:: Mhyone :: Réseau routier :: Route 3 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[PV Nana] Gotta cath 'em all

avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 377
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 30 Mai - 15:17
L'Eleveur aux cheveux blancs bailla à moitié, puis s'étira vers le haut. Ca faisait déjà deux jours qu'il était ici, après s'être séparé d'Artemis. Si le premier jour, il avait pris le temps de se reposer après leur traversée éprouvante et compiler quelques notes, le deuxième avait été ponctué d'une intéressante rencontre. Un autre dresseur, tout comme lui, et au fil de leur conversation, ils en étaient parvenus à l'idée d'aller faire une capture ensemble sur la route voisine. Malgré quelques recherches, Thelos n'avait pas su trouver d'informations sur les Pokemon qu'on pouvait y croiser. Oh, bien sur, la géographie lui apprenait que ça allait vaguement être du type Plante, Insecte ou Eau, le genre de trucs qui aime la verdure et les mares, les petites rivières. Mais rien de précis. Du moins, pour le moment. Il comptait bien y remédier ensuite.

Terminant de manger son croissant, il s'essuya les mains l'une contre l'autre pour en oter les miettes, puis profita de la serviette en papier de mauvaise qualité pour en oter le gras. La fin du jus de baies fut avalée d'un trait, et il se leva ensuite d'un air énergique. Une nouvelle journée commençait, il se sentait pleinement revigoré.

- Allez, Pallas. En piste. On va voir si on trouve quelque chose d'intéressant là bas.

Le félidé redressa ses oreilles, puis, de bonne grace, s'étira à son tour, machoire distendue, avant d'attendre sagement que son maitre et ami ait sanglé son lourd sac à dos. Ils devaient se retrouver à la sortie de la ville, et c'est donc par là que Thelos et son Pokemon se rendirent, marchant d'un pas tranquille. La perspective de peut-être avoir un autre Pokemon avec lui était vraiment plaisante, et il se demandait vraiment sur quoi il allait bien tomber une fois rendus là bas. Comme un signe évident de cette impatience, le carnet de notes et le stylo étaient déjà de sortie, au chaud dans la paume du jeune homme qui sourit un peu en voyant sa connaissance de la veille arriver à son tour.

- Salut ! Comment ça va ? Tu as réussit à convaincre ton Pokemon pour aujourd'hui ?


-Un doux manteau de solitude pour se protéger du froid-
-Une tendre toile d'espoirs pour se protéger de la pluie-
-Une fragile épée de rêves pour se protéger des Ombres-
-Une caressante armure de volonté pour se protéger de soi-
-Un soyeux bandeau de ténèbres pour se protéger de la cécité-
-Un puissant rugissement de vie pour se protéger de l'espoir-
-Un haut mur de désillusions pour se protéger du courant-

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 277
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 30 Mai - 18:02

Cela faisait maintenant quelques jours qu'il avait capturé Suba, son Brutalibré, et grâce a lui, Nana avait enfin moyen de vivre un minimum de son activité de dresseur. Cependant, avec uniquement un Pokémon capable de combattre, et pas forcement le plus discipliné, sa situation restait précaire. Il n'en était pas encore a devoir chasser lui même sa nourriture, mais cela ne tarderais pas s'il continuais ainsi. Heureusement qu'il n'avait au moins plus a se soucier d'ou dormir maintenant que le QG Gueriaigle était construit.

Par chance, il avait récemment rencontré une dresseur, nommé Thelos, et ils avaient décidé de partir ensemble a la recherche de nouveau Pokémon pour étoffer leurs équipes. Ils avaient hésité un moment sur le choix de la zone ou effectuer leurs recherche, mais ils étaient finalement tombé d'accord sur la route 3. Si le Pokeweb ne débordais pas d'informations concernant les Pokémons présents dans la zone, il y avait tout de même appris que l'on y trouvais souvent des Pokémon eau et plante, deux type que Nana ne possédait pas encore dans son équipe

Lorsqu'il arriva au point de rendez vous qu'ils s'étaient fixé, Thelos était déjà présent, et il était accompagné de son Mangriff, Pokémon que Nana avait découvert lors de leur rencontre. Apparemment, ce n'était pas un Pokémon que l'on croisais souvent. D'après ce qu'il avait pu apprendre, on en trouvais presque pas en dehors d'Hoenn.

- Salut ! Comment ça va ? Tu as réussit à convaincre ton Pokémon pour aujourd'hui ?

Le Pokémon dont Thelos parlait, c'était Kana. Nana lui avait parlé de sa relation difficile avec son Mysdibule. La situation devenait de plus en plus frustrante pour le dresseur, qui ne pouvais plus porter de manche courte a cause des multiples traces de crocs présentes sur ses bras.

- Pas trop mal. J'ai bien réussi a un convaincre un, mais il a tendance a n'en faire qu'a sa tête. M'enfin, ça ne sera pas pire que Kana.

Sur ces mots, Nana ouvrit la Pokeball de Suba, et le Brutalibré chromatique apparu devant les deux dresseurs.

- Suba, l'objectifs de la journée est d'agrandir l'équipe. Fouille un peu dans le coin et tente de nous ramener des Pokémons a capturer.

Pour un Pokémon qui appréciait tant se faire remarquer, c'était le rôle parfait. Il ne leur restait donc plus qu'a attendre le retour du Pokémons, en espérant qu'il ramène de potentiels compagnons intéressants.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Expérience : 5469
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 30 Mai - 19:06

Des pokémons apparaissent !



Alors que vous discutez, un pokémon a senti l'arrivée de Pallas sur son territoire et n'apprécie pas du tout une telle intrusion de la part d'un Mangriff. Le Séviper n'a donc pas perdu une seconde avant de se jeter les crocs en avant en direction du pokémon de Thelos pour l'attaquer.

Pendant ce temps, Suba cherche un pokémon dans les environs jusqu'à croiser la route d'un pokémon endormi au bord d'une petite rivière. Il n'hésite pas une seconde avant de réveiller le pokémon pour lui montrer ses muscles. Histoire de prouver sa force, il soulève le pauvre Mustébouée (qui n'apprécie pas vraiment) et l'emmène jusqu'à Nana.


Qu'allez- vous faire ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 377
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 30 Mai - 23:29
Thelos écoutait Nana tout en observant le paysage autour d'eux. Il repensait aux problèmes de comportement de Kana, la fameuse Mysdibule qui posait autant soucis. Il comprenait bien que ne pas pouvoir compter sur le Pokémon qu'on avait était un gros soucis pour un jeune dresseur, et même si il ne le lui avait pas explicitement demandé, Thelos comptait bien mettre a profit le temps passé ensemble pour tenter de remettre la forte tête sur les rails. Après tout c'était quand même un peu le métier qu'il commençait tout juste.

En voyant le Brutalibre de Nana, Thelos ne put retenir un petit sifflement admiratif. La couleur du Pokemon n'était pas du tout habituelle. Quelques mots griffonnés à la hâte dans son carnet accompagnèrent un :

- Alors ça. Faudra vraiment que j'étudie ce plumage.

Meme si ça avait été dit sur le ton de la plaisanterie, la lointaine lueur de curiosité qui brillait dans les yeux joyeux et expressifs du jeune homme ne laissait pas de place au doute. Il serait vraiment ravi de regarder les coloris de l'oiseau. Ceci dit, alors qu'il le retardant prendre son envol, le jeune homme songea d'avantage à la praticité d'avoir un Pokemon capable de voler quand on cherchait quelque chose. D'ici quelques temps, quand il sera assez discipliné pour effectuer des taches complexes en autonomie plusieurs heures,  il deviendrait un atout vraiment utile. Baissant les yeux sur Pallas, il eut un sourire amusé.

- C'est ça qu'il te manque à toi. Des ailes pour…Pallas ?

Thelos fronça les sourcils et observa son Pokemon. Campé sur ses quatre pattes, il feulait puissamment vers les buissons. Le pourquoi apparu dans un sifflement furieux. Le Seviper se jeta sur Pallas, la gueule distordue, les crochets saillants. Thelos cria par reflexe.

- Esquive et Aiguisage !

Pallas roula vivement sur le côté, et se redressa sur un genou. Ses deux paires de griffes jaillirent, croisées devant lui, et il les décroisa dans un chuintement guerrier en les aiguisant les une contre les autres, prêt au combat. Seviper, voyant son attaque surprise rater, se fit soudain bien plus prudent et les deux Pokemon se tournèrent un peu autour. La tension entre ces deux ennemis naturels était forte, car les deux créatures savaient qu'une seule repartirait entière. C'est Pallas qui fonça. Il bondit sur le serpent qui s'enroula sur lui même, et les deux échangèrent des coups de griffes ou des tentatives de morsures, plus pour se jauger qu'autre chose. Mais maintenant, Pallas n'était plus un Pokemon sauvage et pouvait compter sur l'appui d'un stratège extérieur. Quand la queue du Seviper se mit à luire, Thelos enchaina, concentré sur le combat.

- Tranche !

Le Mangriff n'hésita pas. Ses griffes blanchirent d'une énergie féroce, et quand il essaya d'attaquer, son coup et celui du Seviper se heurtèrent dans un fracas puissant.

- Maintenant, Vive-Attaque!

Pallas bougea avec violence et rapidité. Il se mouvait comme le fauve qu'il était, tout en puissance et en vitesse pour mettre la pression à son adversaire. Seviper parvint à parer un peu sous les derniers coups de sa Queue-Poison, mais le Mangriff bougeait trop vite autour du serpent. Un moment donné, une Tranche plus précise que les autres trouva le chemin de la gorge du Pokemon sauvage, et Seviper fut parcouru de spasmes violents quand son sang quitta à grands bouillons sonores son long corps froid. Au bout de quelques secondes, Pallas donna un petit coup de griffe sur le côté pour dégager le corps. Le souffle corps, le Mangriff regarda un peu les alentours mais ne voyant plus de menaces immédiates, il revint à une position quadrupède et se contenta de regarder Thelos, comme si il sortait un peu d'un rêve. D'ailleurs, avec un sourire fier, l'humain s'approcha de lui pour s'accroupir et le caresser au sommet de la tête, indifférent au corps juste à côté.

- Tu as été parfait. Vraiment. Bravo toi.

Puis il se rendit compte que devant l'intensité du danger, il avait complètement oublié Nana et se tourna vers lui, un sourire d'excuse aux lèvres en se redressant. Une petite belette manifestement pas à l'aise se tenait près de lui et de Brutalibre.

- Désolé, je savais pas qu'on trouverait des Seviper ici aussi… Je vois que tu t'es fait un nouvel ami, toi. Tu veux le garder, ou bien on le raccompagne jusqu'à la rivière pour chercher d'autres bestioles ? Parce que moi, j'aime autant te dire qu'il va falloir éviter que mon Pokemon ne tombe sur d'autres Seviper...


Modération:
 


-Un doux manteau de solitude pour se protéger du froid-
-Une tendre toile d'espoirs pour se protéger de la pluie-
-Une fragile épée de rêves pour se protéger des Ombres-
-Une caressante armure de volonté pour se protéger de soi-
-Un soyeux bandeau de ténèbres pour se protéger de la cécité-
-Un puissant rugissement de vie pour se protéger de l'espoir-
-Un haut mur de désillusions pour se protéger du courant-

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 277
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 31 Mai - 16:44
Comme la plupart du temps quand Nana le sortait pour la première fois devant quelqu'un, Suba sembla attirer l'attention de Thelos. D'après ce qu'il avait pu apprendre sur le Pokeweb, les Brutalibré n'étaient généralement pas noir, mais rouge, ce qui faisait de Suba une exception. Nana, quand a lui, n'avait jamais vu un Brutalibré rouge. Quoi qu'il en soit, Suba avait l'air d'apprécier les réactions qu'il provoquait.

Finalement, après avoir trainé pour s'assurer que Thelos ai bien pu l'admirer, Suba s'enfonça dans les buisson, a la recherche d'un Pokémon. Connaissant le Brutalibré, il ne devrait pas trop trainer. Alors que Nana avait décidé de se tourner vers Thelos pour passer le temps, un autre buisson commença a remuer. Nana fronça les sourcils. Suba venait de partir, ce n'était donc pas lui. Cela signifiait qu'ils avaient sans doute trouvé un premier Pokémon sauvage.

Et ce qui en sortit fut un Seviper, l'ennemi juré des Mangriff. Voila qui tombait plutôt mal, le Pokémon sauvage n'avait sans doute pas apprécié voir un Pokémon qu'il détestait tant débarquer sur son territoire. Et a vrai dire, Pallas n'avait pas spécialement d'apprécier cette rencontre non plus. Les deux Pokémons se jetèrent l'un sur l'autre, et Thelos commença a lancer ses ordres a son Pokémon.

Pendant ce temps la, Suba avait eu le temps de trouver un Pokémon sauvage, et a priori, il n'avait rien trouvé de mieux que de le soulever au dessus de sa tête et de le leur ramener ainsi. Cependant, en arrivant, le Brutalibré constata qu'un combat avait lieu, et il fronça les sourcil. Immédiatement, Nana compris ce qu'il allait faire.

- Suba, non !

Le Brutalibré n'avait aucunement envie de se tourner les pouce pendant que Pallas se battait. Et il se trouvait qu'il avait justement quelque chose qui pourrais lui servir d'adversaire juste au dessus de sa tête. Il balança donc le pauvre Pokémon eau sur un arbre et évidement, quand celui ci se releva, il était furieux et fonça droit sur Suba.

- Suba, évite le et repousse le avec Cru-Aile !

Par chance, bien que Suba se lançait dans des combat sans attendre l'avis de son dresseur, il écoutait au moins ses ordres sans broncher. Après tout, tant qu'il n'avait pas l'impression que quelqu'un essayais de lui voler la vedette, peu de chose lui importaient.
Les deux Pokémons échangèrent des coups pendant plusieurs minutes, quand finalement, un Poing Karate bien placé sonna le Pokémons eau. Tout en donnant ses ordres a Suba, Nana avait réussi a trouver des information sur le Pokémons en navigant sur le Pokeweb. Apparemment c'était un Mustebouée , un Pokémon eau que l'on trouvait beaucoup a Sinnoh.

- Désolé, je savais pas qu'on trouverait des Seviper ici aussi… Je vois que tu t'es fait un nouvel ami, toi. Tu veux le garder, ou bien on le raccompagne jusqu'à la rivière pour chercher d'autres bestioles ? Parce que moi, j'aime autant te dire qu'il va falloir éviter que mon Pokemon ne tombe sur d'autres Seviper...

C'était Thelos qui venait de s'approcher d'eux. Apparemment, il en avait finit avec le Seviper. Voyant que Suba et son dresseur étaient distrait, le Mustebouée en profita pour détaler en courant. Suba ne lui accorda pas la moindre attention. Pour lui, si un adversaire prenait la fuite, c'est qu'il avait réussi a suffisamment l'impressionné, donc il était satisfait.

- Comme tu peux le voir, je ne pense pas qu'il sera ma nouvelle recrue. Suba, reprend tes recherches, mais par pitié, cette fois ci, ne commence pas a tabasser le Pokémon que tu trouves juste pour nous impressionner.

hrp : Comme dit Thelos, d'autres Pomons svp !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Expérience : 5469
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 31 Mai - 20:50

Des pokémons apparaissent !

   


Vous êtes en train de parler lorsque vous entendez des bruits provenant de derrière un buisson à proximité de vous. Thelos, lorsque tu vas voir de quoi il s'agit, un groupe de Psykokwak qui se tiennent la tête de leurs pattes. Ils sont très nombreux et semblent tous souffrir d'une grosse migraine.

Du côté du Brutalibre, il est retourné du côté de la rivière où il a croisé le Mustébouée un peu plus tôt. L'endroit étant désert, il décide de faire demi-tour pour revenir vers toi. Cependant, il n'a pas remarqué qu'un Vorastérie à l’œil mauvais l'a remarqué et se décide de le suivre jusqu'à ce qu'il arrive à ton niveau Nana.


Qu'allez- vous faire ?
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 377
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 1 Juin - 13:03
- N'empêche, si ça se trouve on va pouvoir croiser d'autres Mangriff. Ca serait super, pour me permettre d'étudier la différence entre les spécimens d'ici et ceux de Hoenn. Tu crois qu'on pourrait…

Thelos fronça les sourcils, interrompant la discussion qu'il avait avec Nana alors qu'ils avançaient sur la route. Il lui semblait vraiment avoie entendu quelques chose, pourtant, en regardant autour d'eux, il ne voyait pas grand-chose. Le bruit reprit, un peu plus fort. Curieux, le jeune homme quitta le sentier pour s'avancer vers l'origine du son. Il se tourna à moitié vers Nana pour hausser les épaules et lever un peu les paumes, lui signifiant silencieusement sa méconnaissance de l'origine de ce bruit. De mémoire, ça ressemblait au cri d'un Pokemon, mais Thelos était incapable de reconnaître précisément lequel. Alors autant aller voir. Il s'avança au milieu de végétations de plus en plus dense et fournie, puis il vit rapidement des roseaux flotter au vent. C'est ce qui aurait du l'alerter, mais non, évidemment. Thelos ne se rendit compte qu'il avançait dans l'eau que quand sa chaussure droite s'enfonça là où il croyait y avoir un sol, en un « sploutch » sonore.

- Et merdeuh.

R
elevant la jambe et secouant un peu son pied en étouffant un juron, l'Eleveur aux cheveux blancs le reposa au sec, plus prudemment, et ouvrit les plantes devant lui. Comme il venait de le remarquer à ses dépends, une large mare d'eau quasi stagnante cachait derrière ses paravents de verdure… Des Psykokwaks ? Ces étranges volatiles adipeux et jaunes, contrairement à l'accoutumé, n'avaient pas un simple regard vide de toute expression. On en lisant une, partagée par les quatre fiers représentants de cette espèce rassemblée dans la mare. La douleur. Et vu qu'ils se tenaient tous le crâne, on devinait assez facilement de quelle nature était cette douleur.

En soi, ce n'était pas qu'ils aient mal, le problème. Un Psykokwak avait toujours mal à la tête. Il vivait avec, plus ou moins facilement. En revanche, c'est juste qu'ils aient mal au point de ne rien faire d'autre que se rassembler et cesser toutes leurs activités qui était inquiétant. Ca présageait beaucoup trop de troubles d'ici beaucoup trop peu de temps pour que Thelos s'en aille en haussant les épaules. Sans être Ranger, il avait quand même assez de connaissances sur le monde Pokemon pour tenter de faire quelque chose d'utile. Penché au dessus de la marre, alors que les Pokemon ne prenaient même pas la peine de lui jeter un regard, le jeune homme réfléchit rapidement. Comment faire pour court-circuiter une bande de Psykokwaks migraineux ?

- Pallas, viens avec moi.

Au pas de course, Thelos quitta la mare et au bout de deux minutes, il revint à Nana, le souffle un peu court d'avoir du courir un peu avec son lourd sac.

- Y'a une bande de Psykokwaks là bas, ils ont une migraine épouvantable. Faut faire quelque chose sinon ça va dégénérer et quelqu'un risque d'être blessé. J'ai vu des arbustes de baies Kika sur le chemin, je vais essayer de leur préparer un truc. Tu veux bien juste les tenir éveillés le temps que j'arrive ? C'est quand ils basculent dans une sorte de léthargie qu'ils sont les plus dangereux. Désolé de t'impliquer dans tout ça..

I
l s'en voulait un peu de demander, pas au premier venu mais à quelqu'un qu'il connaissait de la veille, de faire ça. D'un autre côté, il espérait vraiment que Nana comprendrait le risque pour des promeneurs si ils tombaient à cet endroit d'ici une heure ou deux.


-Un doux manteau de solitude pour se protéger du froid-
-Une tendre toile d'espoirs pour se protéger de la pluie-
-Une fragile épée de rêves pour se protéger des Ombres-
-Une caressante armure de volonté pour se protéger de soi-
-Un soyeux bandeau de ténèbres pour se protéger de la cécité-
-Un puissant rugissement de vie pour se protéger de l'espoir-
-Un haut mur de désillusions pour se protéger du courant-

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 277
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 2 Juin - 21:02

Décidément, les buissons étaient plein de vie dans le coin. A peine Suba disparu de leur champ de vision, des cri de Pokémon se firent entendre alors que les deux dresseurs étaient en train de discuter. Thelos décida de partir enquêter, mais Nana préférais rester un peu en arrière. Après tout, si Suba revenait, il préférait qu'il le retrouve rapidement, ou il risquerait de semer le trouble. Rapidement, l'autre dresseur disparu derrière la végétation, mais Nana parvint tout de même l'entendre jurer. D'après ce qu'il entendait, la zone avait l'air marécageuse, ou peut être se trouvaient il juste proche d'un lac.

Alors que Thelos était en pleine investigation, Suba revint finalement de son expédition, sans rien transporter cette fois ci. Peut être que sa démonstration de force précédente avait fait fuir les Pokémon de la zone. Nana espérait bien que ce ne soit pas le cas, sinon il allaient devoir bouger d'ici pour continuer leur tentative de capture.

Alors qu'il se demandais s'il ne ferais pas mieux de rejoindre Thelos, maintenant que Suba était de retour, Nana aperçu du coin de l'œil un petit Pokémon caché dans les buisson. Discrètement, il le pris en photo, et l'envoya sur le Pokeweb. Quelques instant plus tard, il savait a quoi il avait affaire : un Vorastérie, un Pokémon Poison Eau. Il ferait une bonne addition a l'équipe. Nana commença a diriger sa main vers ses Pokeball, quand le rejoint finalement.

- Y'a une bande de Psykokwak là bas, ils ont une migraine épouvantable. Faut faire quelque chose sinon ça va dégénérer et quelqu'un risque d'être blessé. J'ai vu des arbustes de baies Kika sur le chemin, je vais essayer de leur préparer un truc. Tu veux bien juste les tenir éveillés le temps que j'arrive ? C'est quand ils basculent dans une sorte de léthargie qu'ils sont les plus dangereux. Désolé de t'impliquer dans tout ça..

- Euh, ouais ok, si tu veux.

Nana n'était pas certain d'être la meilleurs personne pour cette tache, vu son incompétence quand il s'agissait d'interagir avec des Pokémons. Mais en même temps, il devait avouer qu'il serait encore moins capable de les soigner, donc il était normal que la tache lui revienne. Il espérait juste que cela ne se passerais pas trop mal. Alors qu'il commençait a se diriger vers les Psykokwak, Nana se souvint du Pokémon d'un peu plus tôt.

- D'ailleurs Thelos, il y a un Vorastérie juste ici. Je crois que Suba l'a énervé, ils nous lance des coups d'œil assez méchant depuis tout a l'heure, donc fait attention.

Sur ces mots, Nana pénétra enfin la zone marécageuse, Suba a ses coté, et n'eu aucun mal a trouver les Psykokwak. Le problème, c'est qu'il étaient bien plus nombreux que ce que a quoi il s'attendais. Au moins une trentaine, voir plus. Cela n'allait pas être facile de les maintenir éveillé, surtout que chacun d'entre eux semblait prêt a perdre connaissance a tout moment.

- Suba, je vais avoir besoin de toi pour ce travail. Surveille les Psykokwak, et dès que l'un d'entre eux semble sur le point de s'endormir, secoue le pour le réveiller.

Il avait un peu peur que les Pokémons sauvage se retournent contre eux, mais maintenant qu'il était la, il était prend a prendre ce risque. Après tout, il préférait finir asperger d'eau que bombarder d'attaques psychiques incontrôlables.

Comme il s'y attendais, la tache que lui avais confié Thelos était tout sauf aisée. A peine parvenait il a faire reprendre ses esprit a un Psykokwak que trois être semblaient sur le point de tomber. Suba, bien que plus rapide que Nana, avait lui même du mal a tenir le rythme. Et pour ne pas simplifier leur travail, les Pokémon canards perdaient petit a petit contrôle de leurs pouvoir psychique, au point que Nana lui même commençait a avoir mal au crane. A ce rythme, les canards allaient tous s'endormir sans qu'il ne puisse rien faire.

Alors qu'il faisait un énième tour sur lui même pour courir vers un autre Pokémon, Nana cogna une de ses Pokeball contre le crane d'un des Psykokwak. S'en suivit un éclair rouge, et le Pokémon le moins capable de gérer ce genre de situation apparu devant la horde migraineuse. Kana, déjà une vrai boule de rage en temps normal, ressentit immédiatement les ondes psychiques déferler sur elle, et entra immédiatement dans un état berserk. La Mysdibule bondit sur les Canard les plus proche, et commença a le mordre. Quand celui ci riposta, elle commença a lancer des vent féerique dans toutes les direction. Cela devenait chaotique, mais en un sens, cela leur permettrait de maintenir les Pokémon éveillé plus longtemps. Leur problème serait ensuite de réussir a stopper la Mysdibule, mais Nana préférais éviter d'y penser pour le moment. Il espérait seulement que Thelos ne traine plus trop.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 377
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 3 Juin - 0:03
- D'ailleurs Thelos, il y a un Vorastérie juste ici. Je crois que Suba l'a énervé, ils nous lance des coups d'œil assez méchant depuis tout a l'heure, donc fait attention.

- Ca marche, merci!

L'Eleveur aux cheveux blancs avait eu beau crié ça, il ne réalisa qu'au bout de quelques secondes de quoi il en retournait précisément. Un Vorastérie ? Il dut réfléchir un peu, mais l'image du petit Pokemon bardé de dards empoisonnés s'imposa finalement à son esprit. C'était vraiment pas le genre de bestiole sur laquelle il voudrait marcher par inadvertance, en fait. Se rappelant l'épisode de la chaussure dans l'eau, Thelos frissonna légèrement et redoubla de vigilance. Nana était parti sans lui indiquer où était le Pokemon, et c'était une raison de plus pour soigneusement regarder où il allait marcher.

-Pallas, surveille les alentours s'il te plait, j'ai pas du tout envie de me faire surprendre par ce machin.

U
n miaulement d'assentiment plus tard, l'humain était en train de longer la rivière à une cinquantaine de mètres plus loin. Il fallait faire vite, aussi ne fit-il pas dans la dentelle. Chaque baie Kika à peu près mure fut ramassée et posée dans son t-shirt dont Thelos avait relevé le bord d'une main, pour former une sorte de panier. Pour le moment, la cueillette, rapide et efficace, n'était pas dérangée par le fameux Vorastérie dont Nana avait parlé. Peut-être qu'avec un peu de chance il…

Un sifflement aigu, clairement audible, perça l'air et fit se figer Thelos. Mais alors qu'il s'attendait à être touché par le projectile lancé, il vit du coin de l'oeil une ombre blanche et fauve s'interposer. Pallas, tête rentrée devant lui et griffes croisées, encaissa la majeure partie des quelques Dard-Venin sur ses griffes. Quelques un se fichèrent dans sa fourrure, mais il s'ébroua avec une certaine indifférence pour faire face à la menace invisible. Ce n'était pas comme si le poison le dérangeait. Immunisé par des générations de chasse au Seviper, le Mangriff se tenait droit, fier et prêt à se battre.

Rien ne se passa durant quelques secondes, puis une petite forme tentaculaire émergea des roseaux près de la rivière, un sourire amusé et mauvais aux lèvres. La Vorastérie dont avait parlé Nana. Pallas se ramassa sur lui même, prêt à bondir, mais l'Eleveur aux cheveux blancs le retint d'un petit signal sonore en observant un peu mieux le Pokemon qui leur faisait face. Elle ne semblait pas agressive, juste… Mauvaise. Mais il y avait peut-être moyen d'exploiter ça, en fait. Thelos avança prudemment vers elle, lentement. Quand le Pokemon eut un mouvement de recul, il se figea et attendit de nouveau. C'était de précieuses secondes qu'il gaspillait ainsi, mais il espérait que ça ne soit pas en vain. Finalement à sa hauteur, il mit un genou à terre. Malgré qu'elle puisse lui tirer des aiguilles empoisonnées à bout portant, il s'efforçait de ne pas montrer de peur, justement pour ne pas la pousser à attaquer. Néanmoins, les grognements de Pallas lui montraient clairement sa désapprobation.

- Ecoute, petite Vorastérie...j'ai un marché à te proposer. Je connais plein de Pokemon affaiblis à qui tu devras jouer des tours, si tu m'accompagne. Ca vaut le coup non ? Tu pourras embêter plein de Psykokwaks. Plein plein plein.

L
a Vorastérie semblait sincèrement hésiter, tandis que Thelos priait intérieurement dans l'espoir de ne pas avoir fait une bêtise. Mais pour ce qui concernait juste cette petite Pokemon, elle sembla finalement accepter le deal qu'on lui proposait. Avec un soupir de soulagement, l'Eleveur aux cheveux blancs se redressa et fit un petit signe de tête à Pallas pour qu'il lui emboite le pas. Et tout ce petit groupe parti au pas de course vers les Psykokwaks, Thelos en espérant que Nana soit encore vivant, Pallas en ralant sur son maitre, et Vorastérie en se disant, sans doute, qu'elle avait rarement vu quelque chose d'aussi saugrenu.

Ils arrivèrent tous à la mare des Psykokwaks. Cette fois, rien que s'approcher suffit à clairement signifier qu'ils atteignaient leur but. Les vagues de Choc Mental avaient commencé, et vu leur masse, ça pulsait aux tempes de l'humain avec une continuité de marteau qui frappe une enclume. Grimaçant et luttant pour avancer droit, il creva les roseaux pour retrouver les grassouillets volatiles… et esquiva de justesse un Vent Féérique en poussant un juron surpris. Au centre des Psykokwaks, la Mysdibule de Nana se déchainait, en guerre ouverte contre tout le monde. Pallas se mit naturellement entre son maitre et les attaques, hésitant quant à la marche à suivre, alors que l'Eleveur aux cheveux blancs criait quelques mots pour se faire entendre par dessus les bruits de combat.

- Nana ! Chope la sous la corne pour la faire arrêter ça ! Vite! Vous autres, filez leur ces baies à bouffer !


-Un doux manteau de solitude pour se protéger du froid-
-Une tendre toile d'espoirs pour se protéger de la pluie-
-Une fragile épée de rêves pour se protéger des Ombres-
-Une caressante armure de volonté pour se protéger de soi-
-Un soyeux bandeau de ténèbres pour se protéger de la cécité-
-Un puissant rugissement de vie pour se protéger de l'espoir-
-Un haut mur de désillusions pour se protéger du courant-

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 277
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 4 Juin - 19:37

Les assaut psychiques des Psykokwak devenaient de plus en plus difficile a supporter, et petit a petit, Suba et Nana ralentissais alors que leur migraines devenait plus violente. Kana quand a elle semblait perdre de plus en plus le contrôle a mesure que les vagues d'énergies psychiques gagnaient en puissance. Mais malgré cela, elle aussi commençait a montrer des signe de fatigues face aux assaut répétés des Psykokwak qu'elle avait attaquée.

Heureusement, Thelos les rejoint finalement. Et a la surprise de Nana, il était accompagné du Vorastérie. Voyant certaines attaques de Kana fuser en direction de son dresseur, Pallas s'interpose, sans pour autant oser s'en prendre a la Mysdibule. Apparemment, il était temps pour Nana de tenter de mettre fin a la furie de son Pokémon.

- Nana ! Chope la sous la corne pour la faire arrêter ça ! Vite! Vous autres, filez leur ces baies à bouffer !

- Suba, va filer un coup de main a Thelos pour la distribution des baies. Je m'occupe de Kana !

Après une légère hésitait, Nana partit finalement en courant vers son Pokémon, encore en plein affrontement avec plusieurs adversaire. Cependant, Kana semblait plus mal en point que ce que a quoi Nana s'attendais. A vrai dire, elle avait fait preuve de tant de violence que le dresseur en avait presque oublié qu'elle n'avait aucune chance de remporter son combat contre les Psykokwak. A vrai, dire, si les Pokémons avaient été dans leur état habituel, elle aurait été mise a terre depuis un bon moment. Quoi qu'il en soit, les Psykokwak avait l'air bien décidé a en finir avec la Mysdibule, et Nana doutait qu'elle tienne bien plus longtemps.

Finalement, trois des Psykokwak ouvrirent leur bec, et Nana compris immédiatement ce qui allait se passer. Il se jeta sur Kana, tentant de l'agripper comme Thelos lui avait indiquer, et reçu trois Pistolet a O dans le dos, les envoyant tout deux rouler sur quelques mètres. Sous la surprise, Kana n'essaya même pas de mordre son dresseur, et se contenta de rester immobile jusqu'a ce qu'ils s'arrêtent. A ce moment la, Nana appuya sa Pokeball contre la mâchoire de Kana, et la Mysdibule disparue dans un éclair rouge.

Malheureusement pour Nana, l'un des Psykokwak l'avait suivi, les deux autres ayant apparemment été intercepté par Suba, qui tentait de leur faire avaler les baies de Thelos. Le dresseur ne se sentait pas particulièrement volontaire pour se prendre une nouvelle attaque dans le tronche, son dos lui faisant encore mal suite a la précédente. Le seul moyen qu'il avait de s'en tirer indemne, et qui collait bien avec son but était de capturer le Pokémon eau. Il saisit donc sa Pokeball et la lança en direction de son adversaire.

[Tentative de capture du Psykokwak
J'utilise ma capture gratuite ducoup]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 377
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 4 Juin - 21:23
Sans hésiter, Thelos donna une portion des baies Kika au Brutalibre et le laissa rejoindre son maître. Nana avait vraiment eu plus de mérite que ce à quoi l'Eleveur aux cheveux blancs s'attendait. Il avait bien fait de se dépêcher, il n'aurait sans doute pas supporter que quelqu'un soit blessé par sa faute. Déjà qu'il ne savait qu'à moitié ce qu'il faisait… Après avoir laissé les baies rouler au sol, Thelos en saisit deux et s'approcha du Psykokwak le plus proche pour lui tendre la nourriture.

- Mange.

- Bwaaaaaah...

- Mange, je te dis.

- Bwaaaaaah...

- Mais...tu vas manger oui...espèce de sale petit…

T
helos appuya de chaque côté de la machoire du canard pour lui ouvrir le bec de force, enfourner les baies Kika dans sa bouche et lui lever la tête pour le forcer à déglutir. Alors qu'il surveillait que le grassouillet migraineux avale bien son médicament, il tourna la tête vers Pallas et la Vorastérie, se forçant à sourire pour tenter d'amadouer un peu plus la demoiselle empoisonnée qui les avait suivis. Il lui avait vendu ce qui allait suivre comme une occasion de jouer des tours pendables à plein de Psykokwaks plutôt qu'à son Mangriff et lui, ce n'était pas le moment qu'elle se rende compte qu'il y avait arnaque sur la marchandise et qu'elle allait servir leur but.

- Allez, c'est comme ça qu'on fait. C'est drôle non ? On se dépêche!

P
allas comprit, mais ne fit pas dans la dentelle. Contrairement à son maître, il n'aimait pas particulièrement les autres Pokemon. Il s'approcha donc d'un Psykokwak, lui mit un direct de la patte dans le ventre et alors que le pauvre petit Pokemon ouvrait le bec, surpris, pour essayer de reprendre son souffle, le Mangriff lui fourra de force la baie dans la gorge, avec son habituel air blasé et supérieur. C'était une méthode comme une autre, sans doute…

De son côté, si la Vorastérie avait au début éxaminé le travail du duo avec une certaine perplexité, voir une perplexité certaine, elle trouva vite comment jouer au « jeu » qu'on lui proposait. Elle saisit donc des baies dans ses tentacules, puis s'approcha agilement d'un Psykokwak, toute sourire. Là, elle utilisa ces même tentacules pour le forcer à garder la bouche ouverte, et y lançait une baie l'une après l'autre, comme si il s'agissait d'un panier de basket. Vu les quelques rires amusés qu'elle poussait, apparemment, Thelos était sauf pour au moins les prochaines minutes. Ce qui était déjà ça. Il contempla avec désespoir les deux Pokemon « soigner » les Psykokwak, mais décida qu'il valait mieux leurs méthodes brusques qu'aucun résultat, vu l'intensité des ondes psychiques qui allait croissant. Il enchaina donc sur un deuxième Pokemon, s'en occupant comme le premier malgré les Griffes qu'il se prenait sur les avant-bras en signe de protestation. Une chance que ces machins maitrisent mal leurs pouvoirs psy, sinon il se serait sans doute fait éjecté.

Malheureusement, les choses ne se passent jamais totalement comme prévu. Et en amenant Vorastérie ici, ce que Thelos n'avait pas prévu c'était la riposte des Psykokwaks. Alors que Pallas finissait sa tournée, quelques un d'entre eux qui avaient déjà commencé à reprendre leurs esprits durent croire à une attaque de la demoiselle. C'est un feulement inquiet du puissant félin qui fit tourner la tête au jeune homme. Juste à temps pour voir Vorastérie continuer de s'amuser à gaver un canard jaune, avec, dans son dos, trois spécimens pas contents qui lançaient leurs attaques. Un Choc Mental heurta durement la Type Poison, puis un deuxième, et Vorastérie chuta, surpris de tant de violence subite. Le cerveau de Thelos ne fit qu'un tour. Il lacha le Psykokwak dont il venait de s'occuper, eut juste le temps de plonger la main dans une poche de sa ceinture pour lancer une Pokeball sur la Vorastérie. La sphère bicolore se referma dessus, évitant à la Pokemon de se faire tabasser à mort. Alors que le Mangriff se jetait sur les Psykokwaks pour les effrayer et les disperser, l'Eleveur aux cheveux blancs, lui, avait les yeux fixés sur la Pokeball, en attente de savoir si son plan pour aider en retour la demoiselle vénéneuse n'allait pas avoir une étrange conséquence.



Modération:
 


-Un doux manteau de solitude pour se protéger du froid-
-Une tendre toile d'espoirs pour se protéger de la pluie-
-Une fragile épée de rêves pour se protéger des Ombres-
-Une caressante armure de volonté pour se protéger de soi-
-Un soyeux bandeau de ténèbres pour se protéger de la cécité-
-Un puissant rugissement de vie pour se protéger de l'espoir-
-Un haut mur de désillusions pour se protéger du courant-

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Expérience : 5469
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Juin - 11:56

Lancers de pokéballs !

   


Chacun de votre côté, vous voyez les pokéballs osciller une fois... deux fois... trois fois... et s'immobiliser dans un léger clic.

Félicitations, les pokémons sont capturés ! Nana tu dépenses 1 pokéball et 0 xp (utilisation de ton bons capture gratuite) et Thelos tu dépenses 1 pokéball et 25xp.
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 277
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 17 Juin - 15:04

La Pokeball vibra, et son interrupteur clignota, avant de finalement s'immobiliser. Cela faisait une menace de moins pour le dresseur, encore a terre suite a l'assaut des Psykokwak. Devant lui, il pouvait voir Suba a terre, a coté des deux Psykokwak qu'il avait finalement réussi a calmer. Malheureusement, les violentes ondes psychiques l'avaient grandement fatigué, ce n'était pas surprenant qu'il ai finit par s'effondrer. Nana lança donc sa Pokeball pour que Brutalibré puisse se reposer. Le problème, c'est qu'avec ça, il n'avait plus de Pokémon en forme.

Heureusement, Thelos et son Pokémon avaient déjà soigné une grosse partie des autre Pokémons psychiques. Et Vorastérie les aidait également, pour une raison qui échappais a Nana. D'ailleurs, certain individus parmi les canards n'avaient pas l'air d'apprécier la présence du Pokémon poison sur leur territoire, et passèrent a l'attaque. Heureusement, Thelos imita le geste qu'avait effectué Nana quelques secondes plus tôt, et une Pokeball s'écrasa sur le Vorastérie. Quelque secondes plus tard, le Pokémon poison se trouvait en sécurité dans la sphère métallique.

Petit a petit, les canards commencèrent a se disperser. Ce n'avait pas été facile, mais ils avaient réussi a leur faire tous avaler suffisamment de baies pour calmer leur migraine. Certain s'était tout de même montré assez agressif envers eux, sans doute a cause de l'intervention de Kana, de la distribution assez musclé de baies de Suba et de Pallas, ou bien de la capture de l'un de leurs camarade. Quoiqu'il en soit, Nana et Thelos parvinrent tout de même de les faire fuir. Faute de Pokémon en forme, Nana avait du prétendre lancer des Pokeballs dans leur direction pour les effrayer.

Une fois le calme revenue, Nana se tourna vers Thelos, et se frottant les tempes. Après être resté si longtemps au milieu de ce déluge psychique, c'était lui qui avait finit par chopper une migraine.

- La prochaine fois, on change les rôles. Je m'occupe de cueillir des fruits et toi tu fais face a la horde de Pokémon !

Evidement, c'était plus dit sur le ton de la plaisanterie que sur celui du reproche. Après tout, Nana n'aurais sans doute pas été capable d'identifier les bonnes baies a utiliser. D'ailleurs, en parlant de baies, il se souvint d'un Psykokwak qui n'avait pas été guéris de son mal de crane. Nana récupéra quelques baies qui étaient tombé au sol un peu plus tôt, et laissa sortir son nouveau Pokémon de sa Pokeball. Avant toute chose, il lui fit avaler les fruits, et une fois le Pokémon calmé, il s'adressa a lui.

- Bon, je n'avais pas vraiment prévu que ma prochaine capture se déroule ainsi, mais j'imagine que tu fais partit de l'équipe désormais. Tu vas avoir pas mal de taf, vu que Suba n'est pas encore assez bon pour gagner suffisamment de combat pour nous faire vivre correctement. Ah, et va te falloir un surnom. Disons Kaku.

Le Psykokwak n'avait pas l'air très intéressé par ce que racontait son nouveau dresseur. Au moins, celui ci ne tentait pas de le manger ou de se pavaner.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 377
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 20 Juin - 17:31
Sans qu'ils n'aient pu s'en apercevoir sur le coup, l'ironie s'était amusé auprès des deux Dresseurs. Là où Nana avait lancé une Pokeball pour se protéger d'une attaque en capturant l'assaillant, Thelos lui avait lancé la sphère pour au contraire soustraire l'attaquée aux assauts des Psykokwak. Mais que ce soit une manœuvre ou l'autre, tout avait fonctionné et maintenant, à l'abri de nouvelles attaques psychiques pour marteler leur crâne, Nana et Thelos purent enfin respirer un peu. Enfin, surtout Nana, songea l'Eleveur en ramassant l'Honor Ball à terre. Pendant ce temps, les derniers Psykokwaks avaient été dispersés par des charges de Pallas et de Suba, peu attendris de voir qu'on s'en prenaient aux humains à côté d'eux.

- La prochaine fois, on change les rôles. Je m'occupe de cueillir des fruits et toi tu fais face a la horde de Pokémon !

Thelos rit de bon coeur à cette remarque, pas vraiment vexé que la situation soit résumée ainsi.

- Ca marche, on fera comme ça quand on devra encore sauver le monde.

I
l n'était pas vraiment fier d'avoir laissé Nana gérer cette bande tout seul, à vrai dire. D'un autre côté, Thelos n'était pas non plus sûr qu'il aurait voulu courir le risque de de voir revenir le Dresseur, les bras chargés de la mauvaise baie. C'était clairement égoiste, comme répartition des taches, mais son pragmatisme analytique lui soufflait que ça restait le meilleur choix qu'ils auraient pu faire dans une telle situation.

L'Eleveur aux cheveux blancs, contrairement à son partenaire, ne prit pas la peine de faire tout de suite sortir la Vorastérie de sa ball. Il n'était pas certain, au vue du caractère de la demoiselle, qu'elle apprécierait de s'être fait attaquer comme ça, et que la capture surprise de l'humain à ses côtés ait été faite aussi brutalement. Non, c'était définitivement plus prudent de la faire sortir à un autre moment. Notamment en présence d'un Centre Pokemon capable de le guérir d'un éventuel empoisonnement suite à une éventuelle humeur massacrante de la Pokemon. A ce stade là, un tel comportement relevait de toutes façons bien plus de la prudence élémentaire que de la facilité.

Puisqu'il se retrouvait sans vraiment d'occupation, Thelos ramassa les quelques baies restantes et intactes, en grignotta deux pour faire passer son mal de tête naissant et donna le reste à Pallas, pour que lui aussi ait de quoi pallier à d'éventuels dommages collatéraux de leur acte plutôt héroique. Mais cette activité laissa tout loisir à l'Eleveur d'entendre les commentaires que faisait Nana sur les prestations de Suba, et de grimacer en imaginant la mine peinée du Pokemon. Sans doute que si les deux jeunes hommes n'avaient pas déjà échangé sur les sujets d'élevage et d'entrainement Pokemon, Thelos ne se serait permis aucun commentaire. Mais puisqu'ils avaient déjà parlé de ce genre de choses, notamment au sujet de la Mysdibule quelque peu...farouche ; il s'autorisa à approcher Nana pour lui tapotter l'épaule afin de l'interpeller.

- Sans vouloir me mêler de ce qui ne me regarde pas, essaie quand même de ne pas trop dévaloriser ton équipe devant ses propres membres, si tu veux mon avis. Ca va pas beaucoup aider.

I
l eut un petit sourire, un brin gêné de s'imiscer dans ce genre de relation qui ne lui appartenaient pas vraiment. Poliement, Thelos attendit que Nana ait fini avec son nouvel allié pour désigner le chemin qu'ils venaient de parcourir, d'un geste du menton.

- Quand on sera de retour à Bord-aux-Vents, on ferait mieux de les informer de cet incident. Pas sûr que ça soit important, mais bon, je suppose que c'est le genre de données que surveillent les Rangers.

R
anger. Un métier qui avait toujours intéressé et intrigué Thelos. Il essaierait d'aller les voir, une fois, voir de demander à passer une journée sur le terrain avec eux. L'Eleveur doutait que ça soit quelque chose de vraiment possible, mais avec du bol, il pourrait toujours demander à Seko de lui écrire une petite lettre de recommandations… Enfin. Il avait le temps de voir ça plus tard. Se tournant vers Nana, il ajouta :

- Ca te dit qu'on profite du chemin de retour pour essayer de défouler ta Mysdibule ? Ca ne pourra que lui faire du bien, si tu veux mon avis.


-Un doux manteau de solitude pour se protéger du froid-
-Une tendre toile d'espoirs pour se protéger de la pluie-
-Une fragile épée de rêves pour se protéger des Ombres-
-Une caressante armure de volonté pour se protéger de soi-
-Un soyeux bandeau de ténèbres pour se protéger de la cécité-
-Un puissant rugissement de vie pour se protéger de l'espoir-
-Un haut mur de désillusions pour se protéger du courant-

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 277
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 24 Juin - 23:58

Petit a petit, la douleurs commençait a disparaitre, et rapidement, Nana n'eut pu l'impression d'avoir une horde de Mammochon en train de charger ses tempes. Une choses était certaines, il n'oublierais pas cette horde de Psykokwak avant un long moment. D'ailleurs, sa nouvelle recrue n'avait pas bien l'air d'humeur a faire connaissance. Peut être avait il mal apprécié le fait de se faire capturer ? Ce serait embêtant, Nana ne souhaitait vraiment pas avoir un nouveau Pokémon problématique sur le dos. En tout cas, voyant le peu de réaction du Pokémon, même après l'introduction de Nana, le dresseur préféra renvoyer le Pokémon dans sa Pokeball. Ils feraient mieux connaissance plus tard.

A peine Nana avait il raccroché a Pokeball a sa ceinture que Thelos l'interpella :

- Sans vouloir me mêler de ce qui ne me regarde pas, essaie quand même de ne pas trop dévaloriser ton équipe devant ses propres membres, si tu veux mon avis. Ca va pas beaucoup aider.

Nana lui lança un regard surpris, avant de se souvenir d'une chose. Il avait déjà eu l'occasion de parler de Kana a l'éleveur, mais il n'avait jamais évoqué Suba. Le Brutalibré avait un tel estime de lui que Nana préférais éviter de trop le complimenter. A vrai dire, bien que manquant encore un peu d'entrainement, le Pokémon ne se débrouillait pas si mal, mais il avait pris l'habitude de désobéir aux ordres dès qu'il avait l'occasion de briller. Nana ne voulais pas risquer qu'il perde le peu de modestie qu'il avait a force de compliment.

- A vrai dire, je pense que Suba mériterais d'être un peu plus modeste, mais il n'est certainement pas un Pokémon que je souhaite rabaisser. M'enfin, je garderais ton conseil en tête, la dernière chose dont j'ai besoin c'est de voir mes Pokémon se retourner les uns contre les autres.

Thelos avait l'air un peu gêné d'avoir donné son avis, mais a vrai dire, cela ne dérangeai pas spécialement Nana. Après tout, ce n'était pas comme si sa relation avec ses Pokémons était particulièrement saine. Donc un peu d'aide était toujours la bienvenue.

- Quand on sera de retour à Bord-aux-Vents, on ferait mieux de les informer de cet incident. Pas sûr que ça soit important, mais bon, je suppose que c'est le genre de données que surveillent les Rangers.

- Ah oui, les rangers.

La dernière fois que Nana avait rencontré des rangers, ils lui avaient laissé une assez mauvaise impression. Hautains et opportunistes, ils avaient utilisé la tentative d'assaut d'un groupe de Gueriaigle sur une base de la team Anima pour intervenir, et prendre le contrôle de l'opération. En gros, le résultat final était qu'ils avait utilisé l'action de l'emblème comme excuse pour intervenir, tout en blâmant le groupe pour ses actions. Le fait que sans l'assaut, la team Anima aurait profité de l'inaction des rangers pour continuer a faire souffrir leur cobaye n'avait cependant pas eu l'air de leur venir a l'esprit. En bref, ils lui avaient laissé une très mauvaise impression.

- Ca te dit qu'on profite du chemin de retour pour essayer de défouler ta Mysdibule ? Ca ne pourra que lui faire du bien, si tu veux mon avis.

- Ah, hum ...

A vrai dire, Nana n'était vraiment pas séduit par cette idée. A vrai dire, quand Kana se défoulait, c'était souvent sur Nana, ou sur un Pokémons qu'elle tentait de réduire en charpie. Souvent sans grand succès d'ailleurs, puisque jusqu'ici, Nana ne l'avait pas vu emporter le moindre combat.
M'enfin, après tout, c'est vrai que ce n'était pas en la gardant dans sa Pokeball qu'il risquait de corriger sa relation avec elle.

- Bon, ok. C'est partit.

Avec un soupir a peine caché, Nana saisie la Pokeball Kana, et la lança au sol. Un éclair rouge plus tard, et la Mysdibule se tenait devant elle. Par habitude, Nana était sur ses gardes. En général, Kana avait tendance a lui sauter dessus dès qu'elle se trouvais hors de sa Pokeball. Mais étrangement, pas cette fois. Surpris, Nana tenta d'approcher sa main de sa Pokémons, mais celle ci commença a faire claquer sa mâchoire dans sa direction, toute en le foudroyant du regard. A priori, elle n'avait pas particulièrement envie de bouger, et elle se contentait de rester sur place, a lui lancer des regards mauvais.

- Hum ... J'ai l'impression qu'elle est de bonne humeur aujourd'hui ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Réseau routier :: Route 3-
Sauter vers: