:: Mhyone :: Nox Illum Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

EVENEMENT | Tournoi de Printemps

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 1579
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 28 Mar - 23:04
Tournoi de printemps... ou du chaos ?

Je suis paumée... Mais genre complètement. La perte de mon starter m'a énormément affectée. Comment aurai-je pu penser une seule seconde que Kaaos serait loin de moi, dans un endroit où il n'est pas en sécurité ? Et moi, complètement impuissante face à ça... Mon pokemon m'a protégé, et moi, qu'est-ce que je lui donne en retour ? Rien...

Äta continuait à lancer des Onde de Choc, et un dresseur a remarqué l'effet des attaques électriques sur les appareils et l'annonce à tout le monde. Je ne sais pas si c'est une très bonne idée...A priori non au vu de la direction que prennent les sbires...

Il y en a quelques uns qui viennent vers la Tranchodon, sûrement pour neutraliser ses attaques électriques.

« Draco-Rage ! »

Cela commençait à faire un moment que je n'avais pas donné de nouvel ordre à la dragonne, encore complètement ailleurs, dans mes pensées, dans ma bulle de solitude. Mais je n'ai aucune envie de perdre un deuxième pokemon. Comme me l'avait si bien dit ma partenaire, Kaaos ne s'était pas sacrifier pour rien.

Je ne tarde pas à vite réagir et à envoyer deux autres de mes pokemons : Solsken, mon Reptincel, et Lassie la Sonistrelle.

« Lassie, aide Äta, Solsken, Rebondifeu sur les sbires là bas ! »

Je prend sûrement un risque en envoyant mes pokemons à deux endroits différents, ne pouvant pas vraiment gérer deux camps à la fois. Lassie me fait un caprice en entendant qu'elle devait aider la Tranchodon, mais ce fut de courte durée quand elle prend connaissance du chaos et de la position difficile de son aînée. Elle a beau faire comme si elle ne la supportait pas, au fond elle se sentirait bien mal de la voir disparaître. A coup d'Aeropique et de Vampirisme, elle va donner bien du mal aux pauvres soldats qui finissent blessés par la chauve-souris... Elle est violente celle-là !

Quand à Solsken, il a bien changé avec son évolution et ne cherche plus à tout prix à me câliner. Il prend ses responsabilités et va aider le dresseur qui a annoncé que les attaques électriques perturbaient les appareils de la Team Anima. Il arrive à diminuer leur nombre à coup d'attaque feu. J'espère que ça suffira pour que le jeune homme arrive à échapper aux griffes de ces mécréants...

Trop concentrée, je n'avais pas capté que l'écran s'était rallumé... Mais cette fois-ci, je ne le loupe pas. Je ne connais pas le jeune homme qui parle. Mais je crois qu'il est dans notre camp. Et ça me suffit à écouter ce qu'il dit.

J'ai un déclic.

« Les gars on y va ! On se fraye un chemin jusque là haut ! » lançais-je à mes pokemons qui se rassemblent vers moi.

Je reviens donc sur mes pas, essayant à nouveau de rejoindre le sommet des gradins. Je vais chercher Acacia et en même temps Kaaos ! Une pierre deux coups !

Äta continue les Onde de Choc, aidée par Solsken avec ses Rebondifeu. Lassie nous couvre et nous aide à progresser en neutralisant les unités isolées. Les sbires sont nombreux, mais désorganisés. La plupart ont du arriver en bas, me laissant plus de champ libre que la première fois où je suis montée...

Et cette fois-ci, je sais quoi faire.



Résumé:
 


T-CARD


Merci Arya la T-Card ♥
et aussi pour l'avatar !:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Sinnoh
Expérience : 1668
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 29 Mar - 7:27
Humf, vous êtes douée pour voler des pokémons, mais pour le combat, vous pouvez retourner à l’école des dresseurs !

Je crois que je n’ai jamais enchaîné autant de combat si facile. Ou alors, mes pokémons étaient devenus très fort et je ne m’étais même pas rendu compte. Honte à moi. Mais rétamer les membres de la Team Anima ne me permettait pas de retrouver ma Pagaille ou même de rétablir l’ordre. Une fois qu’ils ont compris qu’il y avait des adversaires trop puissant pour eux et que nos pokémons étaient trop méfiants pour se faire capturer, les membres de l’organisation ont commencé à filer.

L’écran s’allume plusieurs fois. La première fois, un homme qui raconte que la cueillette était bonne avant de s’interrompre. La deuxième fois, un jeune garçon qui demande que l’on retrouve le professeur Acacia. Je grince des dents. Arrêter de jouer avec cet écran bon sang ! Puis retrouver le professeur dans ce chaos ! C’est comme chercher une aiguille dans une meule de foin ! Puis les membres de la team Anima était plus dispersé, il allait la retrouver plus facilement.

J’ai une idée. Une très mauvaise idée, mais au point où on en était, la violence avait montré que c’était inutile contre cette Team. C’était dans ces instants là où il fallait essayer de garder la tête froide alors que tout s’effondre autour de vous.

Merveille ! Reviens. Miracle, viens avec moi.

Je fais rentrer ma Aquali dans sa pokéball et je commençais à courir en direction de l’un des nombreux accès désormais libéré. Pour une Team, il n’était pas vraiment organisé face à l’imprévue. Cependant, peut-être qu’on pouvait profiter de leurs incompétences… Je m’arrête brutalement dans ma course car j’entendais des bruits de pas dans le couloir. Il est tout seul et il m’a probablement entendu. Je t’attends...

Là !
-Assomme-le avec Coup Bas !

Oh, ne me regardez pas comme ça hein. Ils avaient essayé de voler des pokémons, j’avais le droit de ne pas y aller dans la dentelle. Coup Bas était une attaque de type Ténèbre avec une priorité, le malfrat n’avait pas eu le temps de réagir et elle, c’était une femme, tomba dans l’inconscience. Je tire le corps vers moi et attrape immédiatement son appareil pour voler les pokémons que j’accroche à mon poignet, avant de prendre le temps de prendre sa combinaison de la team Anima et de la mettre sur moi.

Absol ?!

Et flûte, c’était légèrement trop petit, mais avec le chaos, je pense que personne n’allait s’en rendre compte. Vous avez compris, j’avais prévu de m’infiltrer parmi les membres de la team pour obtenir plus facilement des informations sur les pokémons volés et sur le professeur Acacia. C’était très risqué, mais c’était un peu mon devoir aussi, en tant qu’apprenti pokémon Ranger.

Miracle, je vais te demander des choses qui ne vont pas te plaire.
-Absol ?
-Tu vas me couper les cheveux ET retourner dans ta pokéball.
-Absol ?!
-On s’est distingué en mettant K.O les pokémons de la team Anima et j’ai une apparence trop particulière pour qu’on l’oublie. Il faut que je la modifie. Toi et ta puissance, vous vous êtes fait remarquer également. On ne pourra jamais s’infiltrer correctement.
-Sooooool !
-Allez… Pour Pagaille et tout les pokémons et personnes qui se sont fait enlever.

L’Absol regarde par terre avant de sortir ses griffes, prête à s’improviser comme coiffeuse. Je passais en l’espace de quelques secondes d’une longue chevelure blonde qui descendait jusqu’en bas des reins à une coupe à la garçonne… Un peu tristement, je regardais les longues mèches blondes tombés par terre, mais pas le temps d’être sentimental. Je sors la pokéball de Miracle... Je voyais bien sa grimace ainsi que sa réticence, mais je n’avais pas trop le choix.

Reviens… Miracle.

L’Absol retourna dans sa pokéball. Mince… Je me sentais terriblement seule d’un coup. J’avais toujours l’habitude qu’elle m’accompagne de près ou de loin et là, j’avais l’impression qu’il me manquait quelque chose. Je prends une grande respiration, avant de fouiller de nouveau le membre de la Team Anima pour avoir des indices sur son identité et mieux prendre mon nouveau rôle. J’entends de nouveau bruit dans le couloir. Un autre membre… Deux plutôt !

Qu’est-ce que tu fiches ! On a besoin de tous les membres disponibles !

Je fais un oui de la tête. A quel jeu étais-je en train de jouer…

Résumé:
 


Moi j'ai du Charisme et je suis une Pokémon Ranger  Cool
Merci Arya pour la T-card et l'Avatar !


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Sinnoh
Expérience : 354
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 29 Mar - 13:45
La situation s'annonce désespérée. La présence de mon Pokémon fait hésiter quelques sbires de la Team Anima, ce qui me laisse le temps de réfléchir. Même si tout le monde autour de moi se retrouve dans le même bateau, mes priorités restent inchangées : ma soeur et mon Pokémon. Le chaos qui règne en ces lieux commence à tourner en notre faveur, car de grands Dresseurs ont réussi à se frayer un chemin dans la cohue. J'ai pu reconnaître Brynhild au loin, il n'y a plus trop d'inquiétude à se faire.

Bon. Comment faire ? Le voleur se tient toujours devant moi, accompagné de ses collègues qui me lancent un regard amusé et mesquin. Ils sont fiers de leurs méfaits, mais je n'ai pas le temps d'être indigné par leur comportement. Aucun de mes Pokémons n'est prêt à affronter autant de monde, je suis loin d'être l'homme de la situation. Mes états d'âmes ne changeront pas ma position, il faut que je trouve un moyen de me débarasser de ces malfrats.

▬"Vous ne vous en sortirez pas comme ça, je vous le garantis."

A peine finis-je ma phrase qu'une tempête déboule sur les hommes alignés en face de moi. En remontant à la source de l'attaque, je peux apercevoir un Tranchodon et sa dresseuse non loin de lui. Bryndhild. Elle ne se rend peut-être pas compte du sauvetage improvisé qu'elle m'a accordé, mais je la remercie silencieusement de m'avoir oté cette épine du pied. Quelques pas avant de me baisser et je récupère finalement ma Pokéball.

Première étape terminée. Maintenant, il faut que je retrouve ma soeur. L'écran central s'allume de nouveau et une tête particulièrement connue se distingue parmi les autres. Finn, le Maitre Pokémon. Son message nous indique que le Professeur Acacia a été enlevée, cette femme a un véritable don pour arriver aux premières loges de n'importe quel danger. Bien, au boulot. A coups de petits sauts, je grimpe sur la tête de Sylver pour prendre de la hauteur. Je cherche du regard ma petite soeur, et je finis par l'identifier. Elle est entourée par des sbires de la Team Anima, mais elle n'est pas toute seule. Une autre fille la protège, même si elles semblent toutes les deux dans une mauvaise posture.

Mes yeux tombent sur un objet qui me semble très utile et demande à mon Steelix de se faire un chemin jusqu'à lui. Une fois au centre du stade, je renoue mes pieds avec le sol l'espace d'un instant pour le ramasser. Il s'agit du micro. Je regrimpe sur mon Pokémon et lui quémande de s'étendre de tout son long, histoire que tout le monde puisse me voir. Le bras levé vers le ciel, j'entame mon discours.

▬"...H-Hm ! Ce message s'adresse à toutes les personnes qui ne font pas partie de la Team Anima ! Si vous êtes Dresseur Pokémon, protégez ceux qui n'en ont pas, et ceux qui n'ont pas de Pokémons, rapprochez-vous de ceux qui en ont ! Tout va bien se passer, vous avez entendu le Maitre non ? Et Myo ! Je viens te chercher !"

Une bonne chose de faite. Je jette le micro au sol et entame mon avancée vers ma soeur, sans me douter une seule seconde de ce qui m'attend.

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Expérience : 5084
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 29 Mar - 16:45

Tournoi de Printemps


Contexte
Les membres de la Team Anima sont plutôt en train de se prendre une raclée, ou du moins...
Entre Timothy qui menace un membre, Eva qui se saisit de ses biens et prend son apparence, Brynhild qui fait quelques ravages... Ils semblent en bien mauvaise posture, et pourtant ! Vous avez beau les chasser, ils sont tellement nombreux ! Vous ne réalisez que trop tard que certains dresseurs se sont tout bonnement fait capturer. Ince, tu es soulagé de voir que Brynhild te sauve. C'est ce qui aurait pu t'arriver. Dans le stade, vous remarquez que tout le monde commence à s'organiser : les spectateurs et les gens qui n'ont pas de dresseurs se sont rassemblés au centre, se serrant les uns contre les autres, pendant que les dresseurs font reculer la Team. En vérité, vous la faites tant et si bien reculer qu'elle se réfugie à l'intérieur des couloirs qui parcourent le stade. En extérieur, la bataille semble terminée, grâce aux efforts des dresseurs et aux conseils que vous vous prodiguez mutuellement.

Jusqu'à ce qu'un pan de mur explose dans les gradins, libérant un Rapasdepic. Le pokémon volant pousse un cri, et c'est finalement Nash qui en sort. Elle caresse la tête de son pokémon, vous observe. Elle hoche la tête en voyant que la situation s'est à peu près calmée dans le stade, et vous crie que la brèche qu'elle a créée vous permettra d'entrer dans les couloirs.


Timothy, de ton côté le sbire hoche la tête avec frayeur, t'indiquant que quelques mètres plus loin, le Maître fait des ravages dans les rangs. Il t'explique que les otages ont déjà été déplacés, avec ton Motisma, vers la plateforme d'extraction. Tu te doutes qu'il s'agit du haut du stade, mais comment vérifier ses dires ? Tu ignores s'il dit ou non la vérité. Au moins une de ces deux informations est vraie.

Eva, en prenant l'apparence d'un sbire, tu t'es mêlée à eux, et constate qu'ils sont déjà en train d'amorcer leur fuite. Au vu des sourires satisfaits sur les visages, ils ont largement atteint leur but. Dans un petit coin de salle, tu remarques le Professeur Acacia, visiblement évanouie et attachée. Ils n'ont pas l'air de vouloir l'emmener, ce qui te met la puce à l'oreille. Pourquoi ? La réponse te parvient d'elle-même peu après : un des sbires demande à ce que l'on prenne la disquette d'Acacia et la pierre de Méga Evolution. C'est à ces objets qu'ils s'intéressaient, pas Acacia en elle-même. Deux sbire à côté de toi s'en empare. A toi de choisir lequel des deux objets tu souhaites récupérer en priorité.

C'est donc dans les couloirs du stade que se poursuit l'invasion.


La prochaine réponse du Maître du Jeu aura lieu le 02/04.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Sinnoh
Expérience : 1668
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 1 Avr - 7:59
Entre nous, je ne pensais pas que cela marcherait ! Et pourtant, on me prenait pour un membre de la Team Anima. Incroyable, c’était donc si facile de berner le monde ? Bon, d’un autre côté, je me retrouvais au coeur du danger et s’il me repérait, j’étais bonne pour qu’on m’enlève mes pokémons restant, mais on ne pouvait pas tout avoir. En tout cas, très mauvaise nouvelle, l’organisation amorçait leurs plans de fuite. Et visiblement, avoir rencontré de nombreux obstacles ne semblaient pas les mettre de mauvais poil, comme s’il avait atteint leurs quotas ou leurs objectifs.

Difficile d’en savoir plus, je ne pouvais pas poser de questions sous peine de me faire griller immédiatement. Par contre, j’ai une bonne nouvelle : j’ai retrouvé le professeur Acacias. Elle était évanouie, mais c’est étrange, aucune précaution n’était prise pour l’emmener… Je fais en sorte de m’approcher d’elle et j’entends un sbire demander des choses. Une disquette et une pierre d’Evolution. C’était donc cela qui les intéressait, en plus de prendre des gens en otage et de capturer des pokémons. Je me pince la lèvre… Que faire ?

Je commençais à suivre l’un des sbires, celui qui avait la disquette. Je pense que les données devaient être trop sensibles pour tomber dans les mains de cette organisation. Arf, j’espère que j’étais en train de faire le bon choix… Bon. Récupérons la disquette. Je continuais ma filature qui passait crème vu que le sbire était avec une garde rapprochée. Des gardes du corps. Mince, cette disquette devait être importante ! Non en fait, ce qui m’étonnaient le plus, c’était que la Team Anima avait prévu de nombreuses possibilités pour s’enfuir ! Bon, j’allais avoir besoin d’une aide extérieur. Je commence à chuchoter à la pokéball de ma Absol

Miracle. Il faut que tu voles la disquette. Il l’a mis dans sa poche. Utilise Reflet puis Ruse pour la prendre et ensuite, enfuis toi. Je te rejoindrais plus tard.

Je m’isole légèrement et libère Miracle de sa pokéball, discrètement, cela va sans dire. Je lui fais signe d’attendre un peu que je rejoigne le groupe avant qu’elle lance son projet. Par Arceus, j’espère qu’elle n’allait pas se faire capturer… Sinon, j’allais devoir utiliser la force brute et brûler ma couverture.

Résumé:
 


Moi j'ai du Charisme et je suis une Pokémon Ranger  Cool
Merci Arya pour la T-card et l'Avatar !


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 171
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 1 Avr - 17:55






Notre combat avaient étais un succès, surtout du côté de la jeune fille, elle doit beaucoup si connaître en combat grâce à son braisillion, elle avait envoyé un membre valser à plus de 2 mètres, je n'aimerais pas être son adversaire. Le Combat finis, la fille se dirigea vers moi très inquiète, elle m'avait vu me prendre le coup et à pris le relais du combat tout de suite.

-Ça va ?

-Ça peut aller, mais pendant ma chute, j'ai du me prendre quelque chose.

Je ne l'avais pas remarqué sur le stress et la colère, je suis tombé de bien bas à cause des gradins, et je pensais m'être fait des blessures qui ne sont que superficiel, mais je sentais quelque chose coulé de mon bras, je regardai ma main et je vis l'horreur se montrer. Une coupure qui coulait depuis mon bras, sur le coup, je ne l'avais pas senti, mais c'est juste après avoir remarqué que la douleur commença, je n'avais rien pour arrêter le saignement, je me suis donc tenu le bras le temps de chercher quelque chose pour appuyer dessus. On n'avait pas trop le temps, on devait ouvrir les portes à tout prix pour rendre la tâche plus compliquée pour eux. C'était la première fois que me sentais vraiment dans un état pitoyable il faut dire que je n'ai pas vraiment eu de chance cette fois-ci.

- Il faut trouver un moyen d'ouvrir les portes ! Comme ça, nous pourrons fuir et nous éparpiller, ainsi ce serra plus dure pour les soldats de nous attraper.

-D'accord, je vais faire de mon mieux avec Cobac, j'ai déjà ma petite idée.

Le temps était venu de faire tourner la scène à notre avantage, les portes de sortie étaient juste à côté de nous, des centaines de personnes essayer d'ouvrir la porte de sortie, à main nue, c'était impossible de l'ouvrir, peut-être que avec une attaque de Cobac ça pourrait marchais en fesant quelque combinaison. Cobac a du apprendre Hâte et Lame-feuille à ce stade, combinait Hâte et Lame-Feuille serais la meilleur des solution car Lame-feuille étant l'attaque la plus efficace d'un Massko a le plus de chance de réussir, ayant cette idée en tête, je n'avais qu'une envie, la mettre à l'épreuve, je me suis donc rapproché des gens en leur criant à voix haute la stratégie que j'avais en tête.

-ÉCOUTÉ MOI TOUS ! J'aimerais essayer une technique que j'ai mise au point il n'y que 1 minute de cela.

-Comment être sur que ton plan marcheras ?

-Il faut bien tenter des choses pour voir si ça vaut la peine de l'utiliser. Puis je ne suis pas seul, je suis accompagné de mon fidèle partenaire de voyage après tout.

Le sourire haut et le regard confiant, les personnes comprirent qu'il n'avait pas trop d'autre idée qui pourrait marcher, ils me laissèrent donc passer, pour me laisser de l'espace, je ne savais pas si ça allait marcher, mais je devais essayer, la fille qui était avec son Braisillion m'avait donné une idée, que sa technique pour faire valser l'ennemie était d'utiliser Hâte pour augmenter la vitesse de son attaque, plus l'attaque et rapide plus tu as l'avantage de réussir. J'avais foi en ma stratégie et Cobac avait foie en moi et si cela ne marchait pas, j'aurais tenté. Personne avait de Pokémon, le Braisillion de la fille s'est envolé pour allait aider Acacia, je n'y avais pas fait attention, mais le message de Finn avait étais utile. J'avais le corp qui battait la chamade, entre ma blessure et l'échec de mon plan, je ne savais pas le-quelle me ferait le plus mal. Normalement, grâce à la lame de Cobac, elle devrait passer entre les deux portes qui permettrait de brisé ce qui empêche l'ouverture de la porte

-Ok. Cobac, Utilise Hâte et Lame-feuille au milieux sur la porte !


Résumé:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Unys
Expérience : 1502
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 2 Avr - 2:20
J’étais dans une fureur noir et tenait la vie de cette homme au bout de la lame de mon Exagide. Il suffisait d’un mot de ma part et mon type Acier en finissait avec lui. Bien entendu, je n’étais pas capable d’atteindre une telle extrémité, même dans un tel état de colère. En revanche, ce sbire de la Team Anima ne le savait pas lui et devait probablement craindre pour sa vie. Vu comment il tremblait, ça ne faisait d’ailleurs aucun doute ! C’était parfaitement compréhensible d’ailleurs puisqu’à sa place j’aurais été terrorisé moi aussi. Se retrouver face à un dresseur accompagné de deux pokémons de type Spectre dont l’un vous maintient en vous menaçant d’une épée devait être une situation particulièrement terrifiante. Enfin, s’il se faisait dessus c’était une bonne chose puisque ça voulait dire qu’il n’oserait pas me mentir. J’étais persuadé qu’il ne serait pas assez stupide pour mettre sa vie en jeu en m’orientant dans une fausse direction ou simplement dans un piège.

Quoi qu’il en soit, le criminel acquiesça avec de vifs mouvements de tête pour me faire comprendre qu’il avait saisi ce que j’avais dit et qu’il allait coopérer. J’étais rassuré de le voir agir de la sorte et de ne pas avoir besoin d’avoir recours à encore davantage de violence. Certes, j’étais furieux, mais au point de perdre complètement le contrôle de moi-même. Je me permettais des choses que je n’aurais jamais osé dans une situation normale, mais je n’allais pas non plus changer complètement qui j’étais en me transformant en une sorte de monstre de violence. Mon otage a ensuite commencé à parler d’une voix tremblotante ce qui m’a fait sourir intérieurement. Pour une fois, ce n’était pas moi qui bégayant face à quelqu’un parlant normal, c’était tout simplement l’inverse. Le changement faisait du bien de temps en temps ! Dans ces propos, le sbire m’a expliqué que le Maître se trouvait un peu plus loin dans le couloir et se battait, enfin écrasait, d’autres membres de la Team Anima. C’était bien gentil de m’apporter ce genre d’information, mais ce n’était pas ce que je lui avais demandé. J’avais pourtant été clair en lui disant qu’il devait m’amener jusqu’à mon Monarque qui avait été capturé par la bande de ce malfrat. Heureusement, le type ne s’est pas arrêté là et il a ajouté que mon Motisma était avec des otages et qu’ils avaient été emmenés vers la plateforme d’extraction.

Cette dernière information ne sentait pas bon du tout puisque ça voulait dire que les criminels allaient tenter de s’échapper peu de temps après en emportant les pokémons qu’ils avaient capturés. Cela voulait donc dire qu’il fallait que j’aille rapidement vers cette zone d’extraction pour tenter de récupérer mon pokémon électrique avant qu’ils ne l’embarquent pour l’emmener loin de moi. Néanmoins, je n’avais pas la moindre idée de l’endroit où je devais me rendre puisque je ne savais pas ce qu’ils avaient choisi comme zone d’extraction même si les possibilités n’étaient pas énormes. Ils étaient venus à bord d’un dirigeable qui flottait toujours au-dessus du stade, il y avait donc de grandes chances pour qu’ils repartent avec également. J’ai donc supposé qu’ils allaient essayer de faire embarquer leur butin par l’endroit le plus haut du stade. Enfin, cette réflexion personnelle n’allait pas non plus m’emmener jusqu’au lieu exact puisque je n’avais aucune idée de la façon de l’atteindre. En revanche, je connaissais quelqu’un qui savait très certainement où c’était et comment s’y rendre. J’ai donc fusillé mon otage du regard avant de lui dire d’une voix toute calme :

-Je crois t’avoir demandé de me montrer le chemin jusqu’à mon Motisma, pas de m’expliquer où il est. Du coup, tu vas bouger ton fessier et ouvrir le chemin jusqu’à cette fameuse plateforme d’extraction. Je te préviens, n’essaie même pas de vous faire gagner du temps puisque Baron va rester dans sa position pendant que tu vas nous guider.

Je savais bien que le forcer à marcher coincer entre le bouclier et l’épée d’un Exagide ne serait pas spécialement facile, mais c’était la seule solution que j’avais pour le moment. C’est ainsi que le membre de la Team Anima a commencé à avancer dans la direction opposée à celle où serait le Maître d’après ce qu’il m’avait dit un peu plus tôt. Je suivais mon otage en regardant de tous les côtés pour voir ce qu’il se passait et m’assurer qu’aucun danger ne me guète. Derrière moi, mon Moyade fermait la marche en assurant nos arrières, il était prêt à utiliser ses attaques dès qu’il estimait que la situation le nécessitait.

Résumé:
 


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 550
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 2 Avr - 17:49
ft.Charlie & Marc

EVENEMENT Tournois de Printemps

Tout le stade commence a s'organiser. Les spéctateurs qui sont la seulement pour observer et qui n'ont aucun pokémon pour les protéger, se rassemblent au milieu, quand au dresseurs, ces derniers se rassemblent autour pour repousser les enemis.
La Team Anima, commence a reculer en direction des couloirs. Il semblerait que ces voyou commencent a se prendre une raclée. Ils reculent de plus en plus.
Soudain une explosion retenti et une énorme oiseau de type normal fait son apparition. Son long bec et son plumage brun me donne tout de suite la puce a l'oreille. Il s'agit d'un Rapasdepic. Il semblerait être l'oiseau de la jeune fille blonde qui sors pars la breche. Elle désigne les couloirs de l'autre côté de la fissure tout en invitant les dresseurs a y entré pour aller rechercher les pokémons capturé. Je meurs d'envie de les suivre pour récupérer Hachi mais il faut que je reste avec le jeune garçon et que je l'aide a ouvrir les portes. Et si jamais un dresseur arrive a délivré les pokémons je suis sûr qu'il délivrera aussi mon Caninos.
Tout commence a se calmer petit a petit et le saignement sur ma tempe se calme. Mon mal de tête lui reste malheureusement. Je regarde le bras du jeune garçon. Ce dernier semble saigner lui aussi. Rien de grave apparemment car il arrive a bouger son bras. Mais il doit quand même avoir eu quelques égratignures. J'aimerais lui demander si ça va mais ce dernier se dirige déjà vers les gens resté dans le stade pour trouver un moyen d'en sortir. Les autres ont suivit la jeune fille blonde.
Je n'ai qu'une envie c'est d'éclater en sanglot. J'ai tellement l'envie d'aller sauver mon petit Hachi mais je ne peux pas bouger. D'une part ce que je meurs de trouille. J'ai tellement peur de ce que je vais trouvé dans les couloirs du stade. D'autre part car je sens que nous sommes a deux doigts de réussir a ouvrir les porte de secours. Il y a des enfants ici qui tremble et pleurs de peur. Je ne peux pas m'en aller sans au moins essayer de les faire sortir d'ici...
Ma nouvelle connaissance vient d'annoncer son plan a voix haute. Utiliser Lame Feuille contre la porte que les spectateurs essayent de défoncer. Je hoche la tête. Ca me semble être une bonne idée.
Je me raproche du jeun dresseur tout en m'adressant seulement a lui, ma timidité m'empéchant de parler assé fort pour que les autres puissent m'entendre.

- A deux ont a plus de chance de réussir. Falco vas aider Cobac. Il vas utiliser Vive Attaque juste après l'attaque Lame Feuille de ton Massko. Peut être qu'ils arriverons a la défoncer ainsi...

Je me tourne vers mon Braisillon.

- Tu es d'accord Falco?


Il piaille pour montrer son accord. C'est donc ce que nous faisons. Le Massko utilise hâte puis fonce vers la porte toute en utilisant Lame Feuille. Falco lui le suit de près. Encor sous l'influance de hâte il est rapide. Il arrive a foncer sur la porte seulement une seconde après le Lame Feuille du Massko. Espérons que ces attaques ont réussi a enfoncé les portes.


Resumé:
 




H.achiko & F.alco & D.aemon & A.thena

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 1579
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 4 Avr - 20:28
Tournoi de printemps... ou du chaos ?

J'ai réussi à m'infiltrer dans les couloirs sous les gradins et commence mon ascension vers le haut du stade. Je remarque que peu de gens me suivent et bientôt, me retrouve peu à peu seule avec la Team Anima comme obstacle. Seule ? Non, je suis accompagnée de mes trois compagnons de galère qui font un sacré ménage dans les rangs ennemis ! Je ne les avais jamais vu aussi coordonné que maintenant ! Eux qui pourtant se détestent presque : Lassie insupporte Äta (et même tout le monde d'ailleurs), Solsken est un associable jaloux avec ses congénères, et Äta n'est pas la plus facile des dragonnes. Bref, autant vous dire que ce qu'il se passe ici n'est dû qu'à cette situation exceptionnelle. D'ailleurs, je n'avais pas du tout réfléchi en envoyant ces pokemons en combat... Peut-être parce que j'ai entièrement confiance en eux, même sans Kaaos à mes côtés ?

Ça ne m'empêche pas d'y penser tout le temps. Je veux récupérer mon Absol coûte que coûte ! Je ferais couler du sang si nécessaire ! On ne touche pas à mes pokemons, et encore moi mon compagnon de route depuis de si longues années !

Je continue de monter quand tout à coup, le bruit d'une explosion se fait entendre. Je m'arrête,surprise, mais constate qu'elle ne se situait pas de mon côté. La bataille faisait si rage que ça ? Je ne pouvais pas voir ce qu'il se passe à l'extérieur, étant dans un couloir sans fenêtre... Bref, je me remet à courir, suivie de mon trio de choc.

Je remarque qu'il y a de moins en moins de membres de la Team Anima là où je suis. Où peuvent-t'ils bien être ? Je trouve ça presque suspect... Soudain, j'entend une voix tremblante venant d'un individu qui semble visiblement effrayé. Je me stoppe nette, intime à mes amis d'en faire de même et de se cacher contre le mur. Je passe ma tête dans l'intersection et aperçoit dans le couloir perpendiculaire au mien, un jeune homme menaçant un sbire ! Houlà, il a pas l'air content celui là ! Mais je comprend les paroles du sbire : le maître est là, combattant les siens, et les otages sont emmenés vers... la plateforme d'extraction ? Wut, c'est où ça ?

Je me recache, ne voulant pas me faire remarquer. C'est peut-être inutile, le jeune homme n'a pas l'air du mauvais côté, mais actuellement, il ne m'inspire rien de bon. Bon je fais quoi maintenant ? Argh, je perds du temps et chaque seconde est si précieuse ! Oh mais attendez. Une plateforme... Ce serait pas en haut du stade ? Si sûrement ! Je ne vois que ça de toute façon !

J'invite mes pokemons à me suivre pour monter encore et reprend ma course. Ce stade est immense et son réseau de couloirs impressionnant. J'espère atteindre à temps, l'endroit où ils emmènent les otages !



Résumé:
 


T-CARD


Merci Arya la T-Card ♥
et aussi pour l'avatar !:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 1070
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 6 Avr - 16:31
Elle était bien embêtée, maintenant. On l'avait entendu lorsqu'elle avait lâché son téléphone, et ça, ce n'était pas très malin. Elle suivait Ori du mieux qu'elle pouvait, mais l'endroit devenait vraiment étroit, et bientôt elle ne passerait plus. Il lui fallait sortir au plus vite. Elle somma à son Noctali de détruire la grille pour pouvoir enfin respirer de l'air, constatant que la salle où ses interlocuteurs étaient un peu plus tôt étaient désormais vide. Enfin presque. Le changement n'était pas tout à fait terminé : il restait un Motisma qui se débattait comme il pouvait. Elisthel voulut le libérer, mais en entendant des bruits de pas, elle préféra se cacher comme elle put. Un sbire arrivait pour l'emmener. Elle pouvait essayer de le suivre, ou libérer la bestiole... … Raaah. Elle savait très bien qu'il valait mieux les suivre, mais voir la pauvre chose enfermée lui faisait mal au cœur. Elle n'imaginait pas la peine de son dresseur. Elle tapota son épaule, et sa Statitik bondit en plein sur le visage du sbire en question. La seconde suivante, il était à terre, électrocuté. La dresseuse se précipita vers la cage.

« Alors, euh... Comment on ouvre ça... ? »

Elisthel était occupée dans ses réflexions et ne réagit pas tout de suite quand une ombre s'afficha sur elle. Elle allait se retourner, mais se sentit aggrippée dans des bras. Elle voulut crier mais son agresseur l'avait deviné, et il murmurait à son oreille.

« Calme toi un peu, c'est moi. »

Surprise, elle cessa toute résistance en reconnaissant la voix de Noctis. Voilà pourquoi Ori n'avait pas bougé. Le brun relâcha son emprise, observant à droite et à gauche... Et étonnée, Elisthel le dévisagea. Il portait une tenue entièrement noire, un drôle de dispositif dans son oreille et au cou. Le jeune homme ne semblait pas du tout prêt à dire quoi que ce soit, alerte et sur ses gardes. Il tendit le bras, sans qu'Elisthel ne comprenne pourquoi. Quelques secondes plus tard, un Passerouge sortait d'un couloir, se posant sur le bras du jeune homme. Ah oui d'accord.

« Donc quand tu disais que... C'était... Je ne savais pas que tu étais aussi... »

Mais le garçon la fixa droit dans les yeux, d'un regard fort et autoritaire. Il se dirigea vers la cage du Motisma, qu'il bidouilla en à peine quelques secondes, avant de se tourner vers sa camarade.

« Tu me suis, tu ne parles pas, tu ne fais pas de bêtises et tu colles les murs autant que possible. Et tout ira bien.
-Parce que tu penses que ça peut mal se passer ? »

Vu le regard étonnamment inquiet qu'il affichait, sa réponse n'avait pas besoin d'être formulée. Lightning revint se mettre dans ses cheveux, mais avant qu'elle n'ait eu le temps de dire ouf, leur ami électrique s'était faufilé dans le réseau de câbles du bâtiment. Il allait sans doute rejoindre son dresseur... Ori suivait docilement Noctis, à fond dans cette histoire d'infiltration tandis qu'Elisthel faisait tâche de par son attitude nerveuse et préoccupée. Le garçon avait l'air de suivre un couloir précis, sans doute celui qui menait vers les otages. Elle le trouvait craquant, d'une certaine manière. Aha, vraiment pas le moment de penser à ça. Il leva une main vers elle, pour la forcer à s'arrêter. Elisthel ne bougea pas, pas plus qu'Ori. Même quand il commença à avancer seul, même lorsqu'elle le perdit de vue et entendit du grabuge. Lorsqu'il revint, l'air plus détendu qu'avant, elle soupira de soulagement.

« Tu les as trouvés ?
-Non. Ils ne sont pas là. Plus là, sans doute. Par contre... Le Maître doit se trouver juste au dessus. »

Elisthel sentit son cœur bondir. Le Maître de la Ligue. Cet homme qu'elle désirait affronter et à qui elle voulait prouver sa valeur. Elle n'eut pas le temps de se remettre les idées en place, Noctis la saisit par la main et commença à courir dans les couloirs.

HRP - Elisthel fait sortir le Motisma de Timothy, et erre plus ou moins dans les couloirs sans trop savoir où elle va atterrir.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 743
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 6 Avr - 16:50
Je me frotte les yeux. Où suis-je ? Je m'étais évanouie ? Impossible. Je me souviens de tout. La team Anima, je suis leur otage. Je ne sais pas où je me trouve, par contre. Quelque part, dans une pièce, avec d'autres gens. C'est la pagaille. Le chaos. Je me relève doucement, et je regarde partout, à la recherche de Nix. Elle se cache derrière moi, tremblotante. Je la prends dans mes bras. Je suis tellement soulagée, ils n'ont pas réussis à la capturer, elle. Mais je dois faire quelque chose. Je me lève, j'analyse les lieux. Aucune issue possible pour le moment. Pas sans fracasser un truc, en tout cas. Cette sensation me donne un goût amer, et mes mains deviennent moites. Je n'aime pas être enfermée, mais pour le coup, je n'ai pas le choix. J'aperçois ensuite une sortie de conduit d'aération, dans le plafond. Trop petit pour qu'un humain puisse passer. Dommage. Je regarde ensuite ma Goupix, qui observe à son tour la sortie à sa taille. Je pense qu'elle a la même idée que moi. Je la prends, et lui murmure :

« Nix, tu dois sortir et aller chercher de l'aide. Va dans les conduits, et fais-nous sortir d'ici. Je sais que tu peux le faire. »

La jeune Goupix n'était pas sereine, mais elle savait que c'était la meilleure solution. Aussitôt, je la soulève et l'aide à entrer dans les conduits. Je referme ensuite la porte, et je vais sagement m'asseoir. Si l'un des sbires de la Team Anima revient, je fais mieux de ne pas paraître louche. J'entends des trucs de l'autre côté de cette porte. Je ne sais pas ce qui se trame, mais j'espère sincèrement qu'on va vite me sortir d'ici. Je ne parle pas aux autres, et même si un dresseur à mes côtés me dit que l'idée du conduit était bonne, je ne lui réponds pas. Je ne le regarde même pas. Je suis ailleurs, troublée, dans les vapes.

« Faut qu'on défonce cette porte. »

Je n'ai pas réalisé que ma voix était forte lorsque j'ai dit ça. En fait, j'ai pensé tout haut. Je pense que les autres sont d'accord avec moi. Mais comment pourrions-nous détruire une porte ? Elle semble solide, et je ne vois aucun Pokémon à l'horizon. Suis-je bien avec des dresseurs, ou simplement des habitants lambda ? Rho, puis merde. Je me précipite vers un mur, et je tente d'arracher une planche de bois. Je ne sais même pas ce qu'elle fout là. Si un membre de la team entre, je n'aurai qu'à l'assommer avec.

Je l'ai. Bon, je vais aller taper dans cette fichue porte. Si ça ne l'abîme pas, au moins, je me ferai entendre par les gens de l'autre côté. Je l'espère. Klonk.

Résumé : Arya est prise en otage par la team Anima. Elle ne sait pas où elle se trouve. Elle envoie sa Goupix dans un conduit pour tenter de trouver de l'aide, et ensuite, elle s'empare d'une blanche de bois pour frapper dans la porte et tenter d'alarmer quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Expérience : 5084
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 6 Avr - 17:05

Tournoi de Printemps


Contexte
Le chaos semble peu à peu se dissiper, notamment lorsque Charlotte et Quentin parviennent à ouvrir la porte, libérant ainsi les spectateurs du piège. Désormais, dans le stade il n'y a plus que la Team et ceux qui veulent bien la combattre. Les otages ont été emportés à priori. Quelques minutes plus tard, Charlotte et Quentin, si vous n'avez pas bougé, vous verrez arriver des gens de la police de Mhyone, mais également de la police Internationale. Ils vont à priori recueillir votre déposition et fouiller le stade en long en large et en travers.

Timothy, lorsque tu montes en haut, tu trouves effectivement la plateforme d'extraction, mais aussi un bon paquet de sbires de la team. Il y a deux plateformes. Une là où tu te trouves, et une autre de l'autre côté du stade. Les otages semblent être de l'autre côté, ou au moins une partie. De ce côté ci, seuls des sbires armés jusqu'aux dents t'attendent, prêt à engager le combat. Seulement, la porte en bas est ouverte, et le temps leur est compté : si la police les attrape, c'est terminé. Timothy, tu constates avec surprise que ton Motisma est là : il vient de sortir de l'électricité présente non loin et est plutôt content de te retrouver. Brynhild, tu suis Timothy, mais un truc te tombe dessus sans que tu ne t'y attendes ! (voir plus bas)

Eva, tu récupères la disquette au sbire, qui semble vouloir te poursuivre mais doit rapidement abandonner la chasse. Tu as désormais le précieux objet, à toi de voir ce que tu en fais. Tu peux la garder pour toi, la remettre à la police, ou la rendre directement à Acacia (ou la redonner à la Team, mais dans ce cas là, pourquoi tu la voles ?). A toi de voir.

Elisthel, tu erres dans les couloirs, tu ne sais pas trop comment sortir de là à priori. Tu te retrouves séparée de Noctis suite à une explosion, où tu vois un Bruyverne passer au travers du mur. Le pokémon a l'air mal en point, mais tu vois rapidement son propriétaire : Finn, le maître. Il semble être au prise avec un pokémon étrange... Tu dirais qu'il s'agit d'un Colossinge, mais... Il a quelque chose de bizarre. Plus grand... ? Plus gros ? Et puis, il a de drôles de caractéristiques physiques qui ne correspondent pas à un Colossinge. A priori, aussitôt que le Bruyverne est au tapis, il créé un autre trou pour sortir... Charlotte et Quentin, bon courage ♥

Heureusement pour vous, Nash est dans les parages. Elle ordonne immédiatement à son Rapasdepic de foncer sur la créature et commence à l'attaquer, mais vous sentez qu'elle est dans le mal. Ce pokémon est fort. Bien plus fort qu'il ne devrait l'être. Elle décide donc de combattre le mal par le mal, et envoit son Camérupt. Moins d'une seconde plus tard, vous voilà face à un Méga Camérupt. Vous le savez, Nash est bien plus forte lorsqu'elle dirige deux pokémons en coordination qu'un seul. Vous n'êtes donc pas surpris de la voir combiner des attaques toutes plus puissantes que les autres pour venir à bout de la chose, mais... De près c'est quand même soufflant.

Sauf que hé. La chose ne tombe pas, et elle vous a en plein dans sa ligne de mire. C'est le moment d'agir !

Finn quant à lui te demande un coup de main Elisthel. Il veut à priori saboter le dirigeable pour l'empêcher de décoller. Enfin... Avant de se recevoir une pierre dans la tête quoi. Tu as le droit de paniquer, le maître vient d'être mis K.O. par les ravages du Colosinge furieux un peu plus loin. Tu ferais mieux de te mettre à l'abri, on ne sait pas trop ce qui pourrait arriver.

Arya, tu tapes, tapes, tapes (c'est ta façon d'aimer... Pardon). Et... Quelqu'un t'entends ! (roulement de tambours). Eva, un bruit étrange survient, pas très loin de toi. Régulier.
Quant à Nix, elle se faufile dans les conduits avant de mettre les pattes là où il ne faut pas et tomber tout droit dans les bras de Brynhild, qui suit Timothy. Le pokémon en question a l'air confus quant à sa destination.


La dernière réponse du Maître du Jeu aura lieu le 11/04. Suite à quoi, l'événement sera terminé. Vos pokémons vous seront rendus à un prochain événement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 171
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 6 Avr - 18:57






On la fait ! Les portes ont cédé et tous les spectateurs des gradins pouvaient sortir d'ici, leur visage effrayé ce changeant en une joie extrême, la fille m'avait beaucoup aidé et j'en suis très reconnaissant envers elle, la moitié du combat ou des actions on était faite par elle, je n'ai pas vraiment servie à grand chose sur le coup. Tout les personnes des gradins ce précipita vers la sortie qui laissa un grand vide, il restait encore quelque personne qui affronté les voleurs avec leur propre Pokémon, la plupart d'entre eux ont quelque difficulté, ça fait bizarre de voir cette endroit vide, alors qu'il y a deux secondes, c'était un terrain de guerre où tout calme avait disparu.

-Je... je vous remercie *laissant un sourire* d'ailleurs, je n'ai toujours pas demandé votre nom ?

C'est vrai que depuis le début, j'avais complètement oublier de me présenter, bon, c'est vrai que les événements qui se produisez, ne m'avais pas laisser le temps, et vu que tout cela semble être terminé, je pense avoir le temps de la remercie de m'avoir épaulé pendant cette pagaille. Les portes ouvertes des agents avaient commencé à encerclé tout l'arène pour ne pas laisser ces voleurs s'échapper, mais j'ai bien peur que cela ne serve à grand chose, s'il veut s'échapper facilement, c'est par les airs qui vous pouvoir se libérer d'ici. Les choses commencées à tournée entre notre faveur et c'est ce qui me soulage, j'ai enfin du temps devant moi pour pouvoir respirer un bon coup. Fier d'avoir réussie à avoir ouvert la porte, je me tourne vers la jeune fille en lui laissant un air joyeux.

-En tout cas, moi je m'appelle Quentin, Quentin Haro, je m'excuse d'avoir étais un peu un poid pour toi, je t'avais laissé en 1 contre 2.

Le seul problème, c'est que le Pokémon de la jeune fille reste toujours introuvable, vu que notre rencontre c'était faite de façon brusque. Me tournant vers Cobac, j'étais presque en sanglot, car j'avais pu ne rien faire pour le sauver, mais finalement, c'est lui qui est venu vers moi, posant ma main sur sa tête.

- Je suis fier de toi, mais je m'en veut tellement.

Je suis son dresseur, il est bien évident que je me fasse du souci pour lui et que je m'arrache à le sauver, après tout, c'est grâce à lui que je suis encore ici en pleine forme, enfin presque. Sur le coup de la joie, j'avais presque oublié ma coupure aux bras, je commençais à avoir la tête qui tourne, ma force commençait à m'abandonner petit à petit, je suis vraiment bien amoché.

-Il.... il faut retrouver ton Pokémon..... si tu as besoin d'aide.... je... je suis là.

Je disais ça, mais j'étais à deux doigts de tomber dans les pommes, je n'arrivais presque plus à faire un seul pas, ma blessure me fait mal, mes forces me laisse et une migraine infernale commence à se manifester. Décidément, cette journée ne pouvait pas être encore plus pire, moi étant déjà presque, essoufflé d'autres font encore plus dangereux que nous, j'aimerais tellement me montrer convaincant, montrer que je peux aussi aider, mais pour l'instant, je préfère avancer petit à petit, je suis déjà très heureux d'avoir pu aider aux publics de s'échapper.

Tout d'un coup, un gros bruit assourdissant, venant d'un mur de l’arène fait apparaître un énorme Pokémon, il est énorme, il ressemble à un Colossinge, mais pas tout à fait, je ne savais pas quoi faire, j'étais déjà mal en point et je n'avait aucune idée de quoi pouvait faire ce Pokémon, il doit avoir beaucoup de force pour détruire un mur comme celui de l'arène. un Pokémon de type vol d'un dresseur l'attaque, mais l'énorme Pokémon n'a pas dit son derniers mot, il est près à contre attaquer et les attaques contre lui on l'air de lui faire des chatouilles. 


Résumé:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Sinnoh
Expérience : 1668
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 7 Avr - 10:51
Les sbires avaient repéré que c’était ma Absol et je n’avais eu d’autres choix que de livrer bataille. Enfin, une bataille… Un simple échange vu qu’il semblait assez pressé et que mon pokémon se révélait être beaucoup trop fort pour eux. Miracle s’approche de moi, la disquette en bouche toute contente d’elle.

Bon, je pense que je suis définitivement grillé, mais au moins, on a récupéré la disquette. Très beau travail Miracle.
-Absol !

J’attrape le disque dur et la regarde. Quelles informations cruciales pouvaient détenir ce simple objet pour causer des kidnappings de gens et de pokémons ? Bon, gardons-là avec nous pour le moment et allons chercher le professeur Acacias. Les tenues étaient plutôt bien faîtes, il y avait pas mal de poches pour planquer presque tout et n’importe quoi.

Ils avaient activés leurs plans d’évacuations et heureusement pour nous, on ne croisait plus aucun membre de la team Anima. Tant mieux pour moi, le chemin était dégagé et en plus, Miracle refusait de retourner dans sa pokéball.

Attends… J’entends quelque chose.

On s’arrête toutes les deux brutalement, tendant l’oreille (façon de parler) à ce drôle de bruit régulier qu’on entendait non loin de nous. Miracle avait les sens plus affutés que les miennes, elle trouve vite l’origine du son et m’appelle en étant placé devant une porte. Je pose mon oreille contre la-dite porte et effectivement, c’était de là que provenait le son. Est-ce que des gens étaient enfermés à l’intérieur ? Ou peut-être que c’était des pokémons ? Pagaille !

Il y a quelqu’un ?

J’essaye d’ouvrir la porte en activant la poignée… Evidemment, elle est fermée. Bon. Puisque cette journée est marquée par la violence et la brutalité, autant continuer sur cette voie. Je tape fort contre la porte pour que les gens, ou les pokémons, puisse être attentif à ma voix.

Mettez vous sur le côté, loin de la porte, on va la faire sauter.
-Absol, Sol Absol !
-Merveille, j’ai besoin de toi !

Je sors la pokéball de ma Aquali qui apparaît, prenant rapidement en compte la situation et me regardant, attendant des ordres.

Très bien. Merveille, utilise Hydrocanon sur la porte. Ensuite, utilisez Laser Glace ensemble. Cela va  fragiliser la porte et ce sera plus facile pour Merveille d'utiliser Tranche-Nuit. Allez !

L’Aquali se met en face de la porte, ouvre grand sa bouche et un immense jet d’eau à haute pression arrive sur l’entrée scellée… et la décroche de ses gonds. KLONK, la porte arrive de l’autre côté de la pièce et lorsque Merveille arrête sa capacité, elle tombe lourdement au sol. KLONK. Ah. C’était moins solide que je le pensais où Merveille était plus forte que prévue. Bon, le plus important, c’est que cela soit ouvert non ?

Je rentre vite à l’intérieur et constate que la plupart des personnes enfermées ici était des civiles. Mince, depuis combien de temps ils sont enfermé ici ? Pas de pokémon en vue… Je suis un peu déçu, mais en tant que Ranger, je devais aussi protéger les civiles.

Aquali.

Je regarde Merveille et me souviens d’un coup que je portais la tenue de la Team Anima. Certains étaient d’ailleurs complétés paumés concernant mes intentions. Vite, j’attrape mon Capstick et mon insigne de Ranger que je monte à l’ensemble de la foule.

Je suis l’apprenti Ranger Eva Levsky. Je me suis infiltrée parmi la Team Anima pour découvrir leurs intentions, d’où ma tenue peu orthodoxe. Mes pokémons et moi, on va vous faire sortir d’ici en toute sécurité. Est-ce que quelqu’un a besoin de soin avant qu’on ne parte ?

Je regarde autour de moi, il n’y avait pas de blessée on dirait, mais beaucoup de gens étaient choqués par la situation. C’est compréhensible, moi-même j’étais un peu bouleversé par les événements, mais je faisais mine de contrôler la situation. Si cela pouvait en rassurer certains, c’était la moins des choses que l’on pouvait faire.

Il ne faudrait pas oublier le professeur Acacia en chemin. La pauvre en avait bavé également.

Résumé:
 


Moi j'ai du Charisme et je suis une Pokémon Ranger  Cool
Merci Arya pour la T-card et l'Avatar !


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 1070
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 10 Avr - 2:02

« Oh mon dieu. Ils ont tués le Maître ! »

Elisthel avait l'air paniqué au possible. Son visage reflétait l'horreur de la situation et son cri très féminin lorsque la pierre avait heurté la tête de son idole ne pouvait qu'aller en ce sens. Plus pragmatique, Noctis s'était approché afin de prendre le pouls du garçon. Il était juste assommé, mais il valait mieux l'emmener auprès d'infirmiers. Les chocs à la tête pouvaient être violents. Il tourna sa tête vers sa camarade, qui ne tenait plus en place, trop paniquée. Il soupira, se redressant pour l'attraper par les épaules.

« Du calme. Il est juste assommé. »

Elisthel frissonna en sentant les mains de Noctis la tenir fermement. Elle leva délicatement son regard vers lui, hésitante. Il était beau. Ça n'était vraiment pas le moment. Ses joues se mirent à rougir furieusement. C'était tout sauf le bon moment pour faire ça. Il fallait s'inquiéter du maître. Elisthel prit une inspiration, dégageant les mains de Noctis. Néanmoins, elle s'approcha davantage de lui, se hissant pour poser ses lèvres sur sa joue. Incertain, l'homme resta immobile. C'était censé vouloir dire quoi ? Mais déjà elle s'éloignait, cherchant dans son petit sac des mouchoirs. L'endroit où Finn avait reçu une pierre était salement amoché, il saignait un petit peu. Elle s'assit à ses côtés et vérifia que sa respiration était normal avant de commencer à nettoyer sa plaie. Le brun refusa cette fuite, décidant de venir s'accroupir non loin. Il avait bien une idée en tête mais...

« C'était pour quoi ?
-Mh. Comme ça. Pour te remercier d'être toujours là. Pour... Enfin bref. »

Il haussa un sourcil. Il dévisagea longuement son amie, avant d'observer la rougeur sur ses joues, loin de se dissiper.  Ses petites mains tremblaient légèrement et ce n'était pas à cause de son idole. Aaah. Noctis eut un terrible sourire moqueur.

« Il ne t'a jamais embrassé, Allen ? »

Elisthel faillit lâcher le mouchoir. Elle tourna son regard vers le brun, déconcertée. Puis, elle finit par s'offusquer :

« Bien sûr que si !
-Parfait. Tu vas pouvoir comparer. »

Il se saisit de son visage pour l'embrasser. Et ça, elle le jurait, ça n'avait rien à voir avec le baiser léger qu'il lui avait offert quelques jours plus tôt. Il prenait un malin plaisir à y mettre toute son expertise, pour embarrasser au possible la jeune femme. Son effet fut complètement réussi, puisque lorsqu'il se dégagea, elle était totalement pétrifiée. Son regard taquin sembla lui sourire, alors que ses lèvres s'étiraient à sa joie. C'était même carrément provocateur comme attitude. Éberluée, Elisthel lâcha pour de bon son mouchoir. Mais le brun se relevait, nonchalant.

« Bon, je vais tâcher de trouver quelqu'un pour l'aider. Ne bouge pas ~ »

Cette dernière phrase avait des intonations de "Aha, comme si tu pouvais bouger après ça". Furieuse et excitée, la jeune femme ne savait plus quelle attitude adopter. Elle se contenta de tourner la tête... Pour tomber nez à nez avec son Noctali. Et lui, il avait l'air tout feu tout flamme, la dévisageant de manière évidente. Est-ce que l'aiiiiiiimes ?

« Ah non ! Tu ne vas pas t'y mettre aussi ! »

Ori sembla ricaner, tournant autour du champion de Mhyone. Ses oreilles étaient attirées par le boucan dans le stade, mais il voulait rester proche de sa dresseuse. Quel malheur pouvait lui arriver... Derrière eux, le Bruyverne semblait reprendre conscience, et analysa rapidement la situation. Il débarqua brusquement auprès de son maître, observant la jeune femme. Il attendait visiblement des explications.

« Du calme, du calme... Il va bien, je crois. En tout cas il respire et son cœur bat normalement... Je crois qu'il est juste sonné... »

Le pokémon hocha la tête, observant les alentours avant de se mettre devant le petit groupe en déployant ses ailes pour les protéger. De toute évidence, il n'avait pas envie que quelqu'un d'autre subisse le même sort.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Nox Illum-
Sauter vers: