:: Ile Mirabèce :: Médéa Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Événement ▬ Invasion Anima [EVENT]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 198
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 5 Mai - 12:17
Nana n'était pas bien sur de ce qu'il faisait sur cette plage.

Il y avait quelques jours de cela, un message avait commencé a circuler sur le Pokeweb, celui ci contenant la position exacte dans le base de la team Anima. Suite a cela, le net s'enflamme, et nombreuse discussion eurent lieu, afin de déterminera sur l'information était digne de confiance ou non. Dans le même temps, un membre des Gueriaigle, Ren Seishin lança un appel aux armes.

A vrai dire, Nana n'avait jamais été confronté a groupe Anima, et ne savait presque rien d'eux. La seul chose dont il était au courant, c'était qu'ils avaient volé un nombre important de Pokémon récemment, et certains de ses camarades Gueriaigle ont été victimes de leurs crimes. Malgré tout, c'était presque machinalement que Nana avait envoyé un message a Ren lui confirmant sa présence, comme si c'était quelque chose de normal pour lui de s'en prendre a une organisation criminel.

C'est ainsi qu' après avoir pris le premier bateau en direction de Medea, il se retrouvait sur une plage, caché derrières des roches, avec un groupe de Gueriaigle, prêt a passer a l'assaut. Nana avait déjà eu l'occasion de rencontrer les membre de ce groupe lors de la construction du QG, et il savait qu'il n'était pas le seul débutant du groupe. Il espérait tout de même qu'il soient capable d'un meilleurs travail d'équipe que lui et Kana, ou il n'allaient pas faire long feu face aux criminels.

Alors que Nana était prêt a se mettre en route, Ren entama un discours, sans doute dans le but de les motiver. Et Nana du l'avouer, ce fut effectivement l'effet qu'il eu sur lui. Il sentit même le Pokeball de Kana frémir d'impatience, alors que quelques heures plutôt, quand Nana lui avait expliqué la situation, elle s'était contenté de lui tourner le dos et de faire claquer ses mâchoires en sa direction. Malgré l'impatience de son Pokémon, Nana ne comptait pas la sortir de sa Pokeball avant que ce ne soit vraiment nécessaire. Il s'inquiétait que l'indiscipline et la fierté mal placé de sa Mysdibule les mette, lui et ses camardes Gueriaigle, dans une situation compliqué.

Finalement, Ren mis fin a son discours, et commença a marcher en direction du QG présumé de la team Anima. C'était maintenant que tout se jouais, et avec tous le bruits que l'annonce avec fait sur le Pokeweb, il ne faisait aucun doute que les Anima les attendais de pied ferme.



hrp: Avec le groupe de ren
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Expérience : 5064
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 5 Mai - 17:09

Invasion Team Anima


Contexte
Différentes choses se passent en même temps.
D'abord, un petit groupe de dresseur est caché derrières des rochers, et... Et ne fait rien, en fait. Vous êtes tous plus ou moins en train de vous demander ce que vous allez faire, et de ce fait, vous allez bientôt être pris dans le tourbillon d'événements malgré vous.

Une silhouette avance jusqu'à la porte d'entrée. Timothy, tu te présentes, et les vigiles te dévisage. Le premier semble assez agressif :
« Ouais, et moi je suis le Maître de Mhyone.
-Attends Marc, j'ai vu sa photo dans le journal, je crois que c'est vraiment lui. C'est un champion type spectre, mec ! Mon gosse ne parle plus que de lui depuis qu'il est là ! Eh, dites vous voulez pas signer un autographe ?
-... Dis donc Paul, t'oublierais pas un peu pourquoi on est là ?
-Ah... Ah oui, désolé. Ben, monsieur le champion, j'suis désolé mais le patron est en déplacement professionnel. »
Coupure d'électricité.
« Eh meeeerde. C'est la troisième fois cette semaine ! Ils font quoi à Médéa ? Ça sert à quoi de payer des impôts ? »
Marc ne manque pas de pester sur ce phénomène. Paul finit par enchaîner.
« T'inquiètes pas, y a le générateur de secours. Ça va repartir dans pas longtemps. Sinon, monsieur le champion, tenez. Il te sort une petite carte de sa poche. Le patron est toujours prêt à recevoir quelqu'un, donc je vous conseille d'appeler le numéro sur la carte. Vous pourrez prendre rendez-vous avec sa secrétaire. C'est pas contre vous hein, mais on a pas le droit de laisser passer les gens comme ça. »
Marc te jette un regard houleux alors que Paul semble très content de te voir. Résultat mitigé, semblerait-il.


A l'intérieur, Troy, tu viens juste de prendre le contrôle de la salle des caméras, mais l'électricité se coupe. Tu es dans le noir. Tu sais qu'il y a des générateurs de secours, donc ça ne devrait pas durer. Bois vite ton café avant qu'il ne refroidisse.

Shinichi, tu es entré et tu as aidé le Motisma de Timothy à se frayer un accès jusqu'aux disjoncteurs. Vous vous retrouvez brièvement dans le noir suite à cette action, mais environ cinq minutes plus tard, le courant repart et le bâtiment est de nouveau alimenté en électricité. Le Motisma en question essaye désormais de trouver la salle des générateurs de secours, mais rencontre un os. Les générateurs de secours sont alimentés directement depuis des pokémons électriques, et il ne peut décemment pas tous les mettre K.O. Il a donc l'intention de te guider jusque là pour que tu puisses trouver une solution. (NINJA)


Nathaniel, tu sautilles joyeusement (je rigole) jusqu'à la porte de service qui donne accès sur l'héliport. Malgré le fait que ta camarade ait détruit les caméras, il ne semble pas y avoir de réaction... C'est bizarre, tiens... Tu t'appuies sur la porte, curieux. A cause de la coupure d'électricité, le verrou électronique ne fonctionne plus : la porte s'ouvre en grand sous ton poids.


A priori, il n'y a toujours aucune confirmation quant à l'identité de ces gens. Qu'allez-vous faire ?

HRP (rappel)
Cet événement fait suite au Tournoi de Printemps de Nox Illum. Il se déroule à Médéa. Le Maître du Jeu effectuera une réponse tous les quatre jours, comme pour le premier événement. Il essayera de se consacrer à un maximum de joueurs, cela dit rester cohérent. Le Maître du Jeu se garde le droit de faire échouer ou de refuser une action.
Chaque action pourra (ou pas) avoir des conséquences. Ces conséquences peuvent entraver certains joueurs ou les mettre dans des positions délicates. Il se peut aussi que l'événement soit un échec. (Bon, en vrai, j'trouverais une autre façon de vous rendre vos pokémons si c'est le cas, mais voilà).
Une réponse par tour par participant (entre chaque intervention du MdJ, donc), et vous n'êtes pas forcés d'avoir participé au premier événement pour participer à celui-ci. Les dresseurs débutants ont également leurs chances dans la mesure du possible et de la logique (Oui parce que bon, si vous foncez au milieu de quatre ou cinq pokémons, hein).

La prochaine réponse du MdJ se fera le 09/05.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Sinnoh
Expérience : 500
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 5 Mai - 17:53
Ok, mon offensive a été coupée court par l'intervention d'une silhouette portant un grand manteau a capuche. Ok. C'était pas prévu. Qui c'est ?.. Il découvre sa tête et... C'EST TIM ?! Et beh, il a l'air plus mature depuis le temps ! Et plus assuré, vu qu'il commence a discuter avec les gardes, pas une trace de sa timidité d'autrefois ! Mais il gêne un peu en fait, il est dans la trajectoire lá... Bon j'vais improviser quelque chose... C'est pas une bonne idée. C'est pas un plan révolutionnaire, c'est pas un plan intelligent, mais c'est un plan Ren Seishin. Je vous le résume ? On fonce dans le tas ! Comment ça vous vous y attendiez ?

-"Ok. J'ai un plan. Vous me faites confiance ?" Un sourire en coin sur le visage, je posais mon regard sur Vixion. Mon plan avait besoin de son bélier miniature de destruction massive intercontinental. Autrement dit, son Galekid. "Je vais neutraliser les gardes, et toi, Vixion, fais charger ton Pokémon." Mon sourire s'intensifia d'autant plus. "Droit dans la porte !"

Ce plan était stupide. ce plan était TRÉS stupide. Tellement stupide qu'ils ne s' y attendraient probablement pas. Je me tournais vers mon Lougaroc, qui comprit directement ce plan délicieusement dangereux. Il l'adore déjá, ça se voit. Quant a mon Monorpale, lui, il ne semble pas rassuré, mais il comprend que je vais pas changer d'avis.

-"Ace, Ombre Portée sur le garde devant Timothy, assomme-le ! Smokey, Jet-Pierre vers le deuxième, idem !"

Le loup sauta en l'air, atterrissant sur les rochers tandis que sa fourrure s'illuminait. Au même moment, l'ombre de mon épée s'étendait, serpentant vers le vigile le plus proche du spécialiste des Spectres. La première volée de cailloux projetés a grandes vitesses sur le second garde fit mouche, la deuxième aussi, pour être sur. L'ombre se faufila entre les jambes de Timothy, s'éleva dans le dos de son interlocuteur, se solidifia et asséna un grand coup de lame dans sa nuque (Toujours rengainée, je veux pas le décapiter !). Tandis que mes Pokémons lançaient l'offensive, j'avançait, et criait a l'attention de mon groupe..

-"C'est le moment, chargez ! Vixion, enfonce-moi cette porte ! Pour Narn... Mhyone !"

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 1250
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 5 Mai - 18:49
INVASION ANIMA


OST | Kenji Kawai - Utai IV :
 

Les lumières s'éteignent. La salle est caméras est plongée dans le noir, et le domaine avec. Les yeux et le sourire d'Ectoplasma me fixent ; je dégaine mon briquet et éclaire son visage exultant d'excitation. Je le désigne, lui, puis les deux gardes endormis.

Mon oreillette sature de messages d'alerte, à tous les étages. Quelques minutes suffisent pour poser le doigt sur le problème : le disjoncteur a sauté, et « Rep » ne répond pas. L'ironie. J'active mon appareil de l'index et déverrouille la porte du cagibi.

Ici Venipatte. Je vais y jeter un œil. Reptincel a dû poser son casque en allant pisser.
Ici Leuphorie. Je t'accompagne.
Reçu.

Je lance un clin d’œil à Ectoplasma avant de l'enfermer dans la salle des caméras, en compagnie des deux otages. Enfermer. Un bien grand mot puisqu'il peut traverser les murs. De plus, les casques de « Pit » et « Rai » étant à portée de voix comme le plan l'exigeait, je pourrais rappeler le spectre blanc au moindre problème.

Il barre la porte derrière moi.

J'empoigne une pokéball, m'avance vers les cuisines. Mon collègue hoche la tête en me voyant arriver ; il s'avance vers la cage d'escaliers menant au sous-sol. Dans sa main, une lampe torche qu'il s'allume en poussant la porte de service du souterrain.

Tu penses à une panne moteur ? trempé-je un orteil dans le bain de la paranoïa.
J'espère bien. Ça pourrait être pire, vu ce qu'il se passe sur le Poryweb...
Comment ça ?
Un type a refilé les coordonnées du domaine.

Je saisis un extincteur.

Lui éclate sur le crâne.

Leuphorie plonge dans un profond sommeil. Il dégringole les escaliers sans exprimer la moindre douleur ; bien qu'il risque de découvrir de nouvelles parties de son corps au réveil. J'explose son oreillette, emprunte sa lampe torche et son portable. Je déverrouille son appareil en y inscrivant l'année de naissance de sa fille.

Je compose le numéro de Ren Seishin, de Caoimhe O'Kelly et de John O'Bowen – les seuls dont je suis certain de la présence, au vu de l'enjeu de l'attaque.

De : Andrew BjornssonCaméras neutralisées. Foncez. Attention : ce sont des civils.

Les lumières réapparaissent les unes après les autres. Prochaine étape : la salle des générateurs de secours. Je range ma lampe torche, allume une cigarette, emplis mes poumons de nicotine, glisse mes mains dans mes poches de pantalon.

Ici Venipatte. Disjoncteur fonctionnel. On a retrouvé le casque de Reptincel aux toilettes. Prévenez-le si vous le voyez. Rien d'autre à signaler au sous-sol. Over.

HRP:
 
HTML Color Code:
 
Revenir en haut Aller en bas
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 878
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 5 Mai - 20:43
Son téléphone vibra dans sa poche. Troy. Evidemment, qui d’autre. Elle renvoya son portable dans sa poche, ne pouvant lui réserver sa réponse que lorsqu’ils se verraient en face ; et s’élança droit sur le bâtiment. Elle n’avait lu que la première partie du message : Caméras neutralisées. Donc tous les coups étaient permis, et elle aurait plus de temps avant d’être repérée. Plus de temps pour trouver le cœur du nid et y frapper un seul coup. Au même moment, elle entendit les premiers bruits d’une bataille. Un autre squad attaquait de front. Elle grogna d’agacement. Elle n’avait aucune fenêtre d’attaque de son côté. Autant joindre le reste et en profiter, même si son approche ‘’discrète’’ pouvait aller se faire voir. Elle se coula le long du mur et libéra Lily de sa capsule.

No more fair play, baby. Zap ‘em dead.

La Luxia bondit en avant, et bondit sur le dos d’un garde, enfonçant ses griffes dans sa chaire avant d’y envoyer assez de voltage pour le faire s’effondrer dans le sable. Elle revint ensuite immédiatement vers sa dresseuse, attendant les ordres pour la suite.

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 1672
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 6 Mai - 10:06
Motisma et moi avons réussis. Le bâtiment est privé d’électricité. Antonidas rentre dans sa Pokéball et je pousse un soupire de soulagement. Explorer les lieux sera maintenant plus simple. Les alarmes, portes magnétiques et autres dispositifs de ce type sont tous inactifs. Plongé dans l’obscurité, je commence à paniquer. Ah ! Maman ! J’ai peur du noir. Je songe à appeler Fandral afin que ce dernier nous éclaire mais cela s’avère inutile. Pour cause la lumière revient bien assez vite. Ce n’est pas une bonne nouvelle. Si l’éclairage est de retour, les dispositifs électriques telles que les alarmes et autres caméras le sont aussi. Le Motisma de Timothy accède, en parcourant le réseau électrique, à la salle où sont entreposés les générateurs secondaires mais ne peut les désactiver pour une raison qui m’échappe. Il revient vers moi – toujours en voyageant à travers le réseau électrique – et entreprend de me guider jusqu’à la salle en question.

Je suis de près le Pokémon spectre mais me rends vite compte que ma manœuvre a alerté des gardes. Des techniciens viennent vers nous afin de réparer les dégâts que nous avons causés. Compte-tenu de la qualité du sabotage, j’ai bon espoir qu’il n’y arrive pas avant un bon moment. Le garde qui dort est bien caché. Ils ne devraient pas pouvoir le trouver rapidement. Et quand bien même ce serait le cas, j’ose espérer que le courant aura été désactivé et qu’il leur sera alors impossible d’avertir tous leurs collègues en enclanchant une quelconque alarme. Je suis le Motisma en essayant de paraître le moins suspect possible et invite ce dernier à « se cacher » dans mon téléphone dès qu’un garde apparaît. Un d’entre eux finit par m’interpeller.
▬ Hey toi. Tu vas où comme ça ? Je t’ai jamais vu. Et c’est quoi ces vêtements ? Ils avaient pas ta taille en stock ?
… Olala. Je suis tellement dans le caca. Vite. Une ruse. Il me faut une ruse. Un bobard quelconque ne fera sûrement pas l’affaire, c’est pourquoi je songe à faire un curieux mix entre mensonge, omission et vérité.
▬ La salle des générateurs annexes. Les principaux ont lachés. Les techniciens sont sur place et m’ont suggéré de vérifier que tout se passe bien là-bas. Et toi ? Je te retourne la question … Qu’est-ce que tu fais ici ?
L’homme déglutit difficilement et en oublie presque le fait qu’il ne me connaisse pas. Il balbutie ensuite quelques mots et m’explique qu’il fatigue un peu et s’est permis une petite pause. Je profite de l’occasion pour lui lâcher un :
▬ Retourne à ton poste.
Je ne sais même pas quel est sa place mais visiblement elle n’est pas ici. L’homme se sait en tort et n’ose rien dire. Il me quitte et j’arrive enfin près de la salle des générateurs annexes. Cette dernière n’est pas gardée mais est fermée magnétiquement. Je reste devant la salle tandis que, dans mon dos, le Motisma du champion réalise sa sombre besogne. Il ouvre la porte et je m’empresse d’entrer avant qu’il ne la referme.

▬ Oh.
Des Chrysapille, des Voltorbe et des Dedenne alimentent les générateurs. Je comprends mieux maintenant pourquoi le Motisma de Tim’ n’a pas pu s’occuper de ce problème seul. Je réfléchis à un moyen de fermer cette « micro centrale » et, à défaut de mieux, finis par adopter la méthode la plus drastique : Tout casser. Pour ce faire, j’appelle Fandral, le Braségali et demande à ce dernier d’utiliser pied voltige sur les grosses boites blanches qui font office de générateurs et que les Pokémons électrique alimentent via un étrange casque qu’ils ont sur leur tête.

Le Pokémon arque un sourcil, esquisse une grimace et pointe du doigt un levier rouge.
▬ Ah. J’avais pas vu.
Vu sous cet angle, il est vrai que c’est plus simple de tout simplement le mettre en position off. Comme quoi, il n’est pas totalement idiot des fois celui-là ! Je m’exécute et … Pouf.
Qu’ai-je fait au juste ? Je ne sais pas trop. Les Pokémons électriques se tournent vers moi.
Ah. J’ai peut-être fait une bêtise. Ce ne serait pas la première fois, remarque.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 198
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 6 Mai - 10:30
Lorsqu'ils arrivèrent suffisamment près de l'entrée de la base, Nana apert trois silhouette en train de discuter. Si deux d'entre elles semblaient garder la porte, ce n'était de tout évidence pas le cas de la dernière. Et vu la réaction de Ren, c'était probablement quelqu'un qu'il connaissais. Peut être était-ce un allié, qui avait décidé de déterminer si la zone appartenait bel et bien a la team Anima avant de passer a l'attaque. En tout cas, ce n'était apparemment pas leur plan a eux.

Ren commença a expliquer son plan. A vrai dire, l'explication fut très rapide. On fonce dans le tas. Vixion allait utiliser son Pokémon pour faire bélier, leur ouvrant ainsi le passage, pendant que Ren se chargerait des deux gardes. Pendant ce temps la, ils allaient en profiter pour s'engouffrer dans le bâtiment. Peut être pas le plan le plus ingénieux, mais au moins, c'était simple et efficace. Restait juste a espérer qu'ils attaquaient bien le repère d'un groupe criminel, ou ils finiraient tous derrières les barreaux.

En tout cas, il devait admettre qu'il était assez impressionné par les Pokemon de Ren. Il n'était pas capable de les nommer, mais les Pokemons loup et épée attaquèrent en un éclair. Et en parlant d'éclair, un autre Pokémon, qui ne semblait a appartenir a personne de leur groupe, bondit sur l'un des deux gardes en lançant des étincelles. En bref, Nana n'aurai pas voulu être a leur place, et il espérait au fond de lui qu'il ne garde pas trop de séquelle. Après tout, il n'était pas certains qu'ils soient des criminels.

Nana se mis en position, prêt a courir vers la porte dès que celle ci serait ouverte. Il sentit la Pokeball a sa ceinture frétiller avec encore plus d'intensité. Ca ne faisait aucun doute, Kana avait compris que les hostilités avait démarré, et elle bouillait d'envie de s'y joindre. Cependant, ce n'était pas l'intention de Nana, son heure viendra plus tard.
hrp : J'attend que la porte soit ouverte pour entrer dans la base.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Sinnoh
Expérience : 354
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 6 Mai - 10:46
Les doigts fulminant à la vitesse d'un Lançargot sur mon appareil, je tente de savoir si d'autres messages ont été postés sur le Poryweb entre temps. Aucune nouvelle, aucune nouveauté, aucune déclaration, rien, le vide complet. C'est à se demander s'il y avait vraiment eu quelque chose à la base. Un soupir expiré, des pensées inspirées, je décide de me rapprocher un peu plus du lieu désigné par l'inconnu transi. Quelque chose me dit que ce serait un peu trop simple de trouver le Q.G. d'une team qui fait trembler toute l'archipel dans un endroit comme Médéa. Après, cacher un Desséliandre au milieu d'une forêt semble effectivement logique, même si à mon avis certains verront quand même son visage effrayant.

Alors que mon observation digne d'un Ratentif rassemble les hypothèses les plus farfelues dans mon esprit, d'autres personnes arrivent sur les lieux. Certains semblent aussi jeunes que moi, d'autres plus, mais leurs comportements et accoutrements ne suffisent pas à me dire s'il s'agit de simples Dresseurs ou alors d'un groupe de saltimbanques. Que viennent-ils faire ici ? Question élémentaire mon cher Wattouatson, ils ont du évidemment tomber sur le même message que Myo. Après, aucun indice ne peut indiquer que ce bâtiment abrite les malfrats les plus recherchés du moment.

Un autre individu arrive sur les lieux. Sa prestance est différente de celle des autres, sa chevelure me fait penser à un Darkrai qui aurait pris forme humaine. L'homme se dirige tout droit vers les gardes postés devant la bâtisse, peut-être qu'il a des liens avec cet endroit, peut-être fait-il parti du cercle d'amis du propriétaire ou alors il serait... un membre de la Team Anima. Les yeux rivés sur lui, une simple interrogation me traverse l'esprit : que vont en penser les autres ? Il ne faut pas longtemps pour que j'obtienne ma réponse.

Monorpale en main, celui qui semble être le leader du groupe sonne l'assaut. L'assaut ?! Y aurait-il quelque chose que j'aurai loupé qui serait passé sur le Poryweb ? Attaquer sans sommation sans avoir la moindre information me parait démesuré et inapproprié. Que faire ? Les laisser charger et voir ce qu'il se passe ? Ou alors donner le bénéfice du doute aux personnes habitant ce bâtiment en bord de mer d'une des plus grandes villes de l'archipel ? Rah ! Non, je ne peux pas laisser faire ça. Des mèches de cheveux replacées vers l'arrière, je me redresse et décroche une Pokéball de ma ceinture.

▬ "Sylver ! Go !"

Je lance la Pokéball de manière à ce que la lumière blanche libère mon serpent de fer juste derrière les gardes, alors que l'un d'entre eux se fait attaquer par un Luxio. Mon Pokémon séparant alors le groupe de personnes de l'entrée, je le rejoins et me positionne à côté de lui. Pas de hâte, pas de panique. Je vérifie si le garde électrocuté va bien, avant de jeter un œil sur toutes les personnes postées devant moi. Les mitaines resserrées, je m'adresse à celui qui venait de donner l'ordre d'attaquer.

▬ "Qui êtes-vous ? Que faites-vous ici ? Pourquoi attaquez-vous cet endroit ?"

Le Steelix fixe chaque personne, chaque Pokémon, avant de se mettre à grogner férocement. Avec autant de monde présent, les retenir tous ici relève d'une mission impossible. Suis-je en train de faire une erreur ? Non, quelque soit l'identité de ces personnes, rien ne justifie une attaque aveugle. Ils pourraient gravement se tromper, et je me devais d'empêcher ça.

HRP : Allen sort de sa cachette et fait appel à son Steelix pour empêcher tout le monde d'entrer et d'attaquer davantage les gardes.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 558
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 6 Mai - 19:21



Ren s’était arrêté dans son élan pour regarder dans la direction de l’entrée. En suivant son regard, j’aperçus le garçon qui discutait avec les gardes. Mais c’était Tim !? Que faisait-il là ? C’était une question bête, il avait dû recevoir le message comme tout le monde et il venait chercher sa Momartik. Mais pourquoi était-il autant à découvert ? Certes, il était vraiment fort lors de notre rencontre mais cela me paraissait risqué d’avancer ainsi.

Malgré tout, Ren nous fit part de son plan incroyable et exceptionnel. Il neutralisait les gardes et Aaron devait simplement défoncer la porte. Après tout, je ne voyais pas d’autre utilité à mon Pokemon et puis ce plan me paraissait incroyablement...stupide, oui c’était le mot mais je n’avais rien d’autre à proposer donc j’allais devoir faire avec ça. Le lougaroc et le monorpale de Ren se jetèrent sur les gardes. Je sortis de derrière mon rocher et j’appelai Aaron afin qu’il fonce dans la porte qui se situait devant nous.

Aaron avait à peine commencé à charger qu’un énorme serpent métallique de neuf mètres surgissait devant la cible de mon Pokemon transformé en bélier improvisé. Il en fallait plus pour intimider Aaron qui s’écrasa, tête la première, contre le corps du Steelix dans un fracas métallique. Le dresseur du Steelix fit ensuite son apparition, était-il de la Team Anima ? Aucun moyen de le savoir mais il prit la parole et s’adressa directement à Ren. Tout le groupe attendait la réaction de Ren et semblait prêt à se battre. Seul Aaron tentait désespérément de pousser le Steelix hors du passage mais c’était peine perdu. Pour ma part, j’avais du mal à me retenir de me jeter sur le dresseur du Steelix afin de le harceler de questions sur son Pokemon.


HRP : J’envoie Galekid défoncer la porte mais il se heurte au Steelix. Je suis donc en admiration devant le Steelix et j’attends la réponse de Ren pour agir.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 1070
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 6 Mai - 20:07
Ah ? Hein ? Qui ? Quoi ?
Elisthel cligne des yeux à plusieurs reprises. D'abord Nath, puis John. Le premier a filé vers la porte, marchant en plein milieu de l'héliport. Le second demande quel est le plan d'Elisthel. Cette dernière cherche Noctis du regard, mais il semblerait que ce dernier ait suivi Nathaniel. Elle le ressent encore, qui lui dit d'aller saboter les hélicoptères. Mais est-ce qu'elle peut vraiment faire ça ? Si ça appartient à une grande compagnie qui n'a rien à voir avec la Team Anima... La jeune femme a déjà cassé les caméras, cela dit... Elle observe John, qui attend la suite de son plan. Le lien mental s'étouffe, puis disparaît. Ah... Elle se mord la lèvre inférieure, inquiète. Peu importe, elle doit continuer.

« Bon. L'important, c'est de les bloquer sur place ! On ne veut pas qu'il nous file entre les doigts comme la dernière fois. Alors euh... Comment on va faire pour s'occuper de ça... ? »

Les dit hélicoptères sont plutôt énormes. Hm... Un expert dans la destruction. Elle a bien une idée, mais... La jeune femme observe Ori qui revient vers elle en trottinant. La pokéball de Spyro en main, elle la lance et ordonne au petit dinosaure d'aller mordre autant qu'il le pourra les machines autour de lui. Visiblement très heureux de s'exécuter, il commence à grignoter... Avec peine. Uuuuh, c'est dur. Pourquoi ça lui résiste d'abord ? Rien n'est supposé lui résister ! Agacé, le Ptyranidur secoue sa proie comme il peut, avant de se rendre compte qu'il manque de force. Lui ? Manquer de force ? Une vive lumièrre s'empare de lui et Elisthel commence à paniquer.

« Oh non. Non, nononononononon ! »

Elle sait ce qui est en train d'arriver. Spyro évolue. Et l'évolution de Ptyranidur... Il grandit à vu d’œil, dépassant Elisthel puis John. Sa mâchoire attrape plus fermement une partie de l'hélico, qu'il broie en partie.
Oh. Mon. Dieu.
Le Rexilius devant elle est grand. Il relâche sa proie avant de lâcher un cri bestial qui a sans doute alerté toutes les personnes aux environs. Soudainement, elle sent à nouveau Noctis qui lui demande si tout va bien. L'image parvient visiblement jusqu'au garçon, qu'elle entend mentalement rire.
Spyro est désormais un dinosaure géant de trois mètres et quelques, qui cogne de la patte sur le sol en béton en hurlant – sans doute – qu'il est le roi du monde. Le tyranosaure regarde sa dresseuse avec fierté. Il est désormais l'Alpha, l'espèce dominante de ce monde que personne ne peut égaler. Enfin ça c'était sans doute vrai des millions d'années en arrière, mais aujourd'hui... Une goutte de sueur perle sur le front d'Elisthel qui tombe à la renverse sur son arrière-train.

« Sp-Spyro ? »

Est-ce qu'elle peut vraiment contrôler un tel géant ? Le pokédex en ligne lui indique que même pour son espèce, il est très grand. Très très grand. Le mastodonte approche sa tête, causant une frayeur sans nom à la jeune femme. C'est avec une certaine surprise qu'elle se rend compte que le pokémon ne cherche qu'une caresse de sa part. Elle a prit peur à cause de sa taille soudaine, mais c'est toujours le même pokémon qu'elle a élevé. Il ne lui fera pas de mal. Quelque peu rassurée, elle caresse le pokémon un peu longuement pour s'assurer qu'il ne va pas soudainement devenir hostile. Puis, elle tourne son regard vers John, incertaine.

« John... ? Tout va bien ? Euh... Spyro a évolué ! C'est chouette, non ? »

Chouette n'est sans doute pas le mot adapté. Tout le monde les as entendu. C'est sûr.


HRP : Elisthel commence à "saboter" les hélicoptères. Son Ptyranidur évolue en Rexilius, lâchant un bon cri de tyrannosaure qui doit avoir alerté tout le monde. Si vous regardez en haut de la falaise, vous verrez un géant de deux ou trois mètres, avec d'énoooormes dents. (JURASSIC PARK NOUS VOILA).


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Sinnoh
Expérience : 168
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 7 Mai - 14:27
Je n’aime pas la tournure que prend la situation. Et encore, ce n’est que le début. Un début pourtant prometteur. Assommer les gardes, forcer la porte. Un plan simple, un poil trop rentre-dedans, mais ô combien efficace sur le papier. Sauf que la probabilité qu’un élément extérieur vienne saboter le tout ne peut jamais être écarté. Malheureusement. Sauf que je n’aurais pas mis ma main à couper sur une apparition de serpent géant. Steelix. Extrêmement violent en cas de nécessité. Un dangereux adversaire si cela devait tourner à la mêlée générale. Pandore n’aurait aucune chance. D’ailleurs, la Wattouat se cache derrière mes jambes. Foncer tête baissée dans une brèche, cela passe encore. Affronter un pokémon ayant, a minima, dix têtes de plus qu’elle, beaucoup moins. Pandore possède encore un minimum de bon sens pour savoir quand elle doit entrer en jeu. Ici, elle n’a aucune chance. Et, mis à part Ren, aucun de nous ne doit avoir la moindre chance. Misère. « Paraît qu’on est là pour la justice. » Parler, cela me démange parfois. Bien souvent quand il ne le faut pas. Presque toujours pour dire une connerie. Skygge me l’a déjà fait comprendre, mais j’évite de tenir compte de ce type de remarques. C’est inintéressant. Dans le meilleur des cas, l’autre comprendra. Dans le pire, il prendra mal la nouvelle. De toute, c’est à Ren qu’il s’adressait. L’intervention, bien qu’inutile, représentait plus un excès de fierté. Une volonté de montrer que l’on se trouvait là, nous aussi. Même si, vue la manière dont Vixion dévisage son pokémon, il a dû nous remarquer.

« Pandore. » Un rapide regard, puis la Wattouat hoche la tête. Elle a compris. Si l’un ou l’autre des gardes à la fantaisie de se relever et souhaite se faire la mal pendant la discussion, il se prendra un petit coup de jus. La spécialité de mon pokémon. Un second, si l’on prend en compte le passage de l’autre pokémon avant. Luxio. Caoimhe. Nous sommes beaucoup sur cette plage. Trop pour notre propre bien. C’est un coup à se marcher sur les pieds et mal faire les choses. Echouer. Une chose que je n’ai pas le loisir de développer. Pandore s’est recollée à moi, agitée. Le regard rivé vers le haut de la falaise. Piqué par la curiosité, je suis son regard. Puis me crispe. Après le Steelix, un second mastodonte vient de faire son apparition. Le rendez-vous des géants. Une autre équipe souhaitant s’en prendre à la Team Anima et qui a pris un autre passage ? C’est à souhaiter. Contre cela, on ne ferait certainement pas le poids.

A côté, Pandore fait bien pâle figure.  


Maks se permet de répondre avant Ren, mais attend la suite des événements pour savoir comment agir !



#749AC6 - TCard
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn (Cimetronelle)
Expérience : 510
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 7 Mai - 16:04
Une fois arrivée sur plage avec les autres, je m’étais mise à regarder les alentours et j’avais aperçu une silhouette vêtue totalement de noir. Je ne connaissais pas cette personne mais certains du groupe avait l’air de la connaître. Il serait apparement le champion d’arène spectre de Médéa. Mais que faisait-t-il devant les gardes à découvert de tout danger. J’étais en train de réfléchir quand une voix me sortit de mes pensées. Ren venait d’exposer son plan.

-"Ok. J'ai un plan. Vous me faites confiance ? Je vais neutraliser les gardes, et toi, Vixion, fais charger ton Pokémon. Droit dans la porte !"

Il avait dit ça de manière tellement sûr de lui qu’on aurait dit qu’il pensait que son plan était génial. Cependant, je le trouvais vraiment nul. Foncer dans le tas la tête baissée alors que l’on ne savait rien de l’endroit où nous étions, je trouvais cela inutile. Mais je n’avais pas d’autres idées à proposer, donc je n’avais rien dis sur ce que je pensais de ce plan absurde. Je m’étais donc recroquevillée, en rapprochant mes jambes de ma poitrine et en posant mon menton sur mes genoux, en me murmurant à moi-même.

-"Comment pourrai-je les aider ? Je ne me suis encore jamais battue contre un autre dresseur et très rarement contre des pokemon sauvages, sauf pour prendre la fuite. Je ne peux donc pas me jeter dans la mêlée comme l’a fait mon super héros et comme l’envisage aussi Vixion. Il faut que je me trouve une autre utilité."

J’avais donc décidé de scruter le terrain de combat afin de voir tout ce qui pourrait nuire à notre attaque. Vixion avait déjà ordonné à son petit Galekid de foncer sur la porte pour essayer de la détruire. Quand soudain, je vis un dresseur un peu en retrait faire apparaître un Steelix sur la trajectoire de la petite boule d’acier pour lui couper la route.

-"Attention Vixion, Un steelix vient d’apparaître et ton pokemon lui fonce en plein dessus." lui dis-je.

Mais celui-ci n’avait pas l’air de vouloir stopper son pokemon en métal qui avait fini par se cogner dans ce gigantesque serpent métallique.


HRP: Je vois Allen envoyer son Steelix et j’essaie de prévenir Vixion mais il était trop tard.


Je parle en #04B431
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 1490
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 7 Mai - 18:28
CHTONK.

MAIS POURQUOI ?

Le garçon se frotte la tête. Il s'est ramassé la tronche en plein sur le sol à cause de cette foutue porte. Pourquoi la vie, d'abord ? A tous les coups, il va se retrouver avec un bleu de ouf sur le front et ça sera trop moche.

Ça, c'est encore la faute à Anima.

Malgré tout, il se relève. C'est cool de faire la chochotte, mais il est pas venu pour se tourner les pouces. NAN ! Présentement, c'est un agent secret, un petit espion sans attaches et au passé mystérieux qui doit se faufiler dans le complexe pour trouver des preuves.

Sinon maman Miller risque de lui éclater la gueule sévère.

Alors il avance, il fait un pas, puis deux, et se retrouve à l'intérieur. Il est entré, c'est déjà ça ! Maintenant, y'a plus qu'à passer à la deuxième étape : se faufiler dans les couloirs et trouver les lieux intéressants. Pour ça, comme prévu, il libère l'agent numéro deux de sa pokéball et se plaque contre un mur. Un signe de main, trois doigts repliés, et le Rocabot se met également en position.

Ouais, non, pas question de mettre le bordel aujourd'hui, tout le monde est sérieux.

Donc ils avancent. Nath a bien pris le temps de briefer ses compagnons avant de venir prendre l'apéro, et là, tout doit se faire au milimètre près : récupérer les crackers, ne pas alerter l'hôte de la maison, repartir avec les crackers. Et avec un peu de chance, y'aura une belle mention contrefaçon sur la boîte d'amuse-gueules. C'est pour ça qu'il est là, pas pour tout casser.

De toute façon, c'est plutôt lui qui se ferait défoncer. Lol.

Maintenant, où aller ? Il se demande s'il aurait pas du attendre le gars de tout à l'heure, mais même s'il avait l'air fiable, et trop cool soit dit en passant, il aura quand même plus de chances de se démerder si il progresse tout seul avec son copain Noisette. Ou alors, il se dirige au pif ? Peut-être qu'il trouvera ce qu'il cherche, genre un petit retour de karma des familles pour rembourser toutes les choses négatives qui lui sont arrivés ces derniers temps ?

Ouaiis !

HRP : Nathaniel entre donc et utilise le Flair de Noisette pour détecter les ennemis dans les couloirs, il progresse doucement pour pas se faire remarquer et se dirige un peu au hasard vu qu'il a pas de carte de l'endroit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 1574
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 7 Mai - 23:11
Invaaaade !!

Ce fut bref. Suffisamment court pour que je doute sur la véracité du message. Mais c'était trop beau, trop tentant que j'ai regardé où menait les coordonnées qui avaient été postées. Médéa. J'ai aussitôt sauté dans le premier ferry à Bord-au-Vent. Sauf qu'il allait mettre trop de temps avant d'arriver ! Je ne pouvait me permettre de perdre autant de temps : je devais à tout prix aller voir si cet endroit était bien la base de la Team Anima... et retrouver Kaaos.

Alors j'ai fait sortir Solsken, mon Dracaufeu de sa pokéball et lui a demandé de m'emmener jusqu'à notre destination en volant. Je vous avouerai que je n'ai jamais volé à dos de Dracaufeu, mais il paraît qu'à Alola, c'est un moyen de transport très répandu ! Comme toujours, il a accepté ma demande, voulant montrer que je peux compter sur lui.

J'avais un peu peur au début. Non, même carrément la trouille ! Le temps de trouver son équilibre au dessus de l'océan, j'ai bien cru qu'on était bon pour le plongeon de la mort ! Un Dracaufeu dans l'eau, je ne donne pas cher de sa peau ! Solsken a pourtant réussi à me porter, malgré un moment d'adaptation catastrophique. Mais cela faisait trop longtemps que j'étais sans Kaaos. Je ne peux pas me permettre de le laisser aux mains de ces scélérats.

J'arrive à l'endroit que le message éphémère m'indiquait. Une grande bâtisse qui doit appartenir à un homme très riche. Mais du ciel, je peux apercevoir un autre bâtiment, caché dans la roche de la falaise donnant sur la crique. Il y a visiblement du monde devant, même si je ne peux pas vraiment voir s'il y a des gens que je connais. Ils ne sont que des points sombres sur la plage.

Par contre, j'ai bien repéré le dinosaure qui rugit sur l'héliport. Mon dieu il est immense ! Mais qu'est-ce qu'il fait là ? Il appartient à la Team Anima ? Il faut dire que je ne comprend pas vraiment ce qui se passe et ce n'est pas en restant si haut dans le ciel que j'arriverai à savoir quoique ce soit. Je décide donc d'atterrir sur la plage, à l'abri des rochers. Je reste assez loin de l'entrée du bâtiment, et donc du groupe qui se trouve devant. Je m'approcherai plus discrètement, à pied.

« Merci Solsken, tu as été formidable. Même si j'espère ne plus vraiment recommencer cette expérience... de haut vol. »

J'ai l'impression qu'il est un peu déçu. La faute à mon jeu de mot pourri ? Faut dire que je manquais d'inspiration. La Dracaufeu retourne dans sa pokéball. J'espère que nous volions suffisamment haut pour ne pas être repérés.

Je m'approche de l'entrée, en me baissant pour rester cachée derrière les rochers. J'aperçois tout pleins de dresseurs, dont un vêtu d'une tenue singulière : noir, noir et encore noir. Le mec trop dark. Un membre de la team Anima ou juste un emo ? Il a pourtant l'air d'être avec les dresseurs qui eux, n'ont pas l'air de voleurs de pokémons... Et il y a un Steelix qui leur bloque l'entrée. C'est lui l'ennemi ? Je reconnais un dresseur que j'ai affronté à l'Ossathlon. C'est lui le dresseur du serpent de métal ?

A force de chercher un ennemi là dedans, je ne comprend toujours pas la situation. Surtout qu'en plus il y a deux hommes à terre. Qu'est-ce qu'il s'est passé ? Et qu'est-ce qu'ils font là devant l'entrée ? Y'a pas de caméras et de systèmes de sécurité ? Ils ont pas peur de se faire prendre ?

Un côté de moi a bien envie de foncer dans le tas et d'aller défoncer la porte malgré le Steelix qui se tient devant. Un autre me dit que prudence est mère de sûreté et qu'il faut attendre...

Rooh et puis, fuck. Marre d'attendre.

« Äta défonce moi cette porte ! »

La Tranchodon apparaît en rugissant. Comme d'hab. J'aurais préféré qu'elle fonce vers la porte directement, sans faire sa petite scène d'apparition. Entre le Rexilius là haut et Äta ici, bonjour la discrétion ! Mais bref on s'en fiche maintenant. La dragonne fonce vers la porte comme un bélier (sauf que c'est pas un Charkos) avec Aeropique. Devant le Steelix, elle tente une attaque Balayage pour le passer et refait cette attaque en direction de la porte.



résumé:
 


T-CARD


Merci Arya la T-Card ♥
et aussi pour l'avatar !:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 355
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 8 Mai - 22:34
Invasion Anima
Beaucoup d'évènements en peu e temps. D'abord le gamin blond qui se ramasse en ouvrant sans le faire exprès la porte magnétisée qui a visiblement quelques défauts. Ensuite Noctis qui s’engouffre par l'entrée suivit de près par le blond.
Et maintenant la touche finale, la cerise sur le gâteau, la goutte d'eau, la catastrophe, l'apocalypse... Un énorme pokemon préhistorique qui mange les hélicoptères en hurlant de manière très discrète bien entendu. John soupire et active sa radio quelques secondes, quoi ? Non c'est pas si effrayant que ça, après tout quand on est dans la police on voit des pokemons comme ça enfoncer des portes plusieurs fois par mois.

"Alicia, tu peux oublier toute la partie discrétion et incognito aujourd'hui. Je crois que la plupart des personnes venues sur les lieux ne sont pas d'humeur."

"Ok reçu, évite de te faire mal en suivant trop le mouvement."

Le policier acquiesce, comme si la blonde pouvait le voir puis coupe la radio pour se concentrer sur Elisthel qui s'approche de lui.

« John... ? Tout va bien ? Euh... Spyro a évolué ! C'est chouette, non ? »

"C'est... Une bonne nouvelle pour toi je suppose. Mais je pense que pour neutraliser les hélicoptères c'est un poil extrême. on aurait pu se contenter de faire griller le moteur des hélices ou un truc moins... voyant. Mais au moins tu marques des points en ce qui concerne le côté visuel. C'est un spectacle sympa." John s'interrompt alors que son portable vibre, il regarde rapidement le message et hausse un sourcil avant d'avoir un grand sourire. "On dirait que le cavalier a réussi à utiliser son tour pour prendre une pièce adverse. Je te propose qu'on rejoigne tes deux amis dans la base, ton pokemon devrait avoir de quoi s'occuper pendant un petit moment. Et franchement vu sa taille, il devrait pas être embêté pendant qu'on s'occupe de la Team Anima."

John désigne la porte à Elisthel et laisse Godzilla sortir de sa pokeball, le pokemon feu pousse un petit grognement et observe les alentours, pas d'adversaires en vue. Le Reptincel suit ensuite son dresseur qui passe rapidement la porte pour rattraper le blond qui semble vouloir se la jouer agent des services secret. Par chance il a pas l'air d'être allez très loin, il semble hésiter entre plusieurs options pendant que ce qui doit être son pokemon renifle l'air. John s'approche sans trop de discrétion et lui tapote le dos.

"Tu devrais éviter d'avancer tout seul comme ça jeune homme. Je doute pas de tes capacités mais si on est trois, autant maximiser nos chances en restant groupé. Pour peu que tu tombe sur un groupe d'ennemis, t'auras pas l'air idiot tout seul."

John lui adresse un sourire amical, le jeune homme n'a pas l'air de manquer de bonnes intentions mais la réflexion ne semble pas être son fort. Ou plutôt... L'organisation à court terme.

"Tu as eu une bonne idée avec ton pokemon canin, on va pouvoir éviter quelques ennuis en nous servant de son flair. J'ai quelques infos sur ce qu'il y a ici. Déjà vous pouvez avancer l'esprit tranquille, on a plus à se soucier des caméras et les gens qu'on va croiser on de très fortes chances d'être des civils, donc pas la peine de leur rentrer dedans en beuglant."

Voila, John a passé ses infos, reste plus qu'à savoir ce que les deux autres vont en faire.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Ile Mirabèce :: Médéa-
Sauter vers: