:: Mhyone :: Réseau routier :: Route 1 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

« Chuis pas Pikachu, c'est moi Mimiqui »

avatar
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 382
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 12 Sep - 21:14




« Chuis pas Pikachu,
c'est moi Mimiqui »

Et c’était reparti ! Mimy et moi étions de nouveau sur la route après notre étape à Nox Illum. Comme prévue, j’avais pu passer par le laboratoire du professeur Acacia qui avait été contente de revoir le Mimiqui qu’elle m’avait confié quelques semaines plus tôt. Mimy n’avait, par contre, pas semblé apprécier ce retour aux sources. Avait-elle eu peur que je l’abandonne ? Je ne sais pas trop, mais elle n’avait retrouvé son entrain qu’une fois que les lumières de la ville se soient suffisamment loin de nous. Cette fois, c’est moi qui avais choisi la direction que nous allions prendre. La route 1 allait nous mener à la forêt de Tilleul où j’espérais croiser plusieurs Pokemons que j’aimerais convaincre de me suivre. Je sais bien que ça ne marche pas forcément comme ça et que le combat reste la meilleure façon de capturer un Pokemon mais je trouve ça barbare... Faut croire que je ne suis pas faite pour être un grand dresseur, pas que cela me chagrine. Je préfère de loin avoir une vraie relation avec mes Pokemons, plutôt que de m’en servir par ambition.

Nous marchions depuis plusieurs minutes, quand Mimy se décida enfin à s’éloigner de moi pour explorer les alentours. Je la laissais vagabonder, sachant qu’elle reviendrait. Autant qu’elle profite de la balade, elle aussi. J’étais plutôt contente qu’elle ne soit pas fan de sa pokeball et qu’elle préfère marcher avec moi, cela me faisait de la compagnie. Et j’aimais bien la regarder découvrir le monde. Ses réactions avaient tendances à me faire rire, ce qui n’était pas fréquent chez moi.

« Mimi… mimi… mimiqui… »

« Qu’est-ce qu’il y a Mimy ? »

Mimy s’éloignait du chemin et semblait vouloir que je la suive. Pourquoi pas après tout. Je sortie de la route pour marcher entre les arbres en direction d’une rivière. Au bord de celle-ci se trouvait un dresseur. Je fis la moue, je n’aimais pas parler et je n’étais pas douée pour faire la conversation. Je me tournais vers Mimy pour voir ce qui avait retenu son attention et je m’aperçue qu’il y avait maintenant deux Mimiqui. C’était donc ce qui avait attiré mon Pokemon, elle avait senti qu’il y avait un de ses congénères dans les parages.


© Halloween







Je vous prends la tête en #960018 !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Unys
Expérience : 1641
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 14 Sep - 21:40
Je devais me rendre à Nox Illum pour un rendez-vous avec la Ligue Pokémon. Rien de bien excitant en prévision, mais c’était une tâche qui allait avec mon rôle de champion d’arène. Les autres y passaient aussi alors il n’y avait pas de raison que je cherche un moyen de ne pas y aller. Enfin, j’aurais tout de même préféré que ce soit eux qui se déplacent jusqu’à moi puisque ça me faisait tout de même une sacré distance à parcourir avant d’arriver. Heureusement, depuis l’évolution de Duchesse, s’était beaucoup plus simple de se déplacer puisqu’elle pouvait me porter. J’ai donc fait sortir ma Grodrive de sa pokéball pour qu’elle enroule ses rubans autour de ma taille et prenne son envol en direction de l’île principale de l’archipel. Etant donné que l’on devait passer au-dessus de la mer, j’ai préféré conserver la ball de mon Moyade à portée de main au cas où il y avait un petit problème de chute. C’était assez peu probable que ça arrive, mais mieux vaut prévenir que guérir comme le dit l’expression.

Finalement, on est arrivé en toute tranquillité sur l’autre île et c’était pour le mieux. Pour ne pas trop fatiguer mon pokémon, j’ai préféré la faire atterrir sur la Route 1 et de finir la route jusqu’à la grande cité à pied. Il n’y avait plus énormément de chemin et ça allait bien se passer normalement. Afin de laisser Duchesse se reposer, je l’ai fait revenir dans sa pokéball avant d’en attraper une autre pour en faire sortir ma Mimiqui. Autant profiter de la fin du voyage avec un de mes compagnons plutôt que d’avancer tout seul. Altesse avait l’air toute heureuse de voyager à mes côtés, elle était si mignonne quand elle penchait la tête de son costume en arrière pour m’observer à travers les trous qu’elle avait fait au niveau de l’abdomen de son déguisement. Je l’ai attrapé dans mes bras avant de me mettre en route en direction de Nox Illum. Alors que j’avançais en lui parlant, je l’ai soudain sentie bouger et chercher à se dégager de mes bras. Ne voulant pas la blesser ou la brusquer, je l’ai posée au sol pour la laisser faire ce qu’elle voulait.

Elle s’est immédiatement mise en route pour se diriger vers la lignée d’arbres qui se trouvaient à proximité. C’est d’ailleurs de cet endroit qu’une jeune fille est arrivée. Je ne la connaissais pas alors je ne voyais pas pourquoi Altesse se dirigeait vers elle. C’était assez étonnant comme situation, mais les choses se sont rapidement éclaircies lorsque j’ai regardé dans la direction de mon pokémon. Elle n’était pas tout de seule, mais en compagnie d’un autre Mimiqui ! C’était pour ça qu’elle s’était agitée, elle voulait le rejoindre. Suivant toute logique, la jeune fille qui était arrivée avec le deuxième Mimiqui devait être sa dresseuse. C’était la première fois que je croisais un autre dresseur possédant ce pokémon et en tant que champion de l’arène spectrale, je ne pouvais qu’apprécier une telle situation. Je me suis donc approché de la jeune femme en lui tendant la main pour la saluer tout en parlant :

-Bonjour ! Je suis Timothy, enchanté de te rencontrer. Je crois que nos Mimiquis ont l’air de bien s’entendre, enfin si c’est bien le tien puisque ce n’est peut-être pas le cas.

Pendant ce temps-là, Altesse s’était penchée sur son congénère pour observer son costume de plus près et le comparer au sien.


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 382
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 15 Sep - 12:15




« Chuis pas Pikachu,
c'est moi Mimiqui »

Le professeur Acacia m’avait appris que Mimy était née au laboratoire et que donc elle ne connaissait que le bâtiment, le jardin qui l’entourait et les Pokemons qui s’y trouvaient. Ce qui faisait que c’était la première fois qu’elle croisait l’un de ses congénères. Je regardais les deux Pokemons faire connaissance et comparer leurs déguisements de Pikachu. Le seul mot qui me venait en tête une fois de plus, était adorable. J’étais tout le temps attendrie par le comportement de ma Mimiqui ! Je me demandais si cela allait me passer à force mais je n’en avais pas vraiment l’impression.

-Bonjour ! Je suis Timothy, enchanté de te rencontrer. Je crois que nos Mimiquis ont l’air de bien s’entendre, enfin si c’est bien le tien puisque ce n’est peut-être pas le cas.

Bien trop occupée à observer les Pokemons, je n’avais même pas remarqué que l’autre Mimiqui était suivi par un dresseur. Aussi quand il se mit à me parler, je sursautais, prise par surprise. En relevant les yeux, je remarquais d’abord qu’il avait la peau très pâle et des cheveux bleus.

« Oh, pardon, je ne t’avais pas vu… Moi, c’est Isara. Et là-bas, c’est Mimy ! »

Chaque fois que je devais la présenter, je me faisais à moi-même la réflexion que ce surnom faisait vraiment neuneu mais Mimy ne m’avait vraiment pas laissé le choix. Et j’avais dû faire avec. Puis, tant pis pour le ridicule, on n’en mourrait pas de toute façon. En plus, il aurait fallu que l’opinion des autres m’importe pour que ça ait de l’importance. Vu que ce n’était pas le cas, j’avais préféré ne pas me battre avec Mimiqui à ce sujet.

« C’est elle qui a choisi, mademoiselle à tendance à se comporter comme une vraie princesse et à croire que je suis à ses ordres. »

D’une certaine façon, ce n’était pas vraiment faux. Je la trouvais tellement mignonne que je lui passais tout juste pour lui faire plaisir. Je savais que j’allais devoir arrêter sinon Mimy allait finir par devenir pourri-gâtée et elle serait infernale. Je n’avais aucune envie que son côté capricieuse prenne le dessus et d’être obligée de la garder dans sa Pokeball. Cela ne me ferait pas plaisir, déjà de me priver de sa compagnie mais en plus de la mettre en cage de la sorte…


©️ Halloween







Je vous prends la tête en #960018 !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Unys
Expérience : 1641
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 20 Sep - 0:46
Il semblerait que je me déplace vraiment très discrètement ou que je sois invisible puisque lorsque je me suis adressé à la demoiselle arrivée avec le Mimiqui, elle a fait un bond de surprise. C’était assez amusant de voir une telle réaction chez elle puisque j’avais réussi à lui faire peur sans le vouloir. À force de passer du temps avec mes spectres, j’avais récupéré quelques-uns de leurs traits de caractère et particulièrement le goût de faire peur aux autres. Ce petit côté de ma personnalité était d'ailleurs très visible dans l’ambiance que j’avais créé dans mon arène. Mes challengers devaient avoir le cœur bien accroché et une bonne résistance à la pression et l’angoisse avant de parvenir jusqu’à moi. J’étais installé dans un manoir hanté et tout était fait pour que cette impression se poursuive tout le long de la progression des dresseurs dans le bâtiment. Bien évidemment, tout n’était que des jeux de sons et lumières et des interventions de mes pokémons, mais les gens n’y pensaient pas forcément lorsqu’ils se retrouvaient dans la situation angoissante que je les faisais vivre. Quoi qu’il en soit, je n’avais même pas cherché à faire peur à cette fille et je l’avais pourtant fait. Je n’ai donc pas pu m’empêcher d’esquisser un léger sourire d’amusement. J’espérais qu’elle n’allait pas le prendre trop mal et qu’elle ne penserait pas que j’étais en train de me moquer d’elle, mais c’était plus fort que moi.

Lorsque la jeune femme prit la parole, elle confirma le fait que je l’avais surprise avant de se présenter comme étant Isara et de me dire que sa Mimiqui, une femme apparemment, s’appelait Mimy. Suite à ces propos, j’ai tourné les yeux vers nos pokémons qui avaient l’air plongé dans une intense discussion. Je ne comprenais pas ce qu’elle se disait, mais ça avait l’air particulièrement intéressant puisqu’il n’y avait pas d’interruption dans le flot de parole venant de l’une ou de l’autre. J’arrivais à les distinguer puisque leurs costumes n’étaient pas vraiment identiques. Il y en avait un avec des oreilles plus longues, l’autre avait le dessin de la bouche un peu plus haut, etc…Etant donné que les Mimiqui se fabriquaient eux-mêmes leurs déguisements, c’était une bonne occasion de voir les différences de goûts entrent différents membres de la même espèce de pokémon. En reprenant la parole, Isara m’a expliqué que c’était son pokémon qui avait choisi la façon dont elle se faisait appeler. Selon les dires de sa dresseuse, c’était une véritable diva qui la menait à la baguette. On peut dire qu’elle avait vraiment un caractère complètement différent de la mienne, comme j’allais en parler à mon interlocutrice :

-Ce n’est absolument pas le cas pour Altesse, même si son nom pourrait laisser penser contre le contraire. Elle est vraiment adorable et reste tout le temps collée à moi ou à joueur avec mes autres pokémons. Enfin, je dois avouer que je l’ai déjà vu devenir un véritable monstre quand on a croisé un pikachu. Si je ne l’avais pas arrêté, je ne sais pas comment ça aurait fini, c’était un vrai monstre.

Je n’avais pas vraiment compris cette réaction de sa part ce jour-là, mais ça ne s’était pas reproduit depuis. Enfin, on n’avait pas recroisé de pikachu donc je ne savais pas trop comme elle allait se comporter si la situation se présentait de nouveau. En tout cas, j’étais content d’être tombé sur la dresseuse d’un pokémon semblable au mien. Ça voulait dire qu’elle n’était pas bloquée par les préjugés que certains dresseurs croyaient dur comme fer.

-Quoi qu’il en soit, tu as très bien faire de prendre une Mimiqui comme pokémon. Il y a encore beaucoup trop de dresseurs qui sont effrayés par les spectres et les considèrent comme malveillants alors que ce sont des pokémons comme les autres. Tout ce qu’ils veulent, c’est de l’attention et de l’affection !


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 382
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 22 Sep - 16:50




« Chuis pas Pikachu,
c'est moi Mimiqui »

- Ce n’est absolument pas le cas pour Altesse, même si son nom pourrait laisser penser contre le contraire. Elle est vraiment adorable et reste tout le temps collée à moi ou à joueur avec mes autres pokémons. Enfin, je dois avouer que je l’ai déjà vu devenir un véritable monstre quand on a croisé un pikachu. Si je ne l’avais pas arrêté, je ne sais pas comment ça aurait fini, c’était un vrai monstre.

Oh ! Je m’en voulus qu’il ait cru que Mimy n’était pas un Pokemon adorable, elle aussi. Mais je prenais, par contre, bien note du comportement de la sienne quand elle avait croisé un Pikachu. Je saurais m’en souvenir et me méfier si cela devait aussi nous arriver. Je supputais qu’au vu de leur déguisement, ce n’était pas forcément évident pour ces petits Pokemons spectres de croiser l’original. Celui que tout le monde aimait alors qu’eux avait dû se cacher derrière des bouts de tissus pour être appréciés. J’allais reprendre la parole pour démentir mon interlocuteur au sujet du caractère de ma Mimiqui mais celui-ci ne m’en laissa pas le temps, il poursuivait déjà.

- Quoi qu’il en soit, tu as très bien faire de prendre une Mimiqui comme pokémon. Il y a encore beaucoup trop de dresseurs qui sont effrayés par les spectres et les considèrent comme malveillants alors que ce sont des pokémons comme les autres. Tout ce qu’ils veulent, c’est de l’attention et de l’affection !

« Le type de Mimiqui n’a pas joué dans mon choix, si on peut parler de choix d’ailleurs. Quand je l’ai vu ce fut comme une évidence… »

J’étais toujours incapable de raconter ce que j’avais ressenti quand j’avais croisé Mimy pour la première fois, cette impression qu’elle m’avait donné de m’attendre. Comme si elle était faite pour moi et que j’étais le seul dresseur à lui convenir. En tout cas, je ne regrettai pas du tout mon choix !

« Et il en ira de même pour mes prochains compagnons, l’important ce sera surtout qu’on s’apprécie et qu’ils aient envie de venir avec moi, peu importe leur type ! »

C’était la seule chose importante à mes yeux. Je considérais mes Pokemons comme des amis et donc il valait mieux qu’on s’entende bien. Surtout que je me voyais mal les forcer à quoi que ce soit et certainement pas à entrer dans une Pokeball ou à me suivre, juste parce qu’égoïstement, j’en avais envie…

« Et sinon, je suis désolée de t’avoir induit en erreur, mais Mimy est parfaitement adorable juste très décidée sur certaines choses. M’enfin ça fait partie de son caractère et je l’aime comme ça. »

J’eu un léger rire gênée en finissant ma phrase alors que je sentais mes joues chauffaient, ce qui voulait dire que j’étais très certainement en train de rougir. Cela acheva de me mettre définitivement mal à l’aise. Je ne savais même pourquoi, habituellement je m’en moquais de l’avis des gens, alors pourquoi je réagissais ainsi avec ce dresseur ?! Parce que son avis négatif concernait mon Pokemon ?!


©️ Halloween







Je vous prends la tête en #960018 !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Unys
Expérience : 1641
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 30 Sep - 22:49
Suite à mes propos sur les pokémons du type Spectre et leur gentillesse pas assez reconnue à mon goût, déformation professionnelle de mon rôle de champion très certainement, mon interlocutrice m’a expliqué que ce n’était pas le type de Mimiqui qui l’avait convaincue de la prendre comme partenaire. Elle a d’ailleurs continué en disant qu’il ne s’agissait pas vraiment d’un choix. Sur l’instant, j’ai cru que quelqu’un lui avait imposé de prendre ce pokémon particulièrement. Heureusement, la fin de ses quelques mots m’a tout de suite rassuré puisqu’elle m’a annoncé que l’emmener avec elle était une évidence dès l’instant où elle l’avait vu. Je comprenais exactement ce qu’elle me disait puisque je me souviens toujours du jour où j’ai croisé la route de ce Viskuse isolé des autres dans les eaux de Papeloa. J’ai tout de suite senti qu’il était comme moi dans sa façon d’être avec les autres et ça n’a pas manqué puisque depuis qu’il est entré dans une pokéball pour devenir mon premier pokémon, nous avons toujours partagé une formidable complicité. Ce n’était pas pour rien qu’il était certainement le membre le plus puissant de toute mon équipe à l’heure actuelle.

Isara a continué de parler en m’expliquant qu’elle se baserait sur le même genre d’affinité lorsqu’elle se retrouverait en situation de capture des nouveaux pokémons pour les ajouter à son équipe. Cette phrase laissait sous-entendre qu’elle n’avait donc que Mimiqui en sa compagnie pour l’instant, ce qui pouvait laisser imaginer qu’elle était une dresseuse débutante. Je n’avais pas totalement la même vision des choses qu’elle puisque de mon côté je capturais des pokémons avec qui le feeling passait plutôt bien, mais si et seulement s’ils étaient de type Spectre. J’avais une telle adoration et obsession pour ce type que je ne pouvais tout simplement pas faire autrement que de ne m’entourer que d’eux. Bien entendu, j’adore tous les pokémons quel que soit leur type, mais je n’arrive pas à créer les mêmes liens avec qu’eux que s’ils possèdent mon type de prédilection. J’aurais très bien pu l’expliquer à mon interlocutrice, mais je n’avais pas spécialement envie de me lancer dans une tirade interminable sur mon amour et passion pour les pokémons spectraux. Il y avait des chances pour que ça ne l’intéresse pas et que ça la gonfle de m’écouter déblatérer. Ça m’était déjà arriver de me retrouver dans une telle situation et honnêtement, c’était particulièrement embarrassant. J’ai donc préféré garder le silence et attendre de voir dans quelle direction Isara allait mener la direction.

Finalement, les dernières paroles de la dresseuse du deuxième Mimiqui portaient sur son pokémon. Elle m’a annoncé que j’avais mal compris ce qu’elle cherchait à m’expliquer. En effet, elle m’a précisé que sa Mimi était vraiment adorable, mais qu’elle avait juste un caractère bien trempé et que lorsqu’elle voulait quelque chose, elle était décidée. Néanmoins, malgré tout elle aimait son pokémon. C’était bien entendu ce qu’il y avait de plus important puisque je ne voyais pas l’intérêt de voyager avec des pokémons si on ne les appréciait pas. Selon moi, peu importe le caractère de nos compagnons de voyage, c’était à nous de nous adapter puisque nous étions les humains et c’est nous qui avions décidé de les faire venir avec nous. Adressant un grand sourire à mon interlocutrice, j’ai repris la parole pour lui expliquer mon avis :

-Je suis bien d’accord avec ta façon de penser. Il faut accepter les pokémons comme ils sont et pas chercher à les façonner à notre image. Il faut les prendre avec leurs qualités et leurs défauts ! Et puis, je suis certain que c’est à partir de nos différences que l’on peut vivre les meilleurs moments.

Suite à ces quelques mots, j’ai adressé un grand sourire à Isara avant de reprendre la parole et de laisser échapper ma curiosité :

-Sinon, désolé si je suis un peu trop curieux, mais ce que tu m’as dit tout à l’heure m’a lancé penser que tu étais une dresseuse débutante. Du coup, je me demande si tu n’es accompagnée que de Mimi ou si tu as d’autres pokémons que ce soit dans tes pokéballs ou chez toi ?


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 382
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 10 Oct - 10:37




« Chuis pas Pikachu,
c'est moi Mimiqui »

J’étais toujours perdue dans mes pensées à me demander pourquoi j’avais ressenti ce besoin étrange de rectifier cette incompréhension quand mon interlocuteur reprit la parole.

-Je suis bien d’accord avec ta façon de penser. Il faut accepter les pokémons comme ils sont et pas chercher à les façonner à notre image. Il faut les prendre avec leurs qualités et leurs défauts ! Et puis, je suis certain que c’est à partir de nos différences que l’on peut vivre les meilleurs moments.

J’aimais sa façon de penser – surement parce qu’il était d’accord avec moi - et il y avait une justesse dans ces paroles qui me plaisait encore plus. Je n’étais pas du genre à apprécier mes congénères pourtant. Mais lui semblait aussi solitaire que moi et aussi proche de ses compagnons que je pouvais l’être. Et puis, il ne m’avait pas encore parlé de combat Pokémon, ce qui était reposant. Certes, nous commencions juste à parler et il avait tout le temps de lancer le sujet mais j’appréciais ce répit !

-Sinon, désolé si je suis un peu trop curieux, mais ce que tu m’as dit tout à l’heure m’a lancé penser que tu étais une dresseuse débutante. Du coup, je me demande si tu n’es accompagnée que de Mimi ou si tu as d’autres pokémons que ce soit dans tes pokéballs ou chez toi ?

« Il n’y a que Mimy et moi. »

Comme à mon habitude, j’étais laconique et faire la conversation avec moi était un calvaire. Mais pour une fois, j’avais envie de faire un léger effort. Je ne cherchais pas à comprendre pourquoi, ce n’était pas très important.

« Et de ton côté ? »

Bon, ce n’était pas brillant, mais je n’allais pas devenir hyper douée dans l’art de la conversation du jour au lendemain. Retourner gentiment la question précédemment posée, montrait un intérêt envers la personne, non ? Oh diable, je n’en savais rien !


©️ Halloween







Je vous prends la tête en #960018 !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Unys
Expérience : 1641
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 27 Oct - 20:08
Mon interlocutrice n’a pas perdu de temps avant de me répondre suite à ma question concernant d’autres possibles membres dans son équipe. Elle s’est contentée d’une simple et courte phrase pour n’annoncer qu’elle n’était accompagnée que de sa Mimiqui et de personne d’autre. Comme je l’avais supposé plus tôt, il s’agissait bel et bien d’une débutante dans le monde du dressage. Après quelques instants de silence, Isara a repris la parole pour me renvoyer la question en me demandant ce qu’il en était de mon côté. C’est donc avec un large sourire que je lui ai montré les huit pokéballs accrochées à ma ceinture. Il y avait bien entendu celle d’Altesse, mais également celles de mes sept autres compagnons spectraux. Tout en faisant ce geste, j’ai repris la parole pour lui expliquer :

-Je suis en permanence accompagné de huit pokémons qui se trouvent quasiment tous dans leurs pokéballs en ce moment. Ils ont la particularité de tous être de type Spectre, ce qui fait qu’ils n’apprécient pas forcément de se retrouver en plein soleil. Du coup, ils restent à l’intérieur quasiment toute la journée, mais passent toutes leurs nuits à l’extérieur. Le soleil ne dérange pas Mimiqui puisqu’elle est cachée sous son déguisement en permanence. Si tu veux les rencontrer un jour, passe nous voir un soir à l’arène de Médéa, c’est moi le champion. D’ailleurs à ce propos, je dois y aller, j’ai une réunion à Nox Illum qui m’attend. Au revoir !

Une fois ces quelques phrases prononcées, j’ai fait un signe de la main pour dire au revoir à Isara avant de reprendre ma route en direction de la ville. J’ai prévenu Altesse qu’il était pour nous de partir, elle a donc salué sa nouvelle amie avant de me rejoindre et de marcher à mes côtés sur la courte distance qu’il nous restait à parcourir avant d’arriver à Nox Illum.

HRP:
 


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Mhyone
Expérience : 382
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 1 Nov - 9:48




« Chuis pas Pikachu,
c'est moi Mimiqui »

Timothy sourit en me montrant les huit Pokéballs à sa ceinture avant de poursuivre.

-Je suis en permanence accompagné de huit pokémons qui se trouvent quasiment tous dans leurs pokéballs en ce moment. Ils ont la particularité de tous être de type Spectre, ce qui fait qu’ils n’apprécient pas forcément de se retrouver en plein soleil. Du coup, ils restent à l’intérieur quasiment toute la journée, mais passent toutes leurs nuits à l’extérieur. Le soleil ne dérange pas Mimiqui puisqu’elle est cachée sous son déguisement en permanence. Si tu veux les rencontrer un jour, passe nous voir un soir à l’arène de Médéa, c’est moi le champion. D’ailleurs à ce propos, je dois y aller, j’ai une réunion à Nox Illum qui m’attend. Au revoir !

Je l’écoutais, attentivement, mais n’eut même pas le temps de lui répondre avant qu’il poursuive son chemin vers Nox Illum. Dommage j’aurais été curieuse de rencontrer le reste de son équipe. J’avais toujours plaisir à faire la connaissance de Pokémons, plus que de leur dresseur en général. A ce moment-là, je ne savais pas encore que j’allais recroiser le champion de Médéa bien plus vite que je ne le pensais. Et que j’allais, en effet, faire connaissance avec ses compagnons Spectre. J’allais même les voir en action…

Je le regardais s’éloigner, tout comme Mimy qui ne semblait pas heureuse de voir partir son nouvel ami. Il était vraiment temps que nous ajoutions un nouvel élément à notre petite équipe pour que Mimiqui se sente moins seule… Et puis, j’avais un peu l’impression d’avoir rencontré plus d’êtres humains que de Pokémons pour l’instant, ce qui était vraiment frustrant. Pourtant, j’arpentais des routes éloignées des villes où les Pokémons sauvages se plaisaient normalement. M’enfin, mon voyage ne faisait que commencer et me promettait j’en étais certaine, de folles aventures…


©️ Halloween







Je vous prends la tête en #960018 !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Réseau routier :: Route 1-
Sauter vers: