:: Mhyone :: Méridian :: Château de Dulem Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mon chateau pour un Balbuto ! [Capture 7]

avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Lun 25 Sep 2017 - 13:56
Alexandre Diame
Mon château pour un Balbuto !




Il était environ minuit lorsque j’arrivais à proximité du château de Dulem. C’était la première fois que je le voyais d’aussi près, et j’étais pressé de mettre à l’épreuve les contes et légendes qui l’entouraient. Pourtant, je n’étais pas venu ici non plus par hasard. En réalité, je songeais, depuis que l’entrainement de Paimon avait pris fin, à capturer un nouvel et dernier compagnon pour mon équipe, au moins durant un bon moment. Il me restait en quelque sorte une place à pourvoir, et je m’étais alors interrogé sur les différentes possibilités qui s’offraient à moi. Au vu de la puissance « physique » de mon équipe, il allait me falloir maintenant un pokémon capable d’utiliser des attaques dites « d’Aura » pour équilibrer. Bien sûr, ils étaient nombreux, mais j’envisageais aussi très sérieusement la possibilité qu’Ivar puisse un jour être à mon niveau. Dans ce cas-là, mon type me désavantageait. Il y avait pourtant un moyen de le surprendre, à part avec l’utilisation de Zagan. Kaorine, pokémon sol et psy, pouvait apprendre l’attaque gravité qui serait un avantage indéniable contre mon ami. C’était donc en quête d’un Balbuto que j’avais pris la route du château, espérant en trouver un là-bas.

En tout cas, il fallait bien avouer que l’édifice n’avait, de nuit, rien de vraiment rassurant. Sur bien des aspects, il me faisait penser à l’arène de Timothy, mais en beaucoup plus grand. Il devait lui aussi regorger de pokémons spectres, mais, comme me l’avait indiqué le pokédex, il y avait aussi des pokémons psy qui parcouraient ses couloirs. Restait à savoir si un Balbuto pouvait s’y trouver. Contrairement à beaucoup de mes captures, j’étais finalement dans le flou, même si j’avais finalement hâte de voir sur quoi j’allais bien pouvoir tomber. Dans le pire des cas, la balade serait un excellent moyen de tester les capacités de Paimon, ma petite Minautope. Je la fis alors sortir de sa pokéball, et elle se mit à regarder partout, aux aguets, prête à en découdre au besoin. Je m’étirais alors, prêt à ce que la nuit soit longue, avant de commencer ma visite nocturne de l’endroit qui terrifiait tant ces braves habitants de Meridian.

Sur le chemin, je me mis à réfléchir à d’éventuels autres lieux où pourraient habiter des Balbuto. La grotte du passage était effectivement un endroit très largement possible concernant leur habitat, mais les recherches n’en seraient que plus compliquées si tel était le cas. Il était bien plus facile de tracer un type sol si ce dernier n’était pas entouré de dizaines de ses congénères.

Modération:
 


© ANARCISS pour épicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administrateur
Lun 25 Sep 2017 - 15:46
Administrateur

Des pokémons apparaissent !



Alors que tu explores le château, une horde de Polichombr vient à ta rencontre. Tu ne sais pas pourquoi ils sont là mais c'est peut-être ton désir de rivalité qui les a attiré. En tout cas ils te fixent sans rien faire.


Que vas-tu faire ?




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Lun 25 Sep 2017 - 16:24
Alexandre Diame
Mon château pour un Balbuto !




Le château était plutôt effrayant de nuit. Tantôt silencieux, tantôt perturbé par une multitude de bruits venants de tous les côtés. Paimon était toujours aux aguets, prête à en découdre. Elle était peut-être la plus téméraire de mon équipe, et c’était finalement peu dire au vu des autres protagonistes qui composaient le groupe. Elle était surtout plus discrète en réalité, ce qui me permettait, dans un environnement hostile comme pouvait l’être ce genre d’édifices la nuit, de me déplacer plus aisément.

Cependant, il ne fallut pas longtemps pour que je croise un petit groupe de pokémons. Paimon les regardait avec défi mais, pourtant, ils n’avaient pas l’air de chercher à bouger plus que de raison, se contentant de nous observer, ou de nous scruter, selon les versions. Je décidais donc de sortir mon pokédex, finalement assez curieux de savoir ce qu’étaient les petits pokémons en face de moi.

Pokédex
Polichombr, pokémon poupée !
Les Polichombr sont attirés par les sentiments de jalousie et les esprits revanchards. Si quelqu'un veut se venger, ces Pokémon apparaissent en nuée et s'alignent devant la porte des gens concernés.


Je grimaçais en entendant la description du pokédex. Décidément, les pokémons spectres, c’était vraiment pas mon truc. Je me demandais toutefois pourquoi ils étaient spécifiquement apparus devant moi. Je n’étais pas vraiment plus revanchard qu’un autre après tout, j’étais même assez peu rancunier d’une manière générale. Enfin, peut être étais-je finalement le seul dresseur assez idiot pour m’aventurer ici en pleine nuit. C’était peut-être pour ça qu’ils se contentaient de m’observer sans rien tenter. Me rappelant des propos d’Isara, je décidais de ne pas les blesser inutilement, et je repris ma route, m’enfonçant davantage dans la pénombre. Paimon suivi les spectres du regard jusqu’à ce qu’ils soient hors de portée, histoire d’assurer nos arrières.


Modération:
 


© ANARCISS pour épicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administrateur
Lun 25 Sep 2017 - 17:15
Administrateur

Des pokémons apparaissent !

   


Tu continues ton exploration et tu finis par arriver dans une salle à première vue vide. La salle est remplie de mystérieux objets en argile et la plupart sont peints. Alors que tu les observes, un des objets se met à bouger. Il s'agit d'un Balbuto. Il devait vivre ici avant que cette partie du château ne soit abandonnée et il a l'air en colère que tu sois ici.


Que vas-tu faire ?



 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Lun 25 Sep 2017 - 18:05
Alexandre Diame
Mon château pour un Balbuto !




Ma visite commençait à prendre une curieuse tournure. Je ne savais pas vraiment pourquoi, mais j’avais pensé, en venant ici, trouver un endroit bien entretenu malgré son abandon. Après tout, le château faisait partie du Folklore de la région. Je devais sans doute m’être aventuré bien plus loin que les touristes ordinaires, entrant dans des zones beaucoup plus sauvages, et curieusement parfaitement vides de pokémons. La curiosité prenant peu à peu le pas, je décidais de continuer à avancer dans le dédale, m’enfonçant toujours plus dans les ténèbres du château de Dulem. Moi qui aimait l’aventure, j’étais servis. Même ma brave Paimon semblait vouloir ressortir, visiblement assez mal à l’aise, ou tout simplement inquiète pour moi. Je la rassurais en lui tapotant le haut du crâne. Nous ne risquions absolument rien avec elle et ses confrères. Après avoir rassuré mon équipière, je poursuivis mes recherches, essayant de m’imaginer ce que l’endroit avait pu être par le passé.

Alors que je pénétrais dans une salle où je croisais de nouveaux débris sur le sol, l’un d’entre eux attira mon attention. Il paraissait se mouvoir, lentement d’abord, puis un Balbuto sorti brusquement des décombres, à mon grand étonnement. En effet, j’avais perdu l’idée d’en trouver un, puisque je n’avais vu aucun indice laissant penser à sa présence. Mais qu’est-ce qu’il pouvait bien faire ici ? En voyant l’attitude plutôt agressive du pokémon psy, Paimon se mit en garde, prête à l’action. Le Balbuto était visiblement furieux de nous trouver ici. Je fis signe à mon pokémon de se calmer.

Je m’approchais alors doucement de lui, lui montrant mes paumes pour ne pas qu’il s’inquiète. Je commençais à deviner ce qui c’était passé. L’abandon du château avait dû être précipité pour une quelconque raison, et, sans doute part sentimentalisme, il avait décidé de rester dans la même salle depuis lors, attendant peut-être que ses anciens propriétaires viennent le chercher. Je m’approchais toujours un peu, tendant la paume vers lui, et me stoppant a quelques centimètres, le laissant parcourir la distance qui restait. Il colla alors sa tête contre ma main, et je laissais le contact se poursuivre autant qu’il le souhaitait. Il ne devait pas avoir vu d’autres humains depuis plusieurs années, ce qui expliquait sans doute son comportement agressif en premier lieu. Je le regardais alors et, lorsqu’il coupa le contact contre ma paume, je lui demandais d’une voix calme.

« Ça fait combien de temps que tu es tout seul ici, toi ? » Il ne me répondit pas, se contentant de m’observer, puis il s’approcha de nouveau. Paimon, qui avait compris qu’il n’y avait aucun danger, s’approcha de lui, et communiqua dans sa langue si particulière avec le pokémon psy, me désignant de temps à autres. Je ne savais pas vraiment ce qu’elle lui disait, mais, d’un geste volontairement très calme, je décrochais la pokéball accrochée à ma ceinture.

« Si tu veux revoir ce qu’est le monde dehors, t’es le bienvenu dans l’équipe. Ce s’ra pas facile tous les jours, mais on est une grande famille. » Je fis un clin d’œil au petit pokémon, lui proposant de rentrer dans la pokéball. Il sembla hésitant, s’approchant peu à peu de l’étrange objet, encouragé par Paimon.


Modération:
 


© ANARCISS pour épicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administrateur
Mar 26 Sep 2017 - 9:07
Administrateur

Lancer de Pokéball !

   


Le Balbuto a l'air d'hésiter en regardant ta Pokéball, il ne sait pas vraiment si il veut sortir, il vit ici depuis déjà un bon moment. Cependant, la présence d'êtres humains a l'air de lui manquer et, avec l'aide de Paimon, il se décide à rentrer dans ta Pokéball. Evidemment, la capture réussie puisque c'est la volonté du Balbuto. Félicitations, tu viens d'obtenir un Balbuto.

Tu dépenses 1 Pokéball et 200 XP.
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexandre Diame
Région d'origine : Hoenn
Mar 26 Sep 2017 - 12:47
Alexandre Diame
Mon château pour un Balbuto !




J’attendais patiemment que le Balbuto fasse son choix. Rien ne l’obligeait finalement à venir avec moi. Mes autres pokémons m’avaient suivi grâce à leurs instincts combattifs, et c’était la raison pour laquelle tout fonctionnait très bien dans notre petit groupe. Paimon avait elle aussi finit par se faire à l’ambiance combattive qui régnait au sein de mon équipe, et elle l’appréciait elle-même beaucoup. La Balbuto semblait donc avoir écouté le discours du pokémon Tunnelier. J’espérais tout de même qu’elle l’ait bien prévenue et que tout ça lui irait. Dans tous les cas, elle rentra dans la pokéball, intégrant par le même biais notre équipe. J’étais plutôt heureux de l’avoir trouvé, car elle complétait parfaitement mon équipe. Restait maintenant à lui trouver un nom. Une étape bien difficile, peut-être même plus encore que la capture elle-même.

Je fis alors sortir la Balbuto de sa pokéball. Elle sembla s’ébrouer, comme surprise par la sensation, et releva la tête vers moi. Paimon l’accueilli alors comme sa nouvelle amie, ce qui sembla plutôt plaire au pokémon psy qui tourna alors sur elle-même. Comme pour le reste de mes pokémons, j’allais m’inspirer de vieilles légendes de mon village, ça serait sans doute plus simple. Ma nouvelle partenaire reporta alors son attention vers moi, semblant tranquillement patienter pendant que je me creusais la tête à la recherche d’une idée.

« Bon… Voyons voir… » Lançais-je en réfléchissant. « Je ne sais pas vraiment… mais comme tu es la petite dernière je commence à être un peu à court d’idée… » La Balbuto sembla un peu déçue. Malgré la solitude dans laquelle elle avait vécu jusqu’à présent, elle paraissait plutôt heureuse, en final, de retrouver un nouveau dresseur qui pourrait lui faire visiter le monde, et prenait peut-être mon hésitation pour un manque de motivation ou de joie de l’avoir intégrée, elle, plutôt qu’un autre pokémon. Je rectifiais rapidement le tir. « Ah ! J’ai trouvé ! Je vais t’apeller Furfur ! Ça te va ? » Dis-je en lui faisant un petit clin d’œil. La poupée de sable tourna sur elle-même de contentement, ce que je pris pour une acceptation. Je la laissais ensuite s’installer sur mon épaule. Elle serait, un temps du moins, la seule à pouvoir rester souvent hors de sa pokéball, et nous allions donc pouvoir faire plus ample connaissance. Pour ne pas rendre Paimon jalouse, je la pris dans mes bras, même si elle pesait maintenant son poids, et pris le chemin vers la sortie.



Modération:
 


© ANARCISS pour épicode
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Mhyone :: Mhyone :: Méridian :: Château de Dulem-
Sauter vers: