:: Mhyone :: Nox Illum Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sus aux voleurs ! {ft. Alexandre Diame

avatar
Akane Wise
Région d'origine : Mhyone
Mar 27 Juin 2017 - 19:31
Akane Wise


Hélène s’écroula sur son canapé-lit. Voyager était passionnant mais se reposer était parfois nécessaire. La jeune femme profitait de cette halte de courte durée pour trier ses photos. Depuis son arrivée à Mhyone, elle en accumulait des centaines. Pendant qu’elle travaillait sur son ordinateur, elle en profitait pour lâcher ses trois Pokémons. Son équipe commençait à se former doucement mais sûrement. Hélios et April gagnaient en force. Quant au petit dernier, Cæruleum le Gobou, son tempérament indépendant lui permettait de se débrouiller seul, sans forcément avoir besoin de l’aide de sa dresseuse. Néanmoins, Hélène ne comptait pas négliger son entrainement. Le petit monstre marin ne semblait pas encore comprendre l’affinité des types. Par conséquent, il s’était déjà fait prendre de court par des attaques plantes mais arrivait toujours à s’en sortir.

Justement, l’intéressé venait près d’Hélène. Il poussa une gamelle avec le bout de sa tête et montra l’intérieur avec sa patte. Cæruleum faisait clairement comprendre que la faim l’assaillait. Hélios se joignait à lui en émettant un miaulement aigu. Ces deux-là ne pouvaient pas se blairer mais quand ça leur arrangeait, ils n’hésitaient pas à casser les pieds de leur dresseuse. Elle roula des yeux, désespérée par leur comportement.

-Vous rigolez ? Vous avez mangé il y a même pas deux heure…

Ils n’avaient pourtant pas faire d’efforts physiques. Cependant, Hélène cédait. Elle fouilla les armoires… avant de remarquer qu’il n’y avait plus de nourriture pour eux. Manquait plus que ça. Pas le choix. A peine rentrée, Hélène devait déjà sortir. Elle se contenta de prendre son sac à main ainsi que les pokéballs de ses compagnons. Les grandes villes ne la rassuraient pas vraiment. Hélios, n’aimant pas rester enfermé, préférait rester près d’elle. Ce qui la rassurait encore moins, elle ne tenait pas à le perdre.

En cours de route, la jeune femme se fit accoster par deux hommes. A priori, vu leur tenue, on aurait dit des rangers.

-Excusez-nous, mademoiselle. Nous ne vous importunerons pas longtemps, nous sommes rangers.

Le premier montra rapidement une plaque mais la photographe n’eut pas le temps de la voir correctement. Le deuxième se tenait un peu plus en arrière.

-Nous voulons juste savoir si vous reconnaissez cette personne. Elle aurait commis plusieurs vols de Pokémon.

La jeune femme haussa un sourcil. Les Rangers enquêtaient sur des vols avec la police ? L’homme lui montra une photo. On ne voyait quasiment pas le visage de la personne, elle se trouvait trop loin de l’objectif. Hélène fronça les sourcils, ils auraient au moins pu trouver une meilleure photographie. Ceci dit, ils l’avaient peut-être pris à la volée, faute de mieux. Hélène hocha la tête en guise de réponse. Cependant, le premier ranger qui l’avait abordé ne semblait pas y prêter attention. Son regard se portait derrière. En se retournant, la jeune femme compris. Hélios n’était plus là et le deuxième type détallait à toute allure. Le lionceau venait de se faire enlever. Le premier inconnu poussa vivement Hélène pour rejoindre son complice.

Se trouvant dans une petite rue avec aucun témoins, Hélène se sentit désemparée. Elle ne pouvait pas se permettre de perdre du temps ! Elle se mit à pourchasser ces deux types. Elle sut les garder de vues jusqu’à ce qu’ils débouchent sur une artère principale et se fondirent dans la foule.

-Hé ! Ces deux rangers ont volé mon Pokémon.

Elle espérait attirer l’attention de quelques passants. L’effet fut réussi mais comme elle l’espérait. Au lieu de ça, on la dévisageait. Elle entendit dire « pff… n’importe quoi ». Evidemment. Des rangers voler des Pokémon. Un oxymore. Voilà, ce que c’était. Serrant les poings, elle ne pouvait pas se permettre d’abandonner son Pokémon. Elle continua sa course effrénée, se fichant éperdument des personnes qu’elle bousculait.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Mer 28 Juin 2017 - 9:11
Alexandre Diame
Décidément, je venais fréquemment dans la capitale. En réalité, je faisais plus ou moins des aller-retours depuis quelque temps. Ma vie avait un peu changé depuis que j’avais radicalement progressé et depuis cette histoire avec Del. Je me sentais bien, et, même si mon but n’avait pas changé, je trouvais une nouvelle raison de m’entrainer. J’étais donc revenu dans la capitale, et plus exactement dans le petit bouiboui dans lequel j’avais l’habitude de séjourner. Ce n’était pas l’endroit le plus luxueux de la terre, c’était certain, mais au moins c’était un coin tranquille. De toute façon, je n’avais pas vraiment l’intention de rester longtemps. Puisque Nuts pouvait difficilement tenir hors de sa pokéball en ville, j’essayais d’y limiter mes séjours. Je n’aimais jamais savoir mon ami enfermé, même si je me demandais tout de même quel effet cela faisait de se retrouver bloquer dans cet étrange endroit.

Pourquoi être venu jusqu’ici alors ? Tout simplement parce que j’avais entendu des rumeurs étrangement semblables à ce que nous avions vécu, Del et moi, dans la forêt Amarante. Alors ce n’était surement pas la même chose, puisque les rangers qui avaient essayé de lui ôter son pokémon s’étaient plus avérés faire un excès de Zèle qu’un acte malveillant, mais j’étais curieux. Selon ces dites rumeurs, donc, une sorte de groupe de rangers ôterait des pokémons à leurs propriétaires, et ce en plein jour. Une curieuse manière de faire, qui n’éveillait pas les soupçons puisque, finalement, il s’agissait d’un groupe plutôt estimé par la population. N’ayant pas envie de voir leur image se ternir à cause d’un groupuscule frauduleux, j’étais tout de même venu voir, ayant prévu de prévenir Del si toutefois la situation s’avérait être exacte.

Mais, pour l’instant, rien. Le calme total. La loose quoi. Je m’apprêtais même à repartir, ou du moins je le prévoyais, persuadé de ne rien pouvoir faire pour ce problème sans indices. Et puis, je n’étais pas non plus policier, donc je n’avais pas à me mêler d’une situation aussi compliquée. Je décidais donc de profiter de mon séjour pour me balader un peu dans la ville que je n’avais pas pris soin de visiter depuis mon arrivée à Mhyone. Il y avait un peu de monde, mais ça allait. Les rues restaient plutôt praticables. J’étais un peu perdu dans mes pensées, ne prêtant pas aux éclats de voix qui venaient de la rue adjacente. Soudain, je fus brutalement bousculé par un homme, puis un deuxième. Le temps de reprendre rapidement mes esprits, je constatais qu’ils étaient suivis par une jeune femme, qui courrait derrière eux.

Je prêtais attention à ces paroles, un petit sourire sur le visage. Et bah, quelle chance. Enfin pour moi, pas pour elle. Enfin si, pour elle aussi, puisque, à par moi, personne ne semblait vraiment l’écouter. Je pensais à apeller Del, puis je me ravisais. Nous n’aurions surement pas le temps de l’attendre. Je regardais alors où se dirigeais le groupe qui avait déjà pris pas mal d’avance sur moi. Ils prévoyaient visiblement de sortir de la ville. Je les laissais prendre un peu d’avance, pour ne pas éveiller les soupçons, puis je sortais Nuts de sa pokéball. Le libégon s’étira, faisant frémir ses ailes, me regardant d’un air interrogateur.

« Allez mon grand, faut qu’on vienne en aide à un de tes collègues. » Je lui souriais, poursuivant. « Mais pour ça, faut que tu me donnes un coup de main. Partant ? »  Il poussa un petit rugissement, signifiant qu’il l’était. Je montais alors sur son dos, légèrement en équilibre et accroupi, pas assis, pour ne pas le gêner, puis il décolla. Je lui indiquais la direction qu’avaient prise les rangers et la jeune femme, qu’il suivit immédiatement. Avec son attaque vent arrière, nous les avons rapidement rattrapés, à l’entrée de la ville. Le libégon se posa alors brutalement au sol, ouvrant grand ses ailes dans une attitude menaçante pour stopper les deux voleurs. Je sautais alors de son dos, me plaçant à ses côtés. Etouffant un bâillement, je lançais aux deux rangers.

« Et bah les gars, c’est que vous commencez à être connus ! En même temps je comprends pourquoi. Vous avez l’air organisés et plutôt doués. Nan nan, je suis sérieux, je vous assure. » Je fis craquer mes doigts, les regardants avec défi. « Mais la fête s’arrête là. Deux contres un c’est pas jojo. Alors j’viens filer un coup d’main à la jeune femme là-bas. Donc on rend les pokémons. Ah oui. Et j’ai prévenu un ami qui travaille dans la police au fait. J’crois que vous êtes un peu piégés les mecs. » C’était un petit coup de bluff car, en réalité, je n’avais pas encore prévenu Del. Mais si la situation arrivait à se désamorcer grâce à ça, ça valait le coup de tenter.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Akane Wise
Région d'origine : Mhyone
Mer 28 Juin 2017 - 16:33
Akane Wise


Non, non, non ! Hélène commençait à s’essouffler et à perdre de vues ces deux guignols. Evidemment, en se faisant passer pour des pseudo-rangers, la foule les laissait passer. Par contre, personne ne se bougerait pour lui laisser un pan de trottoir et courir. Les gens ne voyaient donc pas qu’elle était pressée ?! Si seulement elle avait eu un Pokémon Vol…

Malgré son point de côté, Hélène continuait sa course. Comme elle ne savait pas exactement où les voleurs se dirigeaient, elle resta sur une des artères principales, continuant ainsi sa route en ligne droite. Avant de porter plainte à la police  -parce que oui, cette idée lui avait traversé l’esprit-, elle voulait mettre les chances de son côté pour retrouver Hélios. Si elle allait immédiatement au poste, ça laisserait le temps aux malfaiteurs de s’échapper de la ville ou de se cacher. D’ailleurs, elle les retrouvait presque à la sortie de la ville. Cependant, un troisième type s’invita à la fête avec son Libegon.

-Deux contres un c’est pas jojo. Alors j’viens filer un coup d’main à la jeune femme là-bas. Donc on rend les pokémons. Ah oui. Et j’ai prévenu un ami qui travaille dans la police au fait. J’crois que vous êtes un peu piégés les mecs.

Il avait quand même l’air un peu frimeur. Bref. Ce n’était pas ce qui tracassait Hélène. Si ces faux rangers pouvaient délivrer Hélios et fissa, ce serait assez aimable de leur part. Elle fronça les sourcils. Où était le félin ? Il n’était pas là. Dans ce genre de situation, Hélène l’aurait déjà entendu miauler comme un dingue. Les voleurs de Pokémon possédaient sans doute des moyens peu avouables pour capturer leur cible.

-T’as entendu ça ? dit l’un des voleurs en s’adressant à son acolyte. Le gamin va faire jouer ses relations.

C’était là une voix beaucoup cynique que celle adressée à Hélène un peu plus tôt. Il ne semblait pas du tout croire à l’avertissement du garçon. A vrai dire, la photographe non plus. Certes peut-être connaissait-il personnellement un membre de la police mais ni elle, ni les voleurs n’étaient dupes. Arceus savait à quel point le système judiciaire se trouvait étreint par un amas de lois.

-Ouais ouais… On a pas de temps à perdre. On a des trucs de rangers à faire.

Hélène vit rouge. Ils se foutaient ouvertement d’elle ! Ils avaient volé Hélios devant elle et ils osaient encore se faire passer pour des protecteurs de Pokémon !

-Vous êtes vraiment pas gonflés ! Rendez mon Hélionceau.

Evidemment, elle ne s’attendait pas à ce qu’ils lâchent leur butin aussitôt. Les ravisseurs échangèrent un regard complice. Ils envoyèrent chacun un Pokémon. Un Reptincel et un Papinox s’avancèrent vers le jeune homme et Hélène. Elle avait à peine eut le temps d’analyser la situation que ces deux types prenaient déjà la fuite, laissant leurs propres Pokémons derrière eux. Il fallait vraiment n’avoir aucune considération en ses partenaires pour les laisser seuls… Cependant, Hélène n’avait pas le choix. Il fallait d’abords s’occuper des bestioles. Elle s’adressa à l’inconnu qui lui était venu en aide.

-Cette idée me plait pas trop mais… je crois qu’on va devoir affronter ces deux-là si on veut poursuivre leur dresseur.

Sans plus tarder, elle envoya Cæruleum le Gobou à l’assaut. Il n’était pas très bien entrainé mais envoyé son Ortide revenait à commettre un meurtre. Néanmoins, le monstre marin était toujours prêt à en découdre.

-Si ça ne te dérange pas, dit-elle à son partenaire de combat, je m’occupe du papillon. Même si j’ai l’avantage du type contre le Reptincel, j’ai quand même peur qu’il soit trop fort contre mon Gobou.

Le poisson ne se fit pas prier pour se placer en face de son adversaire. Il en profita également pour le défier du regard. Le Gobou pouvait enfin se frotter à un adversaire de taille, fini les combats contre des gamins et leur Rattata !


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Jeu 29 Juin 2017 - 9:02
Alexandre Diame
Bon. Il fallait bien admettre que ma tentative de bluff n’avait pas fonctionnée, bien au contraire. Pire encore, visiblement, ils avaient décidé de nous mettre davantage de bâtons dans les roues, envoyant leur pokémons avant de s’enfuir à toute jambe. Mais, finalement, étais-ce bien leurs pokémons ? Puisque c’était des voleurs, il y avait fort à parier qu’ils ne l’étaient pas vraiment. Surtout à voir comment ils les considéraient, les laissant derrière eux comme de vulgaires objets. C’était lamentable et, surtout, ça allait surement nous faire perdre du temps. Et je m’en voulais un peu de taper sur de pauvres pokémons qui n’avaient rien demandés. Mon cerveau réfléchissait à cent à l’heure, essayant de deviner ce qu’il fallait faire. C’était un problème plutôt complexe, et il faudrait surement un peu de temps pour le résoudre. Je tentais alors quelque chose, répondant à ma partenaire du jour, et ordonnant à Nuts de ne pas laisser s’échapper les deux voleurs, leur bloquant la route.

« Attends… S’ils les laissent là comme ça, c’est peut-être que c’est pas les leurs de pokémons. J’ai pas envie de mettre K.O. des pokémons volés qui n’ont rien demandé . » Je lui intimais ainsi d’attendre un petit peu alors que je m’approchais doucement du reptincel. Il paraissait effectivement un peu confus. Continuant mon approche, je tendais la main, comme pour toucher le bout de son crâne. Il me regardait avec un air intrigué, avec une pointe d’inquiétude, sans rien faire. J’allais pouvoir l’atteindre, mes l’un des deux rangers ne l’entendait pas de cette oreille. Il raviva brutalement la flamme dans les yeux du pokémon feu.

« Reptincel ! Croc feu ! » J’eu à peine le temps de l’entendre, et de me jeter sur le côté pour esquiver l’attaque enflammée. In extremis. Mais il ne s’arrêta pas là, bien au contraire. « Enchaine-le avec rebondifeu ! » là encore, l’attaque frôla mon épaule alors que je l’esquivais de justesse, touchant la partie supérieure de mon vêtement qui, heureusement, ne pris pas feu. Au moins, comme elle l’avait dit, nous n’avions plus vraiment le choix, il fallait s’occuper des pokémons avant de pouvoir passer aux autres. Le seul problème, c’est que si Nuts revenait, les rangers seraient libres de s’enfuir, et il faudrait sans doute les rattraper. Et Arceus seul pouvait savoir combien de temps nous allions mettre avec les pokémons adverses. Je tentais donc quelque chose, pour les retenir.

« Nuts ! Utilise tempête de Sable, ça va les ralentir ! Puis viens, il faut qu’on arrive à mettre K.O ce reptincel sans lui faire trop de dégâts ! » Le cri de mon compagnon me fit comprendre qu’il avait compris. Je savais qu’il était possible qu’ils se disent que, dans la tempête, ils auraient plus de facilité à s’en sortir, mais il ne fallait pas oublier que j’avais grandis en son sein, et que je savais que les vents violents et le sable tourbillonnant permettrait de les ralentir suffisamment pour que nous puissions les retrouver. La tempête de sable se leva alors sous les puissants coups d’ailes du Libégon, qui revint aussitôt fait à mes côtés.

« Okay ! Va falloir le mettre hors d’état de nuire sans le blesser trop gravement ! Balance un dracosouffle, puis enchaine avec Dracoqueue ! » Sans son dresseur pour le guider, le reptincel semblait un peu perdu. Il encaissa donc les deux attaques de plein fouet, sans répliquer, se relevant péniblement. Je n’hésitais pas à enchainer alors, espérant que ma partenaire arrive à tenir le coup avec l’autre pokémon. « Vas-y ! Utilise grincement ! Puis ultrason ! » J’espérais que ces attaques combinées arriveraient à lui faire tourner la tête, et qu’il aille au tapis sans plus de dégâts. Fort heureusement, c’est ce qui se produisit, puisqu’il chuta au sol, légèrement dans les vappes. Je me retournais alors vers la jeune femme, regardant comment elle s’en sortait et s’il était possible d’avancer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Akane Wise
Région d'origine : Mhyone
Ven 30 Juin 2017 - 15:50
Akane Wise


La remarque était pertinente. Ces deux pokémon pourrait effectivement être des victimes de ces personnes peu scrupuleuse. Le type avec son Libégon tenta donc une approche avec le Reptincel. Peu convaincue par la docilité du pokémon feu, Hélène préféra rester en arrière, prête à envoyer son Gobou en cas de problème. Un première vue, le dragon ne semblait pas agressif. Il paraissait plus déboussolé qu’autre chose. Malheureusement, son dresseur -du moins si c’était bien lui, le rappela immédiatement à l’ordre. Il en fallut de peu pour l’inconnu aux cheveux mauve esquive les crocs enflammés de la bête.

Hélène aurait aimé choisir une autre solution mais ils n’avaient pas le choix. S’ils voulaient continuer à poursuivre les ravisseurs, elle et le jeune homme devaient battre ces pokémon. Voyant que le poisson serait son adversaire, le Papinox prépara immédiatement son offensive. Il envoya en direction de Cæruleum d’étrange boule mauve. Une d’entre elle réussirent à frôler le Gobou qui tenta de les esquiver. En retombant au sol, Hélène comprit qu’il s’agissait d’une substance empoissonnée.

-Fais très attention, Cæruleum. Aveugle-le avec Coud’boue !

Plutôt rapide et agile, le papillon de nuit n’eut pas trop de mal à esquiver les lancés de boue du poisson. Il contre-attaqua avec une Tornade, envoyant valdinguer le Gobou au pied de sa dresseuse. Il n’en avait pas l’air mais ce Papinox était beaucoup plus coriace qu’Hélène ne l’imaginait. C’était sûrement un pokémon particulièrement bien entrainé. Néanmoins, Cæruleum se releva et le chargea de plein fouet. Alors qu’il percuta le papillon, une lumière aveuglante entoura le Gobou. Hélène ne rêvait pas. Un Flobio se tenait désormais entre elle et le Papinox. Fier de lui, le poisson poussa un cri de guerre, prêt à en découdre. Son adversaire aussi voulait continuer à se battre. Ainsi, il enchaina avec Rayon Lune, rendant les dégâts de Charge inutiles.  

-Allez, continue avec Coud’boue !

Cæruleum s’exécuta. Pendant que le poisson tenta de mettre hors d’état de nuire le papillon, Hélène en profita pour jeter un coup d’œil rapide aux nouvelles attaques de son compagnon sur son portable. Le temps de vite les mémoriser, le Flobio réussi à ralentir son adversaire grâce à la boue qui couvrait ses ailes.

-Très bien, Cæruleum. Assomme-le juste un peu avec un Tir de Boue.

Bien trop emboué, la mite ne sut plus esquiver l’attaque. Sonné, il retomba au sol. Hélène tapota sur l’épaule de son Pokémon, lui signifiant que le combat était terminé. Pas la peine de mettre le Papinox K.O. Ce pauvre pokémon n’avait pas demandé à participer aux magouilles de son pseudo-dresseur. La photographe s’accroupit à la hauteur du Flobio, lui gratifiant un sourire.

-Tu t’es débrouillé comme un chef, je suis fière de toi.

Elle lui caressa la tête avant de le faire rentrer dans sa pokéball. Le dresseur aux cheveux violets attendait déjà Hélène. Elle espérait de pas avoir été trop longue. Les faux rangers devaient être déjà bien avancer dans leur course, peut-être même s’étaient-ils cachés quelque part en ville. Bref, il fallait faire au plus vite.

-On peut y aller, dit-elle. Par contre, ils nous ont bien devancé, j’ai intérêt à me dépêcher si je veux avoir une chance de revoir Hélios.

La jeune femme sentit des larmes monter. Elle se retint le plus fort possible pour ne rien laisser paraître. L’idée de perdre le pokémon qui l’accompagnait depuis quelques années la rendait à la fois folle de rage et terriblement triste. Elle n’osait même pas imaginer la façon dont ceux deux types allait l’utiliser.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Ven 30 Juin 2017 - 16:13
Alexandre Diame
Elle avait l’air de bien s’en sortir. Enfin, j’étais tout de même un peu surpris, car il me semblait bien que c’était un gobou qui avait commencé le combat, et pas un Flobio. Décidément, ça devait être une coutume à Mhyone que les pokémons évoluent en plein combat. Ça avait été le cas pour Artémis et son Tadmorv, et pour Nuts aussi. Enfin, c’était plutôt une aubaine dont il fallait profiter. Le combat n’avait certes pas duré longtemps, mais nous avions perdu du terrain. Il restait alors à espérer que les deux voleurs avaient été ralentis par la tempête de sable, sinon, effectivement, il allait être plutôt compliqué de les rattraper. Mais il ne fallait pas être pessimiste, enfin pas maintenant. Il était encore trop tôt pour s’avouer vaincu. Je hochais la tête à ma partenaire.

« T’en fais pas, on va les rattraper. Je suis sûr qu’ils doivent galérer à avancer dans la tempête et on va en profiter. » Je lui tendais rapidement un bout de tissu, et j’en mis un identique devant ma bouche, mettant un masque de vue pour ne pas être gêné par la tempête. Je décidais aussi d’arrêter un peu de plaisanter, au vu de l’état de la jeune femme qui semblait plutôt anxieuse à l’idée de perdre son pokémon. Je m’installais alors sur le dos de Nuts. Le pokémon n’avait pas l’habitude de porter deux personnes, mais la jeune femme ne semblait pas peser non plus très lourd, et il paraissait surtout plus motivé que jamais à rattraper les deux voleurs. Je fis alors signe à la jeune femme de grimper prestement. « Allez grimpe, Nuts va les retrouver. Surtout, évite d’ouvrir les yeux dans le sable, et respire sous le tissu. Je te préviens, ça va pas être une partie de plaisir. » Moi, j’avais l’habitude, mais je comprenais parfaitement que cette situation puisse être nouvelle pour elle. Et il était plutôt effrayant de ne rien voir et de peiner à respirer.

Une fois qu’elle fût derrière moi, Nuts décolla en trombe. Il semblait plutôt bien supporter le poids de ses deux passagers. Nous nous sommes alors enfoncés dans l’épaisse tempête de sable. Je demandais alors à mon compagnon.

« Allez, essaye de les trouver ! Rappel toi quand tu traquais tes proies dans le désert, c’est à toi de jouer ! » Je l’encourageais, persuadé qu’il en était parfaitement capable. Je le laissais alors se concentrer. Même avec les lunettes, je ne voyais presque rien dans la tempête temporaire. Le temps passait sans que la situation ne semble s’améliorer. Je commençais à me demander si la tempête avait vraiment suffi à les ralentir. C’est alors que Nuts poussa un cri, il venait de retrouver leur trace. Nous sortîmes quelques instants après de la tempête, survolant alors les deux voleurs qui, couverts de sable de la tête au pied, semblaient tenter de reprendre leur souffle. Lorsqu’ils nous aperçurent, il fût trop tard. Nuts se posa au sol, et je descendais à la suite de la jeune femme. Le libégon s’envola alors à nouveau, leur coupant tout espoir de retraite.

« Bon, ça va bien cinq minutes. Mais maintenant on arrête de jouer. Rendez lui ce pokémon. » Le ton de ma voix avait changé. Je ne les provoquais plus avec un air de légère suffisance, mais j’étais réellement en colère. En colère de les avoir vu abandonner des pokémons et en colère de voir l’impact émotionnel que leur vol semblait avoir sur la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Akane Wise
Région d'origine : Mhyone
Dim 2 Juil 2017 - 11:35
Akane Wise


Hélène imita le garçon et mit le tissu devant sa bouche. D’abord hésitante, elle le regarda monter sur son Libegon. Elle avait déjà eu l’occasion de monter sur le dos d’un Dracolosse… Néanmoins, la jeune femme ne pensait que voler dans les airs allait devenir une habitude. N’ayant pas d’autres choix, elle monta finalement sur le dragon. Il ne se fit pas prier et décolla immédiatement.

La tempête de sable balayait une petite partie de la ville. Hélène ne voulait pas céder au désespoir. Néanmoins, elle ne pouvait pas s’empêcher de penser que les deux voleurs avaient déjà quitter l’endroit où la Tempête De Sable. Heureusement, le cri du Libegon l’alerta. Il fonça droit sur les deux hommes. Hélène et le garçon descendirent de son dos puis la libellule vint se placer à l’opposer pour bloquer les voleurs.

- Bon, ça va bien cinq minutes. Mais maintenant on arrête de jouer. Rendez-lui ce pokémon.

Les deux hommes s’échangèrent un regard. Ils ne semblaient vouloir montrer une once de coopération. Malgré qu’ils soient cernés, ils ne voulaient pas lâcher l’affaire. Hélène prit son téléphone portable.

-Puisque vous comptez rester là, ça m’arrange. J’appelle la police.

Hélène ne tenait pas à en arriver là. Si elle le faisait, les policiers se saisiront probablement de son Hélionceau et elle devrait alors attendre avant de le récupérer. Cependant, elle n’avait pas d’autres solutions et c’était son seul moyen de leur faire pression.

-Non, non… Ne faîtes pas ça.

La jeune femme daigna à décoller son nez de l’écran. L’un des hommes semblait paniquer à l’idée d’être confrontée à la police. L’autre, en revanche, affichait une mine sereine. Ce dernier soupira et donna un coup de coude à son collègue.

-T’es sérieux…
-Quoi ? Mais j’ai pas envie de finir en taule…
-On ira pas en prison.

Visiblement, la cohésion entre les deux hommes commença à s’effriter, dévoilant peu à peu le caractère de chacun. L’un paraissait beaucoup plus confiant que l’autre. Hélène essaya de profiter de cette faiblesse. Cette fois-ci, elle appela vraiment la police.

-Oui, allô ?  
-Non ! Surtout pas ça !
-Bonjour, je m’appelle Hélène Mellecoeur. Ce serait pour signaler un vol.
-Tenez, le voilà votre Pokemon !

Il fit sortir Hélios d’une pokéball. Le félin courut à toute allure vers sa maîtresse. Trop heureuse, Hélène coupa son téléphone et l’accueillit dans ses membres. Hélios ne s’arrêta pas miauler, faisant comprendre son soulagement. La jeune le prit dans ses bras, avec la sensation de ne plus jamais le lâcher, de peur de le perdre.  

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Dim 2 Juil 2017 - 22:16
Alexandre Diame
La jeune femme semblait avoir repris du poil de la bête depuis que nous avions rattrapé les deux voleurs. La tempête de sable avait quelque peu ensablé la ville et, ne voulant pas non plus trop attirer l’attention sur moi, je rappelais Nuts dans sa pokéball. La jeune victime avait décidé de tenter un coup de bluff. Enfin, est-ce que s’en était vraiment un ? Au vu de sa tête, elle semblait quand même décidée et résolue à passer à la vitesse supérieure. Et puis, de toute façon, je ne doutais pas que la police ne serait pas loin. Finalement, une tempête de sable, ça avait aussi de quoi attirer l’attention. Je décidais de ne pas intervenir. D’un côté, c’était aussi son combat.

Bizarrement, contrairement à quand j’avais tenté le coup – Puisque je comptais tout de même vraiment appeler Del, ne l’oublions pas – Sa manœuvre sembla faire douter l’un des deux faux rangers. L’autre restait encore parfaitement sceptique quant à la situation. Enfin, au début. Plus la jeune femme insistait, plus lui aussi semblait prêt à flancher. Il ne fallut pas longtemps avant qu’il ne décide lui aussi de rendre les armes. A peine elle avait aligné deux mots au téléphone qu’il se rendait, faisant sortir l’hélionceau – qui avait d’ailleurs une couleur différente dans mes souvenirs – de la pokéball qui le retenait prisonnier. Ce dernier fonça alors vers sa maitresse qui le reçu dans ses bras avec un grand plaisir, le tenant comme s’il allait disparaitre de nouveau. En parlant de disparition, c’était les deux voleurs qui tentaient de prendre discrètement la poudre d’escampette. Je notais dans un coin de ma tête la direction dans laquelle ils se dirigeaient, prévoyant d’y jeter un coup d’œil plus tard, puis je me retournais vers la jeune femme.

« Bon, et bah, ça c’est pas trop mal terminé cette histoire en fin de compte. Je t’avoue que j’ai pas tout suivi mais une histoire un peu similaire à failli arriver déjà, donc je suis pas plus étonné que ça ! Enfin, content que t’ai pu retrouver ton pokémon. » Je lui lançais un grand sourire, et je lui tendais la main. « Mais j’me suis pas présenté. Moi c’est Alexandre, mais tu peux m’appeler Alex ! »

Le foule qui avait quitté les lieux lors de la tempête de sable commençait à affluer de nouveau, se demandant, pour certains, ce qui avait bien pu se passer. Au moins, Nuts n’était pas visible et on ne risquait pas de me rejeter la faute directement dessus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Akane Wise
Région d'origine : Mhyone
Lun 3 Juil 2017 - 20:02
Akane Wise


Les deux voleurs avaient pris la fuite mais cela n’avait pas aucune importance pour Hélène. Elle pouvait de nouveau serrer Hélios dans ses bras. Elle avait l’impression de ne plus l’avoir vu pendant une éternité alors qu’en réalité, cette course-poursuite n’avait duré qu’une heure, grand maximum. Peu importe, la jeune se soucierait de ces charlatans plus tard. Pour l’instant, elle voulait profiter de la présence du Hélionceau, blottit contre elle.

Dire qu’à la base, Hélène voulait juste chercher de quoi nourrir sa petite troupe. Après cette mésaventure, elle réfléchirait à deux fois avant de laisser le félin en dehors de sa ball. Néanmoins, elle espérait ne pas céder à la paranoïa. Ce n’était pas de sa faute si des personnes malintentionnées rodent ville. Bref, plus de peur que de mal.

- Bon, et bah, ça c’est pas trop mal terminé cette histoire en fin de compte. Je t’avoue que j’ai pas tout suivi mais une histoire un peu similaire à failli arriver déjà, donc je suis pas plus étonné que ça ! Enfin, content que t’ai pu retrouver ton pokémon. Mais j’me suis pas présenté. Moi c’est Alexandre, mais tu peux m’appeler Alex !

Hélène hocha la tête et serra la main tendue. Alexandre paraissait plus jeune qu’elle et pourtant, il possédait déjà un Pokemon puissant. Quoi qu’il en soit, il l’avait aidé et c’était tout ce qui comptait. Les autres passants, eux, n’avaient pas daigné à lever les yeux vers la jeune femme. Cependant, Hélène se sentait redevable et sa fierté ne lui permettait pas de se faire passer pour une petite chose fragile sans défense.

-Hélène !

Puis la jeune femme réfléchit. Elle s’était en effet déjà présentée au téléphone, un peu plus tôt. D’ailleurs, elle avait carrément raccroché au nez de la personne au bout du fil, juste après la libération d’Hélios. Du coup, Hélène ne savait pas si la police avait pris son appel en considération. Peu importe.

-Merci beaucoup pour ton aide. Si toi et ton Libegon n’aviez pas été là, j’aurai peut-être perdu Hélios à tout jamais… elle fit une petite moue triste avant de chasser ses pensées négatives. Alors… Si je peux faire quoi que ce soit qui puisse t’être utile !

Les sirènes de la police retentirent au loin. Alexandre et elle avaient provoqué du grabuge à cause des deux voleurs. D’une manière ou d’une autre, la police avait été alertée et comptait arriver sur les lieux.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Lun 3 Juil 2017 - 20:38
Alexandre Diame
La jeune femme ne s’était pas faite prier pour me serrer la main, et semblait tout de même plutôt soulagée d’avoir récupéré son pokémon. Je devais bien avouer qu’il devait être plutôt traumatisant de penser perdre un de ses pokémons et, si je n’avais pas trop d’inquiétudes au sujet de Nuts, c’était surtout parce qu’il était totalement capable de se débrouiller sans moi. En revanche, j’aurais sans doute eu cette inquiétude si tout ça c’était produit pour un nouveau venu dans mon équipe… Et j’aurais également été plutôt furieux de voir que personne ne me prenait au sérieux. Enfin je veux dire, je commençais à comprendre le principe de l’effet de gel en société, mais c’était loin d’être ma culture et je restais très surpris et déçu de l’attitude qu’avait eue la foule à l’encontre de la jeune femme. En tout cas, tout ça était derrière nous et j’offrais toujours un grand sourire à Hélène – Puisqu’elle m’avait dit s’appeler comme ça – avant de lui répondre.

« T’as pas besoin de me remercier va. Entre dresseurs faut bien qu’on s’entraide ! Et puis, je t’ai surtout servi de taxi finalement, c’est toi qui a fait le gros du boulot ! » Je lui lançais un petit clin d’œil, la taquinant légèrement pour lui changer les idées. J’entendis alors les sirènes des voitures de police qui se rapprochaient. Je n’avais pas grand-chose à me reprocher, car j’avais agi dans mon bon droit, mais je ne me sentais pas vraiment d’expliquer la raison de la petite tempête de sable qu’avait créée Nuts un peu plus tôt. Je proposais, toujours sur un ton amusé et détaché, de quitter les lieux.

« Me rendre un service ? Ouaip. Ça peut se faire. Si t’as pas vraiment l’intention de les dénoncer à la police, alors on peut juste s’éclipser discrètement et on sera quitte, ça marche ? J’ai pas vraiment envie de passer le reste de ma journée à m’expliquer et, vu la réaction de la foule de tout à l’heure, je ne m’attends pas trop à ce qu’ils nous croient sur parole.» Lançais-je, avant de l’inviter à me suivre dans une rue adjacente, nous éloignant ainsi de la source du tumulte que nous avions causé. En chemin, je lui demandais.

« Bon, je ne crois pas vraiment qu’ils vont chercher trop loin à nous retrouver, je ne crois pas avoir fait trop de dégâts. Tu connais un café ou un bar tranquille ? Je t’invite. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Akane Wise
Région d'origine : Mhyone
Mar 4 Juil 2017 - 10:07
Akane Wise


En effet, il valait peut-être mieux changer de lieux avant que la police débarque. Ayant récupérer son Hélionceau, Hélène ne tenait pas à s’encombrer d’interrogatoires inutiles et autres tâches administratives policières rébarbatives. En soit, elle n’avait rien à se reprocher mais ce n’était pas forcément le cas d’Alexandre. Rien de grave, son Libegon avait juste provoqué une tempête de sable dans la ville. C’était néanmoins suffisant pour attirer les foudres des forces de l’ordre, même si c’était pour la bonne cause. Ils s’éloignèrent donc un peu loin, évitant ainsi le regard suspicieux de la police.

-Bon, je ne crois pas vraiment qu’ils vont chercher trop loin à nous retrouver, je ne crois pas avoir fait trop de dégâts. Tu connais un café ou un bar tranquille ? Je t’invite.

Hélène l’espérait aussi. Elle n’avait aucune envie de s’attirer des ennuis. Mais avant de continuer son chemin, elle se dépoussiéra et secoua se cheveux.

-Tu devrais faire pareil. Avec du sable sur nous, on risquerait de paraître suspect.

Ensuite, elle reprit la route. La jeune femme avait bien une idée d’où ils pourraient aller. Un endroit assez sympathique sur lequel Hélène était tombé lors d’une courte escale à Nox Illum. Finalement, elle ne restait jamais bien longtemps dans la grande ville alors qu’elle y habitait. Pas plus d’une semaine, généralement. Ensuite, elle repartait à l’aventure pour accomplir les tâches que lui confiait son boulot. Même si elle était loin de sa région d’origine et qu’elle profitait rarement de son appartement -toute façon, il était minuscule-, elle ne changerait son style de vie pour rien au monde. Elle voyageait, rencontrait des gens, entrainait son équipe et surtout, elle vivait sa passion. Bref, elle ne pouvait rêver mieux.

Son chemin s’arrêta devant un bar. Un piano bar, plus précisément. En rentrant, on pouvait entendre une douce mélodie jouée par un des artistes que le patron avait engagés. Sur un coin de la scène, se trouvait le Delcatty du musicien. Le chat dormait paisiblement et en tendant un peu l’oreille, il était possible de percevoir un léger ronronnement. Seul les Pokemons des employés du bar pouvaient sortir. C’est pourquoi, il n’était pas rare de se faire servir par un Charmina ou encore un Leuphorie.

Les deux jeunes gens s’installèrent à une table. Hélène jeta un rapide coup d’œil sur les boissons proposées mais elle avait déjà fait choix. En attendant la commande, elle décida d’entamer la conversation.

-Qu’est-ce que tu fais de beau à Mhyone ? Tu viens de la région ou pas du tout ?

La photographe avait cru décelé un léger accent chez lui mais elle ne savait pas si c’était propre à une des îles de l’archipel ou si, en effet, le garçon venait d’ailleurs.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Mar 4 Juil 2017 - 11:48
Alexandre Diame
Elle avait raison. Ma tunique était parsemée de sable et mes cheveux n’étaient pas mieux. Je m’époussetais donc à mon tour, tâchant de retirer un maximum de dépôts de ma longue chevelure. Il était d’ailleurs assez amusant de constater que leur taille était bien plus longue que ceux de la jeune femme. Une fois que ce fut fait, je lui souriais et la suivait dans Nox. Je n’avais jamais vraiment pris le temps de visiter la capitale. Je n’avais pas vraiment d’attrait pour ce genre de lieux, trop peuplés et peut être trop actifs à mon goût, mais il fallait tout de même bien avouer que c’était une ville magnifique quand on prenait le temps de la regarder. Sans doute qu’Hélène était plus habituée puisqu’elle semblait se diriger avec assurance, ainsi que de parfaitement savoir où elle mettait les pieds et où nous allions. Je me laissais donc guider tranquillement, profitant sereinement de la journée, comme si j’avais parfaitement oublié ce qui venait de se passer quelques instants avant.

Nous sommes alors arrivés dans un café que je ne connaissais pas le moins du monde. L’endroit était plutôt sympa, avec son atmosphère musicale et les pokémons qui venaient servir directement les gens. Il n’était pas blindé, et nous n’eûmes alors aucun mal à trouver un endroit où s’assoir. Je commandais alors une boisson simple mais rafraichissante, remarquant tout de même que la jeune femme paraissait avoir ses habitudes. Elle brisa le silence alors que nous attendions notre commande, et je lui répondais avec un grand sourire.

« Non, t’as raison, je ne viens pas vraiment de la région. Je suis originaire d’Hoenn, comme Nuts d’ailleurs. » Je tapotais la pokéball à ma ceinture, avant de poursuivre. « On vient tous les deux du désert, comme tu pourrais t’en douter. Quant à ce que je suis venu faire ici, bah, comme beaucoup de dresseurs. Relever le défi de la ligue, m’entrainer… Enfin Je ne pense pas être particulièrement innovant à ce sujet. » Dis-je sur un ton amusé.

La commande arriva alors, servie par un charmina. Je pris une gorgée, me désaltérant après notre passage dans la tempête de sable. C’était plutôt agréable. Je poursuivi après avoir reposé mon verre.

« Et toi alors ? T’as l’air plus familière de la ville que je ne le suis en tout cas. T’as grandis ici où tu viens aussi d’une autre région ? Et qu’est-ce que tu fais à Mhyone ? » Lui demandais-je, toujours tout sourire.

Autour de nous, le café semblait se remplir doucement. Le pokémon qui dormait à côté du piano c’était réveillé et avait disparu, mais le groupe continuait de jouer, attirant un peu plus de monde dans l’échoppe.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Akane Wise
Région d'origine : Mhyone
Jeu 6 Juil 2017 - 20:25
Akane Wise


Hoenn ? La jeune femme se rappela vaguement d’avoir déjà rencontré quelqu’un venant de cette région. Par contre, elle n’était pas au courant qu’il y avait un désert là-bas. Pas étonnant, la géographie et Hélène ne s’étaient jamais vraiment aimées. Alexandre et Nuts le Libegon semblaient partager la même route depuis en bon moment.

-Nuts a l’air vraiment fort… mais tu comptes agrandir ton équipe ? Parce qu’un seul Pokémon pour affronter une armée de Champions, je pense pas que ce soit suffisant.

Elle fronça les sourcils, se rendant compte des banalités qu’elle venait de lâcher. Pas toujours facile de parler la parole avec un inconnu.

-Bref. Je suppose que tu t’en doutes.

Le Charmina serveur déposa la commande sur la table. Hélène s’était contentée de prendre un café au lait. Vu sa soif, il aurait été plus judicieux de choisir une boisson désaltérante. Néanmoins, après le kidnapping d’Hélios, elle avait besoin d’un peu de réconfort. En réalité, la jeune femme avait envie d’aller vite chercher de la nourriture pour son équipe de goinfres et s’enrouler dans une couverture pour regarder « Game of League ». Une série où tout le monde s’entretuait pour devenir le prochain Maître de la Ligue.

-Je viens de Kalos mais je suis ici pour le boulot. Et comme ça fait déjà plusieurs mois que je suis ici, j’ai eu le temps de connaître un peu la ville.

Hélène tilta. Cela faisait trois mois qu’elle venait d’arrivée. C’était beaucoup et peu à la fois mais pas assez pour suffisamment connaître cette région. Néanmoins, elle avait su dégoter des adresses sympathiques lors de ses escapades. Etrangement, la plupart d’entre elles avait un rapport avec la nourriture : Restaurants, boulangeries, snacks…

-Je suis photographe, précisa-t-elle. Et quand j’ai du temps libre, j’en profite pour entrainement et agrandir mon équipe… même si je ne compte pas relever le défi de la Ligue. Peut-être que je participerai à un concours, si j’en ai l’occasion.

L’idée commençait doucement à lui frôler l’esprit. Néanmoins, pour y participer, il fallait que ce genre d’évènement soit organiser. De plus, Hélène n’avait pas encore réfléchi à des enchainements accessibles à ses Pokemons.

-Oh ! En fait…

La jeune femme changea subitement de sujet. Une question lui trottait dans la tête et il lui fallait la poser.

-Comment ça se fait que tu m’as crue ? Je veux dire… J’ai clairement accusé deux "rangers" -elle mima les guillemets- d’avoir volé mon Pokemon. Evidemment, ce n’en étaient pas mais personne autours de moi ne me croyait.

Le ridicule ne tue pas mais Hélène avait eu l’impression de mourir à petit feu en voyant les regards suspicieux des passants se planter vers elle.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Lun 10 Juil 2017 - 10:00
Alexandre Diame
Je ne pus m’empêcher de sourire. J’y avais bien sûr déjà pensé, mais, dans les faits, c’était un peu plus compliqué. Mes deux sorties pour trouver un nouveau compagnon n’avaient pas vraiment été fructueuses, bien au contraire, et je n’arrivais pas pour l’instant à compléter mon équipe. Ça allait surement devenir handicapant, à force, mais pour l’instant je ne m’en sortais pas trop mal.

« Nuts est costaud, ça c’est sûr, mais t’as raison, il risque d’avoir du mal s’il n’a pas une équipe soudée derrière lui. J’ai bien essayé de palier à ce problème, mais je ne connais pas encore bien Mhyone donc je galère un peu à trouver les endroits où vivent les pokémons que je souhaiterais ajouter à mon équipe. Enfin, ça avancera bien un jour de toute façon, il suffit d’être patient ! Et toi alors, t’as prévu d’encore agrandir ton équipe ? Enfin, t’es toujours plus avancée que moi dans ce domaine après tout.» Je ponctuais ma phrase d’un grand sourire.

Encore quelqu’un qui venait de Kalos ? Décidément, la région était bien représentée à Mhyone. Ce n’était probablement pas la seule d’ailleurs, puisque j’avais d’ores et déjà croisé plusieurs personnes qui venaient d’Hoenn. A y repenser, j’avais presque plus croisé de gens d’origine diverses que de gens d’origine Mhyonaise. Je reportais mon attention sur la jeune femme qui me disait simplement qu’elle ne comptait pas relever le défi de la ligue, ce qui me surprenait. C’était sans doute parce que, jusque-là, je n’avais pratiquement croisé que des gens qui souhaitaient devenir de grands dresseurs. Alice, Artémis… Enfin une série de personnes qui allaient se révéler être de redoutables adversaires.

« Des concours ? Je suppose que le fait d’avoir un si bel hélionceau t’aidera surement ! » Je la taquinais avec un air amusé, avant de reprendre. « Plus sérieusement, tu es l’une des premières que je croise qui ne veux pas vraiment rivaliser avec la ligue. Les concours aussi, c’est un sacré défi. » Puis, puisqu’elle changeait de sujet, je revins sur la raison initiale qui m’avait poussée à lui venir en aide.

« Pourquoi je t’ai cru ? » Je marquais un temps d’arrêt, réfléchissant à ma réponse. « Hum… Il nous ait arrivé une histoire un peu similaire à un ami et à moi il y a quelques jours. J’avais promis de garder un œil ouvert sur le sujet et donc j’ai pas franchement été étonné par ce qui était en train de t’arriver. Voilà, je crois que c’est à peu près tout. » Je lui souriais, avant de lui demander, assez curieux. « J’ai pas envie de remuer le couteau dans la plaie, mais comment ils s’en sont pris à toi d’ailleurs ? Tu les as vus faire ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Nox Illum-
Sauter vers: