:: Mhyone :: Méridian Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Harmonie de saveurs - Alexandre Diame et Ivar Northway

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
avatar
Région d'origine : Kalos
Expérience : 1269
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 9 Oct - 20:18

Harmonie de saveurs

Artémis Bleuette, Alexandre Diame et Ivar Northway
Lorsque les deux jeunes hommes attaquèrent leurs plats respectifs, Artémis ne se laissa pas prier et entama également. Ses deux amis mangeaient avec appétit, aussi la blonde affichait un sourire satisfait en dégustant lentement son assiette. Ils avaient l'air d'apprécier la nourriture de la maison, ce qui comptait beaucoup pour la demoiselle. Elle qui s'était donné comme objectif de possiblement ouvrir son propre établissement en plus de devenir championne d'arène, savoir que sa cuisine plaisait déjà à ses amis la mettait très en confiance pour la suite. Galvanisée pour si peu, elle continua de mâchouiller ses fourchetées en jetant des regards à Alex et Ivar.

Ce dernier releva alors la tête pour répondre aux inquiétudes de la jeune femme. Il afficha un air un peu penaud au départ qui fit sourire Artémis avant de répondre. Le compliment fit s'illuminer le visage de la blonde, qui rayonnait littéralement. La comparaison à un certain Tom fit lever un sourcil intrigué à la belle. Inconnu au bataillon, ce devait être une histoire entre Ivar et Alexandre, car le dresseur aux cheveux violets réagit ensuite. Apparemment les deux jeunes hommes avaient déjà dîner chez le dénommé Tom, ce qui posait de plus en plus de questions dans la tête d'Artémis. Elle ne voulait toutefois pas se montrer indiscrète et tut sa curiosité. Alexandre termina alors sur un autre compliment qui fit encore plus sourire la jeune femme.

"Je leur dirais sans faute ! répondit la blonde. En tout cas je suis contente de savoir que vous appréciez le plat."

La question d'Ivar surprit légèrement la demoiselle. Elle venait à peine d'attraper son nouveau compagnon, elle s'était donc consacrée à son entraînement et n'avait donc pas penser à en chercher un autre. Longtemps elle avait réfléchit à quel Pokémon ajouter pour avoir une équipe la plus optimisée possible, mais depuis son retour à Mhyone, la jeune femme avait finalement abandonné ses plans initiaux. Attraper les Pokémon qui lui plaisaient le plus sur l'instant prévalait aujourd'hui. Enfin, elle avait tout de même des préférences, aussi elle répondit après Alexandre.

"Moi j'ai bien quelques idées pour mon quatrième Pokémon, mais ça risque d'être un peu compliqué de le trouver, répondit-elle en se massant la nuque. Les Grenousses sont connus pour leur rareté à Kalos. Mais bon, rien ne presse, je préfère d'abord terminer l'entraînement de mon Embrylex et je verrais ensuite !"

La blonde termina avec un sourire avant de tourner elle aussi son regard vers Ivar, curieuse d'en apprendre un peu plus sur lui et ses projets. Des trois, il était celui qui avait l'équipe la plus petite pour l'instant, aussi il devait avoir pas mal de plans et de Pokémon en tête.
©️S a n i e
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Johto
Expérience : 998
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 9 Oct - 21:37

Artémis Bleuette & Alexandre Diame & Ivar Northway
Harmonie de saveurs


Tout en continuant de manger, plus doucement toutefois, le jeune garçon écoutait les dires de ses camarades. Ainsi, Alexandre voulait un compagnon bien moins imposant que ses autres pokémons, un Balbuto pour être précis. Pour ce faire il comptait aller se promener dans le grand château de Dulem, ce soir après son combat contre Elise. A cette idée, Ivar sourit. Il le reconnaissait bien là.

"Il paraît que l'accès au château est interdit, tu es sûr de toi Alex ? lui demanda-t-il en souriant. J'aimerai pas me faire attraper si j'étais toi !"

Le jeune blond haussa ensuite une épaule, il savait son camarade assez malin pour ne pas se faire attraper et avec un peu de chances, il obtiendrait le pokémon convoité sans trop de mal. Ivar ne connaissait pas bien les Balbuto, sachant seulement que c'était un pokémon que l'on croisait majoritairement à Hoenn. Il ne pouvait s'empêcher de se demander ce que l'acquisition de cette créature changerait dans les stratégies d'Alexandre.

"Je suppose que c'est un bon choix, j'avoue ne pas bien connaître ce pokémon."

C'est Artémis qui lui répondit ensuite et le jeune homme ne put s'empêcher de lui sourire quand il croisa son regard. La demoiselle était à la recherche d'un Grenousse, un pokémon déjà rare à Kalos. Cependant, celui-ci, Ivar le connaissait, surtout de réputation. Le petit batracien était reconnu pour sa puissante évolution en Amphinobi et sa capacité à changer de type en fonction des attaques qu'il utilisait. Cet atout en faisait un compagnon particulièrement puissant et imprévisible pour un adversaire non aguerri. C'était un bon choix.

"Un Grenousse...Essaye peut-être au Lac Latymer ?"

La question se retourna rapidement vers le jeune homme. Quel pokémon voulait-il ajouter à son équipe ? Il y pensait régulièrement, surtout pour contrer une de ses faiblesses principale, le type Roche. Naturellement, son choix se portait sur un Lakmécygne, qui lui permettrait d'avoir une bonne réponse à ce type. Mais depuis peu, une nouvelle idée s'insinuait dans son esprit.

"Je pense d'abord à l'entraînement de Feather, oui. Cela dit, si je venais à croiser un pokémon qui me fait envie, je n'hésiterai pas, leur répondit-il avec un sourire énigmatique. Mais mes envies se précisent depuis que je vous voit combattre."

Avant de terminer sa phrase, le jeune homme but rapidement le fond de son verre, en pensant à l'aventure qu'il allait devoir vivre pour attraper son nouveau compagnon.

"Dès que j'en aurai le temps, je pense partir à la recherche d'un Minidraco. Et je sais déjà que ce ne sera pas une mince affaire ! Je voulais un Couaneton à la base, mais j'ai envie de me poser un plus grand défi pour l'instant. Bien sûr, si je tombe sur un Couaneton avant, je ne me gênerai pas pour essayer de le capturer."




©️ Nephilith pour EPICODE.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 2632
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 9 Oct - 22:24
Harmonie de saveurs




J’écoutais avec attention les projets de mes deux amis. Après tout, ils étaient pour ainsi dire mes rivaux. Artémis prévoyant même d’avoir une arène à elle, il était plutôt logique que nous ayons à nous rencontrer officiellement un jour. Puisque, d’ailleurs, je ne doutais absolument pas des capacités de la jeune femme, il me fallait d’ores et déjà me préparer pour notre affrontement si je voulais avoir les meilleures chances de m’en sortir contre elle. En revanche, il allait visiblement falloir que je me renseigne un peu plus. Je ne connaissais pas du tout ce grenousse mais, à en entendre le nom, il me semblait qu’il s’agissait d’un pokémon eau. Un choix judicieux contre mon équipe, en somme, si tant était que c’était réellement la raison de ce choix, ce qui, soit dit en passant, n’était pas sûr du tout.

Je reportais alors mon attention sur les propos du jeune blondinet, écoutant, là encore, avec attention ce qu’il avait à dire. Comme Artémis, il semblait être d’abord parti sur le choix d’un pokémon eau avant de se raviser. Il fallait bien avouer que son projet faisait un peu rêver. Après tout, les Dracolosses étaient des pokémons particulièrement réputés et puissants, mais surtout, difficiles à dresser, comme la plupart des types dragons. Et j’en savais quelque chose car, même avec Shax, que je connaissais pourtant depuis des années, j’avais eu du mal à contrôler pleinement sa forme finale. Toujours était-il que j’avais hâte d’affronter un jour ce genre d’adversaire, et que je n’avais aucun doute quant à la capacité de mon ami à pouvoir maitriser ce genre de colosse. J’attendis alors qu’il ait fini de parler pour reprendre la parole. La petite touche d’humour sur le fait que le château soit interdit me fit d’ailleurs sourire, mais je ne répondis pas. Mon ami savait très bien que je ne risquais pas de m’arrêter à ce genre de détails. Je reportais donc mon attention sur le nouveau couple, avant de leur répondre.

« Et bah… J’dois bien avouer ne pas être vraiment fan des pokémons eau, mais pourquoi pas ! » Lançais-je en rigolant. « En tout cas, j’ai hâte de pouvoir me mesurer à vos nouveaux compagnons bientôt. Vous êtes quand même de sérieux adversaires, et puis… » Je leur lançais un clin d’œil complice. « Si vous commencez à vous liguer comme un couple contre moi, j’risque de ne plus avoir la moindre chance de mon côté ! » Les taquinais-je gentiment.

Toujours était-il que le serveur revint, débarrassant nos assiettes parfaitement vidées. Le repas avait été un véritable régal, et j’avais hâte de pouvoir remettre le couvert, sans mauvais jeux de mot. Je jetais alors un regard interrogateur à la jeune femme.

« Et du coup… On peut commander du dessert aussi ? » Demandais-je en grattant l’arrière de ma chevelure violette, un peu gêné de lui demander ça. « J’avoue que j’ai encore bien envie de profiter de ton restaurant ! »





© ANARCISS pour épicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kalos
Expérience : 1269
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 11 Oct - 17:55

Harmonie de saveurs

Artémis Bleuette, Alexandre Diame et Ivar Northway
Suite à la question, Ivar avoua qu'il se concentrait lui aussi sur l'entraînement d'un de ses Pokémon avant de se lancer dans la recherche d'un nouveau compagnon à ajouter dans son équipe. Le jeune homme ajouta toutefois qu'il ne se priverait pas d'en attraper un s'il lui plaisait, finalement comme Artémis. La blonde haussa les sourcils en entendant la suite. Alors il comptait se trouver un Minidraco ? Une espèce assez rare de Dragon qui vivait plutôt dans les lieux aquatiques. Dans les souvenirs de la demoiselle, il y en avait parfois qui nageait dans le fleuve qui se trouvait à l'est de Kalos, peut être n'était-il pas si rare d'en croiser. L'autre Pokémon qu'Ivar avait en tête paraissait moins impressionnant qu'un futur Dracolosse mais pouvait être tout aussi dangereux en combat. C'était une autre espèce vivant près de l'eau, un Couaneton. Très rapidement, la jeune femme repensa au lac Latymer. Y faire un tour avec Ivar pour chasser le Pokémon pouvait être une bonne idée, et puis ça leur permettrait de passer un peu de temps seul tout les deux. A cette idée, Artémis afficha un sourire un peu rêveur.

Elle fut ramener à la réalité par Alexandre, qui prit la parole en suivant. Il fit remarquer aux deux jeunes gens qu'ils comptaient tout les deux attraper des compagnons de type Eau. Ce qui n'arrangeait pas beaucoup le dresseur de type Sol. Du moins, c'est ce qu'il faisait croire, mais au vu de son sourire, la demoiselle devinait qu'il était plutôt impatient de se mesurer à de nouveaux défis toujours plus difficiles à surmonter. Artémis était heureuse et fière qu'il la considère tant comme dresseuse, et ça la motivait également à faire de son mieux. Le jeune homme continua avec un air plus complice. La remarque fit légèrement sourire la jeune femme, qui jeta automatiquement un regard à la fois amusé et gêné vers Ivar. Tout était aller si vite, elle ne savait pas trop comment réagir ou comment s'afficher en présence du blond, aussi elle se contenta de rester muette, étouffant un petit rire.

L'arrivée du serveur surprit la jeune femme, qui sursauta sur sa chaise en voyant la main apparaître de derrière elle pour attraper son plat. Très vite soulagée, elle posa une main sur sa poitrine tout en se pinçant les lèvres pour ne pas rire comme une idiote. Elle observa donc son collègue récupérer toutes les assiettes vides avant de s’éclipser. La question d'Alexandre la fit sourire. Elle s'attendait à ce que le plat principal ne soit pas assez pour les rassasier, aussi elle avait déjà préparé elle-même le dessert. La blonde se redressa sur sa chaise, son sourire s'élargissant encore.

"Oui ! J’espérais que vous auriez encore faim après ça. J'ai préparé rien que pour vous un dessert dont j'ai le secret ahah. J'espère que ça vous plaira ! Bougez pas, je vais le chercher."

Et ainsi, la demoiselle se leva de table, envoyant un sourire radieux à ses deux invités, avant de se diriger à nouveau vers les cuisines.

Quelques minutes plus tard, elle revenait déjà, encombrée d'un plateau en argent surmonté d'une cloche. La pâtissière avait sorti le grand jeu pour impressionner ses amis. Elle se pinçait à nouveau les lèvres pour ne pas montrer toute son excitation. La blonde s'attendait vraiment à ce que les deux jeunes hommes apprécient sa cuisine, c'était une de ses passions, avec le dressage. Elle déposa la cloche au centre de la table et se rassit aussitôt.

"Et voilà, déclara-t-elle avant de dévoiler ce qui se cachait sous la prison argentée. Ta-dam ! Un fraisier au chocolat ! J'espère que ça vous plaira !"

Artémis dévoila un gâteau rond surmonté de quelques fraises et de copeaux de chocolat. On pouvait voir entre les deux génoises la crème mousseline chocolatée décorée de morceaux de fruits rouges. Le tout avait l'air très professionnelle et la blonde en était plutôt fière. La vue de son propre travail lui rappelait les heures qu'elle avait passé la veille et le matin-même pour faire cette pièce, et le résultat était plus que satisfaisant à ses yeux. Elle attrapa un couteau et découpa une part pour chacun, attendant avec impatience les retours de ses amis quant à sa pâtisserie.
©️S a n i e
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Johto
Expérience : 998
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 12 Oct - 14:41

Artémis Bleuette & Alexandre Diame & Ivar Northway
Harmonie de saveurs


Les trois amis parlaient joyeusement de leurs projets de capture, pensant déjà à la façon dont ils s'affronteraient. Dans un léger trait d'humour, Alexandre se plaint de l'envie des tourtereaux à capturer des pokémons aquatiques, ce qui ne l'avantageait pas. Le garçon en ria, sachant pertinemment que son camarade ne se formaliserait pas pour si peu, après tout, il savait se défendre et l'utilisation d'un type eau ne le gênerait pas le moins du monde.

Le dresseur des types Sol ne s'empêcha pas de faire une remarque sur l'idylle naissante entre ses deux amis, souriant. Artémis jeta un regard mi-amusé, mi-gêné a Ivar qui s'empourpra légèrement en lui rendant un sourire. C'est peu de temps après que la demoiselle se leva afin d'aller chercher leur dessert, disant l'avoir préparé elle-même.

Tout en l'attendant, Ivar discutait de choses sans importances avec Alexandre, ne faisant pas attention à un sujet particulier. Artémis ne tarda pas à revenir, les bras chargés d'un grand plateau surmonté d'une cloche. La demoiselle paraissait excitée à l'idée de leur faire goûter un plat qu'elle aurait préparé elle-même et avait du mal à retenir ses émotions. Le jeune dresseur se pencha un peu pour mieux voir le plat qui allait bientôt être découvert.

Soulevant la cloche, la jeune femme leur présenta le dessert avec une voix enjouée : un fraisier au chocolat. On y discernait les fraises rouges, les copeaux de chocolat et le tout avait l'air succulent, en plus d'être particulièrement esthétique. On aurait dit que le met avait été préparé par un professionnel, non par une jeune demoiselle qui aimait cuisiner. Ni une ni deux, l'intéressée saisit un couteau et coupa le gâteau avant de tendre leurs parts aux deux dresseurs. 
Petite cuillère en main, le blond prenait son temps pour déguster le délicieux dessert, tout était parfait. Les fraises fondaient en bouche tandis que le chocolat craquait légèrement sous la dent et les papilles non-habituée d'Ivar en redemandait.

"Encore une fois, c'est vraiment très bon. Je ne savais pas que tu étais si bonne cuisinière ! Lui dit le jeune homme en souriant. Je ne suis pas un fin gourmet, mais j'ai réellement jamais dégusté un aussi bon repas."

Il était réellement impressionné par les talents de cuisinière d'Artémis et ne s'en remettait pas. Décidément, elle le surprenait à chaque heure de la journée, tantôt combattante, tantôt fine cheffe étoilée.

"Ce n'est pas une arène que tu devrais ouvrir, mais un restaurant de combat, la gourmanda le blondinet. Tu es douée pour les deux, tu devrais en profiter ! Tu risques seulement de m'y voir constamment."

Après son compliment maladroit, le dresseur riva ses opales gris sur la demoiselle en lui offrant un sourire radieux. En ce moment, il n'aurait échangé sa place pour rien au monde, à ses yeux, il n'y avait rien de tel qu'un bon repas avec des personnes qui lui sont chères.




©️ Nephilith pour EPICODE.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 2632
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 13 Oct - 20:03
Harmonie de saveurs




Lorsque je vis arriver le gâteau, mon appétit, pourtant déjà bien rassasié par l’ensemble du repas, paru se réveiller instantanément. Il fallait dire que le fraisier d’Artémis semblait particulièrement appétissant, et qu’il aurait donné faim à n’importe qui dans ce restaurant. Ce qui était d’ailleurs le cas, au vu de tous les regards qui s’étaient tournés vers le dessert lorsque la jeune femme l’avait découvert de sa cloche. C’était ça, ou alors tous ces regards jaloux étaient davantage tournés vers Ivar, ce qui était également parfaitement plausible, surtout lorsqu’on constatait le type de regards que s’envoyaient mes deux amis. Je me gardais de tout commentaire supplémentaire sur leur relation naissante, ne voulant pas non plus jeter de la poudre sur le feu, et je me contentais de plonger ma cuillère dans la part du gâteau qu’Artémis m’avait confiée. Le gout était en accord parfait avec l’apparence du plat : une vraie merveille. Alors que j’en savourais la première bouchée, je me retournais vers la blondinette avec un grand sourire, appuyant l’avis d’Ivar.

« J’approuve totalement ! C’est vraiment un dessert exceptionnel, t’peux être fière de toi ! » Lançais-je alors à Artémis, appuyant mes propos d’un petit clin d’œil.

Je souriais alors aux propos suivant du jeune homme. L’idée n’était pas mauvaise du tout, et surtout, particulièrement originale, puisqu’elle permettait d’exploiter les nombreux talents de la jeune femme d’une manière efficace. Et puis, pour les goinfres tels que nous, quelle meilleure idée que de manger un délicieux repas juste avant un magnifique affrontement ? Et puis, pour la renommée de la jeune femme, c’était également un bénéfice indéniable. Je ne pouvais m’empêcher de penser aux pauvres dresseurs qui se présenteraient en pensant combattre une simple cuisinière. Ils n’étaient certainement pas au bout de leurs surprises. Je reportais alors mon attention sur mes deux amis.

« Et encore une fois, je suis d’accord avec Ivar ! Une arène restaurant, voilà un concept qui me plait ! Et puis c’est original aussi, ça te fera connaitre ! » Dis-je, amusé.

La fin du repas resta à peu près sur le même ton. Nous nous étions mis à discuter de nos divers projets, ainsi que de vulgaires banalités comme un groupe d’amis parfaitement normal. J’appréciais particulièrement le moment en la compagnie d’Ivar et Artémis, mais, voulant laisser parfois les tourtereaux tranquilles, je me reconcentrais peu à peu sur le challenge à venir. Il fallait dire que le fait d’affronter un Ex-Maitre était une idée plutôt impressionnante sur le papier. Après avoir pris un café, je commençais à rassembler mes affaires avant de m’adresser à mes deux compagnons du jour.

« Bon. » Dis-je, souriant, mais un peu plus sérieux. « Vous voulez faire quelque chose en particulier cet après-midi ? Je veux dire, si vous voulez rester un peu tous les deux, je peux aussi vous laisser, je me préparerais simplement pour ce soir ! » Dis-je en leur lançant un clin d’œil.




© ANARCISS pour épicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kalos
Expérience : 1269
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 13 Oct - 22:31

Harmonie de saveurs

Artémis Bleuette, Alexandre Diame et Ivar Northway
L'anticipation de la jeune femme était à son comble. Artémis attendait avec impatience la réaction de ses amis à son oeuvre. Leurs regards pétillants devant la beauté du gâteau rassurait déjà la blonde, qui était fière que sa pâtisserie plaise également en apparence. Elle avait fait attention de couper des parts de manière à ne pas faire s'effondrer tout le gâteau avant de servir ses deux amis puis elle-même. Ces derniers fixaient avec envie le dessert et ne se firent pas prier pour y gouter à l'instant où Artémis se posa à nouveau sur son siège. Artémis observait donc, cuillère en main, la façon qu'Alexandre et Ivar avait de déguster sa préparation. Le visage de la blonde se fendit rapidement d'un sourire en voyant que les deux jeunes hommes semblaient profiter et donc par la même occasion aimer le gâteau. Fière et contente, la jeune femme les suivit donc en prenant une bouchée. Elle se rendit alors compte qu'elle avait en effet plutôt bien réussi sa pâte.

Alors qu'elle continuait de manger lentement sa part, ses amis reprirent la parole pour la complimenter sur ses talents de cuisinière. Le premier fut Ivar, qui noya Artémis sous des compliments qui firent monter le rouge aux joues de cette dernière. Très gênée, la blonde se contentait de jouer distraitement avec sa cuillère tout en affichant un sourire timide. Le jeune homme continua, allant même jusqu'à proposer d'ouvrir un restaurant de combat. Artémis y avait en effet déjà pensé, assez souvent depuis peu. La dernière remarque du dresseur fit s’agrandir le sourire de la jeune femme en un bien plus amusé et franc. Alexandre poursuivit alors, affirmant les propos d'Ivar avec ses clins d’œil signatures. Artémis se massa la nuque, embarrassée de recevoir tant d'éloges, avant de répondre.

"Et bien, j'y avais déjà pensé figurez-vous, commença-t-elle un peu timidement avant de reprendre de l'aplomb. J'étais pas sûre que ce soit une bonne idée, mais maintenant que vous le dites je suis super motivée !"

Après le dessert, les jeunes dresseurs continuèrent de parler de tout et de rien, de leurs projets futurs, de leur voyage. La blonde était contente d'avoir pu retrouver ses amis aujourd'hui, et elle se sentait bien plus proche d'Ivar malgré qu'ils se soient rencontrés il y a peu. Peut être s'étaient-ils rapprochés trop vite d'ailleurs. La discussion continuait donc jusqu'à ce qu'Alexandre prit la parole. Ce dernier parut un peu plus sérieux, aussi la jeune femme haussa les sourcils en sa direction. La proposition du jeune homme fit légèrement sourire Artémis. Il ne perdait aucune occasion pour la laisser seule avec Ivar, mais ça ne la gênait pas tant que ça finalement. Après un rapide coup d’œil vers le blond, la demoiselle répondit.

"Et ben, c'est comme tu veux... Si ça te dérange pas de nous laisser tout les deux, si Ivar est d'accord évidement, alors on peut faire ça. On aura qu'à se retrouver un peu avant ton match contre Elise ?"

La jeune femme se sentait rouge de la tête aux pieds après sa prise de parole. Elle venait de dire à voix haute que passer du temps seule avec Ivar ne la dérangeait pas le moins du monde, et même après ce qu'il s'était passé dans la salle d'attente, la blonde ne pouvait que se sentir gênée suite à cela. Le regard émeraude de la jeune femme vint se poser sur Ivar, ce dernier accepta l'offre d'Alexandre également. Artémis ne put retenir un sourire franc et les trois jeunes gens se levèrent de la table. Ils prirent tout les trois le chemin de la sortie, passant non loin des grands-parents de la belle. Ces derniers se contentèrent de faire un petit coucou accompagné d'un clin d’œil amusé vers le groupe d'ami alors qu'ils sortaient de l'établissement.

Enfin à l’extérieur, Artémis prit une grande bouffée d'air. L'ambiance au restaurant n'était pas étouffante, mais l'odeur de la nourriture et les fortes discussions que la jeune femme supportaient depuis le début de la journée commençaient à la fatiguer. Aussi, elle se sentit bien mieux à l'air frais. Elle se tourna enfin vers ses deux amis, un sourire aux lèvres.

"On se retrouve plus tard du coup Alex ? Prépares toi bien hein, tout le monde ici dit qu'Elise est super coriace, dit-elle avant de se tourner vers Ivar. En attendant on peut eumh.. Faire un tour si ça te dit ? Dans un coin un peu plus calme qu'ici."
©️S a n i e
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Johto
Expérience : 998
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 14 Oct - 23:37

Artémis Bleuette & Alexandre Diame & Ivar Northway
Harmonie de saveurs


Les trois amis profitaient pleinement de la fin du repas, le dessert les ayant tous mit d'accord sur les talents de cuisinière d'Artémis. Le blondinet profitait du met tranquillement tandis que les discussions allaient bon train avant que le piège ne se referme de nouveaux sur lui.
Artémis expliquait qu'elle avait déjà pensé au fait d'ouvrir un restaurant de combat, proposant à la fois un service de qualité et des combats de haut niveau. Il était certain que si elle ouvrait cet établissement, il y passerait un certain temps.
Maintenant, les trois dresseurs parlaient et Ivar appréciait énormément la sensation de complicité avec Artémis qui s'accroissait au fil des discussions, celle-ci portaient pourtant seulement sur leurs voyages respectifs, leurs envies en tant que dresseur ou encore leur passé.
La proposition d'Alexandre fit sourire Ivar, bien qu'elle ne l'étonnât pas. Son ami ne ratait pas une occasion pour aider les deux tourtereaux à se retrouver seuls. Le sourire du jeune homme s'agrandit quand Artémis accepta l'offre de leur camarade, ils allaient enfin pouvoir passer un peu de temps tout les deux. Malgré cela, le blondinet était un peu dérangé de laisser ainsi Alexandre tout seul, mais la joie de l'après-midi qui s'offrait à lui esquiva rapidement cette idée. De plus, le dresseur de type Sol devait vouloir se préparer à son match contre Elise et ils le retrouverait juste avant pour l'encourager. Ivar porta donc son regard sur Artémis, lui souriant.

"Evidemment que je suis d'accord. Puis un peu de calme ne fera pas de mal à Alex, il le prend à la légère, mais c'est un sacré combat qui l'attends ! Dit le blondinet, autant pour rassurer Artémis que pour se dédouaner. Avant le match d'Elise, cela me paraît nickel. Il est hors de question que je ne vienne pas te voir combattre."

Sur cet échange, et après un sourire d'Artémis en direction d'Ivar, le groupe se leva, se dirigeant vers la sortie du restaurant sous le regard de la famille de la demoiselle et des soupirants délaissés au profit du spécialiste. Visiblement, le restaurant entier avait comprit le petit manège des jeunes tourtereaux. A moins qu'Ivar ne soit devenu complètement paranoïaque suite à l'échange fugace dans la salle d'attente. Dans tout les cas ils se retrouvèrent rapidement dehors, sous un ciel aussi radieux que lors de leurs arrivée.

Vint finalement le moment de souhaiter bon courage à Alexandre et de se séparer, la demoiselle proposant timidement à Ivar d'aller dans un endroit plus au calme. La foule était encore dense devant le restaurant, bien que l'heure du repas soit largement dépassée, la famille ayant mit les petits plats dans les grands pour cet anniversaire, l'affluence était toujours aussi impressionnante. Fidèle à la tradition datant de leur rencontre à Minami, le spécialiste tendit son bras à la demoiselle afin qu'elle le saisisse, la présence d'Alexandre ne semblant pas le gêner. Pourtant à l'intérieur c'était une autre histoire, son coeur battait à la chamade à cause de ce geste courageux. C'était bien plus facile lorsqu'ils étaient seuls sur la plage et que l'alcool le rendait un peu moins couard.

"Oui, prépare-toi bien, ce n'est pas un petit défi qui t'attends. On se rejoint tout à l'heure, dit-il, s'adressant d'abord à Alexandre. Je te suis Artémis, je ne connais pas encore Méridian et j'avoue que trouver un endroit calme ne me déplairait pas."

Il coula un sourire à la jeune femme pour l'inciter à prendre les rênes, tout joyeux de profiter d'un moment de paix avec elle.




©️ Nephilith pour EPICODE.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Hoenn
Expérience : 2632
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 15 Oct - 19:31
Harmonie de saveurs




Je regardais mes amis avec un petit sourire amusé. Même s’ils s’étaient assurés que ça ne me dérangeait pas de les laisser seuls tous les deux, ils paraissaient beaucoup trop heureux à l’idée de passer du temps ensemble. On ne pouvait d’ailleurs pas vraiment les blâmer. Après tout, profiter d’une idylle naissante était l’une des choses les plus agréables qui pouvait être, et je n’avais pas envie de les en priver. Surtout que, ce n’était pas non plus des adieux, puisque mes deux amis avaient décidé de venir voir mon combat contre Elise. Même si c’était la première fois que quelqu’un venait assister à l’un de mes combats contre un champion, je ne ressentais pas plus de stress que ça. Je me connaissais, et je savais qu’une fois le combat démarré, rien d’autre n’existerait à mes yeux. Je profitais donc de la fin du repas avec eux, abordant des sujets plus légers, et échangeant des blagues avec le nouveau petit couple.

Une fois sortis de tables, je suivais Artémis et Ivar en dehors du restaurant. L’air était plutôt frais et contrastais drastiquement avec le feu dans le restaurant bondé. Je n’étais pas vraiment sensible à la chaleur, mais il fallait avouer que se retrouver un peu tranquille me faisait littéralement le plus grand bien. J’avais bien sur pris soin de récupérer Paimon et Caim auprès des grand-parents de la jeune femme, après les avoir chaleureusement remerciés pour s’en être occupés. Il allait de toute façon que je passe par un centre pokémon pour les faire examiner. Ils avaient l’habitude, car c’était quelque chose que je faisais avant chacun de mes combats importants, pour m’assurer qu’ils étaient en pleine forme. Et, face à l’Ex-Maitre de la région, il était hors de question de prendre l’affrontement à la légère ou de laisser la moindre variable au hasard. Je me retournais alors vers Ivar et Artémis, leur adressant un petit sourire, avant de leur répondre.

« Bon et bah, j’vous dérange pas plus. » Leur dis-je avec un clin d’œil. « Le combat est prévu aux alentours de dix-huit heures normalement. Je vous rejoindrais après, qu’on puisse en discuter ! » Leur lançais-je, avant de tourner le dos et de leur adresser un dernier geste, sans me retourner, par-dessus mon épaule, alors que j’avais déjà pris la route. « A tout à l’heure les amoureux ! ».

Je me retrouvais alors rapidement seul, ce qui me permis de me reconcentrer sur ce que j’avais à accomplir. Mes pokémons et moi avions appris un bon nombre de techniques, et, surtout, nous avions pu étudier d’anciens combats d’Elise pour nous mettre à jour sur ses tactiques. Assidus, chacun de mes compagnons avaient suivi attentivement toutes les options que je leur avais présentées, et tous connaissaient le rôle qu’ils pouvaient avoir à jouer dans le combat. Bien sûr, penser que tout était aussi facile que la théorie était hors de question. Notre préparation ne suffirait, seule, pas à nous permettre de nous assurer la victoire, mais, au moins, je connaissais mon adversaire. Il était donc temps pour moi de me retrancher avec mon équipe, et d’attendre l’heure de notre duel.




© ANARCISS pour épicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kalos
Expérience : 1269
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 15 Oct - 22:07

Harmonie de saveurs

Artémis Bleuette, Alexandre Diame et Ivar Northway
Le cœur d'Artémis manqua un battement lorsqu'Ivar lui proposa son bras. Le souvenir de cette petite escapade le long de la plage de Minami reparut et la jeune femme ne put retenir un léger sourire. Le geste devait paraître assez étrange pour les curieux qui observaient la scène, mais à cet instant, la blonde n'en avait cure. Avec un grand sourire, elle s'approcha du jeune homme pour glisser sa main dans le coude de ce dernier. Cette fois-ci, Artémis se montra plus entreprenante et vint se coller à l'épaule du blond, posant son autre main sur son bras. La jeune femme sentait toujours son cœur battre la chamade, mais n'éprouvait aucun embarras devant la proximité nouvelle. Après tout, ils avaient déjà été plus proche, il n'y avait plus à être gênée.

"A tout à l'heure Alexandre ! lança la blonde en reprenant conscience de la présence de leur ami. On peut faire le tour du parc pas loin, c'est calme à cette heure-ci et on pourra se poser sur un banc si jamais."

Le sourire qu'Ivar offrit à la jeune femme la fit fondre. De plus, voir le visage du jeune homme si prêt du sien n'arrangeait rien à son cœur qui s'emballait et réveillait le besoin d'à nouveau rencontrer ses lèvres. Artémis tourna son regard droit devant elle en clignant plusieurs fois des yeux. Embarrassée d'avoir encore une fois eut de telles idées, la blonde entama la marche, les joues légèrement rosies. Sur le chemin, elle faisait bien attention à ne pas trop prolonger le contact visuel avec Ivar, et faisait de son mieux pour ne rien laisser paraître durant leur discussion.

Après quelques minutes de marche, les tourtereaux se trouvèrent enfin devant l'entrée du parc. L'endroit était en effet bien plus calme que les alentours du restaurant, une ambiance qui étonnait toujours Artémis. L'étendue boisée se situait elle aussi dans le centre-ville de Méridian et pourtant les touristes n'y grouillaient pas. Apparemment, seuls quelques habitants prenaient le temps de profiter de la verdure et de la sérénité qu'offrait ce parc. C'était donc l'endroit parfait pour passer un après-midi tranquille entre amoureux, seuls.

"Nous y voilà. C'est joli non ? J'aime bien venir ici pendant mes pauses, ça change de l'atmosphère du restau ahah. Oh, suis moi, je vais te montrer la fontaine !"

La jeune femme présenta un doux sourire au jeune dresseur avant de l'accompagner dans le parc. De l’intérieur, l'endroit était d'autant plus beau. La luminosité y était moindre, les rayons du soleil filtraient entre les feuilles des hauts arbres autour. Plusieurs nuances de verts se mêlaient aux sombres marrons des troncs et du chemin, quelques fleurs colorées venaient toutefois ponctuer le tableau ça et là. On pouvait apercevoir de petites silhouettes entre les buissons touffus qui disparaissaient aussitôt qu'on les voyait. Ayant déjà traversé la forêt du Tilleul, Artémis appréciait se sentir à nouveau si proche de la nature. Quelques bancs apparaissaient sur le bord de la promenade, parfois occupés par de vieilles femmes, parfois par d'autres jeunes couples, souvent vides. Seuls témoins que les deux tourtereaux étaient encore dans la civilisation, les sièges participaient au cadre presque féerique de l'environnement. La présence d'Ivar au côté d'Artémis jouait également beaucoup. Cette dernière profitait autant qu'elle le pouvait de la proximité avec le blond, renforçant parfois son étreinte ou caressant légèrement son bras d'un doigt.

"J'espère que la balade te plait, je me suis dit qu'un peu de calme après ce début de journée mouvementée te conviendrait, finit par dire la blonde avec un petit sourire. Enfin, je suppose que votre voyage sur la route 6 a pas été de tout repos."

Artémis omit d'ajouter qu'elle en était venue à cette conclusion en examinant l'état des vêtements du jeune homme pour ne pas paraître désagréable. Elle ne trouvait pas ça dérangeant, en fait ça donnait même un certain charme. Elle l'imaginait sur les routes, se battant dans les bois au côté de son Pokémon... L'image fit soupirer Artémis, qui revint rapidement à la réalité malgré qu'elle se plaisait bien dans ses fantasmes. Être si proche d'Ivar ne faisait qu’attiser son imagination et ses envies. La jeune femme fit comme plus tôt, reprenant la marche vers la fameuse fontaine, le visage rouge.

Enfin, ils arrivèrent devant le monument de pierre grise. Déjà, les deux tourtereaux pouvaient entendre le doux son de l'eau qui semblait aller de pair avec le sifflement du vent qui se levait. La fontaine était une magnifique pièce, un Milobellus de pierre se dressait au centre, entourée de divers Pokémon poissons tels que des Ecayons ou encore des Poissirènes. L'eau jaillissait vers le ciel par la bouche levée du serpent aquatique avant de rejoindre le bassin entourant la sculpture. On remarquait également des reflets étincelants à l’intérieur de l'eau. Quelques pièces baignaient en effet en son sein, témoignages de plusieurs années de superstition. L'endroit était désert, personne sur les bancs qui entourait l'édifice. Artémis sourit doucement. Cette endroit semblait plus beau de jour en jour. Son ancienneté ne faisait qu'ajouter à son charme. Pouvoir profiter du calme et de la beauté de ce paysage avec Ivar était une aubaine.

"La voilà la fameuse fontaine. Je la trouve vraiment belle, il y en a beaucoup des comme ça à Kalos. C'est peut être pour ça que je l'aime bien,
ajouta-t-elle avec un léger sourire en coin. Tu veux t'asseoir ?"
©️S a n i e
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Johto
Expérience : 998
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 16 Oct - 16:57

Artémis Bleuette & Alexandre Diame & Ivar Northway
Harmonie de saveurs


La demoiselle saisit donc le bras du jeune homme, en profitant même pour se coller un peu plus à lui, posant sa seconde main sur son épaule. Le geste du garçon avait autant été un clin d'oeil à leur promenade au bord de la plage, que l'envie de marquer qu'il n'était pas le moins du monde gêné par la proximité de la belle, même en public. Finalement, ils saluèrent tout deux Alexandre et disparurent dans la foule. Ivar hochant la tête à la proposition de la demoiselle, leur marche prit la direction du parc.

Le jeune homme sourit lorsqu'il vit la demoiselle se raidir légèrement après qu'elle ait détourné le regard, les joues rouges pivoine. Embarrassée, Artémis s'arrangeait pour ne pas observer le garçon plus de quelques instants, étant quand même un peu gênée par leur proximité nouvelle. Cela ne déplaisait pas a Ivar qui trouvait les réactions de la demoiselle mignonnes. C'est après quelques minutes de marche seulement qu'ils arrivèrent devant le-dit parc, l'endroit semblait calme et surtout, bien moins fréquenté que le restaurant. Artémis savait définitivement bien trouver les bons endroits. La jeune femme était en train de se métamorphoser, bien qu'encore légèrement gênée, elle semblait redoubler d'énergie, racontant au dresseur qu'elle venait souvent se reposer dans le parc, durant ses heures de pauses. Peu de temps après, elle le tirait de nouveau par le bras pour l'emmener dans le reste du parc, elle voulait lui montrer une fontaine qu'elle trouvait particulièrement jolie.

Ils continuèrent donc leur route et le parc était encore plus beau une fois à l'intérieur, la faible luminosité créant de forts contrastes de couleurs et la fraîcheur des arbres coupant avec la chaleur de la rue. Le jeune homme se sentait bien, dans ce lieux de verdure en aussi agréable compagnie. Souvent, il jetait un coup d'oeil à la demoiselle et souriait derechef,bien qu'il restât la plupart du temps silencieux, cela ne l'empêchait pas de profiter de ce moment préférant laisser l'ascendant de la promenade à Artémis pour le moment. Après tout, c'était elle qui connaissait les lieux ! Puis un sentiment de paix s'emparait de lui. Il était bien et n'avait pas besoin de s'épancher en de longues phrases.

"C'est magnifique, ici", dit-il néanmoins tout en continuant de sourire, jetant des coups d’œils vers les petites formes sombres qu'il n'arrivait pas à percevoir. Sûrement des pokémons. Quelques personnes étaient assises sur les bancs qui bordaient le chemin, cependant Ivar ne les voyaient même pas et ne faisait pas attention à eux, entièrement concentré sur la beauté du lieux et sur sa compagne.

"J'espère que la balade te plait, je me suis dit qu'un peu de calme après ce début de journée mouvementée te conviendrait, finit par dire la blonde avec un petit sourire. Enfin, je suppose que votre voyage sur la route 6 a pas été de tout repos."

"Tout est parfait, Artémis. Plus que le calme, je suis content de partager ce moment avec toi, répondit Ivar tout en lui souriant. Sinon, la route 6 est un endroit reposant, nous sommes seulement tombés sur une échauffourée entre des Furaiglon et des Hoothoot. On a aussi croisé des Yanma un peut trop curieux ! Je crois que je n'ai jamais vu autant de pokémon volants au même endroit. Et le restaurant ? Tu y travailles tout les jours ? Vous avez du avoir du mal avec tout les préparatifs pour l'anniversaire."

Il sourit une nouvelle fois à la demoiselle et alla même jusqu'à déposer un baiser fugace sur sa tempe, sans interrompre la ballade. S'il avait pu, et surtout su, il aurait prit plus soin de son apparence avant de rejoindre la belle au restaurant, s'en voulant d'être aussi peu présentable. Le bisou sur sa tempe était un peu comme une excuse, le garçon savait très bien pourquoi elle lui avait posé la question sur la route 6, bien qu'elle ne l'ait pas dit de façon désobligeante. Cela ne la gênait apparemment pas, mais le spécialiste s'en sentait un peu idiot. Il fut sortit de ses pensées par leur arrivée à la fontaine.

La sculpture était magnifique, le gargouillis de l'eau terminant d'apaiser le jeune homme tandis qu'il posait ses opales gris sur le monument. Un grand Milobelus taillé dans la pierre en était la pièce centrale, l'eau en sortait par sa gueule levée. De nombreux pokémons aquatiques entouraient le serpent d'eau, Ivar reconnut un Ecayon ainsi qu'un Poissirène et de nombreux autres pokémons qu'il ne connaissait pas. Les goûts d'Artémis étaient raffiné et le garçon du avouer que la fontaine était particulièrement magnifique. Sans lâcher des yeux l'édifice, il répondit à Artémis.

"Oui, allons nous asseoir."

Il fit glisser son bras hors de son étreinte pour la prendre par la main et l'attira jusqu'à un des bancs qui bordait l'édifice. Il n'y avait personne et tout était calme, le silence étant seulement perturbé par le gargouillis de l'eau et les gazouillis des oiseaux. Ils s'installèrent donc sur le banc, le jeune homme ne lâchait pas la demoiselle du regard.

"Kalos te manque, quelques fois ?"




©️ Nephilith pour EPICODE.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kalos
Expérience : 1269
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 16 Oct - 23:11

Harmonie de saveurs

Artémis Bleuette, Alexandre Diame et Ivar Northway
La réponse d'Ivar fit s’accélérer le rythme cardiaque de la belle, qui ne pouvait résister au sourire du jeune homme couplé à ses charmantes paroles. Ivar continua donc, racontant plus en détails les péripéties qu'il rencontra sur la route 6. Entre les Furaiglon, les Hoothoot et les Yanma, le blond ne devait pas s'être ennuyé durant son escapade. Son enthousiasme était palpable lorsqu'il se mettait à parler de Pokémon oiseaux, et voir le jeune homme si transporté et heureux d'avoir fait des rencontres pourtant anodines pour Artémis la fit sourire. Le sujet vira rapidement sur le restaurant, le spécialiste posant plusieurs questions à la jeune femme qui parut légèrement surprise de cette curiosité soudaine. Elle s'apprêtait à répondre lorsqu'elle sentit sur sa tempe qu'Ivar déposait un chaste baiser. Au même instant, le visage de la blonde se teinta d'un rouge vif alors qu'elle tentait d'articuler une réponse aux questions. Le geste était adorable de la part du jeune homme, et la demoiselle ne savait trop comment réagir aussi elle se contenta de calmer sa gêne pour enfin répondre.

"O-Oui, enfin la plupart du temps. Je suis pas vraiment employée à vrai dire, je profite de mon séjour à Méridian pour aider la famille, et comme c'est la période de l'anniversaire je reste un peu plus longtemps que d'habitude, dit-elle en reprenant son calme. Pour les préparatifs c'était assez laborieux, j'ai fait pas mal de trucs. Par exemple, c'était mon idée d'inviter un groupe de jazz pour la journée, du coup j'ai du les chercher, les convaincre, tout ça, en un temps record ahah. Bon, le résultat en valait le coup je pense, ça ajoutait pas mal à l'ambiance, non ?"

Artémis se pinça la lèvre. Elle avait l'impression de raconter des inepties sans importance au jeune homme, alors que lui venait de lui faire part d'une experience qui avait l'air de l'avoir beaucoup touché. La demoiselle se détendit en soupirant longuement par le nez. Ce n'était pas le moment de commencer à paniquer, il venait de lui dire qu'il appréciait la promenade et plus particulièrement sa compagnie, elle devait apprendre à lui faire confiance. Les deux tourtereaux continuèrent donc leur petit bout de chemin jusqu'à atteindre la fontaine, toujours aussi majestueuse aux yeux d'Artémis. Très vite, ils s'installèrent sur un banc non loin de l'édifice, Ivar prenant soin de ne pas briser le contact entre eux en gardant la main de la belle dans la sienne. C'était le calme plat dans la petite place au milieu de la forêt miniature. Seul l'écoulement de l'eau accompagnait l'atmosphère paisible de l'instant. Artémis serra doucement la main du jeune homme à ses côtés, et vint croiser son regard lorsqu'il lui posa la question.

La jeune blonde haussa les sourcils en entendant cette dernière. Elle tourna la tête vers la fontaine qui lui faisait face. Maintenant qu'elle y pensait, la demoiselle ne s'était jamais vraiment posé la question. Pourtant durant ses voyages à Mhyone, elle avait passé le plus clair de son temps dans la ville médiévale, qui lui rappelait beaucoup sa région natale. Etait-ce là une manifestation de son mal du pays ? Artémis semblait parfaitement troublée par la question et resta un instant figée, perdue dans ses pensées alors que son regard émeraude suivaient distraitement les courbes que formaient les jets d'eau.

"Je dois beaucoup en parler pour donner cette impression non ? En tout cas, je ne pense pas. Du moins, je n'en ai pas l'impression, peut être qu'au fond de moi c'est le cas, c'est vrai que je pense souvent à Kalos lorsque je suis à Méridian, commença-t-elle doucement. Je pense avoir passé beaucoup plus de temps ici que dans tout le reste de Mhyone, surement parce que l'ambiance y est familière pour moi. Et puis, il y a ma famille ici également, donc finalement c'est comme si j'étais à la maison..."

Artémis arrêta momentanément son récit, affichant une moue indescriptible. Ses pensées commençaient à aller dans tout les sens et elle avait peur de se mettre à raconter tout ce qui lui passait par la tête à l'instant même. La blonde soupira, faisant le ménage dans ses pensées, et finit par reprendre sur un ton un peu moins rêveur qu'auparavant, venant croiser le regard d'Ivar.

"D'un autre côté, durant les deux mois que j'ai passé à Kalos -dans mon vrai chez moi- je ne m'y sentait pas comme avant. C'était bien d'être de retour à la maison, revoir mon père et mes sœurs, mais j'avais en même temps l'impression de retourner à la case départ, et le fait que j'arrête ma progression en tant que dresseuse n'arrangeait rien. Bref, je suis en train de me perdre ahah. En fait, Mhyone me manquait beaucoup plus lorsque j'y étais que Kalos ne me manque quand je suis à Mhyone, finit-elle par dire avant d'afficher un sourire douteux. Attend, ma phrase n'est pas claire eumh.. Je voulais dire que, Mhyone me manquait mais.. Mh"

Artémis afficha un air dubitatif, plissant les yeux. Ce qu'elle venait de dire n'était pas français. Son expression pensive se fendit rapidement d'un grand sourire amusé qu'elle ne pouvait contenir, et la jeune femme pouffa de rire devant sa propre bêtise. Elle qui ne voulait pas se mettre à parler trop pour ne rien dire, c'était raté. De sa main libre, elle vint se cacher la bouche en tentant de calmer son rire. Elle se sentait un peu embarrassée d'avoir fait une telle faute face à Ivar, mais son hilarité n'allait pas en s'arrangeant.

"Désolée, désolée, la prochaine fois dit moi de m'arrêter de parler avant que je dise des bêtises pareil,
lâcha-t-elle finalement en arborant un sourire amusé. Bon, et toi, ça ne te manque pas Doublonville ?"
©️S a n i e
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Johto
Expérience : 998
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 17 Oct - 20:34

Artémis Bleuette & Alexandre Diame & Ivar Northway
Harmonie de saveurs


Ivar badait la demoiselle, l'écoutant parler avec entrain alors qu'elle lui racontait ses aventures au restaurant de ses grand-parents. Définitivement elle semblait avoir mit du cœur à l'ouvrage et être très proche de sa famille, contrairement au jeune homme. Non pas qu'il soit fâché avec eux, simplement que leurs relations étaient totalement normales, chaque membre de la famille s'étant fait à l'idée qu'ils vivaient leurs vies chacun de leur côté. Les enfants étaient enfin partis de la maison et cela ne semblait déranger personne.
Ivar voyait cette aide spontanée comme une marque d'affection de la part d'Artémis, après tout, ce n'est pas tout le monde qui aidait ses grand-parents pour les quarante an de leur établissement. De plus, l'expérience était surement bonne à prendre pour la belle, puisqu'elle comptait en effet coupler son arène à un restaurant, d'après ce qu'elle leur avait dit tout à l'heure.

"La musique me plaisait beaucoup. Le Jazz convenait très bien à l'ambiance ! Puis c'est un style de musique qui passe toujours très bien et que j'apprécie beaucoup."

Elle en vint ensuite à la question d'Ivar, lui expliquant que même si sa région natale lui manquait, c'est la région de Mhyone qui lui avait le plus manqué lorsqu'elle était rentrée chez elle. Alors qu'elle lui répondait, le jeune homme détourna son regard gris, le posant de nouveau sur la fontaine en essayant de s'imaginer à quoi pouvait bien ressembler les villes de Kalos. Peut-être qu'un jour, il pourrait visiter cette région aussi ? Avec Artémis, ce serait l'occasion.
La demoiselle expliquait que Méridian lui rappelait beaucoup sa région, à cause de l'ambiance et de sa famille. C'est vrai que sur les photographies qu'avait vu Ivar, les villes semblaient moins modernes qu'ici. Bien entendu, il savait que cela n'était qu'une façade et seulement architectural et non du à une ruralité exacerbée. Il finit par reposer son regard sur la belle et lui sourit, continuant de l'écouter, bien qu'il rata la fin de la phrase, trop occupé par sa contemplation. Il mit donc un certain temps à répondre, détournant une nouvelle fois le regard, vers les feuilles lumineuses des arbres, cette fois tandis qu'Artémis éclatait de rire. D'abord, le jeune homme cru qu'elle se moquait de lui, puis il comprit que la jeune femme s'était emmêlé les pinceaux dans sa phrase et en riait, ce qui le fit rire aussi.

Il aimait beaucoup le rire de la demoiselle, celui-ci était d'ailleurs très contagieux et il mit un moment à se calmer, continuant de l'observer de ses opales gris, jouant machinalement avec les doigts d'Artémis.

"Désolée, désolée, la prochaine fois dit moi de m'arrêter de parler avant que je dise des bêtises pareil, lâcha-t-elle finalement en arborant un sourire amusé. Bon, et toi, ça ne te manque pas Doublonville ?"

"Ne t'excuses pas, lui répondit Ivar, gardant son sourire. C'était plutôt marrant et j'avais très bien compris ce que tu voulais me dire. Je suis pas aussi bête que ce que j'en ai l'air ! Puis ce n'est pas des bêtises. C'est ce que tu penses et ça m'intéresse."

Le garçon ria de nouveau, taquinant Artémis, revenant ensuite à la question de la demoiselle.

"Non, Doublonville ne me manque pas beaucoup. Il n'y avait pas grand chose pour moi là-bas, hormis quelques amis. Quand à ma famille, ils se sont fait à l'idée que les enfants devaient partir de la maison un jour et à mon avis, mes parents sont bien contents de se retrouver un peu tout les deux ! Entre ma sœur et moi, ils n'avaient jamais de calme."

Il y repensa alors. C'est vrai qu'il ne leur donnait quand même pas beaucoup de nouvelles et se souvint que sa sœur avait été plus assidue de ce côté là. Son aînée était partie bien avant le garçon et cela faisait quelques années qu'il ne l'avait pas vue, pourtant il avait des nouvelles d'elle jusqu'à ce qu'il parte en voyage lui-même. Puis il avait rencontré son premier pokémon et tout était allé très vite.

"Je ne sais pas ou je serai si je n'avais jamais rencontré Hrafn. Mais dans tout les cas, je suis très heureux d'être là ou j'en suis actuellement, donc non, Doublonville ne me manque pas."

Il porta une dernière fois son regard sur Artémis, plongeant ses opales gris dans les émeraudes de la blonde avant que celui-ci ne dérive sur ses lèvres. Tout en elle lui plaisait, même la plus petite de ses histoires qu'elle pensait être une ineptie et il fut soudainement prit d'une féroce envie de presser ses lèvres contre les siennes une nouvelle fois.




©️ Nephilith pour EPICODE.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Kalos
Expérience : 1269
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 18 Oct - 0:14

Harmonie de saveurs

Artémis Bleuette, Alexandre Diame et Ivar Northway
Alors que la jeune femme se mettait à rire de sa propre incapacité à aligner deux phrases sans bégayer, son regard capta un instant le visage d'Ivar, tourné vers elle, l'observant. Dans son hilarité, la blonde sentit tout de même son cœur s'emballer à l'idée que le jeune homme l'ait fixé ainsi durant toute sa déclaration. Le rire l'emporta tout de même face à la gêne, et Artémis riait de bon cœur, bientôt rejoint par son compagnon. Lorsqu'enfin ils se calmèrent, la demoiselle fixa à nouveau son regard dans celui d'Ivar. La blonde sentit ses joues rosirent légèrement alors qu'elle sentait les doux mouvements que le jeune homme faisait avec sa main. Elle était tombée depuis longtemps sous le charme du blond, mais elle ne cessait d'être étonnée par l'effet qu'il avait sur elle.

Pour se changer les idées et reprendre le cours de la discussion, la jeune femme retourna la question à Ivar. Le jeune homme ne donnait pas l'impression d'avoir le mal du pays, loin de là, mais Artémis était curieuse d'en apprendre un peu plus sur lui. Le jeune homme prit alors la parole, rassurant d'abord la blonde quant à sa petite erreur de syntaxe avant de la taquiner un peu. La jeune femme faillit surenchérir, mais continua de l'écouter sagement, un sourire en coin s'étant forgé un chemin sur son visage. Le spécialiste répondit alors à la question. Sans grande surprise, sa ville natale ne lui manquait pas. Il n'y avait apparemment rien qui l'y attachait mise à part quelques amis et sa famille. Lorsqu'il ajouta que chez lui, les parents étaient habitués à voir leurs enfants partirent vivre leur vie ailleurs, Artémis afficha un air triste. Même si le jeune homme abordait le sujet avec le sourire, la blonde ne pouvait pas s'imaginer s'éloigner de ses proches trop longtemps et avait ainsi du mal à concevoir que l'on puisse ainsi laisser sa famille de côté. La demoiselle se réserva toutefois de faire des commentaires, d'autant plus qu'elle imaginait qu'ils se parlaient régulièrement malgré la distance, tout comme elle.

Ivar s'arrêta l'espace d'un instant, visiblement perdu dans ses pensées. Artémis en profita pour à son tour prendre le temps d'observer le beau jeune homme. Ne serait-ce que l'observer lui donnait l'impression de flotter, son cœur ne cessait de battre la chamade et une sensation agréable habitait son ventre. Il en vint finalement à sa conclusion, qu'Artémis n'écouta que d'une oreille car enfin, le jeune homme tournait son attention vers elle. Leurs regards se croisèrent un court instant avant que les opales gris du jeune homme ne s’intéressent aux lèvres de la demoiselle. Depuis ce premier baiser au restaurant, ses pensées ne pouvaient plus se concentrer que sur les lèvres du jeune homme. Elle pouvait sentir son regard sur elle, sentir l'envie qui émanait de lui, et Artémis ne pouvait que succomber.

Prenant cette fois-ci les devants, la belle laissa libre court à ses envies. Son cœur battait si fort qu'elle sentait ses battements résonner dans sa tête, et son visage prenait déjà une couleur écarlate. Emportée dans son élan, la jeune femme prit appui sur le banc pour se retrouver légèrement au dessus de son amant. Son visage s'approcha de celui d'Ivar pour qu'enfin, leurs lèvres se rencontrent à nouveau en un baiser bien plus passionné que le premier. Les mains de la blonde se posèrent doucement sur chaque joues du jeune homme pour prolonger l'instant.
©️S a n i e
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Région d'origine : Johto
Expérience : 998
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 18 Oct - 2:27

Artémis Bleuette & Alexandre Diame & Ivar Northway
Harmonie de saveurs


Le contact était doux, sentant les mains d'Artémis sur ses joues tandis qu'elle déposait ses lèvres sur les siennes, répondant au baiser avec plus de fougue que la première fois. Le jeune chanceux eut bien du mal à retenir un sourire de contentement tandis que tout son être restait suspendu, ne vivant que pour cet instant. Son esprit se vida, tandis que dans sa tête il ne restait qu'une seule chose, la chaleur de la belle demoiselle qui se collait à lui. Ses bras vinrent d'ailleurs lui enserrer la taille tandis qu'il la maintenait contre lui, ne voulant pas rompre le contact. Il sentait le cœur de la blonde battre contre sa poitrine et le sien devait en faire de même, puisque le rouge lui montait aux joues. Ses pensées défilaient à une vitesse vertigineuse, lui donnant presque le tournis et le garçon en vint à se demander si ce n'était pas cela, la sensation de voler.

Il maintint le contact plus que de raison, avant de ne plus réussir à empêcher ce sourire niais d'apparaître sur son visage. Ivar était comblé comme il ne l'avait jamais été jusqu'à présent, vivant une idylle avec une future championne d'arène des plus charmantes alors que lui-même venait d'entamer ce qui était déjà son plus beau voyage. Doucement il recula la tête pour venir plonger ses yeux dans les émeraudes brillantes de la blonde, le contact de ses lèvres sucrées lui manquant déjà. C'est qu'il en était presque déçu de devoir bientôt reprendre la route plutôt que de rester ici avec Artémis.

Le temps sembla se distordre et le garçon ne put dire combien de temps il resta avec la belle, profitant seulement de ce moment qui lui semblait durer depuis une éternité. L'ambiance lumineuse se tamisa encore quand le soleil amorça sa chute, les rayons lumineux filtrant à travers les feuilles venant éclairer le visage de sa dulcinée de leur couleurs oranges et vertes, contrastant encore les ombres. Finissant par s'allonger sur le banc, tirant Artémis contre lui pour profiter d'un câlin tout en regardant la frondaison des arbres. L'herbe grasse aurait surement été plus confortable, mais à cet instant, le garçon n'en avait cure.
Ils étaient et restèrent les seuls habitants de cette partie du parc, profitant du calme à l'abri des regards indiscrets, venant s'embrasser, puis reprenant de temps à autre leur discussion. Le jeune garçon abordait des sujets simples comme ses goûts musicaux, profitant de ces échanges pour glaner des informations sur les centres d'intérêts de la belle et ses propres goûts. Ce moment de calme emplissait le jeune homme de sérénité, alors qu'il regardait le ciel, Artémis toujours contre lui, il rechignait à l'idée de devoir se lever de leur banc. Mais l'après-midi touchait à sa fin et ils devraient bientôt se diriger vers l'arène pour assister au combat de leur ami commun. Sans bouger de sa position allongée, Ivar reprit doucement la parole.

"Que dirais-tu d'une ballade au lac demain ? Cela nous permettra de passer un peu plus de temps tout les deux et de chercher ce fameux Grenousse."

L'idée était surtout proposée pour passer du temps avec la belle, la proposition d'attraper la petite grenouille n'étant qu'un bonus à la promenade et peut-être comme une excuse pour justifier la proposition. Ivar se reprit rapidement, il n'avait pas besoin d'excuses pour proposer une virée tranquille à Artémis.

"Enfin, j'avoue que c'est surtout pour passer du temps avec toi, ajouta-t-il d'une voix douce. En plus je n'ai jamais vu de vrai lac et on sera certainement encore plus tranquille qu'ici."

Visiblement, la demoiselle accepta et alors que l'heure de rejoindre leur camarade approchait à grands pas, le jeune homme prit une mèche de cheveux de la jeune fille pour l'entortiller doucement entre ses doigts.

"Nous allons devoir y aller."

On pouvait sentir le regret dans sa voix et bien qu'il sache que son camarade ne lui en voudrait pas de ne finalement pas assister à son combat, une promesse était une promesse. Il attendit donc calmement que la jeune demoiselle le libère de son étreinte, non sans déposer un dernier baiser sur ses lèvres.




©️ Nephilith pour EPICODE.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Méridian-
Sauter vers: