HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
#1.1 — La suite d'une journée pourrave
#1.1 — La suite d'une journée pourrave
Lun 13 Juin 2016 - 11:59
Région d'origine : Alola
Messages : 382

Sarah Croche

Sarah Croche
— Putain... Putain... Vraiment une journée de merde... J'savais que j'aurai jamais du venir dans cette région !
Cette voix vénère, c'était bien sur celle de notre chère et tendre Kaori. Si vous suivez ses aventures vous devriez savoir qu'elle venait tout juste d'obtenir son premier Pokémon. Un moment qui aurait du la rendre des plus joviale. Malheureusement, la créature qu'elle avait obtenu n'était vraiment, mais alors vraiment pas à son goût.

C'est donc d'une démarche furibonde que la jeune femme avait traversé toute la ville de Nox Illum. Elle l'avait traversé à tel point qu'elle en était carrément sortie. Les pavés de la cités avaient laissés place aux verdoyants pâturage de la route 1. Cependant, notre protagoniste était tellement absorbés par ses jurons que ce changement de couleur lui ferait une grosse surprise.
— Nan mais sérieux ! A croire que ce qu'ils m'ont passé, c'est une expérience qui a mal tourné ou un truc du genre. Levant les yeux au ciel, elle tenta de se remémorer le physique de son compagnon. C'est moooooooooooooooooooooooche ! Holy shit, elle est horrible ! Même dans mon assiette j'en voudrai pas !
D'un coup de pied elle envoya valser un caillou qui avait eu le malheur de se trouver sur son chemin.
— Raaaaah ! Dès que je trouve un autre Pokémon, je l'abandonne où j'la donne au premier dresseur qui en voudra bien. Il pourra la frire, j'en aurai rien à foutre, sacrebleu.
Se saisissant de la Poké Ball contenant sa partenaire, elle continua :
Mirage... Mirage... Ouais ben j't'avoue que j'aurai bien voulu que ça en soit un, d'mirage !
Continuant à cracher son venin toute seule, au milieu de nulle part, la jeune femme s'arrêta à un point d'eau. En effet, son ventre criait famine. Sortant un tupperware de son sac, on pouvait voir au travers de drôles de pâtes noircies : Tentacules de Tentacool.

Prenant ses baguettes, elle attaqua avec l'appétit du fauve. Ayant reposé la sphère rouge et blanche dans son sac, la McCain ne souhaitait surtout pas faire sortir la monstruosité qui se trouvait à l'intérieur.
Re: #1.1 — La suite d'une journée pourrave
Ven 17 Juin 2016 - 21:08
Région d'origine : Hoenn
Messages : 561

Shinichi Kirisaga

Shinichi Kirisaga
Route 1.


Anne a capturé un Pokémon et  Tirion et moi sommes parvenus à vaincre deux affreuses créatures ! Je suis fier de ma prestation de tout à l'heure. Ce voyage démarre sur les chapeaux de roues. Dans quelques heures – ou jours si nous sommes un peu plus lents que prévu – nous serons à Viridia miss Nichols et moi. Je m'attendais à ce que le voyage soit compliqué, que nous galérions mais finalement il n'en est rien. En cours de route, je note que la demoiselle commence à piquer du nez. C'est pourquoi notre duo s'arrête afin de se reposer. Je laisse la jeune fille dormir un peu et pars avec mon Vipelierre explorer les lieux. Nous avons bien assez à manger et ce n'est pas pour trouver des baies que je quitte notre campement. Non j'ai simplement envie de dessiner les arbres et Pokémons que je pourrais voir.

Cahier et crayon en main, je gribouille deux trois trucs et continue mon avancée. Tirion quant-à lui me sert de guide et griffe chaque arbre afin de nous repérer sur cette route. Au cas où vous n'êtes pas au courant, je suis une chèvre en orientation ! Je dirai même plus, je suis un ignoble Chevroum ! Alors que j'immortalisais des Fouinettes qui traînaient par là, j'entends une voix féminine vociférer des jurons. Eh bah y en a une qui n'est pas contente visiblement.  Les cris de la demoiselle font fuir les Pokémons ! Je n'ai plus de modèle, rien !
▬ Grr …  
Elle a ruiné mon œuvre. Je ne sais pas qui est cette fille mais elle a bousillé mon travail ! Sans modèle, ce dessin restera à jamais inachevé. Je range mon cahier et prends vers l'ouest. C'est de là que venaient les cris. Je m'en vais rendre visite à ce bûcheron ! Hurler est une chose, déverser un flots de mots grossiers en est une autre ! Tel un Pokémon sauvage je surgis d'un buisson, suivi de près par Tirion. La demoiselle aux mots grossiers s'avère être une jeune blonde de quelques années mon aînée. J'ai du mal à croire qu'une fille aussi bien vêtue, coiffée et qui semble prendre autant soin de son corps puisse avoir un tel vocabulaire … Triste monde.

▬ Un problème ? Je t'ai entendu de là-bas.
Je dis ces mots en pointant du doigt l'autre bout de la route un.
▬ Sans vouloir t'offenser, je crois que tu fais fuir pas mal de Pokémons avec tes mots. Si je peux t'aider, je t'en prie, dis moi.  
Tirion plaque sa main sur sa figure. Je manque un peu de tact c'est vrai. Mais bon ! Elle l'a cherchée. Repris par le Pokémon au teint jaune – qui me cogne la jambe –, je poursuis :
▬ M'enfin ! Moi c'est Shinichi, de Vermilava. Et lui mon compagnon Tirion. Nous sommes de jeunes dresseurs Pokémon. Et toi ? Tu es ?
Je me fiche de son identité ! JE VEUX JUSTE QU'ELLE SE TAISE. Qu'elle arrête de faire fuir les Fouinnettes, les Fouinars et les éventuels Dracoloss qui se cachent ici !
Re: #1.1 — La suite d'une journée pourrave
Sam 18 Juin 2016 - 3:42
Région d'origine : Alola
Messages : 382

Sarah Croche

Sarah Croche
Mâchouillant tranquillement son met, Kao' entendit alors le feuillage d'un buisson se mettre en branle. Faisant volte-face, en direction du son, elle vit qu'un nouvel arrivant avait fait son apparition. Cheveux noir, yeux ambrés, il semblait plutôt jeune par rapport à notre protagoniste. Le jeune garçon était visiblement accompagné d'un drôle de Pokémon bipède au museau "cyranesque" et à la robe d'un jaune doré, plutôt flashy. Sur un ton calme, il porta des propos accusateurs en défaveur de la Blondasse.

Levant un sourcil face aux paroles de son interlocuteur, la Nageuse resta néanmoins silencieuse jusqu'à la toute fin. Qui était cet avorton pour parler à son aîné de cette manière ?! Il serait temps que ce zigoto apprenne les bonnes manières.
— Nan mais tu t'entends parler ?! T'as quoi, 14 ans ? Et tu m'fais la morale ? Se détournant de lui, elle réattaqua son casse-croûte. Rechourne chez cha mère... avalant la bouchée qu'elle avait prise, elle termina. Elle t'a peut-être préparé un goûter.
Marmonnant dans sa barbe, elle commença à cracher des mots comme "Kiddo" et d'autres, moins recommandable.

Soudain, elle eut comme une révélation : Ce gosse avait bien un Pokémon ? Et il se baladait bien dans cette zone sauvage peuplée d'autres de ces créatures ? Evidemment, les questions ne restaient pas longtemps sans réponse et la Nageuse arrivait sans peine à poser un nouveau nom sur le nain : Dresseur. Et tout le monde savait ce qui devait arriver quand deux Dresseurs se rencontraient... Il était temps de prouver qu'elle était la meilleure de Mhyone !
— Par contre, avant que tu t'en ailles. Faut que je te mette ta dérouillée mon gars. Empoignant la Poké Ball qui se trouvait dans son sac, elle pointa cette dernière en direction de son adversaire. C'est l'heure du du-du-du-duel !
Heureusement, elle avait évité les phrases typique d'accroche tel que "J'aime les shorts, c'est cool" et autre conneries prononcées par tous les nouveaux dresseurs tout droits sortis de l'académie. Un fléau de plus en plus répandu...
Re: #1.1 — La suite d'une journée pourrave
Sam 18 Juin 2016 - 19:24
Région d'origine : Hoenn
Messages : 561

Shinichi Kirisaga

Shinichi Kirisaga
Le combat des incompétents.


La bûcheronne ne fait pas l'effort de se présenter et se moque de mon âge. Non je n'ai pas quatorze ans mais seize ! Et je vais sur mes dix sept balais qui plus est ! Loin d'écouter mes remarques et de faire moins de bruit, la demoiselle hausse la voix et se moque de moi. Que je rentre chez ma maman … Mon dieu la répartie de cette fille laisse à désirer. Je crois que je viens de tomber nez à nez avec un dangereux spécimen. Le mieux est donc de fuir. Si j'ai peur d'elle ? À dire vrai, pas réellement. Je crois surtout que je vais perdre mon temps et mon énergie. Je tourne les talons et me mets en tête de quitter la route un vite fait – afin de ne plus l'avoir dans mon champ de vision – mais l'inconnue m'en empêche. Elle veut se battre.
QUOI ?

Soudain la jeune femme sort une Pokéball et s'exclame qu'il est l'heure de combattre. J'ai bien envie de me plaindre, de déclarer que « ce n'est pas du jeu » ! Le combat est déloyal, pour sûr ! Je suis nul en combat et ai reçu mon premier Pokémon il y a quelques jours à peine. Face à cette dangereuse bûcheronne, je suis certain de perdre. Le compagnon de la blondinette sort de sa prison sphérique et …
QUOI ?

Je ne sais pas quel est le nom de cette horreur mais ce Pokémon ne m'a pas l'air fort du tout ! De plus il est selon toute vraisemblance de type eau. J'ai l'avantage ! Enfin … J'aurais l'avantage si mon Vipelierre maîtrisait des attaques de type plante, ce qui n'est pour le moment pas le cas. En effet j'ai demandé à Tirion d'utiliser Tempête-verte lors de notre précédent combat et il a lamentablement échoué ! Je présume donc qu'il n'est pas apte à user de capacités de ce type.
▬ Très bien. Je relève le défi. Tirion, à toi.

Pour une fois je vais écouter les conseils d'Anne et ne pas bêtement utiliser « Charge » à chaque fois. Si je veux gagner contre cette chose, je dois utiliser ma tête et pousser le Pokémon shiny à faire de même. Ceci-étant j'ordonne :
▬ Regarde bien ses mouvements et prépare toi à parer l'offensive.
Le Vipelierre se met en position de défense, plaçant ses deux bras face à sa tête. Il maintient cette posture vingt bonnes secondes tandis que le Barpau … Ne fait rien. Il bouge de droite à gauche, se dandinant comme une Pokéball lors du processus de capture. C'est du jamais vu. Est-ce là une arcane secrète ? Un sort ultime ? Je n'en sais rien. En tout cas Vipelierre en a ras le bol d'attendre et se décide – alors même que je ne lui en ai pas donné l'ordre – à charger.
▬ Ça doit être un piè …
Le Vipelierre cogne de plein fouet le type eau et ce dernier est projeté trois mètres plus loin. Il n'est pas KO mais a pris des dégâts, c'est une évidence.
▬ …
Un rictus se peint lentement sur mon visage puis j'explose de rire et me roule au sol. Le combat n'est pas fini mais, sauf surprise, je devrais pouvoir gagner. Mon adversaire ne fait rien. Littéralement rien.
Re: #1.1 — La suite d'une journée pourrave
Sam 18 Juin 2016 - 22:58
Région d'origine : Alola
Messages : 382

Sarah Croche

Sarah Croche
Lançant sa Poké Ball sur le sol, cette dernière libéra un faisceau rougeâtre en forme de silhouette. La Silhouette se matérialisa alors dans l'eau et l'Abomination fut libérée. Prise d'un frisson, face à cette vue affreuse, la Nageuse du se ressaisir et se concentrer sur le combat. Son premier combat.

Elle ne connaissait rien de son Pokémon, mais savait heureusement que les types Eau, en général, avaient tous des attaques identique comme Pistolet à O et Vibraqua. Elle pensait que ce serait le cas pour Mirage.

Cette dernière savourant d'être à l'air frais, nageait joyeusement dans l'étendue aqueuse où elle avait atterri. Gênée par ce manque de professionnalisme de la part de son Pokémon, Kao' se gratta l'arrière du crâne, symbole physique de son état actuel.
— Hey ! On arrête de faire mumuse et on se concentre !
Sursautant face à l'agression auditive de sa dresseuse, le Barpau femelle se remit en position et attendit les instructions, jetant un regard peu affirmé en direction de Tirion, le Pokémon de Shinichi. Ce dernier ne semblait pas prêt à se battre. Et pour cause : Le gamin n'avait toujours pas accepté la requête.

Mais ce fut vite corrigé quand ce dernier eu enfin le cran d'envoyer son Vipelierre au combat. Il ne tarda pas à donner ses instructions à son partenaire, qui devait se contenter d'observer. Un bon réflexe.

Prenant un air assuré, Kaori se lança à son tour.
— Hinhin... C'est terminé ! Se tournant vers Mirage, elle continua sur un ton -et une pose théâtrale- digne d'un dresseur du Conseil des 4. Azy Mirage ! Utilise Surf !
Pointant de l'index le drôle de lézard doré, elle attendit que l'Apocalypse s'abatte sur lui. Mais les secondes passèrent, et pas une goutte d'eau ne tomba sur la créature. Toujours figée dans sa position, seul le regard de la blondasse s'abaissa vers le poisson, interrogatif. Ce dernier avait la même expression. De toute évidence, il ne possédait pas cette attaque...

Prise de court, elle tenta de se ressaisir. Sur un ton beaucoup moins grandiloquent, elle ordonna :
— Euh... Mirage, lance VIBRAQUA !
Toujours rien. Totalement désemparée, Kaori ne savait plus quoi faire. Est-ce que ce Pokémon, qui est déjà horrible, ne savait rien faire ?! Elle devait passer pour une abrutie au yeux de l'avorton. Voilà que le destin se chargeait de corriger son mauvais comportement de tantôt.

C'est alors que sans avertissement, le Vipelierre fonça. Vu sa posture, il ne comptait pas s'arrêter. Il passait à l'attaque. Toujours confuse de l'incompétence de sa partenaire, Kao' ne su pas comment gérer cet assaut, et le Barpau en paya le prix. Le lézard heurta alors la chose écaillée qui valdingua quelques mètres loin en ricochant sur la surface liquide, lâchant un petit cri de souffrance à vous faire vomir.

Ayant du mal à bouger après cet assaut, Mirage plissait les yeux à cause de la douleur qu'elle ressentait. Il fallait désormais répliquer, mais avec quoi ?! Ce truc ne semblait pas connaître la moindre attaque... Sans compter, qu'en face, son adversaire se moquait bien d'elle .
— Allez ! Fais un truc ! J'sais pas moi... N'importe quoi !
Passant outre la douleur, le Barpau pouvait enfin libérer son potentiel ! Il avait eu le feu vert ! Il allait pouvoir lancer son attaque ! La seule qu'il connaissait !

Kao' ne put s'empêcher de se frapper la face du plat de sa main. Son Pokémon était en train d’exécuter un drôle de spectacle. Sautant à répétition dans l'eau, il exécutait le move interdit : Trempette.
— Oh putain... J'suis foutue...
Spoiler:
 
Re: #1.1 — La suite d'une journée pourrave
Dim 19 Juin 2016 - 5:56
Région d'origine : Hoenn
Messages : 561

Shinichi Kirisaga

Shinichi Kirisaga
Le combat des incompétents.


Si on m'avait dit que ça se passerait comme ça, je ne l'aurais pas cru. C'est elle qui m'a défié. Je m'attendais à ce qu'elle sache ce qu'elle fait mais ce n'est visiblement pas le cas. La situation est gênante, vraiment gênante.
Je pleure de rire. La blonde a réussi l'exploit de faire pire que moi lors de mon premier combat. Le Pokémon eau ne maîtrise ni surf, ni vibraqua ni n'importe quelle attaque autre que trempette. Autant dire que ce duel est une mascarade. Je suis sûr de gagner et mon adversaire semble s'être résigné. Vipelierre s'apprête à charger de nouveau mais j'arrête le Pokémon dans sa lancée. L'issue du combat ne fait de doute pour personne, inutile d'envoyer cette pauvre bestiole faire un tour au centre Pokémon. En outre, la dresseuse a peut-être mieux à faire qu'attendre une journée entière que son camarade soit soigné.

Tirion se tourne vers moi, hausse les épaules et soupire. De mon côté, je lâche – non sans une once de fierté – les mots suivants :
▬ On arrête ? Je crois que j'ai gagné. Tu peux faire revenir ton Pokémon.
Allez bim ! Le gosse de quatorze ans – qui en a seize qu'on se le dise – vient de vaincre la vieille ! Étant donné la nature de l'affrontement, je n'ai pas à enorgueillir d'une telle victoire mais pourtant cela fait du bien à l’ego de gagner contre cette fille ! Je suis certain que si j'avais perdu, elle se serait moquée de moi, m'aurait rembarrée et dit d'aller « retourner chez ma maman ».

▬ Tu es dresseuse depuis longtemps ?
C'est évidemment une question rhétorique. Je me doute que la réponse à cette question est non. Il doit s'agir de son premier combat, c'est sûr. Pour cause, elle ne connaît même pas les capacités de son compagnon. Compagnon qui, soit dit en passant, a été d'une nullité sans pareille.
▬ C'est quoi ce Pokémon ? Je veux dire … Son espèce. C'est la première fois que je vois une bestiole pareille. J'ai bien envie de la dessiner. Oh et normalement tu me dois de l'argent non ?! Hein ? Hein ? C'est toujours comme ça. Le perdant donne un truc au gagnant  ! Ahahahah. Allez, je veux dessiner ton Pokémon et je veux que tu m'appelles « Grand Shinichi ». Shinichi c'est mon prénom. Et je connais toujours pas le tien d'ailleurs. Oh bah ! Je veux que tu me donnes ton prénom tiens ! Allez ! Exécution ! J'ai gagné, tu me dois tout ce que je veux ! C'est comme ça que ça marche, n'est-ce pas ?
Pas vraiment mais bon ! Sur un malentendu, on va essayer de lui faire gober tout et n'importe quoi ! Et puis ! J'ai vraiment envie de dessiner cette chose. J’appellerai mon œuvre : « Dessin du pire Pokémon jamais vu à Mhyone ». Sans attendre l'autorisation de la jeune femme, je sors mon cahier et me mets à dessiner la bestiole. Dans le même temps et afin de ne pas paraître impoli, je poursuis la conversation …

▬ Tu sais, je m'y connais pas trop en Pokémon mais j'ai bon espoir qu'il progresse. Moi aussi au début j'avais du mal avec Tirion. J'en ai toujours si tu veux mon avis mais au moins je suis capable de disputer des duels dorénavant.
Et voilà que je me mets à donner des conseils comme si mon expérience de dresseur était bien supérieure à la sienne. C'en est quelque peu ridicule. D'autant que si mon adversaire avait eu un « vrai » Pokémon, l'issue du combat aurait peut-être été différente !
Re: #1.1 — La suite d'une journée pourrave
Dim 19 Juin 2016 - 10:17
Région d'origine : Alola
Messages : 382

Sarah Croche

Sarah Croche
La honte. Voilà ce que ressentait Kaori à ce moment précis. Elle venait de se ridiculiser comme jamais. Et tout ça c'était la faute de cette mocheté qui gigotait stupidement dans la mare aux Lakmecygnes. Qu'avait fait la Blondasse à Arceus pour mériter un tel malheur. Rien n'allait depuis qu'elle avait posé les pieds sur cette région maudite...

Le nouvel assaut du Vipelierre ne se fit pas attendre plus longtemps, et sur ce coup-ci, Kao' ne souhaitait pas voir son Pokémon se faire lamentablement défoncer. Baissant la tête, elle attendit le son de l'impact... Et ce dernier n'arriva jamais. Seule la voix du gamin traversa les oreilles de la Nageuse, qui releva le menton. Il mit fin au combat. Le ton snobinard qu'il prit eut le don d'énerver son adversaire. Certes, il avait raison, mais là n'était pas le problème : Il lui avait donné un ordre !
— Bien sur que si ! Mon pokémon peut... Un coup d'oeil en direction du Barpau bien amoché, elle grinça des dents, mais dû au final s'y résoudre. Raaaah !
Pestant face à la nullité de Mirage, elle rappela la créature dans sa Poké Ball. Elle ne s'en était pas rendue compte sur le coup, mais elle venait d'écouter à l'ordre du gamin...

Ayant perdu contre ce dernier, elle savait que ce dernier allait s'en donner à coeur joie. Après tout, elle n'avait pas été la plus sympathique des dresseuses et il était temps qu'elle paye ses mauvaises manières. Et sur ça, le marmot se fit plaisir. Il se lança dans un flot de parole que Kao' ne tenta pas d'arrêter...

Une veine se dessina sur sa tempe lorsque le jeune garçon tenta de la racketter. Non mais c'était sérieux ?! Ce salopiaud voulait de la thune ! D'où est-ce qu'on donnait des Poké Dollars après un combat ?! En tout cas, il était hors de question que la Blondasse débourse une pièce pour ce nabot !

Heureusement, ce dernier se contenta de demander le prénom de la Nageuse. Il se lança ensuite dans un petit message d'encouragement à deux balles qui eut plus le don de faire sortir Kaori de ses gonds.
— Wesh, j'm'en fous de ton message d'encouragement ! Ecoute moi bien l'avorton, j'm'appelle Kaori McCain et je vais devenir la meilleure des dresseuses du coin. Sûre d'elle, elle continua avec plus de vigueur. Bientôt, on parlera de mes exploits dans toute cette région ! Retiens bien ça dans ta caboche d'écolier redoublant, le mioche !
Furibonde, elle ramassa ses affaires et enfila son sac. Elle était sur le chemin du départ.
— La prochaine fois que j'te vois dans les parages, j'te défoncerai !
Et bim ! Dans ta face sale effronté !

Enfilant son sac et plus motivée que jamais, la jeune femme s'apprêtait à prendre congé de son interlocuteur quand finalement elle se retourna vers lui :
— Tiens d'ailleurs, passe moi ton profil Pokéweb ! Comme ça j'pourrais te suivre à la trace... Et t'as intérêt de m'répondre !
Sortant son smartphone, elle s'apprêtait à noter.
Re: #1.1 — La suite d'une journée pourrave
Mer 22 Juin 2016 - 9:21
Région d'origine : Hoenn
Messages : 561

Shinichi Kirisaga

Shinichi Kirisaga
Le combat des incompétents.


Kaori – puisque c'est son nom – a mal pris le fait de perdre contre moi, vraiment mal pris. Je comprends vite à l'écouter que mes conseils ne sont pas les bienvenus. En fait, et de manière générale, tout ce qui peut sortir de ma bouche n'est pas le bienvenue.

La demoiselle affirme que très bientôt elle deviendra la meilleure dresseuse de la région. Il y a du boulot si vous voulez mon avis … Quoiqu'il en soit, je ne dis mot et laisse l'individu déverser son flot de haine à mon encontre. « Je vais te défoncer », « La prochaine fois » et patati et patata. Je commence à être habitué. Vipelirre quant-à lui observe la jeune dame et ne dit mot. Je présume qu'il ne comprend pas ce qu'elle raconte … Les Pokémons comprennent les humains mais il n'y a rien d'étonnant à ce que le type plante ne saisisse rien aux dires de la jeune fille. Son phrasé est si saccadé, si agressif, ses mots sont … Tellement peu châtiés : Une vraie bûcheronne. Je ne sais pas qui lui a offert ce Barpau mais cette personne aurait mieux fait de donner un Charpenti à cette fille. Ils auraient fait la paire tous les deux !

Avant de partir Miss McCain veut connaître mon identifiant au Pokéweb afin de m'ajouter en tant qu'ami et ainsi pouvoir suivre ma progression. Mh. Soit. Je fais mine de réfléchir un instant et accepte. Après tout je n'ai rien contre le fait qu'elle m'ait dans ses contacts et m'envoie des SMS de temps à autre. Au contraire ça peut être amusant et cela peut me distraire durant les longues heures de voyage qui m'attendent à l'avenir. En outre si elle trouve un Pokémon ou une chose intéressante à tel ou tel endroit, elle m'en fera peut-être part et je pourrais profiter de ces informations. Vu sous cet angle, se faire des amis et développer son réseau est entièrement bénéfique pour elle comme pour moi. C'est donc par naïveté ou par stupidité que j'accepte sa requête en ne songeant absolument pas à tous les problèmes que Kaori pourrait me causer. Et pourtant Arceus sait qu'ils sont nombreux.
▬ Shinichi Kirisaga, membre du sigle des Roigada. Ma photo de profil c'est un Ramoloss qui dort, regarde. C'est marrant hein ?
Je souris comme un idiot et constate que non : ça ne la fait pas rire mais alors pas du tout ! Dommage ! Moi j'aime bien ce petit Ramoloss. C'est Acacia qui m'a envoyé cette image l'autre jour et je l'avais apprécié ! Du coup je me suis permis de m'en servir comme photo de profil ! Kaori m'ajoute, mon téléphone vibre et j'accepte l'invitation. La photo de la jeune dame est un Tortank énervé qui lance des attaques hydrocanon sur de pauvres petits Limagma … Ça en dit long sur la personnalité de la fille que j'ai en face de moi.
Après l'avoir ajouté à ma liste d'ami, je regarde l'heure et remarque qu'il commence à se faire tard. Anne m'attend peut-être. Je n'ai pas réussi à faire taire Kaori – en même temps, je pense que personne ne peut – mais peu importe ! Vipelierre et moi avons appris des choses … Enfin je crois. En tout cas nous avons gagné notre premier combat contre un dresseur et c'est bon pour la confiance de notre duo.
Re: #1.1 — La suite d'une journée pourrave

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives RP :: 2016-
Sauter vers: