:: Mhyone :: Réseau routier :: Route 3 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[PV Ayel Campeon, Junji Tanaka et Louis de la vergne] Un Aventurier dans le besoin (d'argent)

avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 42
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 4 Avr - 21:52
Le Wattouat broutait tranquillement dans l'herbe tandis que Graham reprenait difficilement son souffle adossé a un arbre vert émeraude, pas loin de la route.
"Ahhh... Bordel, il courrait vite ce gamin en short..."
Il regarda le morceau de poterie qu'il avait dérobé à un enfant qui passait par la, et passa sa doucement sa paume dessus, qui saignait à cause d'un passage précipité dans des ronces.

Ce n'était pas le premier larcin de Graham... ni le dernier d'ailleurs. Outre son instinct d'aventurier, celui-ci avait développé une légère kleptomanie avec le temps...
Jamais rien de très grave. Juste des morceaux de poteries, ou des plaques, ainsi que des pièces de musées en or. Il faut dire que l'aventurier trouvait de l'intérêt dans n'importe quelle petites babioles... Après tout, le jeune homme partait du principe que chaque une de ces petites choses pouvaient potentiellement mener a un trésor, ou une découverte scientifique qui un jours ferait apparaitre son nom dans le panthéon des plus grands archéologues de l'histoire. Enfin, pour l'instant, son nom était surtout inscrit dans des dépositions de vol a l'arraché et des rapport de vol dans les musées.
Certain le verront surement comme un enfoiré de première... Lui préfère se voir comme un passionné.

"Rhaaa Bordel de merde!"
Graham lança rageusement le morceau de poterie en direction de la route. Ce truc avait plus ou moins une dizaine d'année... Rien d'intéressant.
"wat"
"Ferme la toi! tu aurais au moins pus lancer une décharge sur le gosse ou sur son putain de ratata. Il a déchiré ma chemise..."
Qui aimait les ratata's... ces bestioles étaient répugnantes, puantes et leurs crocs faisaient horriblement mal.
"Wat."
"Ouai ouai... Tu rentre tiens."
L'aventurier fit rentrer le pokemon dans sa pokeball, et passa son sac en bandoulière au dessus de son torse nu, avant de se diriger vers la route.

"Plus d'argent... plus de bouffe... Cette île me donne presque envie de reprendre mes études"
Il entendit un craquement de brindille et des voix derrières lui. Il fit rapidement volte-face sans vraiment regarder qui approchait et cria
"encore toi gamin! Aller Wattouat! en avant!"
"watt!"
Le mouton électrique commença a brouter l'herbe sur le bord de la route et Graham remarqua que ce n'était pas le gamin, mais trois personnes. Il baissa la tête complètement achevé et étudia les personnes en face de lui. Un aveugle? Peut-être qu'il aurait pu lui chopper son fric... Enfin c'était sans compter l'autre grand type à coté. Il courrait surement plus vite que lui. Enfin, sont regard se posa sur le dernier type. Une sorte de bobo. Graham sourit... Il avait une idée... Surement que si ils les accompagnait, le gosse de riche lui payerais surement les frais.
"Excusez moi... Vous allez ou?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kalos
Expérience : 67
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Avr - 1:43
Une plutôt belle journée pour ma première excursion en compagnie de mes nouveaux... Acolytes ?
Je suis pas fâché de plus être seul, ça me faisait bizarre de parler qu'à Briquet.
Le dit Briquet à l'air plutôt content aussi de voir d'autres Pokémons quand je le laisse sortir. J'ai un peu peur qu'il crame le Paras d'un éternuement, peur que ce dernier semble partager, mais à par ça, tout le monde à l'air assez heureux à sa manière. Junji fait un peu moins la gueule que d'habitude, et Ayel semble de moins en moins perdu.
Quelques mètres devant moi, j'entends quelqu'un pester et jurer, puis je vois un gars à moitié nu lancer un caillou, insulter un mouton, le faire rentrer dans une pokéball -c'était donc un wattouat ! -et recommencer à récriminer.
Sans doute encore un pauvre hère sans le sou, qui bien qu'ayant l'air sympa, me paraît...

-Excusez moi... Vous allez où ?

Ahh, encore une question ?! Ça commence à bien faire, bordel ! De la part d'un clodo en plus ? Le gars a pas de chemise, se balade torse poil sur la route en exposant à tous son absence de classe, et se permet de me demander où je vais ? Sans même un bonjour ? Putain, je préfère Kalos et ses enfoirés de citadins qui t'adressent pas la parole ! Ça leur évite au moins d'être impoli !
Booon, j'imagine que c'est pas cool de s'énerver comme ça tout seul. Je respire un coup, je me calme un peu et lance un pokédollar au type en passant pour me donner bonne conscience, mais sans répondre. Que les autres s'en chargent s'ils le veulent.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 166
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Avr - 11:49


UN AVENTURIER DANS

LE BESOIN (D'ARGENT)

feat Junji Tanaka, Louis de la Vergne & Graham Avemignis

 


Partit de Veridia depuis un petit moment, ils marchaient vers le sud. Ils étaient toujours dans la nature, ça s'était sûr. Junji et Louis marchaient cote à cote tandis que Ayel les suivait. Le "briquet" de Louis, un chamallot selon le pokédex, était :

" Un pokémon possédant une tête ovale sur un grand cou. Son corps semblable à une sphère se finit en 4 pattes cylindriques. Marchant sur ses quatre pattes, chamallot stocke du magma dans la bosse de son dos. Majoritairement jaune, à l’exception de son dos vert, Il pèse 23 kg pour 70 cm"

Un, type feu sol hein? Certainement plutôt faible face au type eau.
Bref, la promenade continuait. Apparemment, ils se rendaient à Bord-au-vent, une ville proche de la mer. D'après ses souvenirs, c'était une ville de taille moyenne complètement au sud. Pourquoi ils allaient là bas? Décision commune de Junji et Louis. Ayel supposait cela. En vérité, il était aussi fort probable que la brute ait pris une décision sur un coup de tête sans réellement réfléchir.
Au moins, ils ne retournaient pas à Nox Illum, s'était déjà ça!

Au loin, Ayel entendit quelqu'un parler :

"Rhaaa Bordel de merde!"

Puis un bruit sourd. Ils s'approchaient de la personne, quant elle commença à se plaindre, puis elle envoya son pokémon, les confondants avec un gamin...
Drôle de réaction. en tout cas, skelénox était amusé par le pokémon qu'il avait envoyé.
Wattouat? Ayel en avait déjà entendu parler de celui là! Jaune, laineux, peau bleue!
L'attitude de l'inconnue changea immédiatement. il avait dû se rendre compte qu'ils n'étaient pas la personne qu'il cherchait.

"Excusez moi... Vous allez ou?"

Alors qu'Ayel se demandait si il fallait répondre ou non, il entendit un tintement devant l'inconnu alors que Louis lui passait devant sans rien dire.
Il décida qu'il fallait tout de même , au moins par politesse, se présenter, mais skelénox tenta de faire peur à l'inconnu, essayant sa plus belle grimace...


Fiche de RP (c) Miss Yellow


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 42
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Avr - 13:02
Graham récupéra le pokédollar au vol et le lança à l'arrière de la tête du bobo (on va assumé que c'est une pièce)
"Hey Ducon, Déjà on dit bonjours quand on est poli -Ce qu'il n'avait pas fait- Et d'ou tu me lance une pièce comme ça? Est-ce que j'ai l'air d'un putain de mendiant?"
Il avait déboursé une somme complétement affolante dans ses chaussures de marches en plus... Il y a quatre ans de ça.
Sinon, oui, Graham ressemblait plus ou moins à un mendiant. Sale et encore un peu saignant, de grandes tâches de boue sur son pantalon et ses chaussure de cuir bien usée et bien terreuses. Il y avait juste son sac en cuir en bandoulière autour de son torse qui faisait tâche. Celui-ci était neuf d'il y avait à peine une semaine, acheté une fortune chez l'équipementier de Nox Illum.
"Putain ces gosses de riches, ils savent même plus faire la différence entre un aventurier et un putain de pauvre."
il se pinça l'arrête du nez et dégagea le skellenox qui lui tournait autour et qui essayait de lui faire peur.
"I ain't afraid of no ghosts"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kalos
Expérience : 67
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Avr - 15:38
Bon. Une première. Un clodo orgueilleux. Jp'eux pas lui en vouloir, ça doit être la dernière chose qu'il lui reste en même temps... Il parle même au pokémon d'Ayel dans un anglais approximatif.

-Tu peux t’essayer à la double négation mon pote, mais faut maîtriser le langage de la street avant. Et surtout le look... On me la fait pas à moi, c'est pas sapé comme un clodo que t'ira impressionner les gens. Même Ayel ici présent flippe pas...
Tu peux garder le pokédollar, ça t'aidera à remplacer tes chaussures. Joli sac, soit dit en passant.


Au moins, le type avait un peu de répondant. Ça fait plaisir, si j'avais tenté ce coup là avec Junji, j'en aurais pris une, pour sûr.
Le dit Junji m'a d'ailleurs l'air étonnement calme. Il aurait pas supporté de voir un pokédollar volant ainsi gaspillé, d'habitude. Ni un pseudo aventurier manquer de déférence à se point devant l'un des membres fondateurs de sa team nouvellement apparue. Je me demande s'il bout intérieurement de rage comme à l'accoutumé, ou si l'air non pollué de la campagne le shoote vraiment à ce point.
Ou alors peut être qu'il veut le recruter aussi, faut dire qu'une mascotte nous ferait pas de mal, et un fou qui parle en anglais au pokémons et qui jette des cailloux de façon aléatoire sur la route me paraît parfait. Ayel faisait aussi un peu mascotte dans son genre, mais je suis sûr qu'il remplira bien mieux le rôle de gamin un peu surdoué complètement dark qui tire les ficelles dans l'ombre...
je ricane un peu par devers moi à l'idée qu'on est vraiment les parfaits clichés du groupe de méchants sous doués, puis me rappelle que maintenant, c'est mon potentiel gagne pain... Merde.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Johto
Expérience : 239
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Avr - 18:30
ft. Graham Avemignis & Louis De La Vergne & Ayel Campeon

Un Aventurier dans le besoin (d'argent)
J'en ai marre de tout le temps marcher, l'autre bobo pourrait pas louer une bagnole histoire qu'on traverse les routes plus vites ? J'aimerais tellement avoir des compagnons de voyages plus intéressants qu'un simple abruti de gosse de riche et l'autre nosferapti. Sinon que dire d'autre, à part que j'en ai marre de toutes ces foutues forêts et de leurs milliers d'arbres qui t’empêchent de voir au-delà de dix mètres ! Y'a intérêt à ce qu'on arrive vite à  Bord-au-Vent. D'ailleurs peut-être que je commencerais mon recrutement une fois dans cette ville ? À voir.

Tiens ? Voilà qu'un mec chelou à moitié à poil arrive sur nous, qu'est ce qu'il nous veux ?... Où on va ? Mais qu'est ce que ça peut te foutre, 'spèce de minus ! La réponse de l'aut' Louise m'amuse j'admets, mais ça reste un sacré enfoiré. Et voilà que les deux commencent à se fritter comme deux gonzesses dans un magasin de fringues en soldes ! Autant l'autre fantôme chien d'aveugle je m'en balance, autant les deux fragiles en train de lever la voix ça commence à me les briser. Et puis en plus, j'ai horreur de rester dans le fond sans rien dire, on dirait l'autre aveugle ! Sur un ton sec et énervé, je commence à gueuler :

-MAIS VOUS ALLEZ LA FERMEZ UN PEU BORDEL ?!! Toi le bobo, tu nous les brises à tous avec tes manières de conard hautain ! Et tu sais ce que j'leur fait moi à ces gens-là. Et toi la l'aventurier du bac à sable, qu'est ce que ça peut te foutre vers où on va ?!! 

Finalement, seul cet Ayel me paraissait presque sympathique et ne me donnait pas envie de lui en mettre une, enfin pour l'instant. Je doute que les choses restent ainsi dès l'instant où il ouvrira la bouche.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 42
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Avr - 20:04
-MAIS VOUS ALLEZ LA FERMEZ UN PEU BORDEL ?!! Toi le bobo, tu nous les brises à tous avec tes manières de conard hautain ! Et tu sais ce que j'leur fait moi à ces gens-là. Et toi la l'aventurier du bac à sable, qu'est ce que ça peut te foutre vers où on va ?!!
Graham aurait presque pu sursauter si le grand type musclé avait eu une voix un peu plus grave.
Il se retourna vers lui et l'examina de plus prêt.
Bordel... Même si lui s'entretenais et était relativement plus athlétique que certaines autres personnes, il n'arrivait pas a la cheville de ce type. Il lui donnait un bon deux mètres et une sacré masse musculaire. Quand à la coupe de cheveux, le jeune aventurier failli fendre son visage d'un sourire narquois avant de se souvenir qu'un coup de poing de ce type l'enverrais surement au lit pendant quatre bonnes heures. Il préféra la jouer diplomate, car même si il pouvait mettre K-O le bobo et poussé l'aveugle, il se sentait pas de se battre contre un Macogneur.
"Au moins on est d'accord sur quelque-chose. Ton bobo est casse couille."  
Il sourit un peu et regarda la direction d'où ils venaient. Ils étaient en direction de Bord-au-vent. Quelle douce coïncidence... Il allait pouvoir profiter d'eux un petit bout de temps... Ou au moins leurs voler leurs fric (et une chemise) quand ils dormiront. Suffira juste de rentrer dans l'hôtel sans être vu.
"Je crois que l'on va dans la même direction... Et sinon je rode un peu ci et là. Et en ce qui concerne mon niveau d'aventurier... Je dois être l'une des seules personnes dans ce monde à savoir si une babiole que tu trouves par terre peut valoir une fortune."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kalos
Expérience : 67
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Avr - 21:45
Je continue à marcher quelques pas devant, me retenant de ricaner une nouvelle fois. Cet aventu-clochard a quand même pris la mouche pour bien peu... J'me demande comment il réagit lorsqu'il est pris dans une vraie joute verbale. Est-ce qu'il perd ses moyens et se mets à pleurer, est-ce qu'il devient violent, ou bien s'en va-t-il sans rien dire ?
Je remarque aussi qu'il a éludé la question de Junji, qui n'est mas fois pas si bête : POURQUOI veut-il savoir où on va ?
Quand à son truc de savoir si une babiole trouvée par terre peut valoir une fortune ou non, je sais pas si c'est des foutaises, mais en tout cas, lui, en tant que machin qu'on ramasse sur la route, il vaut que dal. D'ailleurs, je suis assez curieux de la réaction d'Ayel... Il parle pas des masses, mais il doit avoir des noadkokos en béton pour traîner avec Junji et moi sans même pouvoir voir devant lui.
Je ralentis donc un peu le pas pour le laisser arriver à ma hauteur, en lançant un regard interrogateur à son Skelénox. Je sais pas trop comment engager le dialogue cela dit. Du coup, j'attends en écoutant Junji et le clodoturier raconter leurs vies.
Au bout d'un moment, j'commence vraiment à m'ennuyer. Bord-au-Vent est encore loin. Il serait temps que quelqu'un rompe le silence...

-Eh ! le cul-nu, tu compte nous tenir compagnie encore longtemps ? je lance courtoisement au nouveau venu. Junji, on pourraît lui proposer d'être l'un de nos compagnons d'infortune, je trouve que trois c'est pas éxtremement nombreux, pas toi ?

Bon, finalement c'est moi celui qui ait brisé le silence. Pourquoi pas au fond, faudrait peut être qu'on commence à mieux s'entendre, si on est vraiment amenés à bosser ensemble...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 166
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 6 Avr - 0:47


UN AVENTURIER DANS

LE BESOIN (D'ARGENT)

feat Junji Tanaka, Louis de la Vergne & Graham Avemignis

 


Comme d'habitude, avec Junji, tout partait rapidement n'importe comment. D'un coup, il s'était mit à hurler. Ayel avait été surpris pas l'éclat de voix, et sursauta. Il senti le stress de skelénox qui revint instantanément vers lui.
Tout allait un peu trop vite pour Ayel là. D'abord Junji, mais maintenant Louis proposait à l'inconnu de faire partit de leur groupe. Trois, ce n'était certes pas assez nombreux pour le projet de Junji. Encore, que, cela dépendait grandement des objectifs de la brute. Et puis Ayel ne se sentait pas non plus pleinement dans le le coup. En réalité, il les suivait juste. Donc de là à dire qu'il était membre à part entière... En plus, dans son état, il n'avait pas grand chose à apporter au groupe. A part un fantôme farceur.

D'un autre côté, un aventurier-clochard...
Entre un riche, un aventurier, une brute, et un aveugle.. On aurait dit le début d'une comédie...
L'idée fit sourire Ayel.
Encore une fois, une simple promenade s'était transformé en une espèce d'entretient d'embauche / bagarre en préparation, et dans ses cas là, Ayel avait sa propre méthode. Se faire tout petit, et éviter au maximum une confrontation avec Junji.

Parce qu'au fond, il espérait toujours qu'en cas de problème, Junji lui donnerais un coup de main. Enfin, un coup de main dans le problème surtout.

Il ne pu s’empêcher d'ajouter tout de même :

" On pourrait finir cette discussion à Bord-au-Vent non? Devant une assiette pourquoi pas?"


Fiche de RP (c) Miss Yellow


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Johto
Expérience : 239
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 6 Avr - 20:17
ft. Graham Avemignis & Louis De La Vergne & Ayel Campeon

Un Aventurier dans le besoin (d'argent)
Voilà que tout le monde se met à taper la discut, j'en ai vraiment marre. J'aime le silence bordel ! Ou bien parler, mais avec d'autres gens balèzes, pas ce groupe de p'tits fragiles ! Je prend immédiatement juste après que Ayel est balancé sa connerie du jour et lance :

-Bon, on va mettre les choses au clair... Louis, tu veux pas arrêter de dire des conneries à un moment ou bien ? Nan parce que cette idée est pas mal pourrie.

Je bombe un peu plus le torse et me tourne vers Indiana Janine sur ma gauche. Le regardant avec un certain mépris à son égard, mais le fait qu'on se soit mis d'accord sur un point le rend un minimum plus sympathique. Je crache un coup et lui lance avec ironie :

-C'est vraiment génial, un fouilleur de conneries qu'on ramasse par terre ! Vraiment on avait besoin de ça, ça sera toujours mieux que l'autre rototaupe tu m'diras.... Tu peux nous suivre si tu veux, mais évites de m'adresser la parole, sinon ça va vite me gonfler !

Marre de rester debout sans bouger comme un idiot, je bouscule Ayel qui était sur le chemin et reprend la direction de Bord-au-Vent en soupirant. Sans me retourner, je leurs balance un :

-Si on veut y arriver avant demain, j'vous conseille de vous manier le derche les keunotors !

Et voilà que notre troupe minable reprenait sa route, accompagnée d'une autre clampin !


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Réseau routier :: Route 3-
Sauter vers: