:: Mhyone :: Viridia :: Forêt de Tilleul Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[PV Elisthel] In occultis locis

avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 377
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 20 Juin - 23:32
Thelos sorti son Pokenav de la poche glissée à sa ceinture. 00:36. Parfait. Après avoir ouvert le logiciel de géolocalisation de son appareil pour y marquer l'endroit où son campement était établi, Thelos rangea l'appareil dans sa poche et vérifia une dernière fois ce qu'il avait sur lui. Des habits noirs et épais pour ne pas avoir froid malgré les heures d'immobilité, ses jumelles à vision nocturne, plus quelques évidences du genre de l'eau et ses pokeballs. Toute cette préparation minutieuse, qui datait déjà que quelques jours plus tôt, aboutissait à ce que cette nuit soit impeccablement organisée. Maintenant, Thelos connaissait la forêt, le ciel serait asez clair pour fournir de la lumière en continu, et le vent, qui soufflait peu et dans une direction stable, ne le trahirait pas pour peu qu'il ne dévie pas de son chemin et qu'il fasse attention.

- Allez. En route.

P
allas hocha légèrement la tête, s'étira puis se rassit posément sur le sol, quoique plus attentif désormais. Il avait été convenu entre lui et son maître que le pelage du Mangriff, trop voyant à cause de sa couleur, l'empêcherait de rester auprès de Thelos sans risquer de compromettre leur discrétion. Il allait donc suivre de loin, à quelques minutes d'intervale, profitant de ses sens en revanche parfaitement adaptés à la vie nocturne pour rapidement agir en cas de besoin. Aucun des deux n'avait oublié leur rencontre impromptue, quelques temps plus tôt, avec le Grahyena et son petit. Aucun des deux ne voulait à nouveau courir un risque pareil, surtout que cette fois, l'enjeu n'était pas le même. Ce soir, ils entraient clairement sur leur territoire. Ce que la prudence de Thelos réprouvait, d'ailleurs, mais cette voix n'était que murmure face au tapage de sa curiosité dévorante. Depuis qu'il avait vu ce majestueux Pokemon, l'autre soir, il ressentait au fond de lui le besoin de le retrouver, lui et sa meute.

Alors qu'il s'engageait au sein des fougères et des entrelacs d'arbres, de racines et d'humus, l'Eleveur aux cheveux blancs se répéta encore les raisons de cette expédition nocturne, comme un mantra pour se convaincre lui-même. Il en avait déjà fait quelques une avec le professeur Seko, lors de son stage de fin d'étude, et il y avait bien d'autres Pokemon à examiner. De nuit, les Cornèbres, Corboss, Pifeuils et autres Tengalices, Moufouettes et son évolution ; tous était de sortie pour peupler la forêt tandis que les gardiens du jour, eux, dormaient à poings fermés. Et qui sait ? Peut-être même qu'avec de la chance, il croiserait des Zorua ou une Noctali. Certes, concernant ces deux dernières espèces, il avait peu d'espoir. Les Zoroark et les Noctali, des espèces rares car souvent menacées par l'avidité de l'humain, étaient en général plus prudentes que leurs collègues Ténèbres. Mais enfin, rare ne voulait pas dire inexistant. Thelos avait beau se temporiser, comme à chaque fois qu'il se plongeait dans son domaine, la passion dévorante reprenait le dessus, et avec elle les espoirs fourmillants de celui qui la une soif irrépressible de tout voir et de tout entendre.

Au bout d'une solide demie heure de marche, Thelos parvint finalement à l'endroit où il désirait se rendre. Un promontoire de roche et d'arbres, plutôt touffu, qui dominait largement les environs. Y grimpant prudemment, plié en deux pour essayer de se faire le plus discret possible, l'humain dénicha finalement l'endroit qu'il avait auparavent trouvé pour cette occasion. Une petite place sous des arbres plutot courts, cachée de la lumière de la lune une majeure partie de la nuit grâce à quelques rocs qui saillaient de la terre.

S'y allongeant à plat ventre avec une petite expiration plus bruyante qu'il ne l'aurait souhaitée, L'Eleveur sorti finalement ses jumelles, sa gourde d'eau et prit le temps de calmer son souffle et son rythme cardiaque. Non pas que sa condition physique était à plaindre, mais tout de même, son corps déployait un peu plus d'énergie pour crapahuter en forêt à un rythme soutenu que pour simplement rester allongé, plutôt confortablement d'ailleurs. Il avait bien fait de dormir une grosse partie de la journée en prévision de la nuit, histoire de ne pas s'endormir. Du genre pas comme sa deuxième nuit comme ça, bien des mois plus tôt.

Chassant le souvenir et son cortège de ridicule teinté d'amusement, le jeune homme disposa ses jumelles devant ses yeux et fouilla lentement les environs qui s'offraient à sa vue. Voir de nuit, même avec ce genre d'appareils, ça n'était pas comme tenter de discerner quelque chose en pleine lumière. Non, il fallait plutôt se concentrer sur le mouvement, sur ce qui bouge ou pas et… Ah ? Etait-ce ce qu'il cherchait ? Non. Rien qu'une promeneuse solitaire. Aussi incongrue soit sa présence en ces lieux et à cette heure, ça en demeurait inintéressant pour ses préoccupations scientifiques. Thelos s'en détourna donc, reprenant la recherche des Pokemon, jusqu'à finalement les trouver. « Sa » petite meute...pas si petite d'ailleurs. Cinq Grahyena et une douzaine de Medhyena, rien que ça. La nuit promettait d'être plus intéressante que prévue, finalement. Un sourire furtif se dessina sur ses lèvres. Pour disparaitre aussitôt.

Inquiet soudainement, Thelos s'empressa de revérifier l'objet de ses craintes. Malheureusement, il ne s'était pas trompé. La trajectoire de la promeneuse heurterait celle de la meute d'ici cinq minutes, si aucun des deux ne deviait. Qu'est ce qu'il faire ? Intervenir ? Compter sur la chance et espérer que l'un des deux groupes ne bifurque ? Si il partait maintenant, il devrait aller trop vite pour rester discret… Bon sang. Pas le choix, il ne pouvait quand même pas courir le moindre risque. Se redressant à moitié, l'Eleveur aux cheveux blancs se retourna et sorti sa lampe torche. Deux flash brefs, dirigés vers le sol. Trente secondes plus tard, Pallas déboulait des fougères, sans bruit. Lui n'avait qu'à peine le souffle vaguement accéléré.

- Ecoute moi. Y'a une fille en bas. Tu dois aller la trouver, et faire en sorte qu'elle change de direction, ok ? Je sais pas, dis lui de te suivre, n'importe quoi. Dépêche toi et sois prudent, ne te fais pas voir des prédateurs surtout.

O
n pouvait clairement voir sur le visage du Mangriff qu'il était en plein dilemme. Quitter la surveillance de son ami, presque frère de meute, le contrariait énormément. Surtout pour une simple humaine dont il se fichait complètement. D'un autre côté, il ne pouvait pas non plus se refuser à obéir. Finalement, et d'assez mauvaise grâce, Pallas reprit sa course silencieuse et souple, suivant la direction indiquée pour intercepter cette fille, sous le regard soucieux de Thelos qui surveillait que tout se passe bien. Pourvu qu'il arrive à temps.


-Un doux manteau de solitude pour se protéger du froid-
-Une tendre toile d'espoirs pour se protéger de la pluie-
-Une fragile épée de rêves pour se protéger des Ombres-
-Une caressante armure de volonté pour se protéger de soi-
-Un soyeux bandeau de ténèbres pour se protéger de la cécité-
-Un puissant rugissement de vie pour se protéger de l'espoir-
-Un haut mur de désillusions pour se protéger du courant-

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Viridia :: Forêt de Tilleul-
Sauter vers: