:: Mhyone :: Elerya :: Grotte du Passage Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

De passage dans la grotte ✿ Lysandre Elric

avatar
Région d'origine : Kalos
Expérience : 687
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 19 Juin - 18:41


Dans un vain effort pour se protéger de la neige tombant de Lysandre, Artémis mit ses bras devant sa tête en riant. Quel gamin alors ! Après s'être ébroué comme son compagnon canin, il se rassit et ébouriffa ses cheveux pour les dégager de la neige. La couleur atypique de ces derniers intriguait toujours la blonde, mais elle se dit qu'il devait y avoir beaucoup de cas comme eux à Mhyone.

"Oh je voulais au départ. Et puis je me suis dit que ces mioches avaient besoin qu'on leur montre de quel bois on se chauffait ! Bon, ils m'ont bien eu mais quand même. Après un instant, la jeune femme passa un coup de main sur ses épaules et se redressa de la murette. Bon, alors on y va. On va pas traîner, la grotte de Passage est pas loin mais il faut encore la traverser."

Son Cornèbre revenait d'ailleurs pile au bon moment. Ce dernier volait bas, et lentement. Le gros bébé avait besoin de sa sieste ? D'un peu de repos ? Tant mieux, les grottes n'étaient certainement pas les environnements les plus accueillants pour les oiseaux comme Charlie. Sortant de son sac une Pokéball, la blonde fit rentrer son compagnon dans la capsule pour lui laisser un peu de temps pour se reposer. C'est vrai, le pauvre avait passé tout le chemin sur l'épaule de sa dresseuse, il devait être crevé. Les yeux de la jeune femme roulèrent et elle se mit finalement en marche, prenant la tête du groupe.

L'entrée de la Grotte du Passage n'était vraiment pas loin, quelques minutes de marche après être sorti d'Elerya et ils se trouvaient déjà devant le tunnel menant à l'autre côté de Mhyone. Artémis fit d'un coup le parallèle entre le Mont Couronné et le Mont Kaygon. Elle ne s'était jamais vraiment fait la remarque mais en y repensant, c'était une géographie plutôt similaire à celle de Sinnoh, avec une montagne coupant en deux la région. Enfin, elle trifouilla dans son sac et en sortit une lampe torche qu'elle assénait avec une certaine fierté enfantine. Après sa première impression médiocre d'aventurière, elle s'était maintenant préparée aux éventualités !

"Hop la ! J'en ai même une seconde pour toi si tu veux, fit-elle en présentant le second objet à Lysandre. Par contre la tienne marche avec la manivelle contrairement à moi eheh. Ça travaillera tes biscoteaux, allez en avant !"

Cette grotte était bien trop excitante. Artémis avait l'impression d'avoir découvert une source d'énergie qui débordait en elle. D'un "clic" elle alluma sa torche et le faisceau lumineux éclaira les parois rocheuses qui entouraient maintenant le groupe. La blonde, toujours en tête, marchait nonchalamment, observant la structure de la grotte et les quelques ombres qui s'enfuyaient lorsque le rayon lumineux les approchaient. Et oui, la blonde en avait dans la tête, les Pokémon dans les endroits sombres comme les grottes ont souvent peur ou n'aime pas la lumière. Bon, c'était aussi pour pouvoir voir ce qu'il y avait devant elle mais voila.

La Tadmorv d'Alola d'Artémis s'était joins au groupe, surtout parce que sa dresseuse était un peu inquiète à l'idée de se faire attaquer par des Pokémon un peu trop dangereux et indifférent à la lumière de sa lampe. Evidemment, elle fit les présentations, Ella la Tadmorv était toutefois assez réservée, et s'était vite accrochée à sa dresseuse durant le voyage, se plaçant juste devant elle pour la protéger d'une quelconque attaque. C'était amusant de voir ce Pokémon si disgracieux avec Artémis. A croire que tout les compagnons de cette dernière faisait contraste avec elle. Deux Pokémon Ténèbres, l'un aux airs fourbes et l'autre repoussant, accompagnant une jeune femme délicate. Le pire c'était qu'Artémis aurait été la première à remarquer cela chez d'autres dresseurs, mais ne semblait pas le voir pour elle. Bref.

Rien d'extraordinaire ne se passait au départ, le groupe avançait tranquillement et discutait gentiment comme depuis leur rencontre à Nox Illum. Arrivé à un tournant, Artémis nota un petit panneau en bois qui indiquait le chemin à prendre pour rejoindre la route 5. Bon, ils ne devaient plus être très loin non ? Seul problème, le chemin n'existait pas. Du moins, il était bouché. En baladant le faisceau lumineux sur les nombreux blocs de pierre constituant le mur qui empêchait le passage, la blonde reconnut quelques formes étranges. C'était vraiment bizarre.

"Je crois qu'on a un petit problème... Par hasard tu n'aurais pas de solution pour exploser ce gros mur ? Ils disent que c'est par la qu'on doit aller, c'est qu'il doit y avoir la suite du chemin derrière ces rochers c'est pas possible autrement."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Jotho
Expérience : 243
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 19 Juin - 23:06
Et nous étions repartis. Le Cornébre de la blonde venait de revenir et elle le rappela dans sa pokéball. Nous allions avoir à faire à une grotte. Sombre, humide, frais avec des bruits étranges qui provenaient de tout et de rien mais aussi des endroits à y découvrir, c'était ça une grotte ! Quelques minutes de marche nous suffirent pour atteindre la dite grotte du Passage. C'était bien plus rapide de descendre que de monter.

Une grotte qui servait de chemin pour accéder à une autre ville hein... Un peu comme la Route de glace entre Acajou et Ebenelle. L'endroit servait en même temps d'entrainement pour les dresseurs car les profondeurs de cette grotte étaient habitées par des pokémons assez puissant. Le léger vacarme provoqué par Artémis lorsqu'elle fouilla dans ses affaires me fit tourner la tête. Elle sortit deux lampes de poche de son sac, une à pile et une dynamo qui m'était destinée. La demoiselle se moqua un peu de moi, puis pleine d'entrain proposa de commencer l'exploration. Je ne pouvais qu'approuver, répondant à ma camarade je repris la marche, faisant tourner la manivelle qui actionnerait la lumière:

-C'pas très poli de refiler la lampe manuelle à ton client mademoiselle la guide. Et mes biscoteaux sont très bien comme ça en plus ! Je parie que je te bats au bras de fer.

Le tout dit sur un ton léger et accompagné d'un sourire qu'Artémis ne verrait sûrement pas à cause de l'obscurité nous nous enfoncions dans l'ombre. Deux faisceaux lumineux pointaient ci et là, brisant l'obscurité. Nos pas ainsi que le bruit de la manivelle qui tournait raisonnaient entre les parois rocheuses, parfois accompagnés par des éclats de voix. Un étrange bruit se fit entendre, une matière visqueuse et gluante qui frottait le sol. Je me mis sur mes gardes mais rapidement mon acolyte de voyage me présenta à son autre pokémon. Un Tadmorv comme je n'en avais jamais vu, un Tadmorv d'Alolha. La couleur était bien différente de ceux de Jotho, de violet à arc en ciel... Finalement la créature multicolore se mit devant sa dresseuse.

Tout se passait pour le mieux dans le meilleur des mondes comme disait un brillant mais trop optimiste savant, quelques rugissements de pokémons perturbèrent la mélodie produite par notre groupe mais rien d'autre de notable. Rien sauf ce moment où je trébuchai, manquant de tomber et me rattrapant à l'épaule d'Artémis, la honte. Je lui glissai des excuses, l'ayant sûrement surprise. Ma guide s'était arrêtée, la route semblait bloquée. Nous passâmes à plusieurs reprises nos rayons de lumière sur la paroi face à nous mais rien n'indiquait que nous pouvions continuer par là. La guide prit la parole, elle voulait savoir si je pouvais faire exploser ce mur hein ?

-Et bien... Malosse pourrait tenter de gronder assez fort pour faire trembler les parois et peut être provoquer une chute de rochers mais je pense que ça fonctionnera pas, et même si ça fonctionnait ce serait dangereux.

Je m'avançais vers le mur, le touchant et essayant de pousser, il ne bougeait pas d'un pouce:

-Ah, malgré mon entrainement intensif de biscoteaux à la lampe dynamo je ne peux toujours pas faire bouger ce mur.


Je me reculais un peu et me jetai vers le mur pied sorti, pas plus de résultat. Je retentai ma chance, une fois, deux fois, trois fois, c'était inutile de compter ou même de ressayer. Je me tournai vers la dresseuse aux beaux yeux verts et lâchai, lampe torche sous mon visage et mine le plus effrayant possible:

-Mouhahahaha je suis le maitre de la grotte et je t'ai bloquée ici !

Coup de patte de Malosse, je repris mon sérieux:

-Hum. Je vois pas comment on va bouger ce truc. Tu penses qu'on peut le contourner ? Ca vaut le coup d'essayer non ?

Je fis quelques pas aux alentours afin de trouver une brèche ou quelque chose. Je m'étais sûrement blessé en frappant le mur, boitant légèrement je tentai de faire en sorte de le cacher à ma partenaire, c'était pas le moment de jouer aux blessés. Là ! Unbloc venait de tomber, c'était sûrement le passage. J'appelai Artémis, passant ma main et tirant les quelques morceaux vers moi. Le chemin restait cependant assez étroit et il nous faudrait nous salir si nous voulions passer ici.

-Tu veux qu'on cherche un autre moyen de traverser ce mur ou ça te dérange pas de te salir un peu ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kalos
Expérience : 687
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 20 Juin - 0:03


La blonde sursauta au moment où son compagnon de route se retint à elle. Après avoir soupiré un coup, elle jeta un regard vers ce qui avait bien pu se trouver sur le chemin du garçon pour qu'il perde l'équilibre, mais ne vit rien dans la pénombre. Son attention revint au plus important : le grand mur de rocher qui bloquait le chemin. C'était au hasard qu'Artémis avait demandé si Lysandre pouvait agir d'une manière ou d'une autre, la blonde n'était pas convaincu du tout qu'il puisse dégager le passage. Son Pokémon n'avait pas l'air des plus puissants physiquement, et il n'y avait aucun jugement sur la personne, mais il n'allait certainement pas soulever ces rochers à la seule force de ses bras. La situation ne la faisait clairement pas sourire, en fait toute l'énergie trouvée auparavant semblait s'être envolée. Tant mieux, Artémis devait réfléchir, pas s'éparpiller dans tout les sens.

Du moins elle le voulait. Se concentrer alors que son nouvel ami aux cheveux argentés s'agitait et accumulait les tentatives vaines s’avérait difficile. Toutefois, les remarques et actions plutôt comiques du jeune homme arrachèrent un sourire amusé à Artémis. Elle s'autorisa même à rire lorsqu'il imita ces films d'horreur avec la lampe. D'un coup de patte bien placé, le jeune homme se montra finalement un peu sérieux et avouait son impuissance face à l'obstacle.

"Le contourner ? Je ne vois que l'autre chemin à coté, mais je doute qu'il mène à la sortie. Sinon quel serait l’intérêt du panneau ? Je ne comprend vraiment pas comment ce mur a-t-il pu se retrouver ici."

La dernière phrase était plus murmurée à elle-même. Si Lysandre s'était blessé, il avait du bien le cacher ou Artémis n'y porta pas toute son attention car elle ne le remarqua pas. Du moins pas encore. Son esprit carburait, tandis que le dresseur au canin cherchait un passage quelconque dans cette impasse. Encore une fois, la blonde n'y croyait pas. Jusqu'à ce qu'il s'écria avoir trouvé. Et au même instant, Artémis aussi avait trouvé. Le faisceau lumineux de sa lampe se balada rapidement sur le mur de pierre et... Ce qu'elle imaginait semblait être vrai. Reculant d'un pas, la blonde écarquilla les yeux.

"Lysandre.. Lysandre ! Chht !"

Mais il était trop tard, le jeune homme avait déjà créé une brèche, perturbé l'équilibre. Le passage qu'il avait ouvert était étroit, mais il ne tarda pas à s'agrandir alors que le reste des rochers formant le mur tremblaient et commençaient à tomber.

"Lysandre, fait attention ! Par ici !"

Dans la voix de la blonde on pouvait sentir de l'inquiétude mais également de la peur. Son cri avait pour but d'alerter le garçon aux cheveux gris de la catastrophe. En effet, un nuage de poussière se leva alors que les pierres tombaient du mur. Enfin, au travers de la manche qu'elle avait placée devant son visage, le regard émeraude d'Artémis distinguait parfaitement ce qu'il se tramait. Dans le nuage brunâtre se mouvait une forme très grande de serpent.

Un Onix. Le Pokémon était ce qui constituait le barrage vers la sortie depuis le début ! Il devait être endormi, c'était la seule explication, le passage créé par Lysandre dut lui faire perdre équilibre et dans sa chute il se réveilla. Et il ne devait pas être joyeux. Le serpent de pierre s'enroulait et se mouvait lentement mais de manière menaçante. Le bruit des rochers qui roulaient contre les parois de la grotte et le son surnaturel qui s'échappait de la gueule du monstre de pierre suffirent à paralyser Artémis. Devant elle se dressait un Pokémon à la fois majestueux et dangereux, une force de la nature, qui la dépassait de plusieurs mètres. La Tadmorv, loyale envers sa dresseuse, se postait entre le Pokémon sauvage et la blonde, laissant apparaître une grimace intimidante sur sa face disgracieuse. L'Onix n'attaquait pas encore, il tentait d'effrayer les deux humains.

D'un coup d’œil, la dresseuse put repérer Lysandre, qui n'était pas le centre d'attention de la créature sauvage pour le moment. La seule chose que pouvait faire Artémis était se déplacer lentement, ne pas agir brusquement pour attirer une réaction violente et calmer le jeu. Comme cette nuit là dans la forêt du Tilleul. Après une grande inspiration, la blonde afficha une expression sérieuse. Un pas après l'autre, elle tenta de marcher en cercle, le serpent de pierre la suivant, comme deux prédateurs qui se tournaient autour avant l'attaque. La tension était palpable, si Artémis réussissait ce qu'elle avait en tête, elle se retrouverait normalement dans le tunnel vers la sortie et ils pourraient repartir tranquillement, sans avoir à risquer un combat contre la créature bien trop grande pour être considéré un adversaire pour les deux apprentis dresseurs. Artémis ne voyait pas vraiment ce que faisait Lysandre, mais elle espérait qu'il n'allait pas agir de manière à énerver la créature, la communication était assez compliquée surtout à cause de la respiration irrégulière de la jeune femme.

"Lysandre, ne fait pas de geste brusque.. J’espère que tu m'entends," dit-elle assez fort afin d'atteindre son compagnon probablement resté dans l'ombre de la grotte.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Jotho
Expérience : 243
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 20 Juin - 2:20
La situation venait de devenir houleuse, non épineuse... ou même catastrophique ! "
"Lysandre, fait attention ! Par ici !"" Les mots d'Artémis furent le déclencheur. Une chute de pierres, beaucoup de bruit, des battements d'ailes dans tous les sens perturbant grandement mon ouïe, un nuage de poussière, merde que se passait-il ?! Un énorme rugissement surpassa les autres bruits, venant faire vibrer les parois rocheuses et faire tomber quelques pierres et stalactites. Les bruissements d'ailes s'éloignaient, les ppokémons fuyaient une créature qui les effrayait.

Mon rayon de lumière dirigé vers la source du bruit dévoila une énorme silhouette. Un Onyx se dressait dos à moi. Je n'arrivais à voir d'Artémis qu'un bout de corps, le reste étant caché par le serpent de rocs. Il fallait agir, elle était en danger ! Mais que faire face à cette créature ? Une poussée d’adrénaline survint, ça pouvait être très mauvais si j'agissais sur un coup de tête. Je voulu fermer les yeux pour contrôler le flux d'hormones mais une seconde d’inattention pouvait mener au trépas ! Il fallait réfléchir... La sortie était derrière moi je pouvais partir mais vous qui suivez mes aventures depuis quelques temps savez sans doute que je ne suis pas un lâche qui abandonne les gens, qui plus est une amie ! Je ne vous rabâche pas que je veux être un héros pour agir comme un couard dés que ça se corse. Enfin... je devais cesser de divaguer et me concentrer à nouveau sur la situation...!

J'avais échafaudé un maigre plan, pas le plus sûr ou le plus efficace mais bon, l'urgence de la situation nécessitait qu'on agisse vite... Ma blessure à la cheville ne me faisait plus mal, merci l'adrénaline. Mais je ne comptais rien faire d'imprudent avec mon corps hormis courir. Je m'accroupis vers Malosse, lui donnant quelques instructions. Lesquelles ? Et bien de se diriger vers le tunnel de sortie et utiliser ses flammes pour nous éclairer. Ensuite il fallait que je trouve un moyen d'avertir ma camarade en situation délicate que j'avais un plan... Sa voix s'éleva, elle me donnait des consignes, pas de gestes brusques. Je n'en avais nullement l'intention à vrai dire. Elle devait être oppressée par la peur, non, elle l'était. Sa voix vacillait et sa gorge était nouée d'angoisse.

-ARTÉMIS ! JE VAIS ESSAYER DE TE FAIRE GAGNER DU TEMPS ! COURS ET SUIS LA LUMIÈRE DANS LE TUNNEL ! CE N'EST PAS LA MORT MAIS SEULEMENT GRIMM QUI NOUS GUIDERA !

Ce n'était peut être pas un moment propice à l'humour, mais je n'avais pas fait exprès, promis ! Enfin, restait à divertir ce foutu serpent de roc. Le frottement des pierres composant son corps au sol était audible et brisait un silence de plomb régnant ici. J'allumais et éteignais ma lampe dynamo plusieurs fois afin de signaler la position du tunnel à Artémis, il faudrait être très rapide.

Je pris des pierres qui étaient tombées là et les jetai contre la paroi opposée à celle de la blonde, ce bruit suffirait-il à ne serait-ce qu'intriguer le Onyx ? Non, il resta de marbre, ou plutôt de pierres face à mon acte. J'essayais donc avec un caillou plus gros, il était lourd ce foutu roc... Boom, enfin non pas encore. Le caillou s'écrasa dans la façade de roche et un cri s'en éleva ! Un cri bien connu de ceux ayant parcouru les grottes et les caves de diverses régions, ce fameux cri strident de... RACAILLOU ! Le pokémon visiblement vexé d'avoir été dérangé commença à taper le sol et la façade du poing, hurlant de tout son être. C'était pas bon ! Mais la diversion que j'attendais était faite, le serpent pétrifié s'était tourné vers la boule magiqu...colérique.

-Artémis c'est le moment viens !

Même si Onyx s'attaquait à Racaillou leur combat pouvait déraper et générer des dommages collatéraux, nous devions nous tirer et vite ! Je refis quelques signaux lumineux à ma guide pour qu'elle s'y retrouve dans cette pénombre. Appuyé contre une façade du tunnel, je tendis la main prêt à attraper Artémis au vol au cas où. Ma cheville me faisait de nouveau mal, je n'étais pas sûr de pouvoir courir très vite dans cette situation. J’espérais que l'adrénaline refasse effet, et qu'Artémis ait le temps de se glisser jusqu'ici. Il fallait qu'elle fasse vite... Le Racaillou luisait, assez pour éclairer l'endroit où nous étions et le bout du fameux tunnel. Bordel il se préparait à faire Destruction l'idiot !

-AH DÉPÊCHE TOI ARTÉMIS !

Ma voix tressaillit, j'avais trop hurlé et mes nerfs étaient en pelote. Je tremblais de tout mon être, de la peur ? Non,enfin, pas que. Cette fameuse adrénaline que j'évoquais fréquemment y était aussi pour beaucoup.


[Alors la pas de soucis, c'est ce que j'aime dans un RP. Smile )]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kalos
Expérience : 687
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 20 Juin - 11:41


Le court silence qui suivit conforta un peu Artémis. Elle n'entendait rien sous les bruits de rochers s'entrechoquant, mais elle imaginait que Lysandre réfléchissait à une solution viable pour eux deux. Soudain, s'élevant au dessus du vacarme causé par le serpent de pierre, la voix du jeune homme prévint la blonde. Il avait l'intention d'attirer l'Onyx afin qu'elle puisse s'enfuir. Ça semblait dangereux, mais sur le moment Artémis se dit qu'il valait mieux ça qu'être juste en face de la gueule béante d'une créature pouvant l'écraser d'un seul coup. La lumière qu'envoyait Lysandre aida la jeune dresseuse à se situer dans la cave.

Attendre, voila ce qu'elle devait faire. Attendre que son compagnon d'infortune trouva un moyen d'attirer l'attention du grand Pokémon et ensuite s'enfuir le plus vite possible. Le regard menaçant de la créature ne rassurait pas la blonde, et chaque seconde passée dans cette position, statique et face à face, ne faisait qu'augmenter les chances que le type Roche n'attaqua. Une série de sons attirèrent l'attention de la blonde, qui resta toutefois figée sur place. Bientôt, un cri se fit entendre, similaire à celui de l'Onyx, et quelque chose sembla frapper les parois de la grotte à plusieurs reprises. L'énorme tête du serpent se tourna vers la source de ce vacarme. Avant même que Lysandre ne lui hurle de s'enfuir, Artémis s'était déjà précipitée hors de portée des deux Pokémon, sa Tadmorv à ses trousses.

Heureusement pour elle que la lampe de Lysandre lui envoyait toujours des signaux, elle se serait perdue dans les cavités de la grotte sinon. Après un sprint, la blonde aperçut enfin les flammes du canin dans le bon tunnel. Elle continuait de courir, la distance la séparant de la sortie étant plus grande qu'elle ne l'avait imaginé. La voix de Lysandre s'éleva à nouveau pour lui hurler d'aller plus vite. Après s'être retournée une seconde pour voir qu'un des Pokémon luisait bizarrement, les jambes d'Artémis la portèrent le plus loin qu'elles pouvaient. Dans son accélération, elle ne s'attendait pas à sentir la main du jeune homme l'agripper depuis une des parois. Le regard émeraude de la blonde se planta dans celui du jeune homme et elle put lire qu'il avait également peur.

"Qu'est-ce qu'il se passe ? Il y en a un autre ? Qu'est-ce qu-Ah !"

Artémis ne termina pas sa phrase, après un coup retentissant sur le sol, l'Onyx avait déclenché une secousse qui fit perdre l'équilibre de la jeune femme. Cette dernière s'accrocha au bras de Lysandre pour ne pas tomber à terre. Les choses se gâtaient vraiment, le second Pokémon luisait de plus en plus et cela ne présageait rien de bon. Sans attendre la réaction de son compagnon, elle le tira comme elle put dans sa course vers la sortie du tunnel, abandonnant le combat entre les deux Pokémon sauvages.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Jotho
Expérience : 243
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 20 Juin - 15:00

Les chocs provoqués par les deux cailloux n'annonçaient rien de bon quant à la stabilité de la grotte ! Ça tremblait de partout. La jeune femme attrapa ma main puis s'accrocha à mon bras pour ne pas tomber. Ce foutu Onyx faisait des siennes. La lueur de l'autre pokémon s'intensifiait et il ne fallait pas être expert pour savoir qu'une attaque Destruction pouvait avoir un puissant souffle, surtout dans une grotte... Il fallait se barrer et... Avant que je n'aie le temps de commencer à courir par moi même Artémis me tira avec elle. La blonde aussi avait compris que la situation était plus que délicate !

Je passais outre ma douleur au pied et nous commençâmes une course effrénée, tout pouvait nous tuer que ce soit le souffle de la Destruction, les éboulements provoqués par les coups de l'autre serpent roc ou même le Onyx qui pourrait nous rattraper sans mal vu la vitesse à la quelle se déplaçaient ces pokémons. Notre guide étant désormais Malosse il nous fallait suivre sa lueur pour ne pas se perdre dans cette obscurité. Nous commencions à être loin des deux belligérants, mais loin d'eux ne signifiait pas en sécurité, loin de là. Les parois tremblaient toujours, il fallait qu'on court plus vite l'attaque du Racaillou allait bientôt exploser !

-Allez Artémis, encore un petit effort, plus vite !

Manquant de tomber à cause de ma cheville défaillante je me réceptionnai au mieux et repris mon équilibre, accélérant le rythme. Une lueur ! C'était la lumière extérieure ! Un ultime effort suffirait ! Mais à peine la lumière fut perceptible qu'une grande détonation se fit entendre... fallait-il écrire le fameux mot ? BOOOOOOOOOM ! Une puissante bourrasque nous poussa au dos, le Racaillou avait conclut son attaque. Un léger instant de calme puis des tremblements plus virulents que les précédents... Enfin de grandes chutes de pierres.

Esquiver était presque impossible, tout serait question de chance et de rapidité à quitter l'endroit ! Par chance aucun débris ne nous atteignit. La sortie était devant. En avance de quelques pas sur ma camarade je tendis ma main vers elle pour attraper son bras et la lancer vers l’extérieur afin de raccourcir son séjour sous tunnel et lui faire gagner quelques précieuses secondes. Je plongeai pour écourter le séjour moi aussi, me réceptionnant avec une roulade et évitant de peu quelques grosses pierres tombées pile vers la fin du tunnel.

Mon coeur battait fort. J'avais chaud, très chaud. Je me laissai tomber sur le sol, yeux fermés. Des gouttes de sueur perlaient sur mes tempes et mon sang tambourinait dans tout mon corps. Je pouvais entendre mon cœur frapper ma cage thoracique. Quelle épreuve. J'ouvris finalement mes yeux qui se furent dans un premier temps agresser par la lumière. Je fronçai les sourcils et posai une main sur mon front afin de limiter l'effet qu'avait le soleil sur mes globes de vision. Mes sourcils se défroncèrent lorsque je vis le visage de ma camarade toujours vivante, une bien agréable vue comparée à celle qu'offrait la Tadmorv l'accompagnant, étrange mais amusant contraste haha. Mais qui étais-je pour juger des contrastes entre dresseur et pokémon ? J'en possédais un avec une réputation d'être maléfique alors que je souhaitais être un héros haha... Au fait, où était Grimm ? Inquiet j'observais les alentours à la recherche de mon petit frère pokémon, Là ! Il s'approcha de moi. Il ne semblait pas blesser lui, contrairement à moi...

Je m'assis puis tentai de me lever, une grande douleur se manifesta au niveau de ma cheville gauche, je retombai assis directement. Il fallait cependant que je me lève. Hum. Je n'y parvenais pas.

-Artémis, tu vas bien ?! Je propose que nous fassions une petite pause histoire de récupérer un peu. On a finalement atteint le bout du tunnel et sans mourir en plus haha !


Un humour particulier c'était vrai mais on pouvait rire désormais, la situation était moins dangereuse. Je ne voulais pas retarder ma camarade mais is je ne prenais pas une pause mon articulation ne se reposerait pas et je ne pourrais sûrement pas avancer à un rythme correct. Je repris finalement:

-Tu penses que le Onyx va nous chercher ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kalos
Expérience : 687
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 20 Juin - 22:41


Une énorme explosion retentit dans la caverne, un bruit si fort et si soudain qu'Artémis manqua de perdre l'équilibre en sursautant. Evidemment, l'attaque que préparait le Racaillou ne pouvait être que ça ! Pendant un instant, le calme régna entre les parois de la grotte, seulement gêné par la course effrénée des deux dresseurs. Mais ça ne dura pas, les hostilités semblaient avoir repris au loin et les rochers entourant le chemin du groupe d'infortune produisaient des bruits qui ne présageaient rien de bon. Ce fut lorsque les premières pierres tombèrent qu'Artémis se rendit compte qu'elle était probablement en danger de mort en ce moment même. La blonde n'eut toutefois pas le temps d'y réfléchir trop car elle sentit une force l'envoyer vers l'avant brutalement. La jeune femme avait par réflexe placé ses bras devant pour amortir sa chute, mais rien n'y faisait. Elle se retrouva étalée par terre, grimaçante de douleur alors que ses avants-bras recevaient toute la force du choc et pantelante après cette course désespérée. Le Pokémon de cette dernière s'approcha d'elle et on sentait qu'elle voulait aider sa dresseuse, mais dans son regard se lisait une forme de confusion. La pauvre Tadmorv ne comprenait pas vraiment l'état dans lequel se trouvait sa dresseuse et resta à l'observer avec de grands yeux, produisant des petits sons aiguës inquiets.

"Ca va aller t’inquiète pas, souffla-t-elle à l'intention de sa Pokémon pour la rassurer. Oui je m'en sors.. Je pense qu'une pause serait la bienvenue en effet.

La jeune femme se redressa difficilement, encore un peu secouée par les derniers événements, et manqua de retomber à plusieurs reprises. L’énergie utilisée durant les dernières minutes l'avait vraiment fatiguée. Le rocher plat non loin semblait être une bénédiction pour ses jambes, elle s'assit et laissa échapper un long soupire. Que d'aventure... C'était encore pire que cette fois là dans la forêt ou encore au cimetière. Le regard fatiguée d'Artémis se posa finalement sur Lysandre qui était resté assis au sol. Un léger froncement de sourcil indiquait l’incompréhension de la blonde, mais son attention fut attirer sur la question du jeune homme.

"J'espère pas, de toute façon ce genre de Pokémon ne doit pas trop aimer être à l’extérieur donc je ne pense pas qu'il viendrait jusqu'ici pour nous chercher."

Enfin, Artémis connaissait quelques trucs et en devinaient pas mal, mais ça semblait logique dans sa tête. La créature était en train de faire sa sieste dans la grotte, en plein jour dans l'obscurité. Tout portait à croire qu'elle préférait sa petite caverne à l’extérieur. Après cette déduction dont elle n'était pas peu fière, la jeune femme revint à son sujet précédent, c'est à dire son compagnon de route.

"Et toi alors, pourquoi tu restes par terre. Tu t'es fais mal c'est ça ? demanda-t-elle en prenant un air plus sérieux malgré la fatigue. Tu peux le dire hein."

La blonde avait l'habitude des têtus qui ne voulaient absolument pas montrer qu'ils avaient besoin d'aide parfois. Généralement c'était l'une des très rares choses qui l'agaçaient bien vite, mais dans ce cas il n'y avait pas à s’énerver, surtout si la plaie était grave. L'esprit de la jeune femme ne fit qu'un tour, blessure grave ? Ils étaient loin de tout, coincés entre la grotte du Passage et une route enneigée, si le dresseur au Malosse devait recevoir des soins immédiatement ça risquait d'être compliqué.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Jotho
Expérience : 243
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 21 Juin - 2:39
La jeune femme était saine et sauve et ne semblait afficher ucune blessure. C'était une bonne conclusion au vu de ce qui nous était tombé dessus. Elle approuva l'idée d'une pause, encore heureux, et répondit à mon interrogation concernant Onix. Sa réponse fut proche de ce à quoi je pensai, mon esprit était toujours sain malgré cette épreuve qui était un pas vers mon rang de Héros !

Ma tête tournait légèrement et la douleur de ma cheville se faisait de plus en plus forte. Bon il était temps d'en parler... Décidément, c'était vraiment comme si Artémis pouvait lire dans mes pensées ! Elle évoqua ce sujet, la fameuse blessure. Elle était en train de me disputer ou je rêvais ?... Haha, c'était marrant de voir quelqu'un de plus jeune vous réprimander. Je pris la parole, fermant les yeux et soupirant avant de les relever vers ceux de mon amie, visiblement un brin énervée:

-Ah... ne m'engueule pas comme ça Artémis. Ca te va mieux de rire aux éclats haha. Je pense que la douleur va s'atténuer avec un peu de repos ça ne devrait pas trop déranger, c'est pour ça que j'ai rien dit. Je ne voulais pas que tu t’inquiètes ou que tu réfléchisses à un moyen de me transporter à peine sortie de cette situation qui a bien irrité nos nerfs.

Je souris à la dresseuse, voulant détendre l'ambiance au plus possible. Je sortis une bouteille d'eau de mon sac et en bu à peu prés la moitié puis je me trainais vers la blonde, lui tendant le conteneur d'H2O.

-Tiens, prends en. Au fait, Tadmorv va bien ? Et toi tu es sûre que tu n'as rien hein ? Si tu me caches une blessure c'est moi qui vais te gronder !

Je mis mes jambes en tailleur fixant les alentours. Grimm vint s'allonger à mes côtés, tout ceci avait du l'épuiser. Venant poser mes mains sur mes cuisses je profitai d'un léger brin de vent venant me rafraichir.C'était fort agréable. La pluie s'était arrêtée, seuls restaient des nuages et un ciel plutôt couvert, menaçant de lâcher quelques larmes à tout instant. Il faisait frais en tous cas, c'était une bonne chose. Je me laissai finalement tomber aux pieds de ma camarade, m'allongeant dans l'herbe et m'étirant de tout mon long.

-Tu devrais t'asseoir aussi, l’adrénaline devrait pas tarder à retomber et tu vas avoir les jambes toutes molles et engourdies.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kalos
Expérience : 687
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 21 Juin - 15:07


Les yeux émeraude de la blonde se plissèrent devant la réponse de Lysandre. Evidemment qu'il l'avait caché dans le but qu'elle ne s’inquiète pas, le seul problème c'était que maintenant c'était pire. Il ajouta tout de même que la douleur allait passer avec un peu de repos -ce qu'Artémis ne croyait absolument pas- et qu'il la préférait en train de rire plutôt qu’énervée. Énervée ? La blonde afficha un air plus amical, montrer son léger agacement ne ferait qu'empirer les choses. Le dresseur offrit donc un sourire à sa compagne de route ainsi qu'une bouteille d'eau, qu'elle accepta.

"Hm oui, assura-t-elle après s'être désaltérée. A part que j'ai un peu mal aux avant-bras après cette chute, tout va bien pour moi. Désolée, tu me gronderas pas aujourd'hui ahah.

Le jeune homme se laissa finalement tomber dans l'herbe. Suivant son conseil, Artémis quant à elle changea de siège, trouvant le tronc coupé bien plus confortable que la pierre de toute à l'heure. Un coup d’œil vers son téléphone, ils avaient encore du temps avant le coucher du soleil. La blonde observa les alentours, le regard lointain. C'était une route qui ressemblait beaucoup à celles entourant La Frescale, le vent frais, la montagne, les arbres... Artémis se sentait parfaitement calme, surprenant considérant qu'elle courrait pour sa vie il y avait à peine quelques minutes. Ses mains parcouraient distraitement les veines dans l'écorce de son siège, elle aurait aussi bien pu s'endormir sur le coup. Ce genre d'atmosphère lui donnait souvent une soudaine envie de sieste.

"En tout cas j'espère ne pas avoir à retraverser cette grotte bientôt, encore une expérience presque mortelle à ajouter dans ma liste !"

Un léger rire s'échappa des lèvres de la blonde, il était vrai que depuis son arrivée à Mhyone, la pauvre collectionnait les situations périlleuses. Mais d'une certaine façon, elle n'en était pas malheureuse. En fait, c'était la première fois qu'Artémis se sentait aussi heureuse et accomplie. Elle apprenait enfin à comprendre ce qu'on pouvait trouver dans l'aventure qui poussait les gens à devenir dresseur. Sans qu'elle ne s'en rendit compte, ce voyage l'avait déjà beaucoup changée.

Dans un sursaut, Artémis se redressa d'un seul coup sur son tronc. Elle avait fermé les yeux une seconde de trop, son esprit s'était engourdi l'espace d'un instant et elle s'enquit du temps qu'elle avait passé dans cet état proche du sommeil. Nouveau coup d’œil vers son téléphone, seulement quelques minutes de micro sieste. La jeune femme était soulagée, et elle se tourna donc vers son compagnon de route. Sa vision était encore un peu floue et son esprit embrumé par cette pause, mais elle trouva la force de se lever lentement, ses membres lui faisant comprendre que l'exercice de la course n'était pas une habitude chez elle. Réprimant un bâillement, Artémis recala son sac et épousseta la pauvre veste de Lysandre pleine de poussière.

"On.. Devrait peut être y aller non ? Si je reste inactive je vais m'endormir pour de bon je crois. dit-elle en s'étirant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Jotho
Expérience : 243
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 21 Juin - 16:46

Température agréable, atmosphère agréable, silence agréable, tous les éléments étaient réunis pour... Zzzz. Le corps et les paupières lourdes je m’endormais sans aucune chance de lutter. Somnoler était un mot plus juste que dormir. Je pouvais toujours entendre la voix d'Artémis et le vent qui soufflait mais mes yeux étaient clos et une légère chaleur m'envahissait, cette même chaleur précurseure du sommeil.

Artémis avait vécu d'autres expériences dangereuses ? Curieux je lui demandais de quoi il s'agissait, sortant de mon agréable état de torpeur:

-Oh ? Tu attires le danger dis moi. Heureusement, tu as un futur héros à tes côtés, tu ne risques presque rien !

La sortie de somnolence était toujours difficile. Je baillai et me mis assis, ouvrant un œil puis l'autre. La blonde était prête à reprendre la route, enfin pas réellement, elle souhaitait repartir afin de ne pas s'endormir. Elle avait raison, il fallait atteindre la ville avant de se reposer sinon nous n’arriverions pas à temps. Sans demander mon reste je me laissai tomber vers l’arrière ramenant mes jambes à ma poitrine et roulant légèrement sur le haut du dos puis d'un énergique mouvement j'envoyai mes jambes vers le haut afin de me relever à la façon de certains pratiquants d'arts martiaux. Hop. Ma cheville me faisait moins mal, ce n'était pas l'articulation qui devait être touchée mais les muscles autour, une aubaine. Cela signifiait que la douleur partirait sûrement après une nuit de sommeil ! Pas de fracture ou de brisure, parfait !

-Tu as raison. Repartons. Je ne voudrais pas être responsable de ton état si tu dois repasser une nuit à dormir en pleine nature haha.

Je tentai quelques pas, il me faudrait trainer la patte mais rien d'insurmontable. Notre rythme serait plus lent mais était-ce un mal ? Après ce que nous venions de traverser nos corps et nos esprits se trouvaient éreintés. L'envie de m'appuyer sur Artémis pour avancer et atténuer la douleur était grande mais je ne voulais pas lui ajouter une charge supplémentaire et devenir son fardeau. Elle avait subit bien plus de stress que moi puisqu'elle s'était retrouvé en face à face avec le Onyx, il fallait la laisser se reposer. C'était au héro d'appuyer les autres, il n'avait pas à s'appuyer sur les autres.

-Dans combien de temps penses-tu que nous arriverons ?

De son côté Malosse s'était réveillé. Il était de nouveau plein d'énergie courant autour de nous en rugissant. Nos pokémons pourraient nous défendre si quelque chose arrivait, c'était un bon point pour Artémis et moi qui étions plus qu'épuisés aprés toutes ces épreuves.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kalos
Expérience : 687
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 22 Juin - 14:10

La blonde rit un instant devant la réplique du jeune homme. Il se prenait vraiment pour un héros en devenir hein ? Lorsqu'Artémis s'était redressé, le garçon executa une série de mouvement afin de se relever également. A la fois amusée et étonné, la jeune femme aux yeux verts applaudit trois fois devant l'action de Lysandre. Elle n'avait pas l'air idiote tiens. Enfin, elle n'avait jamais vu quelqu'un se redresser de cette manière, à part dans les films. Il devait être gymnaste ou très sportif, contrairement à elle.

"Waw, comment tu fais ça... souffla-t-elle encore un peu surprise, avant de se remettre. Et oui, il m'arrive souvent des bricoles on va dire. Et j'ai pas l'impression que ça va s'arrêter."

Le dresseur du Malosse se dressa sur ses pieds sans une grimace dans de douleur. Bien, il n'avait donc pas menti sur l'état de sa cheville, elle avait en effet l'air de s'être guérie avec un peu de repos. Le rythme de la marche reprit, quoique assez ralenti par rapport à avant. Artémis en était consciente mais appréciait d'aller plus lentement. Honnêtement, devoir presser le pas pour rester à la hauteur des grandes jambes de Lysandre était assez compliqué. Non pas qu'elle se réjouisse de sa blessure évidement.

"Eumh bonne question. Voyons... Je dirais dans une petite demi heure si la route 5 est aussi longue que la 1."

Autant dire que sur la carte de Mhyone, les routes 5 et 1 étaient les plus courtes. Du moins, Artémis avait expérimenté les balades hors du chemin de la route reliant Nox Illum à Viridia et il lui fallut la moitié d'une nuit pour trouver le village. Mais si le duo restait sur le sentier battu de la route enneigée, il ne devrait pas y avoir de problème, et le trajet ne durerait pas une éternité.

Du coin de l’œil, Artémis observait le canin s'agiter joyeusement autour des deux dresseurs en aboyant. L'énergie qu'il dégageait fit sourire la blonde, c'était un Pokémon vraiment mignon malgré sa réputation. Ella quant à elle suivait se dresseuse gentiment, observant les alentours avec de grands yeux ébahis. La Tadmorv découvrait avec sa maîtresse la région pour la première fois, quoique ce fut encore plus de découverte pour elle puisqu'elle n'avait probablement jamais vu autant de neige ou les montagnes dans son habitat au cimetière de Mirabèce. La blonde, pour relancer la discussion, revint sur le sujet de ses mésaventures.

"Hm oui, j'espère ne pas t'avoir contaminé avec ma malchance ! J'ai bien l'impression que ça empire en plus. D'abord dans la forêt, ensuite dans un cimetière, maintenant dans une grotte.. Je pense que je devrais rester loin du volcan pour mon propre bien ahah."

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Elerya :: Grotte du Passage-
Sauter vers: