HAUT
BAS

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Histoire de Mhyone et Mythologie
Histoire de Mhyone et Mythologie
Ven 8 Sep 2017 - 19:40
Messages : 1817

Admin

Admin

histoire & mythologie de mhyone

LA COLONISATION

Au départ, Mhyone n'était qu'un simple archipel perdu au milieu de l'océan. Un attroupement d'île sans importance, qui laissait sa faune et sa flore régner en maître. Mais tout changea lorsque le royaume de Kalos désira partir à la conquête de nouveau territoire outremer. Les explorateurs finirent par débarquer à Mhyone, qui n'était peuplée que de pokémons à l'époque. Ils accostèrent tant bien que mal sur une île qui deviendrait l'île Mirabèce, et y fondèrent Port-Mirage. L'île était parfois entourée d'un brouillard qui la rendait difficile d'accès, raison qui lui donna son nom. Port-Mirage prospéra longuement, à force d'échanges avec Kalos, et où les pokémons de la région s'implantèrent petit à petit, compagnon des marins et des marchands.

La ville grossit tant et si bien qu'ils furent obligés d'accoster une autre île, où ils fondèrent sa jumelle, Port-Lilas. Là, ils trouvèrent une montagne colossale qui s'avéra rapidement être un volcan. Ils savaient que les terres volcaniques étaient favorable à l'agriculture, aussi ils commencèrent rapidement à dresser des fermes tout autour, jusqu'à créer un tout petit village : Canopée. Terra Nova était née. Au fil du temps, les mets produit à Canopée devinrent réputé et Port-Lilas commença à attirer des touristes d'autres régions. Des auberges émergèrent en masse, des hôtels réputés, et de véritables restaurants. Canopée se mit à grossir considérablement, jusqu'à dépasser en taille Port-Lilas. Les conquêtes Kalosiennes étaient un franc succès, mais ils étaient loin de se douter que de l'autre côté de la terre qu'ils voyaient, Hoenn avait posé ses valises.

L'île Eschine accueillait un petit groupe de réfugiés d'Hoenn, qui avait fui la guerre. Arrivé là plus par miracle qu'autre chose, ils créèrent leur propre communauté et village : Athiki. Ils apprirent à vivre au milieu de l'île, protégés par le couvert des arbres et en harmonie avec la faune locale.

Ils furent découverts alors que la place venait à manquer sur Terra Nova, alors que l'exploratin de l'île de Mhyone tardait. Immense bout de terre placé au centre d'îlots, les Kalosiens avait préféré commencer par encercler l'endroit avant d'y poser définitivement pied. Mais surprise. Arrivé sur la troisième île, ils n'étaient pas seuls. Ils faisaient face à une bande de locaux arriérés qui défendaient bec et ongles leur territoire. Ou tout du moins le croyait-il, car ils apprirent rapidement que les locaux venait d'une autre région lointaine. Ils n'étaient pas les seuls à s'étendre.

Ce n'est que trop tard qu'ils comprirent qu'ils avaient bien trop repoussé leur conquête. A l'ouest de l'île de Mhyone se tenait une ville de Johto (Méridian), à l'Est c'était Kanto qui avait posé pied (Virida) et au sud-ouest Sinnoh (Minami). Trop de régions commençaient à se disputer de petits bouts de gras, et une assemblée fut finalement convoquée.

Fidèle à la couronne, les Kalosiens refusèrent une quelconque alliance auprès des autres régions. Mais la plupart des villes fondées souhaitèrent rapidement s'émanciper de leur région d'origine. Seul l'île Mirabèce refusa de prendre part à ce soulèvement, fermant ses portes aux autres îles. Trahis par Terra Nova, qui avait hérité d'une riche culture de part les nombreux voyages qu'elle amenait, Mirabèce contacta le royaume dans l'espoir qu'une armée serait envoyée pour reconquérir les terres perdues.

Hélas, Kalos ne répondit pas à l'appel. Occupée par ses propres guerres sur le continent, la région ne prit jamais la peine de dépêcher de précieuses troupes si loin dans l'océan. Mirabèce ferma donc définitivement ses portes, créant sa propre hiérarchie et son propre royaume.

Les autres îles avaient plus ou moins convenu de créer une alliance, avec à leur tête des représentants de chaque cités. Seul le village Athiki refusa de participer activement. S'ils acceptèrent de coopérer, ils préféraient rester loin des intrigues politiques. Les conditions de vie sur leur île étant particulièrement difficiles, personne ne vit l'intérêt d'insister, choisissant d'ignorer leur petite sœur. Mais les mœurs et les cultures ne cessaient de se heurter, sans parvenir à trouver de compromis viable. La situation empirant de jour en jour, ce fut un nouvel arrivant prêt à fonder une ville qui parvint à résoudre la situation.

Des gens venus d'une archipel pas si lointaine que ça, Alola, émirent la possibilité de bâtir une ville tous ensemble. Chacun mettrait sa pierre à l'édifice, chacun y partagerait sa culture et essayerait de mieux comprendre les autres. Nox Illum allait naître. Et ce fut une brillante réussite. Par la suite, les différents envoyés parvinrent à négocier et à prendre des décisions, créant un véritable gouvernement. Jusqu'à ce que Mirabèce vient toquer à la porte.

Port-Lilas avait évolué, jusqu'à avoir un quartier réservé aux nobles et une immense bâtisse en guise de palais : Médéa. Le roi avait pour espoir de reprendre ses terres perdues, et passa des années à constituer une armée, jusqu'au jour où il alla attaquer Mhyone. Personne n'était prêt à subir son attaque, mais tous s'unirent sans hésiter. Le royaume de Mirabèce eut bien du mal à accepter que plusieurs régions puissent ainsi cohabiter, mais n'arrêta pas pour autant sa conquête. Ils rebâtirent Méridian pour en faire une place forte, fondèrent un nouveau port, Port-Vent et améliorèrent Nox Illum. Ils avaient réussi.

Malheureusement, si le reste de Mhyone avait réussi à s'adapter les uns aux autres, le roi s'aperçut bien vite qu'il ne parviendrait jamais à imposer complètement sa propre culture. Plusieurs de ses conseillers lui indiquèrent de créer de nouveaux nobles, de sanctionner tout acte contraire à sa culture. Il ne put jamais mettre ce plan en application, car à la surprise générale, Port-Mirage se rebella. Ils assaillirent les nobles et tuèrent le roi, créant la panique sur les autres îles. Ils clamèrent la liberté, trop longtemps asservis et maltraités. Les rares familles nobles qui survécurent jurèrent de ne plus rien tenter. La famille royale fut dans la grande majorité exterminée, mais une branche parvint à se cacher. Des années plus tard, des descendants fondèrent Elerya.

Le reste de Mhyone rétablit rapidement son premier système politique, renommant Port-Vent en Bord-au-Vent.
Les bases de Mhyone étaient posées.



Merci à Elisthel pour avoir écrit de A à Z cette histoire !

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: TEMPLE D'ARCEUS :: Contexte-
Sauter vers: