:: Mhyone :: Réseau routier :: Route 5 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Solo/Capture] Il descend de la montagne

avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 377
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 13 Juin - 18:30
- Fiou.

S
on seul commentaire, tandis qu'il émergeait de la Grotte du Passage. Devant lui, un panneau indiquait « Route 5, direction Meridian ». C'était exactement ce à quoi il voulait aboutir. Après avoir rangé sa lampe torche et réajusté son sac à dos, le jeune homme saisit la gourde qui était coincée dans un filet de son sac de voyage et en préleva de longues gorgées fraiches. Ca faisait un bien fou. Reprenant la marche, Thelos avisa rapidement un amas de rochers plus gros que les autres, et prit son temps pour tranquillement le grimper afin d'avoir une belle vue des environs. D'ici, il pouvait voir sa destination, au loin, floue. Il y avait encore du chemin à parcourir, ça c'est clair, mais après ? Marcher lui faisait un bien fou, après tout ce temps passé coincé à Nox Illum à cause de sa foulure. La métropole de Mhyone n'était vraiment pas pour lui, définitivement. Là, en haut de cette route montagneuse et fraiche à cause de l'altitude, il sentait presque ses poumons se décrasser de toute la pollution qu'il avait respirer.

Avec un grand sourire, le genre qu'il n'abordait que quand il était seul en pleine nature, l'Eleveur reprit son avancée sur le sentir qui serpentait sinueusement en lacets, attentif où il mettait les pieds pour ne pas glisser sur une pierre quelconque. Pour une fois, une rare fois, Pallas ne l'accompagnait pas directement. Resté dans sa Pokeball, le Mangriff n'était pas à l'aise dans les grottes. Mais à l'air libre, son maître et ami put enfin le laisser respirer un peu.

- Mais ne pars pas trop loin, hein.

A
u moins, l'avantage de ce terrain était la vue vaste et dégagée qui lui permettait de clairement repérer la tache blanche et rouge qui prenait possession de ce nouvel environnement, faisant régulièrement des aller-retour entre l'humain et cette nature sauvage. Ils marchèrent comme ça une bonne demie heure, avant qu'une goutte ne fasse lever les yeux à Thelos. C'est à ce moment là qu'il remarqua les gros nuages gris clairs qui s'amassaient lentement, mais sûrement. Mais de toutes façons, ce n'est pas une petite pluie qui allait l'arrêter, surtout en plein mois de Juin. Un haussement d'épaules plus tard, Thelos repartait, parcourant le paysage du regard pour chercher des choses intéressantes à apprendre.




Modération:
 


-Un doux manteau de solitude pour se protéger du froid-
-Une tendre toile d'espoirs pour se protéger de la pluie-
-Une fragile épée de rêves pour se protéger des Ombres-
-Une caressante armure de volonté pour se protéger de soi-
-Un soyeux bandeau de ténèbres pour se protéger de la cécité-
-Un puissant rugissement de vie pour se protéger de l'espoir-
-Un haut mur de désillusions pour se protéger du courant-

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Expérience : 5933
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 14 Juin - 1:16

Un pokémon apparaît !



Alors que tu marches tranquillement en surveillant Pallas du coin de l’œil, tu sens soudain quelque chose, certainement des mains, qui t'attrape à la taille. Ce qui t'as attrapé à assez de force pour te retourner et tu te trouves face à la masse de cheveux blonds d'une Lippoutou ! Celle-ci ne perd pas une seconde avant de commencer à t'embrasser partout sur le visage, enfin là où elle peut quoi...


Que vas-tu faire ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 377
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 14 Juin - 18:30
- Mais qu'est ce que… ?!

T
helos n'eut même pas le temps de finir sa phrase qu'il dut esquiver, d'une torsion du buste in extremis, un espèce de gros truc violet et un peu dégueu qui s'approchait. Et qui le tenait ? A force de se débattre un peu, le jeune homme put constater que la forme, vaguement féminine, était en fait celle d'un Pokemon. Un Lippoutou ? La tenant à bout de bras pour éviter une proximité malheureusement, l'Eleveur aux cheuveux blancs pu bel et bien constater qu'il s'agissait en effet d'une de ces disgracieuses créatures, et qu'en plus, comble de la malchance, elle semblait s'être pris d'affection pour le jeune homme.

Malgré les attentions plus que pressantes dont il faisait le triste objet, Thelos était toutefois curieux sur autre chose. Cette Lippoutou était manifestement plus que motivée à vouloir l'embrasser et le cajoler, ce qui était un comportement surprenant pour lui. Il n'avait jamais pu étudier de population de Lippoutou, à Hoenn, mais en tous cas aucun des Pokemon de sa région n'avait développé de comportements aussi humanophile. Ca serait intéressant à étudier si seulement...Comment dire…

- Euuuuh, excusez moi...Mademoiselle ? Madame ? … Truc?

I
l tenait toujours la Pokemon à bout de bras, s'assurant de ne pas la laisser approcher. Malgré ses efforts, toutefois, la Lippoutou était fermement accrochée à ses hanches et il n'arrivait vraiment pas à se déloger. Il fallait vraiment qu'il trouve un moyen de le faire sans la blesser ou sans appeler Pallas à la rescousse, surtout si il voulait revenir ici pour étudier leur comportement avec des humains. Ce n'était pas le moment de déclencher un conflit.

- Non, vraiment, j'insiste, vous êtes charmante mais... Puis soudain, la solution lui apparu. Là. De l'autre côté du versant. Prenant le risque de tendre le bras au loin, c'est à dire de réduire de moitié les protections qui le tenaient à l'abri d'un sale moment, le jeune homme dit tout haut : Regardez, quelqu'un là bas ! Je suis sûr qu'ils vous veulent !

E
t bien, ça fonctionna. La Lippoutou se tourna, sans lacher sa proie dans un premier temps, puis elle vit le couple de promeneurs et se rua sur eux, les bras grands ouverts. Quelques secondes plus tard, alors que l'Eleveur aux cheveux blancs reprenait son souffle, Pallas vint à sa rencontre d'avoir entendu son maitre crier. Mais ne voyant rien, il s'assit et pencha la tête sur le côté, son oreille droite s'agitant légèrement, jusqu'à ce que Thelos lui montre d'un signe de menton ce qu'il venait de faire. La Lippoutou avait sauté sur le couple en question.

- Bon bah...autant en profiter, pas vrai?

T
ranquillement, le jeune homme s'allongea sur le sol, à plat ventre, son Mangriff assis près de lui,n et sorti ses jumelles et son carnet de notes pour gribouiller le résultat de ce qu'il observait quant au comportement de la Lippoutou envers les humains. Ca serait quand même bien dommage de ne pas faire progresser les recherches sur les Pokemon, non ?


Modération:
 


-Un doux manteau de solitude pour se protéger du froid-
-Une tendre toile d'espoirs pour se protéger de la pluie-
-Une fragile épée de rêves pour se protéger des Ombres-
-Une caressante armure de volonté pour se protéger de soi-
-Un soyeux bandeau de ténèbres pour se protéger de la cécité-
-Un puissant rugissement de vie pour se protéger de l'espoir-
-Un haut mur de désillusions pour se protéger du courant-

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Expérience : 5933
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 14 Juin - 22:04

Des pokémons apparaissent !

   


Tu es allongé dans la neige qui recouvre la route, quelle drôle d'idée, lorsque tu entends comme des bruits de pas, beaucoup de bruits de pas d'ailleurs. En te redressant, tu pourras voir que tu te retrouves au milieu d'un cercle de Plumeline pleines d'énergie qui dansent tout autour de toi.


Que vas-tu faire ?

PS : Tu peux choisir toi même le style des Plumeline qui sont autour de toi. Attention, ce choix est définitif si tu décides d'en capturer une. Elle restera toujours du style décidé à la capture.
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 377
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 18 Juin - 0:26
Le jeune homme nota soigneusement tout ce qu'il se passait entre la Lippoutou et ce couple de promeneurs, cette fois avec le recul qui lui faisait défaut lors des minutes précédentes. Visiblement, la Pokemon avait un comportement très similaire à celui qu'elle avait eu vis à vis de l'Eleveur aux cheveux blancs. C'est à dire un peu trop...envahissant à son goût. Mais tant pis, ce n'était pas lui qui était concerné, après tout. Et allongé comme ça, dans l'herbe, il avait de bonnes chances de ne pas être vu d'en bas si on levait les yeux vers le sommet sur lequel il se trouvait ; raison pour laquelle, d'ailleurs, il avait adopté cette posture d'observation.

Quoiqu'il en soit, alors que la Lippoutou, encore une fois repoussée, s'en allait tristement, les bras ballants et le regard baissé, et que Thelos était occupé à tenter de noter sa trajectoire pour identifier son...antre ? Nid ? Cabane ? Bref là où elle et sa famille éventuelle pionçaient ; Pallas lui tapota l'épaule. Se redressant donc obligeamment pour donner l'attention voulue à son Pokemon, l'Eleveur aux cheveux blancs se vit être encerclé par quelques oiseaux rouges, cambrés et aux ailes déployées. S'il crut à une attaque et se redressa bien vite, Pallas lui était d'un calme à toute épreuve. Surement parce que, de coutume, il mangeait typiquement ce genre de Pokemon au diner.

Identifiant bien vite les Pokemon dont il s'agissait, des Plumelines sous leur forme Flamenco, Thelos se détendit en constatant que leur danse, non pas vindicative ou belliqueuse, n'était pas dénuée de grâce ou même de sympathie. Ca semblait presque un cadeau, une sorte de démonstration peut-être ? Quoiqu'il en soit, quelque chose qui fit naitre un sourire calme et apaisé sur le visage du jeune homme. La danse dont il profitait, qui alliait mouvements gracieux et vifs, atteignit son paroxysme au bout de plusieurs longues secondes de prestation, et s'acheva sur un final à base d'attaque Vol qui fit voleter la neige autour des Plumelines, flamboyantes dans leurs couleurs pourpres. Evidemment, Thelos ne retint pas ses applaudissements, de bon coeur, et l'écho de sa gratitude résonna quelques instants dans les montagnes alentours avant qu'il ne prenne la parole.

- Bravo ! C'était franchement réussi, je suis impressionné !

I
mpressionné, ça oui il l'était. Leur danse avait été très bien exécutée, digne des représentations de flamenco faites par des humains et qu'il avait pu croiser au détour d'un programme télé ou deux, les rares fois de sa vie où il avait accordé du temps à ce média. En récompense pour leur gentillesse, l'Eleveur posa son sac au sol et fouilla à l'intérieur pour en tirer quelques baies. C'était son petit déjeuner, mais comme toujours Thelos avait pris trop de provisions et vu qu'il serait en avance sur sa destination, ça ne lui manquerait pas. Et il devait bien ça à ces Pokemon.

- Tenez, allez y. C'est pour vous!

S
i les Pokemon furent un peu craintifs au début, il suffit d'une téméraire suivie d'une courageuse afin de servir d'exemples pour que finalement, les baies disparaissent rapidement de la paume tendue par l'humain. Tandis qu'elles se nourrissait, une des Plumelines en particulier revint plus près de Thelos, les yeux curieux et un petit sourire timide aux lèvres. Son repas était déjà englouti, semblait-il.

- Oh, tu en veux encore ? Tiens. Mais c'est la dernière hein!

T
out en sachant pertinemment que c'était de la sensiblerie, l'Eleveur aux cheveux blancs offrit de bon coeur cette baie à ce Pokemon, qui peinait peut-être à se nourrir dans un environnement aussi difficile que celui-ci. Ou peut-être était ce juste de la gourmandise ? Quoiqu'il en soit, alors que l'oiseau picorait sa baie, Thelos reprit, avec l'habituel sourire tendre et serein qu'il avait, sans s'en rendre compte, à chaque fois qu'il passait du temps aussi proche des Pokemon.

- Eh dis moi, petit ventre sur pattes. Ca ne te dirait pas de nous accompagner, mes amis et moi ? Je serais vraiment curieux que tu me laisse observer d'autres danses et tout ça, à vrai dire. Je suis sur qu'il y a plein de choses qu'on ignore sur vous ! Et puis une fois quand tu voudras partir, tu n'auras qu'à me le dire et je te rendrais ta liberté, évidemment. Qu'est ce que tu pense?


Modération:
 


-Un doux manteau de solitude pour se protéger du froid-
-Une tendre toile d'espoirs pour se protéger de la pluie-
-Une fragile épée de rêves pour se protéger des Ombres-
-Une caressante armure de volonté pour se protéger de soi-
-Un soyeux bandeau de ténèbres pour se protéger de la cécité-
-Un puissant rugissement de vie pour se protéger de l'espoir-
-Un haut mur de désillusions pour se protéger du courant-

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Expérience : 5933
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 19 Juin - 0:51

Tentative de capture

   

La Plumeline regarde la ball que tu lui tends, elle te regarde toi puis... se met à danser. Elle fait claquer ses petites pattes sur le sol en bougeant ses ailes dans tous les sens. Des petites flammes bougent autour d'elle et tout à coup elle s'immobilise. Elle reste fixe quelques secondes avant de donner un coup de bec sur la capsule et de rentrer à l'intérieur. La Honor Ball oscille trois fois avant de s'arrêter dans un clic.

Félicitations ! Plumeline style Flamenco est capturée ! Tu dépenses 1 ball et 35xp.
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 377
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 19 Juin - 23:52
Finalement, la sphère d'acier bicolore cessa de remuer dans la paume ouverte du jeune homme. La Plumeline, après une danse flamboyante, lui avait finalement accordé sa confiance. L'Eleveur aux cheveux blancs se redressa et essuya ses genoux pleins de neige, avant de déjà lancer en l'air la nouvelle ball pleine qu'il avait sur lui. Plumeline apparue, au milieu de ses congénères, et il la laissa à loisir dire au revoir aux autres. Ce n'est qu'au bout de cinq minutes que finalement, les autres danseuses s'en allèrent, et que celle qui venait avec eux étendit ses ailes pour prendre son envol et se percher sur l'épaule de son nouveau maitre.

- Ca fait un peu pirate mais...pourquoi pas. Tu nous guide jusqu'à la prochaine ville?

P
lumeline manifesta son accord en ouvrant un peu ses ailes, et le petit groupe de quatre se mit en branle. Seule Nèsois restait dans son Honor Ball, mais surtout parce que le froid et l'altitude ne lui plairait sans doute pas. Tout le long du trajet, le jeune homme prit soin de discuter avec Plumeline, pour qu'elle s'habitue à sa voix autant que pour mieux connaître son régime alimentaire favori. Il n'avait pas encore le temps de se lier à elle et de la connaître aussi bien qu'il voudrait, mais ce soir, leur petite expédition dormirait en ville. Ca leur laisserait donc tout le temps nécessaire pour faire connaissance, et surtout commencer à rédiger un peu l'orientation que prendraient les prochains jours d'étude de l'Eleveur aux cheveux blancs. Après tout, il avait promis à cet oiseau de lui rendre sa liberté ensuite, et ne voulait donc pas faire inutilement trainer les choses. Avec un petit sourire, Thelos caressa le plumage de l'oiseau, et reprit sa marche prudente.


-Un doux manteau de solitude pour se protéger du froid-
-Une tendre toile d'espoirs pour se protéger de la pluie-
-Une fragile épée de rêves pour se protéger des Ombres-
-Une caressante armure de volonté pour se protéger de soi-
-Un soyeux bandeau de ténèbres pour se protéger de la cécité-
-Un puissant rugissement de vie pour se protéger de l'espoir-
-Un haut mur de désillusions pour se protéger du courant-

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Réseau routier :: Route 5-
Sauter vers: