HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
#1.2 — De retour...
#1.2 — De retour...
Jeu 16 Juin 2016 - 12:23
Région d'origine : Alola
Messages : 382

Sarah Croche

Sarah Croche
Fiouu, dure journée pour la MacCain qui se rentrait au bercail. Passer une bonne partie de la journée dans la nature et rencontrer ce dresseur, voilà qui n'avait pas été de tout repos. Dans un milieu marin , la jeune femme se serait sentie en forme. Mais toute cette verdure qui parsemait la route 1 avait le don de la vider de ces forces.

C'est donc avec ses bagages et son unique Pokémon, qu'elle pénétra dans un modeste hôtel de la ville de Nox Illum. Quand elle passa le pas de la porte, une vieille dame à demi endormie se tenait, assise, derrière le comptoir. Toussotant assez fort pour que l'ancêtre daigne se réveiller, Kaori lui demanda une chambre. S'exécutant, la ridée l'emmena au troisième étage et ouvrit une porte grinçante, menant tout droit sur une pièce peu lumineuse et miteuse.

Cependant un élément fit tilter la Nageuse. En effet, elle remarqua qu'il y avait un deuxième lit. Non, non, ce n'était pas un lit double pour un couple amoureux. C'était un lit superposé ! Et des affaires étaient posés non loin... Kao' allait avoir une partenaire de chambre....
— Attendez, y'a déjà une personne qui crèche là... Vous avez pas une chambre en rab' ? M'voyez, j'aimerai bien être tranquillou...
— Ah non, désolée ma p'tite dame, mais toute nos chambres sont prises. C'est qu'y'a pas mal de client en c'moment. Faudra faire avec. Mais vous inquiétez pas c'est une fillette comme vous. Elle tapota son menton, soudainement peu assurée. Enfin je crois.
Finalement, elle sourit à son interlocutrice :
— Sur ce bonne nuit ma p'tite dame. Voilà les clés. Ne les perdez pas !
Sur ces dernières paroles, la Mamie s'effaça progressivement du champ de vision de la Nageuse blasée.

Lâchant son sac de voyage mollement sur le matelas à la qualité discutable, la MacCain s'affala à son tour sur ce dernier. Dans un couinement de ressort rouillé, elle s'empara de sa Poké Ball, contenant de sa partenaire disgracieuse.
— Vivement que j'me débarrasse de toi. Lâchant la sphère qui tomba sur le plancher, elle pivota son corps en direction du mur. J'risque pas de devenir la meilleure des meilleures avec ce truc.
Re: #1.2 — De retour...
Jeu 16 Juin 2016 - 16:11
Région d'origine : Mhyone
Messages : 121

Blume Weiss

Blume Weiss
Un voyage de quelques jours à Nox Illum. Les parents Weiss avaient finalement donné leur accord pour que leur fille puisse un peu profiter de ses pokémons. Et surtout du Blizzi attrapé récemment. Son Scrutella avait pour but d'aider le petit arbre à neige à s'intégrer, et le voyage n'était qu'un prétexte de la part de Blume pour gagner un peu en autonomie et surtout pour vaincre sa timidité. Depuis toute petite, elle n'arrivait jamais à garder contact avec quelqu'un et ça malgré tout les efforts mis en œuvre. La plupart ont avoué qu'elle était trop pataude et suffisamment maladroite pour s'attirer le mauvais œil sur elle, et le peu qu'il reste avaient finit par se lasser de sa compagnie. Manque de sujet de conversation ? Non. Mais sa personnalité la bloquait au mauvais moment lorsque la brune se sentait mal à l'aise. Nul ne doute de sa gentillesse, mais c'est justement à ce propos que la petite Weiss n'arrivait pas à s'intégrer dans les groupes.

Se tapotant les joues devant le miroir, la demoiselle se motive mentalement à quitter le cocon familial pendant quelques jours. Si ca ne représentait que trois jours et deux nuits, pour Blume il s'agissait là d'un vrai parcours du combattant. Et Nox Illum représentait le top of the top au point de vue civilisation et galeries marchandes. Rien à voir avec Bord-au-vent qui n'avait que le festival floral comme allusion. Une campagnarde qui se rendait en ville, voilà l'image que l'on peut prendre pour qualifier Blume et son attitude du moment.
Quoiqu'il en soit, ses affaires étaient prêtes, sa valise dans l'entrée. Tout ce qui lui manquait, c'était de mettre sa veste. Sa mère lui avait laissé un peu d'argent et un panier repas pour le midi. C'est donc à onze heure trente quatre que la demoiselle quitta le nid familial et se lança à l'aventure pour rejoindre la capitale.

Arrivée à destination, la demoiselle cherche vite un hôtel pour pouvoir poser ses affaires avant de faire un tour en ville. C'est donc sur le premier lieu de logements que Blume jeta son dévolu, prenant la peine de frapper avant d'entrer. Une vieille dame était à l'accueil, dans un état plus proche de la mort que de la vie avec cette somnolence si.... prononcée ?

Excusez moi... Je souhaiterais une chambre....

La regardant de haut en bas, la vielle bique grogna dans sa barbe avant de l'inviter à la suivre. Troisième étage. Sans ascenseur. Sans aide pour les bagages, sinon c'est eux qui porteront la gérante âgée. La chambre portait le nombre 301, et lorsque la petite découvrit l'intérieur, un frisson d'excitation lui parcourut l'échine. Alors c'était ça, l'indépendance ?

Voilà c'est tout c'qu'il m'reste. T'as rien contre la colocation j'espère ? Nan parce que comme c'est la dernière chambre de dispo, il risque d'y avoir quelqu'un avant ce soir ou demain. Comme t'es la première arrivée, tu choisis si tu veux dormir en haut ou en bas. Ah et voilà la clé.

M...Merci.

Et la dame âgée repartit, maugréant sur le fait qu'elle eusse été dérangée dans son sommeil, jurant sur les jeunes qui n'avaient aucun respect et tout le baratin. Une fois seule, Blume s'installa et défit sa valise. Commencer à s'installer comme chez soi, tout bien ranger... Une fois cela terminé, la Weiss décida de sortir prendre l'air. Quelques boutiques avaient attiré son attention, et elle avait un peu d'argent de côté donc autant en profiter.


Ce n'est que dans la soirée que la brune revint à l'hötel. Heureusement pour elle que la dame lui avait laissé un flyer avec l'adresse dessus, sinon elle aurait pu jamais rentrer. Ouvrant doucement la porte de la chambre, Blume fit signe à son Scrutella de rentrer avec les sacs. Ce que cette dernière s'empressa de faire, avec tout le bruit bien énervant du plastique et du carton mélangé. Tiens ? Il y avait quelqu'un, à en croire la paire de chaussures qui étaient dans l'entrée. La jeune adolescente pria alors que ce ne soit pas un vieux monsieur pervers, ce qui fut confirmé sauf s'il était du genre à aimer les chaussures de filles...

Euh.... Excusez moi... Je peux.... allumer la lumière ?

Ne connaissant pas sa partenaire de logement, mieux valait pour Blume d'y aller avec des pincettes. Et si l'interlocuteur ou interlocutrice dormait ? Il était pas bien tard, mais avec une journée bien remplie, tout était possible...
Re: #1.2 — De retour...
Jeu 16 Juin 2016 - 23:46
Région d'origine : Alola
Messages : 382

Sarah Croche

Sarah Croche
La chambre était calme, depuis plusieurs minutes. Mais comme disait le dicton, le calme avant l'Apocalypse... ou un truc du genre. Et c'est d'ailleurs ce qui arriva lorsque la porte s'ouvrit, offrant alors un concert auditif des plus exécrables aux oreilles de la blondinette.

Se tournant vers la lumière, les yeux quasiment fermés, la mine boudeuse, elle fit face à une jeune fille. Elle semblait bien moins âgée que notre protagoniste. Brune, elle semblait naïve et timide à souhait. Une cible de choix pour certains profiteurs qui pourraient la mener à la baguette avec une simplicité bouleversante. Heureusement, Kao' n'était pas de ce genre. Elle savait ce que c'était de se faire commander et de s'exécuter à longueur de journée. Avoir 5 frères aînés avaient bien aidé...

C'est alors qu'elle remarqua une petite forme, non loin de la nouvelle arrivante. Un Pokémon. Il semblait chargé de paquetage et il était la cause principale de ce vacarme.

C'est alors que la MacCain se rendit compte que la fillette lui avait posé une question. Se redressant sur sa couche, Kao' bailla aux corneilles. Se frottant les yeux, elle annonça simplement :
— Non, y'a pas de problème. Pointant un doigt en direction de la créature, elle continua. C'est quoi comme Pokémon ?
De toute évidence, cette chose n'était pas eau, où la jeune femme l'aurait senti. Elle avait cette sorte de sixième sens lui permettant de deviner si un Pokémon était de type aqueux ou non.
— Oh et puis en passant, qu'est-ce qu'une gamine comme toi fait ici ? T'es là pour l'aventure ? Ou peut-être que t'as paumé tes parents en route et que tu cherches à les retrouver...
S'emparant de son sac, et rangeant sa Poké Ball au passage, elle se saisit d'un morceau d'une tentacule de Tentacool et commença à la mâchouiller. En balançant une en direction de sa colocataire, elle continua, la bouche pleine.
— Achy, ragonte.
Re: #1.2 — De retour...
Ven 17 Juin 2016 - 10:08
Région d'origine : Mhyone
Messages : 121

Blume Weiss

Blume Weiss
La réponse obtenue assez vite par la nouvelle partenaire de chambre, Blume s'empressa d'éclairer la pièce pour découvrir le visage de celle qui partageait désormais son espace de vie. Telle ne fut pas sa surprise lorsqu'elle vit le faciès à moitié endormi de celle qui aurait pu jouer dans la Belle au Désséliandre dormant, tant son visage dévoilait tant de charme. Et ça, sans maquillage sûrement. La beauté au naturel on va dire. Apposant ses mains contre sa bouche pour masquer sa stupeur et son amusement devant la mine déterrée qu'affichait sa colocataire, la Weiss ne put se retenir de lâcher un petit rire étouffé avant de tenter vainement de retrouver un air plus.... sérieux. Pour répondre à la première question de la demoiselle, bien évidemment. Elle ne devait pas venir de Mhyone, donc d'une région différente. Johto, Kanto, Hoenn, Unys, Sinnoh ou Kalos. Ou d'une autre région encore inconnue. Mais qu'importe, il fallait que la Weiss réponde sans attendre, sinon la demoiselle allait replonger dans son sommeil éternel.

C'est... C'est un Scrutella. Mon tout premier pokémon. Je l'ai eu il n'y a pas longtemps par le professeur Acacia lors d'une journée Porte Ouverte et....Euh désolé je parle trop, désolé...

Pourquoi se sentir coupable, alors qu'elle ne faisait rien que dire la façon dont la brune avait eu son pokémon. Voilà une des raisons pour laquelle c'était compliqué de rester avec elle. Blume tergiverse trop. Une simple question et la réponse se transforme en récit aux allures aventuresques. Tout le monde s'ennuyait ou décrochait dès la seconde phrase, et cela en étant en pleine forme. Alors que se passe t-il quand on vous raconte tout ça dès votre réveil ? Saturation pour la majorité.
Mais cela ne semblait pas déranger la blonde, qui se releva pour ranger un peu ses affaires et lui demanda ce que Blume faisait là. Le tout en mâchouillant un bout d'une tentacule de Tentacool, et en balança une à la brune. Qui eut un peu de mal à la rattraper, maladresse quand tu nous tiens.

Me...Merci.

S'empressant de mettre aussitôt à la bouche, Blume reprit du coup la parole.

J'ai... dit à mes parents que j'allais visiter Nox Illum quelques jours. Au début, ma mère ne voulait pas. Quant à mon père, il m'a prise dans les bras en me disant de rester à la maison. Il... voulait pas me quitter, je crois qu'il m'adore trop. Il est un peu collant, papa gâteau on va dire. Je suis arrivé dans l'après midi, et j'en ai profité pour faire les courses. Il y avait de jolies robes, de belles chaussures, même des objets pour les Pokémon. Mais ils étaient trop cher, et je dois garder de l'argent pour les autres jours. La dame de l'hôtel a été gentille avec moi, et m'a donné les clés avant de repartir. Sans elle, j'aurais été perdu ce soir en revenant...

Son Scrutella vint se blottir auprès de sa dresseuse tout en observant continuellement le bout de nourriture avec un filet de bave naissant petit à petit. La brune lui donna un petit bout, et en profita pour faire sortir son autre pokémon de sa ball. Le petit arbrisseau sembla être tiré de son sommeil, déclenchant une petite tempête de neige en plein dans la chambre. Blume lui donna un morceau en lui disant toute paniquée qu'il fallait stopper de déclencher des tempête neigeuse dès qu'il apparaissait. Surtout à l'intérieur de la chambre, en présence d'invités. C'est une Blume toute rouge, gênée par ce qu'il venait de se passer, qui se retourna vers sa comparse.

Désolé... Je viens tout juste de l'attraper... Faut que je m'occupe de lui aussi, c'est une des principales raisons de ma venue içi. Et toi.... Tu viens à Nox Illum pourquoi ?
Re: #1.2 — De retour...
Ven 17 Juin 2016 - 11:11
Région d'origine : Alola
Messages : 382

Sarah Croche

Sarah Croche
Doux Arceus, que cette fille était timide. Aux yeux de la MacCain, c'était limite si elle n'allait pas s'enfuir en pleurant au moindre mot prononcé. Voilà bien une gamine qui avait été constamment couvée et qui perdait tous ses moyens lorsqu'elle se retrouvait face à l'inconnu. En réalité, Kaori aurait très bien pu être comme son interlocutrice si elle n'avait pas décidé de s'imposer... Terrifiant...

Les paroles de la brunette pénétraient dans les oreilles de la blondasse, qui enregistrait plus ou moins les informations prononcées par cette dernière, tout en avalant les dernières bouchées de son met. Même si l'ennui commençait à la submerger, lorsque la Maîtresse du Scrutella lui raconta ses péripéties à Nox Illum, elle parvint tout de même à ne rien oublier. En même temps, elle n'était pas trop Strass, mode et paillettes. Kaori était une fille de pêcheur. Les Poké Dollars que sa famille gagnait durement n'étaient jamais utilisés dans la garde robe.

Finalement, la fillette arrêta de parler et fit apparaître dans la foulée un autre invité : Une sorte de végétal recouvert de neige. Encore un Pokémon inconnu aux bataillon de la Nageuse, qui observait le spécimen avec curiosité. Les nouvelles choses avaient le don de l’intéresser.

La créature se secoua les puces, faisant voleter des flocons dans la pièce, baissant brièvement la température ambiante. Prise d'un rapide frisson, Kao' entendit les plates excuses de sa colocataire.

Cette dernière enchaîna alors, posant sa propre question.
— J'me suis ramenée ici pour l'aventure. Se recouchant sur le dos, mains derrière le crâne, elle continua. Maintenant que c'te prof' Aca-truc m'a donné mon premier Pokémon, j'vais prendre la route dès demain et devenir la plus forte de tous les dresseurs de c'te région.
Pointant son regard bleuté sur le trio qui lui faisait face, elle s'adressa à la fillette.
— D'ailleurs, en parlant de dresseur : T'en ais une toi aussi, non ? Ou tu capture les Pokémons pour en faire de misérables objets de collection ? T'as pas l'air trop conne, mais bon j'tiens quand même à te prévenir : C'est pas les peluches que t'as dans ta chambre.
Mieux vaut prévenir, que guérir...
Re: #1.2 — De retour...
Ven 17 Juin 2016 - 11:51
Région d'origine : Mhyone
Messages : 121

Blume Weiss

Blume Weiss
Elle n'avait pas l'air méchante aux premiers abords. Mais plus la discussion avancait, plus Blume se demandait si la blonde était pas aussi gentille que la brune. Alors comme ça elle venait sur Mhyone pour l'aventure et avait pour but de devenir une dresseuse. Le choix que tout le monde faisait une fois qu'Acacia leur confiait leur premier compagnon. Choix faisant l'unanimité, sauf pour la petite Weiss. Non, elle voulait du spectacle, de la grâce, de la beauté, du sang froid, de l'intelligence et de la robustesse... Tout ce qui faisait un bon show et qui ravissait les personnes du public lors des concours. Les concours Pokémon, voilà ce à quoi Blume Weiss aspirait. Peut être changerait elle d'avis à un moment ou à un autre, mais pas avant d'avoir connu l'intensité des exhibitions devant le jury.

Je... Je n'aspire pas à devenir comme toi et comme les autres... Je... Les concours Pokémons m'inspirent plus que les combats entre dresseurs.

S'ensuivit une phrase que Blume ne saisit pas trop l'importance quant à la violence dans l'intonation prise par la blonde. Du moins, c'est ce que la brune pensa. Première erreur ou méprise de sa part, mais il fallait qu'elle apprenne que dans la vie, rien n'est acquis. Peut être avait elle encore une fois trop parlé en dévoilant sa journée comme un journal. Sûrement que la blonde n'aimait pas parler chiffon ou n'était pas disposée à en parler en ce moment, trop occupée encore à maintenir ses paupières ouvertes face au discours ennuyant à souhait de la fille venant de Bord-au-vent.

Je suis une dresseuse oui, mais je tend plus vers la coordination Pokémon... Je sais parfaitement qu'il ne s'agit pas de peluches mais d'êtres vivants... Juge moi si tu veux, j'en ai l'habitude depuis le temps... commenca t-elle à marmonner, pour reprendre ensuite.

Il y a plusieurs façon de dresser des pokémon, tu as la tienne et j'ai la mienne... Tu accèderas sans aucun doute à ton rêve, alors je t'en prie, laisse moi accéder au mien...

Après avoir fini son discours, la Weiss détourna le regard et se dirigea vers la salle de bain, accompagnée de son Scrutella. Un regard toujours observateur de la petite fée noire sur la blonde avant que la porte ne se referme. Devant le lavabo, Blume s'appuya se regarda dans la glace quelques secondes avant de laisser ses sentiments éclater.
Pourquoi fallait il toujours qu'on la prenne pour une inconsciente qui ne savait pas dans quel monde elle évoluait ? Ca ne devait pas se passer comme ça. Elle pensait qu'une fois son pokémon obtenu, tout ses problèmes allaient s'envoler... Mais c'était tout l'inverse en fait. La brune comprit aussitôt les propos tenus par sa colocataire sur sa façon d'élever ses pokémons. Certes, Blizzi venait de rejoindre la bande. Mais il fallait du temps pour qu'il s'habitue...

Une dizaine de minutes plus tard, la jeune fille sortit de la salle de bain et alla directement se coucher, ramenant la couverture sur sa tête. Scrutella la suivit et resta au pied du lit, observant les deux demoiselles avec son regard si... perturbant quand on y est pas habitué.
Re: #1.2 — De retour...
Ven 17 Juin 2016 - 12:36
Région d'origine : Alola
Messages : 382

Sarah Croche

Sarah Croche
Qu'est-ce que c'était que ce charabia ? Concours Pokémon ? Ca existait vraiment ce genre de truc ? Qui pouvait être assez idiot pour trouver un intérêt à cette pratique. Quel était le facteur qui poussait les gens à vouloir faire de leurs Pokémon les plus beaux ? Kao' n'en voyait aucun. Le discours de sa colocataire sonnait creux.

Encore une fois ses racines de pêcheur rageaient à l'intérieur de son esprit. Certes, elle venait d'Hoenn, une région réputée pour ses concours. Mais au village Myokara, il n'y avait pas de telles infrastructures. Dans son entourage, les Pokémons ne servaient qu'à deux choses : Ils étaient des combattants et d'excellent travailleurs. Mais certainement pas des mannequins. Ainsi cette donnée était profondément incrustée dans ses idées.

S'apprêtant à écraser la fillette qui se défendait vainement, elle sentit qu'elle ne devrait pas ouvrir la bouche davantage. De toute évidence, la fragilité de la brunette commençait à se montrer. Allait-elle pleurer ? Pestant intérieurement, la Nageuse maudit les gosses de riche qui se mettaient dans tous leurs états pour un rien.

Finalement, sa colocataire se leva et s'enferma dans la salle de bain. Kaori était désormais seule... Enfin, si on exceptait la présence du petit arbrisseau qui l'observait attentivement. Levant un sourcil, la MacCain l'apostropha simplement :
— Quoi ? Tu veux ma photo ?
Les minutes défilèrent quand finalement les deux absents firent leurs réapparitions. Sans un mot, la brunette plongea sous sa couette. De toute évidence, elle en avait fini avec son interlocutrice. Soupirant face à cette attitude, Kao' sentie qu'elle devait présenter des excuses. Après tout ce n'était qu'une petite fille, il ne fallait pas la brusquer comme elle l'avait fait.
— Hey... Fillette. J'm'excuse. Levant les yeux au ciel face à sa propre phrase, elle continua. J'suis personne pour te dire c'que tu dois faire ou quoi. T'es assez grande pour faire c'qui te chante. Si t'as envie de faire ces... ces... euh... 'Fin, fais ce que t'as envie de faire sacrebleu. Si tu y crois, ça marchera.
Rolala, les discours c'était vraiment pas son truc. Voilà pourquoi elle détestait les moments tristes : Parce qu'elle ne savait jamais quoi dire pour consoler ou rassurer. Toussotant afin de monter sa gêne, elle enchaîna :
— Hé ? T'entends ce que j'viens de te dire ?
Pff, ces jeunes de nos jours...
Re: #1.2 — De retour...
Ven 17 Juin 2016 - 13:34
Région d'origine : Mhyone
Messages : 121

Blume Weiss

Blume Weiss
J'aurais pas du venir à Nox Illum...

Fut la réponse à l'insistante question de la blonde venue s'excuser. Se retournant pour être face à face avec son interlocutrice, Blume balaya les larmes de ses joues pour reprendre son début de phrase.

Je savais que j'faisais une bêtise... Quitter Bord-au-vent a été une épreuve pour moi, et c'est qu'un petit voyage de quelques jours... Quelqu'un comme moi, qui vient de la campagne, découvrant la civilisation, c'était obligé que ca se termine comme ca... Elle regarde la blonde dans les yeux et poursuit. Ce que tu m'as dit tout à l'heure, je l'ai entendu tellement de fois... Mais... Je vais te dire ce que je répond à chaque fois, pour mettre les choses au clair. Si j'ai choisi les concours pokémon, c'est pas pour me pavaner avec mes pokémon dans des robes magnifiquement taillées et autres. C'est surtout pour que.... je puisse aller au delà de ma timidité. Je sais bien que je risque de devenir désagréable par la suite si je connais le succès.... mais je ne me fais pas de soucis là dessus, puisque je le connaitrais jamais tel que je suis parti... Mon Blizzi ne m'obéit même pas, je couve trop mon Scrutella...Je ne suis pas faite pour être dresseuse, voilà aussi pourquoi je me consacre aux concours...

Encore un long monologue, mais c'est comme elle avait dit, la même chose qu'elle répétait à tout ceux qui doutaient d'elle. Blume appela son Scrutella à venir près d'elle, le petit arbrisseau décida de se mouvoir et se rapprocha du lit. Jetant un regard à son arbre ) neige, Blume ne put s'empêcher de le serrer dans ses bras avant de le faire rentrer dans sa pokéball. Scrutella connut le même sort, ne rechignant pas mais laissant échapper un petit sanglot avant de disparaître. La tristesse de la brune semblait disparaître au profit de la fatigue. Il commençait à se faire tard en même temps, l'heure de mettre tout ses ennuis de côté et laisser le sommeil prendre le relais.

Tu sais... je ne t'en veux pas. Je sais bien que je... suis encore fleur bleue... J'ai parlé des robes et autres pour essayer de m'adapter à la ville... mais ce n'est pas moi tout ca....

Elle s'arrête un instant. Faut pas continuer sur ce sujet là, autant repartir sur de bonnes bases.

Au fait, je m'appele Blume. Et toi ?
Re: #1.2 — De retour...
Ven 17 Juin 2016 - 20:52
Région d'origine : Alola
Messages : 382

Sarah Croche

Sarah Croche
Sa colocataire daigna finalement parler. De toute évidence, les excuses prononcées plus tôt avaient fait leurs petits effets et la petite déballait doucement son sac. La Brunette lui expliquant telles choses en transitant sur d'autres sujets qui la perturbaient, la McCain comprenait peu à peu la situation de cette dernière.

Même si à ses oreilles, ça sonnait un tantinet "Nian nian", elle ne trouva pas ce flot de parole ennuyeux. Aussi surprenant que cela pouvait paraître, ce discours la motivait. Non pas qu'elle souffrait des même problèmes que sa camarade, mais elle traversait elle aussi une période de doute.

Elle avait reçu un Pokémon qui lui semblait inutile en tout point. Sans compter qu'il était vraiment laid. Assez laid pour que la jeune femme soit révulsée à sa simple vue. Pourtant, n'avait-elle pas dit quelques minutes plus, que la beauté n'était pas un facteur important chez un Pokémon. Son utilité passait devant. Et en ce qui concernait cette facette du Barpau, Kao' en avait à peine effleuré la surface.

Peut-être qu'elle avait été trop dure avec sa partenaire. Peut-être qu'elle devait voir au delà de sa laideur et penser comme sa famille avait toujours pensé...

C'était décidé, Kaori allait donner une vraie chance à Mirage. Elle tenterait de passer outre des détails qui n'avaient aucun impact sur son ambition de meilleure dresseuse, pour se concentrer sur ce qui importait vraiment, à savoir sa valeur au combat. Sans répondre à la question posée plus tôt par la dénommée Blume, la MacCain tenta de remercier cette dernière à sa manière, pour ce coup de main involontaire.
— Ecoute... Blum ? C'est ça ? C'est pas parce que tu doutes de toi que t'es forcément une incapable triso'. Tu vois c'que j'veux dire ? Il est temps de te ressaisir. Genre, tu t'sors les doigts de ton derrière de porcelaine et tu fonces tout droit. Regrette rien. Tu vas t'casser la gueule en chemin, c'est sur à 100%. Mais l'important c'pas de savoir combien d'fois tu vas tomber... C'est de savoir combien d'fois tu vas te relever. Comme on dit chez moi : No Pain, no Cain ! Un petit moment de silence s'installa quand finalement, Kaori continua sur un ton plus calme. Enfin le vrai mot c'est "gain" hein, mais comme mon nom c'est McCain...Fin bref... Tu vois où j'veux en v'nir quoi.
Se grattant l'arrière du crâne pour manifester sa gêne, elle termina.
— Oh, et moi c'est Kaori. Mais tu peux m'appeler Kao' si ça te chante.
Re: #1.2 — De retour...
Sam 18 Juin 2016 - 12:25
Région d'origine : Mhyone
Messages : 121

Blume Weiss

Blume Weiss
Des excuses venant de la blonde, suivies d'un petit discours sur comment Blume devrait profiter de la vie sans avoir à se préoccuper de ses défauts. Une suggestion qui lui avait déjà été proposée dans le passé, mais qui trouvait toujours un obstacle à sa réalisation. Mais comme dit précédemment, la vie n'est pas un long fleuve tranquille avec des licornes multicolores. Soit, la petite brune se dit qu'elle allait suivre les conseils de la blonde. Non pardon, Kaori. Ou Kao, au choix.

Merci en tout cas, Kaori. Je... T'y es pas allé avec le dos de la cuillère, mais je trouve ca mieux que de tourner en... rond.

Sa vie prenait un tout autre sens, maintenant que les choses avaient été dites par sa comparse. Désormais, Blume Weiss ne serait plus une petite fille timide mais une demoiselle qui dit tout ce qu'elle pense. Comme Kaori MacCain. Allez, on va faire ca !

J'avais... une autre question à te poser... Est ce que.... Je peux prendre exemple sur toi... ? Je... je veux dire.... au niveau de ta façon de dire les choses de la même façon ? Je.... Je vais essayer de faire comme toi... Attention...

La brune prend une longue inspiration, et décide de faire une pose un peu aléatoire car elle ne sait pas trop comment Kaori se tient dans la vie de tout les jours. Faut dire que la seule fois où elle l'a vue, c'est ce soir au lit en mastiquant un tentacule de Tentacool...
Prenant une pose décontractée, Blume fronce les yeux et mâchouille une tentacule tout en fixant le mur d'en face.

Tu vois mon grand, chez nous, on fait pas de pommes de terre ! Nous, on est les MacCain, et on rigole pas. Comme on dit, No Cain no Life !, reprend sa voix et se tourne vers sa compatriote d'un air hésitante, C'est...bon comme ça ?

Il fallait maintenant espérer que ca n'allait pas vexer la blonde, qui la regardait avec des yeux ronds. Qu'est ce qui n'allait pas ? Blume n'avait pas bien imité c'est ca ? Quoi qu'il en soit, Blume fonce vite se recoucher avec la couverture sur la tête, redoutant une remontrance quelconque. Mais au fond d'elle, Blume est contente. Elle s'est faite une amie. Et ça, c'est le plus important dans l'histoire.

HRP:
 
Re: #1.2 — De retour...
Sam 18 Juin 2016 - 13:53
Région d'origine : Alola
Messages : 382

Sarah Croche

Sarah Croche
Quelle drôle de gamine. Voilà bien la chose qui traversait l'esprit de la McCain alors que sa camarade de chambre s'exprimait. De toute évidence, les mots prononcés plus tôt par notre protagoniste eurent le don de lui remonter le moral. Et c'était tant mieux ! Parce que jouer les assistante sociale, c'était pas son truc. Elle avait déballé le peu qu'elle avait en stock...

Baillant à nouveau, la Blondasse sentait ses yeux se clore petit à petit. Luttant contre le sommeil, elle tentait d'absorber le flot de parole de sa comparse. Et visiblement, cette dernière était reconnaissante envers la Nageuse. Bonne nouvelle. Sachant que l'issue aurait pu être bien pire !

Mais cette conversation avait encore des surprises à montrer ! En effet, voilà que la Brunette voulait ressembler à la McCain ! Haussant un sourcil face à cette requête, Kao' ne pouvait qu'être surprise de la tournure des événements. Elle se sentit fière, l'espace d'un instant, mais ce sentiment laissa place très vite à la stupéfaction, lorsqu'elle entendit la tentative d'imitation de Blume. Cette dernière demandant si la déclaration était convenable, la Nageuse savait qu'elle devait se ménager lorsqu'elle répondrait.
— Huuh... Ouais ouais... On va dire que ça passe...
Se grattant à nouveau l'arrière du crâne, gênée, un sourire se dessina tout de même sur ses lèvres. Réussir à changer la mentalité d'une personne ça n'arrivait pas tous les jours. Et encore moins quand cette même personne devenait une de vos fan !

S'enveloppant de sa couette, Kaori, à son tour, sombra dans les bras de Morphée.
Re: #1.2 — De retour...

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives RP :: 2016-
Sauter vers: