:: Mhyone :: Viridia Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un petit coin de paradis [Lemee]

avatar
Région d'origine : Sinnoh
Expérience : 145
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 17 Mai - 14:22
STEVENS
Masha
Un petit coin de paradis
La forêt de Tilleul va me laisser un bien mauvais souvenir. Heureusement que le veille j'ai décidé de dormir sur la Route 2 avant de m'y engager car dans l'autre cas j'y aurais passée la nuit. La forêt m'a semblé énorme et peuplée de beaucoup de Pokémon sauvages, beaucoup plus que les Routes que j'ai emprunté jusqu'à maintenant. Des Pokemons insectes en veux-tu, en voilà. J'aurais peut-être dû reprendre mon parcourt de l'allé, mais ce petit village perdu au milieu de cette zone verte m'intrigue fortement. Le sentier et par moment totalement imperceptible et je me suis perdue à plusieurs reprise, heureusement que Shouwa est là pour me guider. Je ne pouvais même pas sortir Midori tellement que la foret est dense et que les arbres sont proche les uns des autres. Heureusement qu'en journée elle a l'air plutôt calme...

Je suis contente de la voir devenir de moins en moins dense alors que la soirée tombe doucement. Le sentier réapparaît sous nos pas et les Pokemons sauvages se font de plus en plus rare. Ma petite boule de poil rose qui ne semblait pas très rassuré par notre trajet, semble reprendre confiance lorsque les rayons sur soleil perce enfin les arbres pour chatouiller sa mignonne petite truffe. Le ciel commence à prendre une teinte orangé alors que le village apparaît sous nos yeux. Nous échangeons un regard enthousiaste et un sourire ravis avant de nous mettre à courir en direction de notre objectif. Nos pas soulèves de la poussière dans notre sillage, laissant cette forêt de plus en plus sombre derrière nous.

Viridia ressemble vraiment à un petit bout de paradis. Un village secret et inaccessible perdus au milieu des bois. Les gens ne sont pas très souriant, mais l'ambiance général est plus cool et détendue que le stresse constant et palpable des gens de la ville. J'aurais bien fait le tour du village, mais mon ventre demande clémence et quémande pitance. Il est vrai que j'ai préférée ne pas faire de pose en pleins milieu de la foret pour me remplir la pense, alors je suis à la fois épuisée et affamée, il doit en être pareil de mes deux compagnons. Je me dirige donc vers une petite épicerie et en ressort avec un sac en plastique pleins de nourriture. J'ai usé presque la totalité de mon argent, mais ce n'est pas un soucis puisque Viridia est ma dernière halte avant Nox Illum. Pas très loin de l’épicerie il y a une petite place verdueuse (ça se dit ?) avec une petite fontaine en son centre et quelques banc autour. Je m'assoit sur l'un d'entre eux alors que le ciel s'obscurcit et que l'unique lampadaire de la place diffuse une lumière tamisé. Je fais sortir Midori de sa Pokeball et déballe la nourriture sur le banc alors qu'il pose sa grosse tête sur mes cuisses. Je lui sourit et la lui caresse pendant que le Skitty s'installe sur son dos. Ca fait du bien un petit moment de détente, le fond de l'air est doux, je pourrais presque m'endormir sur place.

Hors RP
: Désolée pour les fautes, Scribens se fait capricieux. Je corrige dés qu'il aura fini de bouder ><
ft. KUROMINE
Lemee



Merci Elisthel pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Rhode
Expérience : 63
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Mai - 22:14



Un petit coin de paradis

Feat. Masha & Kuromyne Lemee







Kuromyne Lemee souriant


J'ai le dos en compote, le fait de marcher autant n'est pas humain... Hum, en fait ni Pokémon d'ailleurs ( Si cela se dit ? On invente, Mlle Masha Verdueuse x) ) Tarsal semble encore plus fatigué que moi, ses pas sont lents et lourds, et sont ses bras trainent autant que son "pyjama". On avait traversé une forêt très silencieuse, et une prairie qui semblait s'étaler sur des kilomètres a l'horizon. Mais heureusement, tout a une fin. Nous voilà enfin a la capital de cet archipel ! Nox Illium, cette ville qui en soit, n'a rien de particulier pour moi, mais étant désigné comme la capital, j'en déduis qu'elle a de l'importance, et que les informations détenues sont nombreuses, en tout cas je l'espère. En disant cela, Tarsal tourna subitement la tête en ma direction, et penchant légèrement la tête. Comme a mon habitude, j'ai du mal a savoir ce que veut dire Tarsal, mais je suppose que c'est a propos de mes pensées. Je n'ai pas encore pris le temps de savoir si Tarsal y était vraiment pour quelque chose, mais ce n'est pas le sujet, pense-t-il que je me trompe, quand je dit que je l'espère ? Ne saurai-je pas ce que je veux ? Tarsal pencha alors la tête une nouvelle fois, de l'autre coté. Quoi donc ? Tout ce temps, j'ai été crédule ? Tout ce temps, je n'ai pensé qu'a moi, tout ce temps....

Oh. Je me disais bien aussi. Je contemplai silencieusement, sans penser, et sans geste le décor devant moi. Nous avions tant marché, que j'avais pris le premier bout de béton pour Nox Illium. Mais ce n'est pas le cas, la ville que j'ai devant moi est trop petite, trop sur elle même, trop calme pour une capitale. Ou alors, j'ai l'habitude de la mienne. Quoi qu'il en soit, nous - je - me suis trompé dans l'intersection. Ces pensées avaient condamné le reste de mon énergie, je m'écroula d'un coup sec dans l'herbe sec et chaude habillé par le soleil sans repos. Ce repos, mérité ou non, était si agréable, je bougeais les jambes et les bras comme pour prendre le maximum de place sur l'herbe - a cet instant - digne d'un oreiller.
Silhe se pencha au-dessus de ma tête, faisant de l'ombre, et semblait une nouvelle fois me dire quelque chose. Mais ce repos était si bon et reposant que je n'y pris même pas d'attention. Il est autant, voir plus, fatigué que moi, qu'il s'allongea aussi et me laisse en paix. Un son, grandissant se mit a sortir a de la bouche de Tarsal. Petit à petit, celui-ci devenait assourdissant. Sa voix enjôleuse n'est pas vraiment la bonne description à cet instant.

- Cela suffit Silhe ! J'ai compris.

Après quelques secondes, et un long soupir, je me relevai avec une certaine difficulté volontaire. Appuyé sur mes genoux, je regarde Tarsal, droit dans les yeux. Il fait de même, et sans broncher ni lui ni moi, nous étions sur d'une chose. Il n'avait pas encore été défini de qui de nous devait pousser l'autre. Tantôt lui, tantôt moi, c'est chacun notre tour, que nous poussons l'autre a avancer. Mais cela me fatigue. Tarsal n'est pas mon pokémon, et j'admet que parfois, je pense a partir sans, et a abandonner toute cette folie et ces pensées, mais il me suivrait, lui et mon passé.
Enfin debout, il est maintenant temps d'entrer dans cette ville qui n'était décidément pas Nox Illium. Encore un long soupir de ma part, un autre et j'aurais expiré plus d'air dans mes soupirs que dans mes respirations normales aujourd'hui...

Tarsal est moi étions peut-être a plat, mais ce qui nous tuait littéralement, c'était la faim. Tous ces magasins, ces commerces et ces auberges dégageaient des odeurs qui attiraient mon nez dans chacune des directions. Beaucoup mangeaient, sur les terrasses ou a l'intérieur, mais chacun avaient l'air d'avoir acheté un frigo entier, ou bien ce n'était que mon imagination. Le plus difficile, c'est le centre de la ville, ou une petite fontaine reposait. Toutes les odeurs qui parcouraient les rues se regroupaient et se mélangeaient ici. Donnant un spectacle odoriférant et suave, mes narines étaient aux anges, mon ventre criait famine, et moi, j'était terraillé entre Tarsal voulant aller dans l'un des commerces, et mon porte-feuille soufflant ses dernières pièces. On peut bien tenir encore un peu avant Nox Illium, j'en suis sure. Perdu dans mes pensées, je n'avais pas vu Tarsal, courir vers la fontaine. Les bras en l'air, il se jeta au pied d'une demoiselle, et dévora quelques bouts de nourriture des pokémons de la jeune dresseuse. Je mis la main en avant comme pour le retenir, malgré la distance. Dans quoi allait-il encore m'embarquer ? J'étais à deux doigts de faire mine de rien, et de partir en arrière, mais mes jambes avaient décidé d'elle-même d'aller vers elle. Je mis ma main derrière ma tête, et la suppliai de me pardonner.


- Hum, veuillez l'excuser, il n'a pas su se retenir apparemment. Veuillez le lui pardonner.


Il était gonflé, de me mettre dans l'embarra une nouvelle fois, je n'ai rien demandé moi. J'affichai un sourire gêné, puis pris le temps de regarder la personne plus en détail. Elle avait une chevelure qui manquait de tomber dans l'eau, et je pense que de toute mon observation, c'est l'élément qui m'a le plus marqué, ses sublimes cheveux. Ses Pokémons, quant à eux, avaient l'air d'être aux anges. Comparer à mon Tarsal, goinfre sur le moment, et qui ne montrait pas ses expressions en règle général. J'étais recroquevillé dans mon vêtement, mes jambes tremblaient légèrement, et mes mains ne savaient pas ou se mettre. Tarsal, tu me le paieras !


- Dites, hum.... Je.... Je..... Vous n'allez pas me faire payer, si ?


Tarsal ne prêtait même pas attention à la scène, seul les quelques bouts de nourriture lui étaient importants. Quant à moi, bien que mon corps avaient envie de lâcher, mes yeux eux continuaient de regarder ses cheveux, et le reflet de ceux-ci dans l'eau de la fontaine.







Pourquoi y songe tant ?!
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Viridia-
Sauter vers: