:: Mhyone :: Viridia :: Forêt de Tilleul Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[PV Charlie] Est ce qu'il y a un docteur dans la salle ?

avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 377
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 3 Juin - 0:28
- … T'es sérieuse là?

- Siouplait monsieur ! Je vous en prie, il va se faire mal si vous faites rien!

Cet argument fit pousser un grognement de dépit à Thelos, qui leva les yeux vers le haut arbre en question. Plus précisément, vers le Chaglam perché en haut, à plat ventre sur une branche, complètement terrifié. Il hurlait à la mort depuis une bonne dizaine de minutes, et c'était ce qui avait alerté l'Eleveur aux cheveux blancs. Encore un plan foireux dans lequel il n'aurait jamais du mettre un pied. Mais maintenant, il était trop tard pour juste s'en aller et laisser la fillette se débrouiller toute seule. Oh, ce n'était pas vraiment pour elle qu'il était inquiet. A vrai dire, il s'en fichait même comme d'une guigne. En revanche, le Chaglam là haut...sa panique lui serrait le coeur. Un coeur bien trop sensible quand il s'agissait des Pokemon. Finalement, après un énième soupir, le jeune homme abdiqua. Il laissa tomber son sac sur le sol, et s'approcha de l'arbre.

- Bordel, pourquoi faut que ça me tombe TOUJOURS dessus...

Derrière lui, Pallas poussa un petit miaulement approbateur. Son Pokemon se tenait tranquillement assis, et observait son humain de maître commencer son ascencion. Le début fut le moins facile. L'arbre était très vieux et très grand, et les branches basses, bien qu'épaisses et très solides, étaient bien trop hautes pour lui permettre de prendre appui avec ses pieds. Il dut bondir, saisir une branche et se tracter à la force des bras, se dépêchant de passer une jambe par dessus la branche dès qu'il le put, pour enfin s'y stabiliser. Ensuite, ce fut un peu moins difficile. Les branches se suivaient assez régulièrement pour que Thelos y évolue avec souplesse et efficacité, jusqu'à finalement se jucher, le souffle un peu court, près du félidé apeuré.

- Là, tout doux...je vais te ramener à ta maitresse maintenant, d'accord ? Laisse toi faire.

Précautionneusement, il saisit le Chaglam, un peu instable sur sa branche. Évidemment, le chat s'accrocha de toutes ses quatre rangées de griffes au T-shirt et au torse de l'humain, qui grimaça sous les pointes de douleur. Maintenant plus qu'à redescendre, et…

Un coup dans le dos le déséquilibra, et la douleur le surprit bien trop pour qu'il reste en place. Ses pieds ripèrent, et Thelos bascula en arrière, les yeux écarquillés. Il allait tomber. Heureusement pour lui, son corps réagit par réflexe. Avant qu'il ne soit trop tard, une de ses mains fusa, accrocha une branche avec vigueur. D'autres coups lui heurtèrent le dos et il serra les dents pour ne pas pousser un cri de douleur, tenant fermement (trop peut-être), le Chaglam paniqué contre lui. Derrière, il entendait des feulements furieux et le cri de peur aigu de la gamine. Qu'est ce qui pouvait bien être en train de se passer ? Risquant un regard derrière lui, il vit trois Pifeuils en train d'esquiver comme ils pouvaient les Taillades furieuses d'un Mangriff qui n'avaient pas du tout apprécié l'attaque. Mais ça leur laissait quelques fenêtres pour bombarder Thelos, et malgré les coups de Pallas, il savait qu'il n'allait pas tarder à lacher, à ce rythme...


-Un doux manteau de solitude pour se protéger du froid-
-Une tendre toile d'espoirs pour se protéger de la pluie-
-Une fragile épée de rêves pour se protéger des Ombres-
-Une caressante armure de volonté pour se protéger de soi-
-Un soyeux bandeau de ténèbres pour se protéger de la cécité-
-Un puissant rugissement de vie pour se protéger de l'espoir-
-Un haut mur de désillusions pour se protéger du courant-

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 550
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Juin - 18:23

Est ce qu'il y a un docteur dans la salle? feat Thelos

Je soupire tout en me passant une main dans mes cheveux emmêlé. Trop emmêlé d'ailleurs pour que ma mains y passe a travers avec facilité. Elle reste crocher dans un des nombreux noeuds. Je grogne et la retire. Voilà inconvénient lors ce que l'ont n'attache pas ses cheveux correctement en moto.

- Je pense que tu pourra venir la chercher ce soir, jusque la les pneus seront changé. Mais je n'aurais pas le temps d'aller la conduire. Si tu viens la chercher ce soir, les pneus seront donc très lisse. Il va falloir faire attention lors ce que tu rentre.


Je hoche la tête pour montrer a mon mécanicien que j'ai compris. Ce n'est pas la première fois que je le vois et pourtant j'ai toujours encor autant de peine a lui parler.

- Tu peux laisser tes affaires ici si tu veux, comme ça tu peux aller faire un tour en toute tranquillité.

Je le remercie en un murmure et pars me changer dans leur garderobe.
J'ai beau avoir acheter ma Moto dans un garage a Nox Ilium, je préfère le mécanicien de Viridia. Non seulement il est spécialiser en Yamaha mais en plus il m'est beaucoup plus sympathique.
Je me dépêche de me changer, je mets des shorts, car après tout il fait bien assé chaud aujourd'hui, avec un simple top et des baskets. Je me coiffe et laisse ensuite mes affaire dans la garderobe avant de sortir du garage puis me dirige en direction de la Forêt de Tilleul. La dernière fois que j'étais ici, entre ces arbres j'ai fais la rencontre de Timmothy. Le pauvre Osselait de ce dernier s'était fait attaquer et avait été grièvement blessé. Je l'ai soigné et il m'a aidé a trouver la sortie.
Je décide donc de me promener en toute tranquillité dans la forêt sans pour autant quitter le sentier. La dernière fois que je l'ai fais je me suis perdue.
Je marche pendant plusieurs minutes lors ce que j'entends un petit cri, pokémon me semble t'il. Le hurlement ne semble pas si loin de la. Y aurait il un pokémon qui a des problèmes?

- Tu as entendu? Ont dirais un Chaglam?

Athena, ma petite Ouisticram accroché a mon cou hoche la tête. Je lance un regard a Falco, mon Braisillon qui est posé sur une branche au dessus de moi.

- Falco, tu vois quelque chose?


L'oiseau de feu regarde autours de lui avant de hocher la tête et de s'envoler pour me montrer la direction a suivre.
Je coure derrière mon compagnon, suivit pars Hachiko, mon Caninos.
Quelques secondes plus tard nous arrivons près d'un gros arbre ou se joue une scène digne d'un film. Un jeune homme est accroché a une branche, il se tiens avec une seule main. Il grimace de douleur, car des Pifeuils le bombarde de coup dans son dos. Un pauvre Chaglame miaule de détresse et se croche avec désespoir au T-Shirt du jeune homme. Ses griffes semblent profondément plantées dans son torse cars le vêtement de l'inconnu se colore de tache sombre, probablement du sang. Pendant qu'un Mangriffe essaye de se débarrasser des Pokémons sauvage, une petite fille pleure non loin de la. Je ne sais pas quoi faire, mais il est claire que je dois leurs venir en aide. Je réagis presque tout de suite.

- Falco, va l'aider! Positionne toi en dessous de lui pour qu'il puisse prendre appuis sur ton dos! Athena va l'aider a remonter sur la branche!


Les deux pokémons de feu réagissent tout de suite. Falco s'envole et pars se positionner en dessous du jeune homme, puis avec de puissant battement d'aile il essaye d'aider l'inconnu a remonter. Pendant se temps Athena grimpe avec facilité sur l'arbre et essaye d’agripper sa 2ième mains.
Je me tourne vers Hachiko qui grogne de colère devant les pokémons de type plante. Ca ne devrais pas être difficile a les faire fuir. Pas avec les attaques de feu de mon chien.

- Hachi, utilise Roue de Feu! Fait les fuir!


Mon chiot saute dans les aires pour se couvrir de feu et se dirige en vitesse en direction des pokémons sauvages.
Les Pifeuil essayent tout d'abord de repousser mon ami, mais étant couvert de feu, ils osent pas l'approcher. Ils finissent pars abandonner et partent en grognant de colère. Hachiko revient vers moi, tout fière de lui.

- C..Ca va?

Demande ais je au jeune homme qui essayait encore de remonter sur sa branche.


H.achiko & F.alco & D.aemon & A.thena

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 377
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 8 Juin - 1:37
- Bordel sale chat, je te promets que je vais te…

L
a suite de la phrase fut étouffé par un grognement de douleur, et Thelos dut serrer les dents pour ne pas crier. Est ce qu'il utilisait Griffe pour se retenir en les plantant dans le torse de l'humain ? Presque affolé, il baissa les yeux et vit des traces de sang grossir lentement en imbibant son tissu. Il manquait plus que ça. Si ce n'était pas les Pifeuils qui allaient lui ouvrir le dos, ça serait ce sac à puces qui le ferait au torse. Il n'allait vraiment pas tenir longtemps à ce rythme là. En fait, Thelos était même sur le point de lacher. Et cette satanée gamine qui ne faisait rien.

- Oh Pallas, par Arceus, pourvu que tu te dépêche de me tirer de là… Mais ? C'est quoi ce bordel ?

L
e jeune homme risqua un coup d'oeil difficile par dessus son épaule, à temps pour voir un Caninos qui ruait, entourait de flammes, au milieu des Pifeuils. Entre ça et les Taillades de Pallas qui devaient maintenant atteindre des sommets de puissance assez vertigineux pour des Pokemon ayant une double faiblesse au Type Insecte, ils furent rapidement mis en déroute tandis que deux autres Pokemon, plus humbles que le le canidé de feu, tentaient de porter secours à l'Eleveur aux cheveux blancs. Il entendit de loin quelqu'un lui demander comment ça allait, mais malheureusement, un Ouisticram et un petit oiseau ne furent pas suffisant. Après une brève inspiration en sachant qu'il n'avait plus le choix, Thelos lacha prise.

La chute fut étonnament plus courte que ce à quoi il s'était attendu. Et la réception plus sèche. Et d'ailleurs l'une de ses chevilles ne fut pas vraiment d'accord avec l'idée et décida de faire valoir ses revendications en se dérobant à moitié sous le poids de son possesseur, qui sous la surprise et la douleur, nouvelle, mit un genou à terre et lâcha le Chaglam, qui s'empressa de s'enfuir. Naturellement, sa maitresse lui courrut après au lieu de s'arrêter pour s'enquérir de l'état de Thelos, qui poussa d'ailleurs un grognement de mépris. Il était sérieusement à deux doigts de dire à Pallas de la rattraper pour…

Thelos leva les yeux en voyant une jeune femme légèrement penchée sur lui et visiblement inquiète. Les Pokemon de Type Feu qui étaient venus l'aider l'entouraient, alors que le Mangriff l'avait rejoint, encore enragé d'avoir laissé son maître se faire attaquer par surprise. On voyait clairement à ses oreilles plaquées en arrière, son pelage encore hérissé et sa queue qui battait furieusement l'air qu'il était vraiment à deux doigts de sauter à la gorge du premier prétexte qui passe.
Etait-ce cette fille qui lui avait demandé si il allait bien ? Thelos essaya de se redresser mais sa cheville lui fit de nouveau défaut. En baissant les yeux, l'Eleveur aux cheveux blancs vit qu'elle commençait d'ailleurs à enfler. Trop pour qu'il ignore de quoi il s'agissait. En poussant un long soupir laconique, ne reposant que sur un pied, il se força à sourire, pâle et transpirant, le t-shirt empoissé de sang et déchiré où le Chaglam avait utilisé Griffe.

- Là tout de suite, je vais pas vous mentir, j'ai un peu connu mieux. Mais au moins je suis en vie, et c'est sans doute à vos Pokemon que je dois mon dos. Je vous en r… Aouch bordel, je savais pas que ça faisait aussi mal une entorse… Je disais, je vous en remercie.

L
e pauvre sourire de Thelos, qui avait visiblement bien plus mal que ce à quoi il était habitué, était toutefois très sincère. Sans cette inconnue, et ses Pokemon, ça aurait vraiment été délicat de s'en sortir. Se tenant au tronc de l'arbre, il hésita toutefois en voyant son sac de voyage si loin. Son indépendance le disputait à sa raison, mais au final, le jeune homme repoussa une mèche de cheveux qui lui tombait devant les yeux d'un geste agacé et revint à cette inconnue déjà illustre.

- Excusez moi, je peux juste vous demander une dernière faveur ? Approcher mon sac s'il vous plait. Il y a un kit de premier secours dedans, ça devrait - nouvelle grimace - me permettre de rejoindre un hopital à Nox Illum… Désolé de vous embêter avec tout ça, vraiment…

A
ça, il était vraiment désolé. Se montrer aussi faible devant quelqu'un… Et ce sang poisseux qui collait. Au moins, ce n'était pas grave. En revanche, se surprit-il à songer, le monde tournait quand même vachement plus que d'habitude...


-Un doux manteau de solitude pour se protéger du froid-
-Une tendre toile d'espoirs pour se protéger de la pluie-
-Une fragile épée de rêves pour se protéger des Ombres-
-Une caressante armure de volonté pour se protéger de soi-
-Un soyeux bandeau de ténèbres pour se protéger de la cécité-
-Un puissant rugissement de vie pour se protéger de l'espoir-
-Un haut mur de désillusions pour se protéger du courant-

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 550
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Juin - 20:47

Est ce qu'il y a un docteur dans la salle? feat Thelos

J'aurais bien voulu essayer de rattraper le jeune homme mais je crains que ce sois impossible. Ma silhouette fine et svelte ne mens pas. Je n'ai pas beaucoup de masse musculaire sur moi.
J'essaye de réfléchir comment aider le jeune homme, car mes deux pokémons ne semblent pas réussir a le remonter. Les feulements et aboiement furieux du Mangriff et de mon Caninos attirent mon attention. Les deux pokémons, bien qu'ils ne se connaissent pas encore, réussirent ensemble a faire fuir la bande de Pifeuil.
C'est a ce moment la que le jeune homme lache prise. Athena essaya malgrès tout de le retenir. Mais elle n'arrive pas. Elle est bien trop petite pour une Ouisticram. Le jeune homme l'entraine dans sa chute. Falco, lui réussi a éviter de justesse de se faire écraser et rattrape Athena en plein vol avant de la laisser descendre. La jeune Ouisticram coure dans ma direction puis s’agrippe a mon cou.
Le jeune homme atterrit sur ses pieds. Mais relève rapidement un de ses deux pieds en grimaçant de douleur. Se serrait il blessé a la cheville ou au genoux?

- Là tout de suite, je vais pas vous mentir, j'ai un peu connu mieux. Mais au moins je suis en vie, et c'est sans doute à vos Pokemon que je dois mon dos. Je vous en r… Aouch bordel, je savais pas que ça faisait aussi mal une entorse… Je disais, je vous en remercie.

Il m'offre un faible sourire. Il faut que je l'aide. Je n'ai pas étudier de médecine humaine mais j'ai déjà eu plusieurs cours de premier secoure. Je devrais donc pouvoir l'aider. Enfin jusqu’à ce que je trouve une solution pour l’amener a l’hôpital.
Machinalement je cherche mon sac a dos avant de me rappeler que je l'ai laissé au garage. J’emmène toujours quelques bandages et autre avec moi. Mais bon la ça ne me sert pas a grand chose.
Le jeune homme au cheveux de neige s'adosse contre le tronc d'arbre et me demande avec gentillesse d'aller chercher son sac. C'est a ce moment la que je retrouve mes esprits.

- Je vais vous aidez. Vous devriez vous assoir, et peut être retirer votre T-Shirt avant que le tissu ne colle au plaie et au sang. A ce moment la ce serra plus douloureux de le retirer et plus difficile de désinfecter le tout.


Je rougis en me rendant compte de ce que je viens de lui demander. Je me retourne rapidement et part chercher son sac. Il fait très chaud tout a coup...
Je prends son sac et essaye de calmer mes joue qui ont rosi. Puis je me retourne et part dans sa direction. Je n'ose pas ouvrir son sac et chercher son kit. Je pose donc le sac a ses cotés et lui sourit avec tendresse.

- Ne me remerciez pas! Je vous aide avec plaisir. Vous.. vous avez été courageux d'essayer de faire descendre ce pauvre Chaglam... Et elle ne vous a même pas remercié...


Je lance un regard dans la direction ou la gamine a disparut. Peut être qu'elle vas revenir?

- Je.. j'ai suivis quelque cours de premier secours, donc je pense pouvoir vous aider pour l'instant. Mais ensuit il vous faudra voir un médecin.


J'attache rapidement mes cheveux en une haute queue de chevale prête a l'aider.


H.achiko & F.alco & D.aemon & A.thena

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 377
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 12 Juin - 1:47
C'était vraiment pas sa journée, bon sang. Thelos se laissa aller contre l'arbre, ses traits exprimant la douleur contenue. Au moins ce fichu tronc pouvait correctement le soutenir. Ainsi adossé, le monde acceptait un peu plus docilement de ne pas tourner trop vite. Au bout de quelques secondes, d'ailleurs, sa conscience semblait avoir accusé le coup de la douleur soudaine et de la perte de sang. Les vertiges s'estompèrent en grande partie, assez pour qu'il entende distinctement la réponse de cette fille.

- Je vais vous aidez. Vous devriez vous assoir, et peut être retirer votre T-Shirt avant que le tissu ne colle au plaie et au sang. A ce moment la ce serra plus douloureux de le retirer et plus difficile de désinfecter le tout.

La partie logique et pragmatique de Thelos, qui était occupée à trouver des solutions pour éviter la catastrophe, fut la première à agir. Son esprit engourdi ne réalisa pas tout de suite le caractère génant de la demande, et au contraire convint que c'était quand même une meilleure idée que de devoir arracher son haut une fois que les plaies avaient commencé à cicatriser. Il l'enleva donc, laissant quelques trainées du sang qui avait déjà imbibé une partie du vêtement maculer sa chevelure ivoire. Le sang, sur le blanc, se voyait particulièrement bien.

Ce n'est qu'après que le jeune homme réalisa qu'il était du coup torse nu, puisqu'il avait enlevé son T-shirt, et un rire nerveux le secoua. Etrangement, avoir mal ne faisait que décupler son hilarité. Sûrement le stress, nota t-il dans un coin de son esprit. Malgré tout, sa fierté avait atteint une limite en demandant à cette fille de lui approcher son sac. Hors de questions de s'assoir. Et puis dans sa position, il pouvait parfaitement reposer sur un seul pied. Finalement, Mademoiselle Feu revint avec le sac de l'Eleveur, qui répondit à son sourire par une certaine joie surprise. Il émanait une douceur certaine de sa sauveuse, tiens.

Quand elle parla du possible retour de la petite fille, Thelos ne put retenir un haussement d'épaule. Son sourire quitta la joie pour se teinter d'amertume, une amertume féroce, presque altière, et en grande partie désabusée. Comme si il avait le moindre espoir qu'une sale petite humaine fasse preuve de reconnaissance et de courage.

- Je.. j'ai suivis quelque cours de premier secours, donc je pense pouvoir vous aider pour l'instant. Mais ensuit il vous faudra voir un médecin.

C'est vrai. Mademoiselle Feu n'était pas encore partie, après tout, et semblait plus concernée par rester et aider concrètement que s'en aller chercher quelqu'un. A nouveau, le comique de la situation sauta aux yeux de l'Eleveur, qui rit encore, légèrement, faisant bouger son torse où le sang terminait de couler lentement et de coaguler en lacs et rivières pourpres.

- Pour une fois qu'une jolie fille me demande de me déshabiller comme ça, il faut que je sois dans cet état… Ahahah…

E
nfin. Il fallait quand même être sérieux deux minutes, c'était un peu sa cheville qui était en jeu. Avec un grognement de douleur, le jeune homme se pencha vers son sac pour l'ouvrir. Il n'eut pas à fouiller pour trouver la petite boite compacte au milieu d'un sac qu'il connaissait par coeur, et l'extirpa en tirant un peu avant de la poser sur le sac ouvert. Là, il défit les attaches, ouvrit la boite et  se saisit d'une poche de liquide spécial, ainsi que du rouleau de bandages. Mais, tout ça en main, il se rendit compte qu'il n'aurait pas vraiment le choix. Alors avec un soupir qui en disant long, Thelos se laissa tomber au sol, étouffa un juron et pinça deux pastilles metalliques de la poche. Le liquide se transforma en quelques secondes en un gel solide et glacé qu'il apposa sur la foulure, puis il banda sa cheville, les dents serrées au maximum pour ne pas montrer sa douleur. Et s'accrocher à quelque chose. Ce fut pire encore au moment de serrer. Moment auquel, d'ailleurs, l'humain se rendit compte qu'on apprenait vraiment pas à être délicat durant les cours de soins aux Pokemon, pour serrer aussi fort.

Néanmoins, son expertise s'arrêtait là. Il savait comment faire quand un Pokemon se foulait quelque chose, mais le reste… L'Eleveur aux cheveux blancs leva les yeux vers ce cadeau du hasard dont il ne savait même pas le nom. Son regard était étrangement plein de vie et de malice, d'auto dérision, beaucoup. Et se fermaient sous la douleur, souvent. Il put d'ailleurs voir que Pallas surveillait Mademoiselle Feu d'un air mauvais, sans doute blasé par la gamine précédemment.

- Honnêtement, c'est tout ce dont je suis capable… Mais vous avez l'air...plus habituée que moi. Je dois faire quelque chose de spécial ? Si vous voulez regarder la trousse de secours, n'hésitez pas… Thelos prit une grande inspiration et se redressa un peu en étendant sa jambe blessée le temps que la douleur passe. Et il n'y avait pas que ça, son torse aussi le lançait et poissait du sang. Mais ça, ce n'était pas important. Pas trop. Pas tout de suite. Pallas, calme toi, c'est une amie, regarde. Mais une amie dont je ne connais même pas le nom, d'ailleurs. Puis je savoir… comment s'appelle celle qui m'a évité de me faire tabasser par des Pifeuils?


-Un doux manteau de solitude pour se protéger du froid-
-Une tendre toile d'espoirs pour se protéger de la pluie-
-Une fragile épée de rêves pour se protéger des Ombres-
-Une caressante armure de volonté pour se protéger de soi-
-Un soyeux bandeau de ténèbres pour se protéger de la cécité-
-Un puissant rugissement de vie pour se protéger de l'espoir-
-Un haut mur de désillusions pour se protéger du courant-

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 550
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 12 Juin - 22:07

Est ce qu'il y a un docteur dans la salle? feat Thelos

Pour ce qui est du T-Shirt il venait effectivement de le faire. Il a retirer son haut et se trouve torse nue. J'essaye tant bien que mal de ne pas rougir et de ne pas baisser le regard. Mais en voyant les trace de griffures, qui me semblent profondes, j'arrive a redevenir sérieuse. Il faut vraiment les désinfecter. Puis une pensée me traverse l’esprit.
Mais a ce moment la il se mets a rire. Je suis tellement surprise que je ris légèrement moi aussi. Mes muscles se détendent et j'oublie pendant un instant que je suis en face d'un inconnu dont je ne connais même pas le nom. Normalement je devrais bégayer et avoir du mal a parler mais la je commence a me sentir a l'aise. Au point que j'ose donc me rapprocher un peu plus près pour examiner ses griffures. Le sang qui coule et qui a commencer a coaguler m’empêche d'évaluer la profondeur des blessures.

- Est ce que vous êtes vacciné contre le tétanos?


Une questions très importante. Car même si certain pokémon sont assé propre pour être dépourvu de ces bactéries mortel. Mais ont ne sais jamais ou a bien pu trainer un chaglam avec une maitresse qui arrive a peine a le maitriser.

- Pour une fois qu'une jolie fille me demande de me déshabiller comme ça, il faut que je sois dans cet état… Ahahah…


Mon coeur arrête de battre pendant un court instant. Mes joue rosissent a nouveau. Je baisse le regard et fait mine de continuer a examiner sa plaie. Je rie légèrement avant de répliquer:

- Et bien pour une fois que je trouve une bonne excuse pour demander a un bel homme de retirer son T-Shirt...

Deux minutes plus tard il se penche pour sortir le kit de secours et commence a se faire un bandage autours de la cheville. Pour cela il s'assied, et met petit un cold pack sur sa cheville et se la bande tout seul. Je reste donc la a le regarder faire. Il semble s'y connaitre en bandage. Je jette un coup d’œil a son visage qui grimace légèrement de douleur. Ses cheveux de neige sont coloré de quelques mèche de sang rouge. Les mèches semble tellement vif, cela est surement a cause de la pâleurs de sa peau et de sa chevelure.
Une fois terminé il lève ses yeux violet dans ma direction.

- Honnêtement, c'est tout ce dont je suis capable… Mais vous avez l'air...plus habituée que moi. Je dois faire quelque chose de spécial ? Si vous voulez regarder la trousse de secours, n'hésitez pas…


Je m'assieds a côté du jeune homme, a peine plus âgé que moi me semble t'il. Mais le grognement du Mangriff me fait sursauter. Le pokémon a le poil hérisser, les oreilles plaqué en arrière, quand a sa queue elle fouette l'aire avec agressivité. Je voie du coin de l’œil que mon Caninos jette un regard mauvais et menaçant vers le Mangriff. Il semble près a l'attaquer si ce dernier décide de se rapprocher trop près de moi.

- Pallas, calme toi, c'est une amie, regarde. Mais une amie dont je ne connais même pas le nom, d'ailleurs. Puis je savoir… comment s'appelle celle qui m'a évité de me faire tabasser par des Pifeuils?


- Je m'appelle Charlotte. Mais ce n'est pas moi qui est mis en fuite les Pifeuils.


Je désigne Hachiko qui se détends enfin.

- Voici Hachiko, mon fidèle compagnon. C'est lui qui les a fait fuir. Et voici Falco et Athena.

Je désigne mes deux autres pokémons. Si Falco et Hachiko piaille joyeusement pour le saluer, Athena elle se cache derrière mon dos. Elle observe timidement le jeune homme sans oser le saluer.

- Et quel est le nom du courageux jeune homme qui a aider une petit fillette en détresse?

Je commence ensuit a ouvrir la trousse de secours et y découvre avec plaisir du désinfectant et les pansements dont j'ai besoin.

- Et bien tout d'abord je vous dirais de vérifier vos vaccin. Ensuit il faudrait peut être aller a l'hopital et faire une radio de votre cheville. Elle semble bien enfle. Bon tant qu'elle ne se colore pas en bleue ou jaune je ne pense pas que ce sois une fracture. Mais un muscle peut être déchirer ou autre.


Je regarde les griffures sur son torse.

- J'aimerais bien désinfecter les plaies et y mettre un pansement. Et aussi vous débarrasser du sang, ainsi ont pourra mieux voir la profondeur des griffures. Vous savez les griffures sont de sale blessures. Les griffes son fine est vont profondément. Les bactéries peuvent donc se cacher toute au fond de votre griffure, la ou le désinfectant ne l'atteint pas. Il faudrait donc aller chez un médecin qui pourrais les nettoyer correctement. Mais pour le moment je pense que l'ont devrais les désinfecter et y mettre un pansement provisoire. Et ensuit aller a l’hôpital.

Il n'y a pas d’hôpital a Viridia, je crois que le plus proche est celui de Nox Ilium. Mais comment l'emmener? je pense a ma moto mais je doute qu'il accepte de monter sur mon engin. Enfin affaire a régler plus tard.
Je sors quelques compresses et les trempes dans le désinfectant. Puis je lève mes yeux cristalin vers lui.

- Vous me laissez vous soigner?





H.achiko & F.alco & D.aemon & A.thena

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 377
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 13 Juin - 2:16
Charlotte. Le jeune homme eut à nouveau un sourire, à la fois doux et amusé. C'était un prénom qu'il avait toujours affectionné particulièrement sans trop savoir pourquoi. Sans doute parce que ça sonnait de manière originale. Puis elle lui présenta chacun de ses Pokemon, les désignant comme ceux qui avaient réellement sauvé son cas de l'attaque des Pifeuils. Quelque part, c'était un peu prévisible, il n'imaginait pas vraiment cette frêle demoiselle tabasser à mains nues les Pifeuils. Mais Thelos nota dans un recoin de son esprit qu'il devait une fière chandelle à ces Pokemon. Il trouverait bien un moyen de rembourser cette dette un jour ou l'autre.

- Thelos. Thelos...Aeterna. Enchanté, Charlotte.

A nouveau, ce sourire franc teinté de douleur. Pour Charlotte, non seuleument, mais aussi pour ses Pokemon. Mais dans tout ça, l'Eleveur aux cheveux blancs regrettait quand même bien salement d'être intervenu. Si c'était à refaire, il écraserait le pied de la gamine et partirait en ralant. D'ailleurs la prochaine personne qui lui demanderait de l'aide prendrait surement pour cette fois-ci, se prit-il à songer, alors qu'il tentait de respirer profondément pour juguler un peu mieux la douleur. Il fallait qu'il la surmonte. Il se laissait encore dix minutes et ensuite il allait devoir se lever et trouver un moyen d'avancer, coute que coute. Il n'allait quand même pas rester ici comme une larve incapable !

- Et bien tout d'abord je vous dirais de vérifier vos vaccin. Ensuit il faudrait peut être aller a l'hopital et faire une radio de votre cheville. Elle semble bien enfle. Bon tant qu'elle ne se colore pas en bleue ou jaune je ne pense pas que ce sois une fracture. Mais un muscle peut être déchirer ou autre.

Tiens. Le jeune homme fut forcé de noter, à travers le brouillard de ses pensées, que cette flamboyante sauveuse avait quand même rudement raison de parler de vaccins. Il n'y avait pas du tout penser. Et avec la chance qu'il se trainait, à coup sûr le Chaglam avait trainé n'importe où. Il essaya de se concentrer pour se souvenir de ses derniers vaccins. Ils étaient juste avant de partir en stage avec Seko, de mémoire, soit il y a un peu plus d'un an. Est-ce que tout était à jour ? Difficile de savoir. Plus difficile encore était de savoir où est ce qu'il avait bien pu noter la date des rappels nécessaires. Baaaaah. De toutes façons Charlotte avait raison. Il ferait mieux d'aller à l'hopital.

- J'aimerais bien désinfecter les plaies et y mettre un pansement. Et aussi vous débarrasser du sang, ainsi ont pourra mieux voir la profondeur des griffures. Vous savez les griffures sont de sale blessures. Les griffes son fine est vont profondément. Les bactéries peuvent donc se cacher toute au fond de votre griffure, la ou le désinfectant ne l'atteint pas. Il faudrait donc aller chez un médecin qui pourrais les nettoyer correctement. Mais pour le moment je pense que l'ont devrais les désinfecter et y mettre un pansement provisoire. Et ensuit aller a l’hôpital.

E
lle avait probablement raison. Avec un peu de motivation, il pourrait toujours parvenir à marcher jusqu'à l'entrée de Nox Illum et demander un taxi. Bon, ok, beaucoup de motivation. Mais penser à comment il allait pouvoir se débrouiller pour rejoindre la métropole lui permettait de ne pas trop se concentrer sur deux faits tout aussi perturbants l'un que l'autre. Le premier était qu'on prenait soin de lui, quelque chose de tout à fait inédit depuis qu'il était en age de s'exprimer intelligiblement car il repoussait tout le monde qui tentait de le faire. Le deuxième était qu'il était quand même torse nu, et qu'il n'avait pas assez mal pour oublier à quel point cette fille était quand même très proche de lui.

- Vous me laissez vous soigner?

Les yeux de Charlotte, profondément ancrés dans les siens, l'empêchèrent de dire « non » par automatisme. Il ne détourna pourtant pas le regard de ces deux gemmes brillantes, et elle put clairement lire dans les yeux de l'Eleveur aux cheveux blancs toute la farouche fierté, presque sauvage, qui l'animait. Pourtant… Pourtant, la gamine était parti sans rien dire, pas un merci ni rien. Il regrettait de l'avoir aidée, c'était un fait indéniable. Mais cette Charlotte qui faisait tout ça pour lui, n'était-elle pas en train de se comporter comme Thelos avec le Chaglam plus tôt ? Ne méritait-elle pas, au moins, qu'il fasse un essai de plus pour laisser des humains l'approcher et lui montrer qu'il avait de l'estime et de la reconnaissance pour sa générosité et sa bonté naturelle ? Peu à peu, le fauve dans les yeux du jeune homme cessa de lutter. Ce fut de mauvaise grâce, mais elle était trop proche, trop présente à ses sens, trop elle-même, en cet instant, pour qu'il en faut autrement. En détournant un peu le regard, le jeune homme céda.

- Je...oui, merci. Vous le ferez sûrement mieux que moi... Puis, il se dépêcha d'ajouter, alors qu'il se redressait pour un peu mieux offrir son torse à la jeune femme: Mais je vous préviens. Je paie toujours mes dettes d'honneur. Toujours.

C
ette fois, sa voix ne souffrait aucune contradiction. Il ne pouvait pas non plus faire des compromis sur tout...


-Un doux manteau de solitude pour se protéger du froid-
-Une tendre toile d'espoirs pour se protéger de la pluie-
-Une fragile épée de rêves pour se protéger des Ombres-
-Une caressante armure de volonté pour se protéger de soi-
-Un soyeux bandeau de ténèbres pour se protéger de la cécité-
-Un puissant rugissement de vie pour se protéger de l'espoir-
-Un haut mur de désillusions pour se protéger du courant-

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 550
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 15 Juin - 21:19

Est ce qu'il y a un docteur dans la salle? feat Thelos

- Thelos. Thelos...Aeterna. Enchanté, Charlotte.

Ce nom me fis sourire. En voilà un nom particulier. Pour être franche je n'ai même jamais eu l'occasion de l'entendre. J'aime tout ce qui est particulier, tout ce qui sort du lot. Je trouve ça amusant et magnifique a la fois. Et ce jeune homme est particulier. Pas que son nom, mais ses yeux, deux iris d'un violet presque hypnotique ainsi que sa peau pâle assorti a ses cheveux. Je me demande bien de ou il sort.

- E..enchanté Thelos.


Je me mords la lèvre et rougis légèrement. Je pensais avoir mon bégaiement sous contrôle depuis quelques temps. J'éspère juste que ça ne va pas recommencer. Sinon il va me prendre pour une folle.
Après avoir plongé mon regard dans le siens tout en lui posant la question si je pouvais l'aider, il me sembla qu'il du réfléchir quelques instants. Je peux donc lire dans ses yeux d'iris un fierté farouche qui fut a deux doigts de dire non. Ont dirais presque une bête sauvage qui ne veux pas d'aide. Je me reconnais bien la. Je suis quelqu'un de têtu, très têtu.
Quelques instants plus tard la lueur disparus et ses traies s’adoucissent.

- Je...oui, merci. Vous le ferez sûrement mieux que moi...Mais je vous préviens. Je paie toujours mes dettes d'honneur. Toujours.

Je lui souris tendrement avant de commencer mon travaille. C'est donc avec douceur que je commence tout d'abord a essayer de nettoyer les filets de sang qui coulent le long de son torse. Même si la plus part ont déjà coaguler, les traces d'hémoglobine se laisse facilement enlever.

- Je ne demande rien en retours. J'aime aider les gens.


Puis j'ajoute avec un petit rire:

- Mais si il se trouve que je sois un de ces jours une demoiselle en détresse vous pourrez venir me sauver?


Je me félicite intérieurement de ne pas avoir bégayé. Bizarrement je ne me sens pas si mal a l'aise que ça en sa présence. Bizarre vu qu'il est assis la en face de moi avec son torse nu juste sous mon nez. Chose que j'avais complètement oublié enfaite. Et le fait de me rappeler me donne le tournis. J'essaye d'oublier ce détails a nouveau et donc me concentre sur le nettoyage du sang.
Une fois les traces de sang nettoyé je change de compresse et trempe la prochaine une nouvelle fois dans le désinfectant. Puis je lève a nouveau mes yeux cristallin vers ses iris violettes.

- Je suis vraiment désolée mais la ça va brûler un peu... Si ça vous fait mal dite moi et jarrèterais...

Je commence donc avec la plus grande finesse possible de nettoyer les traces de griffures. J'appuie le moins possible.



H.achiko & F.alco & D.aemon & A.thena

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 377
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 18 Juin - 15:37
- Je ne demande rien en retours. J'aime aider les gens. Mais si il se trouve que je sois un de ces jours une demoiselle en détresse vous pourrez venir me sauver ?

- Evidemment.

L
a réponse avait fusé sur l'instant, sans même qu'il n'ait besoin d'y réfléchir. Ou même qu'il ait le temps d'y réfléchir. Thelos était tellement pressé de trouver le moyen d'être moins faible qu'en cet instant que l'occasion de venir en aide à Charlotte prenait des allures de Saint Graal pour sa fierté. Ce n'est donc que quelques secondes plus tard que le rôle qu'elle lui ferait jouer en disant ça ne lui sauta aux yeux. Si Charlotte jouait la demoiselle en détresse, alors était-ce le costume de chevalier qu'il devrait endosser ? Un rôle qui ne collait tellement pas au jeune homme. Il était bien trop libre et indépendant pour ça. Bien trop lui-même, en fait. Mais quoiqu'il en soit, chevalerie ou pas, il se sentait désormais en dette auprès de cette fille, et également auprès de ses valeurs.

- Je suis vraiment désolée mais la ça va brûler un peu... Si ça vous fait mal dite moi et jarrèterais…

- Ca ira. Je veux bien être blessé, mais tout de même, j'ai passé l'age de trouver que le désinfectant pique trop. Thelos sourit avec amusement, un peu attendri de la voir aussi prévenante. Puis ses yeux rencontrèrent ceux de Charlotte, et il reprit, un peu plus doucement mais avec le même sourire. Et au pire j'ai de quoi me concentrer sur quelque chose de plutôt agréable, pour penser à autre chose.

T
helos laissa son regard fiché dans celui de Charlotte, quelques secondes, pour souligner son propos. Puis il les détourna. Puisque la jeune femme était assez prévenante pour s'occuper de désinfecter immédiatement les plaies dont son torse souffrait afin de lui éviter des complications, c'était quand même le minimum qu'il serve à quelque chose pour son propre cas. Ses yeux fouillèrent les environs, comme des oiseaux en quête de proie. Thelos analysa rapidement son environnement, détaillant à toute vitesse toutes les possibilités qu'il avait à portée. Une petite douleur sur son torse le fit revenir aux gestes délicats de Charlotte. C'était moins agréable qu'auparavant, mais sans doute plus nécessaire encore. Il lui sourit pour la rassurer, et retourna à sa fouille visuelle. Jusqu'à ce que…

- Pallas?

I
mmédiatement, le Mangriff redressa ses oreilles. D'un geste du menton, l'Eleveur aux cheveux blancs lui indiqua un arbre proche.

- Tu vois la branche quasi parallèle au sol ? Tu peux me la trancher à la base?

L
a « branche » était longue, épaisse et souple, faite de bois encore un peu vert ça et là. Il devait s'agir d'une pousse de l'année dernière qui avait bien grandit. Mais elle avait pile la bonne taille pour faire un bâton sur lequel prendre appui. Une fois les instructions émises, Pallas se mit en mouvement avec puissance et souplesse. Le félin chargea le tronc épais, courant à quatre pattes sur le sol, comme un feu follet blanc et rouge. Son corps s'embrasa d'énergie alors qu'il utilisait Vive-Attaque pour courir à la verticale le long de l'arbre, aidé par ses griffes qui mordaient facilement le bois pour se transformer en appuis.

Une fois juché devant la branche, Pallas leva ses deux griffes gauches, entièrement déployées, et abatti une tranche féroce sur la base de la protubérance sylvestre. Elle ne fit pas mine de résister et tomba au sol, dans un bruit caractéristique de feuilles soulevées et de brindilles brisées.

- Parfait, tu peux me l'apporter maintenant, s'il te plait ?

C
e que le Pokemon fit tout de suite, encore une fois. Même si il n'était Dresseur que depuis un mois, Thelos se félicitait de connaître Pallas depuis tout petit. Leur lien était vraiment le pilier de son voyage sur Mhyone, pour le moment. Une fois la branche près de lui, vu qu'il ne pouvait pas encore bouger les bras, le jeune homme n'avait plus d'excuse pour ne pas recommencer à observer Charlotte. Plusieurs de ses plaies avaient été désinfectées, maintenant, mais il en restait d'autres et Thelos s'efforçait de laisser au mieux son infirmière d'urgence accéder à son torse pour ne pas la gêner. Et peut-être parce que, tout à l'heure, ça n'avait pas été si désagréable que ça. Néanmoins, son esprit curieux avait soif d'un peu mieux connaître l'humaine qu'il laissait approcher d'aussi près.

- Dans quoi est ce que je vous ai interrompue, au fait ? J'espère que ce n'était rien de trop important qui vous poussait à venir ici, même si vu vos amis flamboyants, vous avez plus l'air de partir en expédition pyromane qu'autre chose.

M
ême si ça avait été dit sur le ton de l'humour, et avec un sourire en coin, la question n'en demeurait pas moins sérieuse. L'Eleveur aux cheveux blancs était vraiment intrigué, maintenant qu'il réalisait qu'elle n'avait en effet que des Pokemon Feu de sortis.


-Un doux manteau de solitude pour se protéger du froid-
-Une tendre toile d'espoirs pour se protéger de la pluie-
-Une fragile épée de rêves pour se protéger des Ombres-
-Une caressante armure de volonté pour se protéger de soi-
-Un soyeux bandeau de ténèbres pour se protéger de la cécité-
-Un puissant rugissement de vie pour se protéger de l'espoir-
-Un haut mur de désillusions pour se protéger du courant-

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 550
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 26 Juin - 20:27

Est ce qu'il y a un docteur dans la salle? feat Thelos

- Ca ira. Je veux bien être blessé, mais tout de même, j'ai passé l'age de trouver que le désinfectant pique trop.

Je ris légèrement. C'est vrai il a raison. Il n'a pas l'aire d'un gamin peureux. Il m'a même l'air d'avoir a peu près mon age. Et puis je pense pas qu'il aurait osé grimper au sommet de cette arbre si il n'arrive même pas a supporter le désinfectant.
Il plonge ses yeux dans les miens avant d'ajouter:

- Et au pire j'ai de quoi me concentrer sur quelque chose de plutôt agréable, pour penser à autre chose.

Je reste figé quelques instants, mon regard dans le siens. Puis au moment ou je réalise ce qu'il vient de dire je détourne rapidement les yeux et me concentre sur mon travail. Je continue a désinfecter avec douceur. Mes joues rougissent a nouveau. Morte de honte je jette a nouveau un coup d’œil au yeux violet du jeune homme avant de me rendre compte qu'il semble se concentré sur autre chose. Heureusement. J'arrive donc a me calmer.
Alors que j'ai réussi a me débarrassé des croutes de sang je commence a m'attaquer a la plaies elle même. Je jette un regard inquiet vers le Thelos en espérant ne pas le faire trop souffrir. Il me sourit pour rassurer avant de se tourner vers son pokémon.
Une fois la plaie désinfecté je fouille dans la trousse de premier secours a la recherche de différents pansement. Je trouve un rouleaux de pansement ainsi que des compresses avec au dos une fine couche transparente. Parfait ces compresses sont faite pour ne pas coller aux plaies. Je coupe les compresses pour qu'elles ai un peu près la formes des griffures puis les applique délicatement dessus avant de les fixer avec les pansements. Voyant que je prends soins du gentil monsieurs, qui n'a pas l'air si méchant, Athéna se raproche timidement. Elle point le bout d'un de ces doigts vers moi.

- Ouistiii!

Je peux voir une toute petite égratignure au bout de son petit doigts. Je ris légèrement et la caresse avec douceur.

- Je m'occupe après de toi Athéna d'accord.


Le petite singe de feu hoche la tête avec un air grave et part montrer son doigts aux autres pokémons.

- Dans quoi est ce que je vous ai interrompue, au fait ? J'espère que ce n'était rien de trop important qui vous poussait à venir ici, même si vu vos amis flamboyants, vous avez plus l'air de partir en expédition pyromane qu'autre chose.


J'éclate de rire. En effet. Mes pokémons me donne l'aire d'une pyromane. Je termine le pensement et me redresse légèrement pour mieux le regarder dans les yeux.

- Pas grands choses. Je me promenais c'est tout. Et non je suis obligé de vous déçevoir mais je ne suis pas une pyromane. C'est la chaleur qui m'attire vers les pokémons feu. Leur puissance mais ne même temps leurs douceur. Je trouve que l'ont ne voix ça j'ai pas beaucoup d'autres types.


Puis j'ajoute:

- Et vous? Qu'est ce qui vous a amené a Viridia?

Je range les affaires lentement dans la trousse de secours.

- Voilà j'en ai finis avec les traces de griffures. Comment vas votre dos? J'ai cru voir le Pifeuil vous frapper?



H.achiko & F.alco & D.aemon & A.thena

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Viridia :: Forêt de Tilleul-
Sauter vers: