:: Mhyone :: Nox Illum Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pluie du matin n'arrête pas le dresseur ✿ Lysandre Elric

avatar
Région d'origine : Kalos
Expérience : 1269
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Juin - 20:05


La journée avait assez mal commencée. Le temps n'était pas au rendez-vous, des nuages grisâtres planaient au dessus de la capitale et menaçaient de déverser une pluie diluvienne à tout moment. Les grands-parents d'Artémis l'avaient encore une fois abandonné, cette fois parce qu'ils avaient "seulement réservé deux places sur le ferry menant à Méridian par erreur", la laissant seule dans la grande ville. Le moral dans les chaussettes à cause d'une très mauvaise nuit passé dans un Centre Pokémon où des cris incessants ne faisaient que l’empêcher de dormir. Autant dire qu'aujourd'hui n'était pas une belle journée pour Artémis. Pour couronner le tout, on l'avait chasser du centre dès le matin, sous prétexte que ce n'était pas un hôtel. La blonde n'était vraiment, mais alors vraiment pas d'humeur.

Elle traînait des pieds dans la rue, grommelant sa mauvaise humeur. Elle n'avait même pas pris le temps de bien s'habiller. Fini les petites robes d'été, les shorts et autres, aujourd'hui elle portait un gros sweat gris, son sweat des mauvais jours. Toujours près d'elle, son Cornèbre volait au dessus de la tête de la dresseuse, préférant ne pas trop s'éloigner par peur de se perdre. L'oiseau nocturne était habitué aux villes mais Nox Illum était encore un nouveau terrain pour lui, et il savait que sa maîtresse mourrait d’inquiétude si elle le perdait de vue trop longtemps dans les rues bondées de la capitale. Ella, la Tadmorv, restait dans sa Pokéball. Se balader avec un Pokémon aux airs peu amicaux ne semblait pas être une bonne idée.

"Mmh.. Stupides vieux croûtons, stupide infirmière, stupide Centre Pokémon, stupide temps de.."

Pas le temps d'en dire plus qu'une goutte s'écrase sur sa joue. C'est pas vrai. La blonde serra les dents si fort qu'elle crut les éclater. Par Arcéus, qu'avait-elle fait pour être puni de la sorte ?! D'un geste, elle sortit un grand parapluie bleue qu'elle ouvrit immédiatement au dessus de sa tête. Pas question de se retrouver avec les cheveux mouillés en plus de ça ! Sa pauvre chevelure qui avait déjà été souillée par le sable à Mirabèce.. La jeune femme frissonna en repensant à cette expérience déplorable. Son compagnon vint se poser sur son épaule, trop gêné pour voler sous le parapluie. Artémis continua donc sa marche, sans réel but, remettant à plus tard son départ pour Méridian. Et elle avait bien fait. La pluie n'allait pas en s'arrangeant. A chaque pas, la blonde avait l'impression de voir la pluie s'intensifier. Fort heureusement son parapluie était grand et résistant, mais elle regardait d'un œil moqueur les passants qui se ruaient pour se protéger.

"Au moins j'ai pas à m’inquiéter de ça."

Bump. Oups, le parapluie venait de percuter quelque chose. Un jeune homme en face d'Artémis venait de se prendre le tissu -encore heureux pas la baleine- dans le visage. Et c'était pas tout, avec ça, toutes l'eau accumulée sur l'objet vint se renverser sur le pauvre garçon. Bon, ce n'était pas dramatique en soit, ce n'était qu'un peu d'eau et il semblait déjà un peu trempé. Mais la blonde se confondit en excuse tout de même.

"Oh par Arcéus excusez moi, je ne vous ai pas fait mal ? Pardon je suis désolée.. J'aurais du faire plus attention, ça va ?"

La pauvre allait nous faire une crise pour si peu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Jotho
Expérience : 425
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 7 Juin - 17:03
Tel un enfant des rues je marchais encore sans but précis en ville. Je n'avais pas fait grand chose d'autre que ça depuis mon arrivée, peut être fallait-il que je commence mon voyage ? En tous cas cette ville était agréable jour comme nuit (même si j'avais un penchant pour sortir lorsque l'astre argenté pointait le bout de son nez.)Il était sûrement temps pour moi de partir d'ici.

Pour l'heure je revenais du parc. Le temps s'était couvert et la pluie n'allait pas tarder à arriver. Un parapluie vous dites ? J'en avais un mais... Je m'en étais servi pour me battre contre une bande qui essayait de racketer quelqu'un et il était cassé. Ce n'était pas la meilleure utilisation pour un parapluie mais j'avais pu aider quelqu'un, m'en sortant sans trop de blessures sauf une plaie à l'arcade et une balafre sur le nez. Ma plaie à l'arcade était couverte d'un pansement mais pas celle du nez, je devais avoir l'air encore plus suspect maintenant ainsi blessé. Enfin... Plic... Ploc... Une sensation de froid sur ma joue, de la pluie.

Je regardai Malosse afin de m'assurer que tout allait bien pour lui, c'était ok. Par chance il ne faisait pas partie de ces pokémons feu qui craignaient pour leur santé en cas d'averse. Il avançait tête haute, bravant ce torrent de gouttes ! Courageux Grimm. Moi ? Et bien l'eau ne me dérangeait pas. A vrai dire c'était assez agréable de sentir un liquide autre que la transpiration ruisseler sur ma peau, un courant de fraicheur après ces jours de soleil de plomb ! Je levai légèrement le visage vers le ciel et marchai, mains derrière la tête. Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes comme disait l'autre, jusqu'à ce que quelque chose vienne heurter mon visage.

Plic, ploc, plic ploc, splouuutch, déferlante d'eau sur mon visage. Je fermai les yeux par réflexe puis reculait d'un pas, prêt à me défendre, peut être était-ce ces types que j'avais affronté qui revenaient ?! J'avais distingué un pull gris avant d'être assaillit par l'eau. J'ouvris finalement un œil et aperçu une silhouette étrange, j'ouvris le deuxième pour remarquer qu'il s'agissait en fait d'une jeune fille aux longs cheveux blonds et aux beaux yeux clairs, un cornébre était posé sur son épaule. Ouf pas de nouvelle bagarre.

Elle jura avant de s'excuser, plusieurs fois. Elle n'avait pas l'air méchante, au contraire. Je passai ma main sur mon visage pour retirer l'eau accumulée et plongeai mes yeux dans les siens avant de répondre en souriant:

-Pas grave ! Ne t’inquiètes pas je vais bien, juste un peu d'eau dans les yeux.


Je marquai une pause avant de reprendre, repensant à ma réaction suite à la collision:

-J'ai cru que tu m'attaquais à vrai dire, c'est pour ça que j'ai réagi ainsi.

Je sentis une vibration dans ma poche, qu'était-ce ? J'y plongeai ma main pour y sentir un objet rectangulaire, oh mon portable, j'avais failli l'oublier celui là. Suite à la vibration il se mit à sonner, une fois, deux fois, trois fois... trop de fois. Comment on arrêtait ça ?! Je le sortis de ma poche et tapotait dessus, rien ne fonctionnait... Les yeux gênés je regardai le duo Noir/Doré, particulièrement la demoiselle et lui demandait :

-Désolé de te déranger mais... saurais tu comment on fait pour l'arrêter ?

Malosse s'installa entre mes jambes et s'allongea, ne voulant pas prendre la pluie inutilement.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kalos
Expérience : 1269
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 7 Juin - 20:08


L'expression inquiète de la jeune femme laissa lentement place à un sourire poli. Ouf, le garçon n'était pas énervé ou quoi que ce soit. Elle aurait été dans de beaux draps sinon, devoir s'occuper d'un enragé à cause de quelques gouttes d'eau... Bon, ça l'aurait agacé si elle avait été la victime, mais là n'était pas la question.

"Ouf, je suis rassurée alors. Vous attaquer ? Ahah, non, pourquoi pensiez-vous ça ?"

Le sourire d'Artémis se fit plus moqueur alors qu'elle fronçait les sourcils. D'un coté elle se demandait vraiment comment une personne pouvait croire à une attaque directement, mais cela la faisait assez rire finalement. Le pauvre avait presque sauté pour se protéger ! La blonde ne pensait pas voir ce genre de réaction suite à une collision par parapluie. D'un coup, le jeune homme sembla un peu gêné. Il sortit un téléphone portable de sa poche et l'observait d'un air intrigué. Il ne savait pas ce qu'était un téléphone ou quoi ? Le pauvre avait l'air perdu devant l'appareil qui vibrait. Son regard se posa finalement sur elle, lui demandant de bien vouloir l'aider. La blonde étouffa un petit rire et tendit la main pour prendre le portable.

"Non, non, voyons voir.. Oh, d'ailleurs, venez sous le parapluie, vous êtes déjà assez mouillé par ma faute.. Donc eumh... Hop, voila. Il suffit d'appuyer ici."

Donner des conseils sur comment utilisé un téléphone, c'était définitivement nouveau ça. On pouvait dire que son aventure à Mhyone était vraiment pleine de surprise. La blonde prit enfin le temps de détailler un peu plus le jeune homme, et ce dernier lui rappela beaucoup Thelos. Cheveux blancs ou argentés, grands... Bon c'était tout, mais ça faisait déjà des points communs. Mais contrairement à Thelos, qui avait plus l'air calme et réfléchi, lui semblait plus énergique, un peu foufou. Ce serait drôle s'ils étaient en fait frère et qu'elle l'apprenait comme ça.

"Au fait, je m'appelle Artémis, encore désolé de vous avoir asperger avec mon parapluie. Vous êtes un dresseur j'imagine ? dit-elle en lançant un regard vers le Malosse aux pieds du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Jotho
Expérience : 425
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 9 Juin - 13:27
La demoiselle me paraissait de moins en moins agressive, elle avait accepté de m'expliquer comment se servir du fameux téléphone cellulaire et m'avait invité sous son parapluie, ah une âme charitable ! J'acceptai l'invitation, rendant ses multiples sourires à la blonde et me réfugiais sous le bouclier anti gouttes avec Malosse. Je dus un peu baisser la tête car nous étions de tailles différentes mais c'était un moindre mal ! J’appréciais la pluie mais être complétement gaugé n'était pas agréable.

Attentif (du plus que je pouvais l'être), je tentais de comprendre les subtilités de l'appareil électronique fraichement acquis. Ca semblait plus simple que prévu ! J'avais assimilé les bases, ça devrait être plus facile désormais.

-J'ai cru que tu faisais partie d'un groupe de racailles avec qui j'ai eu des problèmes un peu plus tôt haha.

Rire gêné de nouveau, confondre cette gentille personne avec ces salauds fut une grave erreur. Il fallait que je me présente ! Ah, j'étais un peu pris au dépourvu avec toutes ces histoires, si Grand Mére voyait mon impolitesse elle serait sûrement en colère.

-Oh ! Artémis ? C'est pas commun comme prénom. Je suis Lysandre, lui c'est Grimm.

Dis-je en désignant Malosse, puis je repris:

-Merci de m'avoir montré comment utiliser ce téléphone, j'avais presque oublié que j'en possédais un à vrai dire. Et merci aussi de m'avoir invité sous ton parapluie. Ouep je suis un dresseur, même si pour l’instant je n'ai fait que trainer à Nox Illum...


Je jetai un coup d'oeil au Cornébre perché sur l'épaule d'Artémis, me rappelant avoir déjà vu ce pokémon plusieurs fois à Jotho:

-Je suppose que toi aussi tu es dresseuse ? D'où viens-tu Artémis ?

Si elle possédait ce Corbeau il se pouvait qu'elle vienne elle aussi de Jotho ! Le bruit de la pluie cognant sur le parapluie se faisait de plus en plus fort et le rythme de plus en plus fréquent, l'averse empirait au lieu de se calmer ! Heureusement, sous le parapluie nos voix portaient assez pour être entendues !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kalos
Expérience : 1269
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 10 Juin - 18:23


Un groupe de racaille, ah oui quand même. Artémis plissa les yeux en direction du jeune homme, l'air un peu suspicieuse. C'était-elle présentée à un fauteur de trouble ? Il n'en avait pas vraiment l'apparence, mais s'il s'était trouvé auparavant dans des situations dangereuses avec des gangs ou elle ne savait quoi d'autre, ce n'était peut être pas une si bonne idée de l'inviter sous son parapluie. Après avec jeter un regard derrière elle, histoire de vérifier que les assaillants de son interlocuteur n'étaient pas derrière à le poursuivre, la blonde recentra son attention sur le jeune homme qui se présenta. Il trouvait Artémis pas commun alors que lui même s’appelait Lysandre ? Un petite rire s'échappa des lèvres de la dresseuse.

"Mais de rien, c'est tout à fait normal. Donc vous êtes bien un dresseur. Vous ne devez pas être la depuis longtemps si vous êtes resté à Nox Illum je me trompe ?"

Il zieuta l'oiseau sur l'épaule de la blonde avant de demander si elle était également une dresseuse. Cette dernière haussa les sourcils. On lui posait beaucoup la question ces derniers temps. Surtout depuis qu'elle était accompagnée de Charlie, son Cornèbre. Plutôt logique finalement, elle n'était juste pas habituée à ce type de question.

"Oh, on peut dire ça oui. Je suis pas vraiment une dresseuse à plein temps, mais j'aime bien m'occuper de mes Pokémon et parfois faire des combats. Enfin, pour le moment je débute. Je suis originaire de Kalos, je suis arrivée il y eumh.. Une semaine à peu près. Et vous ?"

Vu son prénom, elle imaginait que lui aussi venait de Kalos. Le seul Lysandre qu'elle connaissait était le créateur de l'Holokit et patron de la Team Flare, et puis c'était un nom aux origines occidentales non..? Plus elle y pensait, plus elle doutait en fait. Peut être se trompait-elle complètement, après tout ce n'était qu'un prénom, il pouvait bien venir de n'importe où. Le regard d'Artémis se baissa pour voir le Pokémon canin de Lysandre. Un Malosse. Elle aimait bien ce Pokémon, une de ses amis en avait deux, des jumeaux, et elle avait toujours aimé jouer avec eux. Essayer d'en trouver un et de l'attraper dans la nature pouvait être une bonne idée. Ou pas, ces créatures n'étaient pas vraiment connus pour leur sympathie à l'état sauvage. Bon, elle verra bien.

"Vous alliez quelque part ? Je peux vous accompagner pour protéger de la pluie si vous voulez. Ça ne me dérangerais pas du tout, je n'ai rien à faire aujourd'hui donc."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Jotho
Expérience : 425
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 12 Juin - 15:47
Les yeux d'Artémis se plissèrent légèrement quand j'évoquai mon altercation, hum. J'aurais du éviter d'en parler. Enfin, tant pis, je répondis à la première interrogation de la demoiselle histoire qu'elle ne pense pas que je suis un délinquant ou quelqu'un de mauvais augure (bien que venant d'une personne voyageant avec un Cornebre c'était plutôt étrange haha.)

-Et bien je suis arrivé il y a quelques jours à Mhyone.

Puis la jeune fille enquilla sur d'autres questions auxquelles je répondis aussi:

-Tu sais je ne suis pas vraiment dresseur non plus. Mon objectif est de devenir plus fort afin de devenir un ranger ! Je veux aider les gens qui en ont besoin ! Je considère plus Malosse comme un petit frère que comme un Pokémon que je dresse. Kalos hein ?... Comment c'est là-bas ? Moi ? Je viens de Jotho !


Amusant, les gens ici ne reconnaissaient pas l'accent de Jotho alors qu'à Kantho pas mal de personnes avaient remarqué mes origines juste grâce à cet accent. Les gouttes continuaient à battre le parapluie. Une chance qu'Artémis m'ait proposé de m'abriter.

-Et bien je me baladais en réfléchissant à où aller en premier lieu, je n'ai pas de destination précise...


Je marquai une pause puis je demandais à la jeune femme:

-Oh ! Saurais-tu si il y a un endroit où l'on peut voir la carte de Mhyone ? Je voudrais vraiment explorer d'autres endroits que Nox Illum mais je ne connais pas du tout la région.

Je pris l'initiative de débuter la marche, qu'importe l'endroit où nous allions il ne servait à rien de rester immobile ici. Les rues étaient vides, pas étonnant vu le temps ! Seuls quelques courageux bravaient la pluie, munis de parapluies ou de capuches. Certains inconscient n'avaient rien, pauvre d'eux. Je m'étirai, puis dit:

-Merci de m'accepter sous ton parapluie. Même si la pluie est agréable aprés ces jours de soleil, il y en a un peu trop actuellement haha.

Je souris puis repris:

-Oh, veux tu que je tienne le parapluie ? Ce sera plus pratique comme je suis plus grand et tu pourras reposer ton bras.

Plic, ploc. Les gouttes s’abattaient sur la route d'un rythme rapide et régulier. Certaines fois le son changeait, lorsqu'une gouttelette tombait dans une flaque et pas sur le goudron. Par chance il n'y avait pas trop de vent, ce qui évitait que le parapluie ne soit envoyé dans tous les sens et risque de se briser. Et oui, un parapluie c'était fragile, il n'y avait pas qu'en frappant les gens qu'on pouvait le casser. Je restais quelque peu méfiant, lançant des coups d’œils à droite, à gauche, parfois derrière. Je ne pensais pas qu ces types avec qui je m'étais battu m'avait suivi mais prudence était mère de sureté comme on disait dans certaines régions. Je passai rapidement ma main sur mon pansement à l'arcade, me remémorant la bagarre. Mon inattention failli me faire plonger les pieds dans une flaque d'eau, quel idiot ! Heureusement qu'Artémis m'avait prévenu avant que la catastrophe ne se produise. Je la remerciai d'un signe de main. Malosse était entre nous deux, j'étais rassuré de le savoir à l'abri lui aussi. L'oiseau de la jeune blonde quand à lui restait perché sur son épaule. Il semblait assez calme, logique c'était un Cornébre. Une question me traversa l'esprit:

-Comment as-tu rencontré Cornébre Artémis ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kalos
Expérience : 1269
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 12 Juin - 22:52


"Une carte de Mhyone ? Hm je crois en avoir vu une à l'aéroport ou dans les alentours... J'en ai aperçu une non loin de la sortie vers la route 4 il me semble ! Personnellement j'ai été sur l'île Mirabèce et jusqu'à Bord-au-Vent, les deux valent le coup d’œil si vous voulez mon avis !"

Suivant les pas du jeune homme, la blonde avait comme un sourire commercial plaqué au visage. Ça l'amusait de jouer les offices du tourisme auprès de Lysandre -malgré que ça ne fasse que deux semaines à peine depuis son arrivée à elle. Son regard émeraude se posait sur les pauvres fous qui tentaient de braver la pluie en courant, leur bras au dessus de leur tête en une vaine tentative de protection. La blonde était plutôt énervée par rapport à d'habitude. Un rictus se dessina sur son visage alors qu'elle riait discrètement devant le malheur des pauvres passants qui n'avaient rien demandés. Pour le coup, sa malchance de début de journée ne pouvait s'étendre jusqu'à maintenant. Il fallait partager un peu. Lysandre reprit la parole.

"Oh ! Oui pardon tiens. Je n'ai pas le bras assez haut, désolée encore une fois. Et je vous avoue qu'un peu de pluie ne me déplaît pas, j'ai un peu de mal à supporter la chaleur, alors plusieurs journées à la suite vous imaginez."

Eh oui, la peau de porcelaine de la jeune femme était habituée au climat presque hivernale permanent de La Frescale. Déjà que Kalos n'était pas connue pour son beau temps -du moins pas au nord-, alors quand on vivait en plus en montagne. La blonde appréciait le soleil évidement, ce n'était pas un vampire non plus, mais à petite dose. Elle laissa donc le parapluie aux mains du futur Ranger à son coté et d'un geste rapide, sortit son téléphone quelques secondes pour vérifier les messages. Encore Pauline : Tu parles plus, t'es encore avec ton nouveau petit copain au Mangriff ? MDR. Elle souffla du nez à la remarque. Depuis qu'Artémis avait raconté à son amie ses mésaventures nocturnes avec Thelos, elle passait son temps à la charrier la dessus. Et bien, qui sème le vent récolte la tempête, la blonde rangea son appareil et ignora son amie. Non mais.

Le petit groupe avançait gentiment sous la pluie, en direction de la sortie où Artémis avait identifier ce qui s'apparentait à une carte de la région, lorsque Lysandre -surement perdu dans ses pensées- faillit marcher droit dans une flaque. Par réflexe, la dresseuse plaça son bras devant le jeune homme dans un mouvement plus brusque qu'elle ne l'avait calculée. Artémis tout crachée, une douce fleur aussi délicate qu'un Hippopotas. D'un coté, le garçon aux cheveux blancs la remercia, mais à sa gauche, l'emplumé à son épaule ne semblait pas heureux du mouvement rapide. Il lança un regard irrité à sa dresseuse, qui servait d'avertissement. Ne pas s'aviser de refaire une surprise à l'oiseau. Bien reçu, la blonde fit une petite grimace comme les enfants après s'être fait gronder et se tourna vers Lysandre. Ce dernier demanda comment elle et son Cornèbre s'était rencontré. Le visage détendu de la blonde se décomposa lentement alors que les souvenirs revenaient.

"Et bien... Eumh je.. bégayait-elle en cherchant ses mots, reprenant un air plutôt normal quoique confus. C'était à Kalos, il m'a.. Sorti d'une mauvaise passe on peut dire. Depuis, on ne se sépare pas. Enfin, façon de parler mais vous m'avez compris ahah."

Son rire sonnait faux, un peu forcé. Artémis se sentait un peu mal d'avoir en partie menti. Enfin, pas vraiment menti. Elle avait seulement caché une partie de la vérité, et elle avait laisser supposer qu'elle n'avait pas très envie de tout dire. Lentement mais surement, elle apprenait à vivre et à faire le deuil de sa mère, mais en parler à voix haute à un inconnu était compliqué, beaucoup trop. Ses paupières papillonnèrent alors qu'elle se reprenait. Son regard commençait à s'embuer de larme, pas question de se mettre à pleurer. Il poserait plus de question et insisterait.

"Rien de bien intéressant vous savez, et vous ? Si vous considérez votre Malosse comme un frère je suppose que vous vous connaissez depuis longtemps non ?"

Le regard d'Artémis se posa sur le canidé alors qu'elle lui offrait un petit sourire. Changer de sujet était la spécialité de la blonde.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Jotho
Expérience : 425
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 13 Juin - 15:32
Nous nous dirigions peu à peu vers la sortie de la ville. Vers la route 4 d’après les dires d'Artémis, là-bas se trouvait une carte. Une chance que les gens soient gentils et acceptaient d'aider les autres. La périphérie de la ville étant moins peuplée, les rues emprisonnées par de grandes battisses et remplies de boutiques retrouvaient peu à peu leur liberté. La route si lisse et parfaite jusque là se détériorait peu à peu, un chemin de terre battue lui succédait, au plus grand déplaisir de nos chaussures. Heureusement le parapluie d'Artémis était là pour protéger nos têtes !

Ma question concernant Cornébre semblait avoir été un peu trop indiscrète, ma curiosité avait-elle encore fait des siennes ? La voix d'Artémis s'était élevée, bien hésitante et incertaine. La suite de sa phrase me conforta dans l'idée que ma question fut vraiment déplacée. C'était vraiment gênant. Un silence tomba, je décidai de regarder de l'autre côté afin de laisser Artémis se remettre, insister serait une mauvaise idée, je n'étais pas si idiot.

La discussion s'arrêta quelques secondes qui me parurent une éternité, je me sentais extrêmement mal d'avoir crée ce malaise avec mon interrogation. Par chance Artémis reprit la parole ! Comment j'avais rencontré Malosse hein ? Le petit molosse rugit doucement en réponse au sourire que venait de lui lancer la demoiselle, ouf il n'avait pas agit en gros rustre qu'il était cette fois ! Je souris puis répondis à la blonde aux yeux de jade.

-Je l'ai eu à mes 10 ans, ce sont les parents de mon amie et Grand Mere qui me l'ont offert.

Je marquai une pause, repensant à ce moment et souriant:

-Étant petit j'étais plutôt seul, mes parents sont morts quand j'étais jeune et même si Grand Mère s'occupait bien de moi elle ne pouvait pas jouer dehors ou m'accompagner trop loin. Du coup j'ai pu faire la connaissance de Grimm ! C'était plutôt compliqué au début car on est tous les deux têtus mais avec le temps on a réussi à s'entendre haha.


Je ris, repensant aux nombreuses fois où lui et moi nous étions battus pour des broutilles, comme deux frères auraient pu le faire. Parfois pour rien, parfois pour une réaction irritant l'autre ou parfois même pour savoir qui aurait la dernière baie ! Nous venions d'arriver devant un grand panneau de bois couvert par un petit toit, la carte était là. La ville la plus proche semblait être nommée Meridian. Ça me semblait être un bon début, faire le tour de l'île principale puis partir explorer les autres. Ouais, j'allais faire ça ! Enfin j'allais pouvoir commencer mon voyage.

Je me tournai vers Artémis, malgré l'espace réduit du dessous de parapluie il fallait causer un peu plus fort car la pluie semblait cogner plus dure ici sur le chemin. Plongeant mon regard dans le sien et souriant je me devais de la remercier pour tout ça:

-Merci de m'avoir aidé Artémis. Je ne sais pas trop comment te rendre la pareille à vrai dire mais si tu as besoin d'aide pour quelque chose n'hésite pas à me demander.

Personne ne trainait ici. Vu le temps c'était assez logique. Il n'y avait que moi qui était assez imprudent pour entamer mon voyage un jour de grande pluie. Au moins il n'y aurait pas trop de monde sur les routes et par chance il y avait une grotte pas loin, un passage pour aller vers Meridian, Grimm et moi serions sûrement protégé de la pluie la dessus. Je n'allais quand même pas déranger Artémis et lui demander de m'accompagner jusque là-bas, surtout si elle avait à faire sur place... Oh et puis pourquoi ne pas lui proposer de voyager ensemble ? Si ça se trouve elle comptait bouger elle aussi ! Et voyager avec quelqu'un était toujours plus agréable, surtout dans une région inconnue.

-Artémis ? Ca te dirait qu'on aille à Meridian ensemble ?

Proposition étrange ? Un peu, surtout venant de quelqu'un qui se voulait plus méfiant envers les inconnus. Mais cette demoiselle semblait être gentille et honnête, et puis elle m'avait aidé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kalos
Expérience : 1269
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 13 Juin - 19:25


Surprenant la manière que Lysandre avait de raconter son histoire. Il traitait le sujet de la mort de ses parents sans sourciller, rien n'apparaissait sur son visage, et certes c'était arrivé durant son enfance mais tout de même... La blonde était certaine qu'elle ne se serait jamais remis du décès d'un de ses proches étant jeune. Elle avait déjà du mal à presque 19 ans, elle n'osait imaginer les dégâts que cela aurait fait sur elle il y a quelques années. Du reste, l'histoire semblait assez banal. Pas dans le mauvais sens, mais la rencontre n'était pas une folle histoire extravagante comme Artémis s'imaginait.

Une petite dizaine de minute de marche plus tard, les voila arrivés devant le panneau qui affichait la carte de Mhyone. Oui, elle ne s'était donc pas trompée. Lysandre observa les emplacements et le regard de la blonde suivit. Bon, elle savait déjà très bien où se situait Méridian, mais elle préférait vérifier le plus de fois possible. D'ailleurs en parlant de Méridian, la route qui séparait cette dernière à Nox Illum était justement la 4. Un instant de réflexion plus tard, la blonde se dit qu'il était mieux qu'elle parte aujourd'hui, il était encore tôt et elle pouvait arrivé à Elerya avant le coucher du soleil. Cette fois elle ferait le voyage en deux fois, prévoyant les potentiels accidents comme celui de la forêt du Tilleul. Sentant le regard du jeune homme à ses cotés sur elle, Artémis se tourna vers lui.

"Non, non pas besoin de me remercier c'est normal ! Et je ne voudrais pas vous déranger plus..."

La réplique resta en suspens. Elle aurait bien proposé qu'il l'accompagna jusqu'à Elerya ou la grotte du passage au moins, mais ç'aurait été trop demandé non ? Difficile de calculer quand une demande va trop loin. Un léger silence s'installa alors que le jeune homme portant le parapluie semblait réfléchir. De son coté, Artémis se triturait les méninges. Mince, elle ne pourrait pas partir aujourd'hui si Lysandre était avec elle en fait. Et elle était bien trop poli pour le renvoyer de sous son parapluie. Elle n'en avait pas le courage également. La proposition du garçon aux cheveux argentés était une bénédiction d'Arcéus. Un peu surprise, comme si c'était une sorte de blague ou caméra caché, la jeune femme répondit.

"Méridian ? Vous lisez dans mes pensées ahah, je n'osais pas vous le demander... Je dois me rendre la-bas également. Eumh, en clair oui, cela vous dérangerait qu'on parte maintenant ? J'ai peur qu'on n'arrive pas à temps."

Bon et bien la journée s'ensoleillait de plus en plus. Pas littéralement évidement, la pluie battait plus fort chaque minute, mais la malchance et la mauvaise humeur de la blonde s'étaient envolées avec les gouttes de pluie. Sortant son téléphone pour vérifier à nouveau l'heure et les messages. Bientôt 11:00, et une petite trentaine de message de Pauline. Ils avaient encore le temps, pas besoin de se presser. La pluie n'allait pas en s'arrangeant, attendre qu'elle s'arrête n'était pas utile.

"Et ce que ça vous va de faire un crochet par Elerya ? Je ne compte pas faire le voyage d'un trait, j'ai un peu peur de me retrouver en pleine nature la nuit, et je dis ça parce que ça m'est déjà arrivée ahah. Je peux vous dire que ce n'est pas agréable."

D'un signe de tête, elle proposa de reprendre la marche vers la sortie menant à la route 4.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Jotho
Expérience : 425
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 14 Juin - 14:54
Quel hasard ! Artémis voulait aussi se rendre à Meridian. Parfait j'allais pouvoir voyager avec quelqu'un qui connaissait un peu la région, ça éviterait sûrement beaucoup de problèmes. Alors comme ça elle n'avait pas osé me faire la demande... Cette fille était vraiment polie. Elle me vouvoyait encore malgré nos âges qui ne devaient pas être si éloignés et mon tutoiement. Ça ne me dérangeait pas, à vrai dire elle pouvait bien faire comme elle voulait tant qu'elle était à l'aise.

-Tu aurais pu me demander tu sais, c'est pas grand chose. lui répondis-je tranquillement.

Partir maintenant ? Oui c'était ce que j'avais en tête moi aussi. De toutes façons je comptais bien suivre les indications de la jolie blonde, ses connaissances étaient de loin supérieures aux miennes concernant la géographie de Mhyone et j'avais bien compris que lorsqu'une personne était plus qualifiée que soi il fallait lui laisser les rennes. Je pris de nouveau la parole:

-Oui, je pensais partir maintenant, je suis tellement impatient de partir à l'aventure.


Artémis sortit son portable et l'inspecta, je profitai de ce temps pourobserver la carte sous mes yeux, c'était le bon moment pour l'apprendre. J'avais la chance d'être doté d'une bonne mémoire alors retenir des choses comme ça c'était vraiment facile. Je fermai les yeux et récitai les noms des villes dans ma tête, visualisant la forme de l'île principale. Ma concentration fut rompue par la voix de ma camarade de parapluie. Elle m'expliqua qu'elle préférait faire un détour pour passer la nuit, histoire de ne pas se retrouver dehors lors du lever de l'astre argenté. Ca ne me dérangeait pas, que ce soit de passer la nuit dehors ou de faire un détour. Je haussai donc les épaules puis répondis nonchalamment à la demoiselle aux yeux d'émeraude:

-Pas de soucis c'est toi la guide. Tu trouves que ce n'est pas agréable de dormir dehors ? Je trouve ça plutôt rigolo, mais ça dépend sûrement de l'endroit où on se trouve. Tu devrais passer à Acajou un de ces jours, je te montrerai que la nuit à la belle étoile peut être agréable, surtout au Lac Colère haha.


Je parlais en connaissances de causes, j'étais souvent resté là-bas pour mes nuits, seul avec Grimm ou encore avec Amethilae, mais j'avais toujours trouvé ça agréable. (Sauf quand les insectes décidaient que mon sang était un met raffiné, heureusement les recettes d'Acajou fortes en citronnelle suffisaient à les repousser.) Nous reprîmes notre marche sous l'impulsion d'Artémis. Pour aller à Elerya il fallait prendre la chemin de droite dés que la route se scinderait en deux.

Le quatuor que nous formions se déplaçait sans trop de mal, hormis quelques soucis de synchronisation de pas (sûrement du aux tailles de jambes différentes... Quoi ? Comment ça j'étais trop énergique et je marchais trop vite ?!) Tout allait bien jusqu'à ce qu'un léger vent se lève, pas gênant pour la survie de notre bouclier anti eau mais assez perturbant lorsqu'il dirigeait les gouttes dans nos visages. La visibilité était assez réduite, d'ailleurs je peinais à voir ce qui se trouvait autour et devant nous. Je pris la parole:

-J’espère qu'il n'y aura pas de problèmes à cause du temps.

Après des minutes de marche nous arrivions à ce fameux croisement que j'avais vu sur la carte, il fallait donc prendre ce chemin de droite pour atteindre l'endroit mentionné par la demoiselle au parapluie ? Je passai ma main sur mon visage afin d'ôter les quelques gouttes propulsées par le vent puis demandai à mon acolyte:

-Il faut prendre ce chemin là c'est ça ?

Je montrai le dit chemin du doigt, attendant l'affirmation d'Artémis avant d'éternuer. Pfeuh foutue pluie. Je reniflai légèrement puis repris:

-Ton parapluie nous sauve la mise, une chance que tu sois là haha !

Ces mots pouvaient passer pour ceux d'un égoïste ou d'un opportuniste mais ce n'était pas ça du tout. Outre son parapluie Artémis semblait, et était jusqu'à présent, d'une agréable compagnie mais le dire de cette façon aurait été étrange ainsi je préférai cette manière de parler.

Pendant que nous étions à l'arrêt, Malosse s'ennuyant avait décidé de s'occuper en passant entre mes jambes puis alternativement entre celles d'Artémis. Je décidai de réduire l'écart entre mes deux membres inférieurs afin de l'empêcher de passer, sa réaction ? Une petite morsure au mollet et quelques coups de pattes boueux sur mon pantalon. Ah ce pokémon ! Je descendis le regard, fronçant les sourcils. Si je n'avais pas eu ce parapluie en main et si la sécurité des cheveux lisses d'Artémis n'avaient pas été là je me serais rué sur Grimm pour le rouler dans la boue et l'eau !
[On passe à Elerya de suite pour la zone de RP où on fait encore quelques posts de plus ici ? o/ ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kalos
Expérience : 1269
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 15 Juin - 21:27


Comment ça c'était drôle ? Ils y avaient des gens qui appréciaient dormir à l’extérieur ? Dans l'herbe, au milieu des bestioles et des Pokémon Insectes ? Elle frissonna rien que d'y penser. Elle ne se considérait pas comme une pourri-gâtée ou une princesse, mais tout de même. Dormir dehors quoi. Parfois elle ne comprenait pas les goûts de certains.

"J'aimerais bien voir ça ! Je crois avoir déjà entendu parler du lac Colère d'ailleurs... Oh oui, c'était une émission spéciale du professeur Sorbier sur un Léviator rouge il me semble !"

Comment passer pour une geek. La marche reprit donc, et assez laborieusement au début. En effet, le problème du parapluie réglé, il restait celui des jambes bien plus grandes que celle d'Artémis. En plus il marchait vite le bougre ! Artémis devait garder le rythme, et la blonde n'était pas super fan de se presser autant. Enfin, au moins elle se bougeait un peu, évidement elle était pas habituée. Comme si c'était pas suffisant, après avoir enfin trouvé un rythme à peu près normal, le vent se leva. Il commençait à faire frisquet avec la pluie. Le parapluie ne vacillait pas -Lysandre le tenait fermement- mais des gouttelettes venaient s'écraser sur le visage de la blonde. Cette dernière se crispa d'un coup, ne s'attendant pas à ça. En secouant la tête, elle reprit vite ses esprits et essuya son visage d'un revers de la main.

Marcher sous la pluie était un exercice très, très ennuyeux. Les chaussures qui s'imbibaient d'eau, le bas des pantalons également, sentir la moiteur tout autour de toi, le parapluie qui se transformait en douche lorsqu'on passait ne serait-ce qu'un doigt trop loin et évidement les gouttes qui atterrissaient dans les yeux. Mais Artémis tint bon, surtout parce qu'elle ne pouvait pas faire machine arrière, Lysandre qui l'accompagnait la forçait en quelque sorte à ne pas se dégonfler. Après des minutes interminables pour la jeune femme, ils arrivèrent enfin au croisement. Elle hocha la tête.

"Oui c'est -à tes souhaits- par là. Et franchement je suis bien contente de l'avoir avec moi, et dire que j'ai failli le laisser parce que je le trouvais pas beau... Ahah."

Après s'être fait passé pour une geek, voila qu'elle se montrait superficielle. Elle savait décidément bien se vendre. Non pas qu'elle essayait, mais quand même. La blonde ne releva pas l'aspect matérialiste de la remarque et se disait que le jeune homme appréciait sa compagnie durant le voyage, ce qui était réciproque. Ils reprirent donc leur marche après que Lysandre ait réglé un petit problème avec son Pokémon. Elle avait remarqué le manège du canin, mais elle trouvait ça plus amusant et adorable que passable d'une punition. Enfin, peut être était-ce ainsi qu'on dressait un Pokémon ? Et puis, ce n'était qu'une regarde sévère, pas bien méchant.

"On ne devrait plus trop tarder... Je n'ai jamais été à Elerya, c'est finalement une bonne occasion !"

Le chemin se transformait peu à peu en pente de plus en plus dure à monter. Enfin, pour la blonde, car elle ne faisait quasiment aucun exercice donc elle se fatiguait bien vite la flemmarde. Elle prit donc son mal en patience et continua de monter la route montagneuse, faisant bien attention à ne pas glisser et se retrouver le derrière dans une flaque. Bientôt, le petit groupe était capable de voir se dessiner la silhouette de la ville d'Elerya.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Nox Illum-
Sauter vers: