:: Mhyone :: Méridian :: Château de Dulem Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'urbex pour les nuls ✿ Capture 2

avatar
Région d'origine : Kalos
Expérience : 803
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 14 Juin - 16:07


"Alors t'as les chocottes ? Hein Arty, tu flippes j'espère ? Mdr mets la caméra je veux voir ahah...
-Chhht ! Je sais même pas ce que je fais la moi, j'aurais pas du t'écouter. T'es chiante hein !
-Oh ça va, c'est marrant tu vas voir.
-Hyper drôle de me faire croire qu'y a des "experts en urbex" qui se trouvaient au château ce soir. Avec ta blague hilarante je me retrouve toute seule comme une idiote dans une propriété privée et hantée en plus. Rappelle moi pourquoi on est ami ?"

Pour seule réponse, Artémis entendit le rire exagéré de son amie Pauline au téléphone. Cette dernière s'était bien joué d'elle, la convaincre d'aller en pleine nuit dans le château de Dulem, alors qu'il avait pour réputation d'être hanté ? Pauline était plutôt fière de son coup, contrairement à la blonde qui elle, tremblait comme une feuille, pointant le faisceau de sa lampe torche dans tout les sens. Le lieu était vraiment flippant, et la dresseuse n'était déjà pas connue pour son courage hors du commun alors le résultat n'était pas glorieux. Ses deux Pokémon restaient près d'elle et montaient la garde en quelque sorte. Heureusement qu'Artémis pouvait compter sur eux, au moins ils ne lui joueraient pas des tours comme Pauline !

"ATTENTION, UN ECTOPLASMA !
-AH ! Hein quoi ? Mais !"

La blonde avait littéralement bondit lorsque la voix de son amie s'était élevée. Cette dernière riait de plus belle, se payant la tête de la pauvre Artémis qui tentait de calmer son cœur qui battait à toute vitesse. Après avoir insulter -gentiment- la jeune femme au téléphone, elle recommença à marcher.

Si on oubliait la peur bleue qu'inspirait cette endroit à Artémis, on pouvait tout de même voir beaucoup de choses intéressantes. Le faisceau lumineux se baladait dans les salles alors que la jeune femme errait à la recherche de la sortie. Parfois il s’arrêtait sur tableau ancien, d'autres fois sur des bibelots poussiéreux... Le lieu était abandonné mais il n'y avait aucune -ou très peu alors- de trace de pillage ou dégradation. Plus elle visitait, plus la blonde se trouvait charmée par l'aspect ancien mais un peu glauque de l'endroit. Artémis se sentait étrangement calme finalement, seule dans ce lieu sombre avec pour seule musique le bruit de ses pas...

"Qu'est-ce que t'as, t'es morte ? Pourquoi tu dis rien ?
-Hein ? Ah non, je profite. Finalement on s'y habitue. C'est étrangement calme ahah... J'espère quand même trouver la sortie avant qu'un fantôme ne me trouve !
-Eh rigole pas avec ces trucs ! Je te jure j'ai lu des trucs graves flippants... Genre y en a qui peuvent prendre le contrôle de ton corps ou voler ton âme et tout. Moi j'y croyais pas à ces trucs, mais il parait que eumh.. T'sais JB ? Et beh il raconte que dans sa famille y avait une meuf elle se serait fait kidnappé par des spectres.. Mais genre elle aurait disparue t'imagine ?... Arty ? Eh oh tu m'entends ?"

Seule la respiration calme de la blonde arrivait aux oreilles de Pauline. Sa voix était plus sérieuse, on pouvait deviner qu'elle avait perdu son sourire. Elle continua de demander à son amie de répondre, mais Artémis s'était arrêtée. Son regard avait perçu quelque chose. Une ombre, du coin de l’œil elle était sure de l'avoir vu. Ce qui surprit la blonde, c'était qu'elle n'avait pas eu peur. Du moins, elle n'avait pas hurlé et sursauté, les cheveux dressés sur sa tête. Non, elle avait évidement peur, s'imaginant les pires scénarios, mais la chose ne semblait pas être grosse, et si elle avait été dangereuse elle aurait déjà attaquée non ?

"Arty t'as gagnée, si tu voulais me faire flipper c'est bon, allez répond maintenant tu vas trop loin.
-Je te jure Pauly, j'ai vu quelque chose. C'est passé hyper vite devant mes yeux j'ai pas capté c'était quoi...
-Arrêtes ! En vrai tu me fais peur la ! C'est bon sort d'ici sérieux... Allô ? C'est pas vrai, Arty ça va ?"

Une deuxième fois, quelque chose attira l'attention de la blonde. Cette dernière ne prit plus la peine de répondre, trop absorbée par ce qui se baladait dans la salle avec elle. Le faisceau de sa lampe ne bougeait pas, elle ne voulait pas faire fuir le Pokémon. Du moins, si c'en était un. Après avoir intimé à son amie de se taire, Artémis tendit l'oreille et attendit que l'ombre se manifeste à nouveau...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Expérience : 5074
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 17 Juin - 14:30

Un pokémon apparaît !



Effectivement tu n'es pas seule... Quelque chose se déplace près de toi, en essayant de rester cacher. Soudainement, tu commences à te sentir un peu fatiguée, tu bailles et luttes pour rester éveiller. La raison de cette fatigue instantanée ne tarde pas à se montrer puisqu'un Soporifik s'approche tranquillement de toi, les bras en l'air...


Que vas-tu faire ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kalos
Expérience : 803
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 17 Juin - 18:39


Attendant patiemment la nouvelle manifestation de la créature, Artémis s'étonna à bailler et sentir ses paupières de plus en plus lourde. Il était en effet tard, près de 23 heures, mais d'habitude elle ne se sentait pas aussi fatiguée, encore moins d'un seul coup. L'hypothèse d'une attaque du Pokémon dans l'ombre était définitivement plausible. Clignant plusieurs fois des yeux pour se garder éveillée, la perception devenue floue de la blonde l’empêchait de parfaitement voir la silhouette qui s'approchait petit à petit d'elle. Tout ce qu'elle reconnaissait, c'était les deux membres qui s'élevaient alors que l'ombre venait vers elle...

Mais alors que l'esprit endormi d'Artémis s'affolait, participant passivement à la possible attaque de son corps, un croassement déchira le silence ambiant. Charlie d'un battement d'aile s'était envolé de l'épaule de sa dresseuse pour fondre vers le Soporifik qu'il pouvait parfaitement voir dans le noir. L'avantage d'être accompagné de Pokémon à la vision nocturne. Usant de la pénombre à son avantage, il enchaîna les attaques Cru-Aile et Feinte, faisant reculer le tapir de plusieurs mètres. La Tadmorv d'Alola elle, ne percevait pas aussi bien dans la nuit, et préféra rester près de sa dresseuse pour la protéger. Cette dernière reprenait peu à peu ses esprits au fur et à mesure que le Pokémon psychique s'éloignait d'elle. Finalement, le tapir jaune s'éclipsa et disparut pour de bon dans les couloirs du château. Avec un soupir soulagé, la blonde tendit la main pour sentir rapidement son compagnon se poser sur son bras.

"Ouf.. Merci Charlie, heureusement que tu es la, j'ai eu une de ces peurs. Oh, oh mince.."

La jeune femme ramassa son téléphone qu'elle avait malencontreusement lâché dans son élan de fatigue. Nouvelle vague de soulagement, le portable n'avait rien. L'appel s'était toutefois arrêté, et une multitude de notifications de Pauline s'affichait sur l'écran. Tantôt énervée, tantôt inquiète, le petit message d'Artémis calma toutes ces émotions par lesquelles était passée sa pauvre amie. Après s'être arrêté un instant pour rassurer son amie et discuter un peu, elle reprit d'un coup compte de sa situation. Oui, il était temps de se remettre en marche, la sortie ne va pas se trouver toute seule.

"Allez hop, on continue par là, je crois que je vais me mettre à parler seule, je flipperais moins eheh."

Le chemin de la blonde la mena dans un long couloir, loin de celui où s'était enfui le Soporifik, où elle pouvait voir un tas de meubles poussiéreux surmontés de bâche blanches. L'endroit était en partie éclairé par la lampe d'Artémis, mais elle ne pouvait évidement pas voir derrière les objets. De plus, des ouvertures -sans portes- laissaient le passage grand ouvert. La jeune femme avait un peu peur de croiser au moment de passer devant ces encadrements de porte un Pokémon bien plus effrayant qu'un Soporifik. Mais elle prit son courage à deux mains et avança, n'imaginant pas que quelque part, se cachait un Pokémon qui l'avait vu...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Expérience : 5074
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 19 Juin - 1:02

Des pokémons apparaissent !

   


En réalité ce n'est pas un pokémon qui l'a vue, mais une bonne dizaine. Cachés dans l'obscurité, ils se dispersent tous afin d'aller attraper des objets et les soulever pour donner l'impression qu'ils flottent tout seul dans l'air autour de la dresseuse. Le plus courageux d'entre eux avancent furtivement dans le dos de la jeune femme pour pousser un petit cri avant de se mettre à rigoler, bientôt rejoint par ses camarades. Toute la bande de Feuforêve ne tarde d'ailleurs pas à se mettre devant Artémis pour se montrer tout en continuant de rigoler.


Que vas-tu faire ?
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kalos
Expérience : 803
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 19 Juin - 15:31


Alors qu'Artémis avançait dans le couloir, sa lampe éclairant chaque recoin où pourrait se cacher un Pokémon, elle n'entendit pas les magouilles du petit groupe de Feuforêve. C'est ainsi que le premier objet que la blonde aperçut bouger la fit bondir jusqu'au plafond. Un chandelier poussiéreux flottait au dessus du meuble sur lequel il était posé initialement. Posant sa main au niveau de son cœur pour calmer son rythme, Artémis était à la fois intriguée et effrayée par ce phénomène. Elle allait continuer son chemin non sans garder un œil sur l'anomalie volante lorsqu'elle entendit juste derrière elle un crissement. Autre sursaut, autre objet. Cette fois c'était une pièce métallique qui se frottait à la paroi réfléchissante d'un miroir ancien. Elle n'avait pas vu tous les objets volants que la blonde n'en pouvait déjà plus. Elle reprit sa marche plus vite, ne voulant pas rester plus longtemps dans cette endroit de malheur.

Elle se serait bien enfuie, mais alors qu'elle s’apprêtait à tourner, un cri la fit se retourner. Dans un réflexe, elle s'était jetée au sol, les mains sur la tête pour se protéger. Toute tremblante, c'est lorsqu'Artémis entendit le petit rire machiavélique du spectre qui se matérialisait devant ses yeux qu'elle comprit. Par Arcéus, ces foutus Pokémon Spectre et leurs blagues de mauvais goût ! Et ce rire.. Elle se moquait, comme les dix autres qui apparurent ensuite, riant de leur petite voix de Pokémon mesquin. Indignée et encore apeurée, la jeune femme se releva et lança des regards autour d'elle. Ses propres Pokémon rigolaient d'elle, elle en était sûre. Charlie du moins, et il ne le cachait pas vraiment.

"Ca suffit ! Pchh allez bougez de la vous ! Erh."

Après une suite de grands mouvements exagérés, les Feuforêves s'enfuirent, toujours en riant de la frayeur qu'elles causèrent à la jeune dresseuse. Cette dernière, fatiguée de cette sortie bien trop longue et pleine de rebondissements, repart en baillant à la recherche de la sortie. La prochaine fois elle y réfléchira à deux fois avant d'écouter son amie, et surtout avant de revenir dans ce château hanté.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Méridian :: Château de Dulem-
Sauter vers: