:: Mhyone :: Minami Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un vent de fraîcheur / Pv Hélène Mallecoeur

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Région d'origine : Johto
Expérience : 711
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 24 Mai - 21:18

Le soleil était levée depuis quelques heures, et la vie battait déjà son plein à Mimani. La ville portuaire brûlait d'une énergie vive et électrique, qui rappelait à Alice la fureur de Doublonville. L'air sentait le sel et le soleil, encore bas, était brûlant. La jeune fille étouffait dans sa tenue bien trop chaude, et décida de commencer sa journée par un peu de shopping. Elle devait impérativement se trouver une petite robe légère qui lui éviterait de mourir de chaud. Doudou, son petit Héricendre, s'était réfugié dans son sac en bandoulière, et observait les rues animées avec intérêt. Il avait d'abord tenté de s'esquiver pour faire ses habituelles bêtises, mais Alice l'avait vite rattrapé. Elle commençait à connaître le caractère espiègle de son jeune partenaire et ne comptait pas le quitter des yeux un instant.

L'aventure de la demoiselle commençait, l'excitation était à son comble. La veille, son bateau accostait à Mhyone, dévoilant une nouvelle région inconnue à ses yeux. Ses parents avaient pris une chambre dans un hôtel, et comptait y rester durant les prochaines semaines. Alice, quant à elle, devait se mettre à la recherche de la fameuse fleur qui guérirait la maladie de sa mère, qui semblait pour l'heure l'avoir laissé en paix. La jeune fille n'avait toutefois aucune idée de la manière dont elle était censée s'y prendre, mais cela ne l'inquiétait pas outre mesure. Elle était confiante, elle y arriverait !

Ainsi, lorsqu'elle quitta l'hôtel ce matin, bien décidée à débuter son aventure, elle mit de l'ordre dans ses priorités. Tout d'abord : changer sa garde-robe ! Son regard balaya les environs à la recherche d'une boutique et s'engagea sans une once d'hésitation dans les rues bondées. Enthousiaste, Alice arborait un vaste sourire. Elle avait envie de faire une multitude de chose avant de quitter Minami : se promener sur la plage, aller voir l'arène de la ville, visiter la Place des Festivités ainsi que le Parc Aquatique... Elle craignait de ne pas avoir le temps de tout faire aujourd'hui et de devoir s'attarder.

Après avoir erré un moment sans réellement pouvoir identifier de boutique de vêtement, Alice s'arrêta et secoua la tête. Ça ne rimait à rien de chercher comme ça ! Elle tourna sur elle-même, à la recherche de quelqu'un qu'elle pourrait accoster facilement et son regard s'arrêta sur une jeune femme, proche de son âge sans doute, aux cheveux courts. Elle s'approcha, son habituel sourire sur les lèvres :

- Bonjour ! Excusez-moi de vous déranger, je viens de débarquer et je cherche une boutique pour refaire ma garde-robe ! Je vais mourir de chaud avant la fin de la journée sinon ! Vous pouvez m'aider ?

Elle tendit la main à son interlocutrice, sans perdre son expression joviale. Voilà donc la première personne qu'elle rencontrait à Mhyone ! C'était si excitant !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 551
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 25 Mai - 12:11



Une nouvelle journée commençait à Minami. Voilà plusieurs qu’Hélène était en ville et visitait ses environs. En réalité, elle ne faisait qu’attendre le temps qui passait. Le rédacteur en chef lui avait demandé de rester sur place, normalement une personne viendrait la chercher pour la conduire à Port-Mirage. Cette fois-ci, la jeune femme espérait ne plus tomber sur un vieux rafiot, comme celui-ci qui lui avait fait traverser le Chenal 101. Elle s’en souviendrait encore longtemps de son mal de mer…

Pour l’instant, elle ne se préoccupait pas de cela. Bien que l’agitation incessante de la ville la rendît nerveuse, elle pouvait au moins profiter du soleil brûlant. Originaire d’un petit village de Kalos, la photographe préférait de loin le calme au brouhaha. Néanmoins, elle ne pouvait pas en vouloir aux touristes. Premièrement parce qu’elle-même se sentait comme tel. Deuxièmement, parce que Minami possédait tout pour elle. La chaleur, la plage et les activités. Elle n’avait rien à envier aux autres stations balnéaires. Probablement pour ça qu’Hélène profitait un minimum de son séjour. A côté, ses vacances à Relifac-le-Haut ressemblaient à du pipi de Chacripan. Non, elle ne regrettait pas la mer froide.

Profiter de l’eau chaude et du sable fin… Voilà ce qu’elle aurait dû faire en arriver ici ! Au lieu de ça, elle s’était rendue au Parc Aquatique. Pas qu’elle regrettait, elle avait pu y retrouver ses congénères de l’Emblème. Néanmoins, son maillot de bain se faisait vieux et Hélène voulait du neuf. Cela tombait bien car elle venait justement de recevoir son salaire. En calculant rapidement, elle devrait avoir suffisamment pour s’acheter une ou deux fringues.

- Bonjour ! Excusez-moi de vous déranger, je viens de débarquer et je cherche une boutique pour refaire ma garde-robe ! Je vais mourir de chaud avant la fin de la journée sinon ! Vous pouvez m'aider ?

Une personne l’accosta. Une jeune femme qui avait l’air d’avoir son âge. Des magasins, Hélène en connaissait quelques un à Minami. Ça restait des grandes chaînes de vêtements comme on trouvait dans n’importe quelle grande ville mais ça ferait probablement la tête. La photographe serra la main de l’inconnue, un geste un peu trop solennel à son goût. Néanmoins, la politesse lui interdisait de refuser. Puis son interlocutrice paraissait sympathique.

-Bonjour. Oui, pas de problème ! Je vous emmène dans la rue commerçante principale, si ça vous convient.

Normalement, Hélène ne devrait pas avoir trop de mal à retrouver la retrouver. C’était un énorme boulevard où plusieurs rues plus petites débouchaient. La photographe ouvrit la marche et essaya de se remémorer le chemin. Cela ne pouvait pas être compliquer. Elle s’était plusieurs fois rendue à cette rue pour faire du lèche-vitrine… Maintenant qu’elle avait les moyens de se payer un extra, elle comptait bien en profiter !

La jeune femme essaye de se frayer un chemin à travers les passants. Trop de gens ! Elle n’arrivait même pas à se situer avec les bâtiments. Même s’il y avait moins de monde dans les ruelles étroites, elle ne prendrait pas le risque de les emprunter. Elle continuait son chemin comme si elle savait où elle allait. Ce qui n’était absolument pas le cas. Pourtant, elle savait où se trouvait la rue commerçante. Il suffit de tourner à droite, puis à gauche, continuer tout droit et… Non.

-En fait, on ne s’est pas présentées. Je m’appelle Hélène. Et vous ?

Elle sourit. Du moins, elle s’efforçait de le faire. Hors de question d’admettre qu’elle s’était perdue. Elle savait forcément où allait même si sa conscience le lui dictait le contraire. Sinon, elle n’aurait pas accepté de guider son interlocutrice dans la ville…




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Johto
Expérience : 711
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 25 Mai - 16:24

Devant l'interpellation d'Alice, l'inconnue ne paru pas spécialement surprise. Peut-être était-il courant d'aborder des inconnus dans la rue à Mhyone, et ce genre de pratique n'avait de toute manière jamais dérangé l'habitante de Johto. Elle serra chaleureusement la main de sa nouvelle connaissance, contente de voir apparaître un sourire sur ses lèvres.

-Bonjour. Oui, pas de problème ! Je vous emmène dans la rue commerçante principale, si ça vous convient.

Et aussitôt, la demoiselle aux cheveux courts entraîna Alice dans le dédale des rues de Minami. Surprise, la rouquine lui emboîta le pas. Elle avait une foule de questions à lui poser, mais devant le brouhaha qui les entourait, il était impossible de se faire entendre. Elle tâcha de suivre les mouvements de celle qui avait pris les devants, essayant de ne pas la lâcher du regard. Elle lui aurait volontiers agripper le bras pour s'assurer qu'elle ne la perdait pas, mais craignait que ce geste soit mal pris par l'autre. En effet, Alice ne connaissait rien aux coutumes de Mhyone, et peut-être était-il inapproprié de se montrer trop tactile. Dans le doute, elle se garda bien d'esquisser un geste malvenu, et se contenta de suivre le plus fluidement possible son interlocutrice.

Après quelques virages, qui manquèrent de perdre la jeune fille, les deux demoiselles se retrouvèrent face à une intersection. Imitant sa comparse, Alice s'immobilisa, le souffle haletant. Avec cette chaleur, et la foule, elle avait l'impression d'étouffer. Une petite pause n'était pas de refus. L'autre lui lança alors, sans reprendre la marche :

-En fait, on ne s’est pas présentées. Je m’appelle Hélène. Et vous ?

Une fois encore, un immense sourire se dessina sur le visage d'Alice. Elle allait peut-être pouvoir en apprendre un peu plus sur sa nouvelle connaissance, maintenant qu'elles s'étaient arrêtées ! Alice n'était pas pressée de toute manière, elle avait bien sa journée pour se trouver une tenue adéquat. Elle répondit donc, d'un ton jovial :

- Je m'appelle Alice ! Enchantée Hélène ! On peut se tutoyer ? Je viens de débarquer à Mhyone, et j'avoue que je suis bien contente de rencontrer quelqu'un qui a l'air de connaître la ville ! Tu es du coin ?

Doudou, qui n'appréciait pas vraiment qu'on l'oublie, poussa un petit cri. Toujours dans la sacoche de sa dresseuse, il sortit sa tête et agita les pattes. Alice gloussa et désigna le hérisson de feu à sa comparse :

- Oups, j'ai oublié de te présenter Doudou ! Dis bonjour Doudou !

Ce dernier s'exécuta, satisfait d'avoir eu un peu d'attention. Alice pouvait s'estimer heureuse, son jeune partenaire s'était tenu tranquille jusqu'à présent, malgré son caractère quelque peu extravagant. Elle espérait qu'il ne décide pas soudainement de faire des bêtises, auquel cas elle devrait l'enfermer dans sa Pokeball, ce qu'elle n'aimait pas trop faire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 551
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 25 Mai - 20:08


Le chemin d’Hélène déboucha sur une petite place carrée. Grâce à la hauteur des bâtiments, l’endroit se trouvait à l’ombre. Voyant la jeune femme suffoquant et rouge à cause de la chaleur, la photographe décida de s’arrêter un instant. Malgré vêtue d’un petit short et d’un T-shirt léger, elle étouffait aussi de chaud. Une pause ne ferait pas de mal et c’était l’occasion de faire amplement connaissance.

- Je m'appelle Alice ! Enchantée Hélène ! On peut se tutoyer ? Je viens de débarquer à Mhyone, et j'avoue que je suis bien contente de rencontrer quelqu'un qui a l'air de connaître la ville ! Tu es du coin ?

Hélène rit jaune. Non, elle n’était pas du coin. Et non, elle ne connaissait pas le coin même si elle en avait l’air. Du moins, elle pensait connaître un minimum Minami depuis son arrivée en ville. Un petit cri se fit entendre. Il venait du sac d’Alice. A la surprise d’Hélène, un Pokémon qu’elle n’avait jamais aperçut avant sortit sa tête. Le visage rond et le museau allongé, elle le trouvait sacrément adorable. Puis ces petites pattes trop mignonnes… Hélène fondait littéralement.

- Oups, j'ai oublié de te présenter Doudou ! Dis bonjour Doudou !
-Hey ! Salut Doudou.

Elle s’approcha du Pokémon tout en gardant une distance de sécurité et lui sourit. La Pokéball d’Hélios tremblotait contre la ceinture de sa dresseuse. Apparemment, le lionceau avait flairé la présence d’un nouveau compagnon de jeu. Rien d’étonnant. L’endroit paraissait sûr, Hélène n’aurait donc pas à trop s’inquiéter pour son Pokémon. Elle n’hésita pas à le faire sortir de sa sphère.

-Voici Hélios ! J’espère que Doudou aime jouer, dit-elle avec un clin d’œil aussi bien adresser au Pokémon qu’à sa dresseuse.

Le Hélionceau poussa un miaulement pour saluer ses nouveaux amis -parce que oui, le chat considérait tout le monde comme son ami. Il essaya de se mettre debout sur ses deux pattes arrière pour faire un nez-nez et signifier sa gentillesse avec l’étrange Pokémon. Hélios non plus n’avait jamais vu ce genre de créature auparavant mais cela lui importait peu. Il y avait néanmoins un absent.

-Il y a aussi April la Mystherbe mais elle est un peu timide… Je ne pense pas qu’elle voudra sortir.

Oui, April serait sans doute mieux dans son douillet cocon. Surtout avec la chaleur, elle risquerait de mourir littéralement de soif. Ce n’était pas la peine de traumatiser la Mystherbe, peureuse de nature, elle risquait de se méfier de sa dresseuse.
Hélène invita la jeune femme à s’assoir sur un banc, le temps de retrouver leur souffle et reposer leurs jambes.

-Pour répondre à ta question, non je ne suis pas du coin. Je viens de Kalos, fit-elle en souriant.

Kalos qui commençait un peu à la manquer mais rien de très grave. Hélène profitait également de la discussion pour jeter un rapide coup d’œil à son portable. Les vieux-jeux pouvaient bien dire ce qu’ils voulaient, la technologie permettait beaucoup de choses. Par exemple, retrouver son chemin grâce à Pokémaps. Il se trouvait que cette petite place se situait non loin de la rue commerçante. Bref, Hélène y était presque. Son sens de l’orientation ne lui avait pas fait défaut… Il lui avait fait juste prendre un détour. Elle rangea aussitôt son portable.

-En fait, ton Pokémon m’intrigue beaucoup ! Je n’en avais jamais vu des comme ça avant. Il est de quelle espèce ?




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Johto
Expérience : 711
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 25 Mai - 21:52

Face à l'apparition de Héricendre, Hélène paru tout de suite intéressée. Doudou faisait souvent cet effet aux gens, il était si mignon ! Alice devait admettre que, lors du fameux choix, c'était ce qui avait pesé dans la balance... Les autres Pokemon que proposaient le Professeur Orme étaient tous adorables, mais le hérisson avait quelque chose de plus, il était à tomber.

-Hey ! Salut Doudou. s'exclama la jeune fille.

Le concerné renifla dans la direction de la demoiselle aux cheveux courts, également intrigué. Aussi peu timide que sa dresseuse, il poussa un nouveau cri et continua d'agiter les pattes, visiblement ravi d'être le centre de l'attention. L'une des deux Pokeball qui étaient accrochées à la ceinture d'Hélène s'agita alors et l'instant d'après, elle laissait sortir un mignon petit monstre de couleur bleu. Alice fronça les sourcils, surprise. Elle connaissait ce Pokemon, elle l'avait étudié à la faculté de Doublonville, dans son module sur Kalos. C'était un Hélionceau ! Pourtant, il ne s'agissait pas là de sa couleur naturelle, elle en était sûre. S'agissait-il d'un de ces fameux spécimens chromatiques dont elle avait entendu parler ?

-Voici Hélios ! J’espère que Doudou aime jouer.

Alice éclata de rire et hocha la tête. Héricendre adorait s'amuser, et il ne fallut pas attendre un instant de plus pour le voir bondir du sac pour s'approcher du lionceau. Les deux Pokemon échangèrent quelques paroles dans un langage que seuls eux comprenaient, et commencèrent à se reniflaient avec curiosité. Alice regarda le Hélionceau, intriguée. C'était la première fois qu'elle en voyait un vrai, et chromatique qui plus est ! Il était vraiment adorable, en tous cas.

-Il y a aussi April la Mystherbe mais elle est un peu timide… Je ne pense pas qu’elle voudra sortir.

Mystherbe, voilà un nom que l'habitante de Johto connaissait. Ainsi, sa comparse possédait aussi un type Plante, et un spécimen des plus intéressants ! Alice était surprise de constater que ce Pokémon pouvait se trouver dans de nombreuses région, elle avait toujours imaginé, un peu naïvement, qu'on pouvait seulement en trouver à Kanto et à Johto.

-Pour répondre à ta question, non je ne suis pas du coin. Je viens de Kalos.

Répondant ainsi à la question qui lui trottait dans la tête, Alice poussa un exclamation. Kalos ? En voilà une région intrigante ! Elle l'avait étudié en cours à de nombreuses reprises, et savait que ce coin du monde était connu pour la grande diversités de Pokemon qu'il abritait. Peut-être irait-elle y faire un tour, un jour, lorsqu'elle aurait terminé de visiter Mhyone.

-En fait, ton Pokémon m’intrigue beaucoup ! Je n’en avais jamais vu des comme ça avant. Il est de quelle espèce ?

La rouquine réalisa qu'elle ne lui avait même pas précisé d'où elle venait, elle ! Evidemment, à Kalos, les Héricendre devaient être plutôt rare. Pouvait-on seulement en trouver ? Même à Johto il s'agissait d'une espèce peu répandue, élevé par des passionnés et souvent confiés aux jeunes dresseurs. Alice était un peu une exception, puisqu'elle avait demandé son premier partenaire assez tardivement, mais elle restait novice dans le métier, après tout. Elle répondit donc, sans dissimulé son enthousiasme :

- C'est un Héricendre, un Pokémon que l'on donne généralement aux dresseurs débutants à Johto, là d'où je viens ! Il est de type feu, même si là ça ne se voit pas. Doudou, une petite démonstration ?

Le hérisson se tourna vers les humaines, et hocha la tête avant de se concentrer, et de faire jaillir des braises ardentes sur son dos. Cela ne dura qu'une petite minute, avant qu'il ne les fasse disparaître. Il ne les arborait que lors des combats, lorsque la passion se déchaînait. Le reste du temps, cela pouvait être dangereux.

- Mais, dis moi, ton Hélionceau... Il a une couleur drôlement spéciale ! Il est chromatique ? C'est la première fois que je vois ça, c'est impressionnant !

Il lui en fallait peu, certes, mais Alice n'avait pas tord. Un Pokémon, même dans sa couleur normale, était une source d'émerveillement, mais si en plus il était chromatique, il devenait encore plus incroyable ! Devant tout cela, elle avait pratiquement oublié ses envies de shopping, mais la chaleur intense les lui rappela presque immédiatement. Elle lança donc, avec un petit clin d’œil taquin :

- Alors, ces boutiques ? Je vais me transformer en flaque d'eau si je ne me change pas, je te préviens !

Elle éclata à nouveau de rire, le front légèrement perlé de sueur. Elle enviait sa camarade, dont les cheveux courts devaient l'aider à supporter ce climat difficile. Faisait-il aussi chaud dans tout Mhyone ? Alice espérait que non ! Enfin, au moins, elle aurait des couleurs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 551
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 26 Mai - 15:34


Un Héricendre, donc. Si Hélène n’avait pas déjà eu un type feu dans son équipe, elle aurait probablement tout fait pour qu’un de ces hérissons la rejoigne dans son aventure. Elle avait même droit à une démonstration enflammée. Hélios s’approcha de la petite créature et lança une Flammèche vers le ciel, signifiant que lui aussi maîtrisait le feu.

- Mais, dis moi, ton Hélionceau... Il a une couleur drôlement spéciale ! Il est chromatique ? C'est la première fois que je vois ça, c'est impressionnant !

La photographe hocha la tête de bas en haut. D’une manière ou une autre, le lionceau attirait l’attention. La plupart du temps, pour son étrange couleur bleutée. On pouvait dire qu’il était spécial. Bien sûr, Hélène ne l’appréciait pas que pour son apparence rare. Hélios était son premier Pokémon et la reliait à un être cher. Elle esquissa un sourire.

-En effet, c’est un chromatique. Pourtant, sa mère est un Némélios "normal".

Elle imita les guillemets avec ces doigts. Normal, anormal. Hélène n’appréciait pas spécialement ces mots mais parfois ils permettaient de se faire comprendre. Par contre, elle ne dit rien sur le paternel du lionceau. En fait, personne ne savait d’où la Némélios était tombée enceinte. Les Pokémon fonctionnant de manière totalement différente des humains, ça ne choquait pas grand monde. Juste surprenant qu’une aussi vieille lionne puisse encore mettre bas. Cependant, après Hélios, il n’y eut pas d’autres lionceaux.

- Alors, ces boutiques ? Je vais me transformer en flaque d'eau si je ne me change pas, je te préviens !

En effet, des gouttes de sueurs apparurent sur le front d’Alice. La pauvre ! Même avec ses vêtements d’été Hélène avait, elle n’osait pas imaginer ce que ressentait la jeune femme. Elle se dépêcha de se relever, ne voulant pas voir Alice en hyperthermie.

-C’est vrai ! Désolée… Elles ne sont plus très loin, ne t’inquiète pas.

Juste le temps de rentrer le Hélionceau dans sa Pokéball, Hélène quittait déjà l’endroit. Après avoir traversé une rue ou deux, les jeunes femmes se retrouvèrent enfin sur l’artère principale. Elle grouillait de partout, ne laissant pas de place à un peu de vent.

-Nous y voilà !

Hélène laissa un blanc. Elle proposerait bien à Alice de sa partager une virée shopping mais elles se connaissaient à peine. Le courant avait cependant l’air de passer. Puis la jeune femme ne semblait pas contraire.

-Ça te dirait qu’on fasse les boutiques ensemble ? Je comptais aussi les faire alors…

Une pierre deux coups. Même si elles seraient allées chacune de leur côté, elle aurait sûrement finit par se croiser.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Johto
Expérience : 711
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 26 Mai - 21:24

Devant les interrogations d'Alice au sujet du petit lion de feu, Hélène lui expliqua qu'il s'agissait en effet d'un spécimen chromatique. Elle ajouta que la mère d'Helios, quant à elle, avait sa couleur normale, ce qui était plutôt surprenant. La rouquine fronça les sourcils et tenta de se rappeler de ses cours à ce sujet. Apparemment, de ce dont elle se souvenait, les scientifiques n'avaient pas encore trouvé ce qui provoquait cette curieuse pigmentation chez certains spécimens, mais beaucoup penchait pour la théorie du hasard, comme l'albinisme chez les humains. Mais encore une fois, beaucoup d'inconnus planaient autour de ce phénomène. Lorsque le sujet des boutiques fut remit sur le tapis, Hélène n'attendit pas un instant.

-C’est vrai ! Désolée… Elles ne sont plus très loin, ne t’inquiète pas.

Aussitôt, elle fit revenir son Hélionceau dans sa Pokeball. Doudou se dépêcha de rejoindre le sac de sa dresseuse, et les deux demoiselles se remirent en route. Elle rejoignirent assez vite une large rue bondée de monde, mais où de nombreuses boutiques se dessinaient. Alice eu un grand sourire.

-Nous y voilà ! déclara joyeusement Hélène.

En effet, il n'y avait pas de doute. Les magasins s'enchaînaient, tous proposant des articles différents et très intrigant. Alice avait envie de tout voir, de visiter chaque boutique, mais son temps, ainsi que son porte-feuille était limitée. Elle se tourna vers sa comparse pour la remercier, mais cette dernière la devança :

-Ça te dirait qu’on fasse les boutiques ensemble ? Je comptais aussi les faire alors…

Le sourire d'Alice dévoila ses dents blanches. Doudou, qui n'avait rien manqué de la scène, poussa un petit cri, visiblement d'accord avec sa dresseuse. Evidemment qu'elle était d'accord ! Durant son adolescence à Doublonville, la jeune fille avait vécu entouré d'amis et n'avait que rarement été seul. Alors, si elle pouvait se trouver une camarade avec qui passer un peu de temps, elle ne disait pas non. Certes, elle avait Doudou, mais ce n'était pas pareil.

- Avec plaisir ! Je ne dis pas non à un peu de compagnie, surtout dans une ville aussi grande et touristique ! Je suis sûre que sans toi, j'aurai mis des heures à trouver cette rue !

Elle ne connaissait Hélène que depuis quelques minutes, mais cela lui suffisait pour conclure qu'elle l'appréciait. Les premières impressions étaient les plus importantes de toute manière. Elle avait des Pokemon et était visiblement serviable et gentille. Il n'en fallait pas davantage ! Alice décréta donc qu'elle s'était faite sa première amie à Mhyone. Ce n'était vraiment pas difficile. Sans plus attendre, elle attrapa le bras de la jeune fille, et l'entraîna vers une première boutique dont la vitrine promettait des robes légères aux couleurs pastelles.

- Regarde ça ! Elles sont magnifiques ! Et c'est parfait pour le climat du coin !

Surexcitée, elle entra à l'intérieur du magasin en gloussant, se comportant comme une enfant, fidèle à elle-même. Le seul moyen de la rendre encore plus heureuse aurait sans doute été de l'emmener dans une boutique de bonbon, mais ce n'était pas encore au programme. Alice s'arrêta devant un modèle aux teintes bleutés qui lui plu aussitôt, et se tourna vers sa camarade pour lui demander son avis.

- Mm, j'ai peur que ça n'aille pas trop avec mon teint. Je suis un peu pâle, on dirait un fantôme !

Elle exagérait, mais il fallait reconnaître qu'à côtés des habitants de Minami, dont la peau était bronzée par des heures d'expositions au soleil, elle paraissait presque malade.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 551
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 28 Mai - 16:05


-Avec plaisir ! Je ne dis pas non à un peu de compagnie, surtout dans une ville aussi grande et touristique ! Je suis sûre que sans toi, j'aurai mis des heures à trouver cette rue !

L’idée plaisait. Au moins Hélène ne passerait pas sa journée seule, à flâner. La jeune femme se fit happer le bras et se retrouva dans la première boutique venue. Beaucoup de tenues légères en vue, surtout des robes. Alice jeta son dévolu sur l’une d’entre elles dans les teints bleutés reposants.

- Mm, j'ai peur que ça n'aille pas trop avec mon teint. Je suis un peu pâle, on dirait un fantôme!
-Non, du tout. Je pense au contraire qu’elle t’ira bien. Elle s’accorde super bien avec ta couleur de cheveux.

La photographe avait parlé, son œil observateur ne trompait pas. Certes, elle n’y connaissait rien à la mode mais son métier lui avait fait développer son sens de l’esthétique. Elle passa en revue les vêtements proposer par la boutique. Elle proposait des couleurs pastel. C’était en effet très mignon mais cela ne correspondait pas tout à fait à ce qu’elle mettait. Elle se contentait donc de donner son avis sur robes qu’Alice essayait.

Une fois sortie, ce fut Hélène qui menait la marche. Un peu plus tôt, elle avait repéré une vitrine qui vendait des maillots. Il y avait aussi des T-shirts en tout genre et des shorts. La jeune femme flasha sur plusieurs choses. Elle devait refreiner ses envies si elle ne voulait pas terminer sur la paille. Entre « c’est pas mon style » et « cette couleur ne m’ira pas », elle fit le tri comme elle le pouvait. Au final, elle revenait sur son avis de base, ce dont elle avait réellement besoin : un maillot pour la plage. Elle en avait trois en mains, une pièce et deux bikinis. Puisqu’elle n’était pas seule, autant demander à Alice.

-Lequel est le mieux ?

Dilemme féminin. Pour un avis plus objectif, elle décida de les essayer. Elle commença par le maillot une pièce. Une fois sur elle, elle ne savait pas trop si elle devait rire ou pleurer. La jeune femme se découvrait des bourrelets qu’elle ne connaissait pas. En effet, on ne pouvait pas dire qu’elle était en surpoids. Paradoxalement, le tissu flottait au niveau de sa poitrine. Gênée, elle passa juste sa tête à travers le rideau.

-En fait, c’est hideux. Ça devrait être interdit de vendre un truc pareil.

Elle referma le rideau et souffla un bon coup. Allez, juste pour le fou rire. La jeune femme sortit de la cabine et écria un grand « Tadaaam ! ». Puis elle se mit à rigoler à pleine dent. Avec une personne qu’elle avait rencontré une heure auparavant.  




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Johto
Expérience : 711
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 28 Mai - 18:25

Malgré les hésitations de la rouquine, sa camarade l'incita plutôt à prendre cette robe, lui affirmant qu'elle s'accorderait bien avec sa couleur de cheveux. Alice n'avait jamais été une grande spécialiste du style et de la mode, elle fit donc confiance à son interlocutrice et essaya la tenue. Le résultat lui paru suffisamment convaincant, si bien qu'elle décida de la prendre, ainsi qu'une autre aux couleurs plus sombres. Satisfaite, elle suivit sa nouvelle amie dans la boutique suivante.

Il s'agissait cette fois d'un magasin de maillot de bain, un habit qui semblait en effet tout à fait approprié à la ville dans laquelle elles se trouvaient. Avec sa plage et sa mer splendide, ainsi que son soleil radieux, l'endroit était idéal pour une petite baignade. Alice regarda également pour elle, mais tâcha de se concentrer sur les choix d'Hélène. Celle-ci avait sélectionné trois modèles, dont deux particulièrement intéressants.

-Lequel est le mieux ? demanda la demoiselle aux cheveux courts.

Alice plissa les yeux et contempla les modèles avec soin. Elle n'aimait pas trop le une pièce, mais les deux bikini étaient ravissants. Sans hésiter, elle déclara :

- Ces deux-là sont top ! Ils te feront une silhouette d'enfer je suis sûre !

Elle lui offrit un petit clin d’œil complice et la laissa entrer dans la cabine. Quelques instants plus tard, la tête d'Hélène réapparu, exprimant un profond désarroi :

-En fait, c’est hideux. Ça devrait être interdit de vendre un truc pareil.

Intriguée, la jeune fille attendit que son amie dévoile le résultat et ne pu s'empêcher d'éclater de rire avec elle lorsqu'elle vit le maillot sur elle. En effet, il était vraiment très laid. Sans forme, serré aux endroits où il ne fallait pas, et lâche là où un peu de pression aurait servi. Il ne mettait absolument pas en valeur les formes de la jeune fille. Entre deux éclats de rire, Alice pouffa :

- Il te va quand même beaucoup mieux qu'à ma grand-mère, si ça peut te rassurer !

Reprenant son souffle, la demoiselle souffla, hilare. Décidément, cette journée s'écoulait sans même qu'elle s'en rende compte ! Elle laissa Hélène choisir son maillot et tâcha de réfléchir à ce qu'il lui fallait. Elle possédait deux nouvelles robes qui lui permettraient de ne pas mourir de chaud, mais cela ne suffisait pas. Elle se tourna vers sa camarade, et déclara :

- Bon, les maillots de bain et les robes, c'est sympa, mais pour l'aventure, ce n'est pas le mieux ! Il me faudrait quelque chose d'un peu plus adapté pour de longues heures de marche.

Les deux jeunes filles quittèrent la boutique, et Alice chercha du regard un magasin qui proposerait ce qu'elle recherchait. Elle ne tarda pas à apercevoir une vitrine qui attira son attention, dévoilant des shorts et des hauts qui semblaient idéaux pour la randonnée. Voilà qui ferait parfaitement l'affaire !

- Ah, c'est ce qu'il me faut ! s'exclama-t-elle.

Elle trouva rapidement un ensemble qui lui convenait, un short ainsi qu'un tee-shirt sans manche assez simple, mais faisait son petit effet. Comme l'avait fait sa camarade, elle sortit de la cabine pour lui montrer la tenue, les poings sur les hanches.

- Alors ? J'ai l'air d'une aventurière comme ça ?

Elle tâcha d'avoir l'air sérieuse et déterminée, mais peinait à ne pas sourire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 551
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 28 Mai - 21:27


Fou rire entre les deux jeunes femmes. La vendeuse et plusieurs clientes les regardèrent, presque dérangées. Peu importe, Hélène s’en fichait. Elle passait un très bon moment. En fait, elle n’avait plus rigolé autant depuis un long moment. Ça lui faisait un bien fou. Au moins, sa nouvelle amie était décomplexée.

-Il te va quand même beaucoup mieux qu'à ma grand-mère, si ça peut te rassurer !

La photographe leva les yeux vers le plafond et mis sa main devant sa bouche. Elle prit un air faussement choqué. Elle rentra dans le jeu de la rouquine.

-Tu pourrais au moins respecter tes aînés !

Et elle se remit à rire de plus belle avant de tirer le rideau de la cabine. Hélène enfila ses vêtements habituels. La jeune femme choisit un des deux bikinis et alla en caisse pour régler son achat. Finalement, elle sut s’abstenir d’acheter tout le contenu du magasin. Son portefeuille la remercia grandement.

- Bon, les maillots de bain et les robes, c'est sympa, mais pour l'aventure, ce n'est pas le mieux ! Il me faudrait quelque chose d'un peu plus adapté pour de longues heures de marche.

Hélène hocha la tête pour affirmer. En effet, ce serait plus confortable. Peu de temps après être sorties de la boutique, la rouquine fut attirée par un magasin spécialisé dans la randonnée. Elles y rentrèrent. Il y avait quelques fringues qui faisaient de l’œil à Hélène. Néanmoins, elle ne préférait pas y toucher. Même si elle avait envie de craquer, elle possédait déjà tout ce dont elle avait besoin pour l’aventure. Quant à Alice, elle trouva rapidement son bonheur. Une fois de plus, direction les cabines !

- Alors ? J'ai l'air d'une aventurière comme ça ?

Alice sortit pour montrer sa tenue. Elle aurait pu être prise au sérieux si ce petit sourire sur son visage ne s’affichait pas. Hélène plissa les yeux, en pleine réflexion. Il lui manquait quelque chose. Le détail qui ferait la différence. La photographe tilta.

-Attends, j’arrive.

Elle fila entre les étagères. A peine deux minutes plus tard, elle revint mais pas les mains vides. Elle tenait un chapeau d’explorateur. Il y avait un rayon entier consacré aux couvre tête. Impossible de le louper. Hélène le posa sur la tête de la jeune dresseuse. Puis elle le leva le pouce vers le haut.

-Héhé ! Maintenant, t’es parée pour l’aventure.

Après quelques essayages, la photographe laissa la rouquine choisir ce dont il lui manquait. Hélène vérifia furtivement l’heure sur son portable. C’était seulement leur troisième boutique mais le temps filait vite ! Quand on s’amuse, on ne le voit pas passer. Midi avait déjà sonné ses douze coups depuis un bon moment.

-Je propose qu’on aille manger un bout. Puis en touchant ses deux Pokéballs attachées à sa ceinture : je suis sûre qu’ils meurent de faim !

C’était reparti pour trouver un coin calme. Pas par crainte de perdre Hélios cette fois-ci mais pour April. En effet, la Mystherbe ne voudrait jamais sortir s’il y avait trop de monde autour d’elle. Sans compter le fait qu’un coin d’ombre ne serait pas de refus. Hélène fonça dans le dédale de Minami.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Johto
Expérience : 711
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 29 Mai - 8:47

Devant la tenue et l'attitude de la rouquine, Hélène dissimula pas son amusement. Elle sembla alors avoir une idée, et disparu entre les rayonnages, pour revenir avec un chapeau, au look désuet et pourtant magnifique, qu'elle lui disposa sur la tête. Elle ressemblait à l'aventurier de cette célèbre saga cinématographique dont la musique lui revenait aussitôt en tête.

-Héhé ! Maintenant, t’es parée pour l’aventure.

Les deux demoiselles gloussèrent et Alice passa à la caisse, achetant l'ensemble, chapeau compris. Elle en profita pour enfiler la robe qu'elle avait acheté plus tôt, poussant un soupir de soulagement. Elle se sentait bien mieux avec les jambes et les bras à à l'air ! Elle n'était pas mécontente de son shopping, elle qui n'était pas une grande dépensière. Elle sentit alors son ventre gargouiller et pouffa. Il était déjà midi passé ! Hélène paru ressentir la même chose qu'elle, car elle déclara :

-Je propose qu’on aille manger un bout. Je suis sûre qu’ils meurent de faim ! ajouta-t-elle en désignant les Pokeball à sa ceinture.

Doudou sortit la tête du sac à ce moment là, visiblement un peu somnolent et poussa un petit cri pour confirmer les dires de la demoiselle. Alice éclata de rire et suivit son amie dans les rues fourmillants de monde. Elles ne tardèrent pas à trouver une terrasse ombragés, non loin de la plage. L'air marin était doux, et le grand taud les protégeait agréable du soleil. Alice poussa un soupir en s'asseyant, réalisant qu'elle avait drôlement mal au pied après toute cette marche. Elle mourrait également de soif.

Elle fit sortir le hérisson de feu du sac et interpella un serveur. Par chance, ce restaurant proposait de la nourriture pour humain mais aussi pour Pokemon, ce qui arrangeait bien tout le monde. Le service fut assez rapide, si bien que tout le monde eu de quoi manger en un rien de temps. Alice sirota une limonade bien fraîche, et lança à sa comparse :

- Dis moi Hélène, tu viens de Kalos mais, qu'est-ce que tu viens faire à Mhyone ? Du tourisme ?

Elle espérait ne pas paraître indiscrète, après tout elle ne connaissait la demoiselle que depuis ce matin, mais elle se sentait bien en sa présence, elle lui faisait confiance. Il était important d'écouter son instinct, Alice le savait, et elle avait toujours fonctionné ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 551
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 29 Mai - 21:53



Hélène reçut même l’accord de Doudou. Tout le monde avait faim ! Et soif… Heureusement, les deux jeunes femmes trouvèrent vite une place. La place idéale. A l’ombre, assez près de la mer. En tendant bien l’oreille, on pouvait entendre les remous des vagues. Un bruit si agréable comparé à l’agitation des rues… La photographe profita du moment et ferma les yeux. La chaleur l’épuisa plus qu’elle ne le pensait.

La jeune femme fit sortir Hélios. Quand il vit la gamelle remplie d’eau, il se rua dessus. Hélène dut lui donner une petite tape pour lui sommer d’en laisser à son camarade Héricendre. Ne manquait plus qu’April. La minuscule et timide April. Sa dresseuse tendit la Pokéball vers sa joue et parla à l’objet. Elle n’était pas tout à fait certaine que ça fonctionnait. Sans compter les gens assis à la terrasse qui la prenait sûrement pour une folle. Elle s’imaginait déjà le serveur qui la sortit de la brasserie. La grande classe. Elle arrêta ce jeu ridicule. Passons au plan B. Cette fois-ci, Hélène posa la Pokéball à terre et secoua la gamelle de croquette près d’elle. La sphère tangua à gauche. A droite. Encore un peu… Et voilà ! April se retrouva à avaler goulûment la nourriture. Hélène pouvait enfin manger son croque-madame.

- Dis moi Hélène, tu viens de Kalos mais, qu'est-ce que tu viens faire à Mhyone ? Du tourisme ?

En effet, la photographe se fondait particulièrement bien dans la foule de touristes lambda. Néanmoins, ce n’était pas son but premier sur l’île.

-En fait, même si on ne le dirait pas, je suis là pour le boulot.

Alice n’eut pas le temps de lui demander quel était ce travail. A force de rencontrer des gens, Hélène savait qu’ils poseraient tôt au tard la question. Elle continuait donc, pour une énième fois et de manière machinale, la suite de la conversation.

-Je suis photographe pour le magazine Pokéscience.

Elle but une gorgée de son eau gazeuse. Avec des glaçons et une rondelle de citron, rien n’était plus rafraichissant que cette boisson. Les Pokémons, eux, semblaient aussi apprécier d’étancher leur soif. Après avoir rapidement engloutit son repas, la Mystherbe rentra d’elle-même dans sa Pokéball. Le monde en terrasse l’effrayait trop pour rester plus longtemps

-Et toi ? Tu viens seulement d’arriver, je suppose que tu es encore dans l’excitation du voyage.

Elle connaissait ce sentiment. Elle s’était sentie perdue tant en ayant hâte de commencer son nouveau travail. Foncer tête baissée face à l’inconnu était une sensation grisante. Rien que d’y penser, Hélène souriait.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Johto
Expérience : 711
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 30 Mai - 9:29

Après avoir étanché sa soif, la jeune fille se jeta sans hésiter sur la belle salade garnie qui se présentait devant elle. Elle avait l'impression de ne rien avoir mangé depuis des jours ! En vérité, son dernier repas remontait simplement à quelques heures, puisqu'elle avait prit un petit déjeuner à l’hôtel, mais faire les boutiques lui avaient creusé l'appétit. Hélène dégustait elle aussi son plat, visiblement aussi affamée que sa comparse.

- En fait, même si on ne le dirait pas, je suis là pour le boulot. Je suis photographe pour le magazine Pokéscience.

Alice ouvrit de grands yeux, impressionnés. Elle n'aurait jamais pensé que la demoiselle aux cheveux courts étaient là pour le travail ! En même temps, ce n'était pas si étonnant. Certes Mhyone était une région touristique, mais il devait y avoir aussi de l'emploi, des demandes et des possibilités. L'habitante de Johto ne s'était encore jamais trop posé la question de son avenir professionnel, envisageant pour l'heure de devenir une dresseuse de talent. Mais en effet, pour gagner sa vie, il faudrait peut-être un jour qu'elle se trouve un travail, un vrai. Elle n'y était pas encore toutefois.

- C'est super ça ! Tu dois faire de supers clichés, j'aimerai beaucoup voir ça ! s'exclama la rouquine.

Comme beaucoup d'enfant, elle avait elle-même joué avec l'appareil photo de ses parents et s'était amusée à immortalisé des morceaux de la pelouse ou des Roucools sauvages qui venaient se poser dans son jardin à Rosalia. Elle n'était pas très douée, mais elle avait gardé les clichés et les avait accroché dans sa chambre à Doublonville, lorsqu'elle et ses parents étaient revenus habiter en ville. A présent elle utilisait son smartphone pour photographier ses amis ou se souvenir de bons moments.Mais le travail d'Hélène devait être tout autre, bien plus professionnel.

- Et toi ? Tu viens seulement d’arriver, je suppose que tu es encore dans l’excitation du voyage.

Alice gloussa et hocha la têt. Elle glissa un regard vers Doudou, qui venait de terminer sa gamelle et s'était allongé sur le dos pour somnoler près de sa dresseuse. La Mystherbe de la jeune fille aux cheveux courts avait fait une rapide apparition, le temps d'avaler un peu de nourriture, puis était retourné dans sa Pokéball. Quelle timide ! Alice songea qu'il lui tardait d'avoir davantage de Pokémon dans son équipe, et d'entraîner Héricendre. Il méritait bien qu'on s'occupe de lui ! Elle répondit, d'une voix amusée :

- Je plaide coupable : je suis arrivée à Mhyone hier ! J'aimerai devenir une grande dresseuse et voyager à travers la région. Et puis... Ma mère est malade, et je cherche une fleur qui ne pousse qu'ici et qui pourrait la guérir.

La rouquine avait tendance à mettre un peu de côté la recherche de la plante, bien plus excitée par l'idée du voyage. Après tout, le voyage en bateau avait amélioré la santé de sa mère, et la vie en bord de mer lui ferait sans doute le plus grand bien. Il n'y avait pas tellement d'urgence à trouver cette fleur, elle pouvait bien prendre le temps de faire un peu de tourisme !

- Doudou et moi sommes partenaires depuis peu, mais j'ai bien l'intention qu'on devienne super forts ! Pas vrai mon grand ?

Le concerné, toujours allongé sur le dos, le ventre bien rond, poussa un faible grognement et leva une patte pour soutenir sa dresseuse, mais ses efforts s'arrêtèrent là. Alice l'attrapa en riant et le plaça sur ses genoux.

- Debout feignasse ! Comment veux-tu qu'on devienne les meilleurs si tu mange comme ça ?

Le hérisson de feu protesta et secoua la tête, n'ayant guère apprécié de se faire déranger. Il posa sa tête sur la table et soupira. Lui qui était d'habitude dynamique et plein d'énergie, il ne fallait pas trop lui en demander à l'heure de la sieste !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 551
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 30 Mai - 12:13


-Je plaide coupable : je suis arrivée à Mhyone hier ! J'aimerai devenir une grande dresseuse et voyager à travers la région. Et puis... Ma mère est malade, et je cherche une fleur qui ne pousse qu'ici et qui pourrait la guérir.

Alice et son naturel joyeux ne voulaient probablement pas plomber l’ambiance. Néanmoins, Hélène se tut. Vivre avec un proche malade, elle connaissait bien ça. Elle mangea un morceau avant de prendre la parole.

-Oh… Je suis désolée. J’espère que tu trouveras cette fleur.

Cependant, la bonne humeur d’Alice balaya la morosité. Un vrai boute-en-train. Cela faisait à peine quelques heures qu’elles se connaissaient mais la rouquine ne s’arrêtait jamais de rire ou sourire. De quoi donner du baume au cœur. Le sujet de conversation changea rapidement.

- Doudou et moi sommes partenaires depuis peu, mais j'ai bien l'intention qu'on devienne super forts ! Pas vrai mon grand ?

Doudou avait l’air peu convaincu. Pas étonnant. Lui et Hélios venait juste de se rassasier. Les deux Pokémons feu. Le Hélionceau s’étala de tout son long et se laissa aller aux bras de Morphée. Le Héricendre aurait fait pareil si sa dresseuse ne le taquinait pas. Son nouvel ami le chat en profita pour ronronner pour essayer d’attiser sa jalousie. Lui, il pouvait dormir. Et toc!

Les assiettes complètement vides, le serveur débarrassa la table. Hélène en profita pour commander une Dame Blanche. C’était plus par gourmandise. De plus, elle voulait encore profiter un peu de l’ombre de la terrasse. Ça ne valait pas la peine de sortir immédiatement de table, le soleil étant à son zénith. Hélios se recula pour profiter des rayons de l’astre. Probablement grâce à son type, il apprécia grandement cette vague de chaleur.

Néanmoins, il fallait bien quitter la terrasse. L’addition payée, les deux jeunes se remirent à marcher dans les rues de la ville. Hélène se voyait mal rester toute l’après-midi sous cette chaleur, surtout que ces bras commençaient à rougir. Mais son attention fut vite portée par un panneau directionnel. « Jardin des plantes ». La photographe tira sur le bras de la rouquine, l’empêchant de continuer son chemin.

-Regarde ça ! Faut qu’on y aille, tu trouveras peut-être un spécimen de la fleur dont tu m’as parlé !

Emballée par son idée, Hélène dégaina son portable et ouvrit l’application Pokémaps. Elle tapota sur son écran, réduisait et agrandissait la taille de l’image. Elle essaya de se visualiser le chemin. Ceci fait, elle embarqua, une fois de plus, Alice dans son voyage à travers Minami.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Johto
Expérience : 711
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 31 Mai - 11:34

Tandis que la jeune fille aux cheveux courts mangeait une glace, Alice commanda une mousse au chocolat, qu'elle partagea avec son partenaire. Ce dernier ne fut pas mécontent d'avoir droit à une petite sucrerie, sa bouderie déjà oubliée. La rouquine gloussa en mettant un peu de mousse sur son museau et en le voyant se contorsionner pour l'enlever avec sa langue. Il était vraiment adorable, ce petit monstre ! Il semblait avoir retrouvé toute son énergie. Une fois le dessert terminé, il sauta à terre pour rejoindre Hélios et profiter des rayons du soleil à ses côtés. Alice devait admettre qu'elle préférait rester à l'ombre pour le moment, la chaleur était plutôt pesante.

Il fallu cependant quitter la terrasse, le repas étant terminé. Alice récupéra son partenaire et le plaça dans sa sacoche pour éviter qu'il ne se mette à courir dans tous les sens, comme il en avait l'habitude. Si elle le perdait en ville, que pourrait-elle faire ? Avec tout ce monde, il serait pratiquement impossible à retrouver et il pourrait s'attirer des ennuis ! La jeune fille était davantage rassurée de le savoir dans son sac, mais s'il pesait son poids. Il n'aimait pas trop la Pokeball, elle l'empêchait de profiter du paysage. Il allait finir par devenir capricieux, à force que sa dresseuse fasse tout ce qu'il voulait !

Les deux demoiselles se remirent en route, retrouvant bien vite le fourmillement des rues. Qu'allaient-elles pouvoir faire à présent ? Ce n'était pas les activités qui manquaient dans cette vaste ville. Hélène semblait par ailleurs avoir une idée. Elle attrapa le bras d'Alice et lui pointa un panneau du doigt. Jardin des Plantes ?

- Regarde ça ! Faut qu’on y aille, tu trouveras peut-être un spécimen de la fleur dont tu m’as parlé !

En effet, voilà qui était loin d'être une mauvaise idée ! Pourquoi n'y avait-elle pas pensé plus tôt ? Et même si elle ne trouvait pas la plante en particulier, elle pourrait toujours poser des questions à un botaniste. C'était parfait !

- Génial ! Allons-y ! s'écria-t-elle, brûlant d'enthousiasme.

Sans attendre, Hélène chercha un plan sur son téléphone, et les deux jeunes filles se dépêchèrent de suivre le tracé. Alice avait de l'espoir, mais elle savait qu'elle ne devait pas trop attendre de tout ça. La fleur était rare, il ne fallait pas l'oublier, et si elle obtenait simplement quelques informations, cela lui serait déjà très utile. Pourtant, elle ne pouvait pas s'empêcher d'imaginer qu'elle trouverait la plante dans ce Jardin, et qu'elle pourrait la ramener aussitôt à sa mère. Elle avait bien le droit de rêver, après tout !

Il ne leur fallu pas longtemps pour trouver le Jardin, même en se trompant de rue à quelques reprises. Contrairement au dédale des rues, il n'y avait pas trop de monde. Les touristes préféraient sans doute le Parc Aquatique que la botanique, ce qui pouvait se comprendre. Alice ne serait probablement pas venue si elle n'avait pas eu une bonne raison de le faire. Cependant, il fallait reconnaître que le Jardin était joli. Les spécimens de plantes étaient nombreux et offraient une vision colorées et très fleuries. Alice plongea la main dans son sac et en sortit un petit bout de papier, sur lequel elle avait écrit le nom de la plante qu'elle cherchait.

La Scutellaria lateriflora. Elle montra le papier à sa camarade, et regarda autour d'elle.

- Voilà, c'est cette plante que je cherche. Je me demande s'ils en font pousser ici... Il paraît qu'elle est très rare. Le mieux serait de trouver quelqu'un qui travaille ici et de lui poser la question !

En effet, si elles tentaient de regarder toutes les fleurs poussant ici, elles en auraient pour plusieurs heures ! Peut-être même des jours entier. Devant chaque plantes se trouvait un petit panneau explicatif avec le nom du spécimen et quelques informations à son sujet, comme l'endroit où on pouvait en trouver dans la nature, ses vertus, ses caractéristiques, etc. Alice en regarda plusieurs, mais se rendit vite compte de l'immensité de la tache. Il devait y avoir des centaines de fleurs qui poussaient ici ! Elle se mit donc plutôt en quête d'un botaniste. Elle trouva plusieurs jardiniers, qui ne purent la renseigner, puis finit par apercevoir un homme vêtu d'une veste verte, avec un badge.

- Monsieur ? Excusez moi, vous travaillez ici ? Je cherche un botaniste pour me renseigner sur la Scutellaria lateriflora.

L'homme paru étonné de la question de la demoiselle et ouvrit de grands yeux. Il sembla réfléchir, un peu embêté et se racla la gorge.

- Oui, je suis en effet chercheur en botanique et je travaille dans ce Jardin. La plante que vous recherchez... Nous n'avons pas de spécimen ici, et à vrai dire, nous savons très peu de chose sur cette fleur. Cependant, un de nos collègues qui a longtemps travaillé ici a écrit de nombreux ouvrages de botaniques, et il a fait d'importantes recherches au sujet de cette plante. Vous devriez pouvoir trouver ces livres à la bibliothèque de Méridian. Son nom est Julius Brefeld.

Un peu déçue, Alice fut ensuite soulagée d'apprendre qu'il existait une solution. Très bien, elle n'avait plus qu'à se rendre à Méridian alors ! La ville n'était pas très loin, il ne serait pas difficile de s'y rendre. La rouquine remercia chaleureusement le botaniste et chercha un coin d'ombre pour s'asseoir.

- Bon, eh bien je connais ma prochaine destination ! lança-t-elle sans se défaire de son enthousiasme. Quelle est la suite pour toi ? Tu vas rester encore à Minami ou tu es attendue quelque part ?

Elle trouva un banc à l'ombre d'un grand arbre. Il faisait meilleur dans le Jardin que dans les rues bondées de la vile, voilà qui ne faisait aucun doute !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Minami-
Sauter vers: