HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
En mauvaise posture [Pv. Aurore]
En mauvaise posture [Pv. Aurore]
Lun 4 Sep 2017 - 13:27
Région d'origine : Hoenn
Messages : 1078

Alexandre Diame

Alexandre Diame
En mauvaise posture.  




Je devais bien avouer que tout ce que je faisais depuis quelques temps avait une légère tendance à partir rapidement en vrille. En fait, j’avais l’impression d’être un réel aimant à problèmes. Il suffisait de voir tout ce qui avait pu m’arriver ces derniers temps. Mon attitude de fonceur avait toujours eu tendance à me mettre dans des situations bien particulières, mais jamais dans des galères aussi impressionnantes. Et je les collectionnais visiblement. Je m’en sortais certes toujours plus ou moins bien, mais c’était loin d’être de tout repos d’une manière générale.

Ma visite « improvisée » au QG de l’emblème n’avait pas échappé à la règle. Il n’en avait pas fallu énormément pour qu’un « étranger » s’attire les foudres des jeunes dresseurs zélés qu’il pouvait y avoir chez les Guériaigles. Je ne leur en voulais pas vraiment, car la rivalité entre nos deux groupes avait souvent créé des problèmes. Bien sûr, les Ossatueurs n’étaient pas exempts de tous reproches. Il fallait bien avouer que beaucoup de dresseurs avec qui je partageais mon groupe pouvaient facilement être particulièrement arrogants, et, surtout, n’avaient pas la même vision de ce qu’était le dressage que les Guériaigles. En soit, ça aurait pu ne poser aucun problème, mais les Ossatueurs affichaient souvent trop ostensiblement la supériorité dont ils pensaient jouir. Les Guériaigles, eux, se voyaient parfois comme des super-héros à la juste cause, et pensaient sûrement pouvoir rétablir toutes les injustices en ce monde. Un très beau projet, à condition de faire preuve d’une certaine mesure. Il arrivait à tout le monde de faire des erreurs, et un dresseur maladroit ne méritait pas forcément de subir une croisade de la part de pseudos-chevaliers demandant réparation.

En fait, c’était finalement un peu mon cas. Enfin, à ce moment-là disons. Bon, okay, ma précipitation m’avait joué des tours et, cette fois-ci, il n’y avait que moi à blâmer. Pourtant, ça n’était pas une si grosse erreur que ça si ? Enfin. Certes, c’était une visite « diplomatique ». Certes, je m’étais trompé de porte de dortoir. Certes, j’avais débarqué dans celui qui abritait la gente féminine et, certes, une fois encore, je ne les avais pas surprises au meilleur moment. Mais, si j’étais effectivement fautif, est-ce que ça justifiait vraiment tout cet engouement autour de ça ?

Qu’on me fusille du regard, pourquoi pas. Que l’on refuse de me parler et que mon image et l’image de mon groupe en pâtisse, à la limite. Mais est-ce que le fait de m’avoir suivi dans la Canopée avec un groupe d’une quinzaine de personnes prêtes à en découdre pour venger cet affront était réellement nécessaire ? Parce que c’est exactement ce qui c’était passé. Dès lors que mon entrevue avec Vixion fut terminée, je décidais, voyant l’ambiance, de ne pas faire de vieux os chez les Guériaigles et de repartir vers Médéa. Pourtant, les dresseurs qui avaient assisté à la scène – que je trouvais, à y repenser, plutôt marrante – m’avaient suivi en masse, et m’avaient coincé un peu plus loin dans les plaines versatiles. Je pouvais facilement comprendre leur colère, mais je n’avais vraiment aucune envie de me battre contre eux. Comme l’avait si bien dis l’hôtesse qui m’avait guidé, la plupart d’entre eux étaient de nouveaux dresseurs, ce qui limitait un peu l’intérêt d’un affrontement. L’un d’entre eux semblait d’ailleurs un peu plus énervé que les autres. Il était plus âgé que la plupart de ses confrères, et semblait peut être un peu plus expérimenté. A voir la jeune femme qui essayait quand même un peu de le retenir à ses côtés, je devinais aisément qu’il devait probablement être le petit ami de l’une des jeunes femmes que j’avais malencontreusement rencontrées dans le dortoir. Il prit alors la parole, ragaillardi par le monde qui se pressait autour de lui, face à moi.

« Hey, Alex c’est ça ? Ne crois pas que tu vas t’en tirer comme ça. On a rien fait au QG pour ne pas avoir de problèmes, mais ici, t’es pas en terrain amical, si tu vois ce que je veux dire. » Son ton était agressif, et le jeune homme était plutôt sûr de lui. Je soupirais donc, levant les yeux au ciel, avant de lui répondre.

« Ecoute mec, je t’assure, je pensais pas à mal. Je me suis trompé, ça arrive non ? » Lui dis-je, calmement, pour tenter de désamorcer la situation. Comme je le redoutais, même si ça ne me surprit pas, ça ne fonctionna pas le moins du monde.

« Ferme-là. Vous vous croyez tout permis chez les Ossatueurs, vous êtes des belles ordures pour la plupart. Si vous êtes si forts, t’as qu’à me montrer ce que tu sais faire non ? » Je soupirais une nouvelle fois, dépité. Je n’avais aucune envie d’affronter un à un – et encore, dans le meilleur des cas – tous les dresseurs qu’il y avait en face de moi. Mais visiblement, je n’allais pas y couper. Je vis le dresseur en colère envoyer son pokémon, prêt à en découdre.

C’était un Alakazam, qui suscita un frisson d’admiration dans le groupe qui l’épaulait. Effectivement, c’était une forme d’évolution finale, et, si ce qu’on m’avait dit était vrai, voir un pokémon aussi avancé était toujours impressionnant pour un dresseur débutant. Personnellement, même si je ne devais pas nécessairement le sous-estimer, je savais qu’il était largement à ma portée. Je passais alors ma main sur les différentes pokéball situées à ma ceinture. Je n’avais pas envie de perdre trop de temps, aussi, un pokémon rapide serait sans doute un bon choix. Je pris la pokéball de Shax, mon Libégon, que je lançais au combat. Je me concentrais alors, faisant abstraction de l’éventuelle agitation autour de nous.

« Shax ! Utilise tempête de Sable, et vent arrière ! » Lançais-je à mon compagnon.

Le pokémon dragon s’exécuta en rugissant, battant furieusement des ailes, et soulevant une importante masse de poussière qui se transforma rapidement en une violente et épaisse tempête de sable volant. Un courant d’air vint alors appuyer l’envol du Libégon, qui s’envola à une vitesse vertigineuse et sembla disparaitre dans l’œil du petit cyclone, décrivant des boucles au-dessus de son adversaire.

L’Alakazam tenta alors de répliquer, utilisant son attaque extra senseur pour viser tant bien que mal le pokémon sol qui volait à grande vitesse à travers la tempête ensablée. Mais il ne parvenait pas à toucher le Libégon qui, bien trop rapide, déjouait toutes les attaques. Alors qu’enfin, un rocher aller toucher, je saisis l’opportunité.

« Vas-y ! Reflet et Dracocharge ! » Dans un nouveau rugissement, le Libégon sembla se dédoubler. Le rocher percuta alors l’image laissée par mon compagnon, qui en profita pour se ruer au contact, boosté par la vitesse du Vent Arrière et entouré de l’énergie violette qui caractérisait le type dragon. Il percuta l’Alakazam de plein fouet, l’envoyant valser un peu plus loin. Ce dernier, qui n’avait pas dit son dernier mot, tenta de contre-attaquer en lançant un puissant psycho sur Shax, qui recula sous l’impact, retournant dans la tempête pour retrouver son souffle. Cette fois, je n’attendis pas que l’Alakazam reprenne la totalité de ses esprits.

« Vas-y ! Charge-le encore ! » Lançais-je à mon compagnon.

Ce dernier s’exécuta une nouvelle fois, fonçant sur le pokémon psy. Ce dernier se prépara alors à répliquer avec une nouvelle vague d’énergie quand le Libégon passerait à sa portée. Je changeais alors mon plan d’attaque.

« Shax ! Feinte, puis Tunnel ! » Le Libégon changea alors de trajectoire au dernier moment, s’enfonçant brutalement dans le sol comme s’il plongeait dans l’océan, disparaissant aux yeux de l’Alakazam et de son dresseur, et esquivant par la même occasion la contre-attaque de son adversaire. Puisqu’ils étaient désorientés, c’était le moment d’agir.

« Maintenant ! Dracogriffe ! Enchaine avec Dracoqueue ! » Le Libégon sorti alors du sol pour percuter l’Alakazam par en dessous, le projetant dans les airs, sans défenses. La rapidité du pokémon dragon lui permis de se retrouver au-dessus de lui, et lui asséna un puissant coup d’appendice caudal qui l’écrasa au sol. L’attaque avait été lourdement encaissée par le pokémon psy, et je décidais de lui donner le coup de grâce.

« Shax ! Termine-le ! Ultralaser, maintenant ! » Mon compagnon concentra alors une boule d’énergie blanche qu’il déchargea alors sur le pokémon adverse qui, sonné, ne put esquiver la puissante attaque qui l’envoya instantanément au tapis.

Le silence se fit alors que la tempête retombait progressivement. Visiblement, la plupart de nos spectateurs qui m’en voulaient tant ne s’était pas attendu à ça. Je les toisais alors, un air de défi sur le visage, sans dire un mot.



© ANARCISS pour épicode

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


En mauvaise posture [Pv. Aurore] G7bq
Re: En mauvaise posture [Pv. Aurore]
Lun 4 Sep 2017 - 16:17
Région d'origine : Alola
Messages : 5

Aurore Volantis

Aurore Volantis
EN MAUVAISE POSTURE


Postée en plein milieu du groupe de Guériaigles enragés, Aurore faisait un peu tâche avec son petit sourire espiègle et sa barbe à papa dans les mains. Sur son crâne trônait une petite Togépi qui, comme sa dresseuse, observait avec de grands yeux l'action qui se déroulait devant elles. Habillée d'un espèce d'uniforme scolaire aux couleurs chaudes, Aurore avait l'air totalement hors contexte, on aurait plutôt cru voir une lycéenne perdue plutôt qu'une dresseuse. Pourtant elle était bien du groupe Guériaigle, mais en ce moment elle ne partageait pas les mêmes motivations que ses confrères. Plus tôt dans la journée, elle avait été témoin de la réaction causée par le garçon aux cheveux violets dans le QG de son groupe, et depuis, Aurore suivait les dresseurs en colère par pure curiosité. Pressentant un événement qui valait le détour, elle avait même prit le temps de s'acheter une sucrerie pour profiter au mieux du spectacle. Résultat, elle se trouvait au centre de l'action, avec vue sur combat. Parfait.

Les grands yeux de la jeune femme suivait donc les attaques orchestrées par les Pokémon et se délectait de découvrir tant de combinaisons et manière de se battre. Les créatures en elles-même suffisaient à émerveiller Aurore, qui ne semblait pas pouvoir décoller son regard des puissantes ailes du Libégon ou de la silhouette chétive mais mystique de l'Alakazam. Les dresseurs n'étaient pas épargnés de l'analyse visuelle, leur mouvement, leur manière de donner l'ordre, Aurore prenait tout en compte, même les détails insignifiants que personne ne remarquait. Parfois, elle devait se protéger des vents et du sable que soulevait la créature ailée et aussi contenir les spectateurs qui poussaient toujours plus fort vers l'avant, mais cela ne ruinait pas le spectacle pour autant. Ce dernier ne dura d'ailleurs pas si longtemps, du moins moins longtemps qu'Aurore imaginait. Elle qui avait vu le dresseur Guériaigle si énervé et déterminé, il ne paraissait plus si confiant maintenant que son compagnon était à terre. Toute envie de se battre s'était d'ailleurs vite évaporée au sein du groupe de "justiciers", et l'Ossatueur semblait défier du regard tous ceux dans le public. Lorsque ce dernier s'arrêta sur les grandes billes bleues d'Aurore, cette dernière haussa les sourcils et l'envie de se manifester et combattre lui traversa l'esprit. Très vite cette idée sembla bien ridicule, la seule compagne de combat que possédait Aurore était sa petite Togépi encore trop jeune et faible pour pouvoir ne serait-ce qu'égratigner le dragon des sables.

La foule de spectateurs curieux se dissipa également, les dresseurs du Guériaigle étant encore trop abasourdi de voir leur leader (?) se faire asseoir dessus par un inconnu. La dresseuse en profita donc, se fraya un chemin au milieu des larges épaules de ses confrères et rejoignit le jeune homme aux cheveux violets. Elle leva la main pour attirer son attention et s'approcha à petite foulée vers lui, Tropos la Togépi gémissant son mécontentement quant aux petits sauts que la course de sa dresseuse lui faisait faire. Arrivée à son niveau, Aurore offrit un grand sourire enfantin au vainqueur avant de se présenter.

"Bonjour ! J'ai vu ton combat contre l'autre, et je voulais te féliciter tout d'abord ! Ensuite je me disais eumh, comme t'as l'air d'un dresseur assez balèze tu vois, j'aurais genre quelques questions à te poser ? Suite à la question, elle se gratte la joue avec son index. Evidemment ça ne durerait pas longtemps, juste histoire de savoir comment me lancer dans l'aventure tout ça. Je suis nouvelle à tout ça. Oh, et désolée, ça parait soudain comme ça, je dois passé pour une excentrique. D'ailleurs t'inquiète pas pour les autres la-bas, ils ont plus l'intention de se battre, j'étais avec eux d'ailleurs, eh, bref."

Sa voix diminua petit à petit jusqu'à ne plus être, la jeune femme finissant par glousser légèrement d'embarras. Elle se mordit la joue et sautillait sur place, attendant la réponse de son interlocuteur. Mince ! Elle n'avait pas donné son nom, tu parles d'une présentation. Le surplus d'énergie causé par la gêne et sa curiosité se ressentait facilement, la dresseuse jouait avec ses pouces, se balançait d'un pied sur l'autre, une vraie pile électrique.

Re: En mauvaise posture [Pv. Aurore]
Mar 5 Sep 2017 - 19:09
Région d'origine : Hoenn
Messages : 1078

Alexandre Diame

Alexandre Diame
En mauvaise posture.  




Je laissais l’adrénaline redescendre doucement. Comme je m’y attendais un peu, la foule commença à se disperser. Je n’avais réellement pris aucun plaisir à faire ce que j’avais fait, même si mon adversaire m’avait initialement provoqué. Et puis, ce genre de spectacle pouvait parfois décourager les jeunes dresseurs, ce qui était réellement loin d’être le but. Je fis alors revenir Shax dans sa pokéball. Le pokémon dragon s’était vraiment bien battu, et son adversaire avait tout de même été assez coriace. Un Alakazam était toujours difficile à affronter à cause de ses manipulations mentales, mais, fort heureusement pour moi, il était relativement contré par les pokémons rapides comme mon Libégon. Et puis, même s’il avait un pokémon assez puissant, mon adversaire semblait tout de même manquer d’expérience puisqu’il avait essentiellement utilisé des attaques directes. S’il avait pris le temps de préparer le terrain comme j’avais pu le faire, j’aurais pu avoir beaucoup plus de mal.

Je sortais alors de mes pensées alors que j’observais une jeune femme approcher, alors que tous ses compagnons semblaient tourner les talons. Peut-être faisait-elle parti des jeunes femmes que j’avais surprises plus tôt, et qu’elle voulait également sa revanche, malgré la défaite de son aîné. Pourtant, son attitude n’en laissait rien paraitre. Elle arborait un sourire radieux, et semblait faire preuve d’une innocence particulièrement marquée. A la voir arriver ainsi, elle n’avait pas la moindre trace d’agressivité. Je me détendais donc, alors qu’elle prenait la parole.

Visiblement, j’avais vu juste, et la manière cavalière de m’aborder qu’avait eue la jeune femme me fit sourire. Elle n’avait pas pris le temps de se présenter, et paraissait tout juste commencer son périple de dresseuse. La situation était plutôt cocasse puisque j’avais également été dans cette situation il n’y avait pas si longtemps. Mais finalement, c’était aussi ça être dresseur. En revanche, j’étais tout de même étonné qu’elle demande l’avis de quelqu’un de visiblement aussi peu apprécié de son groupe. Je gardais donc cette question dans un coin de ma tête avant de lui répondre, grattant l’arrière de ma chevelure violette et lui offrant un sourire amical.

« Oh euh… Balèze je sais pas mais je me débrouille disons. Et je -… » Je n’eus pas le temps de finir que la jeune femme enchainais directement. Décidément, elle me rappelait quelqu’un que j’avais rencontré il n’y avait pas si longtemps… Mais c’était loin d’être quelque chose qui me dérangeait particulièrement. Je la laissais donc patiemment finir, avant de reprendre. « Je crois avoir remarqué qu’effectivement, ils ne veulent pas trop se battre. Et ça m’arrange pour tout avouer. Enfin bref, j’m’appelle Alex ! » Dis-je en lui tendant la main, accompagnant ma présentation d’un de mes clins d’œil caractéristiques. « Et pour ce qui est de te répondre, je ferais de mon mieux. Mais je me demande quand même ce que vont penser tes collègues en voyant que tu fais davantage confiance à un membre d’un groupe concurrent qu’à eux. » Lançais-je sur un ton taquin, curieux de connaitre l’explication de la jeune femme à ce sujet.



© ANARCISS pour épicode

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


En mauvaise posture [Pv. Aurore] G7bq
Re: En mauvaise posture [Pv. Aurore]

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: MHYONE :: Réseau routier :: Route 3 :: Plaine Versatile-
Sauter vers: