:: Mhyone :: Réseau routier :: Route 1 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Première mission et ça tourne mal - ft. Mélina

avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 1579
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 13 Juil - 20:19
ça tourne mal
Brynhild
Mélina
Je m'étire avant de prendre la route. J'avais fait une petite halte à Nox Illum, ville la plus proche de la zone où je devais me rendre. Eh oui, je commence mon travail, c'est officiel ! Même si j'ai reçu une formation au centre de recherche, je pensais que Hans, le scientifique qui m'a donné ce job, m'accompagnerait... Mais non. Ce type a trouvé une excuse pour ne pas venir avec moi. Je trouve quand même que c'est un comble d'étudier les pokemons sauvages alors qu'on a peur de la plupart d'entre eux ! Si c'est pas un Ponchiot ou un Couafarel, il peut facilement prendre la poudre d'escampette ! Je me demande bien ce qu'il se passe dans la tête de ce type... et surtout, comment il a fait pour être embauché pour faire ce boulot !

Enfin, ce n'est pas pour me déplaire, grâce à ça, j'ai peut-être le job parfait pour moi. Je peux voyager, allier boulot et dressage est beaucoup plus simple et surtout, ça m'intéresse beaucoup d'aller observer les pokemons à l'état sauvage ! Il faut dire que nous dresseur, on les capture, sans vraiment chercher à savoir d'où ils viennent... Je viens de penser à quelque chose qui remet complètement en cause le système actuel... Bon bref, tout ça pour dire que les pokemons sont pleins de mystères ! Ils peuvent être sauvages comme ils peuvent aussi s'adapter complètement à un mode de vie avec un dresseur !

Kaaos et moi étions au début de la route 1, que nous venons d'emprunter. Je regarde mon carnet de note pour me rappeler de ce que je dois faire. Ce serait dommage d'oublier en si bon chemin !

- Alors, on doit trouver des Bombydou. A ce qu'il parait, ils sont très nombreux dans le coin, mais c'est récent. Visiblement, on doit savoir pourquoi.

Je souris et saute de joie. Surpris, Kaaos s'écarte de moi et me lance un regard interrogateur. Je le regarde et mon sourire s'élargit :

- Je suis super excitée à l'idée de commencer ! C'est comme si on mène une enquête ! Et puis je suis super curieuse de voir comment ces pokemons vivent sans nous... Il va falloir être discret pour ne pas les déranger.

On sera comme des ninjas scientifiques ! Je pense que je m'emballe un peu trop... Ce que mon Absol me rappelle. C'est vrai que le travail commence maintenant ! Retrouvons un peu de sérieux...

© ASHLING POUR EPICODE




T-CARD


Merci Arya la T-Card ♥️
et aussi pour l'avatar !:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Mhyone - Mirabèce
Expérience : 60
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 22 Juil - 22:02
Pour toute chose il fallait un commencement, et rien de tel pour Mélina que la première route de cette région si particulière. Elle n'était pas encore à son propre compte, encore trop inexpérimentée, et Riolu n'avait pas encore le monopole de l'avantage en combat pour chacun de ses adversaire, une attaque Choc Mental pourrait bien avoir raison de lui. En même temps le type Psy était bien ennuyant à contrer, la force physique n'arrangeait rien, et même un Galeking était soulevable par un vulgaire Kadabra, rien ne pouvait rendre leur union imparable. La seule chose qui pourrait l'aider serait de réunir une équipe comme pour n'importe quel dresseur, mais elle ne comptait pas chercher à gagner des badges. Après tout ils lui étaient bien inutiles, Mélina n'avait aucunement besoin de ce genre de choses. Les badges étaient des appareils très sophistiqués qui permettaient de contrôler les pokémon dans leur pokéball jusqu'à un certain niveau, à chaque fois plus élevé à chaque badge reçu. Mais comme Riolu n'était pas dans une pokéball, aucune chance qu'il cesse de lui obéir. Dans tous les cas il n'y était pas obligé, leur confiance mutuelle était proche du zéro absolu, tous les deux acceptaient l'autre par pur intérêt personnel et non parce qu'ils seraient amis.

Autant pour l'entraînement que pour l'expérience mentale, Mélina avait rejoint des braconniers avec son pokémon. Comme elle s'y attendait, aucun d'entre eux n'avait d'honneur, la fin justifiait les moyens, ce n'étaient clairement pas des dresseurs mais bien des chasseurs. Leurs pokémon ne leur servaient qu'à mater les autres en attendant de les enfermer, en évitant bien sûr de trop les abîmer. Ainsi les attaques de charge ou de tremblement étaient favorisées, contrairement aux attaques de griffe ou élémentaires qui pourraient provoquer des saignements, des brûlures, empoisonnements ou autres qui pourraient baisser leur qualité. Les obstacles étaient évidemment les bienvenus, tant qu'à faire, pour aider à assommer les pokémon, arbres, murs, ou autres. C'était toujours fort enrichissant de rester avec eux, bien plus que d'entraîner des pokémon Insecte dans son coin et les revendre. Même si pour le moment elle devait commencer par attirer les Poichigeon de civils vers leur lieu de revente. Ce poste pourrait l'ennuyer si elle n'était pas tout à fait d'accord avec leur choix, une jeune femme avec une tête mignonne était toujours plus vendeuse que des braconniers âgés à la tête patibulaire et aux muscles saillants.

Avec son pokémon, Mélina marchait sur la route numéro un nonchalamment, cherchant de bons clients potentiels. Par chance elle pouvait entendre de là où elle était une autre fille qui parlait de Bombydou, un pokémon qui se trouvait sûrement dans le coin. Cela faisait longtemps que Mélina n'avait plus parcouru les hautes herbes, elle avait oublié ce qu'il y avait dedans, surtout si elle devait se contenter de puber le marché noir subtilement pour le moment. Mais ce job lui plaisait quand même malgré le manque de combats et le risque de se faire arrêter en plein hameçonnage. De toute façon elle s'entraînait avec Riolu durant ces heures perdues et savait tout de même rester subtile pour éviter de se faire repérer dans des lieux trop bondés. Elle s'approcha alors de la fille, son compagnon marchant à côté d'elle sans expression précise sur son visage. La demoiselle semblait étudier les pokémon sauvage, c'était fort ennuyeux pour elle, mais elle avait peut-être un jardin où lâcher son Bombydou pour voir comment il se comporte, un capturé ne devrait pas trop changer d'un sauvage.


-Hey toi, si tu cherches des Bombydou, je crois que j'en ai vu plus loin, il pourrait même y avoir un chromatique parmi eux !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 1579
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 3 Aoû - 17:58
ça tourne mal
Brynhild
Mélina
Alors que nous marchions tranquillement, une jeune fille s'approche de nous, nous coupant la route. Elle nous interpelle, pour nous prévenir qu'elle a vu des Bombydou, et peut-être même un chromatique parmi eux ! Eh ben quelle chance qu'elle ai entendu notre conversation ! Je partais explorer chaque recoin de cette route sans vraiment savoir où aller pour trouver ces fameux pokemons insecte !

- Oh vraiment ?

Je regarde Kaaos et lui sourit. Si cette personne a raison, notre premier jour de travail sera vraiment facilité ! J'aurais moins l'impression de chercher une aiguille dans une botte de foin ! Mon attention revient sur la nouvelle venue :

- C'est super alors ! Je ne savais pas vraiment où en trouver... Mais si ce que tu dis est vrai, pourrais-tu me dire où est-ce que tu les as vu ?

J'ai opté naturellement pour le tutoiement. Faut dire qu'elle a fait de même en me hélant avec familiarité. Je n'y avais pas fait attention sur le coup de la surprise. Mais qu'importe, la politesse, c'est parfois compliqué. Néanmoins, je ne supporterais pas qu'on me manque de respect ! Tutoiement, d'accord, mais on est pas chez les sagouins non plus !

Kaaos semble méfiant vis à vis de cette jeune fille. Son expression si neutre change légèrement. Il toise l'inconnue, essayant de remarquer quelque chose de suspect. Je le regarde, ne comprenant pas vraiment ce qu'il cherche à faire. Pourquoi cette fille mentirait ? On ne se connait pas, je suis accompagnée d'un pokémon qui peut dissuader les plus malhonnêtes, bref, je ne remet pas en doute ses propos.

© ASHLING POUR EPICODE




T-CARD


Merci Arya la T-Card ♥️
et aussi pour l'avatar !:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Mhyone - Mirabèce
Expérience : 60
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 11 Aoû - 13:22
Comme prévu, son observation avait attiré son attention, la fille voulait en savoir plus. Ce n'était là que la première étape, la seule qu'elle pouvait prendre en charge vu sa faible expérience. Il y avait aussi qu'on ne lui faisait pas encore confiance, si cette étape loupait ce ne serait vraiment pas grave du tout, il y aurait forcément un autre moyen d'attirer la clientèle vers le marché noir. Bien sûr elle tenait quand même à assurer pour pouvoir gravir les échelons et ainsi gagner de l'argent en masse. Dans son abordage, Mélina avait pris l'initiative de tutoyer pour mettre en confiance, "entre filles il faut s'entraider", tout ça tout ça. Elle faisait surtout ça pour éviter de perdre des mois à gagner sa confiance afin de se permettre le tutoiement et pour qu'elle accepte de la suivre. Apparemment son amour des pokémon avait juste suffi pour qu'elle lui emboîte le pas sans discuter. Si elle n'avait pas envie, alors adieu Bombydou, c'était aussi simple que ça. C'était un peu du chantage en un sens, mais de façon plus douce car il était subtil et laissait seulement sous-entendre la contrepartie. En réalité elle pouvait en attraper normalement, ici Mélina lui proposait simplement une solution plus facile bien que payante évidemment, à elle de voir si ça vaut le coup ou pas. Après tout ils n'allaient pas lui servir du Bombydou en peluche.

-Oui, viens je t'y emmène, on doit aller dans la forêt, faut pas que tu t'y perdes.

Ainsi elle prit sa cliente par le poignet pour l'entraîner vers la forêt, la lumière du soleil ou du ciel la rendait bien peu effrayante, de quoi mettre en confiance. Mélina savait bien que si la fille avait accepté la première partie, le reste serait vite réglé. Elle l'emmenait toujours plus loin, sans courir bien sûr, histoire qu'elle ne tombe pas sur les racines avec la précipitation. Elle la prenait par le poignet pour justifier une certaine complexité dans le chemin qui menait aux Bombydou, une sorte de spot secret où il y avait des essaims de ce pokémon, avec d'autres peut-être, ça allait de soi. Son Absol avait le regard méfiant, et il avait raison de l'être, parce que ce n'était vraiment pas la plus nette des façons d'acquérir un pokémon. Cependant Mélina défendait que c'était une façon comme une autre et qu'elle faisait des affaires en plus de rendre service. De son côté Riolu faisait des efforts pour paraître naturel et pour ne pas trop faire attention au pokémon derrière lui qui le toisait. Après, peut-être qu'il avait toujours ce regard mauvais, qu'il n'avait pas confiance en le reste de l'humanité et des pokémon à part sa dresseuse.

Après quelques minutes de marche, Mélina vit un homme derrière un stand qui semblait compliqué à installer. C'était bien sûr démontable facilement, ils ne pouvaient pas se permettre de mettre trois jours à tout installer, les clients n'allaient pas attendre qu'ils se posent à leur aise, eux. Malgré ses muscles, l'homme était souriant, habillé de la plus simple des façons avec des vêtements unicolores, de quoi éviter tout préjugé à son encontre. Il regarda alors la nouvelle cliente, Mélina précisant le pokémon dont elle avait besoin d'entrée de jeu pour qu'il sache lui répondre. Il se montrait aimable et patient au possible afin que la fille ne soit pas effrayée et que son pokémon "obscur" n'ait aucune raison de le suspecter, à moins de pouvoir lire dans le coeur des gens, ce qui convenait mieux aux Riolu et Lucario. Les intentions des braconniers n'étaient pas mauvaises en soi, si ils capturaient les pokémon ce n'était pas pour les molester mais pour qu'ils ne s'enfuient pas et ne résistent pas à une capture de pokéball. Si on devait les maîtriser c'était uniquement pour les calmer, il ne leur était fait aucun mal gratuit, dans le respect de l'être vivant.

La seule chose que l'homme demandait en échange, c'était une pokéball, ou une Super Ball, une Luxe ou une Honor ball, peu importait. En effet ils ne capturaient pas les pokémon au sens "dresseur", mais plutôt au sens propre, aucun d'entre eux n'avait de propriétaire défini, c'était pour ça qu'une pokéball était plus approprié qu'un sac plastique comme pour les courses. Il lui demandait également un prix raisonnable afin de payer la main d'oeuvre, car capturer ces pokémon n'était pas de tout repos, les muscles ne s'étaient pas faits dans une salle de musculation mais dans la nature. C'était bien sûr bon marché, mais en attendant ça fidélisait énormément la clientèle qui revenait alors à la charge plutôt que de préférer un moyen moins coûteux à l'avenir. L'homme s'absenta alors dans une partie camouflée quelques dizaines de mètres plus loin, là où les cages se tenaient. Il y avait plusieurs Bombydou à lui proposer, c'était un pokémon plutôt courant, et ils étaient tous en parfait état. L'individu prit alors un pistolet anesthésiant afin d'endormir le pokémon et ainsi faciliter la capture. C'était le B.A.-BA du dresseur, infliger un changement de statut pour affaiblir, c'était toujours mieux que de le tabasser avec un pokémon pour le ramasser à la petite cuillère. Pendant ce temps Mélina souhaitait engager la conversation avec la fille, histoire qu'elle ne cherche pas trop à savoir ce qui se tramait au loin, ça ne lui plairait pas trop de toute façon.


-J'ai cru comprendre plus tôt que tu voulais observer ce pokémon dans un environnement naturel, tu fais quoi exactement comme métier ? Dessinatrice ? Photographe ? Quelque chose dans le genre ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Réseau routier :: Route 1-
Sauter vers: