:: Mhyone :: Méridian :: Château de Dulem Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Maison hantée w/ Keiko [capture]

avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 220
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 16 Juil - 20:14
Malgré le fait que le château de Dulem était toujours habité, de nombreuses rumeurs courraient dans le Pokeweb, comme quoi la zone non habitée du bâtiment regorgeait de Pokémons sauvages. Certains avaient même ajouté le bâtiment au Pokedex, et celui ci comportait déjà quelques entrés. Le seul problème, c'était que malgré les nombreux passage de dresseurs, le bâtiment était une propriété privée, l'entrée en était donc interdite. Et Nana n'était certainement pas le genre a aller a l'encontre de la loi juste pour capturer quelques Pokémons.

Non, ce qui poussais Nana a s'introduire dans le château aujourd'hui, ce n'était pas l'appel des Pokémons. Une autre rumeur existait autour de cette bâtisse. Les nombreux dresseur l'ayant visité avaient rapporté avoir entendu des bruits étrange, et avoir eu l'impression d'être observé par une présence se cachant dans l'ombre. Suite a ces nombreux témoignage, une partie du Pokeweb en était arrivé a la conclusion que le château était hanté.

Or, parmi les quelques fragment de mémoire qui étaient revenu au dresseur, un certain nombres semblaient concerner un lieu habité de spectre, dans lequel Nana se sentait confortable. Malheureusement, il n'avait pas réussi a se souvenir d'ou se trouvait ce lieu, ni de pourquoi il avait l'habitude de s'y rendre. C'est donc dans l'espoir que l'atmosphère du château l'aide a retrouver sa mémoire que Nana commença son infiltration.

La première étape, qui consistait a franchir la barrière qui entourait le château, ne fut pas bien difficile. Il ne savait pas s'il était déjà comme ça avant sa perte de mémoire, ou si c'était a cause du QG de l'emblème, mais Nana était plutôt bon quand il s'agissait d'escalader des obstacles. Une fois cette étape passée, Nana n'eu qu'a courir quelques mètre qui le séparait du bâtiment, qu'il longea jusqu'a finalement trouver une fenêtre ouverte.

L'intérieur était comme le Pokeweb le décrivait : vieux, poussiéreux et sombre, et en observant bien, on pouvait effectivement remarquer des signes témoignant de la présence de Pokémons sauvage. Nana commença donc son exploration du lieu. Le manoir était grand, et plein de pièces différentes. Rapidement, Nana perdit le compte du nombre de chambre qu'il avait trouvé. A vrai dire, il y en avait tellement qu'il se demandais presque si ce n'était pas un Pokémon spectre qui lui jouait un tour.

Probablement pas, mais après tout, Nana avait effectivement vu a de nombreuses reprises des ombres bouger d'elle même, on entendu des chuchotement venant de pièces vides. Malgré ça, Nana n'était pas inquiet. Il avait beau avoir perdu ses souvenirs, il n'avait pas perdu la sérénité qu'il avait dans ce genre de lieu.

Alors qu'il était en train d'explorer une énième chambre, Nana entendit le plancher du couloir craquer. Cette fois ci, ce n'était pas un spectre, c'était bel et bien un être humain qui marchait parcourais le château. Ce n'était pas vraiment une surprise, il savait que des dresseurs parcouraient par moment le lieu. Il savait aussi que des personne plus louches squattaient par moment, et il préféra donc rester prudent. Par chance, il avait prévu le coup, et avait sur lui une batte de baseball qu'un Gueriaigle avait laissé trainer au QG. Le dresseur se plaqua au coin de la porte, batte en main, prêt a sauter sur l'intrus s'il lui semblait dangereux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Sinnoh
Expérience : 124
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 16 Juil - 22:00

Méridian, la seule ville dans laquelle Keiko se sentait à peu près bien depuis qu'elle avait commencé son voyage. Et dire qu'elle était arrivée ici par pur hasard... La nuit était tombée depuis peu, et la jeune fille se promenait toujours dans les rues au style médiéval, plutôt apaisée, ce qui était suffisamment rare pour le noter. Son Skelenox flottait toujours à ses côtés, mais il semblait particulièrement agité ce soir. La demoiselle était habituée à la nonchalance de son partenaire, et était donc surprise de le voir aussi énervé. Son œil rouge furetait dans tous les sens et ses mouvements étaient brusques. Elle ne parvenait pas à savoir si le Pokémon était heureux ou en colère, mais elle décida de le laisser prendre les devants. Elle n'avait pas envie de rentrer à la chambre qu'elle occupait dans le Centre Pokémon tout de suite, elle voulait encore profiter de l'atmosphère nocturne et de l'air frais. Elle laissa donc Bones décider de la marche à suivre, et le fantôme ne se fit pas prier.

Sans attendre, il s'engagea dans une petite ruelle qui montait, sans une once d'hésitation. La demoiselle se lança à sa suite, se demandant bien ce qu'il voulait trouver et pourquoi il y mettait tant d'ardeur. Après plusieurs minutes à le suivre, elle commença à comprendre. Elle voyait se dessiner au loin, surplombant la ville, le fameux Château de Dulem. Elle en avait entendu parlé en se promenant dans Méridian, notamment au sujet des fantômes qui l'habitait possiblement. Enfin, selon Keiko, il devait surtout s'agir de type Spectre. Elle réfléchit un instant, se rappelant que l'endroit était une propriété privée, et qu'entrer à l'intérieur était fortement interdit. Cependant, Bones semblait avoir très envie d'y aller, et elle n'était pas en reste. Depuis qu'elle était arrivée à Mhyone, elle s'était dit qu'elle deviendrait une dresseuse, mais n'avait pour l'heure capturé aucun Pokémon. Il était temps de changer cela !

Une fois devant la vieille et quelque peu lugubre bâtisse, elle hésita. Non pas qu'elle voulait rebrousser chemin, mais elle se demandait comment rentrer. Un grand grillage bloquait l'accès, mais il ne devait pas être bien difficile à escalader. Elle aviserait une fois dans le jardin. Bones ne l'avait de toute manière pas attendu, filant vers les murs du Château. Keiko se dépêcha de passer la grille et atterrit dans l'herbe haute, pas entretenue depuis de nombreuses années. Elle s'approcha de la façade, et vit une fenêtre brisée. Le trou était suffisamment large pour qu'elle puisse s'y glisser, et Skelenox n'aurait aucune difficulté à entrer. Elle se faufila à l'intérieur et se retrouva vite plongée dans l'obscurité. Ses yeux s'habituèrent assez rapidement et elle commença à visiter l'endroit. Bones paraissait ravi, il tournoyait sur lui-même et observait les alentours avec intérêt. Ils s'engagèrent dans le bâtiment, marchant prudemment au cas où les lattes du plancher ne résistent pas au poids de la jeune fille.

Après quelques minutes à déambuler dans le silence, Keiko sentit le sol craquer douloureusement sous ses pieds et se tendit. Elle grimaça, et entra dans une chambre qui se trouvait non loin de là. A peine fut-elle entrée qu'elle sentit la présence d'un garçon dans le coin de la pièce. Elle se tourna en sursautant, en constatant qu'il tenait une batte dans les mains. Elle porta une main à son cœur et lâcha avec colère :

- Mais enfin ça va pas ?! Qu'est-ce que tu fabrique toi, avec ça dans les mains ?

Ce n'était pas dans ses habitudes de parler avec d'autres personnes, mais là les mots étaient sortis tous seuls. Elle secoua la tête, furieuse. Ce type avait de sérieux problèmes ! Elle détourna son attention de lui et observa la chambre sous toutes les coutures. Ce n'était rien de plus qu'une pièce ordinaire, rien de bien intéressant à l'intérieur. Elle allait faire demi-tour lorsqu'elle remarqua du mouvement dans le fond de la chambre, ce qui l'interpella. Avait-elle trouvé les fameux Pokémons spectre qui hantaient les lieux ?


MdJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Expérience : 5204
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 16 Juil - 23:21

Des pokémons apparaissent !



Effectivement, Keiko a raison puisqu'il s'agit bien de ces spectres qui hantent les lieux. En revanche, ils ne s'occupent même pas de vous. Si vous vous approchez, vous pourrez voir qu'il s'agit de tout un groupe de Tutafeh qui suit leur chef. Étrangement, ce fameux leader n'est pas un Tutankafer, mais... un Qulbutoke. Quoi qu'il en soit, le groupe se contente d'avancer tranquillement à travers la pièce en vous ignorant totalement.


Qu'allez-vous faire ?

PS : Tutafeh pour Nana et Qulbutoke pour Keiko.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 220
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 23 Juil - 21:30
Sa batte en main, Nana se tenait immobile, le regard fixé sur la porte de la chambre. Evidement, il ne comptait pas sauter sur la personne qui allait y entrer, mais dans le cas ou c'était une personne avec de mauvaises intention, l'effrayer pourrais être une bonne chose. Mais heureusement pour lui, ce fut une jeune fille qui entra dans la pièce, et celle ci eu l'air de manquer d'avoir une crise cardiaque en apercevant Nana. Effectivement, le dresseur devait avoir l'air d'être exactement le type de personne qu'il avait voulu éviter, avec sa batte brandie ainsi.

- Mais enfin ça va pas ?! Qu'est-ce que tu fabrique toi, avec ça dans les mains ?

Ouais, elle avait l'air en colère. Pas sur que ce soit la réaction la plus approprié face a un type armé, mais passons. Au moins, elle n'avait pas l'air trop louche. Enfin, si on mettait de coté le fait qu'elle était, elle aussi, entrée par effraction dans le bâtiment.

- Je pourrais te retourner la question, t'as pas plus l'air que moi d'être l'un des propriétaire de c'te château.

Mais la jeune femme lui avait déjà tourné le dos pour observer la pièce. Nul doute qu'elle en arriverait au même constant que Nana : cette pièce était vide et sans intérêt. Quoique, le lit avait l'air confortable. Peut être qu'il reviendrais ici pour dormir un peu a l'occasion, cela lui changerai du QG de l'emblème. Après tout, que ce soit au QG comme ici, il était susceptible de se faire réveiller par des inconnu, donc il ne serait pas vraiment dépaysé.

Alors que Nana s'apprêtait a laisser la pièce vide et la jeune femme agacée derrière lui, il remarqua un mouvement au coin de la pièce. Ce coup ci, il en était certain, ce n'était pas un humain. Et effectivement, des ombres sortir un groupe de petits Pokémons noirs, dirigés par un Pokémon bleu un peu plus grand. Apparemment, les Pokémons n'avait pas l'air particulièrement impressionnés par la présence des deux humains. Il devait vraiment y avoir un sacré trafic pour que les Pokémons ne réagissent plus du tout a une présence humaine.

Voyant que le groupe se dirigeait vers la sortie de la salle, Nana s'écarta pour les laisser passer. Tout ces Pokémons semblaient bien intéressant, mais ils étaient si peu agressif que Nana ne se sentait pas le cœur de tenter de les capturer. Surtout qu'avec son équipe de brute épaisse, s'il devait y avoir affrontement avant la capture, il sera tout sauf propre. D'ailleurs, lorsque le groupe de Pokémon passa a coté de lui, Nana sentit ses Pokeball frémirent en anticipant le potentiel combat a venir.

Une fois le groupe de Pokémon partit, Nana décida de quitter finalement la pièce. Il allait sans doute continuer a explorer encore une petite demi heure, et si aucun souvenir ne lui revenait, il retournerait au QG. Alors qu'il se dirigea dans la pièce face a celle dans laquelle il se trouvait, un craquement retentit sous ses pieds, et une latte usée céda sous son pied, coinçant son pied dans le sol, lui égratignant la cheville au passage.

- Et merde !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Sinnoh
Expérience : 124
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 24 Juil - 18:20

Devant l'agressivité de Keiko, le garçon n'eu pas l'air particulièrement menaçant. S'il s'était lui aussi introduit dans le château comme la demoiselle, c'est à dire sans grande autorisation, il était plutôt normal qu'il soit sur ses gardes. Ce n'était pas une raison pour brandir une arme de la sorte !

- Je pourrais te retourner la question, t'as pas plus l'air que moi d'être l'un des propriétaire de c'te château.

La jeune fille se garda de répondre. Effectivement, elle n'avait rien à faire ici, mais ne comptait pas s'en aller tout de suite. Bones semblait se plaire dans ce bâtiment à moitié abandonné, il tournait sur lui-même avec enthousiasme, ce qui était rare de lui. Enfin, il n'y avait que Keiko pour deviner que l'expression sur le masque froid du Skenelox était de la joie, il était difficile de décrypter une quelconque émotion sur ce visage étrange et cet œil rouge unique. La demoiselle connaissait cependant son Pokémon assez bien pour savoir ce qu'il ressentait. Quant à elle, ce n'était pas vraiment de l'excitation qui la poussait à visiter les lieux. Plutôt une certaine curiosité. Elle ne pouvait s'empêcher de se demander quelle était l'histoire de ce château. Pourquoi avait-il été abandonné ? Et ce garçon à la batte, pourquoi était-il ici ? Si Keiko avait été plus affable, elle lui aurait posé la question, mais l'idée d'entamer une conversation lui déplaisait fortement. Ils n'avaient qu'à poursuivre leur exploration chacun de leur côté, cela lui faisait ni chaud ni froid.

Très vite, le sentiment de malaise que la jeune fille avait ressenti se fit de nouveau sentir, plus fort encore. Cette fois, même Bones tourna la tête, ayant perçu quelque chose. L'instant d'après, de nombreux Pokémon surgirent de la pénombre, des types Spectre à ne point douter. Ils n'avaient pas vraiment de forme, juste des bras maigres, des yeux rouges larmoyants, et semblaient tenir dans une espèce de pince noire un masque jaune qui représentait une sorte de visage. Keiko pencha la tête en voyant que le meneur de ce petit groupe ne leur ressemblait pas du tout. Il avait une présence bien physique quant à lui et ne ressemblait pas à grand chose. Les deux jeunes gens les laissèrent passer sans oser les contrarier. Keiko s'était tendue, craignant une attaque, mais ces Pokémons n'avaient pas l'air agressif. Ils se contentaient de passer par là. Il valait mieux les laisser poursuivre leur route sans les ennuyer, ou ils pourraient devenir une menace. Ils ne mirent pas longtemps à quitter la pièce, laissant la demoiselle seule avec le garçon à la batte.

Ce dernier quitta l'endroit sans un mot, au grand soulagement de Keiko. Ouf ! Il n'était pas contraignant lui au moins. Elle sortait à son tour quand la voix du jeune homme résonna, un peu plus loin.

- Et merde !

La demoiselle hésita, se demandant si elle devait intervenir. Elle ne connaissait pas ce type après tout, elle n'avait pas vraiment de compte à lui rendre. Keiko n'était cependant pas une raclure de la pire espèce, elle se décida donc à aller voir ce qu'il se passait. Elle quitta la chambre et ne pu faire un mouvement de plus. Au milieu du couloir, le garçon s'était retrouvé immobilisé, le pied enfoncé dans les vieilles lattes du planché. La jeune fille poussa un long soupir sonore, tandis que Bones ricanait sous sa cape.

- Tu ne pourrai pas faire attention ? le tança-t-elle sèchement.

Elle allait ajouter quelque chose, envisageant de le bousculer assez fort pour le débloquer, lorsqu'un nouveau vent glacé souffla sur eux. Keiko redressa la tête et balaya les alentours du regard, en alerte. De nombreux Pokémons fantomatiques rôdaient sans doute dans les parages, il valait mieux rester prudent. Sans ménagement, elle attrapa la jambe du garçon et tira d'un coup sec pour le sortir de là, au risque de l'écorcher un peu ou de le faire tomber. C'était cependant le cadet de ses soucis. L'important était qu'il soit en position de se battre si un ennemi apparaissait.


MdJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Expérience : 5204
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 24 Juil - 21:20

Des pokémons apparaissent !

   


Se tenir prêt au combat était une bonne chose puisque vous n'étiez pas seuls, des pokémons ne sont pas loin et commencent à s'approcher dans des sifflements inquiétants. Il faut moins d'une minute pour que des Abo soient partout autour de vous et vous encercle. Ils ne laissent qu'un espace qui est bien vite comblé par l'arrivée d'un Arbok immense, bien plus grand que la moyenne. Le dominant et ses sujets vous fixent en sifflant et sortant leur langue, au moindre mouvement de votre part, ils attaquent.

Alors que vous êtes dans cette situation délicate, un rire se fait entendre provenant d'au-dessus de vous. Une des bougies du chandelier éteint s'embrase soudain d'une flamme violette avec qu'elle ne se mette à flotter dans les airs pour observer comment vous allez vous sortir de cette situation. Le Funécire trouve ça très amusant !


Qu'allez-vous faire ?

PS : Le dominant n'est pas capturable.
PS2 : Abo/Arbok pour Nana et Funécire pour Keiko.
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 220
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 30 Aoû - 18:26
Alors que Nana se débattait pour essayer de se dégager du plancher sans y laisser son pied, la jeune femme sortit de la chance et lui lança une remarque a laquelle Nana répondit d'un simple regard noir. Mais ce n'était pas le moment de se prendre la tête avec cette fille. Des sifflements inquiétant se firent entendre au bout du couloir, faisant comprendre a Nana qu'il avait tout intérêt a se dégager rapidement.

Voyant le danger approcher, l'autre décida finalement de filer un coup de main a Nana. Elle agrippa sa jambe, et tira d'un coup sec, manquant d'envoyer le dresseur par terre, et lui écorchant légèrement la cheville. Mais c'était bien le cadet des soucis de Nana. Devant eux se trouvait un gigantesque Arbok, ainsi qu'une grande quantité d'Abo. A vrai dire, d'après les sifflement que Nana entendait derrière lui, les Abo devaient également occuper leur retraite. De toute évidence, il ne leur voulaient pas du bien. Au dessus d'eux, un rire lugubre retentit. Un petit Pokémon spectre flottait au dessus de leurs tête, un air amusé sur son visage. Il n'avait pas l'air d'être avec le Arbok, mais il ne semblait pas avoir particulièrement l'intention des les aider non plus.

Voyant que les serpent étaient prêt a leur sauter dessus au moindre moment, Nana préféra ne pas rester dans le couloir et fonça dans la pièce qu'il venait de quitter.

- Reste pas dans le couloir, ils sont trop nombreux !

Malheureusement, une fois dans la pièce, il serait encore plus difficile pour eux de fuir les serpent, mais vu leur nombre, Nana doutait que ça fasse une réelle différence. Et au moins, maintenant qu'il était dans une pièce, il ne risquait plus de se faire attaquer par derrière, tous les Pokémons allaient avoir a franchir la porte. Il remarqué que le petit spectre l'avait suivi dans la chambre, sans doute espérant y trouver une meilleure vue de la suite des événements.

Nana libera Kaku et Suba de leurs Pokeball. La situation n'était pas assez tendu pour qu'il sente le besoin de faire appel a Kana, mais il allait avoir besoin du soutien de ses deux Pokémon. Ce n'était pas avec sa batte en bois qu'il tiendrais bien longtemps.

- Vous deux, une horde d'Abo, et probablement un Arbok, ne vont pas tarder a franchir cette porte. Faites tout votre possible pour les repousser du mieux que vous le puissiez. Kaku, n'hésite pas a utiliser ton Vibraqua.

Nana saisi sa batte et se prépara a l'assaut. Avec un peu de chance, s'il arrivaient a abattre le dominant, le reste du groupe fuirait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Expérience : 5204
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 9 Sep - 21:54

Combat contre le dominant !

   


Comme tu t'en doutes, tu ne restes pas seul bien longtemps dans ta pièce puisque les Abos entrent chacun leur tour dans la pièce où tu te trouves. À leur arrivée, ils sont bien accueillis par tes pokémons qui utilisent leurs capacités comme il faut pour les faire fuir aussi vite qu'ils sont arrivés. Voyant que ses serviteurs ne parvenaient à rien, le chef de la bande décide de prendre les choses en main et de s'occuper lui-même de toi et tes pokémons.
Avant de passer la porte, Arbok utilise Buée Noire pour se cacher dans l'espèce de fumée qu'il a créé. Il s'avance alors dans la pièce et se lance sur le pokémon le plus proche de lui, des flammes dans la gueule pour utiliser Crocs Feu.

Que vas-tu faire ?

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 220
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 16 Sep - 20:24

A peine eu-t-il donné ses ordres à ses Pokémons que les Abo se déversèrent dans la chambre. Par chance, les Pokémons n'étaient pas bien costaud, et les efforts combinées de Nana, Suba et Kaku étaient bien suffisant pour leur tenir tête. Pendant que Kaku mitraillait de Vibraqua tout les serpents qui tentaient d'entrer dans la pièce, Suba et Nana repoussaient à grand coup de pied ou de batte tout ceux ayant réussi a se faufiler entre les assauts du canard. La situation se présentait plutôt bien, mais Nana savait qu'un adversaire plus puissant risquait d'entrer dans la bataille à tout moment. Et celui ci ne se fit pas attendre.

Rapidement, le flux d'Abo diminua, jusqu'a ce que finalement, plus aucun d'entre eux ne tentèrent de franchirent la porte gardée par Nana et ses Pokémons. C'est à ce moment que Nana remarqua une fumée noire qui s'élevait petit a petit dans la pièce. Certainement le Arbok qui tentait de les aveugler, Nana n'aurait jamais pu imaginer que le Pokémon possédait ce genre de capacité. Il ne suffit que de quelques secondes au serpent pour grandement réduire la visibilité de Nana et de ses Pokémons. Le dresseur pouvait a peine distinguer la silhouette de ses compagnons a travers cette brume. Mais par chance, il avait un Pokémon qui allait pouvoir s'en débarrasser.

Malheureusement, avant que Nana n'ai pu lancer ses ordres, il aperçu une lueur dans la brume, suivit d'un glapissement venant très probablement de Suba

- Kaku, éloigne toi de notre adversaire, je me charge d'aider Suba.

Nana ne pu qu'entendre la course affolé de son Pokémon, sans savoir s'il se dirigeait dans la bonne direction. Lui en tout cas, n'aurait pas ce problème. Il apercevait toujours la lueur, et Suba criait toujours, rendant la location des deux Pokémons facile à identifier. Nana commença a courir dans leur direction. S'il voulait réussir a ne pas frapper Suba par erreur, il allait devoir s'approcher suffisamment pour voir clairement les deux Pokémons.

Cependant, l'Arbok avait entendu le dresseur arriver, et ne comptait pas se laisser faire. Un grand coup de queue dans le ventre envoya Nana à terre, manquant de peu de lui couper le souffle. Malgré le coup d'Arbok, Nana était finalement assez proche pour voir clairement sa cible. S'il se relevait, il allait se reprendre immédiatement un coup de queue. Nana tenta donc la seule chose qui lui vint à l'esprit. Encore au sol, il agrippa sa batte d'un main, et la lança droit dans la tête du Pokémon. Sonné, celui ci relâcha Suba, en sifflant furieusement.

Tout en se relevant, Nana lança de nouveau ordre a ses Pokémons :

- Suba, profite qu'il soit sonné pour dissiper sa brume en battant des ailes. Une fois le ton champ de vision dégagé, bombarde le à coup de Vibraqua Kaku !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Méridian :: Château de Dulem-
Sauter vers: