HAUT
BAS

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Smog bath in your Lungs !
Smog bath in your Lungs !
Ven 22 Sep 2017 - 10:05
Région d'origine : Alola
Messages : 8

Deborah Madrigual

Deborah Madrigual
Deborah Madrigal




Surnom : Curare
Espèce : Séviper ♀
Nature : Mauvaise
Détails : Curare est une femelle Séviper des plus agressive en partie à cause du fait qu’elle ait vécu recluse dans les plaines de Poni un certain temps. Face à des pokémons sauvages, elle n’hésitera pas à les tuer si sa maîtresse n’intervient pas. Sinon, au-delà de ça, Curare est fidèle à Deborah et cette fidélité s’avère être sans faille. Il est également bon de noter que Curare reste rarement dans sa ball.

identité
irl


Nom : Madrigual
Prénom : Deborah
Âge : 22 ans
Région d'origine : Alola
Groupe du Poryweb :Emblème du Guériaigle
Archétype : Combattante
Feat :

Surnom : J’en ai pas :3
Âge : 23 ans
Comment avez-vous découvert le forum ? J’ai cherché « forum roleplay pokemon » et voilà.
Autre chose ? Nope
psychologie & physique





Au niveau de sa psyché, Deborah est pour beaucoup une femme sacrément allumée, peu encline au pacifisme et beaucoup de ceux qui ne la connaisse pas mettrons ça sur le dos d'une possible éducation un poil chancelante et... Ils n'auront pas tout à fait tort. La jeune femme sans aller jusqu'à dire qu'elle est mauvaise est pas spécialement des plus agréable et ne refuse jamais un bon combat sans parler de cet air hautain qu'elle aborde toujours et des quelques petites pics sarcastiques qu'elle n'hésite pas à lancer au grès de ses quelques rencontres.

Pour ce qui est de son type de prédilection, elle n'aurait pas pue mieux choisir. Toxique à souhait, chaque combat est pour elle un bon moyen de montrer ce qu'elle à dans le ventre et elle ferat tout pour devenir l'une, voir la meilleur dresseuse de type poison !

Toutefois... Un tel caractère n'est en rien un « plus » et il est clair qu'un jour ou l'autre, elle finira par se casser les dents sur un adversaire bien plus fort qu'elle... Comme ça lui ais déjà arrivée d'ailleurs.

Pour le physique, Deborah est clairement une belle femme, très agréable à regarder avec un look venimeux des plus envoûtant. Elle porte généralement un corset de cuir bordeaux, un slim en cuir déchiré à quelque endroits auquel il manque la jambière droite, laissant apparaître l'un des bas de la demoiselle, bas qui sont quant à eux effilés par endroit, le tout accompagnée de lourdes bottes de cuir ainsi qu'un grand trench coat en cuir noir avec sur l'épaule droite, une masse de fourrure qui semblerait être de la fourrure de Grahyèna.

Pour le reste, Deborah arbore en permanence un maquillage outrancier ce qui, couplé à sa chevelure rose et à sa gestuelle digne d'une malamandre sous bain de smog, des airs de... femme assez particulière diront nous
.
histoire

Tout d'abords, il est important de dire que Deborah n'est pas vraiment née à Alola, mais à Jotho, toutefois, la séparation de ses parents peu après sa naissance fit que la jeune fille n’eut pas vraiment le loisir de connaître cette régions. Au lieu de ça, sa mère emménageât à Alola où, Deborah passa la majorité de sa vie.

Il est inutile de parler plus profondément des premières années de la vie de Deborah qui furent quelque peu morose, malgré l'amour de sa mère qui malheureusement, à cause de son travaille n'était pas toujours là pour elle. Toutefois, lorsqu'elle eu 14 ans, la jeune fille, comme tout les jeunes aventurier d'Alola eu envie de faire son tour des îles mais... Là encore, tout ne ce passa pas comme prévue, ça mère refusa catégoriquement cela et ce ne fut pas les multiple demande de la demoiselle qui arrangèrent les choses.

Cet ainsi, qu'un soir, excédée par les innombrables refus de sa mère, la jeune demoiselle prit son courage à bras le corps et s'en alla en pleine nuit, mal préparée, à l’assaut de son « tour des îles »...
Sauf qu'elle habitait le village flottant et que la seule île au alentours s'avérait être l’île de Poni, une île sauvage et relativement dangereuse. Mais qu'importe, la demoiselle, déjà rebelle sur les bord s’enfonçât avec courage (et sans le moindre pokémon) dans les profondeurs du grand canyon de Poni... Sans savoir ce qui allait lui arriver.

Alors que l'aube pointait faiblement le bout de son nez, plusieurs rugissement vinrent à retentir dans les hautes herbes du canyons et, sans même avoir le temps de se rendre compte de quoi que ce soit, la demoiselle fut bientôt encerclée par une meute d'Argoustes, visiblement très excités. Deborah, dans un premier tant impressionnée, devint très vite anxieuse face à ses pokémons d'un naturel plutôt paisible habituellement. Cet alors qu'un argouste, bien plus volumineux que les autres vint à apparaître. Ce dernier poussa un puissant rugissement avant de bondir toute griffes dehors sur la demoiselle, faisant hurler cette dernière qui ce mit immédiatement à genoux, mains sur la tête... Toutefois, au lieux de sentir les puissante griffes de l'animal entailler sa peau... Deborah vint à entendre un puissant bruissement suivit d'un sifflement tonitruant, suivit d'un glapissement.

Après quelques secondes, la demoiselle revint à ouvrir les yeux, visualisant alors une masse noire et serpentiforme devant elle. Ladite masse était alors entrain d'aiguiser sa puissante lame contre un rocher en poussant des sifflement d'intimidation, alors qu'a quelque mètres de là, l'Argouste dominant était visiblement dans un sale état... Très vite, toutes les boules de poils se mirent à fuirent en glapissant, gouhgouhgouh à tue-tête. Après cela, l'étrange sauveur (sauveuse) de Deborah vint à lui adresser un regard neutre, puis s'en alla aussitôt dans les hautes herbes sans demander son reste et... La demoiselle, sous le choc, en fit de même, retournant aussitôt au village flottant.

Le lendemain, la demoiselle se fit bien évidement sévèrement réprimander par sa mère, toutefois, Deborah ne pouvait plus enlever l'image de ce gracieux pokémon de ça tête et elle profita de l’absence de sa mère pour aller en parler à la personne la mieux placée pour répondre à ses question : le Doyen de l’île de poni. Ce dernier fut bien évidement intrigué par le récit de la jeune fille et, bien qu'il ne put rien lui dire sur le moment, l'homme d'un age mure fit sa petite enquête de son coté.

Quelques jours plus tard, l'homme vint à taper à la porte de la demoiselle, lui révélant alors ce qu'il avait appris au sujet du pokémon que la demoiselle avait vraisemblablement aperçue.

Il lui avoua alors que ce qui l'avait sauvée n'était autre qu'un Séviper, un pokémon qui habituellement n'était pas de cette régions, toutefois, d'après ce qu'il savait au sujet de ce pokémon, l'homme enchaîna en lui disant que le Séviper qui l'avait sauvé était un séviper, très recherché au marché noir et qu'il était tout à fait plausible que celui que Deborah ais vus soit un Séviper qui se soit enfuie et qui aurait élue domicile dans le Canyon.

Le demoiselle, plus que jamais étonnée et admirative face à cet créature supplia l'homme de bien vouloir lui prêter de quoi attraper ce pokémon. L'homme, d'abord farouchement opposé à cet idée fini toutefois par céder, acceptant alors d'accompagner la jeune fille jusqu'au Canyon, à l'endroit où le Séviper était apparut.

Une fois là-bas, la demoiselle attendit plusieurs heures que le pokémon n'arrivent et... Finalement, à la tombé de la nuit, le pokémon tant recherché apparue devant les yeux ébahie des deux humains, les rayons lunaires ce reflétant alors sur les écailles d'ébènes de cette somptueuse femelle séviper.

L'homme vint alors à se reculer en tendant une honor ball à la demoiselle, tout en gardant le séviper à l'oeil. Cet alors que le vieillard vint à murmurer ces mots à la futur dresseuse qu'était Deborah :

« Si elle t'as sauvée, c'est qu'au fond d'elle même, quelque-chose l'intrigue en toi... Soit digne de cette confiance... N'est pas peur et montre lui que tu est apte à devenir sa dresseuse. »

Le demoiselle avait alors ravalée sa salive puis... Cet alors qu'elle lança un regard plein de détermination à sa sauveuse avant de lui dire :

« Séviper... J'ignore pourquoi tu m'as sauvée... Mais sache que je te désir comme partenaire ! Et toi... Est tu prêtes à devenir mon tout premier pokémon ? »

Dans un premier temps, l'animal vint à se mettre sur la défensive, faisant quelque peu froncer les sourcils au doyen puis... Dans un faible hochement de tête respectueux, l'animal se stoppa. »

« Vas y Deborah... Lance là ! » Lui soufflât alors le doyen, avant de voir la demoiselle lancer de toute ses force la balle sur le pokémon qui rentra alors dans l'Honor ball, honor ball qui remua quelques maigres instant, avant de s'immobiliser.


Ce fut là le tout premier pokémon que la demoiselle captura et... Le seul jusqu'à présent. Toutefois, après cela, la mère de Deborah, en apprenant la nouvelle hurlât à s'en déchirer les poumons et toute la bienveillance du doyen de Poni ne suffit pas à calmer les hardeur de cette mère bien trop protectrice envers sa fille, fille qui, sans même réfléchir, décidât alors de partir définitivement de chez elle, sans même laisser le temps à sa mère de faire quoi que ce soit. Le Doyen tenta bien d'intervenir mais rien n'y fit, la demoiselle avait à présent un pokémon et elle comptait bien ne plus rester avec cette mère constamment absente, bigote et peureuse, son rêve aller enfin se réaliser, elle aller être libre et même si elle n'avait aucun sous, elle s'en fichait bien, tout ce qui comptait, c'était sa soif d'aventure.

Toutefois... Entre les rêves et la réalité il y a bien souvent une différence et... Deborah ne pue jamais vraiment faire son tour des îles, le manque d'argent lui fit bien souvent défaut et de fil en aiguille, elle tomba dans les travers de la vie de vagabonde. Elle enchaîna durant des années les petits méfaits sans compter qu'au début, le caractère de sa Séviper (Qu'elle renomma Curare) était clairement pas facile à gérer. Petit à petit, Deborah fini par atterrir entre les griffes de Guzma et sa team skull qui lui promit de l'argent facile en échange de ses services en tant que sbire... Ce qu'elle fit, s'attirant à maintes reprises de très gros ennuies. Mais tous ceci eu au moins le mérite de l'endurcir tout en resserrant les liens entre elle et sa Séviper qui cependant, bien qu'étant relativement forte, elle ne le fut pas suffisamment pour face aux autorités d'Alola qui se mirent à la rechercher elle et quelque autres suites à un coup qui avait malheureusement mal tourné. Contrainte de fuir, Deborah s'en alla alors le plus vite possible à un embarcadère clandestin au mains d'un ancien membre de la team rocket. Ce dernier l’emmena ensuite à Mhyone, une régions relativement paisible disait il.
Re: Smog bath in your Lungs !
Ven 22 Sep 2017 - 21:49
Messages : 1843

Admin

Admin
Je te l'ai déjà dit sur Discord, mais faisons ça de manière plus officielle :
Bienvenue sur Pokémon Mhyone !

J'ai lu ta présentation et je n'ai presque rien à redire. Il n'y a que le fait que ton Seviper soit chromatique qui me pose un problème. Je vais donc te demander de retirer tout mention de sa couleur différente et tu pourras être validée.

Bon courage et à bientôt. Smile
Re: Smog bath in your Lungs !
Sam 23 Sep 2017 - 2:36
Région d'origine : Unys
Messages : 490

Timothy Boote

Timothy Boote
Cette fois c'est bon ! Du coup, félicitations...

BIENVENUE SUR MHYONE




Message staff

Tu es dès à présent validée ! Nous espérons que tu t'amuseras sur Mhyone RPG. Si tu as la moindre question, n'hésite pas à aller en poser dans la partie Question & Suggestions. Tu peux regarder les nouveautés pour connaître les événements en cours. Nous t'invitons à créer un sujet dans les T-Card pour regrouper toutes les informations nécessaires à ton voyage. Tu as désormais dans ton inventaire 3 Pokéballs et un starter.

Tu peux demander un RP ici, ou nous rejoindre sur Discord !
Bon jeu !



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Avatar par Elisthel. Merci ! o/

#TimGhost

Champion de l'arène de Médéa
Re: Smog bath in your Lungs !

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: DETENTE :: Archives :: Archives Administratives :: Présentations-
Sauter vers: