:: Ile Mirabèce :: Port-Mirage :: Plage Hibiscus Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Is this the real life ‹ Capture 4

avatar
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 1490
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 19 Mai - 22:10
«Mais m'sieur ça c'est pas Bord-au-Vent !»

«Oui, bah, euh, c'est pas facile d'abord, je viens d'arriver !»

Il se mord la lèvre. Putain, la boulette.

«Et on est où.. ?»

Nath se met à rire, genre gorge déployée, poumons ouverts, tout ça : en même temps, quand on regarde la gaffe, y'a pas moyen de ne pas être amusé. Le mec a fait un grand tour de l'île et a rallongé le trajet de trois heures, mais pas de soucis, il était confiant au calme.

«Près de l'île Mirabèce, ça c'est la Plage Hibiscus, et normalement vous avez même pas le droit de naviguer là. Haha.»

Le garçon tourne son regard vers Troy. Il doit en avoir marre, lui.

«C'est un peu mort pour la livraison, hein ?»

Parce que oui, s'il a profité du passe bâteau de ce cher O'Bowen, c'est bien parce qu'il avait un colis à livrer à l'autre port. Dans les deux heures qui suivaient, quoi. Bon, c'est rien de bien grave : il a ouvert le carton pour voir ce qu'il y avait dedans, et c'était juste des livres à la con, genre «Quarante-deux nuances de Gardevoir» ou un truc du type. Il a même pas cherché à lire.

MAIS QUOI QU'IL EN SOIT.

Ils sont sacrément paumés, lol.

«Bon, je vais chercher une carte et..» L'apprenti conducteur se facepalm. Il en a marre. «Essayer de nous faire arriver un bon port, hein..»

«Héhé, on a du temps à tuer alors. Troy ! Je t'avais dis que j'habitais par ici ? Pas trop loin, en tout cas. Je suis venu sur cette plage des ceeeeentaines de fois ! Il y a un institut pas loin, du genre les gros laboratoires qui contrôlent la vie océanique. C'est normal, on a plein de pokémons marins dans la région.»

Nath se penche sur la barre. Les remous dans l'eau ne l'inquiètent même pas, il est dans son domaine ! C'est sans compter sur le temps estival et les Goélise qui piaillent, y'a pas mieux comme ambiance.

«Regarde, y'a des trucs qui bougent là-bas !»

HRP : Apparition d'un pokémon sauvage avec mon copain Troy quand il aura posté !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 1250
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Mai - 9:31
IS THIS THE REAL LIFE ?


OST | Chet Baker - Almost blue :
 

Qu'est-ce que le temps ?

Une notion arbitraire décrite par l'Homme, ou le flux implacable de l'univers pour nous guider lors d'existences éphémères ? Une seconde dans un millénaire. Un grain de sable dans un désert aride. Une goutte d'eau dans un océan infini. Modulable, étirable. On jure que le temps s'amuse à nous faire défaut lorsque le sérieux l'exige ; et qu'il se presse de s'écouler lorsque la joie est au rendez-vous. Toujours en opposition. Jamais au rythme que l'on aimerait où il aille. Trop lent, trop rapide. On lui tend la main mais il nous crache dessus. On lui tourne le dos et il nous rattrape par le col.

Qu'est-ce que le temps ?

Comment le dompter ?

Si je le savais, je ne serais pas en train de dépérir sur ce rafiot au milieu de nulle part. C'était parti d'une bonne intention, pourtant. Un service demandé par le blondinet, après ces aventures exultantes d'action. Le crime élucidé, le Léviator trucidé. Et maintenant, ça. Lui, un pêcheur opportuniste, et moi. Perdus en pleine mer.

Je me ressaisis, tourne la page de mon bouquin. Où en étais-je ?

« Tiens Christian, tu veux pas porter ce carton ?
— Hooo… il est si… lourd… ce serait bête qu’il tombe sur… hmmm… mon orteil…
— Putain Christian, tu as déjà fait le coup avec le carton de vaisselle tout à l’heure, si tu recommences, ça va chier.
— Ouiiiii… punis-moi… quand je vois tout le scotch que l’on a à disposition… hmmm… »

Qu'est-ce que le temps ?

Qu'est-ce que la vie ?

Pourquoi ?

...

Je ferme le livre, le range dans le carton, me relève, me dégourdis les jambes. Le sel me prend les narines. Je reconnais au loin un rivage familier : Port-Mir... Hein ? Nous devions aller à Minami. Haha. Hahahahaha. Hahahahahahahahahaha. Putain.

Troy ! Je t'avais dis que j'habitais par ici ? Pas trop loin, en tout cas. Je suis venu sur cette plage des ceeeeentaines de fois ! Il y a un institut pas loin, du genre les gros laboratoires qui contrôlent la vie océanique. C'est normal, on a plein de pokémons marins dans la région.
Whatever.

Il se penche par-dessus « rambarde » de la barque. Le rafiot manque de tanguer. Je m'accroche à l'armature en bois, extirpe mon paquet de chewing-gums et en gobe un.

Regarde, y'a des trucs qui bougent là-bas !
No shit Sherlock.

HRP:
 
Color Code HTML:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Expérience : 4989
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Mai - 19:10

Des pokémons apparaissent !



Alors que vous regardez par dessus le bord de votre embarcation, une forme sombre apparaît sous les remous. La masse est de plus en plus grande et finit par percer la surface pour nager aux côtés de votre bateau. Il s'agit d'un Wailmer qui ne semble même pas avoir remarqué votre présence.

Cependant, vous pouvez tout de suite voir qu'il y a un truc qui cloche là... Un autre pokémon se tient debout sur le dos de la baleine et lui vous a remarqué. Il secoue ses poings dans votre direction pour vous faire comprendre de rester à distance. Vous êtes tombés face au Crabagarre surfeur et chromatique de la Plage Hibiscus.


Qu'allez-vous faire ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 1490
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Mai - 22:36
«Eh !»

Nath s'agite dans tous les sens. Un Wailmer, c'est classe, mais un Crabagarre sur un Wailmer, c'est encore plus trop bien !

Il devrait prendre une photo. Mais y'a pas le temps, alors quoi ?

«Crab !»

Son cœur loupe un battement. Comment ça, Crab ? Genre il fait le malin depuis sa pokémonture et il se permet d'insulter les braves gens ? C'est n'importe quoi. Déjà, il s'y croit juste parce que sa couleur change un peu, faut pas non plus en faire un monde.

Le garçon empoigne tout ce qui lui vient à l'esprit pour lui jeter à la figure : pas pour l'assommer, en soi, mais plutôt pour lui montrer qui domine ; qui est le plus fort. Chez les Crabagarre, il est d'usage de ne pas se laisser faire, et c'est exactement ce qu'il fait.

Alors ouais, il lui balance une ball.

«Tiens, ça va t'apprendre les bonnes manières ! Hahaha.» Il hoche la tête. «T'as vu, Troy ? C'est comme ça qu'on gère les délinquants ici !»

HRP : Tentative de capture du Wailmer, j'ai 7 pokéballs !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 1250
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 24 Mai - 14:31
IS THIS THE REAL LIFE ?


OST | Chet Baker - Almost blue :
 

Je dégaine mon portable, lance l'application Poryweb. Crabagarre. Qu'est-ce que c'est que cette... chose ? Chromatique, qui plus est. Comme si la nature n'avait pas été rassasiée en accouchant de cette monstruosité, l'habillant d'une robe atypique pour qu'il affiche sa drôle d'existence aux yeux du monde entier. Un Crabagarre. Et pas n'importe lequel ! Un Crabagarre surfant sur le dos d'un Wailmer ayant tapé dans l’œil du blondinet. Nous défiant en duel avec ses poings de boxeur et son œil au beurre noir.

J'immortalise la scène d'une photo. John ne me cr...

Caoimhe ne me croira jamais.

Bon sang Nathaniel, à quoi te servirait une baleine ?

Je balade mon pouce sur mon portable pour fermer l'application, le glissant vers la... Merde. J'ai appuyé sur l'entrée de son évolution. Mais c'est hideux ! Crabominable, hahahahaha. Je bénis les scientifiques ayant baptisé leurs découvertes de ces sobriquets plein de sens. Je continue ma lecture. Combat et Glace ? Pas si mal. Au contraire ! Voyons ce que la sélection naturelle a fait pour lui...

« Crabominable distribue les coups de pince au petit bonheur la chance. En dernier recours, il les décroche et les envoie telles des roquettes. »

HEIN ? DES ROQUETTES ?

Me vient l'image d'une quelconque base ennemi sous l'assaut de l'armée Guériaigle. Me vient l'image de remparts surprotégés aux couleurs d'Anima. Me vient l'image d'une batterie de missiles DCA portative dirigée vers le blocus.

Me vient un sourire au coin des lèvres.

Il me le faut.

HRP:
 
Color Code HTML:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Expérience : 4989
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 24 Mai - 21:50

Lancers de pokéballs !

   


Vous lancez vos pokéballs et... elles se percutent au vol ! Vous auriez peut-être dû faire en sorte de coordonner vos lancers pour éviter une telle situation. Pensez-y la prochaine fois !

Qu'allez-vous faire ?
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 1490
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 26 Mai - 18:43
Euh, alors déjà, non, pourquoi la pokéball elle touche pas ? C'est quoi cette affaire ? Il sait viser, Nathaniel, il s'est entraîné toute sa jeunesse à lancer des choses sur des cibles mouvantes. Genre, des pierres sur son grand-frère, des balles à ses copains, des..

On s'égare.

C'est triste, il a raté, mais la vie n'est pas toujours tendre, il faut s'y faire. L'important, dans cette situation, c'est de savoir retomber sur ses pieds et de garder l'équilibre : en gros, trouver un plan numéro deux.

«Troy, il y a des grands moments dans la vie où il faut savoir passer le pas, et annihiler les obstacles qui se placent en travers de ton chemin. Je m'étais trompé sur ce Crabagarre : la vraie menace, le cerveau de l'opération, c'est probablement ce Wailmer qui se cache sous l'écume. N'as-tu pas remarqué ce sourire ? Mesquin, sournois. Je pourrais donner beaucoup d'adjectifs pour le décrire, mais aucun mot ne saurait pourtant exprimer mon mal-être. Je te laisse son complice, car moi, camarade, je n'aurai de cesse que de pourchasser ce malotru dans les profondeurs.»

Il lance son t-shirt sur le bateau et plonge avec une pokéball à la main. Genre, comme ça, sans pression : la mer, c'est l'aventure, et l'aventure, c'est savoir régler ses différends avec son ennemi juré.

Mano à mano.

«Vi-.. Glblblbl..» Le garçon s'écrie. «Allez viens, je te prend quand tu veux !»

HRP : Tentative de capture du Wailmer. J'ai 6 pokéballs et beaucoup de virilité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 1250
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 29 Mai - 5:43
IS THIS THE REAL LIFE ?


OST | Sword Fight (Part 2) :
 

Oh, et puis merde. Il l'aura voulu, ce crabe boxeur chromatique venu de nulle part. On ne me l'a fait pas, à moi ! Deux heures que je parcours les pages tâchées de blanc d'un livre érotico-pornographique pour jeunes filles en émoi, et une vulgaire créature pense avoir le dessus sur moi ? Bah ! Il faut contempler l'abîme pour que l'abîme nous contemple en retour, et lui-même se dit la même chose au vu de mon cœur vidé de toute estime pour la race humaine. Mais non, je ne vais pas abandonner pour autant.

Qu'est-ce qu'on dit à la mort ?

Pas aujourd'hui !

À VOS CHALOUPES, MATELOTS !

J'empoigne une rame et m'accroche aux cordage, le vent en poupe. Le Crabagarre me nargue avec ses pinces, m'invite à venir le défier sur SON terrain de jeu : le dos du Wailmer. Mais je ne suis pas homme à me laisser insulter. Pas par un crabe.

Un PUTAIN de crabe. Avec un putain d’œil au beurre noir. Et des putain de gants de boxe. Sur un putain de Wailmer. Il va lui falloir bien plus que cette provocation à deux pokédollars cinquante pour me déstabiliser.

À L'ABORDAAAAAAGE !

Nathaniel saute la tête la première vers l'océan tumultueux, une pokéball en main. Ce fier matelot mérite bien plus que de récurer le pont de notre humble rafiot ! Il a de l'avenir, pour sûr. Un véritable chevalier des mers au service du plus offrant – et aujourd'hui, le plus offrant, c'est lui-même, ayant mis la tête du Wailmer à un prix exorbitant après sa majestueuse esquive de la prison miniature.

Je bondis comme un seul homme sur le dos de la baleine, m'équilibre grâce à la rame face aux remous de la bête. Le Crabagarre frappe dans le vide, une étincelle de défi dans le regard. Il marche en diagonale, claque des pinces, semble vouloir invoquer la pluie ; je lui envoie ma pagaie en pleine gueule.

Pffffiooooouuuuuu... !

Direction la barque, les pattes emmêlées dans un filet de pêche.

L'ENNEMI EST À BORD ! INTERCEPTEZ-LE !

Je recule sur le dos glissant du Wailmer, prends de l'élan, m'accroupis, estime la distance à laquelle je dois sauter pour atteindre la barque, me prépare à sauter et... !

ET !

Et... ?

Pouf.

Pourquoi il n'y a plus de sol ?

Je veux dire, pourquoi il n'y a plus de Wailmer ?

Aïe.

Je m'éclate le nez sur le navire. Je m'accroche au bois, me retourne vers Nathaniel : il maintient sa pokéball à deux mains, gigotant dans tous les sens.

Pas aujourd'hui ?

PERSONNE N'A RIEN VU !

J'escalade le navire de guerre bateau de pêche, un bras après l'autre, mon costume dégoulinant d'eau salée. J'aimerais déverser des larmes tout aussi salées pour pleurer la mort de ma tenue fétiche, mais le temps n'est pas au deuil.

LE TEMPS EST À LA VENGEANCE.

À nous deux, matelot. J'espère que tu n'es pas contre une passe d'armes ! Je m'en voudrais de ridiculiser un débutant. Mais je ne porterais pas de gants pour autant.

Même pas de boxe, ah !

Je brandis ma rame à deux mains, la place devant moi comme une lance. Le crabe hésite à avancer, analyse mon jeu de jambes. Il cligne des yeux, fait claquer ses pinces ; j'envoie des estocs vers lui pour interrompre le décryptage de mon style de combat. Il ne doit pas voir clair dans mon jeu. Il ne doit pas savoir que je tiens mon costume à cœur. S'il entrait en possession de cette information, je serais...

Eh, mais il m'attaque ! Ce con m'attaque !

Tu ne m'auras jamais vivant, pirate !

Hop ! Bond en arrière, atterrissage félin sur la rambarde du bateau. Le bout de ma rame s'agite devant les pinces du Crabagarre ; il essaye de la dégager de ses gants de boxe, tente un crochet gauche, droite, gauche, dr...

MERDE, ENCORE À GAUCHE !

Je recule in extremis. Mon adversaire rejoint ma hauteur, perché sur la rambarde, les poings en avant. Il frappe la pagaie sans aucun répit, avançant d'une patte après l'autre, un regard impérieux gravé sur le visage. Je zieute derrière moi : une impasse. Bientôt je n'aurais plus de quoi reculer ! Il me faut un plan de secours.

Je lève la tête : un cordage.

Ce sera donc le cordage.

Tu penses m'avoir cerné ? Mais je ne suis même pas encore fatigué, hahaha !

Je bondis sur l'armature en bois, attrape le cordage, force sur mes trapèzes pour tracter mon corps d'ex-fumeur. Le crabe me fixe avec de grands yeux, ébahi. Impressionné. M’idolâtrant comme l'athlète que j'étais dans une vie parallèle.

Du moins, c'est ce que je pense. Je n'ai pas un seul regard à lui confier ; j'ai déjà bien assez de mal à escalader l'antenne radio sans tomber et me casser une patte. Mais ce n'est que partie remise. Viendra un temps où les crieurs publics scanderont mes faits d'armes, et où les journaux publieront des milliers de tirages sur ma victoire contre le crabe boxeur chromatique venu de nulle part. Et pirate à ses heures perdues.

Je me retourne.

Plus là !

Je me re-retourne.

Il m'envoie son poing en plein ventre.

Je m'écroule en arrière, m'éclate le dos sur le pont. Il redescend l'antenne à une vitesse indécente, sur le côté, même à la vertical. Je pose une main sur le bois, tente de me relever ; le crabe assène une frappe sur mon mollet droit ; je bascule en avant.

Bordel.

Je me retourne, une rage écumeuse sur les lèvres.

En garde, ma mignonne ! Je vais te faire le danse de tes beaux jours !

Il y a un temps pour faire le pitre, et un autre pour s'éclater les os zygomatiques. Ce temps est arrivé. Celui du mépris, du fer et du sang. Des années passées dans les rues m'ont enseigné un talent crucial : l'art d'imposer sa volonté sur autrui par la violence. Et, aujourd'hui, je ne peux rougir en prétendant être l'un de ses piliers.

À mon tour d'analyser son jeu de jambes, donc. Sa liste de coups reste classique au demeurant. Une succession de frappes, alternant entre gauche et droite ; des combinaisons binaires ayant davantage de chance d'enchaîner entre les « zéro » et les « un » plutôt que de décocher une suite monotone par la seule force de ses poings.

On a peur, Jack ? Viens tâter de mes clés de bras, rampant.

HRP:
 
Color Code HTML:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Expérience : 4989
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 29 Mai - 21:10

Lancers de pokéballs !

   


Sous l'eau, la pokéball de Nathaniel enferme le Wailmer et commence à osciller une fois... deux fois... trois fois... et clic, elle s'immobilise.
Sur le bateau, c'est au terme d'un rude combat et avec un Troy marqué par les coups de poings que celui-ci se retrouve avec une pokéball dans la main, Crabagarre enfermé à l'intérieur.

Félicitations, les pokémons sont capturés. Nath, tu dépenses 2 pokéballs et 75xp. Troy, tu dépenses 2 pokéballs et 0xp pour ce premier pokémon d'Alola.
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 1490
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 30 Mai - 23:25
C'EST LA GUERRE.

CA EXPLOSE.

AU SECOURS !

Combat effréné dans l'eau salée, l'adversaire se débat, mais il est no match pour le futur meilleur ranger de l'univers. Coup de pokéball du droit, coup de pokéball du gauche, et très vite, la petite baleine retourne dans l'eau. Euh, alors non, c'est pas ce qui était prévu, il doit revenir, il doit assumer son regard de connard et mordre la poussière, c'est ce qui était convenu dans ce putain de contrat.

«LÂCHE ! AAAAAAH-Gmblblblbl...»

Les vagues, c'est chiant. Mais ouais, y'en a marre des revirements de karma, où est la justice en ce bas-monde ? Pas le droit de corriger ceux qui regardent mal ? Bah bravo, bravo messieurs, on est fiers, si c'est comme ça qu'est la vie, alors elle ne mérite pas d'être vécue.

En plus, l'eau, elle est froide.

«Non, pas question qu'il s'en tire comme ça.»

Ca y est, il a oublié pourquoi il avait overreact. Il sait que y'a un truc entre ce Wailmer et lui, mais nan, impossible de mettre le doigt dessus. Alors il plonge, c'est son instinct qui lui dicte, et Nathaniel Miller étant un débile, il a rien de mieux à faire que de suivre ses pulsions. Il nage pour rattraper le Wailmer, jusqu'à tomber né à né avec un truc gros.

Plus gros.

UN PUTAIN DE WAILORD.

Sûrement la maman ?

Il lâche un cri. Oui, dans l'eau. C'est pas ce qu'il y a de mieux à faire, c'est d'ailleurs pour ça qu'il avale du sel, beaucoup de sel : rien à voir avec sa colère précédente, il a juste manqué de s'etouffer. Le garçon commence à remonter, mais pas moyen : ses muscles s'engourdissent. Pourtant, alors qu'il se sent partir, la grosse masse se rapproche de lui et le pousse brutalement jusqu'à la surface, contre sa tête.

ET CA VA VITE.

Est-ce le début d'une nouvelle amitié ?

La suite après le réveil du coma.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 1250
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 31 Mai - 16:24
IS THIS THE REAL LIFE ?


OST | One Piece - Overtaken :
 

Et à la fin de l'envoi... JE TOUCHE !

Coup de pagaie sur le crâne. Crabagarre titube non pas sur le côté, mais d'avant et en arrière. Il baisse ses poings trop lourds pour lui, ferme ses yeux, se rattrape in extremis au cordage de la barque ; je lève mon arme vers les cieux, place mon profil au gré du vent, agresse d'un index impérieux mon adversaire vaincu.

Mais à quel prix ? J'ai reçu plus de coups qu'après mon esclandre de la base sous-marine d'Anima. Mon œil au beurre noir a même repris des couleurs.

Rends-toi, Jack. Oui, je vais t'appeler Jack. Car j'ai connu un grand marin, autrefois, qui sillonnait les mers en quête d'aventures trépidantes. Rends-toi, Jack. Deviens mon nakama... et ensemble nous trouverons le trésor de Roger Doré !

Je frappe le pont du navire de la pointe de ma rame, le torse bombé, les épaules dressées, mes yeux ancrés sur le crabe tuméfié. Il lève son regard. Dodeline de la tête. S'appuie sur ses gants de boxe pour se redresser. Se rate et s'écroule au sol.

Je dégaine une pokéball. La fais rouler sur le sol.

Il la récupère.

Et me la balance au visage.

Toc.

Euh, je te demande pardon ?

Je devine un geste obscène par sa posture primitive. Je devrais faire interprète Crabagarre. Certes, c'est une langue peu usitée, mais j'ai un sacré don ; je pourrais presque la promouvoir à l'internationale pour que les gosses l'apprennent à l'école.

Enfin bref.

J'ai déjà assez perdu de temps comme ça.

Je récupère la pokéball et la balance violemment sur Jack.

...

Foutu Crabagarre. Il va croupir dans un système de stockage, je l'annonce. Ou revendu aux enchères à cause de son chromatisme. Je connais de bonnes adresses.

Color Code HTML:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Ile Mirabèce :: Port-Mirage :: Plage Hibiscus-
Sauter vers: