:: Mhyone :: Nox Illum :: Laboratoire Pokémon Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La case départ [Pv. Shinichi]

Région d'origine : Mhyone
Expérience : 878
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 27 Avr - 19:10

La jeune femme prit une grande respiration et entra dans le bâtiment. Trois jours à peine qu’elle était arrivée et que … que Jujube, Bertie et Maggie avaient disparu. Elle ne fondait plus en larme en y pensant mais elle se sentait comme un Gardevoir, une lame plantée dans la poitrine, en plein cœur. L’intérieur du laboratoire, du moins ce qu’elle en voyait là, était propre. Et gigantesque. A la taille de Nox Illum. Des murs blancs, sobres et épurés. L’atmosphère froide et sérieux à laquelle on s’attendait en entrant dans un laboratoire. Evidemment, avec les derniers évènements, la sécurité avait été renforcée, après tout, un laboratoire pokémon était un peu le cœur d’une région. Y toucher aurait été … désastreux. Elle s’approcha timidement d’un des vigiles, bâti comme un Mackogneur avec le visage d’un Snubbull. En espérant qu’il tienne aussi de son dernier sa gentillesse. Raté, il la rembarra comme une malpropre.

Nathaniel avait vraiment eu une idée de génie en lui disant de foncer, d’y aller sans rendez-vous. Ce n’était plus l’affaire du Professeur Acacia mais de l’équipe l’entourant, la protégeant. Et cet entourage refusait catégoriquement d’accueillir quiconque avec autant de facilité qu’avant. Elle le comprenait, c’était logique. Elle se demandait d’ailleurs comment était ce professeur Acacia. Qui elle était, à quoi elle ressemblait. Mais visiblement, elle ne le saurait pas sans un rendez-vous en bonne et due forme.

Elle s’approcha d’un jeune homme aux cheveux longs et à la peau mate qui semblait plus à l’aise qu’elle dans cette environnement.

Hum, excusez-moi ? Pardon ? J’aurais voulu voir le professeur Acacia et- et je crois qu’il faut un rendez-vous ? Hum, je sais pas trop…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 1672
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 27 Avr - 22:07

Tout a une fin. Mes vacances à Vermilava s’achèvent et je dois retourner à Mhyone. Je ne suis pas mécontent de regagner l’archipel même si, évidemment, j’aurais aimé rester plus longtemps auprès de ma famille et de mes amis. Chaque jour là-bas est passé trop vite mais j’ai eu le temps de faire ce pour quoi j’étais rentré, à savoir me la raconter grave ! Pour cause, mes anciens potes de classe ne me croyaient pas quand je leur disais avoir dans mon équipe un Braségali et un Majaspic shiny. Et bah bim ! Dans les dents ! Ils ont pu voir par eux-même que – pour une fois – je ne mentais pas. Bien sûr j’aurais pu leur envoyer des photos mais ces rats auraient trouvé le moyen de me contredire, d’affirmer que je les avais truqués ou simplement prise avec les Pokémons d’un ami. Voir les têtes d’ahuries de mes anciens camarade a en tout cas été une expérience inoubliable. Rien que pour ça, je suis content d’être retourné chez moi.

Le voyage en avion prend un certain temps et nous devons faire plusieurs escales avant d’arriver à destination. C’est après une bonne dizaine d’heures que j’atterris enfin à Nox Illum, la ville des lumières, du réseau, de la modernité et surprise : MON TÉLÉPHONE PLANTE.
▬ Mais … Mais … C’est quoi ce délire ?

Je tente la bonne vieille technique du « j’éteins et je rallume » mais rien y fait. Le Pokéweb est indisponible. Mon profil a vraisemblablement été effacé et toutes mes données retirées.
▬ Qu’est-ce qu’ils ont fait à ma super photo de profil ?
Non mais non ! Ça m’avait pris trois heures de trouver cette image d’un Ferosinge qui se gratte l’arrière-train ! J’essaie de régler le problème mais mon téléphone ne veut définitivement pas entendre raison. Je ne peux même plus parler aux membres du Sigle. Mais qu’ont fait ces malheureux non d’Arceus ? Et pourquoi mon téléphone me demande d’effectuer cinquante mises à jours différentes ?

Remonté comme jamais, je me rends au labo de la prof’. À tout les coups c’est elle la responsable de tout ce bazar. Elle a dû me croire inactif et m’a viré du réseau. Je savais que j’aurais dû la prévenir de mon absence. Une fois sur place, je traîne un peu et vois une femme de six à sept années mon aînée m’interpeller. Ladite personne et me questionne ensuite sur les modalités à suivre pour rencontrer Acacia.
▬ Hein ? Mais de quoi tu parles ?
Mais qu’est-ce qu’elle raconte ? Depuis quand il faut un rendez-vous pour entrer ici ? Et depuis quand il y a autant de gardes ? J’ai dû rater un épisode … Quoiqu’il en soit, je vais voir les gorilles qui font office de vigiles et par chance un d’entre eux me reconnaît. Il m’a vu traîner au labo plus d’une fois et a même suivi quelques unes de mes – piètres – prestations aux différents concours ayant été organisés ces six derniers mois. Je fais signe à la jeune femme de me suivre. Elle ne m’a pas l’air spécialement dangereuse. En outre je crois l’avoir vu plus tôt dans la journée, à l’aéroport ou dans l’avion peut-être. Je ne sais plus trop à dire vrai. Bref. J’imagine qu’elle est nouvelle à Mhyone.
Revenir en haut Aller en bas
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 878
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 28 Avr - 20:00

Bon, en fait, il était plus à l’aise qu’elle mais tout aussi paumé. Elle était bien avancée. Elle alla pour lui parler de la rafle et de ce qu’elle avait compris des actualités lorsqu’il mit le cap sur l’un des gardes, l’air bien décidé. Elle le suivit sans poser de question et pu passer au nez et à la barbe du malabar qui l’avait virée. Ils s’enfoncèrent alors dans les boyaux du laboratoire, probablement pour aller rejoindre le prof Acacia. La veine.

Merci souffla-t-elle alors Au fait, je m’appelle Caoimhe O’Kelly, et vous ?

Elle continue de trottiner derrière lui.

Et quant à la raison de tout ça, j'imagine que c'est à cause de la rafle du stade... Ils doivent vouloir protéger le professeur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 1672
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 29 Avr - 23:07

? Je t'en prie. C'est rien. Moi c'est Shinichi. Mais tu peux me tutoyer tu sais … Certes je suis quelqu'un de formidable, d'incroyable et de plein d'autres mots du genre qui terminent tous par -able mais je suis aussi très abordable ! Oh encore un mot en -able …
J'ai oublié de dire « minable » et « détestable » mais passons.

Nous continuons d'avancer et Caoimhe mentionne la rafle qui a eu lieu à l'occasion du tournoi de printemps. J'ai eu vent de l’événement puisqu'il a fait le tour du monde mais ne suis pas plus au courant que ça des conséquences qui ont découlé de ce drame.
M'ouais. J'imagine. J'étais pas là à ce moment là. Sale affaire.

Je n'ai pas trop envie d'en savoir plus en réalité. C'est un coup à faire des cauchemars ça. Déjà que j'ai failli me pisser dessus lors de l'attaque de l'Ephémère alors bon … Changeons de sujet. Parlons de choses plus légères. Parlons de bouffe. Ou de ce qu'elle fait. Ouais, ça c'est une bonne idée. Allez, c'est parti. Activons la machine à blablater. Trois. Deux. Un. Go :

Tu es nouvelle à Mhyone, n'est-ce pas ? Tu viens d'où ? Tu fais quoi ? Tu as quel âge ? Tu désires rencontrer le professeur pour quoi ? Perso c'est parce que mon téléphone fait n'importe quoi. C'est moche. Je suis pas accroc au Pokéweb mais quand même. Je reviens, j'allume mon appareil et pouf. Il me met des pages noires, bleues, blanches. Bref ; t'es pas de la Team Anima hein ? Désolé si je pose beaucoup de questions, des fois je parle beaucoup sans raison. Hum. Tu aimes les pommes ? Moi j'aime bien. Surtout les vertes. Mais y en a pas beaucoup à Vermilava. En fait y en a même pas du tout.

… Je crois qu'elle s'en fout. En tant cas ça ne m'étonnerait pas qu'elle en ait rien à cirer. Nous continuons d'avancer et … TADA. Le professeur Acacia se retourne en nous entendant arriver et nous salue. J'ai bien envie de me plaindre de mon téléphone auprès d'elle mais honneur aux dames. Laissons Caoimhe parler la première
Revenir en haut Aller en bas
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 878
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 30 Avr - 18:32

Elle tenta de répondre au jeune homme, mais il parlait tellement qu'elle avait à peine le temps d'ouvrir la bouche qu'il lui posait une nouvelle question. Elle finit par abandonner, se concentrant plutôt sur les bruits qu'elle entendait. Elle n'était pas folle, elle entendait bien des pokémons en grand nombre. Elle n'en croyait pas ses yeux. Le laboratoire ressemblait à un zoo, mais sans les cages. Tous les pokémons étaient en liberté, voletant, courant ça et là au milieu de plantes et de papiers. Elle ne put s'empêcher de sourire, les yeux brillants. Elle s'était même arrêtée, observant un Emolga grimpant le long d'une poutre, s'arrêtant pour la regarder avant de s'envoler en planant jusqu'à un Ouisticram. Elle en oublia le jeune homme, préférant attendre, et profiter du moment, de la lumière, des Pokémons.

Elle sursauta lorsqu'une main se posa sur son épaule. Il s'agissait d'une femme, peut-être d'une trentaine d'années peut-être, en blouse blanche et lunettes de soleil roses sur la tête, un grand sourire chaleureux aux lèvres.

Oh ! Excusez-moi, bonjour ! Je-um. Je suis venue ici avec Shinichi pour rencontrer le professeur Acacia, et je ... je viens pour refaire mes papiers. Et obtenir un nouveau Starter. C'est une longue histoire. Elle se força à étirer un sourire désolé, le chagrin se rappelant à son bon souvenir. Um, peut-être vaudrait-il mieux que vous vous occupiez de Shinichi en premier. Je risque de prendre pas mal de temps ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 1672
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 2 Mai - 7:27
Comme je le pensais, Caoimhe est là afin d’obtenir son premier Pokémon. La jeune femme souhaite devenir dresseuse et … Refaire ses papiers ? Je n’ai pas tout à fait compris ce qu’elle voulait entendre par là mais soit. Le cas de la brume risque de prendre du temps, c’est pourquoi elle suggère de me laisser passer le premier. Entre nous, je ne suis pas certain que réparer mon téléphone soit aussi rapide que de réaliser quelques documents administratifs mais soit ; je m’avance et tends mon appareil électronique à Acacia.

▬ Je suis parti à Vermilava quelques semaines et quand je suis revenu, pouf. Il a commencé à débloquer. Je n’ai plus accès à rien et mon profil Pokéweb est inaccessible.
La trentenaire se saisit de mon smartphone et fait mine d l’examiner tout sourire. En vérité elle sait très bien quel est le problème. La femme de science m’explique que mon profil est inaccessible car je ne figure dans aucun des trois groupes existants. « Trois groupes ? … C’est quoi ce bug ? » ai-je pensé sur le coup. De mémoire il y en a toujours eu quatre factions ; le Sigle, l’Emblème, la Rune et le Sceau. Il se trouve qu’en mon absence, le premier des quatre groupes cités ait été dissout. Visiblement affectée par cet événement, Acacia passe sous silence certains détails et je m’abstiens de la questionner sur le sujet. J’en apprendrai plus un autre jour, cela ne fait aucun problème. En revanche, si on pouvait corriger cette histoire d’appartenance à un groupe, cela ferait mes affaires …

La jeune femme pose mon téléphone sur une borne et me demande de patienter. Mon appareil va être réinitialisé et toutes les mises à jour en lien avec le réseau de la région vont être téléchargées une à une. Selon ses dires, je n’aurais qu’à allumer mon téléphone, cliquer quelques fois sur « accepter les conditions générales d’utilisation » et choisir mon nouveau groupe.
▬ Oh merci.

Le Sigle étant mort, j’imagine que je n’ai pas le choix : Je vais choisir d’intégrer l’Emblème. Initialement, c’est le groupe que j’aurais choisi si Acacia ne m’avait pas très fortement suggéré d’intégrer le groupe des Roigada le jour de notre première rencontre. Je patiente, le temps que mon téléphone se réinitialise et observe la demoiselle au grain de beauté. Alors que la scientifique maladroite s’en va chercher je ne sais trop quoi, je lui chuchote à Caiomhe :
▬ Tu sais ce que tu veux choisir ? Ou alors tu vas faire comme moi et laisser le professeur choisir à ta place ? Je te conseille de laisser le professeur faire. Enfin. J’ai cru comprendre que des fois elle ne te laisse pas le choix.

… Je parle beaucoup beaucoup beaucoup trop.
Revenir en haut Aller en bas
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 878
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 4 Mai - 20:38

Elle était assez surprise d’entendre que le jeune était là simplement pour un souci de téléphone. Elle les laissa s’en occuper, regardant la main dans le menton les Pokémons s’aventurant d’un bout à l’autre du laboratoire. Leur discussion lui donnait tout le temps de repenser à son Pokémon, perdu quelque part, sans elle. Elle n’avait jamais rencontré le Professeur en chef de sa région, seulement un ou deux subordonnés. Elle avait fait sans. Jujube ne venait même pas de la ferme familiale. Jujube était … il était comme venu à elle, comme si Palkia lui-même les avaient guidés l’un vers l’autre. Elle déglutit, sentant sa gorge se nouer à nouveau. Elle fit mine de se gratter la tête pour se cacher derrière ses cheveux, ne tenant pas à pleurer devant tout le monde à nouveau. Elle serrait les dents, se murait dans le silence. Elle ne voyait même plus les Pokémons, elle avait le regard dans le vague. Elle avait mal. Elle ne voulait pas d’un nouveau Pokémon. Elle voulait les siens. Elle voulait … elle souhaitait inutilement un retour en arrière. Elle devait accepter et avancer. Elle se donnait envie de vomir rien qu’en pensant à ça. A tourner la page.

Tu sais ce que tu veux choisir ?

Hm ?
Elle tourna la tête vers le garçon, surprise et prise au dépourvu.
Ou alors tu vas faire comme moi et laisser le professeur choisir à ta place ? Je te conseille de laisser le professeur faire. Enfin. J’ai cru comprendre que des fois elle ne te laisse pas le choix.

Ah, il parlait du choix de son futur Pokémon. Oui, elle laisserait le professeur choisir, au point où elle en était, elle n’en avait plus grand-chose à faire. Ses émotions jouaient aux montagnes russes, mais préféraient les descentes que les remontées.

En fait, j’ai perdu mon Pokémon. On me l’a volé, tout comme le reste de mes affaires.

Elle s’étonna elle-même du ton mort qu’elle arrivait à prendre pour parler de la situation.

Je n’ai plus rien. C’est pour ça que je suis là. Elle soupira et préféra changer de sujet pour relancer le moulin à paroles sur un sujet autre qu’elle. T’as perdu du monde toi aussi visiblement. C’est quoi cette histoire de groupes ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 1672
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 6 Mai - 10:06
Ah merde. C’est moche cette histoire. Perdre un Pokémon, c’est laid. Méga-laid même. Sur l’échelle de la laideur, on est facile à dix-neuf sur vingt si ce n’est pas plus. Le ton de la jeune femme est tel que je sens le sujet épineux. J’imagine que le mieux est donc de ne plus trop lui en parler et de lui faire oublier – pour un temps du moins – ses soucis.
▬ Oh.
Niveau « phrase réconfortante » on a vu mieux. C’est cependant plus adéquat que le fameux « Un de perdu dix de retrouvés ». D’autant qu’en l’occurrence, elle en a perdu un et risque d’en retrouver … Un.
▬ Tu vas le retrouver, j’en suis certain. Enfin … Je crois. En fait j’en sais rien. C’était quoi comme Pokémon ?
Là encore, on aura vu mieux comme soutien moral. Au passage, n’étais-je pas censé changer de sujet ? Je crois bien que si. La curiosité est un vilain défaut et, pour le coup, je plaide coupable !

▬ Alors là. Aucune idée. Il semblerait que mon groupe ait fait bim bam boom en mon absence. C’est marrant.
« C’est marrant » ; je cite cette phrase assez souvent quand on y pense. Même pour qualifier des situations qui n’ont absolument rien de drôles. En l’occurrence, je ne sais pas vraiment ce qu’il s’est passé chez les membres du Sigle néanmoins je suis prêt à parier que cela n’a rien de comique.
▬ En soi, ce n’est pas trop grave. Mes problèmes sont dérisoirs par rapport aux tiens. Je vais me débrouiller pour changer de groupe. Aller chez les Guériaigle me semble être un bon plan. Tu sais où tu vas aller toi ? D’ailleurs est-ce que tu sais seulement ce que sont les groupes ?
Comme dit plus tôt, je crois l’avoir vu à l’aéroport lorsque je m’y trouvais. Si, comme je le pense, c’est sa première venue à Mhyone, elle ne doit sûrement pas être au courant de ces histoires de groupes, de factions propre à la région.

Le professeur Acacia, après un moment d’hésitation s’apprête à désigner un Pokémon pour la brune. Comme quoi. Les choses tournent parfois mal, la vie est difficile mais Caoimhe n’a peut-être pas tout perdu. En effet elle va bientôt recevoir un nouveau Pokémon et une nouvelle famille d’adoption en choisissant son groupe.
Revenir en haut Aller en bas
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 878
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 6 Mai - 17:55

Elle se jeta sur le sujet des groupes comme une désespérée. Oh, attendez, elle était une désespérée. Une moins que rien. Elle n’avait plus rien par ce qu’elle n’avait pas été foutue de surveiller ses affaires. Ses pokémons comptaient sur elle pour les protéger et prendre soin d’eux, et elle … elle en avait été incapable. Elle les avait vu partir et n’avait même pas une description potable du voleur. Pas une piste, rien. Bon sang, elle avait envie de cogner d’un coup, de le faire taire en lui servant un aller-retour bien senti.

Non. Non je ne sais pas ce que sont les groupes. C’est quoi ? C’est qui ? Ça sert à quoi ?

Ses questions se virent arrêtées par le retour du professeur Pokémon. Caoimhe prit une respiration et tenta de se calmer. Elle voulait offrir une bonne première impression à son nouveau compagnon. Il n’était pas responsable de ses erreurs à elle.
J’ai cru comprendre que ça n’avait pas été facile pour toi …
Caoimhe leva les yeux vers le professeur.
Allons, tiens. Elle est à toi.
Elle lui posa une pokéball dans la main. La gorge serrée par l’émotion, Caoimhe ouvrit la pokéball, laissant apparaître un petit Lixy qui regarda les trois humains autour d’elle avec de grands yeux. Elle craqua et se mit à sangloter d’une voix étranglée.

Putain, vous n’auriez pas pu choisir autre chose…

Caoimhe se laissa glisser au sol, de grosses larmes coulant sur ses joues, la main timidement tendue vers le Lixy qui la regardait l’air désemparé. Elle perdait toute composition, pleurant en silence, recroquevillée sur elle-même. Le Pokémon se rapprocha d’elle pour la renifler, l’air perdu, poussant un petit miaulement vers le Professeur pour lui demander son aide. La femme posa une main sur son épaule, elle laissa alors entendre un brâme de douleur. Les sanglots la secouaient toute entière. Le Pokémon alla se réfugier dans les jambes du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Nox Illum :: Laboratoire Pokémon-
Sauter vers: