HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Événement ▬ Coup d'Etat d'Anima [EVENT]
Aller à la page : Précédent  1, 2
Re: Événement ▬ Coup d'Etat d'Anima [EVENT]
Mer 18 Oct 2017 - 19:12
Région d'origine : Hoenn
Messages : 225

Benjamin Makuno

Benjamin Makuno
Après quelques secondes que nous avions mis à profit pour souffler et tenter de nous préparer psychologiquement à ce que nous aurions à affronter de l'autre côté de ses énormes portes ouvragées, notre petit groupe improvisé de justiciers en herbe se décida à pénétrer la salle du conseil, d'où le message avait été enregistré. D'un geste instinctif, je cherchais du côté de ma taille avant de me souvenir que j'avais laissé mes armes très loin d'ici. Tant mieux, pensais-je... Je ne voulais plus avoir à user de ce genre de méthode tant que ce n'était pas complètement nécessaire. Aussi, je me rabattit sur mes pokeballs, notamment celle de Brindibou, prêt à l'appeler en renfort, tandis que Mimiqui s'avançait à mes côtés. Néanmoins, la salle semblait avoir été désertée. La seule présence en son sein était occupé par le corps d'une jeune femme blonde, allongée au sol dans un coin de la salle. D'un geste machinal, nous nous avancions dans sa direction, afin de s'enquérir de son état. Le plus prompt à la tâche fut Finn. Il nous rassura rapidement sur son état de santé, déclarant qu'elle était seulement évanouie. Ses jours n'étaient visiblement pas en danger... Un soupir de soulagement collectif envahit la salle. Nous avions tous pu la voir lors de la diffusion du message de Mathis, et le pire était largement envisageable, au vu de la situation.

Ce n'était pas aussi critique que je le pensais... Après tout, je n'avais pas vu de morts en progressant dans la tour, ce qui laissait supposer que Anima ne s'abaissait pas à des méthodes aussi basses... Cela ne justifiait cependant pas leur façon de voir les choses. Agir selon leurs convictions était une chose louable, mais lorsque c'était fait de manière juste. Ils ne tuaient pas, certes, mais ils avaient tout de même effrayé fortement, ainsi que blessé. Jouer sur les peurs et sur la force n'était que rarement synonyme d'idéaux sains... Et cela me fut confirmé lorsque les écrans de la pièce, branchés aux informations locales, se mirent à faire défiler ce qui semblait être les principaux terrains d'action de ce coup d'Etat. Je n'en reconnu qu'un : Le laboratoire d'Acacia, où j'étais passé il y'avait de cela quelques jours plus tôt. Une grande bataille semblait s'y jouer afin de pénétrer le bâtiment, et je cru reconnaître Ivar, le membre de l'emblème au Roucarnage qui m'avait aidé lors de mon arrivée dans la région. Ses compétences de dresseur semblaient certaines, et il semblait pourtant en difficulté, encerclé. D'autres images apparurent alors : Un bâtiment semblant se trouver dans les montagnes, aux allures par endroit sphérique. Un observatoire, d'après le titre. D'extérieur, l'endroit semblait plutôt calme, mais de violents bruits d'affrontement semblaient provenir de son enceinte. L'image changea, laissant apparaître un combat se déroulant sur ce qui ressemblait en tout cas désormais à des ruines. D'un côté, deux Mega-Evolutions, celle de Nanméouïe et celle de Gardevoir, faisaient face à un Arbok... des plus étranges. Il semblait plus gros, différent par endroits... Qu'est ce qu'... Je n'eu pas le temps d'y réfléchir plus profondément que l'image changea à nouveau, laissant apperçevoir un nouvel affrontement qui mettait en scène un Mega-Dracaufeu, ainsi qu'un Milobellus tout aussi étrange que l'Arbok que j'avais vu précédemment. Que diable avaient-ils fait ?

L'image changea une dernière fois tandis que nous étions encore tous scotché aux écrans : La tour dans laquelle nous nous trouvions apparut alors, depuis l'angle du toit cette fois. C'était là que se terrait celui qui était à l'origine de toute cette pagaille, le fameux Mathis. Il semblait attendre, tandis que le bâtiment était encerclé de forces de l'ordre et de secours. Une telle sérénité faisait froid dans le dos. Malgré la présence du Maître de la Ligue, il semblait si confiant ? M'apprêtant à évoquer ce point inquiétant, je constatais avec consternation que Alex et Finn s'étaient déjà lancés à l'assaut du toit, prenant les escaliers afin de rejoindre Mathis. Néanmoins, si je désapprouvai cette précipitation sans avoir de plan, au vu de la confiance affichée de Mathis, je me rappelais vite que le Maître se trouvait avec Alex. Ce n'était pas les premiers venus, et leurs pokemons étaient des plus puissants. Je me rassurais un peu, tandis que je vis Mack descendre les marches, portant la championne comme il le pouvait afin de l'amener auprès des secours qui étaient sans doutes en train de prendre d'assaut les étages de la tour.


- Pfff, et moi qu'est ce que j'fais...


Je m'étais surpris à me parler à moi même, comme cela m'arrivait parfois en situation de stress. D'un côté, Mack n'aurait pas besoin de moi pour ramener la victime aux secours. Mais de l'autre... Au vu de l'équipe que je possédais, et au vu de celle que possédait Alex, sans même parler du Maître de la Ligue, je risquais de ne pas être d'une grande utilité là haut. Qu'est ce qui pourrait mal se passer après tout ?... Tout. C'est sur cette conclusion que je me décidais, après un petit moment, à escalader les marches menant au box qui débouchait sur le toit de la Tour. Les portes étaient encore ouvertes, et je me décidais à passer une tête afin d'observer la scène, inquiet de la violence des bruits que j'entendais parvenir de dehors... Et pour cause. Alors que je passais une tête par la porte, je m'attendais à un combat musclé... Mais pas tant. Sur le terrain, quatre pokemon se faisaient face. Des Mega-Evolutions. Finn commandait à un Mega-Brasegali, tandis que Alex révélait être le dresseur d'un Mega-Laggron. Redoutable dresseur donc... Mais l'inquiétude était néanmoins forte dans mon esprit : En effet, face à eux, Mathis avait envoyé un Nidoking, avant de se faire rejoindre Trioxhydre. Le soucis... C'était qu'ils s'étaient mis à luire d'une intense lumière, avant de se transformer en créatures ressemblantes, mais autrement plus imposantes, leurs hurlements de rage se mêlant à un semblant de douleur que je reconnaissais typique de la détresse des pokemons.

Manquant de me trébucher sous la surprise, et ainsi de me révéler au grand jour dans ce qui s'annonçait être une bataille de titans, je ne pouvais retenir mon horreur face à ce que je comprenais être une Mega-Evolution. Mais c'était contre nature... Ce qui était à l'origine une transformation issue d'un lien puissant entre le dresseur et le pokemon, qui menait à une montée en puissance caractéristique, avait été là forcée. Les pokemons semblaient en souffrir, et leurs regards emplis de rage ne faisaient qu'appuyer un fait : C'était contre nature. Ainsi donc, c'était cela, ces drôles de pokemon que j'avais pu apercevoir sur les écrans... Abject. La bataille commença tandis que j'étais toujours figé d'horreur face à ce à quoi j'avais assisté. Moi qui avait été bercé par des rêves de recherche, de liens entre les humains et les pokemons. Moi qui avait été bercé par les merveilleux récits de mon père soignant des pokemon de par le monde. J'étais désormais face à ce que la science avait de plus sombre, de plus cruel, et de plus dangereux. Il fallait que Finn et Alex l'emportent.

Mais les pokemon forcés à la Mega-Evolution semblaient emprunts d'une rage de combat littéralement démentielle, et le fait d'avoir d'un côté le Maître de la Ligue ne semblait plus peser si lourd dans la balance... Il fallait que je fasse mon possible afin de les aider. Mais qu'est ce que je pouvais faire, avec Mimiqui et Brindibou, au sein de cette bataille ? Absolument rien... Me mordant les lèvres de rage et m'attrapant la tête en cherchant à tout prix un moyen d'aider, une idée me vint alors. C'était... Complètement stupide... et suicidaire. Mais le combat qui se déroulait était si intense, si captivant... Cela avait peut être une chance de fonctionner. Ou de me tuer. C'était bien plus probable. Mais pourrais-je seulement me pardonner de ne pas avoir tout tenter ? J'avais beau avoir tout fait pour changer de vie, pour oublier mon passé, je le savais au fond de moi... je l'avais toujours su : On ne change jamais vraiment.

Faisant machinalement abstraction de toute réflexion sur les risques, je me hâtais de redescendre les marches, à la recherche de la bouche d'aération de la grande salle : Je ne pouvais pas m'impliquer directement dans une telle bataille de titan au vu de l'équipe que j'avais. Mais je pouvais tenter d'interférer tout de même : Mathis devait contrôler deux pokemons en totale rage suite à leur Mega-Evolution forcée. Il devait être particulièrement concentré sur le combat... Et c'était pour cela que j'allais faire en sorte de le distraire... Et si je pouvais briser ce qui lui servait à provoquer ce phénomène contre nature au passage, le scientifique qui sommeillait en moi serait alors comblé. Et tant pis si c'était la dernière chose que j'aurais l'occasion de faire... Au moins cette fois, je risquais ma vie en paix avec moi même.


- Aide moi à monter Mimiqui, et suit moi. Une fois là bas, faudra qu't'empêche ce type de bouger avec ton Ombre Portée.


____


A plat ventre dans le conduit d'aération, je suivais avec difficulté Mimiqui, qui m'ouvrait la voie. Cela faisait déjà quelques minutes que je peinais à avancer, rampant, m'aidant de mes bras pour me hisser. Une chance que je n'ai jamais vraiment voulu développer de musculature sérieuse. L'air m'arrivait en plein visage par bourrasque, suite aux chocs des attaques qui semblaient pleuvoir au dehors. Le vacarme se faisait de plus en plus assourdissant, et je manquais de voir une de mes jambes être prise au piège alors que je me hissais dans ce qui semblait être la dernière ligne droite avant la sortie de la bouche d'aération. En effet, le conduit venait de s'écraser sur lui même derrière moi, sans doutes à cause des effets collatéraux des assauts des Mega-Evolutions en pleine action. Peinant à parcourir les derniers mètres qui me séparaient du toit en lui même, je me sentis soudain inquiet : Le bruit des combats s'était soudain estompé pour laisser place à un vrombissement qui semblait grandissant. J'entendis des ordres demandant aux combattants d'utiliser Abri... Mauvais signe. Me hâtant le plus possible, poussant Mimiqui au passage, je m'extirpais de ce conduit, trébuchant à moitié, juste à temps pour voir briller dans le ciel une gigantesque météore entourée d'énergie bouillonnante. Draco-Meteor ? Jamais une telle taille...

Mimiqui me mit un coup dans les côtes afin que je me reprenne : Il avait raison. L'heure n'était plus à se poser des questions, ou à faire demi-tour. Désormais, je ne pouvais qu'agir. Situé sur le flanc gauche de Mathis et de son Nidoking aux hormones, légèrement en retrait par rapport à eux, je me jetais instinctivement derrière Nidoking et Mathis, afin de profiter de l'Abri de son pokemon, ce sans quoi je n'aurais de toutes façons pas pu survivre à l'impact de l'assaut. Ce fut d'ailleurs in-extremis : Trois secondes plus tard et j'aurais sans doutes été éjecté de la Tour par le souffle de l'attaque. Le météore s'était écrasé dans une déflagration d'énergie draconique incommensurable, qui aurait littéralement balayé Finn, Alex et leurs pokemons si ils n'avaient pas réussi eux aussi à se mettre sous Abri. Le toit s'était retrouvé partiellement détruit, la box d'accès aux escaliers que j'avais emprunté quelques temps plus tôt littéralement détruite. Profitant du chaos résultant de l'attaque, moi-même à moitié conscient de ce qui se passait réellement, j'agissais machinalement, me jetant sur Mathis pour créer une ouverture à Finn et Alex et si possible briser son système contre-nature. Mimiqui se préparant à étirer son ombre pendant que je me jetais sur Mathis.


- MAINTENANT, MIMIQUI !



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Événement ▬ Coup d'Etat d'Anima [EVENT]
Mer 18 Oct 2017 - 23:00
Messages : 1843

Admin

Admin

Coup d'Etat d'Anima


Contexte

Alors que le combat qui se déroulait avait été plutôt destructeur, vous apercevez finalement Ben dans le dos de Mathis mais au moment où il se jette sur lui, il est fauché par un coup de queue du Nidoking et il se retrouve à chuter du sommet de la tour. Sans perdre un instant, Finn envoie son Buyverne pour le récupérer. Ben est réceptionné par le dragon de Finn et alors que le Bruyverne reprend de la hauteur pour observer le combat de loin, vous entendez soudainement un énorme rugissement. Mais il ne provient d'aucun de vos Pokémons. Soudain, vous semblez apercevoir un éclair de couleur verte s'abbatre sur le sommet de la tour et c'est finalement un Mega-Rayquaza qui se retrouve au milieu du combat. Il semble avoir été attiré par l'énergie provenant des Megas-Evolutions qui ont eu lieu dans tout Mhyone.

Le Dragon Légendaire arme un Dracosouffle et balaye les quatres Megas-Pokemons qui étaient ici. Aucun n'a pu encaisser l'attaque et tous se retrouvent hors combat. Le Mega-Rayquaza pousse ensuite un autre rugissement avant d'attraper Mathis et de s'envoler à nouveau dans les cieux, vous laissant là, complètement pantois devant la scène qui s'est déroulée sous vos yeux. Au moment où Mathis a été attrapé, un étrange boîtier est tombé de ses mains avant de s'écraser quinze étages plus bas aux pieds de Mack qui a ramené Mélodie en sécurité. Les Pokemons de la championne ont d'ailleurs été récupérés par les autorités sur certains membres d'Anima.

Le Bruyverne dépose ensuite Ben sur le toit tandis que Finn monte sur son dos en vous souhaitant bon courage pour la suite. Vous ne comprenez pas aussitôt le sens de ses paroles mais en redescendant au pied de la tour, des dizaines de journalistes et de policiers vous sautent dessus pour vous harceler de questions, vous demandant ce qu'il s'est passé, quel était le Pokemon gigantesque, où sont Finn et Mathis et plein d'autres questions qui n'ont pas forcément un grand intérêt.


La bataille de la tour est terminée, merci de votre participation. Vous pouvez faire un dernier post qui vous servira de conclusion.
Re: Événement ▬ Coup d'Etat d'Anima [EVENT]
Ven 20 Oct 2017 - 13:26
Région d'origine : Hoenn
Messages : 1078

Alexandre Diame

Alexandre Diame
Le coup d’état d’Anima




Je me relevais difficilement après le gros coup que nous venions de subir, posant la main sur le dos de mon Laggron. Je sentais sa respiration puissante et saccadée qui témoignait de son effort. Il nous avait tiré d’affaire pour l’instant, il ne pourrait pas encaisser plusieurs attaques comme celle-là. La situation était donc critique, et, lorsque je vis Ben sur le dos du Bruyverne qu’avait invoqué Finn, je ne pus m’empêcher de fronçais les sourcils. Il avait été totalement inconscient de venir jusqu’ici, même si c’était de bonne volonté. Mais je n’avais pas vraiment le temps de lui faire de quelconques remontrances, et il fallait que je me reconcentre rapidement sur le combat qui était loin d’être fini. La bonne nouvelle, c’était que, si je me rappelais bien des spécificités de l’attaque, le Tryoxhydre devait être très fatigué après son attaque. La balle était donc au centre, et il était encore très difficile de dire qui allait l’emporter. Je jetais un regard à Finn qui me rendit le même air déterminé, avant de reporter mon attention sur l’équipe adverse.

Nous allions relancer les hostilités, mais un puissant rugissement nous empêcha de le faire. Ce n’était le cri d’aucun de nos pokémons, et il venait de toute façon de bien au-dessus de nous. J’avais beau regarder, tout comme Mathis et Finn, mais je ne voyais strictement rien. Soudain, surprenant chacun d’entre nous, un énorme éclair vert tomba brutalement sur le toit, déclenchant une puissante onde sonore. Je me protégeais avec un bras devant mes yeux du mieux que je pouvais. Une attaque de Mathis ? Des renforts ? Mais, lorsque je le vis, j’écarquillais les yeux. C’était un pokémon que je connaissais bien dans ma région, qui était entouré de nombreuses légendes. L’immense Méga-Rayquaza nous toisait de toute sa hauteur, venu visiblement en juge de nos actions. Nous n’eûmes même pas le temps de faire quoique ce soit qu’un puissant souffle s’échappa de sa bouche. Caim se jeta devant nous pour encaisser la colossale attaque du pokémon légendaire, afin d’éviter que nous soyons littéralement balayés par l’énergie draconique. Lorsque l’offensive fut terminée, le Laggron, bien que conscient, était incapable de continuer. Je le fis alors revenir dans sa pokéball, et Finn fit de même. Je constatais alors que l’attaque n’avait pas visé que nous. Les deux Méga-évolutions adverses étaient également au tapis, laissant donc Mathis seul en face de nous. Mais là encore, l’immense dragon vert n’avait pas dit son dernier mot. Sa queue saisit alors Mathis qui se mit à se débattre vainement.

De grands frissons parcouraient mon corps alors que je voyais pour la première fois l’un des pokémons légendaires dont on m’avait tant parlé durant ma jeunesse. Il tourna alors sa tête vers nous, et, comme un réflexe, j’approchais, ma main, tremblante, tendue vers le pokémon. Il ne pouvait pas être réel, c’était impossible, et pourtant, il était bien là. Il sembla alors porter son attention vers moi, alors que je tendais toujours la main vers sa tête. Curieusement, il me laissa m’approcher quelques instants qui me parurent être une éternité et, juste au moment ou le bout de mes doigts allait pouvoir toucher sa peau verte, il s’envola brutalement. Le courant me projeta en arrière, alors que j’observais l’espace d’un instant l’homme aux cheveux blancs être entrainé à sa suite.

Je peinais à me remettre de mes émotions, mais le maitre me sorti de mes pensées, me faisant signe de le suivre. Il grimpa donc sur son Bruyverne, aux côtés de Ben, avant de décoller pour rejoindre la terre. Il me tardait également de descendre de cette tour de malheur, aussi je fis sortir Shax, le chevauchant ensuite, avant de suivre Finn.

La descente se fit en silence, sans qu’aucun de nous ne parle. Il n’y avait de toute façon pas grand-chose à dire. Rien même. Seulement l’adrénaline qui redescendait tout doucement de nos organismes, réveillant de lourdes douleurs. Concentré sur le combat, je n’avais même pas remarqué que la quasi-totalité de mon haut avait brûlé à cause de la puissante énergie draconique qui avait déferlé après l’explosion de la Draco-Météore. Ma peau était à vif au niveau de mon torse et de mes bras, et la coupure sur ma joue, bien que cicatrisée grâce à la chaleur, était également douloureuse. Même chose pour la plaie sur mon bras droit. En résumé, j’étais vraiment dans un piteux état. Se couplant à la douleur, la fatigue arriva bien vite, comme une profonde lassitude. Je n’avais envie que d’une chose, c’était de trouver un bon lit pour m’y endormir pendant des jours.

Je vis alors le Maitre déposer Ben au sol, avant de nous souhaiter bonne chance avec un petit sourire. Je compris rapidement où il voulait en venir en voyant la foule de journalistes qui fonçaient sur nous. N’ayant nulle envie de m’occuper de ce genre de chose maintenant, je laissais Mack et Ben avec la presse, persuadé qu’ils arriveraient suffisamment bien à gérer le coup, et je m’envolais en direction de l’hôpital le plus proche, mon esprit encore embrouillé par tout ce qui s’était passé. Je ne comprenais pas le sens qu’avait tout ceci, ni même pourquoi un pokémon comme Rayquaza nous avait fait l’honneur de sa présence. Persuadé que je n’arriverais pas à le deviner ce soir, je fermais les yeux pendant mon vol, essayant de diminuer les battements de mon cœur. Cette bataille était belle et bien terminée.


© ANARCISS pour épicode

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Événement ▬ Coup d'Etat d'Anima [EVENT] - Page 2 G7bq
Re: Événement ▬ Coup d'Etat d'Anima [EVENT]
Sam 21 Oct 2017 - 17:31
Région d'origine : Hoenn
Messages : 225

Benjamin Makuno

Benjamin Makuno

L'idée n'était pas si bête. Enfin, si, en vérité, elle l'était sans doutes pas mal, mais c'était justement ce qui pouvait amener à une réussite, l'effet de surprise aidant... en théorie. Cependant, au lieu d'atterir sur Mathis pour tenter de le neutraliser, lui et sa science déviante, j'eu la très mauvaise surprise d'être intercepté en plein vol par un violent coup de queue de la part du Mega Nidoking, qui comble de la déception, semblait qui plus est involontaire et n'avait visiblement pas créer la moindre diversion... Tout cela pour rien. Mais ce n'était pas le pire, loin de là. Déjà, en premier lieu, ce que je sentis ne fut que douleur cuisante au niveau de mes côtes de gauche, le coup ayant percuté avec une colossale violence mes os, ce qui eu pour effet de les faire craquer de façon nette et précise, en plus de me projeter sur plusieurs mètres dans les airs sans que je ne puisse rien faire, si ce n'est pousser un râle de douleur et de surprise. Mais ce n'était pas là le pire non plus. Le problème, ce fut l'après-coup : La frappe avait été si puissante et m'avait projeté avec tant d'aisance que je m'étais retrouvé expulsé beaucoup trop loin... Sous mes pieds, le toit de la tour n'était plus présent, et je vis avec horreur les secours que nous avions tant attendu se masser à plusieurs dizaines de mètres plus bas, à la manière de petits points colorés grouillants... Le vent cinglait dans mes oreilles tandis que je me sentais descendre peu à peu, la force produite par le coup commençant à se défaire, tant et si bien que j'étais désormais plus bas que le niveau du toit, et chutait désormais dans une chute libre vertigineuse.

La douleur s'effaça sous la résignation, l'acceptation. Je ne pouvais pas me dire que cela me surprenait. J'avais après tout cherché cette fin qui serait la mienne, fin qui aurait pu survenir bien des années plus tôt maintenant, avec la fâcheuse manie que j'avais à me fourrer dans ce qui ne me concernait en rien, et à prendre ces risques inconsidérés si jamais le moindre bénéfice pouvait se révéler possible. Pourtant, il n'en était rien. Je n'avais distrait personne, et il était probable que personne ne m'ai vu chuter non plus, mon râle de douleur ayant sans doutes été absorbé par les bruits d'affrontements qui avaient du reprendre immédiatement... Une fin logique, en somme. Je n'arrivais même pas vraiment à me laisser dominer par la peur, étrangement. Oh, bien sur, elle était présente. L'appréhension de la mort revenait toujours au galop au dernier moment, même lorsqu'on l'avait acceptée il y'avait de cela bien longtemps... Mais j'étais résigné. Au moins, je ne serais pas mort en restant passif.

Mais alors que le vent sifflait à mes oreilles, je cru entendre un rugissement assourdissant qui me fit rouvrir les yeux au moment exact ou je vis le sol à quelques mètres de moi. Tout se passa alors très vite : Le puissant rugissement venant du ciel se mêla aux cris de la foule qui se trouvait au dessous et qui commença à hurler en pointant du doigt dans ma direction... A moins que ce ne soit celle de la tour ? Au même moment, je me sentis violament secoué dans ma chute, qui s'arrêta néanmoins. Restant figé quelques instants dans les airs, secoué par le choc comme par le bruit, je me sentis remonter sans vraiment comprendre qu'un pokemon venait de me secourir. Une lumière aveuglante de couleur verte vint s'ajouter à cette cacophonie des sens tandis que je remontais toujours, et je pu la voir se dissiper tandis que j'arrivais à hauteur du toit, où l'éclair avait chuté. A moitié dans les vapes suite à tant de signaux sensitifs, je vis une forme longiligne, céleste, de couleur verte, onduler au sommet de la Tour, d'où émanait une aura de puissance quasi divine. Je connaissais ce pokemon. Tout était flou, comme si je le voyais au travers d'une vitre embrumée. Mon sauveur et moi même reculions de plusieurs mètres, toujours en vol, projetés par l'attaque que venait de lancer en un éclair, littéralement, ce que je reconnu finalement malgré mon état comme étant Rayquaza...

Un mélange de joie débordante et de panique m'envahit l'esprit lorsque je compris à qui j'avais à faire, effaçant temporairement tout autre ressenti, mélange si puissant que la tête m'en vint à tourner.. Rayquaza, le pokemon des légendes de mon enfance, des légendes de mon pays. Tout comme nous, les pokemons présents en haut de la Tour semblaient avoir été soufflés, et les hommes présents l'auraient sans doutes été si leurs compagnons ne les avaient pas protégé de toutes leurs forces... Rayquaza, le Dieu des Cieux, celui qui calmait Terre et Mer dans leurs luttes titanesques. Le pokemon légendaire poussa un nouveau rugissement qui résonna dans ma tête avec force et clarté malgré le flou qui y régnait. Rayquaza... Me figeant soudain, comme suite à un choc électrique, je fut tétanisé... Il me semblait... Avais-je croisé son regard ? Il me semblait avoir croisé le sillage de ses puissants yeux jaunes au moment où il s'envolait de nouveau à une vitesse prodigieuse, entraînant Mathis avec lui dans un hurlement de terreur de la part de ce dernier... Non, sans doutes avais-je...


- Ray...quaza...


Tout revint avec violence dans mon esprit tandis que la luminosité retrouvait sa normalité. La douleur, la peur, la résignation, le choc, et surtout, les questions... Vascillant quelques peu sur le dos de ce que je reconnaîtrais plus tard comme ayant été un Bruyverne, ma monture de secours retournait en direction de la Tour, se posant aux pieds de Finn. Son Braségali et le Laggron d'Alex, qui se trouvait d'ailleurs debout à côté du Maître, et qui semblait avoir lui aussi largement souffert au vu de son apparence... Tout le monde était KO, en somme, même si dans le cas des humains, nous étions encore conscient, du moins pour le moment. Le Maître semblait fatigué, lui aussi, mais avait reprit le sourire qu'il avait arboré le long de notre Escalade de la Tour. Visiblement, c'était d'ailleurs lui qui m'avait sauvé en envoyant Bruyverne à ma rescousse durant la chute... Je voulu lui dire merci, mais je n'avais pas vraiment la force de parler. Montant devant moi sur Bruyverne, je sentais ma tête me tourner de plus en plus, tandis que la douleur lancinante qui me fendait les côtes se faisait de plus en plus pressante. Bruyverne s'éleva à nouveau, afin de mieux redescendre en direction du bas de la Tour, ou une cohue de journalistes, de secours et de curieux semblaient se masser avec fracas. Atterrissant avec légèreté sur le sol, ce à quoi j'aurais également aimé lui dire merci, je fit en sorte de descendre de Bruyverne, manquant de trébucher et peinant à rester debout, tandis que je vis Alex se poser à côté de nous.

Peinant à garder mon équilibre et regardant d'un oeil morne les journalistes qui couraient dans notre direction, avec de plus en plus de mal à rester éveillé à chaque secondes qui passaient. Je reconnu Mack un peu plus loin, tandis que j'entendis le Maître nous souhaiter bonne chance pour la suite avant de le voir s'envoler au loin, sur le dos de son Bruyverne, un sourire enfantin aux lèvres. Légèrement paniqué en entendant les journalistes s'approcher de plus en plus, je vis Alex s'envoler à son tour. Le traître, pensais-je... J'avais chaud. J'étais épuisé. J'étais choqué. J'étais nauséeux, et surtout, j'avais atrocement mal. Alors que les premiers journalistes venaient d'arriver face à moi, déversant leurs premières questions. Que s'était-il passé ? Etait-ce vraiment Mega-Rayquaza ? Pourquoi ? Comment ? Et la Météorite ? Où était Mathis ?... Ces questions se bousculaient et résonnaient dans ma tête, provoquant une migraine encore plus insoutenable en se mêlant à mes propres questions. Bordel, que j'avais mal... Ouvrant la bouche pour commencer à parler, je me sentis vasciller plus fortement que précédemment. Fermant les yeux pour me concentrer et mettre fin à ce tourbillon de couleurs et d'images floues qui semblaient se brouiller toujours un peu plus, j'essayais de me concentrer, de faire abstraction...


- Eh bien, c'était... * Je titubais à nouveau, sentant mon corps s'affaisser sans que je ne puisse le remonter moi même cette fois. J'étais à boût de force. A bout de voir toutes ces sensations luter, de voir mes sens se déformer... Je ne voulais que me reposer désormais... Rayquaza... Un sourire se dessina sur mon visage tandis que je perdais connaissance, chutant au sol.* ... Cool.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Re: Événement ▬ Coup d'Etat d'Anima [EVENT]

Contenu sponsorisé
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives Evènements :: Chapitre 1 : Anima-
Sauter vers: