donc emboîté le pas sans savoir si Shini suivait lui aussi.

Spoiler:
 


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Expérience : 5843
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 6 Mar - 19:16

Un pokémon apparaît !

   


Le Motisma de Timothy parvient à trouver le téléphone de Shinichi. C'est un Pitrouille sauvage qui l'a récupéré, et derrière lui, un Bombydou. Les deux Pokémon semblent se confronter pour savoir qui gardera l'appareil. Shinichi, qu'as-tu de si intriguant dans ton téléphone ?
Qu'allez-vous faire ?

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 1672
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 9 Mar - 13:23

Mon partenaire de route a un Motisma. Quelle chance. Ce Pokémon est capable d’interagir avec des objets électroniques de tout genre. Timothy pense que le type électrique sera même apte à retrouver mon téléphone. Décidément ! La présence du Motisma nous offre un gain de temps considérable. Ces recherches qui auraient facilement pu nous pomper une à deux heures ne nous prennent que vingt minutes au final. Mon téléphone est là ! Étrangement, il est en plutôt bon état. La coque est intacte, l'écran n'est pas fissuré … Mon père a raccroché – il n'a pas du apprécier le vol de Piafabec – mais tout a l'air fonctionnel. À croire que le Pitrouille l'a récupéré au vol et que l'engin ne s'est pas écrasé. Là encore, j'ai de la chance !

▬ Arrêtez ça !
Le Pitrouille et un truc jaune s'affrontent pour savoir qui récupérera le saint téléphone. Le type plante est actuellement celui qui détient mon smartphone mais l'insecte le frappe et l'appareil tombe au sol. Aïe. Il faut arrêter le massacre au plus vite sans quoi mon téléphone va vraiment se casser.
▬ À moi !
Je saute et essaie de me saisir du smartphone, sans grand succès. Le Bombydou a été le plus rapide et s'est emparé de mon appareil sous mon nez. Je me vautre au sol, mon Etourvol jaillit du nul part et attaque à son tour la créature jaune. Celle-ci fait tomber mon téléphone et s'enfuit. Si j'ai eu de la chance en retrouvant mon téléphone intact, je doute que ce dernier soit encore en état de marche après ces deux chutes successives. De là où je suis, je peux voir que l'écran est dans un sale état. Plusieurs fissures sont visibles ci et là. Quoiqu'il en soit, cette fois c'est la bonne ! Mon téléphone est à moi ! À moi vous dis-je !
Pi ! Pitrouille !

Ah. Bah non. Pas encore en réalité. Le spectre n'est pas décidé à lâcher mon appareil. J'imagine que nous allons devoir l'affronter. Je regarde autour de moi et vois qu'Al'Akir s'en est allé. Cet idiot a poursuivi le Bombydou, pensant que le Pokémon avait encore mon téléphone en sa possession … Ou alors il l'a simplement suivi car : « pourchasser un insecte c'est marrant ». L'Etourvol n'est pas très fut fut et je ne cherche pas à comprendre sa façon de raisonner – en supposant qu'il en ait une.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Unys
Expérience : 1641
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 12 Mar - 19:10
Je marchais derrière mon type Electrique et, malgré son aide, la recherche du téléphone disparu a pris un certain temps. Il nous aura bien fallu plus d’un quart d’œuvre pour retrouver la trace de l’objet disparu. C’était un Pitrouille qui l’avait récupéré ! Quelle chance ! Qui aurait pu croire qu’on en croiserait un ici en plein jour ? Décidément, je devais être un véritable aimant à Spectres pour en croisant partout où j’allais. Quoi qu’il en soit, c’était le pokémon citrouille qui avait récupéré le téléphone de Shinichi et semblait se battre pour le garder. En effet, une autre petite créature volante de couleur jaune essayait de lui prendre des pattes. C’est vrai qu’ils ne devaient pas avoir souvent eu l’occasion de voir un tel engin. Pour eux, ils étaient en possession d’un vrai trésor et comptaient bien s’amuser avec. Malheureusement, ce n’était pas possible de leur laisser puisque mon compagnon de voyage comptait bien le récupérer. Je savais qu’il avait des réactions assez étranges de temps en temps, mais là j’ai vraiment été surpris en le voyant se jeter à plat ventre par terre pour essayer de récupérer son engin quand le Spectre l’a laissé tomber. Malheureusement pour Shinichi, il n’a pas été assez réactif et c’est le pokémon jaune qui l’a récupéré. Je n’ai pas pu m’empêcher de pouffer de rire devant le ridicule de la situation.

L’oiseau de l’autre dresseur a décidé d’entrer dans la bataille et s’est attaqué au petit truc jaune qui en a lâché le téléphone. Le type Vol n’avait semble-t-il pas remarqué que le gadget était tombé puisqu’il est parti à la suite de l’autre pokémon qui tentait de s’échapper. On ne pouvait pas dire que ce soit le roi de l’observation celui-là… Quoi qu’il en soit, de notre côté, le téléphone a de nouveau fait une sacré chute avant que le Pitrouille ne le récupère encore une fois. Décidément, Shinichi n’allait jamais pouvoir le récupérer si ça continuait ainsi ! Néanmoins, j’avais une idée pour régler le problème une bonne fois pour toute. Me tournant vers mon Motisma, j’ai pointé le doigt dans la direction du téléphone et Monarque a immédiatement compris ce que j’attendais de lui. Le type Electrique est donc parti à toute vitesse en direction du téléphone pour rentrer à l’intérieur. Le Pitrouille qui s’attendait à devoir se défendre pour protéger son trésor fut complétement désorienté face à la disparition de mon pokémon. Celui, ayant pris le contrôle du téléphone, décida d’activer sa fonction vibreur. La citrouille prit peur en sentant sa trouvaille vibrer toute seule entre ses petites pattes. Elle a donc desserré son étreinte, ce qui permit au téléphone de glisser vers le bas. Heureusement, cette fois Monarque était à l’intérieur et l’appareil électronique n’est pas tombé par terre, mais est resté en lévitation avant de se mettre à bouger de tous les côtés. Devant cette scène, Pitrouille a tenté de le rattraper plusieurs fois, mais l’objet parvenait toujours à s’échapper. La citrouille a donc finalement décidé d’abandonner son trésor et de partir trouver autre chose ailleurs.

La voie était libre et Shinichi pourrait récupérer son téléphone. Enfin… c’était sans compter sur Monarque, qui comme tout Motisma ne pouvait pas s’empêcher de faire des bêtises lorsqu’il prenait le contrôle d’un appareil électrique. Il s’est donc placé face à nous avant de faire apparaître son visage sur l’écran en éclatant de rire. Il ne s’est pas contenté de ça puisque l’écran a repris son apparence normale et on a vu que le type spectre commençait à l’utiliser de l’intérieur. Il était arrivé dans le journal des appels et s’est arrêté sur le dernier des listes, à savoir celui du père de Shini avant qu’il ne se fasse voler son téléphone. Et là, ce que je craignais est arrivé… Monarque a appelé le numéro correspondant avant de partir à toute vitesse à notre opposé. On pouvait donc voir le téléphone qui volait en s’éloignant de nous. Je me suis donc mis à courir à sa poursuite en criant à mon Motisma :

-Monarque ! Arrête ça tout de suite et reviens ici ! C’est le téléphone de Shinichi alors tu lui rends maintenant !

Spoiler:
 


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Expérience : 5843
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 15 Mar - 16:55

Des pokémon apparaissent !

   


Monarque s'envole vers d'autres cieux avec le téléphone de Shinichi. Il va si vite, qu'il n'aperçoit pas le Brindibou sauvage devant lui et le heurte violemment. L'appareil électronique ne prend pas de dégâts, mais le Pokémon Plante est furieux de cette collision, et tente d'attaquer l'objet sans chercher à comprendre comment un téléphone a pu l'accrocher au vol. Cette confrontation se transforme petit à petit en chasse poursuite, Motisma tentant de revenir vers vous, chassé par le Brindibou en rogne. « Brindibooouuuu ! »

Pendant ce temps, un deuxième Pokémon sauvage observe la scène, en restant à distance pour ne pas être impliqué dans votre petite bataille. Il est juste à côté de vous, depuis un moment déjà. Vous ne l'aviez pas remarqué, le Tutafeh ?
Qu'allez-vous faire ?

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 1672
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 15 Mar - 21:50
Les éléments sont contre moi. Que dis-je ; le monde entier est contre moi. Arceus lui même envoie un à un ses vassaux afin de me narguer. Après ce Pitrouille et cette chose jaune, c'est au tour du Motisma de me faire tourner en bourrique. Et dire que le spectre était censé être mon allié. Me voici poignardé par mon propre partenaire. Timothy est tout aussi surpris que moi et réprimande son Pokémon mais rien y fait. Le Motisma est bien décidé à faire joujou avec mon téléphone. Il appelle bientôt mon vieux et … Olalala. Je vais passer un sale quart d'heure. Mon père va finir par croire que je me paie sa tête et risque de ne pas trop apprécier.

Face à autant de trahison, je n'ai d'autre choix que d'appeler mon allié indéfectible, le seul en qui j'ai réellement confiance.
▬ Tirion à toi !
Le Majaspic doré sort de sa Pokéball dans un éclair de lumière et pousse un rugissement majestueux. Le cri intimide les deux Pokémons qui s'arrêtent l'espace d'un instant avant de reprendre leur petit jeu du chat et de la souris.
▬ Il faut les arrêter. Et surtout ce Motisma !
Tirion observe la scène et s'apprête à agir quand je me mets à sursauter en voyant un Tutefah caché dans un buisson.
▬ AH MAMAN !

PAS CE POKEMON. Cette chose veut ma peau. La dernière fois que j'ai rencontré un Tutafeh, le type spectre a marmonné des incantations sataniques dans le but de me maudire pour le restant de mes jours. Cette créature est la pire qui soit en ce bas monde ! Il est de notoriété public que rencontrer un Tutafeh porte malheur et je ne parle pas même pas de ce qu'il adviendrait si d'aventure je venais à tomber nez à nez avec un Tutakanfer.
▬ Changement de plan ! FUYONS.
Voyant qu'il a été repéré, le Tutafeh sort de sa cachette. Je laisse à Timothy le soin de s'occuper de cette odieuse créature. J'ai cru comprendre que mon partenaire de route était plus habitué que moi à la présence des spectres.

Je me fais la malle et constate que le Brindibou sauvage change de cible. Mon téléphone ne l'intéresse plus, c'est maintenant moi qui suis la proie du type vol. À moins que le hibou n'ait lui aussi peur des Tutafeh. Exaspéré et inquiet pour moi, le Majaspic soupire puis glisse de liane en liane afin de me suivre.
Après six ou sept minutes de course, mon Pokémon nous rattrape, saute d'un arbre, apparaît devant nous et utilise Groz'Yeux aussi bien sur le Brindibou que sur moi-même. Nous arrêtons nets tous les deux.
C'est vrai que le Tutafeh est loin de nous maintenant. Tout comme Tim'. Je tourne les talons et note que le Brindibou a les yeux fixés sur le serpent doré. Comme s'il était hypnotisé par ce regard intimidant. Mon Pokémon garde la tête haute et attend de voir comment le Brindibou va réagir. Va-t-il prêter allégeance au Majaspic et nous suivre comme l'a fait l'Etourvol ou va-t-il tenter de se mesurer au serpent ? D'ailleurs en parlant d'Al'Akir, il faudrait que je le retrouve celui-là …

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Unys
Expérience : 1641
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 17 Mar - 22:50
J’étais en train de courir derrière Monarque et je commençais à réduire la distance qui nous séparait. Bien entendu, il faisait l’imbécile et de regardait pas ce qu’il se passait devant lui. Il en a donc résulté une collision avec une autre pokémon qui volait tranquillement par là. Au moins, ça l’avait ralenti et j’allais avoir l’occasion de le rattraper. Enfin, c’était ce que je pensais puisqu’il semblerait que le Brindibou n’avait pas apprécié le choc. Je connaissais ce pokémon puisque sa dernière forme d’évolution, Archéduc était de type Spectre. Il était donc tout à fait normal qu’un spécialiste du domaine comme moi sache de quoi il s’agissait. Ce dernier semblait avoir envie d’attraper le téléphone avec ses ailes, mais Monarque était capable d’esquiver toutes les tentatives du type Plante. Le Brindibou s’énervait de plus en plus et s’est décidé à poursuivre le type Spectre lorsque celui-ci a décidé de commencer à le fuir. Ils se poursuivaient en tournant dans tous les sens tout autour de nous. C’était assez fatiguant comme situation et ça commençait sérieusement à m’énerver. J’étais sur le point de pousser une gueulante contre mon pokémon lorsque j’ai entendu Shinichi faire appel à l’un de ses compagnons.

Il voulait récupérer son téléphone et avait donc fait appel à son Majaspic pour l’aider dans cette tâche. Il y avait un moment que je n’avais pas eu l’occasion de voir l’un d’entre eux puisqu’on en croisait moins à Mhyone qu’à Unys où beaucoup de jeunes dresseurs en avaient obtenu des mains du professeur Keteleeria sous forme de Vipélierre. Néanmoins, c’était la première fois que j’en voyais un de cette couleur-là ! Cela voulait donc dire que comme moi avec ma Desseliande, mon compagnon de voyage avait lui aussi un chromatique dans son équipe. Il avait l’air particulièrement puissant d’ailleurs puisque son simple rugissement avait permis de calmer quelques secondes la course poursuite entre Motisma et Brindibou. Shinichi a ainsi demandé à son pokémon d’arrêter les deux autres, mais celui-ci n’a même pas eu le temps de passer à l’attaque que son dresseur à pousser un véritable hurlement de fillette. Et il l’a fait en appelant sa… mère ? Je ne pensais pas qu’il serait encore capable de me surprendre, mais alors là, il s’était vraiment dépassé, surtout que je ne savais pas ce qui lui avait peur. Quoi que ce soit, ça a été suffisant pour que mon compagnon de route parte en courant avant même que je ne comprenne ce qu’il se passait.

J’ai donc tourné la tête pour voir ce qu’il se passait tout autour de moi afin d’essayer de découvrir la raison de la peur panique de Shini. C’est alors que j’ai vu qu’il y avait un Tutafeh à quelques pas de moi. Est-ce que c’était à cause de lui qu’il avait eu peur ? Il n’y avait pourtant pas de raison que ce soit le cas puisque le pokémon n’avait pas la moindre intention belliqueuse. Lui aussi se contentait de regarder ce qu’il se passait autour de lui, il n’y avait donc pas le moindre danger. C’était d’autant plus vrai que les Tutafeh n’étaient pas particulièrement dangereux, au contraire même, ils étaient plus tristes qu’autre chose. Se rappeler en permanence de son ancienne vie avec des tonnes de regrets devait être particulièrement éprouvant. Je me suis donc approché de lui pour lui caresser gentiment le dessus de la tête. Je considérais que ça faisait partie de mon rôle de spécialiste et protecteur des Spectres que de m’assurer qu’ils allaient bien et ne se sentaient pas trop seuls ou malheureux. Le pokémon au masque semblait apprécier l’attention que je lui portais, puis il est reparti vivre sa vie. C’est donc le sourire aux lèvres que je me suis rendu compte que mon compagnon de voyage et le Brindibou n’étaient plus là. Mince… Comment est-ce que je vais faire pour retrouver Shinichi maintenant ? Plaçant mes mains en porte-voix, j’ai commencé à l’appeler :

-SHINICHI ! Shinichi ! Où est-ce que tu es passé ?

Spoiler:
 


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Expérience : 5843
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 21 Mar - 23:14

Tentative de capture

   


Hé bien, Shinichi, tu lances ta pokéball et Brindibou y rentre du premier coup ! Capture critique ! On peut dire que tu as eu du bol, sur ce coup-là !


Tu dépenses 110 XP et une pokéball (si je ne me trompe pas, corrige moi au pire).
EDIT : Hé non, c'est ton pokémon gratuit d'Alola ?
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Réseau routier :: Route 1-
Sauter vers: