:: Ile Mirabèce :: Port-Mirage :: Plage Hibiscus Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Apprendre a se battre | Feat Shinichi

avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 550
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 27 Avr - 15:18

Apprendre a se battre feat Shinichi

J'ai décidé de prendre des vacances. De partir de l'ìle principal de Mhyone pour quelques temps. Alors pourquoi pas me rendre sur l'Île Mirabèce pour quelques jours?
C'est donc tôt dans la matinée que je me suis mise en route. J'ai mis mes affaires dans mon sac a dos, pris mes deux compagnon restant et j'ai pris ensuit ma moto pour aller jusqu'au port du village. Habitant tout près du port, j'y suis arrivée en seulement quelques minutes. Le jours d'avant j'avais déjà pu réserver un billet de dernière minute pour Port Mirage. J'ai d'ailleurs eu beaucoup de chance qu'ils aient assé de place pour que je puisse prendre ma bécane avec.
Je me trouve donc au port de bon matin a attendre le bateau. Il ne tarde pas a arriver et j'embarque.
Pendant que la bateau redémarre pour aller en direction de l'Île Mirabèce je regarde la mer et le soleil se lever lentement. Soudain je me rends compte a quel point je me sens seule. Depuis l'enlèvement de Hachiko j'ai l'impression de nager dans un trou noir. Je n'ai jamais eu beaucoup d'ami, j'ai toujours été du genre résèrvé et discrète. J'ai toujours préféré être seule dans mon coin. Mais j'ai toujours eu Hachi qui était la avec moi. Et soudain il n'est plus la. J'ai toujours encore Falco, mon Braisillon, mais ce n'est pas la même chose... Hachi était mon meilleur ami...
J'inspire profondément et essaye de me reprendre et de repousser les sentiments négatifs loin de moi. Pas maintenant, pas aujourd'hui.

Quelques temps plus tard le bateau amarre a Port Mirage. Je descends et parque ma moto non loin de la. J'irais faire un tour plus tard, mais d'abord je veux me rendre a la plage hibiscus. J'ai beaucoup entendu parler de cette endroit.
Le soleil commence soudainement a taper dur. Il fait si chaud que je décide de retirer mes chaussures que je range dans mon sac. Je sors Falco qui commence a voler autours de moi. Il piaille de joie et pars voler au dessus des vagues. Il aime beaucoup la mer, ce qui n'est pas tout a fait normal pour un pokémon de type feu.
Il n'y pas beaucoup de personne sur la plage même si il est déjà 10:00 passé. Certaines personnes se couchent déjà sur leurs linge ou parte se baigner. Je croise quelques joggeur et c'est déjà tout. Je me demande si le peu de monde a tout simplement a voir avec le manque d'hospitalité des habitants de l'île. J'en ai déjà entendu parler. Mais moi ça m'es égale, après tout je ne veux parler a personne. Je continue ma promenade lors ce que soudain un ballon de volley atterris a mes pieds. Je regarde la balle blanche et bleue devant moi sans réagir.

- Eh! tu me redonne mon ballon oui ou non!!?


Je sursaute en entendant cette voix agressive. En levant les yeux je peux voir un jeune homme d'une vingtaine d'année se rapprocher de moi. Il est maillot de bain et me regarde d'un oeil mauvais. Un Akwakwak le suis en se dandinant. Sentant une menace Falco vient tout de suite se ranger a mes côtés. Trop intimidée pars le regard mauvais du jeune homme et de son pokémon eau, je n'arrive pas a ouvrir la bouche. Je reste planté la sans réagir.

- Mais qu'est ce que tu attends, p*tain!


Je sors de ma torpeur et rentre immédiatement la tête dans les épaules.

- D...dé...désolée.


Je me baisse pour prendre le ballon et le lui lance. Mais il ne le ratrappe pas. Il continue a me fixer. Son Akwakwak se rapproche de lui.

- Vu que tu a voulu voler mon ballon je veux me battre contre toi et ton oiseau!


Il ricane, il semble vouloir s'amuser. Mais moi je ne veux pas. Je ne me suis jamais battu contre un autre dresseur...

- Tu a perdu ta langue ou quoi?!!


Il fait signe a son Akwakwak d'attaquer sans me laisser le temps de réagir. Je bloque complètement. Je ne sais pas quoi dire ni quoi faire. Falco se prends alors une attaque Vibraqua en pleine face. Il s'attendait que je réagisse et que je lui dise quoi faire, mais pas a ce que je bloque. L'attaque lui fait beaucoup de mal. Falco s'écrase au sol et peine a se relever. Le pokémon adverse est beaucoup plus fort que le miens. Et en plus il a l'avantage de type. Je n'ai aucune chance. La panique me prends et je n'arrive plus a respirer. Moi qui voulait des vacances...
Puis l'Akwakwak se jette sur mon pokémon avec une attaque combo griffe. Voyant que je suis toujours encor tétanisé Falco réagis de lui même. Trop faible pour s'envoler il commence a sautiller en essayant d'éviter les attaques du pokémon eau. Ils bougent sur la plage jusqu’à ce que mon braisillion de cogne contre une jeune homme inconnu et se retrouve donc coincé, face au canard bleu.



H.achiko & F.alco & D.aemon & A.thena

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 1672
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 27 Avr - 22:07
Il est très exactement huit heure trente. Je me suis levé aux alentours de six heures afin de retourner sur l’île principale mais le destin en a décidé autrement. Si la compagnie de transport n’avait pas annulé au dernier moment, je serais sur un navire en partance pour Bord-Au-Vent à l’heure qu’il est. J’ai plus ou moins fait le tour de l’île Mirabèce et il n’y a rien à voir de plus à mon sens. Le casino, la forêt rouge, le cimetière, je me suis rendu dans tout ces lieux et ai immortalisé sur papier ce qu’il y avait d’intéressant à dessiner. Ayant été pris de cours par cet imprévu, je me rends à la plage Hibiscus suite aux conseils du Pokémon érudit. D’après mon Roigada des choses « exceptionnelles » se trouvent là-bas. Soit. Allons-y.

Une fois sur place, je me laisse tomber à même le sable, pousse un bâillement digne d’un Ursaring et vois mon Roigada ramasser quelques fleurs et coquillages. Allez savoir ce qui lui prend à celui-là. Je me frotte longuement les paupières et soupire en voyant Antonidas réaliser un château de sable avec les composants qu’il a précédemment ramassé. Comme quoi, on peut avoir un QI très nettement supérieur à la moyenne et rester un grand enfant dans le fond.
▬ C’est ça le truc exceptionnel ? Tu te moques de moi ?

Le Pokémon hausse les épaules et fais mine de ne pas comprendre les causes de ma déception. Il poursuit ensuite son œuvre. Avec minutie il pose chaque fleur, chaque coquillage et s’évertue à créer le plus beau château qui soit. Ridicule.
▬ Pour un génie, tu es plutôt mauvais en architecture. À cinq ans, je faisais mieux.

Antonidas se tourne vers moi et me tire la langue. Et dire que ce Roigada est un génie. Entre ça, mon billet annulé et mon téléphone qui bug à longueur de journée ; Il n’y a pas à dire, ce monde est injuste. Il est bientôt dix heure et le soleil tape de plus en plus fort. Deux de mes Pokémons – le Braségali et Métamorph – souhaitent profiter du beau temps et sortent de leur Pokéball respective. Yogg part embêter d’autres Pokémons tandis que Fandral se met en tête de faire un château afin de concurrencer la création d’Antonidas. Après quelques minutes de labeur, le coq de combat me montre le château qu’il a réalisé.
▬ Mon dieu, vous êtes vraiment nuls tout les deux. Laissez faire l’expert.
Je suis né à Vermilava et ai passé la moitié de mon enfance dans un désert. Autant vous dire que la sculpture sur sable, ça me connaît. Mes deux Pokémons n’ont pas l’air de me prendre au sérieux et ricanent dans leur barbe. Je me lève, me retrousse les manches et m’apprête à montrer au monde entier mon incroyable talent. Mon seul talent en fait même quand on y pense.
▬ J’ai passé seize ans à glandouiller dans un désert, je peux vous dire que les château ça me connaît.
Sur ces mots, je détruis sans plus de cérémonie les œuvres ratées de mes deux confrères et me baisse. Jusqu’à ce que je me prenne un piaf dans le dos. Qu-qu-quoi ?

Je me retourne et vois deux dresseurs se battre en duel. Enfin. « Se battre » ; Façon de parler. À vue de nez, cela ressemble plus à une correction qu’autre chose. Je n’ai pas prêté attention aux dires du volleyeur depuis tout à l’heure mais vraisemblablement Fandral et Antonidas sont plutôt remontés. Pour une obscure raison, je me sens pousser des ailes et lâche un :
▬ C’est quoi ce délire ? On peut même plus faire de château tranquille ici ?

Le mec à moitié à poil me fixe avec insistance et – pour une raison tout aussi énigmatique que celle qui m’a poussée à lui remonter les bretelles – se décide à m’affronter. Mais ils sont tous fous ma parole à vouloir se battre pour un rien. L’Akwakwak attaque le Braségali à lunettes qui évite l’offensive et réplique avec un Pied-Voltige. Après avoir échangé quelques coups, la victoire de Fandral ne fait aucun doute. Le jeune homme décampe alors en prenant soin d’emmener avec lui son ballon.
▬ Vraiment bizarres ces gens-là.
C’est la sixième ou septième personne ici qui me défie sans raison apparente. Je ne sais pas d’où sort cette mode mais il faut arrêter. On est pas dans un jeu-vidéo ici non d’Arceus !

▬ Tu vas bien ?
Je ne l’avais presque pas remarquée mais la femme de quelques années mon aînée est toujours plantée là. Sûrement le stress liée à la situation traumatisante qu’elle vient de vivre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 550
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 1 Mai - 16:51

Apprendre a se battre feat Shinichi

- C’est quoi ce délire ? On peut même plus faire de château tranquille ici ?

Le jeune homme que Falco a percuté se retourne et nous fixe. Et mince... Je fais quelques pas en arrière. J'en ai énervé un autre... c'est pas mon jours!
Il semble jeune, un peu plus jeune que moi peut être mais seulement d'un an ou deux tout au plus. Ce qui me frappe le plus sont ses yeux. D'une couleur ambrée comme j'en ai presque jamais vu chez un être humains. Presque hypnotique...
Il est accompagné d'un Roigada et d'un Brasegalie! Mes yeux s'iluminent. Je suis tellement fascinée pars les pokémons de type feu que j'en oublie les problèmes j'ai. Un Brasegalie est un pokémon que j'ai eu la chance de voire une seule fois en vrai, et ce seulement de loin. J'en suis émèrveillée.
Mais le jeune homme aux yeux d'ambre n'attaque pas mon pauvre pokémon oiseau. Il ordonne a son pokémon feu d'attaquer l'Akwakwak. Tout deux se livrent un duelle des plus intéressant. Le Brasegalie esquive les attaques d'eau avec élégance et riposte avec force. Il ne lui faut pas longtemps pour mettre K.O. le pokémon eau. Mon agresseur fuis tout en emportant son pokémon et sa balle.
Sans vraiment réfléchir j'accours en direction de Falco et m'agenouill au sol pour le caresser.

- Ca va? Tu n'es pas trop blessé? Désolé de t'avoir fait vivre ça!


Le piaf secoue la tête et vient s'appuyer contre moi. Je commence a caresser ses plumes légèrement hérissée.
Je lève ensuit le regard en direction du jeune homme et en voyant son regard intrigué j'en déduis qu'il vient de me poser une question. Puis ça me revient, un simple Ca va que je pensais qu'il l'adressait a son pokémon. Je hoche la tête, en incapacité de lui répondre. La timidité reprends le dessus et je baisse le regard gênée. C'est dernier temps j'arrive de mieux en mieux a gérer ma timidité mais sous le choc de ce qui s'est passé je n'arrive pas a contrôler les tremblement dans ma voix et mon bégaiement.

- O..oui ça..ca v..va. M..merci beaucoup.. p..pour tout


Je me lève et essuie mes habits pour me débarrasser du sable. Je lève un regard timide et surtout honteux vers le jeune homme. Ma confiance en moi a pris un sale coup. J'essaie de devenir plus confiante mes si je perds contre un idiot comme ça je me rends compte que je suis une bonne a rien. Tellement nulle qu'un inconnu a du me venir en aide.

- D...désolée. Je...je ne me suis j..jamais battu contre une autre d..dr..dresseur. J...J'ai paniqué...

Une idée m’effleure l’esprit mais j'essaie de l'oublier. Je ne vais quand même pas lui demander une chose pareille après qu'il m’a aidé!


H.achiko & F.alco & D.aemon & A.thena

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 1672
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 6 Mai - 10:05
Tout comme Timothy, la jeune femme bégaie. Je ne sais pas si sa diction imparfaite est innée ou liée au stress mais j’imagine que les deux facteurs jouent sur son incapacité à parler avec fluidité. Son Pokémon est plutôt mal en point. Elle se sent certainement coupable et honteuse. La situation n’est pas évidente à gérer pour elle. Je ne suis pas le plus doué pour ce qui est de rassurer autrui mais j’essaie de trouver les mots justes.
▬ Je t’en prie. C’est rien.

L’inconnue me confie ne jamais avoir combattu de dresseur auparavant. Il s’agit d’une aventurière débutante, d’où ses difficultés à donner les bons ordres et ses craintes récentes. Je me gratte la tête et rétorque :
▬ Je vois. Bah. C’est normal de faire un peu n’importe quoi les premières fois. Je faisais pas mieux à mes débuts, je te rassure. D’ailleurs encore maintenant il m’arrive de faire des trucs bizarres … Enfin bon.
Je me souviens de mon premier combat contre Anne Nichols. J’avais été ridicule en ce temps là. Mes ordres n’étaient pas clairs, mon Pokémon ne m’écoutait pas et je lui suggérais d’utiliser des attaques qu’il n’était pas en mesure d’effectuer du fait de sa faible expérience. Mon niveau actuel est loin d’être décent à mon sens mais il m’a fallut du temps pour en arriver là – c’est dire si je partais de loin.

J’ai bon espoir que dans quelques semaines ou mois, cette jeune femme soit plus à même de combattre par elle-même qu’elle ne l’est maintenant. D’ailleurs, j’y pense un peu tard mais je ne sais pas grand-chose de la demoiselle aux cheveux roses.
▬ Dis, tu t’appelles comment au juste ? Moi c’est Shinichi. Je viens de Vermilava et suis arrivé il y a six ou sept mois.
Ou peut-être huit. Je ne m’en souviens plus. En tous cas cela fait un moment que je suis ici. J’ai eu l’occasion d’enchaîner les expériences et c’est entre autre grace à cela que je suis devenu moins mauvais – à défaut d’être réellement devenu bon.

▬ Je ne suis pas forcément le mieux placer pour donner ce genre de conseils mais si tu veux progresser rapidement, le mieux est de défier le maximum de gens et de ne pas hésiter à leur poser des questions ou à leur demander des trucs farfelus. Moi en tout cas je me prive rarement. La majorité des dresseurs ici est sympathique. Défier les maîtres d’arènes est aussi un bon moyen de voir si tu progresses.
C’en est un, en effet.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 550
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 28 Mai - 18:11

Apprendre a se battre feat Shinichi

Même si je le jeune inconnu essaye de me rassurer tout en me disant que c'est normal de ne pas trop savoir quoi faire au début de sa carrière. Il m'assure que lui aussi n'en avait pas trop d'idée a ses débuts. Que même lui avait de la peine. Mais j'ai du mal a la croire. Pas en regardant la puissance de ses pokémons. Surtout son Brasegalie. Il est si grand et si imposant au point d'en douter que quelqu'un ose se mesurer a lui. Moi je n'aurais aucune chance...
Mais j'ai l'envie de m'améliorer. Je sais reconnaitre mes fautes. C'est pour cela que j'arrive a me rendre compte que je manque d’expérience et surtout de confiance en moi. Si je doute a chaqu'un de mes ordres mon pokémon ne saura pas quoi faire et va commencer a douter lui aussi. Cela pourrait nous mener a notre perte, tout comme il y a quelques minutes.
Le jeune homme se présente sous le nom de Shinichi. Il vient donc de la Région d'Hoenn. Plus précisément de Vermilava. Il a donc du voir la championne Feu en pleine action. J'aimerais tellement lui demander plein de détails mais je n'ose pas lever le regard.
Lors ce qu'il me demande mon nom je me tortille sur place et continue de fixer mes pieds.
Je réussi finalement a prendre mon courage a deux mains et a lever mes yeux pour croiser son regard d'ambre. Je lui souris timidement.

- Je...je m'appelle Cha..charlotte Grayson. Je viens d...de Saa..safrania. Je suis ici de..depuis 3 mois. En..enchanté Shinichi! M..merci encor pour ton aide.

Je réfléchis a ce qu'il vient de me dire. Effectivement ça pourrais m'aider a progresser il y a juste un petit soucie. Ma timidité. Jamais au grand jamais j'aurais le courage pour aborder quelqu'un de mon plein gré. Je hoche la tête a ses dires. Mais rougis au moment de lui répondre.

- Je.. je sais bien mais... hum je...


Je me mords la lèvre inférieure. Comment dire a quelqu'un d'aussi calme et courageux que je suis une mauviette qui ose même pas aborder qui que ce sois. Je crains qu'il se moque de moi. Qu'il se mette a rire et me traiter d'idiote. Qu'il me rabaisse.
Je lève a nouveau le regard. Shinichi ne semble pas quelqu'un de méchant. Il semble être digne de confiance.
Je passe une main dans ma longue chevelure pour la rajuster. Puis je murmure doucement:

- Je.. j'ose pas vraiment en...en...fait. Je...je... suis.. tr..trop ti...timide

Avouer ce fait ne fait qu'accentuer mon bégaiement. Ce bégaiement qui est liée a ma timidité.

- Je... je sais c'est stu...stupide...

Je deviens rouge pivoine. Il dois vraiment me prendre pour quelqu'un de stupide.


H.achiko & F.alco & D.aemon & A.thena

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Ile Mirabèce :: Port-Mirage :: Plage Hibiscus-
Sauter vers: