:: Mhyone :: Bord-au-Vent Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un petit coin de paradis {terminé

avatar
Région d'origine : Kalos
Expérience : 552
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 28 Avr - 19:49



Hélène regarda l’heure sur son téléphone. Il ne devrait pas tarder. Elle avait donné rendez-vous à un dénommé Vixion. Normalement, il était arrivé un peu plus tôt dans la journée à Bord-au-Vent avec un groupe de Guériaigle.

Ce projet de construire son propre QG… Cela paraissait un peu fou. Pourtant, c’était bel et bien ce qu’il allait se passer au sein de l’Emblème. Ses membres, poussés par une sorte de volonté, avaient décidé de se rencontrer et de construire eux-mêmes leur propre base. L’humain était doté d’une étrange volonté. Volonté de créer quelque chose avec ses semblables. Mais Hélène n’était pas pour faire de la sociologie. A vrai dire, elle ne savait pas encore très bien pourquoi elle se trouvait ici. Au départ, elle passait juste par Bord-au-Vent.  Puis, elle avait proposé son aide au groupe auquel elle appartenait. Probablement animée par cette même volonté. Alors qu’elle savait à peine utiliser un marteau et des clous. Mais elle n’en était pas encore là. Il fallait d’abord trouver un emplacement. C’était la raison pour laquelle elle attendait un type qu’elle ne connaissait ni d’Eve, ni d’Adam.

Hélios, lui, s’impatientait déjà. Il se frotta aux jambes de sa dresseuse, jouait avec les lacets de cette dernière, miaulait pour se plaindre. Il voulait gambader, lui ! Evidemment, il ne comprenait pas pourquoi Hélène restait planté devant le Centre Pokémon. Plusieurs fois, elle lui avait sommé de se tenir correctement au risque de rentrer dans ball. Bah tiens… Le lionceau connaissait cette menace. La vérité, et il le savait, ce qu’Hélène appréciait sa présence. Alors oui, il pouvait se permettre deux ou trois caprices de félins… April, la toute nouvelle recrue, préférait bouder dans sa Poké Ball. Depuis sa capture, elle n’avait dédaigné à montrer un bout de feuille.

Chaque fois que quelqu’un approchait le Centre Pokémon, Hélène espérait que ce soit le dresseur. Ainsi, elle dut se faire une fausse joie au moins une bonne dizaine de fois. Était-il au courant où se situait le bâtiment ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 553
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 29 Avr - 14:58


A peine arrivé à Bord-au-Vent, j’avais quitté mon groupe pour rejoindre, j’avais jeté un rapide coup d’oeil sur le Pokéweb, ah oui Hélène. Elle m’avait donné rendez-vous devant le centre Pokemon afin que l’on puisse chercher un emplacement pour notre QG. Cela me faisait bizarre de dire notre QG. Après tout, j’étais à Mhyone depuis à peine une semaine et voilà que je participais déjà activement aux affaires du groupe. Cela ne me dérangeait pas, j’y voyais même une chance d’arriver à me sociabiliser et je pourrais étudier plein de Pokemon différents. J’espérais vraiment qu’il y aurait des types acier mais pas de type feu, Aaron en a une peur bleue.

Je marchais donc tranquillement en cherchant le centre Pokemon et, comme d’habitude, je ne savais absolument pas où j’étais. Je n’avais même pas de carte de Bord-au-Vent. Pourtant, Caoimhe m’avait dit que ce n’était pas aussi grand que Nox Illum. C’était même complètement différent, l’atmosphère était plus reposante et les gens semblaient moins pressés. Je comprends pourquoi le groupe avait voulu le faire là, on y était tranquille et on avait effectivement accès à toute l’île à partir d’ici. J’avais moi-même donné mon avis sans connaître la ville mais juste à partir de ce que j’en avais entendu. Par contre, je ne savais absolument pas comment j’allais pouvoir aider pour la construction. Bon, on verra bien plus tard, on avait un aveugle avec nous donc si on arrive à lui trouver une tâche pour aider, je devrais bien pouvoir me débrouiller moi aussi.

Ah, le centre Pokemon apparaissait enfin devant moi, j’avais quand même marché un bon moment, sans doute parce que j’avais tourner en rond. Une jeune femme, dans la vingtaine surement, scrutait les passants alternant entre joie et déception. C’était surement Hélène et elle devait m’attendre depuis un bon moment. J’allais devoir m’excuser de mon retard, ma sociabilisation commençait bien ! Je m’approchais donc tranquillement d’elle préparant ce que j’allais pouvoir lui dire.

-Euh...Bonjour, je suis Vixion, tu es Hélène c’est ça ? Désolé du retard, mon sens de l’orientation n’est pas vraiment top. Oh, c’est ton Pokemon, il a une couleur bizarre, c’est quoi comme esp…

Les mots étaient restés coincés. C’était un Hélionceau, un Pokemon de type feu et avant même que je m’en rende compte, Aaron était parti se cacher derrière le premier truc qu’il avait pu trouver, un banc pour le coup. Je fis rentrer Aaron dans sa ball, c’était un cas d’extrême nécessité, il ne m’en voudrait pas.

-Je suis désolé pour mon Galekid, il a une peur bleue des Pokemon feu.




Html Color Code:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kalos
Expérience : 552
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 30 Avr - 10:22



Un garçon se rapprocha d’Hélène. Elle se demandait si c’était bien Vixion. En tout cas, il ressemblait physiquement à la description qu’on lui avait donnée.

-Euh...Bonjour, je suis Vixion, tu es Hélène c’est ça ? Désolé du retard, mon sens de l’orientation n’est pas vraiment top. Oh, c’est ton Pokemon, il a une couleur bizarre, c’est quoi comme esp…

La jeune femme haussa un sourcil. Premièrement, elle se demandait comment il était possible de se perdre dans une petite ville. Deuxièmement, non le pelage d’Hélios n’arborait pas une couleur bizarre. Différente, oui. Bizarre non. Cependant, ce n’était qu’un détail. Hélène ne s’en formalisait pas.

-Bonjour ! Oui, c’est bien moi. Et pas de soucis, on a le temps, dit-elle.

A la vue d’Hélios, le Galekid qui accompagnait le dresseur couru se cacher sous un banc. Amusé, le Hélionceau essaya de le rejoindre. Le félin approuvait la partie de cache-cache, bien que se n’en fusse pas une. Il n’eut pas le temps de lui dire bonjour que le Pokémon Acier se fit happé par une lumière rouge.

-Je suis désolé pour mon Galekid, il a une peur bleue des Pokemon feu.
-D’accord, je comprends. Mais Hélios est une crème, il ferait de mal à personne –elle fit une pause- Je propose qu’on y aille déjà !

Sans plus tarder, Hélène ouvrit la marche. Elle se dirigea automatiquement en dehors de la ville, en bordure de la Plaine Versatile. Cela faisait plusieurs jours qu’elle restait à Bord-au-Vent. S’il n’y avait pas eu tout cet engouement de la part de l’Emblème, elle serait probablement partie vers une autre ville, voir même changer d’île. Néanmoins, cela ne la dérangeait pas. Bord-au-Vent se révélait être un coin fort agréable et calme. La photographe en profitait pour se ressourcer, loin des rues bruyantes de Nox Illum.


Couleur :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 553
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 2 Mai - 17:23


Elle n’avait pas attendu trop longtemps ou en tout cas ça ne l’avait pas trop gêné, tant mieux. Son Hélionceau avait beau avoir l’air gentil, ce n’était pas ça qui empêcherais Aaron d’avoir peur mais je le ferais sortir un peu plus tard, on ne sait jamais. Et puis, je ne suis pas habitué à ce qu’il ne marche pas à côté de moi.

Hélène s’était immédiatement dirigé vers… aucune idée, je ne connaissais absolument pas la ville donc je me suis mis à la suivre. Plus on avançait, plus les maisons se raréfiaient et laissaient place à des arbres. On approchait de la sortie de la ville et de l’endroit où j’avais laissé mon groupe. J’étais donc retourné sur mes pas, si j’avais su. Le Hélionceau de Hélène gambadait tout autour de nous et j’avais un peu de scrupules pour Aaron mais c’était pour son bien. Je décidais d’engager la conversation afin de faire passer le temps en attendant d’arriver.

-Du coup, tu fais quoi à Mhyone, tu es originaire d’ici ? Moi je viens de Vermilava, un petit village complètement paumé à Hoenn.

Nous venions d’arriver à la lisière de la ville. La plaine Versatile s’étendait un peu plus loin. Je n’étais pas exactement sûr de ce que nous étions venus chercher.

-On cherche quoi exactement ? Des arbres assez gros pour supporter une cabane je pense non ?



Html Color Code:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kalos
Expérience : 552
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 5 Mai - 20:52



Les deux dresseurs continuèrent tranquillement leur route. Les maisons laissaient place aux arbres. Hélène continuait son chemin. Elle suivait simplement la végétation, se dégageant de la route habituelle. S’ils voulaient trouver des arbres assez solides pour bâtir une cabane, ils devaient s’éloigner des sentiers battus.

-Du coup, tu fais quoi à Mhyone, tu es originaire d’ici ? Moi je viens de Vermilava, un petit village complètement paumé à Hoenn.

Petit village. Hélène sourit. Elle connaissait bien ça. En fait, elle préférait largement les petits villages aux grandes villes. Quand elles disaient ça aux gens, elle avait l’impression de prendre quarante ans d’un seul coup…

-Je suis originaire de Neuvartault. Un petit village, aussi, de Kalos. C’est mon boulot qui m’a amenée ici, je suis photographe pour le magazine Pokéscience. Et toi ? Tu es venu faire quoi de beau ?

Machinalement, Hélène se dirigea vers l’endroit où la végétation se faisait plus dense. Elle ne savait pas si elle venait de franchir la limite entre Bord-au-Vent et la Plaine Versatile. En tout cas, elle retrouverait son chemin sans problème. La ville se situait juste derrière eux.  

-On cherche quoi exactement ? Des arbres assez gros pour supporter une cabane je pense non ?

La jeune femme hocha la tête de bas en haut. Cela avait été l’idée de départ, non ? En tout cas, c’était la conclusion qu’Hélène avait dégagé de la discussion sur le Pokéweb.

-Yep ! C’est ce que j’ai cru comprendre !

Puis, Hélène s’arrêta brusquement. Elle regarda autour d’elle, complètement paniquée. Le lionceau chromatique avait disparu.

-HELIOS ?! Il est encore partit où ?

Appelons un chat, un chat. Le félin avait sûrement profité de l’occasion pour visiter l’endroit. L’appel de l’aventure, plus fort que la raison. Et comme la raison d’Hélios équivalait à une Poké Ball vide… Il devait gentiment gambader autours des arbres. Pas la peine de l’appeler, il ne viendrait pas. Sa dresseuse sortit un sachet de nourriture Pokémon et le secoua.

-Pas le choix… A la guerre comme à la guerre, soupira-t-elle. Elle se tourna, visiblement embêtée, vers Vixion : Désolée mais on aura un léger contretemps.

Ils s’enfoncèrent un peu plus dans le bosquet. Agitant le sachet, la photographe énonça à plusieurs reprises le nom du Pokémon Feu. Elle ne se faisait pas trop de soucis, il reviendra quand il se serait lassé à son propre jeu.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 553
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 6 Mai - 17:43


Hélène venait de Neuvartault, c’était un village de Kalos mais ça ne me disait absolument rien. Elle travaillait pour le magazine Pokéscience, une minute… LE magazine pokéscience, celui auquel je pensais ? Non, non je devais rester calme. Après tout, elle était de Kalos et puis elle devait être trop jeune à l’époque de l’interview de Jasmine.

- Je suis venu à Mhyone pour étudier les Pokémons, je voulais devenir Professeur, mais avec les évènements du Sigle et la construction du QG de l’Emblème, j’ai un peu changé d’idée. Je vais juste voyager pour le moment sans but précis.

Hélène s’arrêta soudainement et se mis à chercher son Pokemon autour d’elle puis elle l’appela. Aucune réponse, le Hélionceau s’était-il perdu ? Hélène n’avait pas l’air de s’inquiéter plus que ça, elle sortit même un sachet de nourriture pour l’attirer mais il ne se passa rien. Elle s’excusa auprès de moi pour le comportement de son Pokemon.

- Pas de soucis. Je vais t’aider à le chercher, on ne sera jamais trop de deux pour le chercher. Je vais même demander à Aaron de nous aider, on ne sait jamais.

Je fis sortir Galekid de sa Pokeball et il eut l’air d’apprécier de pouvoir à nouveau être à l’air libre. Je lui demandais donc de nous aider à chercher le Pokemon feu mais il avait l’air plutôt réticent.

- Allez Aaron, c’est pas grave, il est pas méchant en plus, tu n’as rien à craindre et je te laisserais même grignoter un distributeur ou deux à notre retour. Ca te convient ?

La récompense avait l’air assez alléchante pour Galekid car il se mit aussitôt à fouiller autour de lui. Nous avons donc suivis Hélène qui s’enfonçait dans un bosquet tout en continuant d’agiter le sachet. Il était hors de question que je m’éloigne trop d’elle sinon je n’avais aucune chance de retrouver le chemin. Je continuais à vérifier les arbres autour afin de repérer si il y avait de quoi installer le QG. C’était notre mission de base après tout.



Html Color Code:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kalos
Expérience : 552
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 6 Mai - 20:12



Heureusement, Vixion semblait compréhensif. Il demanda même l’aide de son Galekid, ayant pourtant peur des Pokémon feu. Pour le convaincre, son dresseur le laisserait manger des distributeurs. Hélène se secoua la tête. Avait-elle rêvé ? Non, il n’avait pas prononcé le mot « distributeur »… si ? En tout cas, la récompense paraissait satisfaire la créature d’acier. Il ne lui en fallut pas plus pour chercher avec eux le Hélionceau perdu.
Hélène soupira. Hélios choisissait vraiment les meilleurs moments pour aller vadrouiller. Seul. Dans un endroit qu’il ne connaissait pas. Evidemment.

-En tout cas, merci pour ta compréhension. Comme tout félin qui se respecte, Hélios aime partir à l’aventure. Il a dû profiter de l’occasion.

La photographe se demandait où elle le retrouverait. Suspendu à un arbre ? Caché derrière une fourrée ? Les chats étaient les champions du cache-cache. Pendant un instant, l’idée de demander à April d’utiliser Doux Parfum lui frôlait l’esprit. Mais c’était beaucoup trop risqué. L’odeur pouvait attirer des Pokémon sauvages. Sans compter le fait que la plante ne sortait jamais de sa Poké Ball…

-En fait… Tu as dit à ton Galekid qu’il pouvait manger des… distributeurs… ? J’ai rêvé ou c’est bien ce que tu as dit ?

Depuis qu’elle avait entendu le mot « distributeur », Hélène butta. Sa curiosité l’emporta et elle ne put s’empêcher de poser la question.

Les deux dresseurs continuèrent leur route. Hélène secouait toujours le sachet de croquettes Royal Caninos. Et oui, parce que comme si cela ne suffisait pas, Monsieur Hélios possédait un palais raffiné. Seules les plus grandes marques de nourriture disposaient le privilège de loger dans son estomac. Malgré tous les reproches qu’elle pouvait faire à son Pokémon, elle l’aimait plus que n’importe quoi d’autre. En attendant, elle le punirait pour son effronterie.

Plus ils avançaient, plus les troncs d’arbres devenaient volumineux. Mais pas assez pour permettre à une cabane de tenir. A défaut de d’abords trouver le lionceau, ils trouveraient un coin sympathique pour l’Emblème.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 553
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 8 Mai - 14:40


Hélène avait l’air rassurée que je l’aide à chercher son Hélionceau cependant elle avait eu un petit moment d’hésitation ou d’étonnement, peut-être même les deux. Je ne savais pas à quoi c’était dû. Elle ne s’attendait peut-être pas à ce que je l’aide ou alors elle pensait que j’allais m’énerver. Bizarre, je ne pensais pas donner cette impression-là.

-En tout cas, merci pour ta compréhension. Comme tout félin qui se respecte, Hélios aime partir à l’aventure. Il a dû profiter de l’occasion.

Bon, finalement le lionceau ne s’était pas perdu il aimait juste aller explorer. J’espérais vraiment qu’il ne lui soit rien arrivé, l’endroit n’était pas spécialement dangereux mais on ne savait pas ce qui pouvait arriver.

- Pas de soucis, je n’ai pas ce problème avec Aaron, il sait qu’il n’a aucune chance de retrouver son chemin après donc il ne part pas.

Hélène regardait dans les arbres pendant que je fouillais les buissons avec Aaron. Elle espérait sûrement le retrouver coincé sur une branche, incapable de redescendre tout seul. Mais si ça avait été le cas on l’aurait sûrement entendu. Finalement, Hélène s’arrêta et se retourna vers moi, elle avait l’air intrigué par quelque chose.

-En fait… Tu as dit à ton Galekid qu’il pouvait manger des… distributeurs… ? J’ai rêvé ou c’est bien ce que tu as dit ?

- Non non, tu n’as pas rêvé. Mon Galekid adore manger et, je ne sais pas pourquoi, son plat préféré c’est les canettes et les distributeurs. Enfin, si on peut parler de plat. Après je ne m’en plains pas, c’est pratique pour pas avoir à jeter les canettes n’importe où. Pour les distributeurs c’est plus compliqué, si je le laisse faire, il peut les dévorer en entier, ce qui nous a valu quelques problèmes à notre arrivée. Mais, de temps en temps je lui laisse mordiller discrètement un distributeur ou deux. Ca lui fait plaisir.

Hélène continuait d’agiter son sachet de croquettes devant elle en appelant son Pokemon. Nous nous étions pas mal avancés et toujours aucune trace du Pokemon parti en vadrouille. Les arbres avaient l’air plus solides et assez imposant pour supporter une grande cabane. Nous n’étions pas trop loin de la ville pour autant, ce qui était parfait pour la construction du QG. Cependant, la priorité était le Hélionceau.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kalos
Expérience : 552
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 8 Mai - 17:11




Dévisager les gens était un manque de respect. Leur rigoler à la figure, encore plus. Ainsi, Hélène faisait tout son possible pour ne pas combiner les deux. Les explications de Vixion lui paraissaient si cocasses qu’il lui était compliqué de ne pas réagir.

-Ah… d’accord, articula-t-elle.

Elle ne voulait pas en dire plus. Cela valait mieux. Elle avait déjà entendu parler de Pokémons qui mangeait des choses qui, apriori, ne semblaient pas comestibles. Comme par exemple les Ténéfix qui se nourrissaient de joyaux. Mais de là à manger des objets conçus par les humains… Elle ne pouvait pas s’empêcher de trouver cela drôle.

-Miiiiiiaaaaaaaaou

Un miaulement de détresse la sauva. Elle se précipita vers le cri, certaine de retrouver Hélios. En effet, elle retrouva le félin tentant de rester agripper à un arbre. Le plus gros arbre du bosquet. Hélène en resta bouche-bé un moment. Elle ne savait pas exactement comment qualifier l’acte de son chat : du pur génie ou de l’infinie idiotie ? Qu’il le veuille ou non, le félin avait trouvé l’endroit parfait pour le QG. Autours, se trouvaient d’autres arbres, avec des troncs moins larges mais impeccables pour des cabanes plus petites. Hélène se plaça juste en dessous de son Pokémon et tendit les bras en l’air.

-Allez, lâche prise.

Ne tenant plus que la branche avec ses pattes avant, Hélios voulait cependant rester à sa place. Il essaya de remonter la branche, sans succès. Probablement contre son gré, il finit par lâcher prise. Hélène le rattrapa de justesse.

-J’en connais un qui va rester sagement dans sa Poké Ball, s’énerva-t-elle.

Parce qu’elle n’avait pas d’autres choix que de punir son lionceau comme un enfant. Sans broncher, le félin se laissa capturer par le laser de la sphère. Ensuite, elle se tourna vers Vixion.

-Je ne sais pas ce que tu en dis mais… Je crois qu’on a trouvé l’endroit idéal ! Enfin, techniquement, c’est Hélios qui l’a trouvé.

Rendons à César ce qui appartient à César.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 553
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 15 Mai - 12:04


Hélène se retenait de rire, je le voyais dans son regard. En même temps, ce n’était pas étonnant, j’avais sorti de façon complètement normale que Galekid mangeait des distributeurs et pour quelqu’un qui ne connaissait pas le Pokemon, tout cela pouvait paraître très drôle et très bizarre. Mais elle faisait un effort pour ne pas me vexer je pense.

Elle fut sauvé par un miaulement un peu plus loin. Nous nous étions alors dépêché de rejoindre l’endroit du cri et nous étions tombé sur ce pauvre Hélionceau accroché au tronc d’un arbre. Mais pas n’importe quel arbre, il s’agissait là de l’arbre le plus gros des environs et donc aussi de l’emplacement de notre futur QG. Soit Hélios avait juste eu beaucoup de chance soit c’était un véritable chasseur d’arbres. En attendant nous venions de trouver le pourquoi de notre expédition. Hélène récupéra son Pokemon et pour le punir d’être parti tout seul, elle le fit rentrer dans sa Pokeball. Puis elle se tourna vers moi.

-Je ne sais pas ce que tu en dis mais… Je crois qu’on a trouvé l’endroit idéal ! Enfin, techniquement, c’est Hélios qui l’a trouvé.

-Effectivement, je n’ai pas vu mieux de tous les environs. Et celui là à vraiment l’air de faire l’affaire. Vu que tu es photographe, tu peux prendre des photos pour les envoyer au Professeur Acacia ? Histoire que ca puisse être validé avant le début de la construction. De mon côté, je vais envoyer un message sur le Poryweb.

Vixion HATTORINous venons de trouver l’emplacement pour le QG. Hélène va faire parvenir des photos du lieu pour mieux se repérer. J’espère que l’endroit vous conviendra tous !


Maintenant que le message était envoyé, je laissais Hélène finir de prendre ses photos. La soirée commençait à pointer le bout de son nez et la fatigue s’accumulait elle aussi. Nous étions donc rentrés à Bord-au-Vent, enfin Hélène rentrait à la ville, je ne faisais que la suivre ignorant complètement le chemin du retour. Puis nous nous sommes laissés sachant que l’on se verrait sûrement le lendemain.



HRP:
 


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Bord-au-Vent-
Sauter vers: