:: Mhyone :: Réseau routier :: Route 1 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Il faut sauver le Pokemon Joliflor... [Ivar]

avatar
Isara Nymly
Région d'origine : Mhyone
Lun 18 Sep - 14:40
Isara Nymly




Il faut sauver
le Pokemon Joliflor...

Cela ne faisait pas longtemps que j’avais laissé derrière moi le champion Spectre. Cette rencontre avait d’ailleurs été tout aussi étrange que la précédente avec Alex. Il était rare que je parvienne à apprécier des gens ou au moins à ne pas me faire détester avant la fin de la discussion. Mais visiblement ces deux-là étaient assez étranges pour me supporter. Et puis, Mimy avait beaucoup apprécié rencontrer l’un de ses congénères et j’avoue que je m’étais attardée un peu juste pour lui faire plaisir. M’enfin je n’étais pas mécontente de reprendre la route. Si je faisais le bilan, rien ne s’était vraiment passé comme je l’espérais en quittant Médéa. Je pensais que j’allais pouvoir rester au maximum avec des Pokemons, en rencontrer et aider ceux qui seraient dans le besoin. Pour l’instant, j’avais surtout vu des hommes. C’est Alex qui avait sauvé le seul Pokemon en détresse que j’avais approché. Et je n’avais croisé aucun autre Pokemon que ceux des dresseurs ! Mais alors que je faisais ce bilan, je n’étais ni déçue ou ni triste. Je ne savais toujours pas quoi penser d’Alex mais d’une certaine façon, je n’étais pas mécontente de l’avoir rencontré. Il m’avait intrigué, tout autant que Timothy d’ailleurs. C’est Mimiqui qui me tira de mes pensées en me tirant sur la jambe. Elle semblait de nouveau vouloir que je la suive.

« Tu as encore senti un autre de tes congénères ? »

Je tentais de plaisanter, mais Mimy ne m’accorda même pas un regard, elle tira plus fort sur ma cheville et je finis par l’accompagner. Elle n’agissait que rarement comme ça et elle devait avoir une bonne raison. Je laissais la route derrière nous et m’enfonçait au milieu des arbres à la suite de mon compagnon. Il ne me fallut pas longtemps pour comprendre où m’emmenait Mimiqui. J’aperçus un Pokemon plante près d’un arbre. Son type n’était pas difficile à deviner, mais si je ne reconnaissais pas tout de suite le Pokemon. Il ressemblait à une fleur et je finis par me rappeler que c’était surement un Joliflor. Avant de partir, j’avais tenté d’apprendre tous les Pokemons mais je n’avais pas réussi à tout retenir…

Le Joliflor ne broncha pas alors que je m’approchais, ce qui n’était pas normal. En même temps, c’était surement pour ça que Mimy m’avait trainé là. Alors que je m’agenouillais auprès du Pokemon, je remarquais que celui-ci était blessé. Heureusement, mon arrêt à Nox Illum m’avait permis d’acheter plusieurs spray et potions afin de pouvoir aider les Pokemons. Le Joliflor étant sauvage, je devais d’abord m’assurer qu’il me laisse le toucher ce qui n’était pas évident. Même si Mimy l’incitait à me laisser faire, le Pokemon ne me faisait pas du tout confiance.


© Halloween







Je vous prends la tête en #960018 !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Max Lochlainn
Région d'origine : Mhyone
Lun 18 Sep - 18:42
Max Lochlainn

Isara Nymly & Ivar Northway
Il faut sauver le pokémon Joliflor...


Le jeune dresseur se promenait sur la route 1. C'était là que tout avait commencé, sa première rencontre avec un autre dresseur, ou plutôt une dresseuse : Alice. Ivar n'avait pas eu de nouvelles depuis qu'il l'avait croisé par hasard alors qu'il entraînait Hrafn qui n'était qu'un petit Roucool à l'époque.
Il était arrivé la veille à Nox Illum et venait sur la route 1 plus pour se remémorer ses débuts que pour continuer son chemin. La zone était dégagée et parfaitement adaptée pour faire travailler l'endurance de son Furaiglon que voletait au-dessus de lui. Son petit compagnon s'était montré particulièrement efficace à Meridian lors de son premier combat contre un Tortipouss. Il manquait certes de technique, mais Ivar gagnait petit à petit la confiance de Feather et il ne tarderait pas à progresser à la même vitesse que Hrafn, voir à le rattraper. Il lui semblait qu'il y avait le même fossé entre ses deux pokémons qu'entre Alexandre et lui. C'était plutôt drôle d'un côté, c'est par ces rencontres que le jeune homme progressait et il en était de même pour ses deux pokémons. Hrafn ne voulait pas se faire rattraper par le petit oiseau, tout fier qu'il était de ses capacités en combat et de la puissance de ses ailes.
Le dresseur se demandait d'ailleurs si celui-ci n'était pas sur le point d'évoluer de nouveau, ses attaques avaient encore gagnées en puissance et le battement de ses ailes provoquaient de grandes bourrasques dont il était difficile de se dégager et son agilité dans les airs n'avait pour l'instant pas d'égal. En tout cas, Ivar ne lui en avait pas encore trouvé.
Le petit Furaiglon avait prit de la hauteur pendant que le jeune homme s'était perdu dans ses pensées, volant quelques mètres plus loin. Ivar leva la tête vers le ciel, observant les nuages étirés par le vent quand Feather poussa un léger cri et se mit à accélérer. Le jeune homme, inquiet de la réaction de son pokémon se mit à le suivre en courant.

Bientôt, il aperçut ce qui troublait son camarade. Une jeune demoiselle était accroupit devant un arbre et ce qui semblait être un pokémon plante, un pikachu se tenait à ses côtés. Un Pikachu ? Non ce n'était pas un Pikachu mais une créature qui lui ressemblait de loin, cependant en s'approchant, le garçon vu que ce n'était qu'un drap étrange posé sur le petit pokémon. Il vu aussi que la créature devant laquelle était agenouillée l'inconnue était un Joliflor, un type plante de sa région, mais pire encore : il semblait mal en point.
Ivar courut donc à leur encontre, Feather le devançant, se posant non loin de la jeune femme.

"Que s'est-il passé ?! Va-t-il bien ?!" demanda Ivar, inquiet de voir le Joliflor dans cet état. Il se rendit compte après que la question était stupide et jeta son sac au sol pour fouiller à l'intérieur. Il en sortit une petite boite remplie de baies tout en regardant le pokémon pour voir ses éventuelles blessures ou s'il souffrait d'un problème de statut.



© Nephilith pour EPICODE.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Isara Nymly
Région d'origine : Mhyone
Lun 18 Sep - 19:20
Isara Nymly




Il faut sauver
le Pokemon Joliflor...

Cela faisait maintenant plusieurs minutes que j’étais accroupie près du Pokemon sauvage en essayant de lui faire comprendre que je n’étais pas un danger de plus. Mais je n’arrivais à rien, au point que je me demandais si ce n’était pas un dresseur qui l’avait mis dans cet état, dans le but de le capturer. Mais ce n’était pas normal que le Pokemon soit encore là au pied de cet arbre. La dernière solution qui me venait en tête, était qu’un dresseur avait cherché à entrainer l’un de ses Pokemons et qu’il s’était servi du Joliflor comme Punching-ball. Cela me fit grimacer, m’enfin je ne pouvais être sûre de rien. Et ça n’arrangeait pas la situation… J’étais tellement occupée à tenter de ne me faire accepter par le Joliflor que je ne remarquais pas que je n’étais plus seule. C’est Mimiqui qui attira mon attention sur le Pokemon Vol qui venait de se poser à côté de nous. Et en relevant la tête, il fut difficile de louper son dresseur qui approchait.

"Que s'est-il passé ?! Va-t-il bien ?!"

« Je l’ai trouvé dans cet état ! »

Je me doutais que le ton de ma voix était paniquée pourtant je n’étais pas mécontente de voir un peu d’aide arriver. J’avais l’impression que la situation du Pokemon s’aggravait et avec un peu de chance le dresseur arriverait à l’approcher plus facilement que moi. On ne sait jamais, il avait peut-être seulement peur des femmes. Je croisais les doigts pour que ce soit ça. En qu’en tout cas, le nouveau venu arrive à le convaincre de se laisser soigner. Je regardais les bais qu’il avait saisi et je fus au moins rassurer sur le fait qu’il semblait lui aussi vouloir le soigner. Je me serait clairement énervée s’il avait tenu une Pokeball…

« Mais je n’arrive pas à le toucher pour l’aider… »

Si d’habitude j’aurais maudit la présence de l’autre dresseur parce que cela incluait de se montrer sociable, j’étais pour une fois bien contente de ne pas être seule. La santé du Pokemon était largement prioritaire à mon petit confort personnel.


© Halloween







Je vous prends la tête en #960018 !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Max Lochlainn
Région d'origine : Mhyone
Mar 19 Sep - 2:22
Max Lochlainn

Isara Nymly & Ivar Northway
Il faut sauver le pokémon Joliflor...


Visiblement la créature verte était mal en point mais Ivar ne savait expliquer ses blessures. S'était-il fait disputer par un dresseur qui avait voulu le capturer ? Ou était-ce la faute d'un autre pokémon sauvage ? Le Joliflor était épuisé, comme s'il s'était battu de toutes ses forces. La jeune fille quand à elle, essayait tant bien que mal de s'occuper du type plante qui gisait au sol, mais dès qu'elle approchait sa main,le pokémon se débattait pour essayer de se dégager de l'emprise de la dresseuse. Il était donc compliqué de le soigner.

"Calme-toi petite bête, nous ne te voulons aucun mal, seulement t'aider, dit le jeune homme en sortant une baie de son sac. A ce geste son petit Furaiglon protesta et Ivar lui jeta un regard réprobateur. Tu en auras plus tard Feather."

Il lui tendit la baie, mais le pokémon ne réagissait pas plus et il semblait n'avoir aucune confiance envers les humains, ce qui renforçait l'idée que c'était un dresseur qui l'avait mit dans cet état. Mais le blond n'était pas soigneur, ni médecin et ne savait pas vraiment comment aider la bestiole à se remettre sur pieds. Il faudrait l'amener jusqu'à un centre Pokémon, mais pour cela il fallait forcer le contact et ce pouvait être dangereux, le Joliflor pouvant très bien décider d'attaquer son porteur et sauveur. Ivar se tourna vers l'inconnue.

"Il faudrait l'emmener à un centre Pokémon. Je t'avoue que je ne sais pas trop comment faire..."

Le garçon se sentait complètement impuissant, détaillant la petite fleur vivante, repérant les ecchymoses et pétales abîmés et visiblement une potion ne suffirait pas. Puis le jeune homme décida de rassembler son courage et d'attraper le pokémon sous ses petits bras en essayant de ne pas lui faire mal. Le Joliflor essayait de repousser Ivar, mais il n'avait pas assez de force pour tenter de se défendre et ses gestes n'avaient aucune force et ne lançait pas d'attaque. Un lâcher de Poudre-Dodo serait terrible pour les deux jeunes gens. Il avisa la potion au sol.

"Je vais essayer de le maintenir. Pendant ce temps, essaye d'appliquer la potion sur ses blessures. Si nous n'y arriverons pas, il faudra l'amener de force à Nox Illum."

Sa voix était plus confiante, il avait décidé d'agir. Il leur fallait tenter le tout pour le tout, Ivar ne pouvait se résoudre à laisser cette petite créature ici sans protection et sans soins.




© Nephilith pour EPICODE.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Isara Nymly
Région d'origine : Mhyone
Mer 20 Sep - 17:16
Isara Nymly




Il faut sauver
le Pokemon Joliflor...

"Calme-toi petite bête, nous ne te voulons aucun mal, seulement t'aider. Tu en auras plus tard Feather."

Tout en parlant, le dresseur sortait des baies de son sac pour les tendre au petit Pokemon plante, mais l’odeur alléchante du fruit attira l’attention des Pokemons autour d’eux, y compris Mimy et Sunny. Par contre, le petit Pokemon sauvage ne broncha pas et refusa toujours que les deux êtres humains l’approchent. J’avais de plus en plus l’impression que c’était un dresseur qui l’avait mis dans cet état et heureusement que celui-ci n’était plus dans les parages, parce que j’étais furax !

"Il faudrait l'emmener à un centre Pokémon. Je t'avoue que je ne sais pas trop comment faire..."

Je n’étais pas plus avancée que le jeune homme qui tentait de m’aider et qui semblait tout aussi désespéré que moi. Plus nous tardions à intervenir et plus l’état du Joliflor empirait. Malheureusement nous ne pouvions pas agir tant qu’il ne se décidait pas à nous faire un peu confiance. Nos compagnons tournaient autour du Pokemon sauvage pour l’inciter à se laisser faire, mais il n’écoutait personne. Son trait de caractère principal devait définitivement être têtu !

"Je vais essayer de le maintenir. Pendant ce temps, essaye d'appliquer la potion sur ses blessures. Si nous n'y arriverons pas, il faudra l'amener de force à Nox Illum."

Il n’avait pas tort, il fallait tenter quelque chose, cela devenait de plus en plus urgent à mesure que les minutes passaient. Je le laissais donc tenir le Pokemon et j’ouvris la potion pour pouvoir l’appliquer sur ses plaies les plus embêtantes. Comme je m’y attendais le Joliflor refusa de se laisser faire et il se tortilla pour échapper à la prise. Ce qui aggrava certaines de ses blessures. Je grimaçai en réalisant que j’allais devoir agir très vite pour éviter qu’il ne se fasse d’avantage de mal en luttant. Je passais mes doigts sur les plaies en essayant d’être aussi délicate et rapide que possible. Ce qui n’était vraiment pas évident…

« Relâche-le, c’est bon. »

Ca ne suffirait pas. A voir sa réaction quand il avait été tenu, le Joliflor sauvage ne se laisserait jamais porter jusqu’à un Centre. Il allait leur falloir trouver une autre solution que celle-là et continuer à prodiguer eux-mêmes les soins. A moins que l’un d’eux aille chercher une des infirmières.

« On arrivera jamais à le porter jusqu’à la prochaine ville… »

Si d’habitude j’aurais maudit la présence de l’autre dresseur parce que cela incluait de se montrer sociable, j’étais pour une fois bien contente de ne pas être seule. La santé du Pokemon était largement prioritaire à mon petit confort personnel.


© Halloween







Je vous prends la tête en #960018 !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Max Lochlainn
Région d'origine : Mhyone
Mer 20 Sep - 20:52
Max Lochlainn

Isara Nymly & Ivar Northway
Il faut sauver le pokémon Joliflor...


Le jeune homme reposa le Joliflor au sol, les gestes remplis de précautions, la petite créature continuait de se débattre même une fois posée et Ivar avait eut du mal à la tenir. L'inconnue avait beau avoir essayé de soigner le pokémon que les blessures s'aggravait à cause des mouvements brusque du type plante qui se débattait. Le blond posa un regard inquiet sur le pokémon.

« On arrivera jamais à le porter jusqu’à la prochaine ville… »

Et elle avait raison, la situation inquiétait le dresseur de type Vol, il n'avait jamais été confronté à pareil calvaire. Trouver le courage de se battre contre n'importe quel adversaire était facile pour lui, de même que soigner des humains, mais soigner un pokémon était une autre histoire. Il avisa alors le Mimiqui, puis fouilla dans sa poche à la recherche de la cabine téléphonique qui lui servait de cellulaire.

"Un de tes pokémon ne connaîtrait-il pas une attaque qui permettrait de l'endormir ? Ça nous permettrait de le transporter en ville."

Il fouilla rapidement dans le répertoire de son téléphone sans attendre la réponse de l'inconnue.

"Si ce n'est pas le cas, il faudra contacter les secours. Si nous ne pouvons aller à eux, qu'ils viennent à nous."

Puis il soupira lentement. Il n'avait pas le numéro d'aucun centre Pokémon de Nox Illum et son téléphone d'un autre temps lui empêchait de faire une recherche sur le pokéweb. Cependant, il avait du réseau, ce qui était une maigre consolation.

"Tu aurais le numéro d'un Centre Pokémon de Nox Illum ou un moyen de le trouver ? Impossible pour moi avec ce truc inutile."

Le dresseur blond était inquiet et cela s'entendait au son de sa voix. S'ils ne pouvait contacter les secours, il porterait le Joliflor de force jusqu'à la grande ville, même s'il ne se laissait pas faire.



© Nephilith pour EPICODE.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Isara Nymly
Région d'origine : Mhyone
Dim 24 Sep - 11:45
Isara Nymly




Il faut sauver
le Pokemon Joliflor...

"Un de tes pokémon ne connaîtrait-il pas une attaque qui permettrait de l'endormir ? Ça nous permettrait de le transporter en ville."

Je réfléchissais à la suggestion pertinente du dresseur mais j’avais beau passer dans ma tête toutes les attaques de Mimy, je ne voyais rien qui pourrait endormir le Joliflor. A la limite, je pouvais utiliser Charme, mais je n’étais pas certaine que cela aiderait à diminuer sa peur des êtres humains. Et puis, on risquait de le braquer encore plus en l’attaquant, surtout si c’était la cause première de son état.

"Si ce n'est pas le cas, il faudra contacter les secours. Si nous ne pouvons aller à eux, qu'ils viennent à nous."

Je n’y avais même pas pensé en fait ! Je n’utilisais jamais mon téléphone à part pour rester en contact avec mes parents. Du coup, j’avais tendance à oublier que l’objet en question se trouver au fond de mon sac. Ils me l’avaient acheté avant que je parte sur les routes, en me demandant de les appeler souvent et de les tenir au courant de mes aventures. J’avais promis et si au début j’avais tenu à leur faire plaisir en appelant tous les soirs, je commençais de plus en plus à oublier de donner des nouvelles aussi régulièrement.

"Tu aurais le numéro d'un Centre Pokémon de Nox Illum ou un moyen de le trouver ? Impossible pour moi avec ce truc inutile."

« Je ne le connais pas, mais je vais chercher. »

Hum, clairement, non. La dernière et seule fois où j’étais allée au Centre Pokémon de Nox Illum, j’étais trop préoccupée par l’état du Caninos que nous avions aidé avec Alex pour songer à ce genre de choses. Mais dorénavant, je me munirais de celui de tous les Centres de la région pour être certaine d’être parée. Après tout, mon but était de secourir les Pokémons dans le besoin et c’était une bonne idée de pouvoir joindre les secours rapidement, au moins pour qu’ils me conseillent et ensuite pour qu’ils viennent. Heureusement ma mère avait tenu à ce que j’ai le dernier modèle en date pour être certaine que je puisse les joindre. Et je pus faire une recherche sur le Pokéweb. Comme je n’étais pas très douée pour parler aux autres, je préférais dicter les numéros à mon camarade que d’appeler moi-même.

« Hum, si j’en crois le Pokéweb c’est le 800 802 846. »


©️ Halloween







Je vous prends la tête en #960018 !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Max Lochlainn
Région d'origine : Mhyone
Lun 25 Sep - 18:01
Max Lochlainn

Isara Nymly & Ivar Northway
Il faut sauver le pokémon Joliflor...


Alors que l'inconnue fouillait dans son téléphone pour trouver le numéro du Centre Pokémon, Ivar jeta un autre regard inquiet sur le pokémon salement amoché qui gisait toujours contre l'arbre. Le jeune homme vint s'asseoir à une distance respectable de lui, les jambes en tailleur. Le Joliflor commençait déjà à se débattre, sans même que le dresseur n'ait essayé de le toucher. C'est alors que la jeune dresseuse, toujours debout, lui donnait le numéro du Centre de Mhyone. Il ne tarda pas à avoir une standardiste au téléphone, lui expliquant rapidement le problème en leur demandant s'ils pouvaient venir le plus rapidement possible. Le jeune dresseur se sentait impuissant et il n'aimait pas cela et le ton de sa voix parut convaincre l'infirmière qu'il fallait venir vite. Une fois cela fait, il se pencha légèrement vers le pokémon plante, essayant de lui parler d'une voix calme afin qu'il se calmât.

"Nous ne te voulons aucun mal petite chose. Tout ce que nous souhaitons c'est que tu te rétablisses pour pouvoir retourner à ta vie sauvage. D'autres humains vont venir te chercher pour te soigner et ils te libéreront quand tu te sentiras mieux."

Il ne savait pas si le pokémon le comprenait, il essayait donc de faire passer ses intentions par la douce tonalité de sa voix. Ne connaissant que peu les types plantes, il ne savait pas vraiment comment l'aider et ne pouvait s'empêcher de penser qu'appeler les secours était la meilleure des solutions.
Il se tourna alors en direction de l'inconnue, l'observant de son regard gris. La jeune femme avait de long cheveux noirs aux reflets bleus et ses yeux était couleur de l'océan. L'inquiétude semblait se lire dedans. Le jeune garçon essaya d'avoir un sourire rassurant, sans grand succès toutefois. Il n'avait pas la capacité d'Alexandre de feindre l'excès de confiance en soi.

"Ne t'inquiète pas, je pense qu'elle va se remettre une fois que les secours seront là. Du moins je l'espère, dit-il doucement, comme pour ne pas gêner le Joliflor. Je donnerai cher pour tomber sur la chose ou la personne qui lui à fait ça..."

Il s'interrompit un instant, autant pour voir ce que la dresseuse inconnue voulait répondre que pour surveiller le Joliflor.

"Je me nomme Ivar, reprit-il, gardant se même ton calme que précédemment. Et le petit oiseau duveteux que tu vois là-bas, c'est Feather, l'un de mes compagnons. Je vois que tu possèdes un Mimiqui. Ce n'est pas un Pokémon habituel ici, il me semble."

Le jeune dresseur essayait d'entamer la conversation. Il n'était pas à l'aise à l'idée d'attendre les secours dans un silence morbide, il aurait l'impression de veiller le Joliflor avant qu'il ne trépasse. Et il était hors de question que la vie quitte le petit pokémon tout en pétales. Il reposa donc son regard perçant sur la jeune femme, sans aucune sorte de gêne. Il était de ces gens qui communiquent autant par le regard que par les mots.



©️ Nephilith pour EPICODE.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Isara Nymly
Région d'origine : Mhyone
Mar 26 Sep - 11:12
Isara Nymly




Il faut sauver
le Pokemon Joliflor...

"Nous ne te voulons aucun mal petite chose. Tout ce que nous souhaitons c'est que tu te rétablisses pour pouvoir retourner à ta vie sauvage. D'autres humains vont venir te chercher pour te soigner et ils te libéreront quand tu te sentiras mieux."

J’appréciais grandement les tentatives du dresseur pour apaiser le petit Pokémon Plante même cela ne semblait pas du tout avoir d’effet sur lui. Ce n’était clairement pas la première fois qu’il essayait de gagner sa confiance et surtout de le calmer, tout comme moi et c’était chouette qu’il ne se laisse pas abattre par nos échecs, multiples. Je commençais à vraiment apprécier le dresseur blond. En plus, d’être venu directement au secours du Joliflor, il semblait vraiment triste de constater son état…

"Ne t'inquiète pas, je pense qu'elle va se remettre une fois que les secours seront là. Du moins je l'espère. Je donnerai cher pour tomber sur la chose ou la personne qui lui a fait ça..."

C’était mignon qu’il tente ainsi de me rassurer mais je n’étais pas stupide au point de penser que parce que les secours étaient en chemin, le Pokémon était tiré d’affaire. Il était vraiment dans un piteux état et je n’étais pas certaine que nos tentatives pour l’aider, aient eu l’effet escompté. Je ne relevais pas sa phrase au sujet du coupable de ce crime, moi aussi j’aurais donné cher pour le lui faire payer…

"Je me nomme Ivar. Et le petit oiseau duveteux que tu vois là-bas, c'est Feather, l'un de mes compagnons. Je vois que tu possèdes un Mimiqui. Ce n'est pas un Pokémon habituel ici, il me semble."

« Isara. »

Je répondis sur le même ton que lui, doucement comme pour ne pas déranger notre petit blessé. Je ne comprenais pas pourquoi tout le monde s’étonnait de voir un Mimiqui, par contre. C’était un Pokémon comme un autre, non ? A chacune de mes rencontres, on me faisait une remarque à son propos. Pourtant, je trouvais Mimy, parfaitement normal et puis il existait des centaines de Pokémons donc…

« Et elle, c'est Mimy. »

Alors que je présentais mon compagnon, j’entendis du bruit derrière nous, venant des secours qui arrivaient. Quand ils virent l’état du Pokémon Plante, ils se passèrent des présentations, remerciements ou autres et se mirent directement au travail. L’infirmière et les deux Leveinard qui l’accompagnaient commencèrent par endormir le Joliflor et pansèrent ensuite les plaies les plus urgentes.

« Est-ce que vous pourriez m’appeler pour me donner de ses nouvelles ? »

Ils s’apprêtaient déjà à partir pour le Centre et j’étais très impressionnée par leur efficacité mais il était important pour moi de savoir si le Pokémon allait s’en sortir. L’infirmière prit donc mon numéro en me souriant tout en nous rassurant en nous assurant qu’on avait fait le maximum et qu’on avait bien fait de les appeler. Que si le petit Pokémon s’en sortait, ce serait grâce à nous. Je n’aimais pas beaucoup ce si, mais je ne pouvais rien faire de plus à part attendre leur appelle.


©️ Halloween







Je vous prends la tête en #960018 !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Max Lochlainn
Région d'origine : Mhyone
Mar 26 Sep - 21:30
Max Lochlainn

Isara Nymly & Ivar Northway
Il faut sauver le pokémon Joliflor...


Il n'y avait pas à dire, la jeune femme qui se tenait devant lui semblait particulièrement peu loquace. Elle n'avait répondue que quelques mots aux questions du spécialiste des types Vol. Ainsi, il apprit qu'elle se nommait Isara et que son Pokémon se nommait Mimy, un prénom simple mais qui convenait bien au petit pokémon spectre ressemblant à un Pikachu, contrastant avec son léger côté dérangeant. Ivar resta donc silencieux un moment, surveillant surtout le Joliflor en attendant que les secours arrivent, ce qui ne tarda pas. Après tout, ils n'étaient pas très loin de Nox Illum et réputés pour leurs efficacité. C'est avec des mains expertes qu'ils embarquèrent rapidement le Joliflor, tandis que Isara leur donnait son numéro pour qu'ils la contacte quand le pokémon irait mieux. Un seul serait bien suffisant et le jeune homme se redressa lentement avant de foutre les mains dans ses poches, observant les infirmiers s'en aller en direction de Nox Illum avec la créature blessée. Il attendit que les ambulanciers disparaissent pour reprendre la parole.

"Tu es donc dresseuse toi aussi ? Ou tu te consacres à autre chose que les combats ? demanda-t-il en souriant plus franchement, les mains toujours dans les poches."

Il se doutait que ce n'était pas le moment pour un combat, pourtant le jeune homme aurait aimé se mesurer à cet étrange pokémon qu'il n'avait jamais vu en vrai. Ivar se mit donc à l'observer de ses yeux gris, ne pouvant s'empêcher de se demander ce qui se cachait sous le drap en forme de Pikachu. Il finit par pointer la créature de l'index.

"Je serai étonné de voir ce qu'elle donne en situation de combat, d'ailleurs."

Ce n'était pas une provocation en duel, un blessé suffisait pour l'instant. Seulement une nouvelle preuve de sa curiosité maladive. Il se mit alors à réfléchir aux attaques qu'apprenait potentiellement le Mimiqui, se demandant ensuite comment y répondre et l'attaquer. Ivar savait que les Pokémon de type spectre étaient immunisés aux attaques de type Normal que Hrafn et Feather possédaient en nombre. Mais l'avantage se tournait aussi à ses pokémon, intouchables par une attaque de type Spectre. Ce serait sûrement un combat intéressant et le jeune stratège se mit à imaginer diverses situations de combat.
Son Furaiglon voletait légèrement au-dessus d'eux, visiblement ravi de pouvoir profiter d'un moment de calme sans avoir à suivre le pas rapide de son dresseur. Et c'est pourtant en poussant des petits cris paniqués que le minuscule Pokémon oiseau vint se poser sur l'épaule de son maître.
Le bruissement des feuilles devint de plus en plus fort, quelque soit la chose qui avait paniqué le furaiglon, c'était soit énorme, soit en grand nombre, qui arrivait sous le couvert des arbres non loin des jeunes gens. Un autre bruit, plus caractéristique celui-ci ne tarda pas à se faire entendre : celui d'un bourdonnement, similaire à celui d'un Yanma, qu'il avait entendu quelques jours plus tôt.
Les formes agressives ne tardèrent pas à être visibles, d'abord des silhouette, puis plus précises, les corps jaunes et noirs se détachaient sur les arbres, terminé de longs dards. Les Dardargnans approchaient à grande vitesse des deux dresseurs et Ivar comprit alors la nature des blessures des Joliflor, la pauvre créature s'était aventuré sur un territoire ou elle n'aurait pas du.

"Mets-toi à couvert !"

Le jeune dresseur avait crié, reculant de quelques pas avant de pivoter sur le côté. Ils étaient eux aussi sur le territoire des violents pokémon insecte et, à la façon dont il se stoppèrent dans leur vol, les Dardargnan comptait les chasser de là. Ivar jeta un coup d'oeil à Isara avant de se saisir de la pokéball de Hrafn et de l'en libérer. 
Le fier Rapace s'éleva en l'air de sa façon habituelle en lâchant un cri strident tout aussi quotidien, signifiant qu'il était prêt à en découdre si cela chauffait. A la grande surprise du dresseur, Feather s'éleva aussi dans les airs, dans une imitation du Roucoups, prêt pour le combat lui aussi.
Il observa les pokémon insecte un instant, l'essaim comptait quatre membres, visibles en tout cas. Il ne douta pas un instant que d'autres Dardargnan pouvaient se cacher plus loin dans le bosquet.
Les guêpes géantes elles, commençaient à les encercler lentement, pour ne pas leur laisser d'échappatoire, se dispersant étrangement. L'ordre s'éleva de la gorge d'Ivar alors même qu'un des Dardargnan fonçait sur ses compagnons, un autre se jetant sur le Mimiqui d'Isara.

"Hrafn, utilise Cyclone ! Feather, profite de la vitesse pour lancer Cru-Aile !"

La poussière ne tarda pas à se soulever dans les airs, troublant légèrement la vue du dresseur tandis que le petit oiseau s'aligna devant Hrafn pour profiter du souffle d'air avant qu'il ne soit trop puissant.



©️ Nephilith pour EPICODE.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Isara Nymly
Région d'origine : Mhyone
Mar 3 Oct - 16:07
Isara Nymly




Il faut sauver
le Pokemon Joliflor...

"Tu es donc dresseuse toi aussi ? Ou tu te consacres à autre chose que les combats ?"

Décidément, il fallait croire que tous les dresseurs dans cette région étaient là pour combattre. Etait-ce parce que la ligue de Mhyone était en train de se construire qu’elle attirait tant de combattant ? Je ne savais pas, mais depuis le début de mon voyage, c’était au moins le troisième dresseur que je rencontrais à me parler de combats Pokémons. A première vue mon exaspération ne se vit pas sur mon visage parce que le jeune homme enchaina sans gêne.

"Je serai étonné de voir ce qu'elle donne en situation de combat, d'ailleurs."

Il désignait ma Mimiqui en parlant et je grimaçais. Je n’en avais aucune idée, je n’avais jamais combattu et Mimy, non plus. Cela ne semblait d’ailleurs pas lui manquer et je doutais qu’elle sache quoi faire face aux attaques d’un autre Pokémon. Je l’entrainais afin qu’elle progresse mais on le faisait ensemble, en s’aidant de ce qu’on trouvait dans la Nature. Je m’apprêtais à répondre quand les cris du Furaiglon nous alertèrent. Il ne fallut pas longtemps pour comprendre ce qui se passait quand on remarqua l’essaim de Dardagnan en approche.

"Mets-toi à couvert !"

Le cri, tout comme le conseil venait trop tard. On était déjà été repérés par les insectes qui semblaient décidés à en découdre. Ivar sortit un autre Pokémon Vol d’une Pokeball et cria des attaques alors que l’un des Pokémons sauvages se dirigeait vers Mimy. Le dresseur était bien trop occupé avec le reste de l’essaim pour nous aider. Le Dardagnan fonça sur le petit Pokémon Spectre, dard en avant… et passa au travers ce qui eut pour effet de le déstabiliser pendant quelques minutes. Celles-ci me suffirent pour établir une stratégie.

« Mimy, utilise reflet, tout de suite ! »

C’était une attaque qui permettait à mon compagnon de se dupliquer et ainsi le Dardagnan ne savait plus qui il devait attaquer. Voyant ses ennemis augmenter ainsi et n’étant pas un Pokémon dressé, il préféra reculer et rejoindre le reste de l’essaim qu’Ivar était en train de combattre. Je tentais de réfléchir à comment l’aider, mais je ne voyais pas de solutions immédiates, étant donné que Mimy et moi serions plus des gênes qu’autre chose…


©️ Halloween







Je vous prends la tête en #960018 !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Max Lochlainn
Région d'origine : Mhyone
Mar 3 Oct - 21:27
Max Lochlainn

Isara Nymly & Ivar Northway
Il faut sauver le pokémon Joliflor...


Le mouvement fonctionna, après tout ses deux pokémons commençaient à avoir l'habitude de ce genre de manœuvre, faire gagner de la vitesse à ses alliés à l'aide des puissants battements d'ailes du Roucoups était devenu une stratégie des plus commune pour le jeune homme.
Le petit Furaiglon percuta donc un des Dardargnan de plein fouet et Hrafn arrêta de créer ses vents violents. Un nouvel ordre et la Vive-Attaque du Roucoups frappa un autre de leurs agresseurs, tentant de les regrouper comme l'aurait fait un Ponchien de berger. Enfin, un petit son derrière lui le fit se retourner un instant. Le Mimiqui d'Isara était en train de se démultiplier, exécutant une attaque reflet destinée à perturber leur assaillant. Cela fonctionna et le dernier des Dardargnan rejoint le groupe alors qu'il frappait l'un des Mimiqui, sans succès. Ainsi tout les pokémons insectes leurs faisaient face, leur bourdonnement bruyant et menaçant perturbant Ivar.

Cependant les Dardargnan ne semblèrent pas vouloir approcher et restaient presque immobiles, oscillant légèrement à cause du bourdonnement de leurs ailes. Les insectes semblaient observer les deux jeunes dresseurs, comme pour essayer de déterminer s'ils étaient à la hauteur de la menace.

Mais finalement, c'est Feather qui brisa ce moment de tension, quand il lança un cri strident avant de prendre un peu d'altitude et de se mettre à battre férocement de ses petites ailes dans le vide, comme pour lancer une attaque Cyclone, dans une parodie miniature du Roucoups. Evidemment, l'attaque ne fonctionna pas, les ailes du petit oiseaux n'étant pas assez musclées pour cela, ce qui arracha un soupir à Ivar. Il allait définitivement falloir qu'il arrive à éduquer cette petite créature un peu trop belliqueuse.

Mais le mouvement inutile suffit pour que les Dardargnan reprennent la mouche et se jettent de nouveaux sur les jeunes gens, restant groupés cette fois. L'ordre d'Ivar fusa alors qu'il se jetait à terre. Ses pokémons devaient s'envoler pour échapper à l'attaque. S'il n'avait pas voulu les laisser tranquilles, Hrafn aurait pu les envoyer paître d'une attaque Cyclone, réelle cette fois, mais le jeune dresseur avait eu bon espoir que les Dardargnans se calment. Il eut un frisson quand il sentit un dard lui frôler le dos au moment ou il se jetait au sol.

"Hrafn ! Cyclone, maintenant !"

Et le temps que l'essaim n'effectue un virage pour faire de nouveau face aux assaillants, le Roucoups se mit de nouveau à battre de ses puissantes ailes et les insectes géants ne tardèrent pas à être ralentis dans leurs courses avant d'être stoppés, luttant contre les bourrasques. Les corps jaune et noir finirent par se disperser et se laisser emporter par le courant pour s'enfuir dans la plaine. Ivar attendit de ne plus entendre le bourdonnement stressant pour se redresser tandis que ses deux oiseaux venaient se poser proche de lui. La menace semblait écartée, du moins pour l'instant.

Le jeune homme tourna la tête vers Isara, la détaillant, autant pour savoir si elle allait bien que pour l'analyser. La jeune femme semblait particulièrement fermée à toutes discussions et cela déroutait Ivar à tel point qu'il ne sût pas quoi dire. Il se contenta donc de poser son regard gris sur elle, guettant une réaction de la part de la demoiselle tout en se demandant comment quelqu'un pouvait décemment rester aussi silencieux et monosyllabique.


©️ Nephilith pour EPICODE.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Isara Nymly
Région d'origine : Mhyone
Mar 10 Oct - 12:01
Isara Nymly




Il faut sauver
le Pokemon Joliflor...

Je ne voyais absolument pas comment venir en aide à l’autre dresseur. D’ailleurs la situation semblait coincée, comme en suspens. Les Dardagnan nous faisaient face et les deux camps attendaient que l’autre attaque. C’est finalement le petit Pokémon Vol qui décoinça la situation. Il tenta une imitation de l’attaque Cyclone du Roucarnage sans succès. Par contre, son échec énerva les Pokémons Insectes qui foncèrent dans notre direction. Heureusement Ivar réagit rapidement et donna l’ordre à son Roucarnage de passer à l’action.

"Hrafn ! Cyclone, maintenant !"

Cela suffit à faire fuir nos assaillants. D’une certaine façon, ce n’était pas plus mal parce que je n’aurais rien pu faire afin d’aider Ivar. Après il ne semblait pas avoir eu besoin de soutien et s’était débrouillé comme un chef pour éloigner la menace. N’empêche que je commençais à en avoir un peu marre d’être la princesse en détresse qu’on sauve à tout bout de champs.

« Merci de nous avoir sauvé. »

Je n’étais certes pas douée pour communiquer, mais je n’étais pas non plus ingrate et je lui étais reconnaissante. Sans lui, je n’aurais pas eu l’idée d’appeler le Centre Pokémon afin d’aider le Joliflor et je n’aurais pas été de taille à faire fuir l’essaim. En parlant du Centre, j’entendis mon téléphone sonner et je m'excusais avant de prendre l’appel. L’infirmière me confirma qu’ils étaient bien arrivés et que le Pokémon Plante était entre de bonnes mains. Il allait s’en tirer et ce serait grâce à nous. Je la remerciais de m’avoir tenu au courant avant de raccrocher.

« C’était le Centre, le Pokémon Joliflor va s’en sortir. »

J’étais rassurée de savoir qu’il irait bien parce que je n’aurais pas parié sur ses chances de guérison au moment où on l’avait trouvé.


©️ Halloween







Je vous prends la tête en #960018 !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Max Lochlainn
Région d'origine : Mhyone
Mar 10 Oct - 17:55
Max Lochlainn

Isara Nymly & Ivar Northway
Il faut sauver le pokémon Joliflor...


Le jeune homme continuait d'observer Isara, venant maintenant croiser les bras tandis qu'elle le remerciait de les avoir sauvé, son pokémon et elle. Détournant un instant le regard, réfléchissant à ce qu'il allait dire, le garçon finit par sortir de son mutisme.

"Ce n'est rien, je n'allai pas te laisser dans la merde et m'en aller comme si de rien n'était."

Il était toujours dérouté par le discours simple de la jeune fille. Non pas qu'elle soit désagréable ou antipathique, seulement qu'elle semblait avoir du mal à avoir une discussion de plus de quelques mots. Le dresseur était curieux, mais pas envahissant, ne voulant pas forcer Isara à lui répondre si elle ne souhaitait pas converser.
Plutôt que de se perdre dans ces pensées futiles, il préféra s'agenouiller face à ses pokémons. Hrafn était droit, le torse légèrement bombé dans son habituelle position fière. Oui, l'oiseau avait une certaine fierté et ne semblait reculer devant rien. Ivar remit en place le foulard qu'il avait autour du cou, gratifiant au passage le rapace de quelques grattouilles sous le menton.
Feather quand à lui, observait son dresseur, la tête penchée sur le côté et Ivar tourna la tête vers lui avec un sourire pour finalement l'attraper sous les ailes et le lever au niveau de son visage. L'oisillon semblait être heureux de ce contact alors qu'il prenait de la hauteur, son dresseur le tenant à bout de bras. Quelques piaillements enjoués se firent entendre.

"Décidément, tu me causes bien du soucis toi. Combien de fois devrai-je t'expliquer que tu ne dois pas entrer dans un combat sans que je t'y autorises ?"

Le petit oiseau lâcha un nouveau cri heureux, la douce remontrance n'ayant visiblement aucun effet sur lui tandis que son dresseur lâchait un soupir et le ramena dans sa pokéball. Pendant ce temps, la jeune femme reçut un coup de fil du centre pokémon qui avait récupéré le Joliflor. Visiblement, ils avaient fait vite pour rentrer à Nox Illum et le type plante était entre de bonnes mains, il s'en sortirait. Ivar était soulagé, bien que dresseur et combattant, il n'aimait pas voir les pokémons souffrir inutilement.

"Je suis content qu'il aille bien. Nous avons fait ce qu'il fallait. Et je suis désolé que Feather ait manqué de nous faire tuer, j'ai encore du mal avec son éducation."

Il se tourna de nouveau vers Isara, lui souriant.

"Je ne sais pas ou tu vas, mais si tu comptes partir en direction de Viridia, je te conseille d'éviter ce bosquet. Les Dardargnans ne vont pas tarder à revenir et ils semblerait qu'ils se cachent ici, lui dit Ivar, retrouvant un peu de sa contenance."



©️ Nephilith pour EPICODE.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Isara Nymly
Région d'origine : Mhyone
Jeu 19 Oct - 12:07
Isara Nymly




Il faut sauver
le Pokemon Joliflor...

Pendant ma conversation avec le Centre, j’avais remarqué qu’Ivar parlait avec son petit Pokémon et j’avais tendu l’oreille l’air de rien afin de vérifier qu’il ne s’en prenait pas au volatile téméraire. Pas que je pense Ivar méchant, après tout il avait été aussi choqué que moi en voyant l’état du Joliflor. Mais je me méfiais toujours et je ne supportais pas qu’on maltraite un Pokémon devant moi…

"Je suis content qu'il aille bien. Nous avons fait ce qu'il fallait. Et je suis désolé que Feather ait manqué de nous faire tuer, j'ai encore du mal avec son éducation."

« Ce n’est pas grave. »

Encore une fois, on ne pouvait pas dire que j’avais beaucoup parlé. J’aurais pu préciser qu’il était jeune, qu’il apprendrait en grandissant alors que je n’en avais aucune idée. Ou qu’il n’y avait eu aucunes conséquences néfastes donc qu’il n’y avait pas de problème. Mais je ne voulais pas non plus insinuer que j’en aurais voulu au Furaiglon si tout ne s’était pas aussi bien fini. Bref, se taire c’était bien aussi, ça évitait de dire des bêtises !

"Je ne sais pas où tu vas, mais si tu comptes partir en direction de Viridia, je te conseille d'éviter ce bosquet. Les Dardargnans ne vont pas tarder à revenir et ils semblerait qu'ils se cachent ici.

« Merci du conseil. »

Je crois bien qu’on n’avait plus rien à se dire et maintenant que nous étions tous les deux rassurés sur l’état du Pokémon sauvage que nous avions secouru, il était temps de nous séparer.

« Encore merci de ton aide pour le Joliflor. Et aussi pour les Dardagnans. A une prochaine ! »


©️ Halloween







Je vous prends la tête en #960018 !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Réseau routier :: Route 1-
Sauter vers: