:: Mhyone :: Nox Illum Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tout n'est qu'une question de volonté ! [Alexander Diame]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Rosa Toastarena
Région d'origine : Mhyone
Sam 24 Juin 2017 - 21:22
Rosa Toastarena
En tout cas, c'est ce que pensait assurément Rosa. Dans le laboratoire du Professeur Acacia, l'illustre chercheuse de Mhyone avait prit soin de bien lui expliquer les formalités de son début d'aventure, le Pokéweb, le groupe qu'elle devait rejoindre afin de .. De quoi déjà ?

Autant le dire franchement, la jeune blonde s'était contenté d'hocher la tête de haut en bas à quelques moments aléatoires parce qu'elle n'avait rien saisit de ce que l'on venait de lui expliquer. Sa seule préoccupation était de sortir avec le Spinda qu'on lui avait confié afin de mieux faire connaissance avec lui. Rosa fixait intensément le regard spiralique (ce mot n'existe pas mais vous comprenez) du lapin-panda qu'elle tenait dans ses bras, l'on aurait pu croire que ses yeux et la tête tombante du Pokémon était dû à l'étouffement provoqué par la poitrine de la jeune femme.

Mais tout ça n'était qu'un comportement commun aux Spinda puisqu'une fois posé sur le sol, il continua de marcher en rond tout en miaulant son nom d'un air confus.

Oh ! On dirait que le spitch convenu à l'adoption d'un Pokémon venait de prendre fin, Rosa acquiesça et dans un grand sourire elle salua la Prof avant de prendre la sortie.

-Merci beaucoup pour toutes ces informations, elles vont m'être très précieuses ! Au revoir Professeur Arbiaca !

A l'instant même où elle avait franchi les portes du laboratoires. Rosa se rendit compte qu'elle avait oublié quelque chose. Elle rouvrit donc les portes avant de prendre son Spinda qui était resté sur le sol, et continuer à tourner en rond .. Sous le regard, on peut l'imaginer, très douteux de dame Acacia.

-Ah ah ... Je dois pas être la première hein ? Si ? Bon, je m'en vais, pour de vrai ! Au revoir Professeur Matrachka !

La tête était sur les épaules, la Pokéball du Pokémon à sa ceinture, le Pokémon dans ses bras.

O.K !

Tout était en ordre, elle prit son nouvel ami du bout de ses bras et commença à marcher tout en lui parlant.

-T'as vraiment une tête d'idiot sorti du foin, hihi, trop mignon ! On dirait mon père lorsqu'il s'est prise l'enclume que j'avais entreposé sur le haut de la porte de la grange. Moi, c'est Rosa, j'ai dix-neuf ans et c'est moi ta nouvelle maîtresse, les gens disent souvent que je n'ai pas ma langue dans ma poche mais c'est faux, par exemple je ...

L'étourdie continua pendant une demi-heure, mais ce taux de paroles et de bêtises qui dépassaient très certainement la vitesse du son ne déplaisait pas à Bidou.

-BIDOU ! S'exclama la collectionneuse. CE SERA TON PETIT NOM ! BIDOU, C'EST TROP CHOU !

Après avoir marché au hasard, et alors que le soleil commençait à se coucher. Rosa se rendit compte qu'elle s'était perdue dans la ville, bien évidemment son sens de l'orientation laissait grandement à désirer. Pour une fille de ferme, on se demandait même comment elle avait fait pour arriver jusqu'ici.

Assez expressive, Rosa chercha de l'aide du regard, longeant les alentours de ses pupilles bleus après avoir posé son Spinda sur le sol qui s'amusait à courir autour des bottines de sa partenaire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Lun 26 Juin 2017 - 9:16
Alexandre Diame
Après un plus ou moins long voyage, j’étais revenu à Nox. J’avais, déjà avant de partir, promis au professeur de lui donner de mes nouvelles et des nouvelles de Nuts. Elle ne semblait pas particulièrement s’inquiéter pour nous, alors je supposais que c’était une sorte de discours qu’elle devait tenir à tous les dresseurs qui se lançaient à l’assaut de Mhyone. Mais une promesse, c’était une promesse et, puisque je n’étais plus très loin de la capitale de la région, j’allais en profiter pour y faire un petit saut. Comparée aux autres villes de la région, Nox était littéralement immense, et, pour ne pas s’y perdre lorsqu’on y venait que de manière occasionnelle, la meilleure solution était encore de se fier aux différents plans ou aux taxis qui sillonnaient les rues.

Mais j’avais envie de prendre mon temps. J’avais envie de marcher et d’observer la très (trop) grande activité que proposaient les lieux. C’était une ville vivante, ça, il n’y avait aucun doute. Elle bénéficiait de tout le confort moderne que l’on pouvait souhaiter, ce qui la différenciait grandement de la plupart du reste de Mhyone, qui pouvait se révéler finalement plus sauvage et plus naturel. Mais bon, être dépaysé de temps en temps ne me dérangeait absolument pas. J’avais d’ailleurs rangé Nuts dans sa pokéball. Il était bien moins facile de le laisser tout le temps en dehors comme avant. Maintenant, il était plus encombrant et surtout remarquable, et je ne souhaitais pas plus que ça attirer l’attention sur moi dans un élément qui n’était fondamentalement pas le mien. Oh il avait protesté, mais avait fini par comprendre et s’en accommoder. Surtout que la visite ne serait probablement que très brève.

Je marchais donc tranquillement dans mes pensées, avant de voir quelque chose qui attira mon regard. Une démarche un peu hasardeuse, peu assurée, et des yeux et une couleur très caractéristique. Un Spinda ici ? Je sentis une bouffée d’amusement monter. C’était un pokémon que j’avais toujours beaucoup aimé, et croisé, puisque la région dans laquelle ils vivaient n’était pas vraiment éloignée de celle de mon village à Hoenn. Cette petite créature improbable mais diablement adorable qui avait le don de rendre fou ces adversaires à cause de son côté imprévisible. Comme à mon habitude, je n’hésitais pas une seconde. Je m’approchais de la petite bouille un peu perdue avant de lui caresser le sommet du crâne.

« Et bah alors mon pote, tu t’es perdu ? T’es bien loin de chez toi ici ! » Dis-je sur un ton amusé. Je remarquais alors la jeune femme au regard un peu perdu autour de laquelle tournait le pokémon spirale avant que j’interviennes. Une dresseuse d’Hoenn peut être ? En tout cas, j’étais presque heureux d’avoir l’occasion de croiser une compatriote. Je lui lançais donc un grand sourire.

« T’as l’air un peu perdue toi, c’est ta première fois dans la capitale ? » Lançais-je sur un ton toujours amusé, en lui tendant la main. « Moi c’est Alexandre, mais tu peux m’appeler Alex, ça sera plus facile. Alors, il est à toi ce p’tit bout de Spinda ? » Puis, je revenais à la première impression qu’elle m’avait laissée. « Du coup, y’a un soucis ? T’es perdue ? » de manière naturellement directe et son détour, encore une fois, comme à mon habitude.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rosa Toastarena
Région d'origine : Mhyone
Lun 26 Juin 2017 - 15:01
Rosa Toastarena
C'était à se demander si sa mémoire n'était pas celle d'un poisson rouge. Bidou tournait sans cesse avec un air béat sur la frimousse, un concentré de mignonnitude dans une toute petile boule de poil.

Si le Pokémon ne semblait particulièrement inquiété par l'astre solaire qui disparaissait lentement de l'horizon, c'était moins le cas pour Rosa qui, avec du recul, se demandait si elle n'aurait pas du écouter l'intégralité du discours avant de se décider à partir à l'aventure.

Elle n'en avait que rarement vécue, si ce n'était aller livrer le lait des Meumeuh dans l'épicerie voisine pour les vendre. C'était bien trop tard pour se préoccuper de ce temps-là, et elle pensait à ses pauvres parents, la jeune femme espérait bien qu'ils s'en sortiraient sans l'aide précieuse de leur fille chérie.

Son appel à l'aide ne fut pas vain, et c'est un jeune garçon qui semble-t'il devait avoisiner son âge qui se présenta à son secours, tel un héros vaillant, brisant les flammes pour la sauver du danger.

Oui, enfin, elle était juste perdue hein, rien de grave, mais quand même notons le geste de bonté.

Son style était assez particulier, il n'avait pas de tige de blé entre les dents ni même de chapeau de paille, encore moins une salopette ni même quelconque outils que ce soit, une fourche par exemple.  Bah, après tout elle n'avait rien non plus qui indiquait sa provenance, mais c'est juste qu'elle n'avait côtoyé bien plus d'animaux, de Pokémon, que d'êtres humains. Aussi eut-elle une réaction tout approprié à ce genre d'échange social.

-Perdue moi ? Fit-elle en plombant le torse d'un air fier, qu'est-ce qu'il croyait ce malotru, qu'il allait la déposséder de ces richesses juste parce qu'elle était naïve et pas débrouillarde ? JAMAIS ! Je suis réglée comme une boussole, je sais où est le nord, il pousse sur une seule face des arbres, tu le savais ? Moi oui, je l'ai lu .. Quelque part et ..

Vous vous souvenez quand elle se disait bavarde, c'était un euphémisme. Toutefois, elle aurait pu continuer plusieurs heures si elle n'étaient pas VRAIMENT perdue. Elle se résigna donc aussi vite qu'une tartine beurrée tombant du mauvais côté sans qu'on n'ait le temps de l'attraper.

Elle continua, en éclatant en sanglot.

-Snif .. Ya pleins de lumières dans cette ville, non pas que je n'aime pas ça ! Mais une seule aurait suffit non ? Bidou n'arrête pas de tourner en rond. Elle s'arrêta, comme pour demander l'approbation de son interlocuteur à cette réflexion. C'est trop mignon tu trouves pas ? On dirait une petite chose débile hihi ! Puis continua derechef. Je veux dire, comment est-ce que je suis censé savoir où je dois aller, je viens d'adopter cette petite bouille mais je ne sais pas qu'est-ce que je suis supposé faire ensuite. Qui le sait, quelqu'un peut-être ? Mais pas moi.

Aheum. C'était un peu comme se prendre une attaque Surf en pleine tronche. Espérons que le porteur de cette crinière pourpre n'ait pas déjà prit la fuite, car elle poursuivit enfin par quelque chose de normale en se présentant.

-En fait ! Je m'appelle Rosa et toi ? Demanda la jeune femme en souriant si naïvement qu'on aurait presque oublié qu'elle était un peu perchée sur les bords.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Lun 26 Juin 2017 - 15:28
Alexandre Diame
Je devais bien avouer avoir du mal à suivre le fil des pensées de la jeune femme qui, pourtant, semblait faire de son mieux. Dès que j’essayais d’en placer une, elle paraissait embrayer sur un tout autre sujet, ou sur quelque chose de suffisamment incompréhensible pour que je n’arrive pas à saisir le sens du lien qu’elle faisait entre deux éléments. Mais j’étais plutôt patient, et elle avait l’air sympathique, même si son esprit semblait aussi délirant que celui de son Spinda. Cette pensée me fit sourire et, n’arrivant pas à rattraper ses pensées, je la laissais finir, contemplant avec amusement le petit pokémon tout fou qui était – comme elle l’avait si bien dit – très mignon.

Mais soudain, quelque chose que je n’avais pas vu venir – encore une – arriva. La jeune femme éclata en sanglot. Là encore j’essayais, même si je ne comprenais pas tout, d’intervenir. Mais elle me devança. Encore. Les lumières ? Quel rapport avec son Spinda qui tournait en rond ? Enfin, je voulais dire, tous les Spindas tournent en rond. Enfin un rond pas très rond quand même, il ne faut pas exagérer, mais c’était tout de même le propre du pokémon que d’avoir cette attitude étrange. Là encore, elle embraya rapidement sur la mignonitude – ça non plus n’existe pas comme mot – de son nouveau camarade, puis ensuite sur ce qu’elle devait faire. Mon cerveau fonctionnait à mille à l’heure, simplement pour comprendre ce qu’elle disait. Je n’essayais même plus de faire un lien entre les choses entre elles, simplement de comprendre au moins la base de ce qu’elle me disait. Elle me posait vraiment une question où c’était encore une de ses questions rhétoriques ? Là encore, je m’apprêtais à enchainer, mais elle me coupa à nouveau, pour se présenter.

« Euh… Bah moi c’est Alexandre… Enfin tu peux m’apeller Alex comme je te l’ai dit tout à l’heure… » Dis-je, souriant, sur un ton légèrement amusé. « Dit, c’est pas facile d’en placer une avec toi ! T’arrive à respirer quand même ? Je te jure qu’à un moment je me suis inquiété ! » La taquinais-je légèrement, avant de reprendre. « Alors, pour te répondre, dans l’ordre ! Alors non, je pense qu’une seule lumière ne serait pas suffisante pour éclairer l’ensemble de la ville. T’as vu la taille du truc ? Ensuite, oui, un spinda, c’est particulièrement mignon, justement parce que c’est un peu fou. Ensuite, pour ce que tu dois faire, en fait normalement le professeur doit te l’expliquer mais pas grave. En vrai : tu fais ce que tu veux. Tu voyages, tu captures de nouveaux pokémons, tu les entraines, si t’as envie du défies la ligue pokémon, ou alors tu tentes ta chance dans des concours… Enfin y’a pleins de trucs à faire tu sais ! Déjà, voyage un peu, c’est super joli comme région. » je marquais une courte pause. « Enfin, si t’es perdue, je peux toujours te filer un coup de patte, mais faudrait déjà que tu saches où tu vas, ça nous aidera ! » Je fis un clin d’œil à la jeune femme, toujours souriant.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rosa Toastarena
Région d'origine : Mhyone
Lun 26 Juin 2017 - 22:08
Rosa Toastarena
-D'accord Alexandre ! Cria t'elle en incluant tout son buste de manière vive par deux foin les mains longeant le corps en éventail. Enfin, Alex ! Je ne t'avais pas entendu la première fois ! J'étais sans doute encore en train de me poser tout un tas de question. Elle mit sa main sur son menton, comme pour réfléchir. Tu es bien la première personne qui y répond d'ailleurs ... La plupart des gens préfèrent m'ignorer haha ! Avoua-t'elle d'un air un peu gênée, se frottant la nuque par malaise. Mes parents disent que je suis étourdie et pas très fine, alors ça ne m'étonne pas vraiment.

Elle marqua une pause comme prise d'un accès de conscience avant de relativiser tout aussi vite et d’enchaîner, l'attitude fière mais un peu branlante.

-Maaais euh .. Bidou et moi, on va faire des trucs géniaux et ils seront bien forcés d'admettre que je sais me débrouiller toute seule ! Quand à ce que j'ai envie de faire eh bin ... Rosa fronça les sourcils, pensive. Je dois dire que je n'ai jamais vraiment pensé à tout ça, j'ai décidé de partir de ma ferme et d'avoir un Pokémon. J'imaginais sans doute que la suite se ferait d'elle-même.

Le Spinda, qui commençait clairement à s'ennuyer du manque d'inattention s'étala sur le sol, la queue ronde en l'air avant de d'émettre un ronflement bruyant. Le temps passait lentement et la température tendait doucement à se rafraîchir, Rosa manifesta ceci par un léger bruissement de Brrr des lèvres avant de s'intéresser à nouveau à Alexander, dit Alex. Elle repensait à ce qu'il venait de dire, entrainer ses Pokémon défier la ligue, faire des concours. Ceci nécessitait sûrement des compétences qu'elle n'avait pas pour le moment, et lui, il en savait un rayon pour dire tout ça. Rosa ne se souvenait pas avoir vu de Pokémon en sa compagnie.

-C'est quoi ton objectif ? Si tant est que tu en ai un ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Mar 27 Juin 2017 - 10:09
Alexandre Diame
La jeune femme était clairement sympathique, et même rigolote. Elle semblait tête en l’air, mais dans le bon sens du terme, s’il y en avait un. Au moins, aucune forme de prétention ne se dégageait d’elle, ce qui était plutôt agréable. En tout cas, elle était atypique, c’était indéniable. Et je marquais directement un avis contradictoire avec celui de ses parents. Elle n’était peut-être pas réfléchie, mais ça n’avait rien à voir avec l’intelligence. Et puis… Traiter sa fille comme ça… Enfin, je ne connaissais pas du tout leur histoire après tout, donc je laissais tomber. Nous venions de nous rencontrer et ce n’était pas du tous mes affaires.

Je continuais de l’écouter, étouffant tout de même un rire lorsque le Spinda tomba face contre terre, semblant s’être endormi. Décidément, ces créatures nous réservaient bien des surprises… Convaincu qu’il ne s’était pas fait mal, je reportais mon attention sur Rosa. Elle semblait avoir fini de parler – sa tirade avait quand même était moins longue et interrogative que la première – mais paraissait avoir assez froid. Il fallait bien avouer que l’air commençait à se rafraichir. Je pris alors la parole.

« Si tu veux, on peut continuer la conversation en allant boire un café et en se mettant au chaud. Ça sera peut-être mieux. » Je lui fis un clin d’œil, l’invitant à me suivre, et me mettant en route vers le seul café que je connaissais et qui n’était finalement pas si loin. « Et bah… ça en effet déjà une base de projet tout ce que tu m’as dit ! Et rassure-toi, t’as raison. L’aventure ça vient tout seul, faut juste se lancer ! Mais t’as une petite idée de ce que tu préfères faire ? » Je marquais une courte pause, avant de reprendre. « Pour ma part, j’ai envie de représenter mon peuple du mieux possible à Mhyone. Donc sans doute, à termes, devenir champion d’arène. Après, c’est pas facile, parce que tu verras, il y a beaucoup de très bon dresseurs dans la région ! »

Nous arrivâmes alors dans le petit café qui ne payait pas de mine. C’était une sorte de Bouiboui au milieu d’une rue qui n’était pas forcément très passante, sans être lugubre ou glauque non plus. C’était ici que je m’étais posé pour la première fois dans la région en arrivant, du coup, c’était en quelque sorte mon seul point d’ancrage. Je me tournais à nouveau vers Rosa.

« Tu veux quoi ? Je t’invite ! » lui demandais-je.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rosa Toastarena
Région d'origine : Mhyone
Mar 27 Juin 2017 - 22:06
Rosa Toastarena
Le garçon emboîta le pas en premier, invitant sa interlocutrice à la suivre par un clin d'oeil. Ah bon ? Un clin d'oeil, mais dites donc c'est qu'il est en vachement en confiance le purplehair, bah, quoiqu'il en soit Rosa n'était pas assez avancée dans l'art des relations sociales pour évaluer quoique ce soit, elle s’empressa donc de suivre le pas, ayant prit bien évidemment soin de prendre la main de Bidou par terre pour le transporter.

-Oui ! D'accord ! Je n'ai pas soif mais j'ai un peu froid.

On la félicitera pour sa phrase de seulement quelques mots. Une grande première !

Le lapanda pendait donc durant toute la marche par la main de sa maîtresse et semblait vouer une attention particulière à attraper les lumières de la ville avec sa petite mimine, tout en soufflant son nom d'un air admiratif envers toutes ces belles lucioles synthétiques cagées dans des poteaux d'acier.

-Spindaaaaaaa ....

Alex aborda plusieurs sujets, commençant par rassurer la jeune fermière dans ses dernières paroles. La confortant dans l'idée que l'aventure viendrait bien assez tôt, après tout, ce genre de décision se devait de prendre un certain temps. La trace qu'elle déciderait de suivre, la route sur laquelle elle marcherait dans un futur proche pouvait très bien tracer son futur, et autant ne pas se tromper de chemin pour au final s'encombrer de regret.

Purplehair fit part de ses propres convictions. Il souhaitait ardemment représenter sa région et la faire briller par la représentation d'une relique convoités par de nombreux dresseurs, un badge d'arène. La jeune femme hocha la tête à ses propos sans rien dire mais pour manifester son encouragement avec un sourire sincère, elle-même ne saurait dire pourquoi. Peut-être était-ce du à la différence de niveau entre les deux protagonistes, mais elle savait qu'un jour, il y parviendrait.

Ce n'était donc pas quelqu'un originaire de Mhyone. Sur le chemin, elle leva les yeux au ciel, c'est vrai que l'île était touristiquement très attractive, ne croiser que des gens de l'île lui paraissait comme une évidence auparavant mais elle prit conscience que ça n'allait plus du tout être le cas.

Une fois qu'il eut terminé de parler, il lui proposa de l'inviter en s'adressant directement à elle. Ces mots la sortirent de ces songes vagabonds, au lieu de lui répondre, elle s'exclama avec une douce sincérité, le poing brandit :

-Je suis sûre que tu feras un excellent maître d'arène ! Encouragea Rosa, l'air naïf. Je ne connais pas grand-chose et peut-être qu'il y a de nombreux dresseurs très puissant, mais tout n'est qu'une question de volonté ! (Faire le lien avec le titre, check). La jeune femme marqua une légère pause avec de partir dans les dérives habituelles. Et de calcium ! C'est important pour les os, le lait de ma Meumeuh Marguerite est le meilleur lait de tout Mhyone. Je t'en offrirais un vase pour te remercier, mais attention, il ne faut pas le laisser tourner, sinon le gout devient horrible.

Elle termina par une grimace à la souvenir d'une gorgée quelque peu périmé d'un lait plus trop frais. Pour se moquer et accentuer les gestes exagérés de sa dresseuse, Bidou était monté sur la chevelure blond et imitait à la perfection les mimiques, jouant de son nom pour singer la voix "Spindaa .. Daaa, Spindaadaaa !"

-Quand à ceux que je vais prendre, je vais prendre la même chose que toi. Je ne sais pas ce que vendent les épiciers de cette grande ville !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Mer 28 Juin 2017 - 11:15
Alexandre Diame
Nous nous installâmes à la terrasse du café que je connaissais. Il était assez curieux de constater que, malgré le fait que la ruelle soit assez petite, il était parfaitement possible d’y observer un grand pan de ciel dégagé, dévoilant ainsi une partie de la nuit étoilée. Le climat de Mhyone était plutôt clément, et il ne faisait finalement qu’assez rarement mauvais, ce qui rendait le lieu agréable à vivre. Je commandais alors deux cafés, en toute simplicité. Il était plutôt bon généralement, et, puisque la jeune femme semblait particulièrement attachée au lait d’écrémeuh, il y avait une petite carafe qui permettait d’en ajouter. Ça ne payait pas de mine, mais c’était plutôt agréable en définitive. J’hésitais même à sortir Nuts, puisque le gérant me connaissait et que l’endroit était plutôt tranquille, mais je me résignais. Il attendrait encore un peu avant de filer se balader. Je répondais alors à la jeune femme.

« T’as bien raison, la volonté c’est la clef ! » Je rigolais en l’entendant parler du lait d’écrémeuh immédiatement après. « Et le calcium doit effectivement aider. En tout cas, ça peut pas faire de mal ! Et t’as pas besoin de me remercier de toute façon. » Je marquais une courte pause, avant de lui poser une question qui me brûlais les lèvres. Enfin, pas à cause du café chaud hein, c’était juste une expression. « Et du coup, tu disais venir d’une ferme ! C’est là-bas que t’as grandi ? Et pourquoi t’es partie ? Envie d’aventure ? » C’était des questions certes plus personnelles, mais, dites avec mon ton détaché habituel, elles n’en donnaient pas l’impression.

Comme pour marquer ma demande, le serveur arriva avec la commande. Même s’il faisait meilleur à l’intérieur, c’était toujours plus agréable de pouvoir déguster une boisson chaude par ces temps-là. Et puis, le prix que proposait le petit bouiboui était vraiment plus que raisonnable. J’indiquais alors la carafe à Rosa.

« Si tu veux, t’as du lait d’écrémeuh là pour aller avec ton café. Et puis tu peux toujours demander plus de sucre si l’amertume de gêne. » Je lui souris, reportant mon attention sur le Spinda qui singeait sa maitresse sans scrupule. Ces pokémons étaient vraiment difficiles à saisir, mais il me semblait qu’un lien déjà assez fort s’était créé entre les deux. Ce qui était une bonne chose car, si elle comptait attraper d’autres pokémons par la suite, avoir une affinité naturelle avec ces derniers l’aiderait surement.

« Et donc, t’as pas une idée, même une petite, de vers quoi tu veux t’engager ? Je veux dire, tu préfères les concours pokémon ou les combats d’une manière générale ? »

J’attendais sa réponse, assez curieux de savoir ce vers quoi elle avait tendance à aller.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rosa Toastarena
Région d'origine : Mhyone
Mer 28 Juin 2017 - 18:16
Rosa Toastarena
La café à sa portée, elle huma l'odeur de la substance. Elle connaissait évidemment le café mais n'appréciait pas particulièrement le  gout qu'elle trouvait très âpre, ceci dit elle n'avait qu'à s'en prendre à elle-même, elle avait donné son accord en laissant Alex choisir à sa place. La demoiselle porta la tasse jusqu'à elle afin d'en avaler une gorgée tout en feignant de ne pas détester l'arôme.

Lorsqu'elle eût entendu la mention de cette délicieuse substance qu'est le lait Meumeuh, Rosa s’empressa d'aller chercher la carafe en pendant la discussion, à chaque fois qu'elle buvait une gorgée de café, elle remplaçait l'équivalent par l'autre liquide. Si bien, qu'après quelques temps, on y verra plus que du lait au café.

Les combats, les concours ? Elle jeta un regard à Bidou, qui sautait maintenant de tabouret libre et tabouret libre en mentionnant un "Da !" à chaque atterrissage sur le bord moelleux. L'idée même de le faire combattre lui fit un frisson dans le dos, elle ne connaissait pas tellement son Spinda, elle ne l'avait que depuis quelques heures mais l'attitude très enfantine de son compagnon réveillait chez elle un côté maternel qu'elle ne soupçonnait même pas.

Soudain, elle avala d'un coup sec sans raison le reste de son lait, dont le café avait complètement disparu puis posa tout aussi prestement la tasse sur la terrasse. L'anse de tasse se détacha du reste, et elle murmura un très audible "Mince, désolée !! Aaah .. Flûte !" avant de prendre le morceau et de le remettre à sa place, sachant très bien que ça ne tiendrait plus désormais.

-Je suis une vraie catastrophe haha .. Fit-elle en se touchant l'arrière de la nuque d'un air gêné. Les concours, je crois que j'irai plus du côté des concours. Je ne suis pas très adroite et je n'ai pas envie que ce Spinda souffre à cause de mes erreurs.

N'osant plus trop à toucher ce qu'il y avait autour d'elle par peur de casser encore quelque chose. Rosa attrapa le morceau de fils tressés accrochés à sa ceinture pour jouer avec les fils pendant la discussion.

-Tu disais vouloir représenter ton peuple à Mhyone. Je n'ai pas osé te poser tout à l'heure mais j'en déduis que tu n'es pas du coin ? C'est peut-être un peu déplacé comme question et tu auras d'ailleurs tout à fait le droit de ne pas répondre si tu le veux, mais d'où viens-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Jeu 29 Juin 2017 - 9:25
Alexandre Diame
Je ne pus m’empêcher de sourire en observant le manège de la jeune femme avec le café et le lait. Je ne me serais pas offusqué le moins du monde si elle m’avait dit qu’elle souhaitait autre chose, car elle n’aimait pas le gout amer de l’épice. Enfin, ce n’était surement pas la seule à ne pas se faire à ce gout. Mais bon, elle ne me connaissait pas non plus beaucoup et ne pouvait surement pas le deviner. En tout cas, elle semblait au moins aimer le lait, signe que sa boisson n’était pas non plus totalement ratée. Le Spinda continuait ses activités un peu incompréhensibles mais indéniablement amusantes. J’avais tout de même un peu peur qu’il se plante la tête la première sur le sol, puisqu’il ne paraissait pas très assuré, avant de me souvenir avec un léger sourire qu’il devait quand même avoir l’habitude. Cela me manquait un peu d’ailleurs, en l’observant, de ne pas pouvoir sortir Nuts quand je le voulais. Il s’en accommodait bien, mais sa présence avait parfois tendance à me manquer.

Je continuais à siroter mon café, profitant de la douce chaleur de l’échoppe, lorsque Rosa cassa sa tasse. Je devais bien avouer ne pas avoir compris grand-chose à comment elle avait fait, mais sa gêne m’amusa un peu. Ce n’était qu’une tasse, après tout.

« Bah, t’en fais pas va. C’est qu’une tasse, et les accidents ça arrive. Et puis, pour te répondre, les combats, c’est pas vraiment une question d’adresse, mais surtout d’assurance. Si tu crois que tu vas y arriver, alors la plupart du temps tu y arriveras. » Je lui souriais, avec un air amusé. « Mais tu sais, c’est la même chose pour les concours ! Bon le risque est quand même minimum au niveau blessure, il faut l’avouer. » Je conservais mon ton amusé, me faisant la réflexion pour la première fois que, finalement, les combats et les concours n’étaient pas si différents. Je n’en avais jamais fait dans ma région natale, qui était pourtant en avance dans le domaine, et je n’avais jamais trop pris le temps de m’y intéresser. Mais j’avais rencontré plusieurs personnes à Mhyone dont c’était l’objectif. Je répondais alors à la question de Rosa concernant mes origines, sans gêne, et un brin de fierté dans la voix.

« T’en fais pas, je trouve pas vraiment ça indiscret. Je ne l’ai jamais caché ! » Je marquais une petite pause, pensant à la formulation que j’allais utiliser, avant de reprendre. « Je viens d’Hoenn, d’un petit peuple méconnu qui vit dans le désert. C’était pas des conditions faciles mais ça a le mérite de forger le caractère ! Mon pokémon, Nuts, vient aussi de cet endroit. Alors voilà, on essaye au mieux de les représenter à Mhyone ! » Dis-je avec un grand sourire, légèrement nostalgique.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rosa Toastarena
Région d'origine : Mhyone
Jeu 29 Juin 2017 - 20:56
Rosa Toastarena
Elle n'était pas mécontente d'avoir vu juste ! Rosa connaissait au moins une chose, c'était les autres continents. Oui, parce que quand même, avant d'être une adulte-enfant, la fermière suivait des cours comme à peu près tous les autres enfants. En parlant de ferme, elle se rendit compte qu'elle avait complètement occulté la question de son interlocuteur et se redressa, comme si un courant électrique avait parcouru son dos.

-Pardooon, oui ! J'ai grandi dans une ferme à l'ouest de Nox Illum !! Affirma-t'elle avec un wagon de retard. Mon frère est parti plus tôt que moi lorsque j'avais dix-sept ans, après que j'ai mis le feu à la ferme pour la .. Elle compta sur ses doigts, les yeux vers le ciel. Deuxième, troisième fois ? Je ne sais plus trop haha ! Termina-t'elle en rigolant. Mais je pense qu'il avait aussi envie de poursuivre son rêve. Moi depuis j'évite d'approcher de près ou de loin tout ce qui ressemble à une flamme, j'ai une fascination pour le feu et en règle général ça ne se termine pas bien .. Haha.

Rosa conclut sa magnifique déclaration d'acte de pyromanie par un rire gêné, tout en se frottant nerveusement l'arrière de la nuque. La jeune femme balaya ensuite le regard du sol avant d'attraper son poignet droit avec sa main gauche mécaniquement, créant comme avec un croisement de bras une attitude axé sur la défensive par habitude.

-J'aimais bien regarder les concours à la télé. Je sens que je ne serais pas capable d'envoyer mes Pokémon au combat, je gère plutôt mal les émotions négatives comme le stress et avoir une tension peser sur mes épaules m'épuisant, pour ce est de l'assurance haha. Rosa détourna le regard. Les villages proche de la ferme de mes parents m'ont surnommés la folle, mes parents ne me l'ont jamais dit clairement mais je sais que quelque chose ne va pas chez moi. Elle haussa les épaules vainement, toujours le poignet droit tenu par la main gauche, elle les serra de plus en plus en continuant son discours. Pour dire la vérité je ne suis partie de chez moi parce que j'ai conscience d'être un poids pour eux ... Partir était encore la meilleure chose que je pouvais faire, mais comme je n'aime pas la solitude, j'ai choisi ce Spinda pour m'accompagner.

Bonjour la déprime. Enfin, après ce petit passage de confidences gênantes, elle se ravisa, lâchant son bras et semblant presque oublié ses paroles précédentes. Un grand sourire sur la visage.

-En tout cas, venir d'un désert ! C'est quelque chose de pas commun, et je ne savais pas que tu avais un Pokémon, tu ne veux pas le faire sortir de sa Pokéball ? Il doit avoir envie de prendre l'air lui aussi tu ne crois pas ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Ven 30 Juin 2017 - 10:14
Alexandre Diame
Je ne pus m’empêcher de sourire en voyant que la jeune femme revenait sur une question qu’elle avait occulté plus tôt. Je ne l’avais même pas forcément remarqué d’ailleurs, et son côté tête en l’air avait quelque chose de très amical. En revanche, j’ignorais encore qu’il y avait des fermes à côtés de la capitale. Généralement, ces dernières étaient plus souvent en marge des autres villes, bien séparées, justement pour ne pas être gêné par les activités incessantes des capitales. En revanche, elle mettait en exergue sa maladresse, et je comprenais ainsi mieux de quoi elle parlait. Même si je pensais qu’elle plaisantait, du moins au début, j’avais l’intime conviction que ce n’était pas tant une blague que ça. Une pyromane hein... Peut-être était-il mieux qu’effectivement ce soir un Spinda qui la suive, et pas un sulfura. Je souris à nouveau à cette réflexion.

« Fascinée par le feu… Je serais curieux de savoir d’où te vient cette particularité disons. T’avais un pokémon feu quand t’étais jeune ? En tout cas, manquer de brûler sa ferme par deux fois, ou plus, c’est pas banal. Tu dois avoir une sacrée réputation ! » Dis-je, amusé, sans voir que la jeune femme commençait à être gênée sur l’instant. Puis je m’en rendis compte, regrettant presque ma plaisanterie, voyant que ça la tenait quand même plutôt à cœur.

J’eus raison, au vu de ce qu’elle m’annonça ensuite. Ça devait être quelque chose de plutôt douloureux, d’avoir ce sentiment de rejet. Surtout que, visiblement, elle ne faisait rien pour. Enfin, de ce qu’elle me disait, j’avais l’impression que c’était surtout des accidents. Dû à sa maladresse, sans doute, mais des accidents quand même. Le terme de folle était donc un petit peu rude. Elle n’était pas comme les autres, c’était peut-être vrai, mais ce n’était pas un mal, bien au contraire. Voyant son attitude, je tentais de lui remonter le moral.

« Oh tu sais, quelqu’un de mon village n’arrête pas de me répéter que la plupart des gens bien sont un peu fous, alors t’as pas à t’en faire, c’est plus un compliment qu’autre chose ! » Je lui lançais un clin d’œil, avant de poursuivre avec un air amusé. « En plus, dans le désert, s’il y a bien quelque chose qu’on ne craint pas, c’est le feu ! Ce que je veux dire c’est que t’es pas vraiment seule si tu te lances dans cette aventure. Des gens, tu vas en croiser plein, et il y aura toujours quelqu’un pour t’aider et palier à la maladresse dont tu me parles. Alors faut pas t’inquiéter va ! » Puis, je répondais à son autre demande, enchainant immédiatement. « Mais c’est vrai, t’as raison, je ne vous ais pas encore présentés. » Dis-je, en touchant la pokéball à ma ceinture. Une lumière rouge en sorti, laissant apparaitre un Libégon de plus de deux mètres dans la ruelle. « Nuts, voici Rosa et… Comment s’appelle ton Spinda déjà ? » Nuts, intrigué, vint renifler dans la direction de la jeune femme, puis dans celle du Spinda. Il approcha son long coup du pokémon spirale, et le poussa amicalement du museau, comme pour le saluer. « Rosa, voici Nuts, mon compagnon de route ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rosa Toastarena
Région d'origine : Mhyone
Sam 1 Juil 2017 - 0:03
Rosa Toastarena
La jeune femme était loin d'être une excellent actrice et camoufler ses émotions étaient une compétence hors de sa portée. Pour palier à ça elle avait une capacité étonnante à avoir l'humeur très versatile, ce qui pouvait être excellent dans certains situations comme catastrophique dans d'autres.

Aussi, lorsqu'elle vit la créature draconique qu'était Nuts, elle saute sur place d'une joie débordante, ses talons venant même jusqu'à toucher le bout de sa jupe. De son statut d'observatrice qui découvre à peine le monde, on aurait pu imaginé de la crainte si ce n'est de la peur face à un Pokémon aussi gigantesque mais c'est avec une grande surprise qu'elle apprécia vraiment la majesté du dragon.

-Woaaah ! S'exclama t'elle, en continuant à faire des petits sauts sur place. Je ne connaissais pas ce Pokémon, il est énorme et trop choupi avec ses lunettes de soleil rouge sur les yeux ! Coucou Nuts, t'es vraiment très beau ! Fit elle en saluant le Pokémon de loin. Elle se serait bien approché pour le caresser mais au même titre que si il était un être humain, Rosa maintenait une certaine distance par respect.

Quand au Spinda nommé Bidou qui jusqu'ici avait passé son temps à imiter sa dresseuse, sa réaction fut tout à fait différente. Ses yeux spirales devinrent plus froncés pour dévoiler un regard sérieux, et quelques secondes après, tout en fixant les ailes du Libegon, le lapanda se mit à battre des oreilles dans l'espoir de s'envoler.

Ce fut un cuisant échec lorsqu'il sauta du tabouret pour s'écraser trente centimètre plus bas, faisant un plat magnifique sur le sol. Rosa accourut pour le reveler "Bidou, ça va ?!!!" mais l'espiègle petit monstre indiqua d'un pouce levé de la papatte que tout allait pour le mieux.

-Dadada !

Il se releva, la face rouge, avant de courir en cercle autour du Libégon comme quelqu'un qui avait laissé ses neurones sur le sol.

Rosa quand à elle éclata de rire en se tenant le ventre.

-Ahaha, c'que t'as l'air niais ! Tout en regardant affectueusement son Spinda dépenser sa réserve d'énergie vraisemblablement illimitée.

Elle se retourna ensuite vers Nuts puis Alex, essayant de reprendre son souffle pour aligner deux mots.

-Pfuuu. J'ai choisi ce Spinda parce que j'ai trébuché dessus, mais je ne regrette rien. Tu voyages avec Nuts depuis longtemps non ? Cet espèce ne m'est pas familière mais vu sa prestance, quelque chose me dit que ce n'est pas sa forme première. Conclua la fermière en montrant son petit doigt à Purplehair. C'est mon petit doigt qui me l'as dit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Dim 2 Juil 2017 - 19:43
Alexandre Diame
Nuts semblait plutôt satisfait des compliments de la jeune femme, et poussa un petit cri de contentement à son encontre, ce qui m’arracha un nouveau sourire. Il était vrai que les Libégons étaient des créatures très majestueuses, et c’était pour ça qu’il y avait beaucoup de légendes autour de ce pokémon. Moi, j’étais habitué à cette forme et, même si son agilité et sa puissance m’impressionnaient toujours beaucoup, je n’avais pas cette œil neuf que lui portais Rosa. Et, puisque je jugeais que, d’un côté, il méritait amplement ces compliments, je décidais de le laisser en profiter. Je souriais alors à la jeune femme, lui en apprenant un peu plus sur le pokémon dragon.

« Ces lunettes rouges servent à protéger ses yeux des tempêtes de sable. Selon nos légendes, ce sont ces pokémons qui causent toutes les tempêtes de sable dans le désert à l’aide de leurs ailes. Il est très rare d’en voir à l’état naturel, puisque la tempête semble être d’autant plus violente qu’on se rapproche d’eux. C’est pour ça qu’on appelle les Libégons les esprits du désert. » Je souriais, car ça me faisait plaisir de parler de nos légendes avec quelqu’un. De mémoire, c’était la première fois que je le faisais à Mhyone.

Nuts se désintéressa alors du Spinda qui tentait de limiter pour observer la dresseuse avec un air intrigué. Il ne vit pas alors le pokémon spirale tomber lamentablement sur le sol dans un effort d’imiter sa façon de voler. Encore une fois, les spindas étaient décidément les Pokémons les plus imprévisibles qu’il m’avait été donné de rencontrer. Heureusement, il ne semblait pas vraiment s’être fait mal puisqu’il fit un signe à l’intention de sa maitresse. Sa maladresse avait quelque chose d’incroyablement adorable, et elle semblait faire fondre la jeune dresseuse, qui s’était, l’inquiétude passée, roulée de rire en voyant la face rougie du spinda. Elle parvint, après avoir repris son souffle à me glisser quelques questions. Je lui souriais alors, avant de lui répondre.

« Tu as trébuché dessus hein ? J’aurais presque trouvé ça étonnant mais, venu de vous deux, je trouve ça pratiquement normal. » Je la taquinais avec un petit air amusé, avant de reprendre. « Je voyage avec Nuts depuis que je suis adolescent, je l’ai rencontré dans le désert quand il n’était qu’un Kraknoix. Donc t’as vu juste, ce n’est pas sa forme première, c’est sa forme finale on va dire. Un kraknoix évolue en Vibraninf, puis en Libégon. Et tes compliments ont l’air de lui plaire, donc je vais te remercier pour lui ! » Nuts poussa un petit cri, approuvant parfaitement mes paroles. « Quant à Bidou… Tu connais deux ou trois choses sur l’espèce ? Ou tu n’as pas encore eu le temps d’en apprendre ? » Je n’étais pas un spécialiste, mais, après tout, il s’agissait d’un pokémon de ma région, et je connaissais deux trois histoires à leur sujet.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rosa Toastarena
Région d'origine : Mhyone
Lun 3 Juil 2017 - 14:25
Rosa Toastarena
La jeune coordinatrice, puisque c'est la voie qu'elle avait choisi il convenait bien de l’appeler comme tel, hocha plusieurs fois la tête à l'explication des lentilles rouges que possédait la créature mystique et aux détails que pouvaient ensuite fournir Alex quand aux légendes entourant le Pokémon. Rosa réalisa que c'était vraiment une culture exotique à Mhyone à laquelle il semblait attaché, malgré l'apparente dureté que pouvaient engendrer ses tempêtes de sable il y avait un elle ne savait pas quoi de poétique dans on récit, peut-être était-ce lié à cet appellation d'esprit du désert.

Bidou qui avait cessé de courir autour de Nuts, probablement déçu que le volant ne le remarque pas décida de retourner auprès de sa dresseuse en sprintant avant de s'arrêter tout aussi net pour attraper un morceau de sa jupe et s'y accrocher avec sa main droite, le bras gauche longeant son petit corps. Ceci ne dura quelques secondes car le Spinda avait l'air d'être particulièrement inapte à rester statique. Après les derniers mots de Purplehair concernant l'affirmation et quelques précisions des propos de Rosa quant aux stades d'évolution du Libégon, il décida de tourner autour d'un tabouret cette fois-ci, manquant à de multiples reprises de le faire tomber.

En répondant à la question d'Alex, Rosa leva les yeux au ciel pour réfléchir à ce que lui avait dit la professeure. La jeune femme avait zappé l'intégralité du discours préparatoire mais quelques indices lui revenaient en tête.

-Eh bin. Je crois qu'il est unique et que les tâches dispersé sur son corps sont comme nos empreintes digitales, c'est probablement cette manière qu'il se reconnaisse entre eux ? Et euuuh .. Elle grimaça comme si ça allait l'aider à se remémorer. Ah ! Les Spinda ne possèdent pas d'évolutions. Après encore quelques secondes pensives, elle termina par un haussement d'épaule. C'est tout, enfin, c'est tout ce que je sais pour le moment !

Elle termina son monologue en croisant les bras puis regarda Bidou qui sautait en l'air pour essayer d'attraper une mouche de nuit qui passait dans le coin.

-Ce n'est probablement pas un bon Pokémon pour certaines personnes. Au laboratoire certains crachaient du feu et d'autres avaient des fouets en forme de liane. Elle poussa un petit cri de joie en se souvenait de cette salamandre qui hurlait des flammes. J'adore les Pokémon de type feu !! Ils sont tellement chou ! J'ai toujours réagit de manière impulsive, si je n'avais pas croisé le chemin de Bidou j'aurais probablement choisi un Salamiche. Déclara t'elle le plus sérieusement du monde, persuadée que c'était ainsi que ça s'appelait. Comment est-ce que tu as rencontré Nuts, c'est un professeur de ta région qui te l'a remit ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Nox Illum-
Sauter vers: