:: Mhyone :: Réseau routier :: Route 3 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Clash of Clan [Ft. Maksimilian Leskov]

avatar
Région d'origine : Sinnoh
Expérience : 145
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 10 Mai - 19:19
STEVENS
Masha
Clash of Clan
L'air de ce sentier est agréable. Il va finir par m'être familier si je fais constamment des allers-retours en Nox Illum et Bord-au-Vent. J'ai déjà quelque point de repère, comme ce rocher à côté duquel est couché un vieux tronc d'arbre qui a certainement été frappé par la foudre. Je m'y été arrêté à l'aller pour me faire un petit repas et me reposer et j'ai bien envie de faire de même. Je m'éloigne légèrement de la route pour m'asseoir sur le tronc arbre et pose mon sac sur la pierre. Mon premier réflexe est d'attraper les deux Pokeballs accrochées à ma ceinture. J'ai pour habitude de laisser Tortipouss m'accompagner à patte, mais après les travaux pour le QG, il semble avoir vraiment trop la flemme et je n'avais pas envie de le porter tout le trajet non plus. Il a beau être petit, au bout d'un moment, il pèse sur les bras. Pour ce qui est de Shouwa... Disons qu'il est pour l'instant trop foufou et que j'aurais peur qu'il aille embêter d'autres Pokemons ou qu'ils nous attire des soucis. Deux rayons rouges s'échappent des Pokeballs et mes deux amis apparaissent sur le sol. J'ai dû arracher Midori à un profond sommeil tant est si bien qu'il baille à s'en décrocher la mâchoire. Mon Skitty, quand à lui, j'ai l'impression qu'il est toujours à cent à l'heure. Il tourne de trois fois en courant autour de son nouvel ami avant de sauter sur mes genoux pour me faire une fête pas possible. Je ris un peu et le caresse entre les oreilles sous le regard calme du Minifeuille. Les premières fois que Shouwa est sortis de sa Pokeball, il ne s'était pas gêné de le charger, surement par jalousie et irrité par son excitation. Mais il a dû finalement comprendre que la présence de cette boule d'énergie ne changeait en rien notre relation. Je fais descendre la peluche rose de mes genoux et m'apprête à sortir le repas lorsque l'on voit un petit Pokemon sauvage détalé devant nous, suivit par un bien plus gros. Encore ?! Je réagis au quart de tour, lance mon sac sur mon dos et commence à courir derrière eux :

- Il faut les rattraper ! Ce pauvre Croquine n'a aucune chance ! Midori, attire l'attention du Vacilys, vite !

Tortipouss court de toutes ses forces pour charger le Pokemon sauvage, sans arriver à le rattraper. Skitty le dépasse en lançant une attaque rugissement sur notre adversaire qui se tourne vers nous. Ça y est, il laisse le Croquine tranquille, à nous de faire nos preuves maintenant. Emporté par son élan, Midori charge sur lui pour lui porter un coup directe, mais Shouwa le devis au dernier moment. Bon réflexe. Je le félicite d'un hochement de tête. Vacilys est un Pokemon qui connait des attaques qui peuvent les empoisonner ou les rendre confus, donc foncer dans le tas n'est pas une bonne idée. C'est aussi un Pokemon qui est plus puissant que les miens, mais si on travaille tous les trois ensembles, on arrivera à bout de lui. Les pétales de notre adversaire frémissent de colère, il se prépare à attaquer, visant Shouwa qui semble l'esquiver avec un peu trop de faciliter. C'était une feinte et le temps de le réaliser, Midori s'est pris l'attaque en pleine poire. Il bascule, mais se relève immédiatement, semblant énervé. J'ai cru reconnaître une attaque "Constriction", peut-être est-ce juste un avertissement de sa part. Vacilys est un Pokemon plante roche, avec un peu de chance, il sera faible face aux attaques de type plante.

- Midori, vol-vie !

Ne se dégonflant pas, mon Pokemon plante lance une attaque vol-vie en guise de riposte, mais l'ennemie ne se laisse pas faire. Alors que le minifeuille regagne son énergie, il lui fonce dessus pour l'attaquer à son tour. Skitty vient à son secours, interrompant l'attaque du bernacle par une attaque charge. Je l'en félicite avant de me rendre compte qu'il est très affaibli. Oh non, il a dû en profiter pour l'empoisonner ! Midori lache un petit cri de colère et des feuilles tranchantes fendent l'air vers l'empoisonneur qui se fait taillader de toute part. Je regarde mon pokémon, surprise. Je ne savais pas qu'il connaissait cette attaque, il progresse vraiment vite. Mais je n'ai pas vraiment le temps de m'y attarder. Il faut que je mette Shouwa en sécurité avant que le poison n'ait raison de lui. Tendant sa Pokeball dans sa direction, je le rappel :

- Shouwa, reviens...

Le chaton rose disparaît dans une lumière rouge alors que l'ennemie semble mis à mal par la nouvelle attaque de Midori qui ne relâche pas la pression. Il enchaîne les attaques, parfois sous mes conseils, parfois de sa propre initiative. Son "vol-vie" lui permet de rester en forme contrairement au Vacilys qui s'affaiblit de plus en plus... Mais clairement pas assez. Même s'il est en bonne santé, je sens que mon compagnon commence à fatiguer de courir, sauter et esquiver dans tous les sens. Je réfléchis rapidement à un stratégie pour en finir rapidement, lorsque le Pokemon en forme de fleur s'écroule devant nous. Un Floramantis se tient derrière lui et nous fixe à tour de rôle avant de s'approcher. Midori recule en grognant, restant sur ses gardes, mais le Pokemon s'incline devant nous, comme s'il voulait nous remercier. Le Croquine volette autour de ma tête d'un air joyeux alors que l'atmosphère se détend légèrement.

- Ah non, c'était normal ! Il faut que tu t'entraînes pour devenir plus fort mon petit !

Je ris un peu avant de me rendre compte que des bruits d'un combat parvenaient jusqu'à moi. Ce n'est pas possible, ça n'arrête jamais ! Le Floramantis s'éloigne vers les bruits de l'affrontement, mon regard croise celui de Midori et on commence à le suivre. Il a l'air d'être un peu le papa protecteur de cet endroit. Nous dépassons quelque tronc d'arbre en nous éloignant de plus en plus de la route, les bruits de l'affrontement se faisant de plus en plus intense. C'est presque un champ de bataille qui s'offre à nos yeux, deux clamps de Pokemons plantent et eau qui se font face. Floramantis se jette immédiatement dans la bataille pour protéger les plus faibles. Wouah... La classe...

- Midori... On ne peut pas les laisser, se faire, tourmenter sans réagir... Tu es avec moi ?

Le minifeuille hoche la tête en regardant le combat comme s'il s'y préparait.

ft. LESKOV
Maksimilian



Merci Elisthel pour l'avatar ♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Sinnoh
Expérience : 168
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 14 Mai - 20:12
Un jour, il faudra m'expliquer. Pourquoi Pandore doit-elle s'amuser avec des pokémons compliqués ? Plus d'un pourrait affirmer que ce sont les conséquences de sa solitude en tant que pokémon de mon équipe. Lorsqu'elle se balade dehors, elle fait des rencontres plus ou moins bonnes, puis tisse des liens plus ou moins forts. Normal. Logique. L'être humain suit le même schéma. Et pourtant, la Wattouat semble avoir un don pour attirer les pokémons qu'il vaudrait mieux éviter. L'Excelangue de l'autre jour, par exemple. Complètement perché. L'autre pokémon, plus tard identifié comme un Axoloto, pareil. Elle m'a fait le même coup à Sinnoh, avec le Chacripan complètement stone du voisin et le Blizzi dépressif de la boulangère. Sans parler des autres. Pandore les attire. Est-ce qu'elle les cherche ? Est-ce qu'elle s'intéresse seulement aux cas singuliers et délaisse ceux plus normaux ? Dans tous les cas, elle s'embarque un peu trop souvent dans des situations qui finissent par la dépasser. Mais elle continue. La Wattouat chromatique persiste et signe. Complètement indifférente aux conséquences que peuvent entraîner ses actes et à la peur que cela peut m'inspirer. Parce qu'elle me fait peur, évidemment. Je n'ai pas envie de la retrouver un de ces jours dans une situation complètement inextricable.

Peut-être que c'est elle la plus timbrée d'entre tous.

A présent, elle tient conseil. Plus d'un serait en mesure de se plaindre de son immixtion dans ses affaires. Je me plains de cette volonté inébranlable qui l'anime, de cet entêtement qui la pousse à toujours aller plus loin. Et pourtant, je ne dis rien. Bien assis à même le sol, je l'observe. L'air de rien, elle reste bien droite sur ses pattes devant des pokémons qui font deux têtes de plus qu'elle. Inébranlable. Normalement, cela aurait dû être une journée reposante. Aucune obligation, aucun QG à construire. Juste nous deux en balade, à observer les lieux. Sans se soucier du lendemain et du manque d'argent qui commençait à se faire sentir. Je voulais profiter de cette journée pour faire le point et récapituler toutes mes options. Pandore en a décidé autrement. Elle a été attiré par quelque chose et s'est sentie dans l'obligation de s'en mêler. Je l'ai suivi, dans un premier temps quelque peu angoissé à l'idée de la perdre encore de vue. Puis blasé en la voyant se mêler à ce qui semblait être un conflit entre des Akwakwak et des Boskara, ainsi que leurs sous-évolutions respectives. Pandore resterait Pandore. Capable de se jeter corps et âme dans la mêlée, puis de faire savoir à l'aide de cris son point de vue.  Elle est parvenue à toucher la corde sensible, à rallier les plus jeunes à sa cause. Et à faire comprendre sa volonté à l'aide d'éclairs très bien situés.

Une véritable teigne.

Les plus vieux ne sont pas faciles à convaincre, mais Pandore fait de son mieux. Elle doit argumenter dans sa langue, faire valoir son opinion extérieur. Opinion que les autres doivent lui jeter en pleine figure. Je bondis lorsqu'un Akwakwak se rapproche dangereusement d'elle. J'ai parfaitement conscience de n'avoir aucune chance si ce pokémon se met à attaquer, mais c'est mon instinct qui a réagi et non pas ma raison. Et, même si cette raison devait crier à corps perdu son avis, je finirai par ne pas en tenir compte. Ce n'est certainement pas ce pokémon qui va m'empêcher de protéger Pandore. Lui et personne d'autre. Pandore doit avoir senti mon trouble parce qu'elle se retourne. Un instant. Un simple instant. Suffisant pour qu'une succession d'événements vienne tout gâcher. Aux pokémons déjà présents s'étaient rajoutés d'autres espèces végétales et aquatiques. Puis, l'un a déconné. Véritablement. « Pandore ! » Elle évite de justesse les restes d'une attaque Tranch'Herbe, encaisse l'attaque Charge d'un jeune. Et moi, faible humain, je prie. Attrape un bout de bois ridicule. Cours jusqu'à la position de la Wattouat étrangère à ces conflits. Maudis son côté je-veux-la-paix-dans-le-monde. La dégage de la situation dangereuse où elle s'est fourrée. Fuis avec elle, avec comme seules armes mon bâton et les Éclairs de ma championne. Un bâton bientôt taillé en pièce.

Courir.

Courir pour se mettre à l'abri et sauver notre peau. Fuir loin de cette folie que l'on pense propre aux êtres humains. Comme quoi, les guerres de territoire existent partout. On fait seulement moins toute une histoire de celles-ci. Je m'arrête seulement lorsqu'un grand pokémon passe à côté de moi, se jetant dans la mêlée sans plus de peur que cela. J'ai juste le temps de retourner la tête qu'une personne pas si inconnue que cela apparaît. Une fille de l'Emblème, qui a aidé lors de la construction. C'était quoi déjà, son nom ? Misa ? Maya ? Y'avait un M quelque part, en tout cas. « Tu devrais pas être là. » Un rapide coup d’œil en arrière. Ce comportement ferait une parfaite étude sociologique. Sauf que, pour la sécurité de Pandore, nous n'avons pas le temps pour cela. « C'est la guerre là-bas. » Un regard vaut parfois plus qu'un long discours. J'ai jamais été doué pour cela, mais autant essayer. Même si, concrètement, cela ne me regarde pas. Elle peut aller où elle le souhaite, se mêler des affaires des autres si elle se sent capable d'assumer. Jouer à la Pandore et revenir la tête basse. Parce que c'est une véritable guerre pour un territoire.

Une guerre totale.



#749AC6 - TCard
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Réseau routier :: Route 3-
Sauter vers: