:: Mhyone :: Réseau routier :: Route 1 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'énergie de la jeunesse !

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Région d'origine : Jotho
Expérience : 172
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 17 Aoû - 14:02
Le voyage Mutsumi avait touché a sa fin. Il était temps ! Le bâteau et elle, ça faisait deux ! Bon, pas au point de rendre son petit déjeuner, mais il fallait avouer qu'elle préférait être sur le plancher des écremeuhs ! Cette bonne veille terre d'amour ! Bon oui, elle en faisait un poil trop. Mais on ne vit qu'une fois ! Autant profiter de chaque occasions pour vivre de fantastiques aventures ! L'aventure fut parfaitement préparer cependant, et une fois arrivé à bon port, elle fut récupérer par un habitant du coin qui lui fit visiter un peu la région. Après quelques heures de bons conseils, il lui indiqua le chemin vers la route la plus proche afin de commencer sa nouvelle journée. Celle d'une dresseuse accomplie ! D'un coriace adversaire ! Oui enfin...

Non, la mademoiselle ne manque pas de cran, et c'était bien l'un de ses problèmes. Être sûr de soi c'était une véritable chance, mais trop d'assurance peut nuire aux bonnes performances d'un dresseurs. Oh, Who cares ? Elle ne semblait pas trop s'en inquiéter pour autant. Aujourd'hui, c'était la fête de toute façon. Mutsumi aborait sa tenue décontractée de tous les jours, Haut bleues, ceinture blanche avec une étrange queue attachée a celle-ci et jupe mauve. Oh et si vous êtes attentifs, il y a ce drôle de serre-tête avec des oreilles étrange. Oh ça, pour ce faire remarquer, elle avait une longueur d'avance. Elle lança une pokéball en l'air qui s'ouvrit pour laisser sortir un tout jeune malosse, qui daigna défier sa maîtresse d'un regard mauvais. Elle lui fit une bonne caresse dans le dos. Celui-ci fit mine de grogner. Ca allait prendre un peu de temps avant que ces deux-là s'entendent pleinement. Mais en le laissant en liberté, elle savait que leur lien pourrait se développer plus vite. Comme le disait le professeur Orme ! Elle n'avait pas suivi l'affaire d'ailleurs... Est-ce bien vrai ? Qu'importe, de toute façon ça lui fendrait le cœur de le laisser enfermer trop longtemps.


« Milo ! Aujourd'hui nous sommes en tête a tête, nous allons aller à la rencontre de notre destin ! Allons gravir quelques montagnes ! »

Elle se mit à rire, totalement excitée par cette nouvelle promesse faite à elle-même. Pauvre Milo... c'est pas un cadeau que j'te fais ! Cette pensée la fit rire de plus belle. Malosse quant à lui resta au côté de sa maîtresse, droit et fier, comme le bon chien qu'il était.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 1515
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 21 Aoû - 13:51
L’énergie de la jeunesse !



Je baillais à gorge déployée alors que je m’aventurais sur la route 1. J’avais prévu de repasser par Nox Illium pour m’entretenir avec le professeur Acacia, et il fallait bien avouer que ça avait été un voyage long et mouvementé. J’étais donc, pour une fois, pressé d’arriver. Ces jours-ci, les routes étaient pleines de dresseurs assoiffés de victoires, et persévérants avec ça. J’avais beau refuser de les combattre, ils insistaient généralement pendant un bon moment, avant que je ne cède à leur demande. Au moins, ça avait eu le mérite d’entrainer Zagan, le nouveau venu de mon équipe. Le fait de devoir revenir à la capitale, enfin, plutôt d’y être contraint, ne me plaisait pas énormément, ce qui expliquait ma lassitude quand à combattre tous ceux qui croisaient mon chemin. C’était certes des dresseurs prometteurs, et j’étais parfaitement sincères mais, surtout sur la route 1, il s’agissait souvent de jeunes qui venaient de se lancer dans l’aventure, et ils n’étaient pas encore des défis de premiers choix. Ça n’avait rien de péjoratif, c’était simplement la pure vérité.

C’est donc en espérant qu’aucun d’entre eux ne tente de me provoquer en duel que j’avançais sur le chemin. Je n’étais plus très loin du but, et il me paressait plutôt que les gens avaient tendance à me laisser tranquille. Enfin. Je me surprenais d’ailleurs à penser ça, mais je me doutais que c’était surtout la fatigue qui expliquait mes réactions étranges et inhabituelles. Cela faisait quelques kilomètres que je n’avais croisé personne, et je commençais à me détendre. En fin du compte, j’avais surement psychoté pour rien. Alors que j’arrivais presque en vue de la grande ville, mes espoirs de rester un minimum tranquille s’estompèrent. Il devait y avoir un petit nombre de dresseurs, une demi-douzaine peut être, et, visiblement, l’ambiance était propice à l’affrontement. Au même moment où j’arrivais au niveau du groupe, une jeune femme, étrange vêtue, pointa le bout de son nez. Sa tenue aurait pu être classique si elle n’arborait pas une queue et des oreilles de renard. Bon, à y repenser, j’avais déjà vu pire niveau look et ça ne lui allait pas si mal que ça.

En tout cas, ce n’était pas vraiment discret et, puisque qu’un malosse la suivait, le groupe de dresseur compris comme moi qu’il s’agissait d’une potentielle combattante. L’un d’entre eux la brancha donc directement, et, même si je n’entendais pas ce qu’ils disaient, je me doutais qu’il insisterait jusqu’à ce qu’elle accepte de disputer un combat contre lui. Peut-être que ça allait, finalement, être ma chance de passer inaperçu après tout.

« Et toi là ! Tu ne vas quand même pas passer à côté d’un groupe de dresseur sans leur proposer un combat hein ! J’ai vu la pokéball à ta ceinture, t’en es un aussi, et j’te défie ! » Super, le fanfaron de la bande. Alors que ses collègues se mirent à rire grassement, il arbora un sourire plein de fierté. Je soupirais profondément.

« Ecoute, je t’assure, j’suis pressé. Vous êtes pas obligés de défier à chaque fois TOUS les dresseurs qui se présentent à vous si ? Enfin j’veux dire, je crois pas qu’il y ait une loi qui vous y oblige. » Voyant que je me défilais, il railla davantage, me barrant toujours la route. Décidément, pas moyen d’être tranquille…



© ANARCISS pour épicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Jotho
Expérience : 172
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 22 Aoû - 15:07
Il faisait beau aujourd'hui. Et les dresseurs étaient de sortie également. Elle scruta l'horizons et vit quelqu'un arrivé au loin. Comme on dit, le mystère était attirant. Peut-être que cette personne serait le premier adversaire idéal ? Si c'était un dresseur bien entendu ! Quoi que... Elle n'est pas forcément obligé de se battre contre quelqu'un de suite. Elle tenta d'avancer, histoire de se dégourdir un peu les pattes, mais elle fut stoppé net par un gamin, qui ne devait pas avoir plus de douze ans. L'air fier, il ne doutait de rien celui-là. Il pointa sa pokeball vers elle et s'écria avec une certaine joie :

« Je vais t'expliquer comment ça se passe dans le coin ! Un combat maintenant ! »

Elle n'eut pas le temps de lui répondre que le garçon avait déjà jeté sa pokeball sur le sol pour en faire sortir un Roucoul qui semblait assez jeune, comme son Malosse. Le naturel de la jeune femme en devenir reprit rapidement le dessus, dans un sourire elle envoya Milo combattre l'oiseau. Le combat fut cependant vite expédiée, quelques flammèches suffirent a mettre le roucool hors d'état de nuire. Milo avait prit une charge en retour, le gamin pensant qu'il était avisé d'utiliser rugissement pour sa seconde attaque... Mutsume félicita son malosse en lui grattouillant ses oreilles. Il fit mine d'essayer de grogner mais le pokémon était tout de même content de ce geste d'affection. Ni une, ni deux, elle tourna la tête vers les deux individus, l'un voulant se battre et l'autre qui semblait plutôt réticent a cette idée. Elle laissa son précédent adversaire sur le carreau et se dirigea alors vers eux deux. Elle prit la parole :

« Hum, excusez-moi, peut-être que je me mèle d'une affaire qui ne me regarde pas, mais je pense que ce n'est pas la peine d'insister d'avantage. Il t'a dit qu'il était pressé. Par contre moi, je veux bien m'amuser encore un peu. Je m'en charge m'sieur ! Vous devriez y aller si vous êtes attendu. -Elle tourna son regard vers le fanfaron- En selle !

- C'est trop la honte d'être défendu par une fille. Avec un look bizarre et un pokemon tout aussi bizarre. Tu vas voir ma grande, je suis un peu plus coriace que Billy. Tu vas mordre la poussière. »

Il lança sa pokeball en l'air qui retomba sur le sol. Elle s'ouvrit dans un flash lumineux qui laissa sortir un Salamèche, presque avec un air patibulaire. Chouette, avec Milo ils étaient deux à faire la tronche ! Et ils ne tardèrent pas a s'y mettre, sur la tronche. A grand coup de griffe et de charge, ils attaquaient avec toutes leurs férocités. Le combat semblait difficile, aucun des deux ne semblaient vouloir faillir. La blonde se mit à réfléchir a une diversion, car actuellement, le salamèche était bien trop agile ! Il esquivait la plupart des charges de Milo. C'est lorsqu'elle vit de la fumée noir sortir de la gueule du Salamèche qu'elle eut une idée ! Faire de la fumé ! C'était parfait. Elle attendit que Milo se fasse courir après par le lézard et s'écria :

« Milo, purédpoid ! Maintenant ! »

Il s'exécuta sans broncher, en vérité, il n'attendait que ça. Cela surprit quelque peu le salamèche d'en face. Mustsume s'écria une nouvelle fois : Charge ! Et Milo le fit également, précutant avec violence son adversaire. Le salamèche trébucha avec une grosse quinte de toux, on pouvait voir un peu de fumée noir sortir de sa bouche. Il ne se releva pas, il était totalement hors d'état de nuire. Mutsume s'agenouilla devant son pokemon pour le féliciter avec une autre caresse. Elle chercha dans son sac une baie qu'on lui avait donné. Milo, bien trop heureux d'avoir gagner une nouvelle fois et d'avoir une belle récompense, se jeta sur la baie avec une grosse envie. Mutsume se mit à rire, tendrement. Le fanfaron quant à lui rappela son pokémon et partit sans demander son reste. Sa bande le suivit naturellement. La jeune femme ne faisait plus vraiment attention à eux de toute façon, le seul qui était important là maintenant c'était Milo.

« Tu ne m'avais pas dit que tu étais si bon au combat toi ! Ou alors c'est moi qui suis une trop bonne dresseuse ? On va dire que c'est du travail d'équipe ! Pfiouh, c'était intense, et particulièrement stressant. »

Oui, elle était totalement sans son monde. Bien qu'elle ne le montrait pas, elle était tout de même inquiète pour son Malosse. Deux combats en un si court laps de temps... C'était peut-être un peu trop.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 1515
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 22 Aoû - 15:54
L’énergie de la jeunesse !




Le fanfaron commençait réellement à m’énerver. Je lui avais déjà demandé deux fois calmement de me laisser passer, n’ayant nullement envie de me mesurer à lui. Enfin, ce n’était pas pour le vexer ni rien hein, mais je ne prenais pas vraiment de plaisir à combattre un dresseur qui venait de commencer ou, en tout cas, qui n’était pas très expérimenté. Enfin, même pour lui, ça ne présentait aucun intérêt. Donner des conseils était largement plus intéressant, comme ce qui avait pu se passer avec Ivar par exemple. Mais là, son attitude ne m’en donnait pas trop envie. C’était même qu’il allait presque me forcer à céder pour le calmer, puisque, de toute façon, il semblait ne pas vouloir me laisser passer. Soudain, la jeune femme que j’avais précédemment remarquée fit irruption entre nous. Une fois qu’elle eut fini son discours, je la remerciais par un hochement de tête, avant de la rassurer sur la situation.

« C’est gentil, mais je-…. » Ma phrase fut immédiatement coupée par le fanfaron qui, visiblement, semblait ravi de m’humilier davantage. Il chalengea donc rapidement la jeune femme, et fit sortir un salamèche de sa pokéball pour faire face au Malosse qui semblait de bien mauvaise humeur. Je levais alors les yeux au ciel, sachant qu’il ne le remarquerait même pas, en soupirant. Réellement, tout ce cinéma pour ça. Secouant la tête pour chasser cette pensée, je fis quelques pas en arrière pour leur laisser le champ libre, résigné à intervenir. Je songeais d’abord à partir, mais je ne pouvais pas vraiment me résoudre de faire preuve d’une telle impolitesse envers la jeune fille qui s’était gentiment portée à mon « secours ». Il fallait au moins que je la remercie et puis je devais bien avouer être curieux de découvrir son niveau.

Même si le combat n’était pas impressionnant de prime abord – Ou alors c’était peut-être moi qui avait pris de mauvaises habitudes – la jeune femme fit tout de même preuve d’un esprit de stratégie et de déduction assez appréciables. Elle éviter de s’acharner sur des attaques inutiles et, surtout, elle savait réagir quand une situation était à son désavantage. C’est donc avec une jolie manœuvre que le Malosse emporta la victoire, visiblement pour le plus grand plaisir de sa dresseuse. Son attitude victorieuse me fit sourire, elle n’avait pas l’air d’avoir la langue dans sa poche, et paraissait avoir une confiance assez incroyable en elle. Une dresseuse prometteuse, en somme, pensée confirmée par la façon dont elle avait de traiter son compagnon.

J’observais alors du coin de l’œil la bande de jeune prendre la fuite. Ils se dirigèrent alors plus loin, vers une silhouette un peu plus grande, qui semblait aussi plus âgée. Je n’y prêtais pas plus d’attention et je reportais cette dernière sur la jeune femme qui jouait avec son malosse. Je la laissais terminer, poliment, avant d’aller vers elle, pour me présenter.

« On a pas eu le temps de se présenter, je crois. Moi c’est Alex ! » Dis-je en lui tendant la main, avec un sourire. « Je dois te remercier d’être venu me filer un coup d’patte tout à l’heure, si j’ose dire ! » Continuais-je, montrant ses oreilles de renard pour qu’elle comprenne ma blague assez… moyenne. « J’ai cru qu’ils n’allaient jamais me lâcher ! Tu viens de te lancer dans l’aventure ? En tout cas, t’as l’air plutôt douée ! » Finis-je, ponctuant ma phrase de l’un de mes éternels clin d’œil qui me caractérisaient si bien.

Du coin de l’œil, j’observais toujours le groupe qui discutait avec l’homme. Il ne devait pas y avoir de grand danger, mais, avec les récents évènements, mieux valait être prudent.




© ANARCISS pour épicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Jotho
Expérience : 172
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 22 Aoû - 22:48
Toujours concentrée avec son Pokemon, la jeune dresseuse en avait oubliée tout le reste. Elle n'avait même pas regardé si ce dresseur était parti... et non visiblement ! Lorsqu'elle entendit sa voix, elle sursauta quelque peu avant de tourner la tête pour le regarder. Elle devint rouge de honte. La honte... il devait penser qu'elle était mal éduquée... sa mère l'aurait tellement grondée. Cependant, il n'avait pas l'air de lui en tenir rigueur. Elle attrapa sa main et s'appuya dessus pour se relever. Plutôt étonnée de le voir ici, encore plus lorsqu'il la remercia, Mutsume était vraiment gênée pour le coup. Heureusement, elle n'était pas du genre à rester coincée dans un état trop longtemps, et son naturel assurée revint vite reprendre les rennes. C'est dans un nouveau sourire qu'elle lui répondit avec entrain.

« Oh voyons voyons, je n'ai rien fais d’extraordinaire, je suis également d'avis que les dresseurs monomaniaquo accro à la castagnes sont les pires. Ils ne pensent qu'à eux sans vraiment prendre en compte l'avis de leurs adversaires où... de leurs pokémons. »

Elle fit une pause, le temps que le garçon lui fasse une remarque sur ses oreilles perchés sur le haut de sa tête. Oui, ça semblait bizarre pour quelqu'un qui n'avait pas l'habitude. Pour elle, c'était même plutôt normale. Pour avoir porté ce look depuis toute petite, c'était devenu tellement commun. Dans un petit rire bien frais, elle répondit de nouveau :

« C'est une longue histoire, enfin, pas si longue. C'est mon look depuis que j'ai 6 ans. Ouais, ça nous rajeunit pas tout ça. Mais je me sens a l'aise avec ça. Et puis, c'est plutôt mignon tu ne trouve pas ? Oui, c'est ma première journée en temps que dresseuse, mon nom c'est Mutsumi ! Je viens de Jotho, et ce n'est pas ma première expérience avec les pokémons. Milo est plutôt simple a gérer, même s'il a un sale caractère. J'ai eu plus de mal avec les Galopas de mes parents. Hum, non, je ne suis pas vraiment douée pour le moment, mais ça va venir. »

Oui, elle était bavarde. Et pas qu'un peu. Elle se rendit compte cependant qu'elle ne lui avait rien demander, et ça aussi, ce n'était pas très courtois. Elle redevint rouge un quart de seconde et s'empressa de reprendre la parole pour réparer son erreur :

« Enchantée, Alex. Alors, que fais un dresseur qui ne veut pas se battre dans cette région ? La bleusaille ne t'intéresse pas on dirait. Tu as l'air d'avoir une certaine prestance naturelle, j'imagine que tu es déjà très bon dans le domaine des combats, non ? »

Pour le moment, elle n'avait pas énormément appris d'Alex, alors autant se concentrer sur un sujet dont elle savait un minimum de chose, non ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 1515
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 23 Aoû - 9:58
L’énergie de la jeunesse !



En m’entendant, la jeune femme se retourna brutalement vers moi. Son visage prit, l’espace d’un instant, d’une jolie teinte pivoine sans que je ne comprenne vraiment pourquoi. Elle parut un peu gênée, peut être simplement parce qu’elle avait privilégié son malosse à des présentations mais, c’était, du moins pour moi, parfaitement normal, surtout après avoir mené un combat. Je l’aidais donc finalement à se relever, puis elle se présenta à son tour. Sa réflexion sur les dresseurs accro aux combats me fit sourire, car c’était tout de même le cas de beaucoup d’entre nous. Moi-même, je n’étais pas toujours exempt de ce genre de sentiments, même si, aujourd’hui, ce n’était pas vraiment le cas. La différence, peut-être, était que je ne provoquais pas inutilement les gens qui ne souhaitaient pas se battre. Il y avait bien assez de dresseurs de mon niveau pour que j’ai mainte et mainte fois le loisir d’épancher ma soif d’affrontements.

La jeune femme était bavarde, mais ça ne me dérangeait pas vraiment. Je préférais généralement les gens qui avaient un peu bagou qu’à ceux qui restaient silencieux. J’écoutais donc avec un air amusé et un sourire en coin son histoire sur ses oreilles et sa queue de renard. Certes, ce n’était pas un look banal, mais j’avais croisé bien pire, et ça lui allait encore une fois, plutôt bien. Si elle m’avoua alors qu’elle venait de commencer son aventure de dresseuse, c’était tout de même loin d’être son premier « contact » avec des pokémons. Il me semblait d’ailleurs d’ores et déjà connaitre quelqu’un qui venait d’une ferme semblable, mais je ne parvenais pas à remettre un nom sur cette personne. Boarf, tant pis, ça me reviendrait bien assez tôt comme ça. Je reportais alors mon attention sur Mutsumi, répondant à sa question.

« La Bleusaille ? Non, quand même, je ne pense pas trop de cette manière. Du moins d’habitude. Là, je reviens d’un voyage plutôt long et je dois en entreprendre un nouveau assez vite, et que je me suis déjà pas mal entrainer en route. Sinon, généralement ça ne me dérange pas trop. Quand à être bon dans le domaine… » Je pris deux secondes pour réfléchir. Si j’avais effectivement progressé au cours de tous ces mois à Mhyone, j’étais encore bien loin de rattraper des gens comme Timothy ou Brynhild, qui était d’ailleurs la championne en titre des batailles royales. Je poursuivis donc ma phrase, avec un petit sourire en coin. « … Disons que j’ai pas mal progressé depuis que je suis arrivé, mais je suis encore loin d’être au niveau que je me suis fixé. Plutôt très loin même, et j’ai certainement pas finis de m’entrainer ! » lançais-je avec un petit rire. « Et toi alors, tu as des objectifs à Mhyone ? Une envie particulière ? ».

J’eus à peine le temps de finir ma phrase que je remarquais du coin de l’œil que l’homme a qui avaient parlé les garçons que Mutsumi avait combattu était en train de s’approcher. Puis il avançait, plus je pouvais lire sur son visage une sorte de fureur à peine voilée. Mais qu’est-ce qui nous voulait encore. Les deux dresseurs que la jeune femme avait affronté lui emboitaient le pas, la désignant du doigt. Lorsqu’il arriva à notre hauteur, il se planta devant nous.

« Alors, il parait que c’est vous qui avaient brutalisé mes deux fils ? » Lança t’il en direction de la femme-renarde, visiblement furieux. Puis il se tourna vers moi, une lueur de mépris dans le regard. « Et vous, tellement pitoyable que c’est une femme qui doit venir vous filer un coup de main. Vous avez pas honte ? » Je soupirais alors en levant les yeux au ciel, finissant par planter mes yeux dans les siens.

« Ecoutez. » Répondis-je, sur un ton un peu plus ferme. « Personne ici n’a brutalisé personne. Ce sont des dresseurs, ils se battent, et parfois ils perdent. C’est un peu normal non ? Il n’y a pas besoin d’en faire un drame. » lançais-je, toujours calmement, face à l’homme furieux.

« Elle a triché ! Ils me l’ont tous les deux dit ! Une fille ne peut pas se battre à la loyale, c’est bien connu ! » Répondit-il, ulcéré. « Je vais lui apprendre à bien se tenir moi ! » Dit-il, se tournant alors vers elle. Oulah, cette histoire allait un peu trop vite et prenait de trop grandes dimensions pour moi. Il y avait fort à parier que l’homme était un meilleur dresseur et, même s’il aurait été tout de même de bon ton que Mutsumi n’arrive à le mettre hors d’état de nuire pour lui donner une leçon, j’espérais qu’elle en avait la possibilité. Discrètement, je me tenais prêt à intervenir. Je n’étais pas du genre à nécessairement jouer les chevaliers sans peur et sans reproches, mais je ne pouvais décemment pas me résoudre à la laisser se débrouiller toute seule si ça tournait mal.


HRP/Pokémons:
 



© ANARCISS pour épicode
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Jotho
Expérience : 172
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 23 Aoû - 23:24
Mutsume écouta Alex, elle n'était nullement inquiète pas les événements précédents. Après tout, c'était dans l'ordre des choses non ? Un combat prenait fin une fois le dernier pokémon de l'adversaire K.O. Donc non, elle ne faisait plus vraiment attention à rien, elle était concentrée sur son interlocuteur. C'était la moindre des politesses d'être totalement présent quand on était en conversation. Elle apprit que c'était bien un dresseur lui aussi, en voyage. C'est vrai que c'était quelque chose de sympa, de changer d'air de temps en temps. En tout cas, il n'était pas fainéant ! Parce qu’enchaîner un second voyage juste après avoir fini le premier, c'était plutôt fortiche. Elle comprenait donc qu'il était plutôt pressé par le temps, rien de plus normal ? Les préparatifs d'un nouveau voyage prenait énormément de temps. Elle le savait bien, et pourtant elle avait eu de l'aide ! Lorsqu'il lui demanda ce qu'elle était venue faire ici, elle se serait volontiers étaler sur la question, cependant, Milo commençait a grogner depuis peu et aboyer peu de temps après. Elle tourna la tête et vit un homme adulte, leur sortir un tas de bêtises innommables.

Heureusement, Alex prit la parole pour tenter de le calmer, mais c'était vain. Il venait de la traiter de tricheuse ? Vraiment ? C'était cocasse ça.  C'est leur manque de vision et discernement qui avait causé leur défaite, rien d'autre. Elle n'était pas vraiment meilleure pour le moment. Il se tourna vers elle et lança son premier pokemon sur le terrain. Lorsqu'elle vit un Ursaring adulte qui avait l'air d'avoir de l'expérience au combat, elle soupira. Elle prit la parole dans un air lasse, dépité par tant de bêtise :

« Vous êtes grotesque vous savez ? Vous emportez juste parce que j'ai botté le train de vos gosses, j'imagine que vous êtes rester coincé assez bas dans la maturité.
- Je vais te donner une bonne leçon moi tu vas voir, il restera plus rien de ton Pokemon quand j'en aurais fini. Ursaring, utilise tranche ! - Lança t-il énervé. »

Pendant que le Ursaring lança sa charge pour se rapprocher de Milo, la dresseuse se mit à réfléchir. Milo savait esquiver une attaque frontale, et c'est ce qu'il fit en effectuant un petit saut latéral. Elle estimait ses chances de victoire qui était proche du... zero. Elle agit donc en conséquence en rappelant alors son dans sa pokéball. Ce qui du surprendre l'ensemble des personnes ici présentes. Elle s'exprima dans une nouvelle tirade :

« Ca ne sert à rien. Vous êtes visiblement plus fort que moi et vous savez quoi ? C'est bien. Vous êtes vraiment mal éduqués, un peu de temps dans un Ranch ne vous ferait pas de mal croyez moi.

- Tais-toi ! Je vais leur prouver que tu n'es qu'une sale tricheuse !

Qu'est-ce que vous comptez faire, môssieur ? Aller vous attaquer une dresseuse qui refuse de se battre ?
- Grrr... Oh mais, c'est une idée intéressante ça. Ursaring, tu as entendu la gamine, utilise ultralaser ! »

Et voilà, elle avait trop ouverte sa grande bouche. L'ours ouvrit grand la gueule et elle pu y voir une boule d'énergie se former dans sa gueule. Elle était... moins sereine d'un coup. Il allait vraiment le faire ? Ordoné une attaque sur quelqu'un ? La peur qui avait prit le contrôle de son hôte se mua en un instinct de survie féroce. Elle savait ce qu'elle avait à faire. Sauter sur le côté droit pour se mettre à l'abri derrière l'arbre. Ca devrait suffire pensa-telle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 1515
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 24 Aoû - 10:07
L’énergie de la jeunesse !



Visiblement, l’homme n’était pas du tout prêt de se calmer. J’avais beau lui expliquer tant bien que mal que ça n’avait vraiment rien d’anormal de perdre des combats de temps en temps et que, ses fils étant visiblement des débutants, ça faisait aussi partie de leur entraînement, mais rien n’y faisait. C’est alors la jeune femme qui prit la parole, probablement ulcérée par les propos machistes de l’homme, et par ses accusations infondées. Malheureusement, Mutsumi était bien loin d’avoir la langue dans sa poche et ne fit que provoquer davantage l’homme qui finit par céder à la colère, avant d’envoyer l’un de ses pokémons au combat. Un Ursaring, aïe. Puisque la jeune femme était une débutante, son pokémon allait sûrement avoir du mal à rivaliser avec un adversaire plus âgé et plus mature. Enfin, mature, façon de parler. Après une dernière provocation de ma nouvelle connaissance, l’homme finit par lancer une attaque sur le pauvre malosse. Fort heureusement, l’ursidé était plutôt lent, comme pokémon. Le pokémon ténèbres pu donc, visiblement, esquiver sans peine l’attaque.

Mais, malgré cette bonne nouvelle, la situation n’était guère à notre avantage. Esquiver était une chose, mais les Ursarings étaient des pokémons robustes, difficiles à fatiguer. Heureusement, la jeune femme eut la bonne réaction, et rappela son pokémon. Blesser inutilement ses compagnons était la pire chose à faire, et, lorsqu’on débutait, reconnaitre qu’un adversaire était plus fort que nous était un point fort indéniable. Je laissais donc échapper un léger soupir de soulagement, mais ce dernier fut de courte durée. Mutsumi provoqua une nouvelle fois l’homme qui, cette fois, la prit pour cible. Elle. S’en était largement trop. Attaquer un autre dresseur directement était un crime grave et, au vu de l’attaque que se préparait à lancer le pokémon normal, les blessures que pouvait subir la jeune femme étaient colossales. Il allait me falloir un pokémon rapide, pour intervenir avant que ça ne puisse arriver. Certes l’homme était indéniablement plus expérimenté que ses deux fils, mais il n’avait pas l’air plus fort que les dresseurs que j’avais pu affronter. Bien sûr, je finis par choisir mon Libégon, Shax, pour mener l’assaut.

« Shax ! Dracocharge, puis envoies le valser avec Dracoqueue ! » Obéissant aveuglément à mes instructions, le Libégon se rua à l’encontre de l’Ursaring, le percutant violemment puis l’envoyant valser plus loin d’un solide coup d’appendice caudal. L’Ultralaser fut alors dévié in extremis par la charge, et il manqua la jeune femme de peu, pulvérisant un arbre non loin derrière. L’adversaire allait devoir récupérer de cette puissante attaque, et nos détracteurs étaient visiblement surpris de voir que je possédais un pokémon comme celui-là. Je ne pris pas plus le temps de réfléchir, me laissant gagner par l’adrénaline et l’excitation du combat.

« Prépare le terrain ! Utilise Tempête de Sable, puis Vent arrière ! » Le pokémon Dragon se mit alors à battre puissamment et rapidement des ailes, soulevant la poussière autour de nous. En quelques instant, il avait créé une véritable tempête autour du ring improvisé. Une fois que ce fut fait, le Libégon bâtit une nouvelle fois rapidement des ailes, créant un puissant courant d’air pour augmenter sa vitesse. Il se mit alors à décrire des boucles autour de son adversaire qui peinait à se remettre. Sa rapidité et la tempête le rendait particulièrement difficile à distinguer et à cibler.
Puisque je ne voulais pas attendre que le pokémon adverse soit totalement remis afin de ne pas lui laisser de possibilité de contre-attaque. Je continuais donc mes instructions.

« Shax, utilise à nouveau Dracocharge ! Enchaine avec Queue de fer ! » Le Libégon attendit alors d’être dans l’angle mort de l’Ursaring pour l’attaquer par surprise. Le lourd pokémon normal avait du mal à suivre la vitesse du Libégon, et subit à nouveau l’attaque de plein fouet, volant un peu plus loin, K.O. Mais l’homme, lui, avait repris ses esprits. Il fit revenir son pokémon, brandissant une seconde pokéball. Il en avait encore beaucoup comme ça ? Toujours était-il qui lança un nouveau partenaire au combat. Un Aligatueur. Heureusement que Shax était un pokémon dragon en plus d’être un pokémon sol, et que, par ce fait, il ne craignait pas particulièrement le type eau. L’homme avait repris de la confiance.

« Ah ! J’ai pas dit mon dernier mot ! Aligatueur ! Utilise Hydrocanon ! » Le pokémon crocodile envoya un puissant jet d’eau concentré en direction de Shax, qui tournait toujours autour de lui. Malgré la puissance de l’attaque, Le libégon restait plus rapide, et l’attaque eau le suivait sans l’atteindre. Quand le jet fut fini, j’arborais un court sourire de satisfaction avant de comprendre que j’avais fait preuve de suffisance. Shax et moi nous étions laissés distraire par la première attaque de l’Aligatueur qui, quand il l’avait stoppé, avait bondit, prédisant le mouvement du Libégon. J’entendis alors son dresseur lui donner ses instructions.

« Aligatueur ! Poing Glace ! » Je grimaçais. Une attaque de type glace portée par un pokémon aussi puissant pouvait être dévastatrice pour Shax. S’il touchait, c’était le K.O. assuré. Mais je n’avais certainement pas dit mon dernier mot. « Shax ! Utilise Reflet ! Maintenant ! » Juste avant l’impact, le Libégon créa une image rémanente de lui, plongeant l’Aligatueur dans la confusion. Il n’en fallut pas plus pour esquiver in extremis l’attaque du pokémon eau qui frappa son double visuel. Mais Shax avait perdu de l’altitude et, s’il venait de rater son attaque, son adversaire n’avait certainement pas fini d’enchainer. A peine ses pattes atteignirent le sol qu’il se propulsait vers le pokémon Dragon. J’entendis alors mon adversaire. « Croc Givre ! Fais-lui mordre la poussière ! ». L’ordre me força à réagir immédiatement. « Shax, Tunnel ! » Poursuivi par l’Aligatueur, le Libégon disparu soudain dans le sol, comme s’il avait plongé dans l’eau, et les crocs glacés du pokémon eau ne rencontrèrent que le vide. Puisqu’il avait raté son attaque, et qu’il s’était du coup écrasé sur le sol, je profitais de l’occasion. « Vas-y, utilise poing-éclair ! » Sortant brutalement du sol, le Libégon percuta son adversaire avec un poing chargé d’électricité. L’attaque était particulièrement efficace, et l’Aligatueur semblait accuser le coup. Sans hésiter, j’enchainais directement. « Finis-le avec Ultralaser, maintenant ! ». Le libégon, qui avait repris de la hauteur concentra et relâcha un puissant rayon d’énergie blanche sur le pokémon eau, qui, grandement touché par l’attaque précédente, ne put esquiver.

Fatigué, Nuts se posa prêt de moi alors que la tempête de sable s’estompait peu à peu. Lorsque le rideau tomba, le pokémon adverse était K.O.

Il s’ensuivit un léger silence, contrastant avec le combat qui venait de se produire. L’homme rappela son pokémon, avant de laisser échapper un sourire. Il me regarda alors, alors que je faisais revenir Shax dans sa pokéball à son tour. Il avait bien mérité un peu de repos. L’homme prit alors la parole.

« Je dois reconnaitre que tu te débrouilles bien. De toute façon, j’ai à faire. » Il se retourna alors vers ses fils, alors que je haussais les épaules, détournant le regard. Je l’entendis simplement glisser à ses fils. « On s’en va. »

Je me retournais donc vers Mutsumi, soucieux de savoir si l’attaque de l’Ursaring ne l’avait pas atteinte. Je m'étais un peu laissé emporter et j’en avais un peu oublié la raison première de mon combat contre cet homme si désagréable. Un peu toujours la même histoire quand je combattais d’ailleurs. Enfin, au moins, Shax avait beau être fatigué, il n’avait pas été trop blessé durant le combat. Il n’était pas aussi résistant que Caim ou Zagan, donc s’il encaissait une attaque, il la sentait tout de suite passer de manière beaucoup plus intensive. Je reportais alors mon attention sur la jeune femme.

« Désolé pour toute cette agitation, l’Ursaring t’as pas touchée au moins ? »





© ANARCISS pour épicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Jotho
Expérience : 172
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 25 Aoû - 3:45
Alors que Mutsume s’apprêtait à sauter pour sauver sa vie, Alex fit quelque chose de très important: Sauver une petite blonde écervelée qui pensait pouvoir gagner un duel de vitesse avec une attaque de pokémon. Alex lança son pokémon a l'attaque, qui bouscula violemment le Ursaring. Ce qui fit assez pour dévié l'attaque au niveau de l'arbre qu'elle avait repérer. Qui ne fut plus... rien après ça. C'était ça une attaque d'un pokémon avec un bon niveau ? Eh beh, heureusement qu'elle n'avait pas sauter. Le terrain devint vite... illisible. Mutsume rejoignit Alex avec difficulté, il faut dire qu'avec une telle tempête, ce n'était pas une mince à faire de se repérer. Tous s'enchaîna très vite, le premier pokémon de l'homme tomba et il en envoya un second. Un sorte de... crocodile ? Aliguatueur ? Oh, c'était engageant comme nom tiens. Mais Alex était un dresseur plutôt doué, elle regardait mener le combat comme un chef d'orchestre, bravant toutes les difficultés. C'était un magnifique duo. Elle se mise à douter de ses capacités a reproduire un tel travail d'équipe. Perdue dans ses pensées, le combat semblait prendre fin avec un coup de génie de la part du Libegon.

Fort heureusement, il en était venu a bout. C'était un grand soulagement pour la jeune femme qui effectivement, n'aurait jamais battu cet homme en duel. Elle avait eu du flair, il est vrai. Mais en même temps, c'était surtout de la logique. D'ailleurs, il venait de prendre congés d'une façon qui ne la laissa pas de marbre. C'était quoi son problème ? Il n'était même pas désolé pour tout ce bordel qu'il avait causé ? Aucun mot à propos de l'attaque qu'il avait lancé contre elle ?... Elle bouillonnait de l'intérieur, elle aurait voulu lui en toucher deux mots, lui faire comprendre a quel point il était puérile. Elle l'aurait fait, mais un souvenir d'une conversation avec sa mère l'en empêcha. On ne peut changer des cœurs mauvais. Nous devons faire avec, peu importe si cela nous dérange où nous dépasse. Elle se souvenait... un homme avait volé un ponyta encore jeune au ranch... Oui, c'était sans doute plus sage de ne pas s'y attarder. Après tout, elle était en un seul morceau et... son ami avait fait son possible pour la protéger. Il l'avait bien fait d'ailleurs.

Dans un sourire un peu énigmatique, un brin charmeur, elle s'approcha de lui pour l'enlacer tendrement, sans la moindre précipitation. Elle se recula de lui pour lui déposer un baiser sur la joue, comme remerciement. Elle recula encore de deux pas, et prit la parole, il fallait le rassurer :


« Oui, grâce à toi. Je n'aurais pas pu m'en sortir seule. Ça aurait été dommage que mes premiers pas de dresseuses soient aussi mes derniers. Merci. »

Sur ce moment, elle avait quelque chose de touchant, sans doute le fait qu'elle se dévoilait avec un peu moins d'assurance qu'à l’accoutumé. Le naturel quant à lui, revint vite à la charge et Mutsume avait retrouvée un peu plus de confiance, ce qui la fit repartir de plus belle dans la discussion :

« En tout cas, tu te bats plutôt bien, et ton pokémon est impressionnant. Enfin, de ce que j'ai pu en voir, c'était pas si simple avec toute cette poussière. Shax c'est ça ? C'est original. J'imagine qu'il y a une histoire derrière ce petit nom ? Je comprends pourquoi tu ne veux pas combattre contre des débutants. Ils n'auraient aucune chance ! »

Elle se mit à rire, mais il n'y avait pas de moquerie, c'était juste amusant. Un dresseur qui refuse de combattre pour ne pas décourager les débutants. C'était bien ce genre de dresseuse qu'elle voulait devenir. Une dresseuse juste. Dans un geste fuilde, elle appuya au centre de sa pokeball, encore attachée à sa ceinture pour faire sortir son fidèle Milo. Ce dernier, qui, une fois sortie de celle-ci, se mit à gronder sa maîtresse, visiblement très en colère et à la fois inquiet, aboya contre elle et fit mine de mordre sa cheville. Un nouveau rire se fit entendre. Elle était sincèrement désolée, mais quitte à choisir, elle serait prête a le protéger au péril de sa vie. Elle reprit la parole, une dernière fois pour lui répondre :


« Ah et... oui, de ce que je viens faire ici. Bah, je fais mon premier voyage pokémon. Mes parents ont insisté pour que je puisse vivre ça au moins une fois dans ma vie. Alors me voilà ! Prête à conquérir les arènes, a devenir bonne et à vivre par moi-même. Peut-être que lorsque j'en aurais fini, j'irais de nouveau rejoindre l'élevage de mes parents. Mais c'est pas demain la veille que ça se fera. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 1515
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 25 Aoû - 12:23
L’énergie de la jeunesse !



J’observais l’homme partir, les sourcils froncés. J’aurais bien aimé aller plus loin, mais je n’étais pas membre des forces de l’ordre, pas même un ranger, et je n’avais pas vraiment la légitimité de jouer au justicier, quand bien même c’était, cette fois ci, particulièrement justifié. J’essayais de mémoriser au moins ses traits pour pouvoir les communiquer à Del un de ces quatre. C’était le genre de chose qui devait pouvoir l’intéresser et, lui, c’était son métier et son rôle de s’en occuper. Pour le moment, ce qui importait, c’est qu’il n’y ait pas eu trop de casse, même si le décor en avait pris pour son grade.

J’étais donc perdu de mes pensées quand je sentis soudain la jeune fille m’enlacer. Surpris, très surpris même, je mis un petit temps à réagir, les bras écartés alors que les siens m’étreignaient.  Avant que j’aie pu réellement décider quoi faire, elle s’était reculée, aussi doucement qu’elle était arrivée, avant de déposer des lèvres sur ma joue et de se détacher de moi. Je sentis ces mêmes joues s’embraser un court instant, tant son geste m’avait déstabilisé. Et bien, ce genre de situation était une première ! J’étais normalement celui qui pouvait générer ce genre de sentiments, d’ordinaire.

En final, ce n’était pas tant son geste que son radical changement d’attitude qui m’avait fait perdre pied un instant. S’il elle m’avait parue impulsive, sauvage et insaisissable au premier abord, son élan avait été beaucoup plus doux et serein, comme les paroles qui l’avaient suivi. C’était un sentiment assez particulier. Je me forçais alors de reprendre mes esprits, répondant à la jeune femme.

« Bah.. De rien, j’allais pas non plus te laisser dans cette situation sans rien faire. » Répliquais-je, de manière plus assurée, accompagnant mes paroles d’un clin d’œil. « Mais, si je puis me permettre un conseil, aucun de nous n’est aussi costaud qu’un pokémon, évite de les affronter à main nue ! » Je la taquinais, reprenant peu à peu ma confiance.

En entendant la suite de ses paroles, je ne pus m’empêcher de sourire. Effectivement, combattre de toutes mes forces des dresseurs inexpérimentés ne présentais pas énormément d’intérêt, mais je prenais parfois le temps de leur donner quelques conseils, voir même de les aider avec un petit entrainement improvisé. Pas toujours, mais de temps en temps. En fait, je faisais un peu ce qu’avaient fait ceux qui avaient foulé ce chemin avant moi, et qui, eux aussi, m’avaient appris beaucoup de choses lors de mon aventure. Une sorte de cycle, en gros. Je reportais alors mon attention sur la jeune femme.

« C’est sûr que je ne m’amuse pas à mettre une rouste à tous les dresseurs qui débutent, disons que c’est loin d’être le but et que ça n’a pas d’intérêt. Quand j’ai le temps, et qu’ils sont motivés, ça m’arrive de les aider à s’entrainer avec mon équipe. Mais bon, c’est un peu normal aussi. On a tous commencé quelque part, non ? » Répondis-je en souriant à Mutsumi.

Le cirque du Malosse m’amusa, lui, beaucoup. C’était assez attendrissant d’ailleurs. Son attitude témoignait d’un lien déjà très fort avec sa dresseuse, ce qui était finalement le plus important lorsqu’on se lançait pour la première fois dans cette vie. Le duo avait donc tout pour aller loin. Je m’agenouillais alors devant lui, posant mon sac au sol. Je fouillais dedans pour en ressortir deux baies que je tendais au pokémon feu qui, d’abord méfiant, les accepta bien vite. Rééquipant mon sac, je me relevais. Ses parents avaient décidé pour elle ? C’était plutôt inattendu.

« Oh, tu ne voulais pas de cette vie-là à la base ? En tout cas, je pense qu’ils ont raison. Enfin, je veux dire, profiter de la vie pour partir à l’aventure, y’a pas grand-chose de plus agréable ! » Dis-je, toujours en souriant. « En tout cas, tu vas avoir de quoi faire ici. La ligue est particulièrement relevée, et t’as pas fini de croiser des dresseurs tous plus forts les uns que les autres ! » Finis-je, sur un ton amusé.






© ANARCISS pour épicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Jotho
Expérience : 172
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 28 Aoû - 22:38
Elle s'amusa de la réaction d'Alex, il ne s'y attendait vraiment pas à son geste d'affection. Il l'avait mérité de toute façon ! Voir même un peu plus n'aurait pas été du luxe. Peut-être un autre jour ? Qui sait ? Elle n'était pas vraiment du genre frileuse à ce niveau-là. Elle l'écouta parler, elle se mit à sourire lorsqu'il lui conseilla de ne pas expérimenté la force d'un pokémon par elle-même. Elle connaissait un type ! Apparemment il faisait ça. Le fou... ca doit être atrocement douloureux. Elle ajouta à la discussion :

« Oh tu sais, on entends de ces choses de nos jours. Comme un professeur d'une région qui testerait, selon les rumeurs, les techniques pokémons sur lui-même. Enfin, c'est c'qu'on raconte dans ma petite campagne. » 

Elle se mit à rire a son tour, contente d'avoir rencontré au final quelqu'un d'aussi gentil. Elle n'avait jamais eu de mal à se faire des amis en un sens. C'était sa principale qualités d'ailleurs. Quand il lui demanda s'il elle voulait faire autre chose de sa vie, elle était bien ennuyée. Comment lui expliquer ? J'ai une vie rêvée à m'occuper de chouette pokémon mais ça ne me convient pas ? Ca sonnait d'une façon bizarre... En un sens, c'était la vérité. Autant lui dire :

« Je suis comment dire... ce genre de fille qui ne savent pas vraiment où aller. Mais rester au ranch ne m'aurait pas dérangée, c'est juste qu'il me fallait quelque chose en plus. Donc me voilà ! Bon, je ne sais pas si je serais un jour de taille d'affronter la ligue pokémon, peut-être. En tout cas il va falloir des compagnons pour mon Milo. Dans ce cas, y'a des chances que je devienne la meilleure. »

Elle attrapa son malosse dans ses bras et le serra contre sa poitrine pour lui faire un câlin. Un geste qui surpris quelque peu le malosse qui ne s'attendait pas du tout a être attrapé par sa maîtresse. D'habitude, il n'y en avait que pour les autres et jamais pour lui... Il fit mine de grogner, un peu. Mais au fond de lui, il appréciait ce geste d'affection. Il se laissa pendre gentilement dans le vide, remuant la queue malgré lui. Mutsumi venait de se souvenir, la discussion c'était sympa, mais il n'avait pas dit qu'il était pressé ? Sur un ton inquiet elle lui demanda simplement :

« Mais Alex, tu ne m'avais pas dit que tu étais pressée par le temps ? Tu es attendu pour ton prochain voyage n'est-ce pas ? Je pense pouvoir me débrouiller maintenant, vu que monsieur le malpoli est parti loin. Remarque, peut-être que je devrais passer au centre-pokemon pour Milo, pour m'assurer qu'il est en bonne santé. »

Elle attendit sa réponse, elle ne voulait en aucun cas être une gêne pour lui où qu'il reste uniquement parce qu'il avait croisé sa route.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 1515
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 29 Aoû - 12:44
L’énergie de la jeunesse !



Je ne pus m’empêcher de rire en l’entendant parler de ce fameux professeur. En un sens, elle était très loin d’avoir tort à ce sujet, mais, dans mes souvenirs, c’était plutôt les attaques d’un Rocabot qu’il devait affronter, pas celles d’un Ursaring en colère ! Je ne pouvais pas m’empêche de penser qu’il y avait peut-être une légère nuance concernant cette situation. Enfin, de toute façon, elle n’avait rien, ce qui était bien le principal finalement. Et puis, je devais quand même bien comprendre qu’elle avait eu un réflexe qui n’était pas si mauvais. C’était juste que, dans la situation, Il fallait que ce soit un très très gros arbre pour qu’il puisse encaisser un Ultralaser d’une forme évoluée de pokémon. Je reportais alors mon attention sur la jeune femme, lui répondant.

« T’as pas tort, c’est vrai qu’il y a un professeur réputé pour ça, mais pas moyen de remettre la main sur son nom. Enfin, je pense pas qu’il essaye d’encaisser des ultralasers quand même ! » Dis-je, amusé, taquinant légèrement la jeune femme.

Je prêtais alors attention aux quelques bribes de son histoires qu’elle avait bien voulues me donner. Elle avait dit venir d’un ranch, dans lequel elle ne se sentait pas mal, loin de là. Dans un sens, même si elles n’étaient pas rigoureusement exactes, nos histoires se ressemblaient. Je ne m’étais jamais senti mal dans mon village, bien au contraire, pourtant, j’avais éprouvé le besoin de partir. Un besoin assez inexplicable d’ailleurs, si ce n’est par la simple soif d’aventures. En tout cas, l’enthousiasme de la jeune femme à s’améliorer était indéniable.

« Et bah, tu sais, on a tous un peu commencé comme ça. Enfin, je veux dire, en étant un peu perdus. Répondre à l’appel de l’aventure c’pas forcément très simple au début, mais les choses s’éclaircissent assez vite, et il suffit simplement d’avancer au bout d’un moment. En tout cas… » Dis-je, marquant un temps d’arrêt et les regardants, elle et son malosse, avec un air de défi. « Si tu veux devenir la meilleure, nous allons un jour ou l’autre avoir à nous affronter ! » Bien sûr que ce n’était pas pour tout de suite, mais, pourtant, c’était la vérité. Les dresseurs qui visaient le haut du panier, même amis, étaient forcément amenés à s’affronter un jour. Ce simple fait pouvait être vécu de différentes façons. Pour ma part, je considérais mes amis dresseurs comme des rivaux, et cultiver cette rivalité saine me permettait de toujours chercher à aller plus loin. C’était un atout indéniable, pour un dresseur.

La question de Mutsumi me fit redescendre sur terre, me tirant de ma réflexion. Je n’étais pas vraiment pressé par le temps, mais plutôt pressé d’arriver. Mais le moment était plutôt agréable, et me faisait un peu oublier la lassitude du voyage.

« Passer dans un centre, c’est toujours mieux. Il est préférable d’être prudent au début, histoire de pas fatiguer ton équipe pour rien ! De toute façon, c’est sur ma route, donc je t’accompagne si tu veux. » Dis-je, avec un sourire amical. « Pour répondre à ta question, je ne suis pas nécessairement pressé par le temps, puisque je peux voler sur le dos de Shax. Mais j’évite de le fatiguer et puis, la solution de la facilité n’est pas toujours la meilleure pour s’entrainer. Disons que, si je voulais arriver vite à Nox, c’était davantage par rapport au fait que je ne voulais pas rester éternellement sur les routes. Mais là, ça va, je passe un bon moment, alors pas de soucis ! » Lui lançais-je avec un clin d’œil.





© ANARCISS pour épicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Jotho
Expérience : 172
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 29 Aoû - 14:38
Oh, peu importe l'attaque, l'important c'était que quelqu'un était assez fou pour le faire. Alors pourquoi pas elle ? Bon c'est vrai que l'attaque ultra laser pour commencer, c'était assez... ambitieux. Elle se mit à rire pour elle-même. Une fois le danger passé, c'était plutôt cocasse. Il tenta de la rassurer a propos de ces incertitudes. C'était gentil de sa part, mais elle savait qu'elle avait toujours eu un problème a ce niveau là. L'avenir lui semblait tellement flou, c'est pour ça qu'elle voulait faire autant assurée. Elle ne voulait pas trop en parler de toute façon, y penser ne résoudrait rien ! Bien au contraire. Elle fuyait un peu c'est vrai, mais qu'importe. Elle n'en avait clairement pas honte. Heureusement, il lui proposa une discussion bien plus intéressante, ou plutôt une nouvelle occasion de le taquiner. Dans une voix un peu candide, elle lui répondit :

« Sans problème, mais laisse moi prendre du galon avant, faudrait pas qu'une amatrice gagne par erreur. »

Elle termina sa phrase avec un clin d'oeil. Elle savait bien qu'elle n'avait aucune chance là maintenant. Mais qui sait ? Avec un énorme coup de chance ? Huuum. Non, c'était clairement du délire de penser comme ça, et pas très raisonnable. C'était une gentille provocation ! Rien de très sérieux. Mais oui, un jour, elle serait forcée de confronter son équipe contre la sienne. Et ça serait glorieux ! Sans doute. Mais elle gagnerait à la fin. Ah ah. Elle l'écouta attentivement et fut rassurée de savoir qu'il n'était pas vraiment pressé par le temps. Ouf, c'était déjà un bon point. Il lui proposa de l'accompagner jusqu'au centre pokemon vu que c'était sur sa route. Il avait peur de quoi ? Qu'elle se fasse encore attaquer par un ours ? Bon oui, effectivement, ça s'était réellement passé mais la foudre ne frappe jamais deux fois au même endroit ! Une belle théorie de comptoir ça. Pour sûr. Elle lui répondit naturellement, pour ne pas le faire trop attendre.

« Je ne veux juste pas te retarder. Alors allons-y. Plus vite en route, plus vite arrivés ! C'est vraiment gentil de ta part. »

Comme une bonne meneuse d'homme, elle prit les devants en avançant la première. Bon, elle s'assura tout de même que son acolyte la suive. Il pourrait mal prendre qu'une simple femme puisse prendre des initiatives. Bang. Elle n'avait vraiment pas hâte de croiser des types comme ça. Heureusement, Alex n'était pas de ce genre. Enfin elle espérait en tout cas. Elle reprit la conversation naturellement, tel le moulin a parole qu'elle était :

« Bon, tu sais pas mal de chose sur moi maintenant, mais moi j'en sais pas beaucoup plus sur toi. Sans doute parce que je suis un peu égocentrique. Tu viens du coin ? Mis a part les combats de pokémon, tu aimes quoi ? Ça fait longtemps que tu voyage ? C'est quoi ton petit but perso ? »

Elle aurait bien voulu lui glisser un tu me trouve mignonne dans le tas, mais elle n'avait pas osée le taquiner plus que ça. Il fallait le ménager le temps qu'il faut. Elle aurait bien d'autres occasions de l'embêter. Le malosse quant à lui piquait un petit roupillon, toujours dans les bras de Mutsumi. Il ne devrait pas tarder à atteindre la ville, vu qu'ils étaient pratiquement à l'entrée de la route 1.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 1515
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 29 Aoû - 16:20
L’énergie de la jeunesse !



J’éclatais de rire lorsqu’elle me parla de gagner par erreur. Elle n’avait pas froid aux yeux pour dresseuse débutante, et c’était une qualité à mes yeux. Enfin, ça risquait surement de lui jouer des tours, comme ça avait été le cas aujourd’hui, mais au moins on ne s’ennuyait pas. Et puis, après tout, croire en soit c’était le premier pas vers le succès ! En tout cas, il ne faisait aucun doute qu’elle ferait parler d’elle d’ici peu. En revanche, c’était plutôt de quelle manière elle allait faire parler d’elle qui restait un mystère, car la jeune femme avait tout de même l’air assez imprévisible. Indubitablement une autre qualité appréciée chez une dresseuse après tout. Je lui répondais alors, sur le ton de la plaisanterie.

« Oui, tu as raisons. Et puis je ne veux pas qu’on m’accuse de m’amuser à étaler des dresseurs débutants, c’est pas bon pour ma réputation, ça. » Lui répondis-je, accompagnant mes paroles d’un clin d’œil.

J’attendis alors patiemment qu’elle accepte que je l’accompagne jusqu’au centre pokémon. Son malosse n’avait pas l’air dans un mauvais état, et heureusement d’ailleurs. Le contraire m’aurait inquiété, mais il valait toujours mieux demander l’avis d’une spécialiste en la matière. Et puis, comme je l’avais déjà dit, c’était littéralement sur mon chemin. Le centre pokémon était l’un des premiers que l’on croisait lorsque l’on sortait de Nox Illium, et elle ne me faisait donc pas faire tant de détour que ça. Je reportais alors mon attention sur la jeune femme avant de lui répondre.

« T’en fais pas, c’est normal. Et puis, je te dis, c’est vraiment sur mon chemin, donc autant faire un bout de route ensembles non ? » Lançais-je avec un sourire amical.

Elle se mit alors, comme je l’attendais d’ailleurs un peu, à m’asséner de diverses questions, tellement que j’en avais presque du mal à la suivre. Je n’avais même pas le temps d’esquisser une réponse qu’elle enchainait sur une autre. Je décidais alors d’attendre qu’elle ait fini, un petit sourire amusé sur le visage. Décidément, cette jeune femme était un sacré numéro ! Pendant ce temps-là, son partenaire piquait un petit roupillon dans ses bras. Un repos bien mérité au vu du numéro qu’il avait fourni. Elle avait fini de parler, aussi, j’en profitais pour lui répondre.

« Wow euh… Par où commencer… Et bah déjà je viens d’Hoenn, enfin de son désert pour être plus précis. Et je suis venu défier la ligue de Mhyone, comme finalement beaucoup de dresseurs ici, tu verras ! » Lui dis-je amusé, avant de poursuivre. « Et, depuis que je suis là, je dirais que j’ai fait que voyager, donc c’est que je dois aimer ça ! Quant à mon but, sincèrement, rien de trop fixé. Progresser, encore et encore, et devenir un grand spécialiste du type sol. C’est à peu près tout je crois ! » J’avais toutefois l’impression d’avoir oublié un détail la concernant, aussi, je rajoutais. « Et au fait, je ne sais plus si tu me l’as dis, mais il est où l’élevage de tes parents ? Et pourquoi un malosse pour commencer ? » Lui demandais-je avec un clin d’œil. Je la taquinais en limitant un peu avec toutes ses questions.

Le centre pokémon était enfin en vue. Arrivés à sa hauteur, j’invitais la jeune femme à entrer.

« Voilà ! C’est ici, normalement, Les infirmières devraient t’assurer pour la santé de Milo ! » Lui dis-je avec un clin d’œil.






© ANARCISS pour épicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Jotho
Expérience : 172
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 29 Aoû - 23:25
Mutsumi l'écouta une nouvelle fois parler, et sans doute qu'elle avait été encore une fois trop loquace, vu que le jeune homme semblait pas savoir par quel bout prendre la conversation. Mais il se lança, tout de même, a corps perdu dans la bataille de la parole. Il venait d'un désert ? Wow, c'était... quelque peu inattendu. C'était des conditions plutôt extrême ? Enfin, il avait l'air d'être en pleine forme, ça ne devait pas être tant que ça un problème finalement. C'est vrai que c'était étonnant, pour une jeune femme de la campagne en tout cas. Elle ne lui coupa pas la parole, continuant à l'écouter attentivement. Parce que vous savez, une fois qu'elle ouvre son moulin, ça risque de souffler. Un maître du type sol hein ? C'était... tellement prévisible. Cette pensée l'amusa, mais après tout, qui était-elle pour juger des goûts ? Personne, c'est pour ça qu'elle n'en fit rien. Il lui demanda également plus d'information sur le ranch de ses parents. Elle reprit dans l'ordre afin de lui répondre :

« Y'a vraiment des gens qui vivent en plein désert ? Comment vous faites ? Ca ne doit pas être super confortable. Même mon Ranch me semble plus confort. C'est pour ça que tes pokémon aiment le sable. Ton Libégon était ton premier pokémon j'imagine ? Il m'a l'air d'être bien acclimaté a ce genre de climat remarque. »

Ca devait forcément être ça, bon, pas qu'elle sache vraiment quels types de pokémon vivent dans le désert, mais le dragon semblait être un bon candidat. Dans un sourire taquin, elle ne se gêna pas pour lui rajouter en le bousculant gentilement avec son épaule  :

«  Gezz, je crois que ta région natale t'as un peu trop influencé dans tes goûts. Tu compte retourner chez toi un jour ? C'est pour ça que tu choisis des compagnons qui pourront, vivre parfaitement là-bas ? »

Ca serait une explication logique. Mais il n'y en avait peut-être pas d'explication, il aimait peut-être tout simplement les pokémons de type sol. Bon, il est venu le temps de lui faire un long monologue. Mutsumi était d'avance désolée mais occasion était encore une fois, trop tentante pour discuter. Elle en oublia totalement le centre pokémon qui était en approche. Elle parla cependant doucement, afin que le dresseur du sable puisse la suivre, parce qu'il allait en avoir, de l'info :

«  Le ranch des mes parents se trouve entre Olivile, le port de Jotho et Rosalia. Sur la route 38 pour être plus précis. Il y a un élevage d'écremeuh non loin. Il faut prendre un petit chemin de terre et marcher pendant une bonne dizaine de minute pour nous trouver. C'est un endroit très calme et on a pas beaucoup de voisins, tu peux l'imaginer. Mes parents aiment les Galopas. Ce sont des véritables amoureux de cet espèces et si j'en crois leurs dire, c'est a cause de cette passion commune que je suis là. Alors oui, je me sens moi-même assez proche de cette espèce. Sauf que ce sont des pokémons assez caractériel, difficile a eduquer, fier. C'est pour ça que je n'ai pas demandé a mes parents un Ponyta. Ce sont eux d'ailleurs qui m'ont ramené ce petit bout de chou. Je ne sais pas d'où il sort, mais ils m'ont dit qu'il avait vraiment besoin d'amour et d'attention. Comment je pouvais refuser ? J'espérais même pas a l'époque en avoir vraiment un pour moi. Ca n'a pas été toujours facile mais c'est mon mien. »

Et... elle réalisa le temps que fit sa phrase. Dans une micro expresion de honte, suivi d'une légère panique qu'elle soupira. Quand on chasse le naturel il revient au galop hein ? C'était plutôt drôle comme refléxion. Pourtant, avec ses amis de jotho, c'était pas quelques choses a laquelle elle faisait attention. C'est difficile de vraiment plaire au gens, surtout aux inconnus, c'est pour ça qu'elle essayait d'y aller doucement. Elle prit de nouveau la parole, ils venaient tous juste d'arriver au centre pokémon :

« Oh... pardon ! Je monopolise encore la conversation sur moi ça commence à devenir une sale habitude. C'est sans doute parce que je me sens bien avec toi. Bon, je te suis toujours reconnaissante en un sens. Merci pour ce petit bout de route, même si j'ai reculé de ma position initiale du coup. On se revoit bientôt ? Je ne sais pas si mon équipe sera prêtre a affronter la tienne, on verra. Je te dis à plus, sandstorm trainer ? »

Elle termina sa phrase avec un clin d'oeil, pour lui déposer ensuite un bisous sur la joue, une nouvelle fois fugacement. Trop contente d'avoir trouvé un petit surnom pour Alex et surtout de l'avoir embêtée. Bon, en vérité, elle voulait surtout ne pas trop abuser de son temps. C'était précieux ! Enfin... Elle attendait sa réponse avant de tourner les talons et de rentrer dans le pokécenter.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Réseau routier :: Route 1-
Sauter vers: