:: Mhyone :: Nox Illum Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une affaire en or : Chenipan disparu ! [Feat. Lysandre-Alexandre-Vin's]

avatar
Vin's Brown
Région d'origine : Kalos
Expérience : 57
Lun 26 Juin - 21:47
Vin's Brown
Loin des lieux festifs de Nox Illum, le ciel éclairé nocturne enveloppe de ses ténèbres la ville de la nuit. Les recoins ou âme qui vit est au garde à vous, un endroit ou la criminalité échappe aux griffes des forces devant maintenir l'ordre public...n'y a t-il pas meilleur endroit ou qu'un détective puisse t-il se sentir vivant ?
Vin's et sa coéquipière Tarsal se situent dans une zone dans laquelle n'importe qui de sensé ne mettrait pas les pieds, ou ruelles sombres et individus suspects sont de mise.
Pourtant, Vin's a de bonnes raisons de s'instaurer en un tel terrain hostile : une enquête !


Vin's : "A peine j'arrive à Nox Illum que le devoir m'appelle...un héros n'a jamais de vacances il faut croire, hein ma grande ?"

Cynthia : "Tarsal, tar-tarsal..." (Tait-toi, j'essaye de me concentrer...)


En effet le petit pokemon utilise ses pouvoirs de télékinésie pour ressentir tout individu pouvant paraitre suspect...ou plus facilement : retrouver la cible, aka un chenipan shiny !
Il y'a environ une heure, Vin's vit un jeune garçon pleurer à chaudes larmes devant une pokéball ouverte et vide. N'écoutant que sa curiosité, le jeune homme se présenta devant le jeune garçon comme détective et apprit qu'un individu avec une cagoule noire avait prit sans crier gare le pokémon du petit marmot, aussi qu-


Cynthia : "Tarsal tarsal ! Tar-tar !" (Je ressens l'esprit du Chenipan ! Par là !)

La petite Tarsal pointe de sa main la direction en question : une longue ruelle qui mène à des quartiers aux couloirs étroits, facilement un labyrinthe ! Tarsal se téléporte sur l'épaule du détective et guidera ainsi celui-ci. Sans plus attendre Vin's accourt vers cette direction...et entend au loin des bruits de pas qui résonnent lentement...puis qui gagnent de l'intensité ! La course poursuite commence !

[MUSIQUE AMBIANCE]
L.A Noire Vice:
 

Vin's : "Il nous a repérés, accroche-toi et reste sur tes gardes ! Tout peut provenir de n'import-WAAAAAH !"

Une pluie de dards nuées s'abat en direction du duo ! Vin's a tout juste le temps de se cacher derrière une poubelle pour éviter l'attaque !

Vin's : "Oh lui il déconne pas ! Préviens au préalable si tu ressens qu'il attaque à nouveau histoire de pas y re-échapper genre in extremis comme dans un film."

Cynthia : "Tar-tar-tarsal tarsal ?!" (Qu'est ce que j'ai essayé de faire à ton avis ?!)

Cynthia avait beaucoup à faire, entre garder la trace de l'individu, prévenir en cas d'attaque et surveiller les alentours, son cerveau était complètement focalisé par la situation. Quant à Vin's il se contentait de courir tout en étant prêt à bondir sur la première cachette visible en cas d'attaque...comme celle-ci !

Cynthia : "Tarsal !" (Attention !)

Cette fois il ne s'agit pas d'une attaque de dard-nuée, mais d'une fumée violette clairement dangereuse de par sa présence, il s'agit de l'attaque gaz toxic ! La lancer dans un couloir aussi étroit était clairement la meilleure chose à faire. Vin's décide donc de contourner celui-ci en passant par un autre couloir...qui mène directement sur un cul de sac ! Un mur de briques ! Vin's est piégé et en proie à un gaz mortel !

Vin's : "Cet enfoiré connait bien le coin, mais il en faudra plus pour nous arrêter ! Cynthia ! Téléporte toi sur le rebord de la fenêtre en haut, celui à côté du tuyau de fer !"

Aussi tôt dit, aussi tôt fait. Le duo se téléporte dans un flash blanc et arrive en un rien de temps sur le lieu en question : Une fenêtre située au 3ème étage d'un immeuble avec un rebord assez grand pour y poser les pieds, au moins le cul de sac en question ne l'ait plus.
Le détective descend de l'immeuble via le tuyau de canalisation.


Vin's : "Tu arrives toujours à ressentir le chenipan ?"

Cynthia : "Tar-tarsal....Tarsal tarsal !" (Attend un peu..vers le coeur de la ville !)

Cynthia pointe en direction des premiers éclats de la ville ou les festivités battent leurs pleins, le voleur s'enfuit donc en direction du festival !

Vin's : "Il va surement essayer d'utiliser la populace pour se dissimuler, surtout ne le perd pas de vu !"

Quant au brigand en question, il court bel et bien en direction du festival, accompagné de trois pokémons : un mimigal, un smogo...puis le chenipan couleur or !



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yvain de Malbranche
Région d'origine : Kalos
Expérience : 223
Mar 27 Juin - 18:08
Yvain de Malbranche
Nox Illum... La ville capitale. Ressemblant fort à Doublonville de part sa taille et sa populace la cité est aussi très animée et festive, surtout la nuit. De nombreuses lumières, beaucoup de bruits, du monde partout et une ambiance chaleureuse voilà à quoi ressemble l'endroit actuellement. Je parcours les rues accompagné de Grimm faisant trainer mes yeux sur les divers stands de droite à gauche. Nourriture, boisson, objets divers il y a de tout, même de quoi ravir les plus difficiles. Oh, il y a même de la nourriture de Jotho ! Là un stand qui vend des spécialités de la Vieille Région. Je m'approche et je commande bien sûr, comment résister à l'appel de ce succulent met ? Et hop, trois brochettes de dangos servies dans une assiette cartonnée et une tasse de thé.

Je m'éloigne du stand et parviens à trouver un banc inoccupé, je m'installe posant le cercle cartonné sur mon siège et buvant le thé déjà tiède. Je lâche à Grimm qu'une de ces brochettes est pour lui car malgré ses airs de démon ce Démolosse adore les dangos, ne vous fiez pas à l'apparence, puis je prends la mienne et la déguste. Je vous épargne les détails de dégustation et hop, je termine mon encas, posant le bâton nu dans l'assiette et m'emparant du second bien plus garni. Un régal. La foule s'agite devant moi, les gens avancent dans les deux sens, de droite à gauche ou de gauche à droite, ils semblent profiter des festivités. Un homme avec sa compagne et ses enfants passent, famille classique puis une femme plutôt bien habillée qui est sûrement venue rejoindre ses amis, oh là un gars déguisé en pokémon, plutôt original et maintenant un type vraiment bizarre qui court, deux pokémons à ses côtés et un dans les bras, minute ce serait pas un... Il est déjà trop loin. Je mange ma nourriture, observant toujours tranquillement les passants. Là un autre gars qui court, mais il semble moins louche, peut être qu'ils jouent à chat ?

"Il est là, rattrapons vite ce voleur où il va réussir à s'enfuir !"

Eh, j'ai bien entendu ? Un voleur ? Je me lève et jette mes déchets dans une poubelle qui est juste à côté, la magie de la fiction, on a toujours ce qu'il nous faut à portée, Démolosse se lève aussi et nous commençons à courir après le fameux voleur. Ayant rattrapé l'homme aux cheveux noirs hérissés, je termine mon dango et retire le bâton de ma bouche avant de l'ouvrir:

-Désolé de m'incruster mais je crois avoir compris que tu pourchassais un voleur ? T'as besoin d'aide ?

Curiosité, oh quel vilain défaut. Mais aider cet homme à récupérer ce qu'on lui avait dérobé est désormais une priorité pour Grimm et moi ! Ce festival que je prévoyais comme reposant se profile comme beaucoup plus animé mais c'est le rôle d'un justicier que d'être toujours aux aguets ! Ma brochette toujours en main je cours donc aux côtés de l'homme à la chevelure presque hirsute et remarque, enfin, qu'il est accompagné par un pokémon, Tarsal si je me souvenais bien. La foule rend la poursuite difficile mais notre cible est toujours devant nous, repérable grâce aux deux créatures l'accompagnant. Même si la foule l'aide à nous distancer pour le moment il ne profitera pas de cet effet éternellement, nous finirons par le rattraper tôt ou tard !

Sous le regard de la pleine lune, au milieu de cette foule qui ne remarque rien, deux hommes tentent de réparer une injustice, une esquisse digne d'un roman vous ne trouvez pas ? Ca pourrait être encore mieux si une troisième personne nous rejoignait ! Le trio est la base de beaucoup d'histoires après tout.


[Je me suis permis de faire parler ton perso Vins, en ésperant que ça ne te dérange pas et que le post vous convienne. o/]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 3459
Mer 28 Juin - 10:49
Alexandre Diame
Sacrée fête des Lumivoles… C’était un endroit plutôt agréable la nuit, avec toutes les lumières et toute cette agitation. J’avais pu bien profiter de la fête, errant de stand en stand en discutant avec toutes les personnalités présentes au festival. Bien sûr, Nuts était dans sa pokéball. Il était devenu bien trop grand pour ne pas trop attirer l’attention, et je croyais que même lui n’avait pas spécialement envie de se retrouver entouré de la foule qui s’agitait sur la place. Mais c’était aussi la raison pour laquelle j’avais choisis de ne jamais trop séjourner dans la grande ville. Nuts avait aussi besoin de liberté, et je ne voulais pas du tout l’en priver. Bien au contraire. Mais bon, on m’avait déjà conseillé d’y passer plusieurs fois et, apparemment, il ne fallait surtout pas faire l’impasse sur le festival. Je continuais alors mon petit tour, n’hésitant pas à acheter des baies plus ou moins exotiques pour mon pokémon. Finalement, même avec du retard, il avait également le droit de profiter de la soirée à sa manière. Et puis, il aimait bien les nouvelles saveurs généralement, et n’était pas trop difficile de toute façon. Je vérifiais par réflexe que la pokéball était toujours à ma ceinture. C’était le cas bien sûr. Et puis je ne donnais pas cher de la peau du pauvre bougre qui serait assez stupide pour s’en emparer. Ça avait son caractère un pokémon dragon.

Soudain, je sentis un peu d’agitation autour de moi. Rien de bien méchant, mais il me semblait que la foule se mouvait de manière moins organisée et plus décousue que d’habitude. Mais bon, le phénomène semblait venir de plus loin, et je n’avais pas vraiment envie d’assister à une énième bataille d’ivrognes ou un règlement de compte aux raisons douteuses assorti d’un combat de pokémon. De toute façon, en ce moment, je combattais bien assez comme ça, et je n’avais pas besoin d’encore une fois me mettre dans la mouise. Enfin, façon de parler, car je m’y mettais naturellement tout seul généralement, et pour des raisons plutôt variées. C’était amusant, d’une manière générale, et terriblement excitant, mais bon. La soirée était calme, et c’était suffisamment rare pour que je choisisse d’y mettre un terme. Pourtant, ma curiosité naturelle continuait de me harceler pour que j’aille voir, ou qu’au moins je me renseigne un peu sur le sujet. Je secouais la tête, comme pour chasser ses pensées, mais je n’eus pas à attendre bien longtemps.

Le brouhaha se rapprochait. Et pas l’attaque pokémon, juste le grabuge d’une source encore inconnue. J’entendais des cris, puis j’aperçu quelqu’un qui tombait, immédiatement rattrapé par une autre personne. Elle avait dû se faire bousculer. Je regardais autour de moi, tâchant d’en apprendre plus, mais les gens semblaient être aussi surpris que moi. Soudain, je vis passer en un éclair un individu cagoulé accompagné de deux pokémons, suivi de deux autres personnages qui paraissaient le poursuivre. Et merde. Visiblement, j’étais vraiment doué pour trouver les ennuis. Sans réfléchir et instinctivement, comme à mon habitude, je me mis à courir, comblant l’avance que le groupe avait pris, remontant à la hauteur des deux protagonistes.

« Hey ! ça va pas de courir comme ça ? Vous vous faites courser par un Rhinoféros enragé ou vous poursuivez le gars devant vous ? » Une tentative d’humour. De l’humour pauvre, et puis, je connaissais déjà la réponse. Tout en courant, je continuais, mon endurance naturelle me permettant presque de discuter tout en maintenant mon allure. « Du coup il a fait quoi ? Il a volé un truc ? J’peux vous filer un coup de main ? » J’étais à la droite du groupe, le brun en costume au milieu, hésitant à faire appel à Nuts.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Vin's Brown
Région d'origine : Kalos
Expérience : 57
Jeu 29 Juin - 20:16
Vin's Brown
Vin's : "A vous voir apparaître comme ça, on dirait un opening d'anime vous trouvez pas ? Du genre les trois héros qui se rejoignent pour combattre le mal...votre aide est complètement la bienvenue, et si on gère ça, j'vous paye un verre en toute amitié !"

Cynthia : "Tar-tarsal..." (Je le perds là...) *Fait mine de chercher de gauche à droite*

Vin's : "Ah merde !...Dîtes vous deux, quelqu'un à un pokémon de type vol ou qui sait voler ? Histoire qu'on le perd pas pour de bon.
C'est un type avec une cagoule noire, avec un chenipan shiny soit un chenipan jaune or, et...c'est tout !"

Arrivant au coeur du festival, il devient plus difficile pour le trio de courir ensemble sans heurter des personnes, et un incident peut vite arriver dans ce genre de moments...


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 3459
Ven 30 Juin - 9:48
Alexandre Diame
Tout en courant, je ne pus m’empêcher de sourire en entendant la remarque de l’homme à ma gauche. Il avait raison quelque part, notre entrée en scène était plus que rocambolesque, à croire que tout était prémédité. En revanche, sa seconde tirade était exacte aussi, nous étions en train de perdre la trace du voleur. La foule s’épaississait et, même si nous nous déplacions à bonne allure, il était de plus en plus difficile de se frayer un passage dans les rues et la place peuplées de monde. Et il n’était bien sûr pas question d’abandonner. J’hésitais toutefois avant de lancer Nuts. Ce n’était pas à proprement un pokémon de type vol, mais oui, il savait voler. Le problème c’était qu’il était plutôt massif, et pas vraiment discret dans la situation actuelle. Je jetais donc un coup d’œil à notre autre compère à l’extrême gauche, mais il ne semblait pas réagir non plus. L’heure n’était plus vraiment à l’hésitation et il fallait passer à l’action. Je décrochais alors ma pokéball avant de la lancer. Une sorte de lumière rouge se forma, laissant apparaitre un Libégon d’un peu plus de deux mètres qui sorti en rugissant. Ni une, ni deux, je grimpais sur son dos.

« Je m’en charge ! » lançais-je, avant de décoller, soulevant une gerbe de poussière et provoquant les cris des passant alentours. Grâce à Nuts, je pris rapidement de la hauteur. Même d’ici, il était plutôt difficile de repérer notre voleur. Heureusement pour nous, il n’avait pas stoppé sa course, alors je repérais rapidement toute l’agitation qu’il causait en bousculant les gens. Il était loin d’être discret. J’indiquais alors en criant une direction à mes compères au sol, espérant qu’ils m’entendent, et persuadé que, de toute façon, ils ne pouvaient que me voir.

« Par ici ! » La course poursuite s’engagea alors à nouveau, mais le voleur m’avait repéré. Son pokémon insecte lançais fréquemment des dards-nuées en notre direction, me forçant à éprouver l’agilité du Libégon pour les esquiver. Mais je ne lâchais pas l’affaire, et guidait mes comparses dans les ruelles étroites et sinueuses qu’il avait décidé d’emprunter pour nous semer. La foule désépaississait, permettant à nouveau aux deux hommes de poursuivre « sereinement » le voleur, qui se retournait régulièrement pour nous attaquer avec ses pokémons, rendant parfois notre progression plutôt difficile. Alors qu’il s’engageait dans une rue plutôt longue, j’essayais de le dépasser afin de me poser devant lui et ainsi couper sa route, mais son Mimigale propulsa un fil toxique vers Nuts et moi. Malheureusement, l’acrobatie du Libégon me surpris et le fil arriva droit sur moi. Je n’eus d’autre choix que de sauter du dos de mon pokémon pour esquiver l’attaque. Nous étions à une quinzaine de mètres du sol, et je tentais de me raccrocher à la corniche, mais j’étais trop court. Je percutais donc plusieurs toit pentus avant de retomber lourdement au sol, légèrement devant mes coéquipiers qui me dépassèrent. Même si j’avais une douleur sourde dans le bras, je savais qu’il n’était pas cassé. Ma cascade c’était donc mieux passé que je ne l’espérais, et je repris rapidement la course à pieds. « Merde… ! » Nuts, voyant que je n’avais rien, continuait de tracer le voleur au-dessus de nous, et je traduisais ses instructions.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Vin's Brown
Région d'origine : Kalos
Expérience : 57
Sam 1 Juil - 3:13
Vin's Brown
Voyant le pauvre dresseur tomber et que le Libégon continue de poursuivre la cible, Vin's va au rythme du cascadeur pour jeter un oeil à son état qui vu la chute aurait dût lui briser quelques os, assez pour qu'il soit en train de ramper à terre aussi pitoyablement qu'un Insolourdo.

Vin's : "Hmm...t'as l'air de pas trop mal aller, là j'dirais que ça tiens plutôt du perso de cartoon, tu sais, le genre qui arrive à survivre malgré une chute pas possible.

Le groupe commence à se détacher du festival pour s'aventurer à nouveau dans les banlieues de la ville, le voleur va chercher à retourner dans son repère afin de semer le groupe pour de bon. Quant au Libégon il arrive à poursuivre sans problème à éviter les attaques du Mimigal et reste proche du félon, prêt à obéir aux autres de son maitre.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yvain de Malbranche
Région d'origine : Kalos
Expérience : 223
Sam 1 Juil - 15:43
Yvain de Malbranche

Un opening d'anime hein... L'homme au Tarsal ne se trompe pas, c'est bien ce qu'ont prévus les joueurs pour nous ! Mais chut, c'est un secret. A la demande de ce même homme aux cheveux sombres le troisième collègue (qui nous a rejoint dans notre course au voleur) appelle un pokémon, splendide créature verte avec des ailes, de quelle espèce s'agit-il ? Aucune idée, mais je n'ai pas le temps de poser cette question à mon camarade  de justice puisqu'il vient de prendre son envol, montant son fier pokémon fendant les airs.

C'est une bien étrange scène vue de l'extérieur, deux gaillards qui en pourchassent un autre en plein festival et un troisième monté sur son pokémon qui guide les deuxpremiers restés au sol afin qu'ils ne perdent pas leur cible de vue, quelle cible ? Et bien cet homme cagoulé qui a volé le pokémon, le fameux chenipan... comment est-ce déjà ? Shi... Un chenipan d'or quoi ! Tout se passe "bien" (si on peut utiliser ce terme dans notre situation), jusqu'à ce qu'un projectile fasse dévier le gros pokémon ailé et tomber son dresseur, une sacrée chute ! Le hasard (ou plutôt les joueurs qui ont déjà prévu de faire de nous des personnages d'animes...) fait bien les choses puisque le garçon aux cheveux violets tombent à nos côtés. l'homme au milieu lui lâche une phrase afin de s'assurer de son état, tout semble aller et le trio que nous formons reprend sa course.

Sortis du festival nous arrivons dans les quartiers les moins recommandés de la ville, ceux où ce genre de sales types se regroupaient, ceux où il valait mieux être prudent, l'endroit que ce voleur avait décidé d'utiliser pour ce cacher. Nous suivons toujours la balise pokémon, il devient bien plus facile de progresser et de voir ce qui se trouve face à nous. Des lignes d'immeubles se ressemblant et ayant probablement pour seule différence leurs teintes, des ruelles entre chaque, une grande route dégagée où il n'y a presque personne, c'est un sacré endroit où nous sommes arrivés. Là ! Le brigand vient de s'engouffrer dans une ruelle, il tente sûrement de nous semer! Nous nous ruons vers cette dernière afin de l'attraper mais il n'est plus là ! Au bout de la ruelle se trouve un autre immeuble, est-il entré dedans ? J’élève la voix pour mes deux équipiers:

-Ce type a du entrer là-bas ! Grimm, mon Démolosse, le sent encore. Vous êtes chauds pour y aller ?

Je marque une pause et observe le bâtiment, nous n'avons aucune information, il faudra être méfiant mais cet appel à la justice et au combat set irrésistible, boom, boom, mon cœur frappe fort contre ma cage thoracique, je me prépare.

-Je m'appelle Lysandre et vous ?

La ruelle où nous nous trouvons ? Et bien classique, étroit, odeur désagréable, poubelles entassées, quelques animaux sauvages et des tuyaux un peu partout !
[Si y'a des choses qui vont pas ou qui vous dérangent hésitez pas à me le dire en MP ou sur Discord, j'ai trés rarement RP à 3 donc se peut que je fasse des erreurs. ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 3459
Dim 2 Juil - 20:10
Alexandre Diame
Je devais bien avouer que j’étais assez étonné de m’en être sorti sans plus de blessures. J’avais certes mal au bras, mais à part peut-être un gros hématome, je ne semblais pas m’être cassé quelque chose. Au moins une bonne nouvelle. Je ne pus m’empêcher de sourire à l’homme qui venait s’enquérir de mon état. Effectivement, ma chute avait un côté cartoonesque, du genre qu’on ne voit que dans les films et les dessins animés. C’était étrange – à croire que quelqu’un dictait son scénario – Mais nous n’avions pas le temps de nous y attarder. Le voleur fuyait toujours. Je m’empressais de répondre, reprenant instantanément ma course.

« J’avoue, mais on a pas trop l’temps d’se poser des questions ! On fonce ! » La course poursuite commençait d’ailleurs à nous emmener dans ce que je ne qualifierais pas comme étant les endroits les plus beaux et les mieux fréquentés dans la capitale. Les ruelles étaient plus glauques, plus sombres, et l’air y était plus nauséabond. Pas forcément l’odeur. Plutôt l’ambiance en fait. Y’avait pas à dire, c’était presque cliché en final. Nuts nous précédait, nous guidant toujours, à mesure que nous nous enfoncions dans Nox. C’était la première fois que j’allais par-là d’ailleurs, et je commençais à comprendre pourquoi. Tout ce ressemblait et paraissait plus gris qu’à l’accoutumée. Ce n’était sincèrement pas un endroit où il semblait bon vivre. Nous devions fréquemment sauter des obstacles – qui se trouvaient être des tas de détritus ou de déchets la plupart du temps – pour pouvoir suivre le voleur qui faisait preuve d’une incroyable agilité. A un moment, le Libégon se stoppa au-dessus d’une ruelle encore plus étroite que les autres. Il poussa un petit cri.

Le jeune homme aux cheveux en bataille fut le premier à prendre la parole, suggérant de manière totalement logique que le voleur – qui avait alors disparu – s’était engouffré dans le bâtiment. J’observais Nuts du regard, qui sembla me le confirmer par un petit cri. Nous étions proches du but. Je fis alors revenir le pokémon dans sa pokéball. Je donnais une petite accolade amicale au dénommé Lysandre.

« Salut Lys’, moi c’est Alex ! Et je pense que t’as raison, il est rentré dans le bâtiment ! » Sans attendre son éventuelle réponse, je m’engouffrais dans la structure.

L’endroit ressemblait fort à un ancien immeuble d’affaires désaffecté, du genre de ceux qu’on trouve dans les films. De grands Open Space parfaitement vides, éclairés par la lumière des bâtiments alentours qui traversait les grandes parois vitrées. Le bâtiment était vraiment immense, et il n’y avait pour l’instant aucun signe du voleur.

« Bon, j’vous propose qu’on se sépare pour fouiller. L’endroit est trop grand et il risque de s’échapper si on le choppe pas rapidement. » Je m’élançais alors seul à l’assaut de l’escalier désaffecté, souhaitant que mes partenaires fassent la même chose et commencent à chercher dans des endroits opposés. Je lançais alors, avant de disparaitre dans l’obscurité.

« Ah et, ce serait cool que quelqu’un vérifie que l’entrée principale soit fermées. Je pense que c’est le cas, mais, sait-on jamais ! » Puis je m’engouffrais, aux aguets, dans les étages de l’immeuble.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yvain de Malbranche
Région d'origine : Kalos
Expérience : 223
Mer 25 Oct - 13:52
Yvain de Malbranche
Et bien il avait pas le temps lui ! A peine présenté qu'il avait déjà filé dans l'immeuble. Bah, il avait sûrement raison, c'était la meilleure chose à faire. Suivant le mouvement du fameux Alex j'entrais moi aussi dans la bâtisse, enfin je tentais. L'entrée principale était, comme l'avait dit l'homme, fermée. Ce n'était pas un problème en soi, au vu de la situation. Un regard rapide aux alentours lancé, pas de témoins, puis un violent coup de pied venant s'abattre sur la porte la forçant à ouvrir son cœur et j'entrais. Ce n'était pas la manière la plus discrète ou même la plus légale mais il fallait ce qu'il fallait pour rattraper ce salaud voleur ! Obscur, bruyant et résonnant. Le bruit des pas de l'homme aux cheveux violets se faisaient entendre ainsi que ceux, probablement, du voleur bientôt rejoins par les miens.

J'avais la chance d'avoir un phare de poche, Malosse. Crachant une légère flamme qui éclairait peu mais suffisamment les lieux, Grimm était en tête et me guidait afin que je ne sois pas totalement sous cécité dans cette pénombre. Aprés quelques étages gravis toujours pas de traces de notre chapardeur ou même d'Alex. Rah, pas temps de s'arrêter je devais poursuivre les recherches. Mon rythme cardiaque commençait à augmenter de plus en plus, suite à la course poursuite et à cette montée virulente d'escaliers c'était plutôt normal, je crois ?

L'utilité de mes yeux étant grandement amoindries dans le noir, je tentai durant ma course de me concentrer sur l’utilisation de mes oreilles mais hormis mes pas cognant contre le sol je n'entendais rien, même plus les pas des deux autres. Ils étaient sûrement sortis, par la fenêtre ou par le toit... Après une myriade d’escaliers et le souffle court j'arrivais finalement vers le toit. La porte était déjà ouverte et air frais et vent s'engouffraient dans la cage de marches, venant rafraîchir mon visage.

Malosse et moi déboulâmes en trombe, prêt à en découdre. Il était là, ce sale voleur. Et Alex lui faisait face. Le brigand semblait prêt à en découdre et la vue d'un deuxième opposant ne l'avait nullement effrayé. Enfin c'était logique puisqu'il n'était pas seul lui non plus. La lune offrait une belle luminosité ce soir, et une vue imprenable sur le collègue de notre cher voleur. Deux contre deux hein. Affrontement de pokémons ou d'humains ? Telle était la question. Sur mes gardes autant que Malosse je me concentrais sur les hommes, attendant une action de leur part pour réagir, il avait le vide à dos et nous avions l’escalier, l'avantage semblait donc notre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 3459
Mer 25 Oct - 15:11
Alexandre Diame
L’obscurité était totale, et je m’en voulais un peu d’avoir foncé tête baissée dans le bâtiment. A cause du noir, j’avais rapidement perdu de vue mes deux partenaires qui avaient eux aussi commencé les recherches dans l’immense immeuble abandonné. Shax était revenu dans sa pokéball. Malgré les étages plutôt hauts de plafond, le Libégon ne serait pas vraiment à l’aise dans un environnement aussi cloitré. Pour mon plus grand malheur par ailleurs, car je me sentis rapidement un peu seul à parcourir les grands étages complètement vides.

Il fallait bien avouer que, dans l’obscurité, l’imagination jouait rapidement des tours. Toutes les ombres inhabituelles prenaient une dimension bien plus effrayante, et chacun des bruits avait tendance à me surprendre. Je ne comprenais décidément pas comment les gens comme Tim, avec leurs affinités avec les pokémons spectres, faisaient pour vivre ainsi au quotidien. Enfin, c’était surement la même chose que de se retrouver cloitré dans un tunnel souterrain après tout, car la claustrophobie pouvait elle aussi être terrifiante. C’était donc perdu dans mes pensées que j’avançais, méticuleusement, étage par étage, sans pour l’instant trouver notre homme. Je tâchais également de rester discret, afin d’essayer de déceler un éventuel mouvement de notre ennemi, mais, mis à part quelques craquements autour de nous, je n’arrivais à rien entendre.

Je continuais donc mon ascension, espérant secrètement ne pas avoir raté le voleur. J’avais prêté une grande attention à toutes les éventuelles cachettes où il aurait pu se trouver, mais je ne pouvais pas être certain à cent pour cent que j’avais tout fouillé. J’espérais alors que mes compagnons aient eu plus de succès que moi, ou alors simplement qu’ils le verraient à temps pour l’intercepter s’il tentait de prendre la fuite. Et encore, nous étions plutôt chanceux, car les étages, principalement aérés par de grandes baies vitrées, étaient illuminés par les rayons de la pleine lune, ce qui améliorait considérablement notre visibilité.

Alors que je montais le dernier escalier, je me rendis compte qu’il ne menait plus à un étage mais bel et bien sur le toit du bâtiment. C’était ma dernière chance. S’il n’était pas là, c’est que je l’avais raté. J’entrouvris alors la porte légèrement et, presque aussitôt, je vis une pluie de Dards-nuées s’abattre sur le lourd montant métallique, créant des bosses dans l’acier même tant l’attaque était violente. Visiblement, nous étions plutôt attendus, ce qui signifiais que le voleur était bloqué sur le toit. Au moins, je ne l’avais pas manqué. Je pris alors une grande inspiration, et j’ouvris brutalement la porte, plongeant en faisant une roulade pour éviter la nouvelle volée de dard qui avait fusé dans ma direction. Je sortis aussitôt la pokéball de Shax que j’appelais dans la foulée. Le dragon se dressa alors entre moi et nos adversaires, stoppant net la canonnade.

Je me relevais alors, constatant que nous débiteurs n’étaient plus un, mais deux. Le Dardagnan que nous avions aperçu plus tôt se pavanait devant son dresseur, alors qu’un autre homme avait appelé un Smogogo à le rejoindre. Deux adversaires, donc. La situation se compliquait, mais j’entendis des pas dans l’escaliers derrière moi. Je m’inquiétais d’un troisième adversaire, mais ce fut l’un de mes partenaires qui débarqua, précédé de son démolosse. Les chances s’équilibraient. Je me tournais alors vers lui, avec un petit sourire.

« Alors, tu veux prendre lequel ? Et ne me dis pas les deux car je ne vais pas te laisser faire tout le travail. » Lançais-je, confiant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yvain de Malbranche
Région d'origine : Kalos
Expérience : 223
Lun 30 Oct - 21:08
Yvain de Malbranche
Deux contre deux, ou plutôt quatre contre quatre. Intéressant. Grimm avait déjà choisi sa cible, je répondis à Alex, scrutant des yeux mon adversaire et son pokémon:

-Cette montée m'a bien épuisé, je t'en laisse un pour cette fois. Démolosse a choisi, visiblement tu te colles le bombo violet. Ca ira ?


Épuisé eut été un bien grand terme, mon souffle et mon rythme cardiaque bien que toujours quelque peu élevés étaient retombés à des niveaux acceptables, à vrai dire j'étais même assez chaud et empli d’adrénaline pour prendre ce voleur en un contre un pendant que Grimm s'occupait de son pokémon. Que d’éléments épique, une bataille en haut d'une tour, le lieu d'affrontement éclairé par l'astre argenté. Assez pensé, il fallait attaquer.

Grimm s'était déjà rué sur l'abeille, feu aux dents et griffes prête à déchirer la chair de l'insecte, de mon côté j'observai le voleur. Le Chenipan où était-il ? Bah, il finirait bien par céder l'information sous la menace d'une gueule béante remplie de flammes. Absorbé par le combat l'adversaire ne semblait guère prêter attention à moi, parfait.

Griffes contre dards, crocs contre antennes, pattes contre ailes, un combat intéressant. Le Dardagnan se débrouillait bien, il profitait de l'avantage aérien pour piquer Démolosse, usant de ses atouts tels des lances. Le canin, avantagé par son type mais ancré au sol tentait d'esquiver et de se faire résistant aux piques de l'ennemi. Des jets de flammes volaient parfois, manquant leur cible plutôt agile. Le chien des enfers commençait à bouillir de colère mais malgré tout ses coups restaient compacts et précis, conservant au maximum son énergie Démolosse s'adaptait petit à petit aux assauts du volant. Prenant garde à ne pas trop se déplacer pour éviter les bords du toit Grimm était en train d'assimiler le timing d'attaque, 3,2,1 le coup toucha ! Une aile amochée l'insecte lancier s'écrasa au sol, tentant de se rattraper au mieux à l'aide de son outil aérien restant. Le canidé bondit vivement et violemment vers l'estropié, venant plaquer son abdomen au sol et stoppant le mouvement d'ailes permanent produisant un horrible son. Terminé. Plusieurs fois les griffes de Grimm lacérèrent le "torse" de l'abeille puis un lit de flammes vint s'écraser en plein dans son visage. Un odeur de cramé s’éleva et les bruits du Dardagnan cessèrent définitivement.

J'avais de mon côté pu approcher le brigand et admirer sa face se décomposer au fur et à mesure que son pokémon perdait la main. Il ne faisait clairement pas attention à moi ainsi j'en profitais pour envoyer un violent coup de pied derriére son genou, le forçant à courber l'échine. Sans lui laisser de répit j'enchainai avec un coup de coude dans son nez puis me glissait derrière lui afin d'entamer un étranglement. Sonné et surpris le mécréant n'eut pas le temps de réagir. Par prudence je m'éloignais du bord de toit et, resserrant mon étreinte, j'attendis l'arrivée de Démolosse. Et un de neutralisé, un. Il ne restait plus qu'à attendre la fin du combat d'Alex, nous pourrions ensuite aviser et questionner les deux gaillards. Ainsi je me tournai simplement vers mon collégue de justice, veillant à bien garder le contrôle sur ma proie, épaulé par mon fidéle Démolosse.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 3459
Mar 31 Oct - 9:29
Alexandre Diame
Visiblement, Lysandre, ou plutôt son compagnon, avait d’ores et déjà choisi quelle serait sa cible. Le démolosse grognait d’ores et déjà contre le pokémon insecte et, connaissant sa réputation, je n’avais pas vraiment envie de le priver de son petit plaisir. Je répondais donc d’un hochement de la tête au jeune homme aux cheveux blancs.

« Ça m’va, t’en fais pas. Et puis, quoi que je dise, je pense que si ton démolosse à jeté son dévolu sur une cible, il serait dommage de l’en priver ! » Dis-je en faisant un clin d’œil amical à mon équipier.

Je fis alors sortir Shax de sa pokéball, et son attention se figea immédiatement en direction du Smogogo. Ce dernier n’avait pas l’air d’un débutant, mais il ne fallait pas oublier une donnée importante : mon avantage de type. Après tout, les deux pokémons adverses étaient de type poison, et, étant un spécialiste du type sol, je n’allais pas vraiment avoir beaucoup de mal à m’en défaire. Enfin, ce n’était après tout que de la théorie, mais j’avais suffisamment confiance en mon Libégon pour ne pas douter. A côté de nous, les hostilités avaient de toute façon d’ores et déjà commencée. Même si son adversaire était agile, le démolosse n’était pas en reste. Comme moi, il avait un avantage de type indéniable sur son adversaire et arriverait sans doute, à termes, à le vaincre sans trop de difficultés. Je reportais alors mon attention sur mon propre combat.

Le Smogogo fut le premier à passer à l’action, se camouflant dans un épais brouillard pour empêcher mon Libégon de charger sans réfléchir. Il fallait dire que c’était le risque, avec un pokémon que ce dernier qui connaissait également des attaques comme explosion. Mais j’avais suffisamment de réponses à distance, pour empêcher mon adversaire d’attendre patiemment que je vienne à lui. Je donnais alors mes consignes.

« Shax, utilise Dracosouffle ! » Le dragon souffla alors un puissant jet de flamme violettes en direction du pokémon adverse. Le brouillard, et le gaz qui entouraient ce dernier, hautement inflammables, disparurent instantanément alors que le pokémon poison était violemment touché par l’attaque du Libégon. Ce dernier répliqua avec une attaque Détritus, mais Shax l’esquiva facilement. Je lui donnais alors la suite de mes consignes.

« Vas-y, utilise Tourbi-Sable, et enchaine avec Queue de fer ! » Lançais-je à mon Libégon. Ce dernier, profitant de l’échec de l’attaque adverse, fit battre ses ailes violemment, créant une sorte de petite tornade qui piégeait le Smogogo, lui infligeant également des dégâts au passage. Il n’allait donc plus être capable d’esquiver pendant un moment, et j’allais pouvoir agir. Le libégon fonça alors sur le Smogogo déjà bien affaibli par la précédente attaque, l’appendice caudal brillant d’une lueur métallique. Ce dernier percuta alors le pokémon poison de plein fouet, l’envoyant bouler plus loin, hors de combat. Le Libégon se posa alors près du dresseur, le toisant de toute sa hauteur, et l’empêchant totalement de faire le moindre mouvement. De son côté, Lysandre avait visiblement choisi de prendre les choses en main lui-même et, bien que son pokémon ait vaincu son adversaire, il s’était ensuite jeté sur le voleur avant de le maitriser plutôt brutalement. A chacun sa méthode, après tout. Je m’adressais alors aux deux dresseurs.

« Bon, je pense que c’est inutile de vous dire de ne pas résister et tout ça. J’aimerais simplement récupérer le chenipan que vous avez volé. » Dis-je, calmement mais fermement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Nox Illum-
Sauter vers: