:: Mhyone :: Réseau routier :: Route 1 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'énergie de la jeunesse !

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 1515
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 30 Aoû - 11:14
L’énergie de la jeunesse !



La jeune femme paraissait surprise par ma révélation. Je devais bien avouer que, à force de rencontrer des dresseurs qui venaient de toutes sorte d’horizons, j’étais difficilement surpris par les histoires des nouvelles personnes que je rencontrais. Mutsumi s’y ferait également, à la longue. On passait un peu tous par-là de toute façon ! Alors qu’elle enchaînait ses phrases à une vitesse vertigineuse à laquelle je commençais à m’habituer, je ne pouvais m’empêcher de me dire que, décidément, je croisais presque plus la route de dresseurs venus de Johto que de dresseurs originaires de la région insulaire. C’était plutôt un comble mais, vu le côté touristique de Mhyone, ce n’était pas vraiment étonnant. Et d’ailleurs, à partir de quand pouvait-on se considérer comme un vrai Mhyonais ? ça aussi, c’était une question plutôt importante, surtout concernant l’avenir qui s’ouvrait à moi. Même originaire d’Hoenn, si je décidais réellement de gagner en réputation et en niveau, pour au final rester à Mhyone, il faudrait bien, qu’un jour, je me considère comme n’étant plus un simple étranger. Finalement, ça tombait sous le sens, même s’il était encore un peu tôt pour y penser. Je cessais de rêvasser pour répondre à la jeune femme.

« Oh euh… Comment on fait ? Bah je me suis jamais vraiment posé la question, puisque j’ai grandi dans le village, donc ça me parait normal. Je dirais que c’est surtout qu’on s’entraide énormément, parce qu’on sait que c’est difficile, mais, au final, on s’en accommode assez vite ! » Lançais-je sur un ton amusé, riant à sa taquinerie, avant de poursuivre. « Quant à rentrer chez moi… Non, ce n’est pas vraiment prévu pour le moment. Et pour mes pokémons, c’est un peu plus compliqué, puisque chacune de leur histoire est différente. Mais disons que je ne récupère pas nécessairement les pokémons que je préfère, où ceux qui me paraissent les plus puissants. Non, en fait, c’est plus une histoire de feeling, et il semblerait que je n’ai un bon feeling qu’avec les pokémons de type sol ou roche ! » Dis-je en riant. Il était vrai que mon discours pouvait faire un peu cliché comme ça, mais, pourtant, c’était réellement ce que je ressentais par rapport à ça. « Enfin, tu verras bien peut être que toi aussi tu te trouveras un type de prédilection ! »

En ce qui concernait le ranch de ses parents, je devais bien avouer ne pas bien me faire la représentation de ce que c’était. Je n’en avais jamais visité à Hoenn, et, même si j’avais peut-être une vague idée de ce que ça pouvait représenter, j’étais sûr qu’elle était sans doute loin de la réalité. Mais je me gardais bien de couper la jeune femme qui était si bien partie. Au moins, je comprenais un peu mieux la raison qui l’avait poussée à choisir un malosse plutôt qu’un ponyta. Il était vrai que cette espèce semblait ne pas usurper sa réputation de pokémons difficiles à dresser. Mais bon, pour certains, c’étaient sans doute un beau défi à relever. J’attendis alors qu’elle ait finit, avant de reprendre la parole.

« Oh, tu viens d’un ranch aussi ? Je crois me souvenir que j’ai rencontré quelques personnes qui étaient dans le même cas que toi ! » Dis-je en souriant, avant de poursuivre. « Il n’y en a pas des masses à Hoenn, donc je me représente surement assez mal ce que c’est, mais grandir au milieu de pokémons, ça doit être une belle enfance ! » Lui dis-je avec un clin d’œil.

Il était toutefois venu le temps de se séparer. Nous étions arrivés au centre pokémon où la jeune femme allait pouvoir faire examiner son pokémon. Moi, j’avais tout de même un rendez-vous à honorer et je ne voulais pas être en retard. Je ne pouvais donc pas l’accompagner dans le centre. Elle l’avait visiblement compris, au vu de sa tirade. Je souriais lorsque j’entendis le surnom qu’elle m’avait trouvé. C’était un peu cliché, et un peu présomptueux, mais il collait et puis il était amusant.

« Je vais filer, oui, faudrait pas que je fasse attendre le Professeur qui est déjà assez occupée comme ça. Merci pour ce moment, c’était plutôt agréable de discuter avec toi ! Quant à se revoir, ne t’inquiète pas. Mhyone, c’est pas si grand, et on se recroisera bientôt, que ton équipe soit prête ou pas ! » Lui lançais-je, avec un air amusé. Je fus à nouveau surpris par son baiser sur ma joue, comme la première fois. Je tournais alors les talons, la saluant par-dessus mon épaule en lançant une dernière fois. « Et fait gaffe sur les routes ! Evite d’affronter des pokémons sauvage à mains nues en mon absence ! ».







© ANARCISS pour épicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Jotho
Expérience : 172
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 30 Aoû - 14:24
Mutsumi ne put s'empêcher de répondre à la provocation lancé par Alex ! Il la prenait pour qui hein ? Serieux, tu me prends pour qui ? Dans un air déterminée elle lui lança :

« Oh, t'inquiète pas pour moi, inquiète toi pour les pauvres pokémons qui croiseront mon chemin ! »

Mutsumi le regarda partir, comme le vent. Lui aussi était quelqu'un d'assuré enfin de compte. Dans un sourire, elle soupira. Ca allait être un peu plus difficile d'avancer sans l'avoir a ses côtés. Mais hey, c'était ça aussi l'indépendance et l'aventure. Rencontrer des gens, leur dire a bientôt. Elle tourna les talons également et entra dans le centre pokémon afin d'y faire soigner son malosse. C'était un sacrée début de journée en tout cas. Mais vous savez quoi ? Elle avait qu'une envie, celle d'y retourner. C'est ce qu'elle fit immédiatement une fois son Milo sur pied !

[FIN DU RP]
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Réseau routier :: Route 1-
Sauter vers: