:: Prologue :: Présentations :: Présentations validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mélina Lane [Terminé]

avatar
Région d'origine : Mhyone - Mirabèce
Expérience : 60
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 6 Juin - 23:47
LANE MÉLINA




Surnom : Aucun
Espèce : Émanation
Nature : Jovial
Détails : //

identité
irl


Nom : Lane
Prénom : Mélina
Âge : 21 ans
Région d'origine : Mhyone
Groupe du Poryweb : Ossatueur
Archétype : Collectionneur
Feat : Serena de YGO Arc V

Surnom : Akuma
Âge : 25 ans
Comment avez-vous découvert le forum ? A l'ancienne, like a boss
Autre chose ? Non
psychologie & physique

Beaucoup de choses se passent dans la tête de la jeune femme. Pour commencer on peut remarquer chez elle une grande autorité. Ainsi la demoiselle n’hésite pas à s’exprimer sévèrement, même à ses aînés quand on la sous-estime ou quand on lui déplaît de quelque façon. S’adresser à ses aînés avec franchise ne la dérange pas, elle sait très bien que l'envoyer bouler serait se tirer une balle dans le pied. De ce fait si on la critique négativement, elle n’hésitera pas à se défendre farouchement.

Dans le prolongement, Mélina est fière et confiante dans ses talents divers, que ce soit intellectuel ou concernant son pokémon. Elle n’aime pas qu’on la rabaisse, même par une supériorité d'âge, car elle ne voudrait surtout pas s’avouer faible. Elle se donne toujours pour mission de réussir tout ce qu’elle entreprend car si elle ne vise pas le sommet elle pense qu’elle n’a aucune chance de réussir son ambition. C’est en partie vrai, car ce n’est pas une question de palmarès mais une question d’expérience.

On peut aussi remarquer chez elle son manque de communication quand elle est dans ses réflexions. En effet elle ne parle que quand c’est nécessaire, sinon elle n’est point très bavarde avec ses collègues chasseurs (si il y en a). Elle n’aime pas travailler dans le bruit et réfléchit bien mieux sans parler, ce qui ne rend ses réflexions que meilleures.

Malgré tout, derrière sa carapace d’autorité, Mélina est une personne bien plus faible que ce qu’elle laisse paraître à tout le monde. Elle se convainc depuis longtemps que si elle ne se montre pas forte, elle ne pourra jamais réaliser son ambition. Ainsi il lui arrive de laisser ses émotions exploser quand elle s’enferme dans sa chambre, que ce soit de la tristesse, de la colère ou de la peur. De ce fait elle se déleste mieux et peut de nouveau exercer son métier en toute tranquillité.

Enfin la demoiselle est souvent sans pitié envers les dresseurs ciblés, si elle paraît douce au premier abord c’est à cause de son jeune âge. Au contraire elle a déjà volé de nombreux pokémon, et bien qu’elle n’éprouve aucun plaisir particulier à ça, elle en a pris l’habitude et peut très bien réitérer son acte si elle le juge indispensable. De ce fait, Mélina ne fait aucune distinction entre dresseurs A et dresseurs B, pour elle aucun n’a le droit d’avoir son mot à dire, certains plus que d’autres. C’est pour ça que son tableau de chasse est aussi rempli, car elle voue un amour inconsidérable à monsieur profit et monsieur bénéfice, et qu’elle préfère capturer par la force que laisser fuir. Le fait de devenir une terreur pour les dresseurs en général lui est simplement délicieux.

*******************************************

Du haut de ses un mètre septante-deux, Mélina est coiffée de cheveux bleus en bataille dont elle ne prend pas vraiment soin à part un coup de brosse le matin. On peut apercevoir une paire de mèches de couleur plus claire de chaque côté de sa chevelure. Elle est souvent ornée d’un ruban jaune qui regroupe l’arrière de façon à laisser la nuque. Ses yeux pétillants de vie sont de couleur bleue également, son nez est fin et ses oreilles sont dévoilées sans gêne. On peut d’ailleurs remarquer que son visage n’arbore pas souvent un sourire depuis quelques années, la rendant sérieuse au possible.

Au niveau du buste, elle porte un sweat de couleur sombre assez fin en-dessous d’une veste rouge ouverte au milieu. On peut associer cette dernière avec un élément de tenue scolaire, mais toute ressemblance avec quelque chose d’existant serait fortuite. Mélina ne porte pas souvent de gants, mais pour agrémenter ses bras elle passe parfois un bracelet en argent autour d’un de ses poignets. À ses jambes elle enfile un shorty noir se trouvant en-dessous d’une jupe pliée qui laisse ses jambes nues. À leur extrémité on peut voir une paire de bottillons de couleur sombre qui est faite pour marcher aisément et de façon endurante.
Concernant son corps plus globalement, la demoiselle ne se laisse pas aller. En effet elle s’entraîne durement pour développer chaque compétence combative, accompagnée de son pokémon, que ce soit la frappe au niveau de ses jambes et mains, ou encore la précision au tir et l’endurance. Cet entraînement porte bien ses fruits car Mélina est à la fois maigre et musclée, ce qui n’en fait aucunement une novice. Le combat au corps à corps est parfois inévitable, et l’improvisation est alors de mise. Plus que son corps, c’est son cerveau qui se muscle régulièrement, notamment sa mémoire et sa capacité à analyser tout et n’importe quoi.

On peut clairement dire que Mélina est du genre stratégique, même si elle essaye de compenser avec de l’entraînement physique le plus possible. En effet si il y a bien une personne qui préfère établir un plan avant de foncer tête baissée, c’est bien elle. Elle est capable de réagir rapidement à chaque facteur pouvant influencer ses tactiques, comme le vent, les événements prévus dans la journée, ou encore le monde présent sur place.
histoire

L'argent ne fait pas le bonheur, Mélina n'était pas souvent d'accord avec cette expression sortie de la bouche d'un richard qui avait trouvé le moyen de s'ennuyer avec ses richesses. Elle avait toujours trouvé que c'était au contraire source de plaisir, car l'argent permettait tout, et de la même façon trop de liberté ne tuait aucunement la liberté. Née de parents aisés, la demoiselle n'avait pas réellement de quoi se plaindre, car on travaillait pour elle, pour la loger, pour la nourrir, et elle n'avait même pas conscience de tout ça. Pourtant tout ça n'allait pas durer toute sa vie, car malgré son aisance sa famille avait tout de même du mal à joindre les deux bouts, la pauvreté les guettait de plus en plus. Non pas qu'une troisième bouche à nourrir soit un véritable problème pour leurs finances, un enfant ne mangeait pas énormément, mais son père avait de grosses dettes de jeu à force de jouer au casino de la capitale, ce qui n'allait pas arranger les choses.

Malgré ça, Mélina vivait vraiment bien, sans se soucier une seule seconde des problèmes de ses parents. Ils avaient même prévu un budget pour l'envoyer à l'école pour qu'elle apprenne tout sur les pokémon. Ils lui souhaitaient depuis toujours de connaître un jour la richesse, à défaut de voir leur amour converti en pokédollars en vrai. La demoiselle grandissait tout de même dans la joie et malgré les disputes de ses parents, elle relativisait en se disant que ça finirait par s'arranger un jour. Elle faisait souvent semblant de ne pas voir la culpabilité ronger le couple parental chaque jour afin de les rassurer avec un joli sourir et des paroles positives pleines de réconfort. C'était encore un âge où la naïveté lui était permise.

Mais bientôt la famille cessa d'être aussi unie quand des étrangers vinrent saisir de plus en plus d'objets de valeur dans la maison pour rembourser les dettes de jeu du père. De plus en plus le trio devait vivre dans la pauvreté, alors qu'ils n'avaient plus grand chose comme mobilier, des tables, des lits, et de quoi manger, tout ce qu'on devait lui laisser pour lui permettre de vivre correctement. Si le père venait à jouer encore, il ne resterait plus à la famille un seul logement pour se protéger de la pluie. C'est à cause de ça que Mélina décida de se lancer comme beaucoup dans la quête difficile des dresseurs de conquérir les badges d'arène de Mhyone afin de devenir maître. Gagner des matchs lui permettrait ainsi de gagner assez d'argent pour redonner à ses parents de quoi vivre décemment de façon aisée, comme avant.

Avec tout ce qu'elle avait reçu comme argent de poche, la demoiselle déjà devenue bien grande avec le temps, acheta un ticket pour le ferry pour rejoindre l'île principale. Mais avant ça, il lui manquait un élément conséquent et indispensable pour devenir dresseuse : un pokémon minimum. Elle ne pouvait pas arracher de l'argent aux dresseurs sans le mériter, alors elle se devait d'au moins livrer des matchs dans les règles de l'art, dans les tournois par exemple. Elle marcha alors vers la forêt de l'île afin d'y trouver des pokémon Insecte, les plus faciles à élever car ils devenaient vite forts, de ce qu'elle avait appris à l'école. Après tout elle n'avait pas envie de mettre toute la vie dans l'élevage, si des pokémon Insecte pouvaient vite lui donner une bonne équipe. Enfin, un début d'équipe en tout cas.

Cependant avant d'atteindre le coeur de la forêt, la demoiselle rencontra un autre dresseur, bien peu expérimenté de ce qu'elle avait pu voir. Il rabâchait sans cesse que pour un pokémon rare ce n'était vraiment pas un virtuose du combat, il pourrait au moins valoir un peu plus qu'en pokédollars. Il s'agissait d'un Riolu, une espèce rare, mais qui visiblement ne satisfaisait pas ce dresseur difficile. Bien des gens lui répliqueraient qu'il suffirait de le faire progresser pour connaître son potentiel, mais il ne voulait rien entendre. Il avait perdu beaucoup d'argent à cause de matchs perdus en tournois et il remettait la cause sur le pokémon. Beaucoup diraient aussi qu'il fallait plusieurs types pour bien progresser dans les combats et pour ne jamais être pris au dépourvu face à un type avantagé. Le pauvre pokémon était roué de coups de pied d'un dresseur bien peu patient qui le sommait d'apprendre lui-même une attaque surpuissante pour mettre K.O. un peu plus souvent ses adversaires.

Mélina se dirigea vers le pokémon visiblement abandonné pour un futur pokémon plus puissant ou plus résistant. Elle ne pouvait tout de même pas refuser cette occasion d'avoir un pokémon Combat et rare dans son équipe, il devait forcément receler des attaques très surprenantes. Même si elle n'était pas assez patiente pour élever tout un groupe de pokémon d'un seul coup, elle l'était déjà pour un premier, et bien plus que ce dresseur en tout cas. Celui-ci n'avait cependant pas apprécié d'être ainsi rejeté et ne tarda pas à sauter sur Mélina pour la mordre au bras, sans doute l'avait-il prise pour son ancien maître. Dans un gémissement de douleur, elle s'accroupit pour moins lui faire de l'ombre. Elle ne lui demandait cependant pas d'arrêter, elle ne voulait pas se mettre à lui donner des ordres comme son ordure de dresseur précédent. Comme elle s'y attendait, le pokémon cessa rapidement son emprise sur son bras quand il s'aperçut qu'elle n'était pas sur le point de le punir. Il n'avait pas de raison de lui en vouloir si elle ne comptait pas le frapper et que ce n'était pas son dresseur ingrat. Son bras n'était pas tendu, elle ne résistait pas malgré la douleur intense et le sang qui coulait de son bras. Forcer sa mâchoire à se rouvrir était bien le meilleur moyen de la faire se refermer encore plus, alors qu'en cessant toute résistance le pokémon cesserait toute hostilité. C'était évident qu'il ne voulait pas la dévorer, juste placer un bon coup de crocs pour se venger de lui, de son injustice envers lui.

Au fil de la situation, la demoiselle réfléchissait à une façon de le convaincre de la rejoindre et d'entrer dans une pokéball. Elle ne savait pas si elle la comprendrait, c'est pour ça qu'elle comptait parler avec des mots simples, en articulant, et en illustrant avec des gestes. Ce qu'elle lui proposait n'était pas simple à réaliser, Mélina souhaitait offrir à Riolu la force qu'il désirait tant afin que plus personne ne se plaigne de son manque d'efficacité. De son côté, elle espérait bien gagner un maximum de pokédollars, non pas en revendant ce pokémon, mais en remportant matchs sur matchs.

On lui proposait souvent des sommes folles pour son Riolu depuis qu'il l'avait rejointe, mais elle se refusait résolument à abandonner son premier compagnon symbolique et bien plus précieux qu'une poignée de pokédollars. Les jeux étaient évidemment compliqués et demandaient des yeux de Ninjask pour que la roulette s'arrête sur le "7" trois fois de suite, même en diagonale. Il y avait certes d'autres jeux mais de manière générale quand ce n'était pas la chance qui décidait, il fallait de grandes compétences pour gagner, pas seulement de bons yeux.

Mélina pensait plutôt à autre chose. Des dresseurs ingrats en manque de puissance donneraient sûrement cher pour des pokémon rares. Et beaucoup de pokémon Insecte évoluaient facilement, ou d'autres comme Pitrouille qui pouvaient évoluer tôt. C'était une bonne façon de se faire de l'argent facile, Mélina envisageait d'en faire son "métier", de se procurer des pokémon, de les faire évoluer ou juste de les revendre tels quels, de préférence des évolués pour qu'ils soient plus faciles à refiler à des dresseurs en quête de puissance. Même si elle devait les voler, elle comptait bien sortir ses parents de la misère et de rejoindre l'île principale afin d'entreprendre sa nouvelle activité. Devenir dresseuse et obtenir les badges n'était plus son but, tout ce qu'elle désirait n'était même pas de s'occuper de Riolu. Elle ne lui demandait même pas de lui faire confiance, si il voulait la lâcher, il en était libre, de la même façon qu'elle aussi pouvait le jeter quand elle le voulait. Bien sûr il allait de soi qu'elle ne le revendrait jamais pour de l'argent malgré sa rareté, même si il venait à la quitter, car c'était son premier pokémon et en plus de ça elle ne s'embêterait pas à promettre de la force à un pokémon remplaçable. Elle avait réellement des projets pour lui, grâce à lui elle obtiendrait bien plus d'argent qu'en choisissant la facilité, c'est-à-dire sacrifier son seul atout pour un peu d'argent. Après si elle rencontrait d'autres pokémon au grand potentiel, elle leur épargnerait aussi la revente, mais elle ne comptait pas offrir ce privilège aux premiers venus.

Au fil des rencontres, la demoiselle se faisait sa petite fortune dans son coin en revendant des Banshitrouye à des dresseurs débutants et naïfs. Bien sûr tout ça coûtait, ce qui la poussait à augmenter ses prix car ça demandait de la main d'oeuvre et au moins une pokéball. Riolu était justement un bon pokémon pour capturer, avec Clairvoyance, Vive-Attaque et Ténacité, il pouvait même toucher les pokémon Spectre comme Pitrouille, ça aidait beaucoup. Bien sûr il y en avait d'autres, mais pour le moment celui qui rapportait le plus était Banshitrouye.

Cela dit pour encore augmenter ses bénéfices, Mélina devait user d'un autre moyen que Riolu pour aider à capturer des pokémon, même uniques, afin de les revendre encore plus facilement, ou même d'en voler à des dresseurs indignes. C'est là qu'elle eut l'idée de'acheter des armes incapacitantes au marché noir afin de pouvoir endormir ou paralyser les dresseurs ou les pokémon sans se fouler. C'était un peu hasardeux comme "armes" mais au moins elle arrivait à toucher une cible plus ou moins proche sans trop de mal et sans devoir viser trop bien. C'était évidemment sans danger pour les dresseurs, si quelqu'un passait par là il aurait tôt fait de les emmener au centre pokémon ou de leur administrer une potion de soin. Avec cet argent durement gagné, Mélina put envoyer une grande partie chez ses parents, pour le reste il fut réservé à l'achat d'équipement comme des potions, des pokéballs, ainsi que pour l'achat d'un nouveau ticket d'embarquement pour l'île principale. Là-bas elle pourrait trouver encore plus de pokémon et les revendre à des intéressés pour refaire sa fortune. Maintenant que ses parents étaient en bonne voie pour reprendre leur vie aisée, Mélina pouvait s'en aller le coeur léger pour s'enrichir pour de bon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Expérience : 5084
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 28 Juin - 22:15
Bonjour !

Cela fait un moment que cette fiche traîne, nous te laissons donc jusqu'au 8 juillet pour la terminer avant qu'elle ne soit archivée. Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Mhyone - Mirabèce
Expérience : 60
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 30 Juin - 19:52
J'ai fini ma prez, bonne lecture
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 1070
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 30 Juin - 22:02
Bon alors. Déjà.
> Nous ne sommes pas dans le jeu. Battre des dresseurs ne rapporte pas vraiment d'argent, et les histoire de casino, ça ne fonctionne vraiment pas pareil. Ce sont plus des casinos "classiques" qui ramène de l'argent en échange de jetons, mais pas de pokémons (exception faite de Médéa, qui donne des lots contre des jetons). Gagner des tournois ou des compétitions te permettra d'obtenir de l'argent sans doute, mais ce n'est pas vraiment un métier stable, dresseur. (A moins d'être un champion ou le maître)

> Ensuite, ton personnage manque cruellement de cohérence.
"Dans sa bonté humaine naturelle" / " elle était convaincue que les pokémon sentaient les émotions"
Comment peux-tu caler dix lignes plus loin
"Mélina envisageait d'en faire son "métier", de se procurer des pokémon, de les faire évoluer ou juste de les revendre tels quels"

Je ne sais pas, mais jusqu'à preuve du contraire, si ton personnage voit les pokémons comme des êtres doués de raisons et d'émotions... Je ne sais pas, mais les gens qui font ça sont rarement concernés par le sort de la marchandise, si j'ose dire. Je ne vois pas pourquoi elle recueillerait Riolu et déciderait ensuite que les autres sont bon pour la vente. Surtout que bon, tu mentionnes qu'elle vole sans souci, sans aucun remords... Ca me semble difficilement possible. Soit ton personnage a une conscience et éprouve du remord à faire ce qu'elle fait mais décide qu'elle n'a pas le choix, auquel cas il faudra au moins le faire passer, que ce n'est pas quelque chose qui lui fait plaisir, soit ton personnage s'en fiche et dans ce cas-là, elle n'a aucune raison de recueillir Riolu.

> Les pistolets. Autant l'idée a dû mérite, autant dans la pratique... Je la vois mal fabriquer ça d'elle même. Elle les trouve où ses stocks de poudre dodo/para-spore ? Qui plus est, nous parlons d'un métier illégal. Ne t'attends pas à pouvoir te promener librement dans la rue. Ton personnage me paraît être un genre de super sayan qui hop, décide qu'il peut le faire donc le fait sans aucun problème.

En somme, nous aimerions que tu retravailles ton histoire, que tu aies plus de cohérence avec le personnage.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Mhyone - Mirabèce
Expérience : 60
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 30 Juin - 22:17
Elisthel Firefly a écrit:
> Ensuite, ton personnage manque cruellement de cohérence.
"Dans sa bonté humaine naturelle" / " elle était convaincue que les pokémon sentaient les émotions"

J'ai changé, Mélina protège Riolu pour le rendre rentable, ce n'est plus par bonté ou autre chose

Elisthel Firefly a écrit:
> Les pistolets. Autant l'idée a dû mérite, autant dans la pratique... Je la vois mal fabriquer ça d'elle même. Elle les trouve où ses stocks de poudre dodo/para-spore ? Qui plus est, nous parlons d'un métier illégal.

Elle les achète au marché noir, j'ai mis à la place
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Expérience : 5084
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 12 Juil - 17:43
BIENVENUE SUR MHYONE




Suite à tes modifications, ta présentation est bonne ! Nous te demandons cependant de faire attention lors de tes RPs à ne pas surestimer les capacités de ton personnage et de son Pokémon par rapport aux autres joueurs ou aux PNJ. Et sur ce...

Tu es dès à présent validé ! Nous espérons que tu t'amuseras sur Mhyone RPG. Si tu as la moindre question, n'hésite pas à aller en poser dans la partie Question & Suggestions. Tu peux regarder les nouveautés pour connaître les événements en cours. Nous t'invitons à créer un sujet dans les T-Card pour regrouper toutes les informations nécessaires à ton voyage. Tu as désormais dans ton inventaire 3 Pokéballs et un starter.

Tu peux demander un RP ici, ou nous rejoindre sur Discord !
Bon jeu !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Prologue :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: