:: Mhyone :: Bord-au-Vent Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Clichés en bord de mer (ft : Hélène Mellecoeur )

avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 166
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 12 Avr - 17:18


Clichés en bord de

mer

Feat Hélène Mellecoeur

 


Drôle de nuit. En plus d'avoir eût froid, Ayel avait mal au dos à cause du matelas de mauvaise qualité. En même temps, il s'attendait à autre chose quand la police l'avait attrapé. Vers 7 heures du matin, un policier vint le réveiller, lui déposa ses vêtements et lâcha :

" Habille toi, après on aurait une petite discussion et tu devrais pouvoir partir."

Ce n'était pas le même policier que la veille. Ayel s’exécuta, puis sortit de sa cellule. Le policier l'accompagna, puis le fit s'asseoir sur une chaise. il pris place une ou deux mètre devant lui, certainement derrière un bureau. Le poste de semblait plutôt animé dès 7 heure.

" Bon, tout d'abord, on t'as ramené ici pour que tu arrêtes de réveiller tout le monde. Après avoir frapper chez quelqu'un, on a appelé la police pour du tapage nocturne.
Mais d'après le rapport de mon collègue, tu semblais plus perdu qu'autre chose. mais tu fais quoi à arriver à une heure pareille dans une ville que t'as pas l'air de connaître?
"

Ayel s'expliqua pendant un petit moment. En effet, arriver à cette heure seul n'était pas la meilleure des idées, mais comme son groupe l'avait abandonné...
Il se devait de les retrouver de toute façon, car seul, il ne savait pas vraiment quoi faire.

Bref, après presque 30 minutes de bla bla avec le policier, qui se retrouvait être quelqu'un de très gentil, Ayel récupéra ses affaires.
Il déambulerait simplement dans la ville, un aveugle, c'est plutôt visible, et ça se fait remarquer facilement.

Plutôt soulagé d'avoir simplement subit une réprimande, il sortit sa canne blanche et son skelénox, et quitta le commissariat. Il faisait encore un peu frais, et les rue semblait encore peu animées. Quelqu'un arrivait sur sa droite. Pas légers, distance entre les pas plutôt courte... Une femme certainement.

"Excusez moi Madame, mais je suis un peu perdu, et j'avoue que si vous aviez 10 / 15 minutes à m'accorder pour me guider vers les auberges du coin, je vous serais reconnaissant."


Fiche de RP (c) Miss Yellow


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 335
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 13 Avr - 7:56

Les sujets à photographier du prochain numéro étaient tombés. L’un d’entre eux attirait particulièrement l’attention d’Hélène : les Pokémons mal aimés et peu connus. Le magazine voulait démonter certaines idées reçues. Mais la jeune femme n’avait rien reçu d’autre comme précision. Pas même les Pokémons en question à photographier. Bien sûr, elle avait une flopée de noms en tête en lisant le titre mais rien n’indiquait qu’elle se trouvait dans le bon. Elle prendrait donc en photo un maximum de Pokémon en rapport avec le sujet. Il y en aurait au moins une qui satisferait son patron.

Hélène n’attendit pas une seconde de plus pour préparer son sac à dos. La meilleure façon de trouver ce qu’elle recherchait était de voyager. Elle ne savait pas combien de temps cela allait prendre. Tant qu’elle rentrait pour envoyer son travail dans les délais, elle ne se soucierait pas du reste.

Elle s’attarda un peu sur la route 3. Cependant, rien n’attira son attention. Hélène ne resta sur le chemin seulement pour faire plaisir à Hélios, son hélionceau. Le pauvre Pokémon devenait fou à force de rester enfermé dans un minuscule appartement.

A la fin de la journée, elle prit une chambre à Bord-au-Vent. Elle aurait continué à rechercher si elle ne se sentait pas démotivée. Les rares clichés qu’elle avait pris ne la satisfaisaient pas. La photographe ne voulait pas décevoir le magazine. Si l’article mettait en lumière des Pokémons peu appréciés, elle devait faire de même avec ses photos. Un cliché pour tout briser.

Le lendemain matin, elle s’était réveillée tôt. En fait, elle avait réfléchit  toute la nuit. C’était un test. Si on ne lui avait pas donné de cible précise, c’était probablement pour la tester. Après tout, elle venait juste de rejoindre l’équipe d’un magazine connu et apprécié. Elle devait faire ses preuves. Cette idée lui plaisait bien et Hélène la prenait pour une chance. Motivée, elle dévala les rues de Bord-au-Vent, appareil photo en main. Hélios la suivant de très près.

-Excusez-moi Madame, mais je suis un peu perdu, et j'avoue que si vous aviez 10 / 15 minutes à m'accorder pour me guider vers les auberges du coin, je vous serais reconnaissant.

La jeune femme se retint de rire. Madame ?! Elle n’était quand même si vieille que ça ? Mais elle comprit vite. Le garçon l’ayant interpellé était aveugle. La canne blanche et le bandeau sur ses yeux ne trompaient pas. Cependant, quelque chose d’autre attira le regard d’Hélène : un skelénox. Il fallut à peine une demi-seconde à son cerveau pour lui fournir une idée géniale. Les types spectre n’étaient-ils pas effrayants ? Les parents adoraient utiliser l’excuse du « vilain Ectoplasma mangeur d’enfants » quand leurs progénitures ne se montraient pas assez sage. Hélène en avait suffisamment fait les frais pour en avoir peur étant gamine.

-Très bien.  Mais à une seule condition : si tu me laisses photographier ton skelénox. Je m'appelle Hélène et je suis photographe pour le magazine Pokéscience.

Elle faillit ajouter : « Je pourrais bien entendu t’envoyer les photos ».  Vu la situation, cela n’aurait pas été nécessaire…

-Je propose qu’on aille dans un endroit un peu plus… lumineux. Il fait trop sombre dans cette rue, fit Hélène en pleine réflexion.

Rien de plus cliché que photographier un spectre dans une ruelle sombre. Sans mauvais jeux de mots. De plus, Hélène était du genre à se compliquer la vie juste pour obtenir LA photo qu’elle voulait. Dans sa tête, elle appelait ça la fibre artistique. Sans s’attarder, elle emmena le garçon et son skelénox là où elle le désirait : la plage. Ayant déjà son appareil photo en main, elle ne se fit pas prier pour commencer son travail.

Pendant ce temps, Hélios vient se coller aux jambes de l’inconnu. Puisque sa dresseuse ne s’occupait plus que du skelénox, il fallait bien inverser les rôles. Il était beaucoup trop jaloux pour simplement regarder Hélène s’occuper d’un autre Pokémon que lui. Le hélionceau sortit sa meilleure arme secrète, celle dont n’importe qui craquerait : son ronronnement. Une petite caresse ne serait pas de refus.

-Hélios, ne va pas dans les pieds de… Comment tu t’appelles, en fait ? puis elle réfléchit. Elle avait idée.Ça te dirait que je te photographie aussi avec ton Pokémon ?



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 166
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 15 Avr - 11:16


Clichés en bord de

mer

Feat Hélène Mellecoeur

 


La femme lui répondit :

-Très bien.  Mais à une seule condition : si tu me laisses photographier ton skelénox. Je m'appelle Hélène et je suis photographe pour le magazine Pokéscience.

Quoi? Une photo? Étrangement, Ayel n'était pas un grand adepte de cette revue, très certainement parce que la science n'était pas un domaine l'intéressant énormément. Bref c'était une réaction étrange face à son skelénox. D'habitude, son pokémon suscitait de la peur, de l'angoisse. parfois de l'amusement lors de ses grimaces. La demande était donc une première fois pour Ayel et skelénox. Elle ajouta :

-Je propose qu’on aille dans un endroit un peu plus… lumineux. Il fait trop sombre dans cette rue

Chose qu'il ne pouvait évidemment pas remarquer, mais bon, si c'était bien son travail, elle devait s'y connaitre un minimum. Bref, il se retrouva embrigadé, cela devenait une habitude. Mais bon, pour une fois il avait l'impression qu'il restait dans la légalité, et même, que cette personne était gentille. L'opposée de Junji.
Il la suivit à travers la ville, alors que skelénox lui se promenait, heureux d'avoir l'attention portée sur lui.
Le pokémon d'Helène se frottait à ses jambes en ronronnant depuis un moment. Il semblait réclamer des caresses.

-Hélios, ne va pas dans les pieds de… Comment tu t’appelles, en fait ?

Ayel s'occupa du pokémon pendant une petite minute. Il était tout doux, avec le poil court. Avant qu'il puisse lui répondre, elle ajouta même :

Ça te dirait que je te photographie aussi avec ton Pokémon ? 

Ayel avait beau être timide, qu'on le prenne en photo ne le dérangeait pas vraiment, étant donné qu'il ne pouvait pas vraiment se trouver laid sur une phtoto.

Je m'appelle Ayel Campeon. Et non, ça ne me dérange pas trop d'être pris en photo

Ayel sourriait, et alors qu'ils reprennaient leur marche, il sorti son pokédex, et le pointa vers le pokémon de la photographe.

Hélionceau. Pokémon de type Normal et Feu. Mesurant 60 centimètres pour 13 kilogrammes, Hélionceau est un pokémon se déplaçant sur quatre pattes. Il possède une tête ronde, et deux oreilles rondes. Entre ses deux oreilles, il a une petite crête rouge. Ses petites pattes se finissent par des coussinets absorbant les chocs. Majoritairement marron, sa bouche et sa truffes, le bout de ses pattes, et sa queue sont beige. Lorsqu'Hélionceau se bat, sa crinière chauffe afin  d'augmenter son énergie.

A force de marcher, Ayel finit par entendre la mer. Ils arrivaient sur la plage. Le sable craquait sous ses pieds. Ce bruit était plutôt agréable pour Ayel. Hélène le dirigea sur la plage, puis le fit tourner sur lui même, jusqu'à l'orienter dans un sens bien preçis. Une fois que le skelénox eut finit de tenter d'effrayer la photographe avec ses grimaces, ils prirent tout deux position.



Fiche de RP (c) Miss Yellow


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 335
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 15 Avr - 12:52



Le skelénox était d’humeur joueuse. Hélène ne réussit pas de suite à le photographier. Le Pokémon se dématérialisait juste au moment où elle prenait la photo. Et quand il reprit sa forme tangible, il faisait d’affreuses grimaces. Bien qu’elle réussit à prendre quelques clichés amusants sur le tas, elle n’oserait jamais envoyer ceux-ci au rédacteur en chef. Elle devait changer de tactique.

-Super, quel poseur ! On dirait que tu as fait ça toute ta vie, skelénox. Mais je pense que si tu prenais un air plus… solennel, ça serait beaucoup mieux. Tu serais encore plus beau !

Le pokémon spectre semblait se calmer et se prêta au jeu. Hélène réussit à avoir les photos qu’elle espérait. Elle photographia également le fantôme avec son dresseur. Des fois, elle se permettait de donner des conseils à Ayel, comment se tenir, positionner ses pieds. Il se montrait assez docile. Hélène n’eut pas de mal dans son travail.

-Ton pokémon et toi êtes plutôt photogéniques, dit-elle en souriant. En tout cas, la séance est terminée.

Elle avait seulement duré une demi-heure. Mais la jeune femme était satisfaite. Bien sûr, elle ne comptait pas envoyer que ces clichés au magazine. Son tour de la région commençait à peine, elle avait encore beaucoup de choses à découvrir. N’ayant plus besoin, elle rangea son matériel dans son sac.

-Un marché est un marché. On va aller chercher les auberges.

Ils quittèrent la plage pour de nouveau se diriger dans les rues de Bord-au-Vent. En chemin, Hélène vérifiait si Ayel la suivait toujours. Elle l’aurait un peu sur la conscience de le perdre. Pour le moment, il semblait se diriger là où elle allait. Après quelques minutes, Hélène s’arrêta devant une première auberge. Elle regarda par la fenêtre et vit une femme âgée derrière un comptoir. Avant d’ouvrir la porte au garçon, elle demanda :

-Sans vouloir être indiscrète, pourquoi tu veux que je te conduise dans une auberge ? Je veux dire… Tu cherches un endroit où dormir ? A moins que tu n’aies perdu quelqu'un ?

Elle omit de le dire mais elle trouvait cette requête assez étrange. Surtout qu’il était encore tôt dans la matinée pour chercher un endroit où passer la nuit. Elle ouvrit la porte et le son d’un carillon se fit entendre. La jeune femme laissa Ayel rentrer puis le suivit.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 166
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 16 Avr - 12:40


Clichés en bord de

mer

Feat Hélène Mellecoeur

 


Ayel se retint de rire pendant la séance. En effet, il savait que skelénox faisait le pitre, et que la photographe faisait tout pour garder son calme. Bref, au final, la séance passa rapidement, puis fut plutôt étonné de l'adjectif photogénique pour lui et le spectre. Non, vraiment, on ne lui avait jamais dit cela.

Ils quittèrent la plage, cherchant désormais l'auberge dans la quelle pouvait traîner le groupe d'Ayel. Il entendait la photographe s’arrêter pour vérifier qu'il suivait bien. Ils ouvrirent la porte de la première auberge, et Hélène demanda en même temps :

-Sans vouloir être indiscrète, pourquoi tu veux que je te conduise dans une auberge ? Je veux dire… Tu cherches un endroit où dormir ? A moins que tu n’aies perdu quelqu'un ?

Ayel répondit :

" Nous étions un groupe de quatre, mais en arrivant près de Bord au Vent, la pluie nous à surpris, et je me suis perdu pendant que nous courrions pour arriver plus vite."

Ils arrivèrent au niveau du comptoir, et la gérante, qui devait être une femme plutôt âgée, les salua.

" Bonjour, je cherche des amis. est-ce que vous avez hébergé ...
Un grand gaillard avec une banane, un garçon en costume, et un aventurier hier soir?
"

La gérante réagit plutôt violemment à la description du groupe:

" de quoi? Vous parlez du groupe de malotru arrivé hier soir? l'espèce de brute, le clochard et le gamin riche?"

Bingo, c'était parfaitement la description de leur groupe.

" C'est ça, merci! Je les cherche, ont-ils réservés une chambre? "

" Ouais, ils ont pris la chambre numéros quatre. D'ailleurs, ils n'ont pas encore payé, mais étant donné que leurs affaires sont encore ici, j'imagine qu'ils reviendront..."

" En tout cas, merci de m'avoir aidé, au moins, je suis au bon endroit maintenant! Je vais juste attendre qu'ils reviennent et se sera bon!"


Fiche de RP (c) Miss Yellow


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 335
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 16 Avr - 17:56



Le garçon se reprocha du comptoir. Il questionna la vieille femme pour savoir si elle avait vu ses amis. Hélène se tenait à l’écart, préférant écoutant silencieusement la conversation. Aux dires de la personne âgée, Ayel semblait traîner avec des types plus que louches. Ils formaient un groupe de quatre hommes : la brute, l’aventurier, le riche et… l’aveugle. On aurait presque dit le titre d’un film. Hélène fronçait les sourcils. Vu la description de la vieille dame, la jeune femme ferait peut-être bien de se méfier d’eux.

-En tout cas, merci de m'avoir aidé, au moins, je suis au bon endroit maintenant! Je vais juste attendre qu'ils reviennent et se sera bon!

Il paraissait assez enthousiaste à l’idée de revoir ces types. Décidément, Hélène ne pouvait pas s’empêcher de trouver cela suspect. Elle essayerait de questionner Ayel. Mais pour cela, elle devait bien choisir ses mots, ne pas se montrer trop envahissante.

-Pas de quoi, c’était plutôt vite fait, répondit-elle. Elle se retourna vers la dame. Est-ce que nous pouvons boire un coup ici ?
-La pièce juste à côté est un salon de thé. Par contre, il faudra enlever vos chaussures.
-C’est parfait, merci ! puis à l’intention d’Ayel : Je propose d’attendre tes amis avec toi. Au moins, ça sera moins long que de rester seul, non ?

La vieille femme les conduisit dans une pièce d’inspiration asiatique. Des tatamis recouvraient le sol. Il y avait des kotatsu et des coussins pour s’assoir. Hélène se sentit soudainement dépaysée. Etant originaire de Kalos, elle n’avait jamais encore vu ce type de décor. Une fois installés, la femme revint avec une carte et alluma de l’encens.

-Alors… fit-elle en prenant la carte. Il y a du thé, du thé et du thé. Sinon, c’est du café ou du chocolat chaud. Et je paye tout donc prends ce que tu veux !

Elle passa la commande à la tenancière. Pendant ce temps, Hélios essaya de se lier d’amitié avec l’étrange Pokémon du dresseur. Il tentait à plusieurs reprises de lui donner de petits coups de pattes mais sans succès. Le fantôme se dématérialisa à volonté.

-Tes amis ont l’air de former une bonne bande. En tout cas, ils ne sont pas passés inaperçus auprès de la tenancière. Vous vous connaissez depuis longtemps ? demanda-t-elle gentiment.

La jeune femme commença son interrogatoire. En tout cas, elle espérait que son interlocuteur ne se braquerait pas. Si c’était le cas, ce que le garçon avait quelque chose à cacher.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 166
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 17 Avr - 22:43


Clichés en bord de

mer

Feat Hélène Mellecoeur

 


Ayel était plutôt surpris qu'Hélène lui propose de boire un peu en attendant le retour de son groupe, mais il n'allait pas le refuser, il n'avait clairement rien contre. Ils se posèrent sur des coussins, l'un face à l'autre, et la photographe énonça les diverses boissons. Du thé, du café, des chocolats chaud. Elle payerait tout? C'était très gentil de sa part en tout cas!

"Un thé alors!"

Juste à côté d'eux, les deux pokémon semblaient jouer ensemble.

-Tes amis ont l’air de former une bonne bande. En tout cas, ils ne sont pas passés inaperçus auprès de la tenancière. Vous vous connaissez depuis longtemps ?


Ayel répondit naïvement:

" Non non, je les ai rencontré depuis mon arrivé sur l'ile, il y a un
peu moins d'une semaine. J'ai rencontré Junji, la brute, à Nox Illum, puis Louis de la Vergne à Viridia, apparemment, il connaissait Junji. Puis on est tombé sur Graham, une sorte d'aventurier voleur en arrivant sur la route 3... Et...
"

Ayel appréciait son thé tout en parlant. D'un coup, il se rappela d'une chose. Ils avaient fuit la police. Deux fois. Peut être ne fallait-il pas s'attarder sur sa rencontre avec Juni et Louis.
C'est pour cela qu'il s'était arrêté de parler. Il était sur le point de faire une bourde. Et Junji n'aimait pas les bourdes.



Fiche de RP (c) Miss Yellow


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 335
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 18 Avr - 21:06



-Non non, je les ai rencontré depuis mon arrivé sur l'ile, il y a un
peu moins d'une semaine. J'ai rencontré Junji, la brute, à Nox Illum, puis Louis de la Vergne à Viridia, apparemment, il connaissait Junji. Puis on est tombé sur Graham, une sorte d'aventurier voleur en arrivant sur la route 3... Et...


Et ? La phrase resta en suspens. Fort heureusement, le garçon ne voyait pas le regard interrogateur d’Hélène. Elle plongea son regard dans sa tasse de thé et réfléchit. La description de la vieille dame du groupe d’Ayel laissait la photographe perplexe. Utiliser un soi-disant handicap pour amadouer les gens se faisait plus souvent qu’on ne pouvait le croire. Cependant, elle n’avait pas l’impression d’être menée en bateau. C’était même tout l’inverse. Elle avait trimballé le garçon dans les rues du village juste pour obtenir quelques clichés de son skelénox. Il se montrait particulièrement docile.

Hélène regarda rapidement l’heure sur son téléphone. Il était 9 heures. Elle avait toute la journée devant elle. Elle pouvait rester encore à faire la conversation. Avec un peu de chance, elle en saurait plus sur les trois autres types qui trainaient dans les parages. Pour le moment, elle décida de ne pas poser plus de questions.

-Je viens aussi d’arriver il y a peu de temps à Nox Illum. J’ai essayé de visiter la ville mais ça m’a vite énervée, rigola-t-elle. Si déjà moi je n’arrive pas à m’y repérer avec une carte alors pour une personne aveugle je suppose que ça doit être encore moins évident.

Voyant les tasses vides, elle prit la théière pour les remplir. Bien que son interlocuteur était de toute évidence beaucoup jeune qu’elle, ça la soulageait de parler un peu. Même si ce n’était pas forcément intéressant. Elle parlait de temps à autre à Hélios… mais les réponses du félin se limitaient à des miaulements ou ronronnement. Bref, rien de très constructif. Hélène avait en effet croisé la route d’une jeune fille mais après ce que son Malosse avait fait à son Hélionceau, elle n’était pas vraiment d’humeur à discuter autour d’un verre. La vie en solo possédait des points forts ainsi que des points faibles. Néanmoins, Hélène ne s’en faisait pas trop. Elle venait à peine d’arriver, elle aurait des dizaines d’occasions de rencontrer d’autres personnes.

-A la base, je suis originaire d’un petit village de Kalos. Du coup, je n’ai pas l’habitude de me repérer dans une ville si grande.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 166
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 21 Avr - 11:30


Clichés en bord de

mer

Feat Hélène Mellecoeur

 


-Je viens aussi d’arriver il y a peu de temps à Nox Illum. J’ai essayé de visiter la ville mais ça m’a vite énervée

Elle rigola, alors que de son côté, Ayel soupira, il n'avait pas vraiment de bons souvenirs à Nox Illum.

-Si déjà moi je n’arrive pas à m’y repérer avec une carte alors pour une personne aveugle je suppose que ça doit être encore moins évident.


" Oh non, il suffit d'avoir un matériel adapté! "

Il sortit de sa poche une petite carte de Nox Illum, où les rues sont en reliefs, et les noms des lieux importants en braille.
Hélène resservait du thé, puis caressa son pokémon, qui répondit d'un ronronnement et de quelques miaulements.

-A la base, je suis originaire d’un petit village de Kalos. Du coup, je n’ai pas l’habitude de me repérer dans une ville si grande.

Ayel se gratta la tête et répondit

" Moi j'avoue, je ne connais rien du tout à Kalos, je viens de Hoenn, Nénucrique, qui est une grande ville. Mais je n'ai jamais voyagé. "

Il hésita quelques secondes, puis continua.

" Enfin on m'a souvent parlé des autres régions, donc à Kalos, la capitale, c'est bien Illumis? "

Il semblait à Ayel que Illumis était la grande ville de Kalos. Ville de la mode. D'ailleurs, une très grande tour y siégerait.
Ayel prenait un peu de thé en savourant l'instant.
Décidément, cela faisait un moment qu'il n'avais pas été au calme comme cela. Il se reposait. Depuis qu'il avait rencontré Junji, il n'avait connu que la peur et la course. Enfin un moment de détente. En plus, le bruit que produisait le Hélionceau était relaxant.


Fiche de RP (c) Miss Yellow


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 335
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 22 Avr - 12:18



Hélène resta fascinée par la carte qu’Ayel venait de lui montrer. Elle l’effleura doucement du doigt, de peur de l’abîmer. La carte était en relief et à certains endroits, des petits points ressortaient. Du braille. Néanmoins, elle se demandait comment le garçon arrivait à retrouver son chemin même avec cet objet. Comment pouvait-il être sûr de se trouver dans la bonne rue, au bon endroit ? Mais elle le croyait.

-Moi j'avoue, je ne connais rien du tout à Kalos, je viens de Hoenn, Nénucrique, qui est une grande ville. Mais je n'ai jamais voyagé. Enfin on m'a souvent parlé des autres régions, donc à Kalos, la capitale, c'est bien Illumis?

La photographe non plus ne connaissait pas grand-chose d’Hoenn. Ni même de Kalos. Habitant à Neuvartault, elle s’était toujours contentée de ces environs pour ses photos. Elle ne s’était décidée vraiment à voyager que grâce à son boulot. On ne pouvait probablement pas trouver plus novice qu’elle comme dresseuse. Cependant, elle comptait bien profiter de cette importunité pour enfin vadrouiller et se constituer une équipe qui tenait la route.

-J’avoue ne pas avoir beaucoup voyagé. Et oui, Illumis est la capitale de Kalos. En fait, je n’y vais que quand j’ai besoin de quelque chose de spécifique. On trouve de tout là-bas.

Elle réfléchit un instant. Il y avait probablement des centaines de choses à dire sur Illumis mais elle ne connaissait pas vraiment les lieux à visiter de la ville. A part la Tour, bien entendu. Au final, elle avait honte de ne quasiment rien connaître de sa propre région. Mais elle allait se rattraper avec Mhyone. Il semblait y avoir des lieux intéressants.

-Puis il y a de très bons restaurants. A condition d’avoir le portefeuille qui va avec.

D'une banalité. Qui ne savait pas qu’Illumis était réputé pour sa gastronomie ? La gastronomie kalossienne ! Cela en devenait presque un cliché. Hélène soupira.

-A vrai dire, je ne connais pas tant que ça Kalos. Mais comme je me trouve dans une nouvelle région, je compte bien profiter !



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 166
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 24 Avr - 19:04


Clichés en bord de

mer

Feat Hélène Mellecoeur

 


Grand moment de calme plutôt reposant pour Ayel. Cela faisait en effet une semaine qu'il n'avait pas eut de repos. Entre les fuites, Junji qui hurlait tout le temps, et les quelques nuits passées en camping sauvage, il était fatigué. Ce moment le soulageait. La journaliste s'était montré très gentille depuis leur rencontre, et la présence de son pokémon était tellement apaisante. Ayel était d'accord avec elle, il fallait profiter de cette nouvelle région qui s'offrait à eux. Il n'avait jamais pensé à son groupe de cette façon. Ils avaient explorés beaucoup d'endroits très rapidement. Ayel avait découvert de nouveaux pokémons, bref, pas de quoi se plaindre sommes toutes.

" Moi aussi je suis arrivé depuis peu... Mais j'avoue que je n'ai pas trop eu le temps de profiter de la région. "

Il pris quelques secondes pour réfléchir

" Mais je compte bien le faire! Il faudrait que je commence par monter une équipe solide, après le voyage sera plus tranquille. Non pas que je n'ai pas confiance en Sucracotte, mais nous ne nous sommes jamais battu ensemble, et skelénox n'est pas spécialement un As du combat. "

Il repris un peu de thé, et ajouta

" Et vous, vous êtes du genre combattantes, ou simplement promenneurs comme nous?"

En y repensant, il ne s'était battu qu'une seule fois avec ses deux pokémons, et s'était lors de la capture du second. Dans un combat pas exactement équitable. Clairement, il était loin d'avoir une équipe capable de le protéger. Sur ce point, Junji était meilleur que lui. Même si frapper le pokémon adverse avec ses poings n'était pas vraiment légal. C'est son style de combat en quelques sortes. Alors qu'Ayel, lui, n'en avait pas. Il soupira un coup, puis repris du thé.



Fiche


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 335
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 26 Avr - 17:16




-Moi aussi je suis arrivé depuis peu... Mais j'avoue que je n'ai pas trop eu le temps de profiter de la région. Mais je compte bien le faire! Il faudrait que je commence par monter une équipe solide, après le voyage sera plus tranquille. Non pas que je n'ai pas confiance en Sucracotte, mais nous ne nous sommes jamais battu ensemble, et skelénox n'est pas spécialement un As du combat.

Hélène roula des yeux puis les posa sur Hélios. Elle connaissait bien ce problème. Son Pokémon était inoffensif. La seule chose qui l’avait sauvé du Malosse –un incident s’étant déroulé deux ou trois jours plus tôt-, était les ordres de sa dresseuse qu’il suivait à lettre. A part ça, le lionceau ne prenait aucune initiative.

-Et vous, vous êtes du genre combattantes, ou simplement promeneurs comme nous ?

Drôle de question. Hélène voyait un peu près ce que le garçon voulait lui demander. A vrai dire, elle ne s’était jamais posé la question de savoir comment elle se qualifierait. Combattante sûrement pas. Promeneuse non plus. Elle allait probablement vivre un certains à Mhyone. Par conséquent, elle avait plutôt intérêt à se fondre dans la masse.

-Pour l’instant… J’ai plus l’impression d’être une touriste, hésita-t-elle.

Oui, certainement le terme qui la qualifiait plus en ce moment. Elle avait essayé de visiter Nox Illum comme un touriste le ferait et il en allait de même pour Bord-au-Vent. A cette réflexion, elle soupira. Elle se trouvait complètement pathétique.
Le vibreur de son portable la sortit de ses pensées. Elle regarda son écran et plusieurs notifications s’affichèrent. Les Guériaigles prévoyaient de construire un QG tous ensemble. Hélène avait sauté sur l’occasion. Ça lui permettrait de penser à autre chose que la photographie et surtout, elle croiserait peut-être quelqu’un qui connaissait la région. Elle ne serait pas contre qu’on lui file quelques bons tuyaux.

-En fait Ayel, l’Emblème voudrait construire un QG près de Bord-au-Vent dans pas longtemps.

Elle avait constaté un peu plus tôt qu’il écrivait n’importe quoi sur la discussion. Pas de sa faute, il était aveugle.

- On n’est pas obligés de participer. Mais comme ça, tu es prévenu.

Au moins, il savait ce qu’il allait se passer dans les prochains jours.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 166
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 26 Avr - 17:47


Clichés en bord de

mer

Feat Hélène Mellecoeur

 


Hehehe. Cela amusait Ayel. Au final, il n'était pas le seul promeneur de cette île. Bon en soit, touriste c'est presque différent, mais Ayel n'arrivait pas à voir la distinction. C'est vrai! Un promeneur, pour Ayel, s'était simplement un dresseur qui visitait l'île, évitant le danger des combats. Alors bon. Un touriste, c'était à peu près pareil non?

-En fait Ayel, l’Emblème voudrait construire un QG près de Bord-au-Vent dans pas longtemps.

Plutôt surpris, Ayel se demandait d'où elle avait eu un contact avec l'Emblème. Puis, une vibration de son portable lui fit comprendre son erreur. Lui qui pensait que les notifications du portable qu'on lui avait fournis signifiait un manque de batterie. En réalité, cela venait de l'application des Gueriaigle. Il soupira.

" Je pensais juste que j'étais à court de batterie. Du coup, j'immagine que les notifs venaient de l'application qu'on m'as fait télécharger en arrivant sur l'ïle...

J’imagine aussi que j'ai dû lâcher deux ou trois messages étranges sur le chat?
"

Ayel se sentait stupide. Il s'en voulait un peu, et en plus, il devait vraiment passer pour un imbécile au près des autres membres. C'est à dire qu'on lui avait téléchargé l'appli sans vraiment lui en dire plus que : "C'est un chat pour les membres de l'emblème ".
Autant envoyer des messages ou passer des appels, il savait faire. Il se souvenait de où taper sur l'écran, et au pire, il pouvait simplement parler pour faire marcher l'appareil. Mais on ne l'avait pas informé des options de cette application, ni du son des notifications, qui en réalité, faisait vibrer son portable comme pour n'importe quoi d'autre.

Déjà qu'il n'avait pas spécialement compris le concept de ses groupes dans lesquels les dresseurs se devaient d'entrer à leurs arrivés sur l'île...
L'avantage, c'est qu'au pire, il avait du poster quelques suites de lettres sans aucuns sens. A moins que son meilleur ami le T9 ne lui ait joué des tours, transformant en insultes ses messages.

Ayel commençait un peu à stresser à cause de cela. Il pensait aussi à la base. Si l'Emblème souhaitait construire une base, les membres allaient certainement être réquisitionnés, et Ayel serait certainement d'une utilité réduite sur un chantier. Bref, à défaut d'avoir l'air attardé, il aurait l'air d'un boulet.

Il soupira à nouveau. Pourquoi ce genre de choses devait toujours lui arriver à lui? Entre Junji, et maintenant l'Emblème...


Fiche


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 335
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 28 Avr - 19:36



Ceci expliquant cela. Ayel n’avait tout simplement pas compris comment fonctionnait l’application. La personne qui lui avait fait télécharger l’application n’avait probablement pas eu le temps de lui expliquer. C’était malin. Mais pas très grave. Le ridicule ne tuait personne.

-En effet –autant dire la vérité- Mais si tu expliques aux autres que tu es aveugle et que, du coup, tu n’es pas très à l’aise avec l’app’, ils devront comprendre.

Dans la tête d’Hélène, cela semblait simple. Ceci dit, l’Emblème n’était pas  à l’abri de quelques membres étroits d’esprits.

-Ah ! avant que je n’oublie. La création du QG se fait ce week-end. Du coup, on a décidé de passer les prochains jours ici à Bord-au-Vent. On va s’échanger nos numéros. Si jamais il y avait un changement, je te préviendrais.

Après avoir échangé leur numéro respectifs, Hélène leur resservi une dernière tasse de thé. La jeune femme n’allait pas tarder à partir. Pas qu’elle s’ennuyait mais elle avait du travail. Entre la construction du QG et les exigences du magazine, elle n’avait pas de quoi s’ennuyer. Sans compter le fait qu’elle allait probablement rencontrer d’autres personnes en chemin. Elle ne savait pas encore comment elle s’y prendrait pour tout compiler. La photographe pouvait mettre de côté son boulot mais ce serait risquer de passer à côté un superbe cliché. Frottant son front, elle se demandait quelle idée lui était passée par la tête pour proposer son aide au groupe.

-Je vais y aller, finit-elle par dire. Du boulot m’attend. Au revoir !

Hélène finit rapidement son thé, refroidit depuis un moment.

-On y a va Hélios.

Le lionceau lui lança un regard absolument craquant. Il venait à peine de se faire un nouvel ami et le voilà partit ? Néanmoins, sa bouille d’ange ne fit pas défaillir sa dresseuse, la voilà sortie de la pièce. Il donna un petit coup de patte au Skélenox pour lui dire au revoir puis suivit Hélène.

Avant de partir, Hélène profita de l’occasion pour s’arranger avec la tenancière. La jeune femme réserva plusieurs chambres pour les membres de l’Emblème. Non sans essayer de marchander le prix. Un prix de groupe ne ferait de mal à personne. La tenancière craqua. Satisfaite, Hélène partit. Laissant derrière elle la tenancière qui marmonnait des injures et Ayel qui attendait son groupe.




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Bord-au-Vent-
Sauter vers: