:: Mhyone :: Viridia Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

(16/07) Le phénix jaillit de ses cendres...[Solo]

avatar
Région d'origine : Kanto
Expérience : 451
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 17 Juil - 18:18
Cela faisait deux semaines que Del était à Viridia. Il avait récupéré le colis suspect au « poste de Police » local -qui s’était avéré être plutôt un simple standard- et loin des regards l’avait ouvert pour en apprécier le contenu. Il avait été déçu, le paquet ne contenant rien de réellement intéressant, seulement une note écrite à la main, indiquant qu’Anima allait frapper prochainement pour son baroud d’honneur. Il avait contacté directement sa hiérarchie pour leur transmettre et leur demander pourquoi le colis leur avait semblé important à récupérer. Le Lieutenant Dan lui avait répondu avec sa verve habituelle qu’il faisait ce qu’on lui disait sans poser de questions, mais il avait aussi glissé que c’était apparemment une source connue des services de Police de Kanto qui avait déposé ce paquet-là.

Del avait maugréé en raccrochant, n’appréciant pas ce recadrage sec. Mais puisqu’il avait ces informations en poche et que les huiles semblaient y accorder un certain crédit, il avait décidé de s’entraîner avec son équipe pour avoir une puissance suffisante si Anima arrivait en force. Il s’était dit qu’il pouvait tout autant profiter de son temps à Viridia pour cela et s’était donc mis en quête d’un logement, pour avoir un lieu de repos après les entraînements journaliers. Il avait obtenu une chambre dans la maison d’un vieux couple, un peu rustre au premier abord, mais qui s’était révélé être une source d’informations de valeur. En restant plusieurs jours parmi eux et en partageant leurs repas -au revoir la solde !- il avait fini par échanger avec eux, en apprenant un peu plus sur le village, ses environs et surtout sur leurs vies respectives de dresseurs Pokémons. Le vieil homme, Gerhalt, en bon ancien forestier, lui avait parlé des légendes autour de Viridia, notamment dans la forêt de Tilleuls qui entourait le village et sa source, sujette à bien des interrogations. Del s’était régalé de ces légendes. Il n’était pas du genre croyant, mais il se doutait qu’une parcelle de vérité était au cœur de chaque légende qui s’étendait et traversait le temps.

Sur l’aspect plus pratique, sa femme, Elenya, avait été une dresseuse de renom dans sa jeunesse, connue pour sa maîtrise des Pokémons Plante. Del lui avait demandé si elle avait des conseils pour l’entraînement des Pokémons, mais elle lui avait fait savoir que les méthodes étaient très différentes selon les types et les natures des Pokémons. Après quelques explications, elle avait fini par lui indiquer d’aller voir un dénommé Brooks, qui vivait un peu à l’écart du village. Il avait des Pokémons Feu et serait peut-être le plus à même de répondre aux questions posées par l’officier. De ce qu’il avait pu recouper comme information, il avait été un ancien Champion d’Arène Feu, qui s’était retiré à Viridia pour la tranquillité. Sans chichi, il était directement allé toquer à la porte du dénommé Brooks pour lui extorquer son savoir !

La première fois, la porte lui avait claqué au nez. La deuxième fois, elle ne s’était même pas ouverte. La troisième fois, un homme entre deux âges était sorti manifestement excédé. Il était armé d’une Pokéball à la main, et jetait un regard vrillant vers le jeune homme, tout en marmonnant dans sa barbe poivre et sel.
« Qu’est-ce que tu veux, tu veux pas me foutre la paix ?! Il faut que je fasse quoi pour que tu dégages ? »
-Je suis désolé monsieur mais je souhaiterai partager votre enseignement sur les Pokémons Feu. Del s’était incliné, un peu malgré lui, mais l’enseignement d’un maître d’Arène, ça ne lésinait pas sur les moyens.

Le regard de l’homme s’était agrandi puis étréci, alors qu’il jaugeait le policier en face de lui.
« Tu t’es trompé de personne gamin, j’suis pas celui que tu cherches. » Sans plus d’information il s’était détourné pour retourner dans sa demeure.

Relevant la tête, sentant son occasion s’envoler, Del se lança avec la première idée qui lui avait traversé l’esprit.
-Un combat alors ! Un seul ! S’il vous plaît.  L’autre s’était arrêté et l’officier reprit, en s’adressant au dos de Brooks. Je vois que vous avez une Pokéball, c’est que vous êtes prêt à m’affronter. Affrontez-moi !

En terminant sa phrase Del avait glissé sa main dans sa veste et avait sorti la Ball de Zed. Il fit sortir son Pokémon dans un éclat de lumière.
Brooks se retourna, ses sourcils broussailleux froncés et son regard noir porté sur Del. En apercevant le Caninos, son expression s’adoucit un peu. Il soupira.
« D’accord. Un combat, en un contre un. Pas plus gamin. J’ai autre chose à faire de ma vie. »

Évidemment, le combat était parti comme on pouvait s’y attendre de la part d’un Champion, même à la retraite. Son Magmar avait étrillé le pauvre Zed, même si ce dernier avait pu lui laisser quelques marques de dents. Brooks avait ensuite fait revenir son Pokémon et sans un mot de plus était rentré dans sa maison, claquant la porte.

Agenouillé à côté de Zed, Del n’avait rien fait pour l’en empêcher. Il avait fait rentrer son Pokémon dans sa Ball et avait couru à la Cahute Pokémon du village pour le faire soigner. Il avait ruminé sa défaite toute la soirée, Gerhalt et Elenya le laissant seul, conscients du chemin d’acceptation à parcourir pour un dresseur qui s’était fait taillader de façon unilatérale. Le policier passa une mauvaise soirée, mais finalement, cela solidifia sa volonté d’obtenir l’enseignement de cet homme plus que jamais.

Le lendemain matin, il s’était levé tôt et était parti s’exercer avant de revenir prendre le petit-déjeuner et faire part de sa volonté de retourner au charbon. Avec les encouragements du couple, il était parti de nouveau, vers la maison de Brooks. Il avait toqué à la porte, qui s’était ouverte après quelques instants. Sans un mot, l’hôte s’était effacé pour le laisser entrer, à sa grande surprise. Toujours sans un mot il l’avait guidé jusqu’à une table en bois ornée de gravures de Pokémons au nombre de six. Il avait versé de l’eau chaude dans un bol où il avait disposé quelques feuilles au fond. Les deux avaient chacun bu leur tisane, même si Del avait un peu tiqué à la première gorgée. Les tisanes, c’était pas trop sa tasse de thé…

En reposant son bol sur la table, Brooks avait dévisagé le jeune homme avant de briser le silence.
« Alors comme ça tu veux que je t’apprenne deux trois trucs sur les Pokémons Feu ? »
-Oui, s’il vous plaît.
« Et qu’est-ce qui te pousse à vouloir ça ? »
-Je ne vais pas vous mentir, je n’ai pas une affinité particulière pour le type Feu précisément, et je sens que ce n’est pas mon réel appel. Mais j’ai un compagnon de type Feu qui partage mes aventures et à son égard, je voudrais apprendre comment je peux au mieux faire usage de ses capacités pour éviter qu’il ne soit blessé et pour pouvoir protéger les gens de notre mieux.  

Brooks avait affiché un air surpris.
« Tu veux dire que tu ne veux pas devenir Champion de type Feu ou autre non-sens du même acabit ? »
-Non, ce n’est pas mon souhait. Je souhaite juste que Zed, mon Caninos, puisse achever son vrai potentiel comme si j’étais un dresseur spécialisé dans son type.
« Tant mieux. Vouloir prendre soin de la meilleure façon de ses compagnons démontre de l’attachement profonds que l’on ressent pour eux. Les Pokémons ne sont pas juste pour le combat, ils sont destinés à être bien plus… »

Le silence retomba sur ces paroles qui amenaient plus de questions qu’elles n’en répondaient. Brooks ne reprit pas, perdu dans ses pensées. Del attendit patiemment. Après un moment, Brooks se leva.
« Très bien, j’accepte de t’aider à t’entraîner. »
-Vous voulez dire, à m’entraîner avec Zed ?
« Non, d’abord toi. Aucun dresseur ne devrait négliger sa condition physique aux dépends de ses Pokémons. » Il leva la main pour interrompre le début de protestation du jeune homme. « Je n’ai pas l’impression que tu sois de cette catégorie, mais tu passeras des épreuves physiques avec ton Pokémon, cela renforcera encore vos liens et tu comprendras mieux sa façon de penser si tu partages ses actions. »


Les jours qui suivirent furent très difficiles. Brooks avait prévu des parcours au sein de la forêt, sans égard pour la santé du jeune homme ou de ses vêtements outre mesure. Il y avait de la course, du saut d’obstacle. Une fois, le jeune homme avait débarqué près d’une ruche de Dardargnan et avait dû prendre encore plus ses jambes à son cou, poursuivi par leurs dards féroces.

La deuxième étape avait été des combats d’entraînement avec Brooks et son Magmar, appelé Dilava. Il ne ménageait pas son élève et plus d’une fois l’officier avait dû utiliser ses muscles récemment travaillés pour échapper à des jets de flammes. Un coin de son esprit lui avait soufflé que l’entraînement au feu dans une forêt était quand même une idée pas très futée, surtout après ce qui lui était arrivé dans la Forêt Amarante, mais Brooks avait une maîtrise importante de son Pokémon, créé après une vie de partenariat. C’était une partie des choses qui ne pourrait que s’améliorer avec le temps, lui avait-il dit.

Finalement, après plusieurs jours de cet entraînement intense, il lui avait demandé de s’arrêter pour discuter.
« Je pense que tu sais l’essentiel de ce que je peux t’apprendre en matière de coordination et de contrôle, du moins si tu ne veux pas devenir un pro Feu. Maintenant il te reste à polir ces capacités encore et encore et développer tes liens avec ton Pokémon. Et puis, j’ai une dernière chose… »

Il avait sorti un objet emballé dans un chiffon et avait commencé à enlever les différentes couches qui le recouvraient. Finalement, une pierre vaguement jaune semblant contenir un feu intérieur se dévoila aux yeux émeraudes de Del. Il savait ce que c’était, il en avait déjà vu à Celadopole.

« C’est une Pierre Feu. Elle permet de faire évoluer certain Pokémons de type Feu. Je l’avais gardée pour un de mes Pokémons mais…disons que je n’en ai plus besoin. »

Del sentit au ton un peu haché et au serrement de gorge manifeste de son vis-à-vis qu’une histoire recouvrait cette Pierre, mais il préféra ne pas demander, de peur de potentiellement raviver des souvenirs douloureux de Brooks.

« Donc je souhaiterai l’utiliser pour faire évoluer ton Pokémon. Il fait partie des rares Pokémons concernés. Du moins, si tu le souhaite… »
-Je…oui. Merci. Vous n’êtes pas obligé de faire ça si vous voulez la conserver…
« T’as pas entendu c’que j’viens d’te dire ?! J’en ai pas besoin alors utilise là bon sang ! »
-Oui oui, s’empressa de répondre Del en prenant la Pierre tendue par Brooks.

Il fit signe à Zed de s’approcher, ce qu’il fit avec légèreté et un air intrigué.
-Tiens mon vieux, ça va t’aider à devenir plus grand, plus fort.

Sans attendre réellement la suite des explications de son maître, Zed s’approcha de la Pierre et la renifla avant de poser sa tête contre elle. Un éclair blanc aveugla brièvement Del qui lâcha la Pierre. Elle retomba dans l’herbe, son feu intérieur dissipé. Face à lui, Zed s’était transformé en un Pokémon de près de deux mètres. Bigre, il était même plus grand que lui en taille !

Del leva les yeux pour croiser le regard de son Pokémon, qui affichait un air réjoui. Comme pour le manifester, il le poussa de sa tête massive pour être gratté. En éclatant d’un rire mêlé de joie, Del s’exécuta jusqu’à ce que son Pokémon l’envoie à terre d’un coup de patte.
-Ouch, il va falloir que tu contrôles ta force mon vieux maintenant !

Il se releva et s’épousseta avant de revenir près de Brooks.
-Je sais pas comment vous remercier, Brooks. Vous m’avez aidé et m’avez fait un cadeau incroyable.

Le vieil homme afficha un sourire qui monta de façon un peu tordue sur son visage. Ce n’était pas vraiment son habitude, de sourire.
« C’est rien gamin. Tu m’as permis de m’occuper et de prouver que j’ai pas perdu la main. C’est toujours aussi grisant de dérouiller du p’tit jeune, haha ! Maintenant tu pourras repartir de plus belle ! »

Après avoir passé plusieurs jours à ses côtés, Del pouvait voir que c’était un rire un peu forcé. Au final, il semblerait que le vieux grincheux était déçu que ça se soit fini aussi tôt, après à peine plus d’une douzaine de jours.
-Je vais y aller, demain. Mais je repasserai de temps en temps dans le coin, soyez rassuré !
« Tch, qui a dit que je devais être rassuré ?! »

Finalement, Del réussit à convaincre Brooks de venir prendre un repas chez ses logeurs qui avaient accepté de bonne grâce. Il s’avéra -au cours du repas Del avait pu glaner quelques infos avec des remarques jetées ça et là- que les trois se connaissaient assez bien, puisque leurs routes s’étaient croisées plusieurs fois dans leurs jours de dresseurs itinérants.

La soirée se conclut avec des anecdotes de chacun, appréciées par tous. Del avait raconté son altercation avec les Rangers dans la Forêt Amarante mais s’était fait rabrouer par Brooks pour son usage moins que judicieux du feu. Néanmoins, les autres avaient conclu que c’était effectivement un cas de surestimation de l’autorité des Rangers. Après un dernier verre, chacun partit se coucher, la tête un peu lourde.

Le lendemain, Del remballa ses affaires avant de descendre pour saluer le couple. Ces derniers lui remirent une paire de lunettes de sable un peu démodées mais toujours utiles, ainsi qu’un tissu pour couvrir sa bouche pendant les déplacements de son Arcanin. Il les remercia chaleureusement avant de les quitter, monté sur son Pokémon. Il partit du village, non sans faire un crochet pour saluer une dernière fois le vieux grincheux, avant de démarrer la suite de son aventure sur la route 2.


Avatars de circonstances : Officiel et Détente:
 
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Viridia-
Sauter vers: