:: Mhyone :: Réseau routier :: Route 4 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un accident assez brutal / Feat Alexandre Diame

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 2430
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 30 Juin - 8:48
Pour ce qui était de la team Anima, j’étais effectivement persuadé que je les croiserais un jour. A en croire par le passé des autres régions, c’était le genre de groupe qui mettais pas mal de temps avant d’être mis totalement hors d’état de nuire. Nul doute que, même face au fiasco qui les avaient attendus avec le kidnapping du professeur. Enfin fiasco, c’était tout de même un bien grand mot. Ils avaient quand même réussi le vol de bon nombre de pokémons qui n’avaient pas encore été tous retrouvés. Raison de plus pour penser qu’ils n’avaient sans doute pas finis de faire parler d’eux. Enfin, seul l’avenir nous le dirait.

« Non, je suis d’accord. Avec tous les autres groupuscules de ce genre qui ont sévis sur les autres régions, il est clair qu’il est difficile de s’en débarrasser. Regarde les Team Aqua et Magma de notre région. Ça a mis un moment à tout démanteler quand même, et encore, on n’est même pas sûr que ce soit vraiment fini. » Bien sûr, mon village étant isolé et étant trop jeune à cette époque pour partir, je n’avais pas vraiment eu affaire à eux, mais leur histoire alimentait bon nombre de légendes et de ragots. Il était d’ailleurs assez difficile de démêler le vrai du faux à leur sujet.

Alors qu’elle s’excusait pour avoir bougé le bras et avoir réveillé la douleur, je lui répondais.

« Oh, tu sais, t’as pas besoin de t’excuser, c’est surtout pour toi. Après, j’aime pas vraiment voir souffrir les gens, que ce soit physiquement ou moralement. En plus, j’aurais sûrement pas de quoi t’en refaire une si celle-là lâche le temps du trajet donc... » Je lui fis un petit clin d’œil, poursuivant ma route comme si de rien était. Il faisait bon et, au moins, la balade était enrichissante. Je pouvais en profiter pour en apprendre plus sur Mhyone, ce qui m’allait très bien puisqu’après tout, je restais un nouveau venu. Je fus tout de même un peu surpris d’apprendre la raison qui l’avait poussée chez les Guériaigles. Par dépit ? Tout simplement ? A y repenser, ce n’était pas si étonnant. Le système de groupe était plutôt déstabilisant la première fois et, si vous n’étiez ni fan des combats ni fan des concours, choisir pouvait devenir compliqué. Enfin, je supposais, puisque ça n’avait pas été fondamentalement mon cas.

« Oh je vois. C’est vrai que si tu ne savais pas vraiment quoi faire, c’était un choix logique. Après j’imagine que, comme tous les choix, ça s’accompagne quand même de quelques responsabilités non ? Je veux dire, au vu de la réputation de ton groupe. » Je marquais une courte pause, avant de reprendre. « A l’inverse de nous, vous n’êtes pas considérés comme des égoïstes et des tortionnaires, alors j’imagine que, pour la population, vous êtes un peu la lumière dans les ténèbres. » Dis-je sur un ton amusé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn (Cimetronelle)
Expérience : 542
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 30 Juin - 11:33
Il avait comparé la Team Anima de Mhyone aux deux Team qui avaient sévi dans notre région de Hoenn, la Team Magma et la Team Aqua. Ces deux dernière avaient mis très longtemps avant d’abandonner leurs actes malfaisants sur ce territoire. Mais on avait fini par les démanteler. Certains étaient partis et d’autres avaient décidé d’abandonner la partie sombre de leur coeur.

"- Tu as raison. On n'est jamais trop prudent. Elles pourraient très bien revenir un jour ou l’autre alors que plus personne ne s’y attendra. Et là, elles feraient de lourds dégâts je pense."

Cependant, ici, c’était totalement différent. La Team Anima ne cherchait pas à faire de ce monde un idéal pour eux, mais elle chercherait plutôt à faire du mal aux gens à première vue en capturant les pokemons d’autres dresseurs. Après, je savais que leurs membres faisaient des expériences sur les pokemons, alors peut-être qu’ils avaient une idée en tête. Mais personne ne le savait car nous n’avions jamais eu l’occasion de leur adresser vraiment la parole.

Je m’étais excusée auprès d’Alexandre d’avoir bougé mon poignet. Mais celui-ci avait surtout peur que ma blessure s’aggrave. Il n’aimait pas faire et voir souffrir les gens, physiquement comme moralement. Moi non plus d’ailleurs. En plus, il m’avait prévenu qu’il ne pourrait probablement pas refaire d’attelle si celle que j’avais venait à lâcher. Elle était pourtant bien en place et solide, alors j’avais trouvé bizarre de pouvoir la casser juste en bougeant à peine mon poignet.

Nous continuions à blablater et nous étions revenus sur le sujet des groupes. Et principalement sur le fait que j’ai rejoint les Guériaigles par dépit. J’y avais repensé et m’étais dis que j’avais fait le bon choix. Après tout, j’avais passé mon enfance a aidé les personnes en difficulté sans rien attendre en retour.

« Oh je vois. C’est vrai que si tu ne savais pas vraiment quoi faire, c’était un choix logique. Après j’imagine que, comme tous les choix, ça s’accompagne quand même de quelques responsabilités non ? Je veux dire, au vu de la réputation de ton groupe. A l’inverse de nous, vous n’êtes pas considérés comme des égoïstes et des tortionnaires, alors j’imagine que, pour la population, vous êtes un peu la lumière dans les ténèbres. »

"- Il est vrai qu’il y a dans notre groupe certaines personnes qui sont populaires suite aux actions “héroïques” qu’elles ont pu faire. Mais moi, quand j’aide quelqu’un, je n’attends rien en retour car je ne souhaite pas être populaire. Je suis plutôt quelqu’un qui va aider en restant dans l’ombre pour ne pas être reconnue. Je ne veux pas que les gens se disent qu’ils ont une dette envers moi pour l’aide que je leur aurais apporté." Il trouvait que les membres du Sceau étaient considérés comme des égoïstes et des tortionnaires. " Tu penses sincèrement ce que tu viens de dire par rapport à ton groupe ? Moi je pense au contraire que vous aidez les gens également. Pas de la même manière certes, mais plusieurs façon existent. Vous êtes spécialistes des combats, alors vous entraînez les autres à se défendre, ce qui est une excellente chose. Certains vont s’imaginer que c’est pour faire le mal mais en réalité pas du tout. Se défendre est un savoir essentiel quand on vit avec des pokemons sauvages. Du moins c’est mon opinion."

Je me sentais à l’aise avec lui car je n’avais aucun soucis pour parler visiblement. Je parlais même trop pour que être normale. Ça n’était pas mon habitude. J’avais peut-être changé finalement avec le temps. Et puis prendre son indépendance modifie beaucoup son caractère. C’est ce que mon père m’avait dit. Mais je ne m’en plaignais pas bien au contraire.


Je parle en #04B431


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 2430
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 30 Juin - 11:56
Ne les ayant pas affrontés directement, je ne savais pas grand-chose de la Team Anima finalement. Enfin, même s’ils n’avaient pas sensiblement fait autre chose que de causer de la souffrance et de la désolation autours d’eux, ce n’était pas pour ça qu’ils n’avaient rien derrière la tête. En fait, il était d’ailleurs assez rare qu’un groupe aussi organisé n’ait pas de réels buts. Généralement, il y avait toujours quelque chose qui se cachait derrière leur masque, et, d’un côté, ça me rendait assez curieux. C’est vrai qu’à y réfléchir, les intentions de la team Aqua et de la team Magma n’étaient pas mauvaises à la base. C’était plus les méthodes et la réflexion qui allait autour qui laissaient à désirer.

Elle m’en racontait alors un peu plus sur elle, sur sa personnalité. Le fait de ne rien attendre en retour était un acte noble et, peut-être naïvement, je ne pouvais pas m’empêcher de penser que c’était tout de même devenu plutôt courant, et c’était une bonne chose. Il fallait bien avouer qu’il y avait une réelle solidarité qui s’était créée entre les dresseurs du monde entier, ce qui rendait l’aventure particulièrement vivable et agréable. Mais oui, de toute façon, pour quelqu’un qui prônait ses valeurs, le groupe des Guériaigles semblait tout indiqué.

« Généralement, le succès est pavé de bonnes intentions. Enfin je ne crois pas que les personnes dont tu parles soient devenus célèbres parce qu’elles le voulaient. Après, tu as raison, il ne faut pas attendre quelque chose en retour lorsqu’on aide quelqu’un. Mais certaines personnes qui se font aidées ont aussi envie de pouvoir exprimer leur gratitude, et, même si ça peut devenir gênant, c’est peut-être aussi important pour eux que c’est important pour toi de les aider sans rien attendre. » Finalement, si c’était dans la nature des gens d’aider ou de donner, ce n’était pas étonnant qu’un acte d’entraide soit récompensé. Quand bien même ça pouvait être gênant pour la personne qui n’attendait rien.

En revanche, je m’étais mal exprimé. Je ne pensais pas ça de mon groupe mais c’était tout de même un trait que l’on pouvait nous reprocher, notamment et surtout pour les plus assidus d’entre nous, dont je faisais partie. Le discours de la jeune femme était juste, nous aidions à notre manière, un peu caché derrière l’ombre de cette réputation, mais sans s’en soucier plus que ça non plus.

« Bah… C’est pas ce que je pense de mon groupe, non. Mais ce sont des réflexions que l’on a déjà pu me faire. Nous faire. Nous cherchons, du moins pour les plus assidus d’entre nous, à devenir plus forts en permanence. Et beaucoup considèrent que nous n’utilisons nos pokémons que comme des outils ou des armes, en les poussant à bout, en les forçant à prendre des blessures. Alors je ne sais pas trop, ça peut peut-être être vrai pour certains d’entre nous, mais il ne faut pas oublier que, même si c’est en apparence ce que les gens voient, la plupart du temps nos pokémons sont aussi combatifs que nous, et refusent, eux aussi, de lâcher l’affaire dans les pires situations. Moi, ça ne m’affecte pas trop de toute façon, j’ai rien à prouver ni à expliquer à ces gens-là. » Je fis un nouveau clin d’œil, montrant qu’effectivement, ce n’était pas du tout quelque chose qui me pesait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn (Cimetronelle)
Expérience : 542
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 30 Juin - 13:12
« Généralement, le succès est pavé de bonnes intentions. Enfin je ne crois pas que les personnes dont tu parles soient devenus célèbres parce qu’elles le voulaient. Après, tu as raison, il ne faut pas attendre quelque chose en retour lorsqu’on aide quelqu’un. Mais certaines personnes qui se font aidées ont aussi envie de pouvoir exprimer leur gratitude, et, même si ça peut devenir gênant, c’est peut-être aussi important pour eux que c’est important pour toi de les aider sans rien attendre. »

"- Je ne me suis pas vraiment attardé sur les personnes qui étaient on va dire populaires. Après je les côtoie bien évidemment, mais ça ne m’intéresse pas de savoir ce qu’ils ont fait pour mériter la gratitude d’autant de gens. Quant aux gens qui veulent donner une récompense en retour, ça ne me dérange pas, mais je préfère tout de même éviter. Et puis c’est pas toujours évident de se cacher pour aider. Alors bon, j’ai de temps en temps le droit à quelques cadeaux et compliments."

J’avais souris à cette dernière phrase car j’étais quand même contente que les gens remarquent ma présence parfois. J’avais beau être timide et réservé, j’appréciais quand même le fait que les gens me remarquent. Et quand ça arrivait, je me disais que j’avais quelque chose de spécial qui les avait attirés. Je réfléchissais toujours à ce que cela pouvait être mais sans jamais trouver.

« Bah… C’est pas ce que je pense de mon groupe, non. Mais ce sont des réflexions que l’on a déjà pu me faire. Nous faire. Nous cherchons, du moins pour les plus assidus d’entre nous, à devenir plus forts en permanence. Et beaucoup considèrent que nous n’utilisons nos pokémons que comme des outils ou des armes, en les poussant à bout, en les forçant à prendre des blessures. Alors je ne sais pas trop, ça peut peut-être être vrai pour certains d’entre nous, mais il ne faut pas oublier que, même si c’est en apparence ce que les gens voient, la plupart du temps nos pokémons sont aussi combatifs que nous, et refusent, eux aussi, de lâcher l’affaire dans les pires situations. Moi, ça ne m’affecte pas trop de toute façon, j’ai rien à prouver ni à expliquer à ces gens-là. »

"- Tu as raison d’ignorer ces gens. En général ceux qui disent ça ne sont pas des dresseurs sinon ils comprendraient. Et puis les pokemons ont leur propre caractère, si ils ne veulent pas se battre, ils nous le font savoir à leur manière. Les seules personnes à blâmer sont ceux qui maltraitent physiquement leur pokemon parce qu’il ne veut pas écouter. Comme tu le dis si bien, certains pokemon aiment ça, certains sont même fait pour ça. Leur espèce les oblige à vouloir se battre, c’est dans leur nature. Heureusement, ils ne sont pas tous comme ça sinon ce serait la galère."

Je repensais à Faelina qui s’était ruée sur le Vorastérie ennemi lors de la requête que j’avais effectué avec Vixion peu de temps avant. Elle se souvenait du jour où elle était tombée d’un arbre en pleine sieste à cause d’un autre membre de son espèce et elle cherchait vengeance depuis. Maintenant ça allait beaucoup mieux vu qu’elle avait pris sa revanche.

"- Je crois que nous nous rapprochons de plus en plus de la Capitale." dis-je en voyant de hauts bâtiments au loin.


Je parle en #04B431


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 2430
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 30 Juin - 15:11
Même si on était d’une nature plutôt timide, et qu’on ne cherchait pas nécessairement l’approbation de quelqu’un, c’était tout de même très agréable de l’obtenir. Le tout était de ne pas être déçu quand ce n’était pas le cas, car chacun avait sa manière de dire merci, et elle n’était pas forcément visible et évidente pour tout le monde. Enfin, c’était tout de même dans la nature des gens d’être différents finalement.

« Mouaip ! De toute façon si c’est comme tu le dis, leur célébrité est peut-être aussi pour eux plus qu’un poids qu’autre chose, donc ce n’est pas forcément une bonne chose que d’en rajouter. Pour certains, être la cible des regards extérieurs est souvent difficile à vivre alors… » je lui fis un grand sourire. Moi, ce n’était pas vraiment mon cas, et il fallait de toute façon que j’en passe par là pour faire connaitre mon peuple, c’était une certitude. Encore une fois il était trop tôt pour pouvoir y penser. Je me perdais alors un temps dans mes pensées, imaginant ce que pourrait bien être mon avenir dans la ligue de Mhyone. Il paraissait encore quelque peu indécis, mais ça ne me faisait pas peur. Je reportais alors mon attention sur la jeune femme blessée.

« J’avoue que si tous les pokémons étaient de nature combattifs, ça serait un sacré bordel à gérer, notamment pour les rangers ! » j’éclatais de rire, imaginant la scène, avant de reprendre. « Mais bon, comme tu dis, heureusement, ce n’est pas le cas. En fait, le tout réside dans le fait de pouvoir réunir une équipe soudée et qui a les mêmes intentions que toi. Faut qu’il y ait du « feeling » entre les pokémons et leur dresseur, c’est pas juste une affaire d’équipe polyvalente sur le « papier. », ça va plus loin que ça ! Mais t’as raison, généralement, c’est plutôt ceux qui ne sont pas dresseurs qui ne comprennent pas tout ça et qui critiquent, donc leurs avis importent peu. » J’arborais comme d’habitude un grand sourire, voyant que nous étions sur la même longueur d’onde.

Comme elle l’avait dit, nous approchions de la grande ville. Il y avait plusieurs médecins, infirmeries et ainsi qu’un hôpital en ville, et ce dernier n’était d’ailleurs pas trop loin de nous. Je décidais donc de m’y diriger avec Tohkami pour qu’elle puisse recevoir les soins approprié. L’endroit était plutôt grand, pour ne pas dire immense, et surtout, par chance, assez peu fréquenté ce jour-là. Nous n’eûmes alors pas de difficulté à trouver un médecin disponible pour s’occuper de son cas. Il nous demanda alors d’attendre le temps de revenir avec un petit dossier qu’il prit soin de remplir, avant d’examiner ma nouvelle amie. Je grimaçais quand j’entendais le diagnostic, une légère fracture, rien de trop grave, mais il allait devoir plâtrer. Il partit alors faire ses préparatifs, et je profitais de l’instant pour dire à la jeune femme.

« Bon… C’est un peu pire que ce que je pensais, mais pas trop grave non plus. Je peux pas trop faire plus et je pourrais pas rester pendant qu’ils te plâtrent. Ça va aller ? » Je ne savais pas trop si elle avait l’habitude, alors je préférais demander.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn (Cimetronelle)
Expérience : 542
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 30 Juin - 23:45
« Pour certains, être la cible des regards extérieurs est souvent difficile à vivre alors… »

Cette phrase m’avait fait faire une moue de tristesse car elle me correspondait en tout point. Je détestais avoir sur moi le regard des gens, mais en même temps j’étais contente quand ils faisaient attention à ma présence. Je savais que j’étais un peu contradictoire, mais bon mon caractère était bizarre aussi. En vérité, ce qui me gênait le plus était le regard insistant et figé des inconnus principalement sur moi parce que je ne pouvais savoir ce qu’ils pensaient vraiment.

Suite à notre conversation sur les combats pokemons, j’avais réalisé que nous pensions exactement la même chose. Il était rare que d’autres personnes soient d’accord avec mes opinions, mais lui l’était et j’étais ravie. Il avait éclaté de rire après avoir dit que si il n’y avait que des pokemons de nature combatif, ça serait le bordel. Je n’aurais pas dit que c’était marrant, mais plutôt inquiétant. Il était aussi d’accord sur le fait que l’avis des non-dresseurs n’importait pas. Il ne connaissait pas grand chose de la vie qu’on menait, alors dire des trucs sans savoir, je ne voyais pas l’intérêt de les écouter.

Nous approchions maintenant rapidement de la ville. J’allais enfin pouvoir voir un médecin pour mon poignet que je commençais à ne plus sentir à cause de l’immobilité que je devais respecter depuis un bon moment déjà. J’espérais que ça ne soit pas trop grave sinon j’aurai des difficultés pour dessiner pendant un certain temps. Et ça me rendrait triste. Mais il fallait que j’attende l’avis des médecins d’abord pour être sûr de ce qui allait suivre.

Un hôpital était en vue et Alex m’y avait entraîné à grand pas. Nous étions entrés dans l’hôpital et nous étions dirigés vers l’accueil pour savoir si un médecin ou une infirmière pouvait m’osculter assez rapidement. Heureusement pour moi, il y avait en un qui était disponible tout de suite et qui avait pas mal de temps avant son prochain rendez-vous. Il était allait chercher un dossier afin de remplir des informations basiques à mon sujet. Le docteur m’avait ensuite examiné et son diagnostic ne m’avait pas plus du tout. Une fracture du poignet qui allait me valoir un petit moment dans le plâtre le temps que ça se répare. Mon soigneur était donc parti chercher ce qu’il avait besoin pour faire son plâtre.

« Bon… C’est un peu pire que ce que je pensais, mais pas trop grave non plus. Je peux pas trop faire plus et je pourrais pas rester pendant qu’ils te plâtrent. Ça va aller ? »

"- Il ne va pas m’opérer alors tu sais je n’ai pas avoir peur de quoi que soit. Si tu as autre chose à faire, vas-y, ne t’inquiète pas pour moi. Je suis entre de bonnes mains maintenant. Et encore merci de m’avoir fabriqué cette attelle. Elle m’a beaucoup soulagé. J’espère que la prochaine fois qu’on se reverra, ça ne se passera de la même manière qu’aujourd’hui."

Je lui avais lancé un grand sourire pendant qu’il partait. Il était vraiment cool ce Alex. J’aimerai bien le revoir un jour ou l’autre. Mais seul l’avenir nous le dira car je ne vais pas chercher à le revoir de moi-même. Je ne suis pas comme ça. Même avec Ren, j’attends que ça soit lui qui propose qu’on se voit. Bref le médecin venait de revenir.

HRP:
 


Je parle en #04B431


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 2430
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 2 Juil - 19:22
Bon. La jeune femme ne semblait pas plus inquiète que ça à l’idée de se voir poser un plâtre. En fait, il fallait bien avouer qu’elle avait parfaitement raison, elle n’avait vraiment rien à craindre. Et puis, de toute façon, elle ne le garderait surement pas longtemps, c’était plus une précaution qu’autre chose. Si ça se trouve, elle pourrait même avoir retrouvé l’entier usage de son bras d’ici la réunion de ce groupe, ce qui était tout de même une bonne chose. Enfin pour elle, puisqu’elle semblait particulièrement y tenir. Bref. Je ne lui étais plus d’aucune utilité pour le coup, et je ne devais pas oublier que j’avais quand même prévu de m’entrainer dans la grotte du passage aujourd’hui. Je lui lançais alors.

« Okay ! Pas de problèmes, je vais te laisser alors. Je te laisse mon numéro si jamais t’as toujours envie de participer à nos Trecks, et je verrais ce que je peux faire ! »

Je lui lançais un dernier sourire, avant de récupérer mon sac et de m’étirer. La journée ne faisait que commencer pour Nuts et moi et une longue marche nous attendait. Marche à laquelle nous étions préparés, bien évidemment. Je pris alors la direction de la sortie, après avoir lancé à ma nouvelle amie, sans me retourner.

« Rétablis toi bien ! Et bon courage pour ta réunion. Pense à moi si vous partez affronter la team Anima. A un de ses quatres ! » Puis je repartais, après lui avoir fait un léger signe de la main. J’étais persuadé que nous allions nous revoir d’ici peu, et même si nous n’avions pas tout à fait les mêmes intentions ni même parfois les mêmes convictions, je la trouvais très sympathique.

Je repris alors la route 4, déterminé à ne pas perdre de vue mes objectifs de la journée. La nuit ne tombait pas encore et, même si le temps se gâtait un peu, j’étais persuadé de pouvoir arriver à temps à la grotte, avant de me prendre une bonne vieille douche estivale ;
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Réseau routier :: Route 4-
Sauter vers: