:: Ile Eschine :: Marais Sombrétoile Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Requête] Des recherches en profondeur / Pv Vixion

avatar
Région d'origine : Johto
Expérience : 711
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 8 Juil - 9:11

Depuis qu'Alice était arrivée sur l'Île Eschine, les choses s'étaient enchaînées relativement vite. Elle avait d'abord trouvé Vixion, puis les deux jeunes gens s'étaient dirigés vers le Centre de Recherche, là où le garçon espérait pouvoir trouver un travail. Il avait également rencontré Monsieur Vive, célèbre chercheur de la région, et avait capturé un adorable Riolu au Parc Safari. Pendant que le jeune homme vadrouillait, la demoiselle avait passé du temps avec un scientifique du centre, dont le sourire qu'il tentait de rendre séducteur l'avait gêné tout au long de la journée. Elle avait pu lui poser de nombreuses questions sur la plante qu'elle recherchait, et le chercheur lui avait permis de faire quelques recherches dans leur base de donnée. Alice avait ainsi appris que sa fleur ne poussait qu'au plus profond du Marais, là où les Pokémons étaient les plus dangereux. Le scientifique lui avait courageusement proposé de l'aide, que la jeune fille avait décliné. Elle ne doutait pas de la bravoure de l'homme, mais plutôt de ses capacités sur le terrain.

Finalement, Vixion était revenu du parc et avait expliqué à Alice que Jerry Vive lui avait confié une mission importante : ils allaient devoir se rendre dans une grotte, dans le Marais Sombrétoile, pour la cartographier. Evidemment, il y avait une récompense à la clé. Alice n'avait pas hésité une seule seconde avant d'accepter de suivre son ami dans cette aventure. Elle ne voulait pas passer une seconde supplémentaire avec ce chercheur quelque peu pataud qui tentait d'avoir son numéro depuis près d'une heure. Une fois débarrassé de lui, la rouquine eu quelques remords. Après tout, cet homme de science lui avait permis d'en apprendre plus sur la plante, elle aurait pu être un peu plus sympathique avec lui. Elle oublia bien vite ses remords en retrouvant Vixion, qui paraissait électrique devant les péripéties qui les attendaient. Il lui raconta d'une voix passionnée sa rencontre avec Riolu, dont l'adorable minois fit craquer Alice. Ils ne tardèrent ensuite pas à aller se coucher, profitant des chambres prêtées par le Centre de Recherche.

Le lendemain, ils étaient prêt pour commencer leur aventure. La jeune fille se réveilla avec le soleil, pleine d'énergie et d'entrain, comme d'habitude. Elle avait noté les coordonnées sur son téléphone et espérait qu'ils ne se perdraient pas. Lorsqu'elle vit Vixion sortir de sa chambre, émergeant lui aussi du sommeil, elle lui offrit un vaste sourire et lui lança :

- Prêt à partir ? L'aventure n'attend pas !

Ils se mirent en route assez rapidement, après avoir pris une bonne douche et englouti un petit déjeuner copieux. Les scientifiques menaient une vie sympathique dans ce Centre ! Ils étaient tout de même un peu coupé du monde. Alice n'aurait pas aimé vivre uniquement entouré par le Marais, c'était un peu inquiétant. Cela lui rappelait les livres horrifiques qu'elle lisait, adolescente, où les histoires se déroulaient dans ce genre d'endroit, sombres et menaçant, où la brume glissait sur le sol tel un serpent guettant sa proie. Alice n'était pourtant pas du genre trouillarde, elle aimait l'aventure, mais elle était plutôt contente que Vixion soit avec elle. Le Marais était un endroit dangereux, il valait mieux éviter de s'y balader seul.

Après une bonne heure de marche, ils arrivèrent devant la grotte et la rouquine sentit l'excitation prendre le dessus. Elle se tourna vers le jeune homme, les yeux brillant.

- Tu pense qu'on découvrira quoi à l'intérieur ?

Instinctivement, elle voulu prendre les devants et s'enfoncer dans la cavité, mais se rappela que c'était Vixion qui menait cette expédition. Elle attendait donc qu'il sonne le départ, trépignant d'impatience.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 658
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 8 Juil - 15:47


Les rayons du soleil tapaient fort dès le matin. J'ouvris les yeux lentement, hésitant même à replonger dans les bras de Cresselia mais je luttais pour me lever. Certes, il était tôt mais je devais rejoindre Alice afin de partir pour le marais. Une fois levé, je sortis de la chambre qui nous avait été prêtés pour la nuit et je croisais Alice. Elle était déjà en forme elle souriait à s'en rompre la mâchoire.

- Prêt à partir ? L'aventure n'attend pas !

- Je n'irais pas jusqu'à dire que je suis prêt mais effectivement, allons y.

Je ne savais d'où elle tirait toute son énergie mais c'était raffraîchissant qu'elle soit avec moi. Seul, j'aurais sûrement repoussé la mission à plus tard. Avant de partir, nous avions quand même pris le temps de nous préparer et de déjeuner. Les scientifiques avaient tout ce qu'il faut pour vivre ici et j'aurais sûrement adoré vivre ici. Enfin, j'aurais adoré il y a quelques mois. Depuis, j'avais pas mal voyagé et j'avais beaucoup apprécié.

Nous avons ensuite quitté le Centre en direction du marais. Je laissais Alice nous guidait, son sens de l'orientation ne pouvant pas être pire que le mien. J'en avais profité pour faire sortir Aaron et Mahiro. Ce dernier se placa d'ailleurs sur la tête du Galeking. Servir de monture n'avait guère l'air de gêner Aaron qui s'amusait parfois à faire des petites frayeurs au Riolu. Ce Riolu était encore un enfant et j'allais devoir bien l'entraîner mais le Marais Sombrétoile était beaucoup trop dangereux pour que je ne fasse pas sortir Aaron au cas où.

Il ne fallut qu'une bonne heure pour rejoindre les coordonnées fournies par Jerry Vive et malgré la dangerosité de l'endroit, nous avions été relativement tranquille sur le chemin. C'était bizarre mais après tout, ce n'était pas parce que l'endroit était dangereux que nous devions nous faire attaquer partout. Et puis, Aaron avait sûrement dû en décourager plus d'un.

- Tu pense qu'on découvrira quoi à l'intérieur ?

Alice frémissait d'impatience. Elle avait l'aventure dans le sang mais nous devions quand même faire attention. Si les chercheurs avaient besoin de nous en éclaireur, c'est qu'il y avait sûrement des dangers auxquels eux ne pouvaient faire face sans préparation. L'entrée de la caverne était assez haute pour qu'Aaron puisse passer. J'étais rassuré, je n'aurais pas aimé m'enfoncer là-dedans sans lui.

- Je ne sais pas mais nous devrions être prudent. Des Pokémons peuvent certainement y vivre et personne ne sait quelle taille fait cette caverne. J'espère qu'on ne s'y perdra pas. On utilise ton Feurisson pour s'éclairer ?

Nous entrions ensuite dans la grotte, Galeking devant avec Aaron sur sa tête afin de le prévenir si il ressentait l'aura de quelque chose nous arrivant dessus. Certes, il était encore très jeune et sa perception était loin d'être parfaite mais il devrait s'en sortir dans un petit périmètre autour de nous. Le Feurisson d'Alice marchait juste à côté et les flammes se reflétant sur les parois autour de nous. Il ne fallut pas longtemps à Mahiro avant de faire s'arrêter Galeking. Je me tournais à vers Alice et lui parlais à voix basse.

- Je pense qu'il a senti quelque chose mais impossible de savoir ce que c'est, restes sur tes gardes !


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Johto
Expérience : 711
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 8 Juil - 17:58

Vixion paraissait assez assuré, la présence de son puissant Galeking à ses côtés devait aider. Il fallait reconnaître qu'avec ce montagne d'acier près d'eux, ils avaient été laissé tranquille par tous les Pokémons des environs ! Enfin, ils ne s'étaient pas non plus enfoncé dans le cœur le plus sinistre du marais, là où les Pokémons plantes devaient régner en maître.

- Je ne sais pas mais nous devrions être prudent. Des Pokémons peuvent certainement y vivre et personne ne sait quelle taille fait cette caverne. J'espère qu'on ne s'y perdra pas. On utilise ton Feurisson pour s'éclairer ?

La demoiselle fit sortir le hérisson de feu, qui s'engagea dans la caverne avec Aaron. Le petit Riolu faisait également parti de l'aventure, ayant grimpé sur la tête de Galeking. Alice avait étudié ce curieux Pokémon à l'université, et elle se souvenait qu'il était capable de ressentir les auras. Il pourrait donc prévenir de la présence de danger avant que ces derniers ne leur tombent dessus. Protégé par le puissant Aaron, il ne risquait rien malgré sa petite taille et son manque d'expérience. Vixion n'aurait de toute façon jamais laissé un de ses partenaires se mettre en danger, ce n'était pas son genre. Doudou, quant à lui, avait fait sortir ses braises ardentes sur son dos et sur sa tête, offrant ainsi une source de lumière assez puissante et illimitée. Pour une fois, le Feurisson semblait plutôt calme et prudent, il avançait doucement et évitait de trop s'éloigner, gardant sa dresseuse en vue.

Alice sourit en songeant que son Pokémon avait peut-être un peu peur. Finalement, humain et Pokémon n'étaient pas si différent ! La demoiselle cheminait, elle, derrière eux, son bras frôlant celui de Vixion tandis qu'ils avançaient côte à côte. Depuis leur retrouvaille à l'Embarcadère, ils étaient plus proches. La jeune fille n'hésitait pas à le taquiner ouvertement, et le garçon rougissait de façon intempestive, ce qui amusait grandement Alice. Il était difficile de définir le lien qui les unissait, mais la rouquine ne pouvait nier qu'elle ressentait une certaine attirance. Ses réflexions furent interrompu assez rapidement par Galeking, qui s'était arrêté. Alice manqua de lui rentrer dedans, et se tourna vers son ami en quête d'une réponse.

- Je pense qu'il a senti quelque chose mais impossible de savoir ce que c'est, restes sur tes gardes ! chuchota-t-il.

La demoiselle hocha la tête et regarda autour d'elle. Les flammes de Feurisson projetait d'étranges ombres sur les murs, aux formes inquiétantes. Leur silhouette, grossies et déformée, évoquaient des corps étirés, presque malades. Alice tâcha de ne pas s'attarder dessus, ce n'était pas le moment de laisser son imagination prendre le dessus. Elle fronça les sourcils et reprit sa marche, suivant le mouvement d'un pas décidé. Riolu fit de nouveau s'interrompre le groupe, cette fois bien plus alerte. Son museau relevé, il paraissait nerveux. La demoiselle tendit l'oreille. Il lui semblait avoir entendu quelque chose. Elle se tourna vers Vixion pour lui en faire la remarque, mais n'eu pas le temps de formuler sa phrase que le bruit lointain se transforma en une cacophonie. Alice se tourna d'un bond et retint son souffle. Sans s'en rendre compte, elle attrapa le bras du jeune homme et le serra avec force.

L'instant d'après, une flopée de Nosferapti surgissaient du fond de la caverne, se dirigeant vers l'extérieur en ignorant superbement le petit groupe. La rouquine poussa un long soupir et eu un petit rire de nervosité. Se rendant compte de son geste, elle libéra le bras de son ami et déclara :

- Ouf, c'était juste des Nosferapti ! Rien de bien méchant.

Elle détourna le regard, un peu gêné par sa propre attitude. La procession se remit en route, tous le monde était sur ses gardes. Cette apparition leur avait rappelé que des Pokémons sauvages pouvaient surgir à n'importe quel instant, et ils n'étaient pas tous inoffensif. Alice aurait voulu détendre l'atmosphère avec une plaisanterie, mais ne trouvait pas vraiment quoi dire pour apaiser la nervosité ambiante. Elle finit par murmurer :

- Eh bien, je comprends pourquoi les scientifiques n'osent pas s'aventurer ici. Cet endroit me donne la chair de poule.

Elle avait à peine terminer sa phrase que le sol se mit à frémir. Alice se tendit, s'attendant à voir d'autres Nosferapti surgirent. Rien n'apparu cependant. La terre trembla à nouveau, légèrement, comme si les murs grouillaient de vie. La jeune fille s'immobilisa et regarda autour d'elle, craignant que la grotte ne s'effondre sur eux d'un instant à l'autre. Le petit séisme ne dura qu'une poignée de seconde, et le calme revint, comme si rien ne s'était produit. Devant eux, le chemin se séparait en deux options, l'une partant à droite et l'autre à gauche.

- Super, un labyrinthe ! s'exclama la demoiselle avec ironie. Il ne manquait plus que ça ! Elle se tourna vers Vixion. On prend quel chemin ?

Son regard glissa vers Riolu, qui aurait sans doute le dernier mot. Sa présence était rassurante malgré tout, mais il paraissait pour l'heure en alerte. Sentait-il de la vie... Tout autour d'eux ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 658
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 15 Juil - 16:23


Finalement, il s'agissait d'une fausse alerte. Ou alors la menace s'était éloignée, au choix. Dans tous les cas, il nous fallait continuer à avancer. Galeking reprit donc sa marche, Riolu toujours aux aguets. La grotte était plutôt sombre de base mais les flammes du Feurisson éclaraient vraiment bien les parois. Je suspectais aussi les flammes de tenir à distance tout ce qui aurait pu nous tomber dessus.

Il ne fallut cependant pas longtemps avant que Riolu ne fasse s'arrêter le groupe à nouveau. Certes, même si le danger précédent s'était éloigné, plus nous avancions, plus on allait vers le danger donc il fallait faire attention. Il s'agissait d'un simple bruit de fond, à peine un son qui se réverbérait sur les parois avant de nous atteindre. Seulement, de petit fond sonore, le bruit devint cacophonie puis des battements d'ailes se firent entendre, une volée de Nosferapti surgissant des profondeurs de la caverne passa au dessus de nous. Ils avaient dû être effrayés par les flammes. Ils s'agissaient de Pokemon qui vivaient dans le noir de préférence.

Ce ne fut que lorsqu'Alice lâcha mon bras que je m'apercus qu'elle s'était aggrippé à moi suite au passage des Nosferapti. L'instant d'après, j'étais tellement rouge que j'aurais pu éclairer moi même la caverne. Mes joues étaient en feu et les battements de mon coeur faisait écho dans ma tête.

- Ouf, c'était juste des Nosferapti ! Rien de bien méchant.

Heureusement pour moi, elle avait tourné la tête et j'avais pu essayer de ma calmer un peu. Il ne fallait pas qu'elle me voit comme ça, ce n'était pas vraiment le moment. Il fallait que je me reconcentre sur la mission. Même Alice avait plutôt l'air tendue.

- Eh bien, je comprends pourquoi les scientifiques n'osent pas s'aventurer ici. Cet endroit me donne la chair de poule.

J'aurais voulu lui répondre que ça allait bien se passer, que je la protègerai même si elle n'était pas une demoiselle en détresse slon ses dires. Mais les mots ne sortaient pas. Je me contentais de la regarder en hochant doucement la tête, comme pour la rassurer.

Soudain, une secousse ! Puis une autre, puis plus rien. Le calme était revenu. D'où pouvait bien venir une telle secousse. Un combat avait-il lieu près d'ici ? Je ne pensais pas sinon nous aurions sûrement entendu des bruits de combats ou Riolu l'aurait détecté. Et si un Pokémon était capable de produire de telles secousses en étant assez loin pour qu'on le remarque pas, il allait falloir redoubler de vigilance. Le chemin devant nous se séparait en deux voies et rien n'indiquait qu'une voie était plus à éviter que l'autre.

- Super, un labyrinthe ! Il ne manquait plus que ça ! On prend quel chemin ?

Cependant, j'entendis à peine la question qu'Alice me posa. Un détail venait d'attirer mon regard sur une des parois. J'observais plus attentivement et je m'aperçu qu'il s'agissait... d'un coeur ?! Je devais avoir des hallucinations, comment pouvais-je voir un coeur dans un pareil moment et surtout dans une grotte comme celle-ci ? Un rapide coup d'oeil vers Alice et aussitôt je détournais le regard. Voilà que mes joues recommençaient à me brûler. Et je voyais maintenant un deuxième coeur et un troisième et ainsi de suite. Je devenais fou ou je prenais conscience de mes sentiments ? Soudain, la réalité me frappa. Enfin, Mahiro me frappa surtout. Il venait de me sortir de mes pensées et je réalisais bien vite que tous ces coeurs n'étaient pas une hallucination mais plutôt une horde de Chovsourirs et ceux-ci avaient l'air remontés. Peut-être pensaient-ils que les secousses provenaient de nous ? En tout cas, ils allaient attaquer.

- Vite Alice, baisses-toi !

J'attrapais rapidement Alice et nous plaquais au sol juste à temps pour voir les Chovsourirs fonçaient dans notre direction et passaient juste au-dessus de nous. Attrapant Alice par le bras, je me mis à courir, Galeking derrière nous pour nous protéger et Feurisson devant pour ouvrir la voie. Il allait falloir les semer. Se battre dans une grotte n'allait pas être pratique !


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Johto
Expérience : 711
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 16 Juil - 10:53

La question d'Alice resta sans réponse. La jeune fille contemplait l'intersection, les yeux plissés, essayant de voir si un danger se dissimulait derrière l'un des embranchements. La lumière que produisait Feurisson n'était cependant pas assez puissante pour lui permettre d'avoir une vision clair de ce qu'il se passait devant. Elle porta donc son attention sur les murs qui l'entouraient en attendant une réponse de Vixion. Si une menace rôdait dans les parades, elle pouvait peut-être trouver des indices d'une présence, comme des marques de griffures ou des traces de lutte. Elle ne trouva rien de tel, simplement les parois caverneuses et sombres, fissurées par endroit et lisses par d'autre. Le silence du garçon était cependant étrange. Pourquoi se taisait-il ? La rouquine lui coula un regard, et fut surprise de voir son visage si rouge. Il avait les yeux écarquillés, comme s'il avait vu un fantôme. Perplexe, la demoiselle suivit son regard et vit ce qui l'étonnait tant. L'instant d'après, il s'écriait :

- Vite Alice, baisses-toi !

Le jeune homme se jeta presque sur elle pour la plaquer au sol, ce qui lui coupa le souffle. Une née de Chovsourire, les cousins des Nosferaptis originaires d'Unys, les entouraient, battant furieusement des ailes avec colère. Encore des Pokémons que les dresseurs avaient dérangés. Ils passèrent au-dessus de leur tête, protégés de justesse par le mouvement rapide de Vixion pour les mettre à terre. Sans perdre un instant, le garçon se redressa, entraînant Alice dans son mouvement, et se jeta dans l'une des ouvertures. La rouquine le suivit, emporté par son geste. Elle n'osa pas regarder derrière elle, craignant de voir les Chovsourire attaquer. Elle suivit son ami à l'aveugle, seulement guidé par l'adrénaline. Elle n'avait pas vraiment peur, elle était même plutôt excitée. Sans qu'elle s'en rende compte, un sourire s'était dessiné sur son visage alors qu'elle courait. C'était pour ce genre d'aventure qu'elle aimait son périple à Mhyone, après tout !

Elle ne pu déterminer combien de temps ils avaient cavalé de la sorte, mais elle sentait ses poumons la brûler de l'intérieur. Ils ralentirent et s'immobilisèrent, hors d'halène. Alice, pliée en deux, les mains sur les cuisses, s'étrangla dans un rire. Elle peinait à reprendre son souffle, mais elle était secouée par une hilarité incontrôlée.

- On l'a échappé belle cette fois ! s'esclaffa-t-elle en s'appuyant contre la parois de la grotte pour ne pas tomber.

Elle regarda Vixion, et du admettre que c'était grâce à lui qu'ils avaient échappés à leurs adversaires. Il avait su réagir rapidement et avait repéré le danger le premier, là où Alice n'avait rien vu. Elle posa une main sur son épaule, sa gêne de toute à l'heure complètement oubliée. Ils partageaient un lien fort, à quoi bon le nier ? Il ne servait à rien de ressentir du malaise, à part à les embarrasser davantage.

- Je dois bien l'avouer, c'est grâce à toi qu'on est en un seul morceau. Je t'en dois une ! Et je pense pouvoir dire sans me tromper que cette grotte regorge d'autres danger, j'aurai l'occasion de payer ma dette !

La rouquine regarda autour d'elle, essayant de se repérer. Au croisement, ils avaient pris le chemin de droite, s'enfonçant encore davantage dans la grotte. Ils étaient bien loin de la sortie à présent, alors autant continuer. Vixion était chargé de cartographier la caverne, ils allaient devoir l'explorer de fond en comble. Alice était persuadée qu'un autre Pokémon, bien plus gros et dangereux que les Chovsourire ou les Nosferaptis, se dissimulait dans cette grotte, et elle voulait le découvrir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 658
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 18 Juil - 18:15


Nous étions encore en train de courir, complètement portés par l'adrénaline du moment. J'avais un point de côté mais je préférais courir encore un peu, histoire d'être sûr d'avoir distancé les Chovsourirs. Finalement, la douleur me força à m'arrêter et je me laissais tomber contre la paroi, complètement hors service. Alice avait l'air complètement essouflée elle aussi. En même temps, je l'avais entraîné sans la prévenir et elle n'avait pas dû se préparer à courir autant.

- On l'a échappé belle cette fois !

- Oui c'est vrai, désolé de t'avoir entraîné si vite.

Alice s'approcha de moi et posa sa main sur mon épaule, je sentais que le rouge començait à monter mais il passait complètement inaperçu sous le rouge de l'effort.

- Je dois bien l'avouer, c'est grâce à toi qu'on est en un seul morceau. Je t'en dois une ! Et je pense pouvoir dire sans me tromper que cette grotte regorge d'autres danger, j'aurai l'occasion de payer ma dette !

- Ah ah, je te l'avais dit, je suis toujours prêt à aider une demoiselle en détresse.

Je faisais référence à notre aventure dans la forêt de Tilleul, aventure où nous nous étions rencontrés. Je reconnaissais qu'il y avait quelque chose entre nous mais je n'arrivais pas à savoir quoi et je n'osais même pas espérer. Mais il fallait que je sache.

- Au fait Alice, je voudrais te demander quelque chose... Je, euh, tu te souviens du chemin qu'on a pris ?

Ok, c'était juste trop compliqué à dire, je n'y arrivais pas. J'avais donc posé la première question qui m'était passé par la tête. Mais je me rendis compte que cette question avait un intérêt. Je devais en effet cartographier la caverne que nous explorions. Enfin, cartographier c'était un grand mot, je n'étais pas un spécialiste du dessin, j'allais juste faire un plan rapide histoire que les scientifiques puissent s'y retrouver un minimum lors de leur exploration.

Je sortais donc mon bloc-note, commençait à dessiner le chemin que nous avions parcouru au début mais je commençais à sécher à partir du moment où nous avions rencontré les Chovsourirs. Je me concentrais pourtant sur ma tâche, préférant éviter de croiser le regard d'Alice. Je pensais encore à ce que je n'arrivais pas à lui dire.  


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Johto
Expérience : 711
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 18 Juil - 21:27

Alice regardait toujours les parois de la caverne, et ne vit donc la mine gênée du garçon. Il était lui aussi essoufflé de leur cavale, son visage avait viré au rouge et pas à cause de sa timidité cette fois ! Enfin, pas uniquement en tous cas. La demoiselle était néanmoins soulagée que le danger se soit un peu éloigné, quelques instants de calme lui ferait le plus grand bien.

- Ah ah, je te l'avais dit, je suis toujours prêt à aider une demoiselle en détresse. la taquina Vixion.

La rouquine lui donna un coup de coude en riant. Il faisait référence à son attitude chevaleresque de leur première rencontre et de la manière plutôt étonnante de la demoiselle d'y réagir. Alice n'était en effet pas du genre demoiselle en détresse, elle ne voulait pas être protégé par qui que ce soit, elle voulait prouver qu'elle était capable de se défendre elle-même. Enfin, elle ne refusait jamais de l'aide, ce n'était pas une question d'ego mal placé mais surtout de volonté de s'affirmer en tant que femme. Ce n'était pas parce qu'elle était une fille qu'elle avait besoin d'un preux chevalier pour la défendre ! Quoique, si ce chevalier était Vixion... La jeune fille ria intérieurement. La voix de son ami l'interpella alors qu'elle se perdait dans ses pensées :

- Au fait Alice, je voudrais te demander quelque chose... Je, euh, tu te souviens du chemin qu'on a pris ?

Elle le regarda avec étonnement. Il semblait avoir changé d'idée en plein milieu de sa phrase. Avait-il prévu de dire autre chose à la base ? Alice en avait l'impression, mais elle ne pouvait en être sûr. Elle cligna des yeux, et se concentra sur la question qu'il venait de lui poser. Le jeune homme sortit un calepin et commença à dessiner le plan de la grotte. La jeune fille s'approcha, tentant de mettre de côté ses interrogations. Elle regardait les traits sur le papier par dessus l'épaule du jeune homme et essaya de l'aider.

- Alors, si tu fais l'entrée là, elle posa son doigt sur le début de dessin, il faudra indiquer notre premier tournant ici et puis le deuxième chemin.

La demoiselle réalisa alors que son visage était extrêmement près de celui de Vixion, ils se frôlaient quasiment. Elle recula, surprise par cette proximité qu'elle n'avait pas calculé. Bon, malgré ce qu'elle avait pensé précédemment, elle éprouvait encore une certaine gêne. Mais c'était idiot ! Après tout, elle avait apprécié d'être proche de lui, alors pourquoi se sentir mal à l'aise ? Désireuse de détourner la conversation, Alice se racla la gorge et se tourna vers les profondeurs de la grotte.

- Eh bien, continuons ! On aura qu'à agrandir le dessin au fur et à mesure.

D'un petit mouvement de tête, elle fit signe au groupe de reprendre la marche. Elle remarqua le coup d’œil malicieux que Doudou lui lançait, et fronça les sourcils. Que comprenait-il des relations humaines, lui, exactement ? Il semblait en tous cas très bien analyser la situation. Assez rapidement cependant, le sol se remit à trembler, d'abord doucement, puis assez fort. Alice attrapa le bras de Vixion pour ne pas tomber et le regarda avec une certaine inquiétude, mettant de côté sa gêne un instant.

- Je pense vraiment qu'il y a quelque chose dans cette grotte de dangereux. Restons prudent.

Loin d'elle l'idée de vouloir rebrousser chemin, elle comptait bien aller au bout de la caverne. Cela n'empêchait pas de faire attention.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 658
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 22 Juil - 16:54


Alice me montra un peu le chemin qu'on avait parcouru en me désignant les endroits où on avait tourné sur mon dessin. D'abord un tournant ici, puis un autre là puis... je sentais son souffle à côté de moi tandis qu'elle me donnait des indications. Je n'arrivais plus vraiment à me concentrer sur ce que je faisais, j'étais plutôt gêné par cette proximité. En soi, je n'étais pas contre, au contraire mais je ne savaîs pas comment gérer mes émotions. Heureusement, ou malheureusement suivant le point de vue, Alice recula rapidement. Elle se tourna alors vers l'immensité de la grotte.

- Eh bien, continuons ! On aura qu'à agrandir le dessin au fur et à mesure.

Elle avait raison, nous devions avancer. Un peu plus et je me serais éloigné de notre objectif de mission en laissant mes émotions prendre le dessus. Certes c'était beau d'avoir de l'espoir ou des rêves mais parfois il fallait juste accepter la réalité. Finalement, notre groupe se remit en marche mais Riolu semblait perturbé, il jetait des coups d'oeil rapide entre Alice et moi comme si il y avait un problème avec nos auras. Nous avions à peine repris notre route qu'une autre secousse eut lieu. Alice s'accrocha de nouveau à mon bras, plutôt inquiète.

- Je pense vraiment qu'il y a quelque chose dans cette grotte de dangereux. Restons prudent.

-Je pense aussi mais j'ignore qui peut bien causer toutes ces secousses. EN tout cas, tu n'as pas à t'en faire, je suis là et puis Mahiro nous préviendra en cas de soucis.

Le Riolu poussa un petit cri de confiance en entendant son nom. Je l'avais attrapé tout récemment mais nous nous entendions plutôt bien déjà. Je lui faisais entièrement confiance. Cependant, je réalisais qu'Alice n'avait toujours pas lâché mon bras et je devais me faire violence afin de ne pas le retirer. J'avais vraiment envie que l'on reste ainsi mais je ne savais pas comment réagir. Elle le retira finalement, s'apercevant sûrement de ma gêne. J'espérais ne pas l'avoir vexée.

Soudainemant, le couloir où nous étions s'élargit et les flammes du Feurisson ne servaient plus à rien. Pour cause, nous venions d'arriver dans une immense salle avec un lac souterrain en son centre. L'éclairage était fait par des milliers de cristaux bleu ciel dans les murs. Riolu sembalit quant à lui déboussolé, sentait-il la présence de nombreux Pokémons autour ? Je me rapprochais d'un des murs afin d'étudier les cristaux qui s'y trouvaient. Quelle ne fut pas ma surprise quand le cristal que j'essayais d'arracher au mur se révéla être un Strassie. Plusieurs autres cristaux se révélèrent être aussi des Strassies et ils n'avaient pas l'air heureux de nous voir. On allait encore devoir se battre. Impossible de fuir cette fois.

-Je suis désolé Alice, ce n'était pas prévu ça. Aaron, Mahiro vous allez combattre ensemble d'accord ? Aaron, tu utiliseras Tête de Fer pour les repousser et toi Mahiro tu sauteras de la tête d'Aaron sur les Strassie et tu viseras en priorité le cristal sur leur tête. Si je me souviens bien, c'est à partir de là qu'ils lancent leurs attaques.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Johto
Expérience : 711
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 23 Juil - 11:29

Préoccupée, Alice balayait la grotte du regard, essayant de comprendre d'où venait le tremblement. Elle avait l'impression que quelque chose se déplaçait dans la caverne, et se rapprochait puis s'éloignait d'eux. Quel genre de Pokémon habitait ces lieux ? Elle invoqua ses souvenirs universitaires, faisant défiler les noms des espèces de type Roche et Sol qu'elle connait. Elle pensa bien sûr aux Racaillou et à leurs évolutions, ou à un Onix en train de creuser ses tunnels, mais l'explication ne lui convenait pas. Vixion semblait tout aussi perplexe qu'elle.

- Je pense aussi mais j'ignore qui peut bien causer toutes ces secousses. En tout cas, tu n'as pas à t'en faire, je suis là et puis Mahiro nous préviendra en cas de soucis.

Le Riolu poussa un petit cri, qui dérida la jeune fille. Il était si mignon ! Depuis que le garçon l'avait attrapé, la veille, la rouquine ne désirait qu'une chose : le serrer dans ses bras. Elle avait rapidement étudié ce Pokémon à la fac, et savait qu'il était d'une sensibilité très importante, à l'instar de Tarsal et de sa famille d'évolution. Alice leva les yeux vers son ami, et vit alors son teint rougeâtre et ses yeux qui papillonnaient. Avait-il un problème ? La demoiselle réalisa alors qu'elle lui tenait toujours le bras, et le lâcha instinctivement, la gêne reprenant le dessus. Lorsqu'il eu détourné la regard, Alice secoua la tête, agacée par sa propre attitude et par ce qu'elle ressentait. Elle avait envie d'une proximité avec Vixion, mais lorsque cela se produisait, elle sentait son malaise et cela la retenait. Elle ne voulait pas l'ennuyer, il devait sans doute la considérer comme une simple amie, et était mal à l'aise devant l'intimité qu'elle tenait d'instaurer, sans même s'en rendre compte. Il valait mieux le laisser tranquille, et faire comme si de rien n'était.

Ils poursuivirent donc leur marche et déboulèrent rapidement dans une cavité plus large, dont les murs entièrement recouvert de cristaux éclairaient l'endroit d'une lumière diffuse et colorée. La rouquine ouvrit de grands yeux, émerveillée par la beauté de l'endroit. Vixion semblait tout aussi intrigué qu'elle. Il s'approcha des parois rocheuses et tenta d'arracher l'un des cristaux. Les deux jeunes gens réalisèrent alors que les fameux cristaux avaient des yeux, car ils étaient en vérité des Pokémons. La demoiselle se mit aussitôt sur ses gardes, et sentit Doudou se tendre. Des Strassies ! Elle attrapa aussitôt la Pokeball de Topi, et fit apparaître le poulpe devant elle. Apparemment, il allait falloir se battre. Le garçon s'était également mis en position, alarmé par la quantité de Pokémon qui les entouraient.

- Je suis désolé Alice, ce n'était pas prévu ça. Aaron, Mahiro vous allez combattre ensemble d'accord ? Aaron, tu utiliseras Tête de Fer pour les repousser et toi Mahiro tu sauteras de la tête d'Aaron sur les Strassie et tu viseras en priorité le cristal sur leur tête. Si je me souviens bien, c'est à partir de là qu'ils lancent leurs attaques.

Avec un Galeking à leur côté, ils avaient de grandes chance de s'en sortir sans trop de difficulté. Cependant, leurs adversaires étaient nombreux, et visiblement assez mécontent de voir des intrus dans leur grotte. De quoi étaient-ils capable ? Mieux valait agir avant de les laisser le montrer.

- Ne t'inquiète pas, lança Alice. On va s'en sortir ! Doudou, reste en retrait et repousse les s'ils tentent de s'approcher avec des Nitrocharges ! Toi Topi, balaye la zone avec ton Octazooka ! Envoie la sauce !

Sans attendre, la pieuvre lança son puissant jet d'encre sur les Strassies, dessinant un arc de cercle sur ses adversaires. Il ne causait pas énormément de dégâts individuellement, mais il touchait l'ensemble, et effrayait une partie des Pokémons. De son côté, Galeking avait repoussait sans difficulté ceux qui tenaient de s'approcher, les envoyant au tapis les uns après les autres. Riolu était moins efficace, mais il parvenait tout de même à maîtriser l'une des créatures. Feurisson venait quant à lui d'envoyer valser un Strassie qui avait réussi à s'approcher d'Alice, qui tentait de l'attaquer.

- Merci mon grand ! Continue comme ça ! Elle se tourna vers Vixion. Je crois qu'ils reculent ! Ils ne devraient pas tarder à nous laisser tranquille

En effet, à force d'encaisser les attaques, les Strassies se tassaient contre les parois, ouvrant peu à peu la voie aux jeunes gens. Ils allaient bientôt pouvoir avancer sans crainte dans cette nouvelle salle qui s'offrait à eux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 658
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 17 Aoû - 10:34


Alice me rassura et se lanca dans le combat. Elle fit appel à Topi, son Octillery, afin de venir nous aider. Pendant que Feurisson nous protégeait, Octillery balayait la zone, repoussant les Strassies les uns après les autres. De son côté, Galeking n'était pas en reste et il renvoyait les Strassies d'où ils venaient, c'est-à-dire dans les murs. Riolu avait plus de difficulté, il avait eu du mal à atteindre un des Strassies et il luttait maintenant pour conserver son équilibre alors que son adversaire tentait de le désarçonner. Il profitait quand même de chaque occasion pour tenter d'infliger quelques dommages sur le joyau du Pokémon.

Je crois qu'ils reculent ! Ils ne devraient pas tarder à nous laisser tranquille.

Alice avait raison, les Strassies commençaient à souffrir des assauts répétés de nos Pokémons. Aaron se battait d'ailleurs de toutes ses forces, il était toujours ainsi quand il me considérait en danger. Petit à petit, un passage s'ouvrit parmi nos assaillants. Sans perdre un instant, je récupérais Mahiro qui venait de mettre à terre son adversaire et je fis signe à Alice de me suivre tandis que Galeking et Octillery continuaient de nous ouvrir la voie.

Après une bonne minute à courir, nos poursuivants abandonnèrent et nous pûment nous reposer un instant. Il fallait que je calme Riolu qui avait toujours envie d'en découdre tandis que Galeking surveillait les alentours. Une fois Riolu calmé, je me tournais vers Alice et ses Pokémons.

- Merci à vous, c'était une belle bataille. On va voir le lac de plus près ?

Marchant tranquillement direction du lac, j'essayais de me souvenir de légendes conçernant les lacs souterrains. Il n'y en avait pas à Hoenn mais j'avais lu que la région de Sinnoh était célèbre pour ça. Il n'y avait aucune chance que ce lac soit la demeure d'un Pokémon légendaire mais cela faisait toujours des bonnes histoires à raconter.

- Je ne sais pas si tu en as entendu parler mais les lacs souterrains sont célèbres pour être les demeures de Pokemons légendaires. De mémoire, il s'agit de trois Pokémons qui ont forgé l'esprit humain au travers des notions de Volonté, Emotion et Courage. Enfin, c'est ce que j'ai lu il y a longtemps, je ne me souviens pas de tout.

Le lac était d'un bleu très limpide, identique à celui des cristaux. Il devait y avoir une source souterraine qui l'alimentait. Cependant, je n'avais aucune idée de comment l'eau pouvait être aussi claire. M'asseyant en tailleur près du bord, je rajoutais cette partie de la caverne à notre plan, indiquant qu'il y avait des Strassies dans la zone. Il s'agissait d'une mission de reconnaissance après tout, je devais signaler les dangers potentiels. De l'autre côté du lac, des Axolotos s'amusaient à plonger. Il devait donc s'agir d'eau douce. Je pris un peu d'eau dans mes mains afin de la goûter et elle était plutôt fraiche. Il s'agissait effectivement d'eau douce. Je désignais le lac pour Alice.

- C'est de l'eau douce, il doit y avoir une source souterraine. Tu peux boire si tu veux !

Pendant qu'Alice décidait de goûter à l'eau, je me relevais et j'inspectais les alentours de la caverne où nous étions. Je devais dessiner la caverne et je devais donc savoir où placer la suite des chemins. Atteindre un des bords de la caverne ne fut pas long. En faire le tour le fut un peu plus même si Alice et son Feurisson m'avait rejoint entre temps. J'avais beau faire attention, je ne trouvais aucun couloir nous permettant de continuer à avancer. Nous étions dans un cul-de-sac. Il allait nous falloir rebrousser chemin. Jerry serait sûrement déçu par notre découverte mais en cas d'exploration du marais, savoir où trouver une source d'eau douce pouvait être très utile.

- Bon je pense qu'on devrait repartir finalement. La caverne n'a pas l'air beaucoup plus grande que ça. Jerry sera déçu mais ils pourront toujours faire de cet endroit un campement si on omet les Strassies aggressifs.

J'ajoutais quelques détails à mon plan avant de le ranger. Nous allions devoir repasser devant les Strassies et je me préparais mentalement à un autre affront mais, étonnement, aucun Strassie ne nous attaqua. Peut-être avaient-ils peur ou alors ils jugeait que nous laissait repartir était une bonne chose. Dans tous les cas, je ne m'en plaignais pas. Finalement le plan n'était pas d'une grande utilité, la grotte n'étant pas un réseau aléatoire de couloirs mais plutôt une descente vers le lac. je revis le nez des Chovsourirs en passant devant eux et mes joues s'empourprèrent. Je décidais d'accélérer le pas et nous nous retrouvions à l'air libre assez rapidement. Je respirais un grand coup.

- Un peu d'air frais fait toujours du bien. Nous n'avons pas trouvé grand chose d'intéressant mais je pense que ça suffira et puis ça nous fait une bonne aventure à raconter.

Sur ces mots, nous retournions au centre et nous remîmes le plan à Jerry qui parut satisfait et qui m'accorda ainsi le droit de travailler pour lui. Je sautais presque de joie et je dus attendre qu'ils nous congédient pour vraiment sauter de joie. J'avais trouvé un boulot, fini la galère et je pouvais toujours continuer mon voyage. Je ne pouvais pas espérer mieux. Nous passâmes une nouvelle nuit au centre avant de repartir chacun de notre côté le lendemain.


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Ile Eschine :: Marais Sombrétoile-
Sauter vers: